Traumatismes balistiques

1 587 vues

Publié le

Initiation à la balistique lésionnelle.
Prise en charge des plaies par balle.

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 587
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • « Je fournis toutes les armées sauf l’Armée du Salut »
  • Culasse mobile pouvant être ouverte, fermée, calée (retardateur) ou non
    Déclencheur : du bassinet à poudre au percuteur
    Canon rayé ou non

    Bref rien n’a vraiment changé depis le XIVème siècle
  • Quand il n’y a plus rien pour obstruer…
  • Traumatismes balistiques

    1. 1. 1 homme sur 12 est armé. La seule question est « comment armer les 11 autres » ? LES ARMES LÉGÈRES
    2. 2. Le marché des armes • « La Kalachnikov est le produit russe le plus exporté après la vodka, le caviar et les écrivains suicidaires… » • Nombre d’armes légères dans le monde : 875.000.000 • Marché légal des armes légères : 8.500.000.000$ • Trafic d’armes : 1.200.000.000.000$ • Commerce agricole : 485.000.000.000$...
    3. 3. Au commencement était le feu • C3H5N3O9 = 5/2 H2O + 3/2 N2 + ½ O2… • Une explosion, • Un projectile, • De l’énergie, • Une cible…
    4. 4. LA MUNITION
    5. 5. Munition 1. Culot 2. Amorce 3. Poudre 4. Douille 5. Ogive
    6. 6. Caractéristiques • La taille de la balle • Le type de balle • La vitesse initiale et donc la charge de poudre
    7. 7. Types de balles • Balles blindées • Balles semi-blindées (expansives) • Balles perforantes (noyau dur) • Balles à fragmentation • Barycentre arrière (bascule à l’impact)
    8. 8. LES TYPES D’ARMES
    9. 9. Structure d’une arme à feu • Une chambre (contient la munition) • Une culasse (mobile ou non) • Un déclencheur • Un canon
    10. 10. Canon Canon lisse • Basculement de la munition pendant le vol • Peu précis : balles sphériques, effet magnus • Mais limite la dispersion des plombs • Munitions à très haute rotation (obus antichar) Canon rayé • 1 tour en 20 cm • 300.000 tours/min • Plus précis • Plus de portée • Mais alésage plus précis • Contraintes sur le canon et la balle
    11. 11. Les armes de poing • Pistolet 1 à 21 coups • Revolver 5 à 8 coups • Destinées à être utilisées d’une main • Calibre 2,34 à 13mm
    12. 12. Les armes d’épaule 4 types : • Fusils à âme lisse • Fusils à âme rayée (carabines) • Pistolets mitrailleurs • Fusils d’assaut
    13. 13. Fusils âme lisse • Tire une gerbe de plombs ou une balle • Vélocité « faible »
    14. 14. Fusils âme rayée • 4,5 à 30mm • Tire une balle à haute vélocité • Plus loin • Plus précis
    15. 15. Pistolet mitrailleur • Arme d’épaule • Calibre de pistolet • Tir en rafale
    16. 16. Fusil d’assaut • Munition intermédiaire • Tir : – coup par coup – En rafale – Par 3
    17. 17. BALISTIQUE LÉSIONNELLE
    18. 18. Quelques constantes • Orifice d’entrée • Cavité lésionnelle temporaire puis permanente • Orifice de sortie (Pas toujours)
    19. 19. Interaction • Complexe • Multi-factorielle : – Projectile – Vitesse – Organes
    20. 20. Interaction
    21. 21. Interaction
    22. 22. Interaction • Chaque changement d’interface provoque un changement de trajectoire – Air → peau – Organe plein → Organe creux – Muscle → Os • Comportement propre des fragments : – Balle – Equipements – Os
    23. 23. PRISE EN CHARGE MÉDICALE
    24. 24. SAFE • Secure – Mise en sécurité • Assess the scene – Evaluation globale • Free of danger for you – Ne pas s’exposer • Evaluate – MARCHE / ABCDE
    25. 25. MARCHE • Massive bleeding control • Airways • Respiration • Circulation • Head / Hypothermia • Evacuation • Cf Présentation « Prise en charge initiale du choc hémorragique traumatique »
    26. 26. Massive bleeding control Spécificités liées aux armes • Celox-A • Applicateur pour hémostase du canal permanent
    27. 27. Airways Spécificités liées aux armes • Toujours impressionnant • Pas toujours de troubles ventilatoires • Cricothomie si fracas facial ET détresse respiratoire OU sédation
    28. 28. Respiration Spécificités liées aux armes • Chest Seal Valve sur les orifices entrée-sortie • Exsufflation – drainage du pneumothorax compressif • Auto-transfusion
    29. 29. Head-Hypothermia Evacuation • Idem version « standard »
    30. 30. Les vieilles croyances • Les plaies par balles sont propres – Faux, les plaies sont souillées par les matériaux apportés par la balle (dont les vêtements de la victime) • Les lésions sont proportionnelles au calibre – Faux, il n’y a pas de lien direct • Le traitement est avant tout chirurgical – Vrai, seul le chirurgien pourra extraire et / ou nettoyer la plaie

    ×