L'ubérisation de l'économie…L'ubérisation de l'économie…
Arnaud LE ROUX
…… et ses conséquences sur le marché du travailet ...
DéfinitionDéfinition
« Un modèle de commerce…
…consistant à mettre des ressources à disposition
de clients…
…depuis leur s...
A-A- Les trois approches de l'Uber-économieLes trois approches de l'Uber-économie
1/ Une économie de partage1/ Une économi...
A- Les 3 approches de l'Uber-économieA- Les 3 approches de l'Uber-économie
« « Uberpop est à la Uber-économie, ce queUberp...
11// LLes 3 approcheses 3 approches
1- Une « économie de partage »1- Une « économie de partage »
Ø Privilégiant l’usage pl...
A/ Les 3 approchesA/ Les 3 approches
2- Une « disruption »2- Une « disruption »
Ø « On Demand Mobile Services »
Ø « transf...
A/ Les 3 approchesA/ Les 3 approches
3- Un Business Model…3- Un Business Model…
…qui bouleverse l’équilibre concurrentiel ...
A-A- Les trois approches de l'Uber-économieLes trois approches de l'Uber-économie
1/ Une économie de partage1/ Une économi...
1- Impact d’un point de vue quantitatif1- Impact d’un point de vue quantitatif
« L’Europe doit accepter le modèle (de l’UB...
1- Impact d’un point de vue quantitatif1- Impact d’un point de vue quantitatif
 d’ici 2025, 40% des emplois actuels sero...
A-A- Les trois approches de l'Uber-économieLes trois approches de l'Uber-économie
1/ Une économie de partage1/ Une économi...
2- Impact d’un point de vue qualitatif2- Impact d’un point de vue qualitatif
• Remise en cause la théorie de J. SCHUMPETER...
2- Impact d’un point de vue qualitatif2- Impact d’un point de vue qualitatif
●L’entreprise « ubérisée » :
●
q moins de bes...
A-A- Les trois approches de l'Uber-économieLes trois approches de l'Uber-économie
1/ Une économie de partage1/ Une économi...
3-3- Les enjeuxLes enjeux
La fin du modèle salarial né au début du XX°S. avec le Fordisme.
Ø Modèle de financement de la p...
ConclusionConclusion
* Le défi qui reste à relever est culturel
* L’idée d’un « revenu minimum à vie »
fait son chemin
* M...
« Une question d’élasticité de l’offred’élasticité de l’offre (de protection
sociale de la part de l’Etat)…
… à la demande...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Uber économie et marché du travail

203 vues

Publié le

Qu'est-ce que l'Uber-économie aujourd'hui, quelle sera son impact sur le marché du travail demain?

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
203
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Uber économie et marché du travail

  1. 1. L'ubérisation de l'économie…L'ubérisation de l'économie… Arnaud LE ROUX …… et ses conséquences sur le marché du travailet ses conséquences sur le marché du travail …isation Jérôme LELIEVRE
  2. 2. DéfinitionDéfinition « Un modèle de commerce… …consistant à mettre des ressources à disposition de clients… …depuis leur smartphone ». Définition du Wiktionnaire
  3. 3. A-A- Les trois approches de l'Uber-économieLes trois approches de l'Uber-économie 1/ Une économie de partage1/ Une économie de partage 2/ Une disruption2/ Une disruption 3/ Un Business Model3/ Un Business Model B-B- Ses conséquences sur le marché du travailSes conséquences sur le marché du travail 1/ d’un point de vue quantitatif1/ d’un point de vue quantitatif 2/ d’un point de vue qualitatif2/ d’un point de vue qualitatif 3/ les enjeux3/ les enjeux
  4. 4. A- Les 3 approches de l'Uber-économieA- Les 3 approches de l'Uber-économie « « Uberpop est à la Uber-économie, ce queUberpop est à la Uber-économie, ce que Kleenex est au mouchoir en papierKleenex est au mouchoir en papier » » Une antonomase !→ Une antonomase !→
  5. 5. 11// LLes 3 approcheses 3 approches 1- Une « économie de partage »1- Une « économie de partage » Ø Privilégiant l’usage plutôt que la possession Ø Horizontale Ø Selon le principe du « peer to peer »
  6. 6. A/ Les 3 approchesA/ Les 3 approches 2- Une « disruption »2- Une « disruption » Ø « On Demand Mobile Services » Ø « transformation de votre service en application mobile qui vous délivre un service immédiat, le plus souvent prépayé » Ø 3 mots clés : Directement – sans Délai - Smartphone
  7. 7. A/ Les 3 approchesA/ Les 3 approches 3- Un Business Model…3- Un Business Model… …qui bouleverse l’équilibre concurrentiel (cf. modèle de PORTER) Ø Des nouveaux entrants (qui ne sont pas du métiers ) ; Ø Des coûts d’entrée rendus très faibles ; Ø Un rendement d’échelle maximisé ; Ø Des produits substituables. « Nous avons tous peur de nous faire ubériser »« Nous avons tous peur de nous faire ubériser » Maurice Lévy, PDG de Publicis
  8. 8. A-A- Les trois approches de l'Uber-économieLes trois approches de l'Uber-économie 1/ Une économie de partage1/ Une économie de partage 2/ Une disruption2/ Une disruption 3/ Un Business Model3/ Un Business Model B-B- Ses conséquences sur le marché du travailSes conséquences sur le marché du travail 1/ d’un point de vue quantitatif1/ d’un point de vue quantitatif 2/ d’un point de vue qualitatif2/ d’un point de vue qualitatif 3/ les enjeux3/ les enjeux
  9. 9. 1- Impact d’un point de vue quantitatif1- Impact d’un point de vue quantitatif « L’Europe doit accepter le modèle (de l’UBER- économie) ou affronter le chômage »  EricSchmidt,ex-PDGdeGOOGLE
  10. 10. 1- Impact d’un point de vue quantitatif1- Impact d’un point de vue quantitatif  d’ici 2025, 40% des emplois actuels seront automatisésd’ici 2025, 40% des emplois actuels seront automatisés ü Les ODMS crées de la croissance (marchés potentiels > marchés actuels) ü Le nombre de secteurs économiques concernés est illimité! ü La croissance crée l’emploi ü France : 12 % de chômage en 2015 (INSEE) ü Prévision de croissance corrigée 2015 : 1,1 % ü Croissance < 1,5 % = effet nul sur le chômage
  11. 11. A-A- Les trois approches de l'Uber-économieLes trois approches de l'Uber-économie 1/ Une économie de partage1/ Une économie de partage 2/ Une disruption2/ Une disruption 3/ Un Business Model3/ Un Business Model B-B- Ses conséquences sur le marché du travailSes conséquences sur le marché du travail 1/ d’un point de vue quantitatif1/ d’un point de vue quantitatif 2/ d’un point de vue qualitatif2/ d’un point de vue qualitatif 3/ les enjeux3/ les enjeux
  12. 12. 2- Impact d’un point de vue qualitatif2- Impact d’un point de vue qualitatif • Remise en cause la théorie de J. SCHUMPETER sur la « destruction créatrice » (?) Ø (+) de destruction de valeur que de création ! Ø Le « travailleur 2.0 » aura un statut plus précaire que son ancêtre salarié. Ø •
  13. 13. 2- Impact d’un point de vue qualitatif2- Impact d’un point de vue qualitatif ●L’entreprise « ubérisée » : ● q moins de besoins en salariés (postés & à heures fixes) q q Des équipes + souples & en mode projet q Des coûts externalisés ●Le « worker on tap » (travailleur 2.0) : ● Ø Libre de s’organiser Ø Hyper qualifié & multi diplômé / pluridisciplinaire Ø Pas ou peu de protection sociale ProblèmeProblème : le facteur « risque » du travail (rémunération,: le facteur « risque » du travail (rémunération, protection sociale, pension, etc.) est transféré deprotection sociale, pension, etc.) est transféré de l’entreprise vers l’individu …l’entreprise vers l’individu …
  14. 14. A-A- Les trois approches de l'Uber-économieLes trois approches de l'Uber-économie 1/ Une économie de partage1/ Une économie de partage 2/ Une disruption2/ Une disruption 3/ Un Business Model3/ Un Business Model B-B- Ses conséquences sur le marché du travailSes conséquences sur le marché du travail 1/ d’un point de vue quantitatif1/ d’un point de vue quantitatif 2/ d’un point de vue qualitatif2/ d’un point de vue qualitatif 3/ les enjeux3/ les enjeux
  15. 15. 3-3- Les enjeuxLes enjeux La fin du modèle salarial né au début du XX°S. avec le Fordisme. Ø Modèle de financement de la protection sociale basé sur les cotisations salarialescotisations salariales en danger. Ø DDroit du travail pas adaptéroit du travail pas adapté à ces nouvelles formes d’emploi Ø Ø Il faut donc entièrement revoirentièrement revoir la façon dont les gouvernements définissent: Le droit du travaildroit du travail / la protection socialeprotection sociale / la fiscalisation du travailfiscalisation du travail (cf. évolution du statut des autoentrepreneurs)
  16. 16. ConclusionConclusion * Le défi qui reste à relever est culturel * L’idée d’un « revenu minimum à vie » fait son chemin * Mais il y a loin de l’idée à sa concrétisation car, c’est :car, c’est :
  17. 17. « Une question d’élasticité de l’offred’élasticité de l’offre (de protection sociale de la part de l’Etat)… … à la demandeà la demande des travailleurs »

×