Une MCS Pour La Corse Juillet 2009

979 vues

Publié le

Présentation de la première matrice de comptabilité sociale pour la Corse

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
979
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
33
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Une MCS Pour La Corse Juillet 2009

  1. 1. Une matrice de comptabilité sociale pour la CorseMarie-Antoinette MaupertuisCNRS UMR LISA 6240 Charles VellutiniECOPA et Toulouse School of Economics<br />Juillet 2009<br />1<br />
  2. 2. Qu’est-ce qu’une MCS ?<br />Tableau carré et exhaustif des flux économiques entre agents d’un pays (région)<br />Principe fondamental: <br /> équilibre en emplois et ressources <br />  total ligne = total colonne<br />Les équilibres budgétaires des agents (Etat, Ménages, Entreprises, etc.)<br />Les équilibres des marchés de biens et de capitaux<br />Les équilibres extérieurs (balances commerciale et des paiements)<br />Base de calibrage dans modélisation nationale et régionale moderne<br />2<br />
  3. 3. Pourquoi une MCS pour la Corse? <br />1. Quantifier et analyser les grands équilibres macroéconomiques :<br />Offre globale/ Demande globale<br />Balance des paiements (BC + CC)<br />Finances publiques …<br />2. Identifier les lacunes des statistiques économiques en Corse dans un cadre exhaustif et cohérent<br />3. Fournir un socle pour une modélisation de l’économie corse<br />3<br />
  4. 4. Structure de la MCS<br />4<br />
  5. 5. Degré de désagrégation<br />5 secteurs:<br />Agriculture<br />Industrie<br />Construction<br />Tertiaire marchand<br />Tertiaire non-marchand<br />Un seul type de ménage<br />Distinction Reste de France et Reste du Monde<br />Collectivités locales<br />5<br />
  6. 6. Conventions<br />« Etat » = services de l’Etat en Corse<br />Reste de France (RdF):<br />Etat central <br />Ménages RdF<br />Producteurs<br />Caisses sociales<br />Reste du Monde (RdM):<br />Producteurs pays tiers<br />Ménages pays tiers<br />6<br />
  7. 7. Données<br />Données INSEE nationales régionalisées (ex: achats intermédiaires, consommation, investissement)<br />Données INSEE régionales macro (ex: PIB, exportations, pays tiers) et micro (ex: FICUS)<br />Données régionales agricoles (AGRESTE)<br />Données régionales touristiques (ATC)<br />Données régionales finances publiques (ex: base Présage)<br />Estimations propres des flux du commerce extérieur sur base des flux physiques<br />7<br />
  8. 8. MCS Corse 2003, millions €<br />8<br />Recettes touristiques<br />Subventions directes modestes<br />Dépenses Etat pour son propre compte<br />Transferts publics bruts vers Etat en Corse<br />Transferts aux ménages<br />
  9. 9. VA par secteur<br />9<br />Valeur ajoutée par secteur, 2003, en % du total <br />
  10. 10. Balance des paiements<br />10<br />Balance des paiements de la Corse, en millions €<br /><ul><li>Malgré des recettes touristiques substantielles…
  11. 11. …Solde négatif de la balance commerciale = 20% du PIB…
  12. 12. …Financé par transferts nets en provenance du RdF</li></li></ul><li>Revenus et dépenses des ménages, millions €<br />11<br />Moyenne nationale 11%<br />
  13. 13. Conclusion<br />Déficit de la balance commerciale corse, malgré un apport substantiel du tourisme<br />Financement de ce déficit par transferts publics du RdF<br />Lacunes fondamentales de la statistique corse:<br />Pas de statistiques du commerce extérieur avec RdF – reconstituées ici par extrapolation<br />Pas de statistiques sur les échanges inter-branches – reconstituées ici par régionalisation<br />Pas d’information sur la destination « économique » des transferts.<br />12<br />
  14. 14. Perspectives<br />Modélisation en équilibre général calculable:<br />Utiliser la MCS pour calibrer une « maquette » de l’économie corse<br />Utiliser cette maquette pour simuler des « chocs » de politiques économiques, de prix, de demande, etc.<br />Exemples: <br />Choc de demande touristique<br />Impact macroéconomique du PEI<br />Choc de la politique fiscale nationale ou régionale<br />13<br />
  15. 15. EX: CHOC DE DEMANDE TOURISTIQUE<br />14<br />2 - Réaction de l’activité<br />1 - Choc de demande<br />3 - Ajustement en équilibre général de l’économie:<br /><ul><li> Salaires
  16. 16. Demande
  17. 17. Etc.</li></li></ul><li>Prochaines étapes<br />Construction du MEGC<br />Mobilisation de ressources pour une modélisation au service des politiques économiques en Corse<br />15<br />

×