Grégoire VitryLa révolution webDu web 1.0 à la gestion de flux
1è re Partie : Slides + Audio 2è me Partie : Slides seuls
Le sciècle dernierLe marketing digital « 1.0 »     L’information est descendante
HierLe marketing digital « 2.0 » Interaction entre le site web et l’internaute
Aujourd’huiLe marketing de « plate-forme »    Utilisation de plate-formes relationnelles              sans passer par le s...
Estimation du budget investi par les grandes firmes –source : Management Juin 2012 – Coca / Starbucks /Converse / Oasis / ...
Demain                             Les prochains "navigateurs" web nexistent pas encore.Ces "stream browsers" devront être...
Pour avancer sur laplate-forme digitale
Dispositif site <-> réseaux sociaux                                                                             Applicatio...
Agrégateur Armania               réseaux sociaux ©Womanity           Votre site 2.0           Gestion de contenu          ...
Womanity
Merci
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réussir son site internet : vision et perspective - Grégoire Vitry

752 vues

Publié le

Extrait de la formation on-line : Comment réussir son site internet
Organisé par Armania SocialMania
Intervenant : Grégoire Vitry - Directeur de l'Agence Armania

www.socialmania.com

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
752
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
80
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Les médias sociaux créent l ’occasion, notamment pour les équipes marketing, d’approfondir leur connaissance des clients. Ces équipes analysaient jusque-là les achats faits des clients, mais peu ce qui n’avaient pas acheté. En dépassant les traditionnelles études de marché et en allant chercher les informations (positives et négatives) sur l ’enseigne qui circulent en dehors de l’entreprise, ils pourront non seulement mieux apprécier comprendre la valeur et la réputation de leur marque, mais aussi disposer de données très utiles pour par exemple, expliquer pourquoi une ligne de produits lancée n’a pas rencontré son marché. Bien des raisons de l ’échec d’un produit ou d’un achat sont souvent externes à l’entreprise. Or les détails sur les réactions des clients et du marché ne se trouvent pas les systèmes analytiques ou de CRM de l’entreprise et à ce titre, les réseaux sociaux remontent des commentaires pertinents et précieux sur pourquoi un produit n’a pas marché et en quoi telle marque s’est trompée. Le défi pour les distributeurs est d’adopter une toute nouvelle façon de penser.
  • Les médias sociaux créent l ’occasion, notamment pour les équipes marketing, d’approfondir leur connaissance des clients. Ces équipes analysaient jusque-là les achats faits des clients, mais peu ce qui n’avaient pas acheté. En dépassant les traditionnelles études de marché et en allant chercher les informations (positives et négatives) sur l ’enseigne qui circulent en dehors de l’entreprise, ils pourront non seulement mieux apprécier comprendre la valeur et la réputation de leur marque, mais aussi disposer de données très utiles pour par exemple, expliquer pourquoi une ligne de produits lancée n’a pas rencontré son marché. Bien des raisons de l ’échec d’un produit ou d’un achat sont souvent externes à l’entreprise. Or les détails sur les réactions des clients et du marché ne se trouvent pas les systèmes analytiques ou de CRM de l’entreprise et à ce titre, les réseaux sociaux remontent des commentaires pertinents et précieux sur pourquoi un produit n’a pas marché et en quoi telle marque s’est trompée. Le défi pour les distributeurs est d’adopter une toute nouvelle façon de penser.
  • Les médias sociaux créent l ’occasion, notamment pour les équipes marketing, d’approfondir leur connaissance des clients. Ces équipes analysaient jusque-là les achats faits des clients, mais peu ce qui n’avaient pas acheté. En dépassant les traditionnelles études de marché et en allant chercher les informations (positives et négatives) sur l ’enseigne qui circulent en dehors de l’entreprise, ils pourront non seulement mieux apprécier comprendre la valeur et la réputation de leur marque, mais aussi disposer de données très utiles pour par exemple, expliquer pourquoi une ligne de produits lancée n’a pas rencontré son marché. Bien des raisons de l ’échec d’un produit ou d’un achat sont souvent externes à l’entreprise. Or les détails sur les réactions des clients et du marché ne se trouvent pas les systèmes analytiques ou de CRM de l’entreprise et à ce titre, les réseaux sociaux remontent des commentaires pertinents et précieux sur pourquoi un produit n’a pas marché et en quoi telle marque s’est trompée. Le défi pour les distributeurs est d’adopter une toute nouvelle façon de penser.
  • Les médias sociaux créent l ’occasion, notamment pour les équipes marketing, d’approfondir leur connaissance des clients. Ces équipes analysaient jusque-là les achats faits des clients, mais peu ce qui n’avaient pas acheté. En dépassant les traditionnelles études de marché et en allant chercher les informations (positives et négatives) sur l ’enseigne qui circulent en dehors de l’entreprise, ils pourront non seulement mieux apprécier comprendre la valeur et la réputation de leur marque, mais aussi disposer de données très utiles pour par exemple, expliquer pourquoi une ligne de produits lancée n’a pas rencontré son marché. Bien des raisons de l ’échec d’un produit ou d’un achat sont souvent externes à l’entreprise. Or les détails sur les réactions des clients et du marché ne se trouvent pas les systèmes analytiques ou de CRM de l’entreprise et à ce titre, les réseaux sociaux remontent des commentaires pertinents et précieux sur pourquoi un produit n’a pas marché et en quoi telle marque s’est trompée. Le défi pour les distributeurs est d’adopter une toute nouvelle façon de penser.
  • Réussir son site internet : vision et perspective - Grégoire Vitry

    1. 1. Grégoire VitryLa révolution webDu web 1.0 à la gestion de flux
    2. 2. 1è re Partie : Slides + Audio 2è me Partie : Slides seuls
    3. 3. Le sciècle dernierLe marketing digital « 1.0 » L’information est descendante
    4. 4. HierLe marketing digital « 2.0 » Interaction entre le site web et l’internaute
    5. 5. Aujourd’huiLe marketing de « plate-forme » Utilisation de plate-formes relationnelles sans passer par le site
    6. 6. Estimation du budget investi par les grandes firmes –source : Management Juin 2012 – Coca / Starbucks /Converse / Oasis / Disney / M&M’S
    7. 7. Demain Les prochains "navigateurs" web nexistent pas encore.Ces "stream browsers" devront être capables "dajouter, soustraire, et naviguer sur ces flux" pour nous permettre de créer des flux personnalisés, comme un "custom-coffee blender" : "je choisis les saveurs de flux que je préfère, parmi des milliers de saveurs, et le blender mixe les flux en ce sens". David Gelernter Le marketing de « flux »-> disparition de linterface telle que nous la connaissons, basée surlenvironnement historique de lordinateur individuel (du desktop),mais un accès de plus en plus naturel à un flux de données complexe.Un flux auquel tout ce qui fait notre vie quotidienne sera connecté :objets, localisation, relations, information...
    8. 8. Pour avancer sur laplate-forme digitale
    9. 9. Dispositif site <-> réseaux sociaux Application iPhone :Diffusion des émissions Génération de liens produit cliquables, syncronisables depuis le site e- commerce Vidéos Remontées et liens facebook Syncronisation avec iPhone et e-couponning Gestion des candidaturesCréation d’une (facebook connect)banque d’images Conversation, E-commerce diffusion des viapartageable Espace bloggeurs(témoignages, RSS, création deproduits…) contenu original, Applications (onglet Génération de d’accueil, jeux traffiic mensuel, instant gagnant, catalogue Duplication facebook en ligne + e- Conversation coupons…) Service client, Trucs&astuces
    10. 10. Agrégateur Armania réseaux sociaux ©Womanity Votre site 2.0 Gestion de contenu RSS annonceur
    11. 11. Womanity
    12. 12. Merci

    ×