My Heart beats for Dora Garcia

1 424 vues

Publié le

My Heart beats for Dora Gracia, Photographies (sauf la 1ère d’après © Dora Garcia) et Montage © Laure JEGAT

Liste des œuvres photographiées :
- Saâdane Afif, Le Belvédère, 2003, Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur
- Alain Bublex, Tentatives, 1995 à 1998, Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, © ADAGP, Paris, 2010,
- Dora Garcia, Instant Narrative (IN), 2006-2008, Collection Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia, Madrid,
- Chloé Quenum, Vice Versa (ou pour chaque chose son temps), 2010, Production FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 424
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
23
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

My Heart beats for Dora Garcia

  1. 1.
  2. 2. - Samedi 23, en visite «prise de vue» de Saâdane Afif, je découvre ma question sur l’écran... <br />
  3. 3. « Instant Narrative (IN), 2006-2008 de Dora Garcia », <br /><ul><li> J’ai pris la jeune femme qui tape ce qu’elle voit dans la galerie, sur un ton neutre, pour « un gardien »... </li></li></ul><li>« Instant Narrative (IN), 2006-2008 de Dora Garcia » - Je suis une spectatrice habituée <br />des galeries, des musées. J’ai tout juste l’impression de mettre fait prendre au piège par la mise en scène. <br />
  4. 4. <ul><li> Je la prends de profil, c’est une manière de réagir aux questions, de comprendre ce va et vient... </li></ul>Je n’ai pas encore toutes les clés, pas sûr que je les ai un jour !<br />
  5. 5. <ul><li> « Les dames au sac plastique blanc », celle qui me sourit, s'est rendu compte du manège. </li></ul>Elle me reconnaît, je l’ai rencontrée aux Beaux-Arts de Marseille, où j’ai étudié. Bonjour ! <br />
  6. 6. <ul><li> Ce jeu (?), ce dialogue avec l’œuvre ne fait que commencer, </li></ul>car je sais qu’Agnès, Sylvie et moi avons prévu notre visite la semaine prochaine…<br />
  7. 7. <ul><li> Samedi 30, « Dernière exposition place Francis Chirat », « Une porte, des murs, une exposition… </li></ul>ou comment les artistes transforment l’exposition en matériaux de travail. » (Phrase sur le carton d’invitation)<br />
  8. 8. <ul><li> Chacune de nous anticipe nos visites. Prendre des photos, des notes (les artistes, les œuvres)... Garder </li></ul>des traces pour nourrir nos articles, tout en restant sensibles, réceptives, impliquées dans ce qui nous motive.<br />
  9. 9. - La Vieille Bâtisse du Panier est un lieu auquel nous sommes attachées et avec lequel nous avons une certaine complicité. Depuis quand y venons nous ? Des années, nous nous y sentons bien, sereines ! <br />
  10. 10. - La personne, qui note ce qui se passe, a remarqué mes amies. Je marche le long du mur, discrète ! <br />
  11. 11. <ul><li> Le jeu paraît biaisé. Mes amies font comme si nous n’avions pas évoqué l’œuvre auparavant. </li></ul>Innocemment, elles profitent de l’exposition, attentives aux vidéos, photographies, installations…<br />
  12. 12. - Je reste le long du mur, suivant ce qui se passe par écran interposé.<br />
  13. 13. - Je suis impatiente de la voir… <br />
  14. 14. <ul><li> Elle, quelqu’un ou moi ? Toujours cette ambiguïté. </li></ul>Qui est le spectateur ? L’objet de l’œuvre ? Qui raconte l’exposition ? <br />
  15. 15. <ul><li> La personne, qui note ce qui se passe, se trouve derrière le mur à l’angle. </li></ul>Elle entend, regarde, assise derrière une petite table équipée d’un ordinateur et d’une lampe de bureau. <br />
  16. 16. <ul><li> Suis-je repérée, sans doute. Ouf ! Je vais pouvoir bouger et la photographier. </li></li></ul><li><ul><li> J’y suis invitée. </li></li></ul><li><ul><li> Tous les visiteurs sont à ce moment dans la salle du fond, je les ai rejoints. </li></ul>Ce n’est pas la même personne que la semaine dernière. <br />
  17. 17. <ul><li> La médiatrice nous a expliqué : trois personnes ont été chargées </li></ul>de raconter selon un cahier des charges précis, sur toute la durée de l’exposition.<br />
  18. 18. <ul><li> Je lis par dessus son épaule, elle a tapé : </li></ul>« Il va pleuvoir toute l’après-midi, ce son est presque réconfortant ». <br />
  19. 19.
  20. 20. <ul><li> « My Heart beats for Dora Garcia », c’est le Tweet que j’ai passé le lendemain </li></ul>de ma première visite, renvoyant nos abonnés au site personnel de l’artiste. <br />
  21. 21. <ul><li> Nous passons d’une salle à l’autre, revenant sur nos pas !</li></li></ul><li><ul><li> Au fond, les photographies si soignées d’Alain Bublex sont des « Tentatives » d’expositions. L’artiste s’interroge sur le Projet. Comme si le le projet suffisait à l’œuvre. Comme si la tentative suffisait à l’exposition ! </li></li></ul><li><ul><li> Devant, « Vice versa (ou pour chaque chose son temps) » de Chloé Quenum, une œuvre sablier. </li></ul>Les 92 feuilles du calendrier doivent tomber chaque jour d’ouverture.<br />
  22. 22. <ul><li> Le temps passe, nous bougeons !</li></li></ul><li><ul><li> Par qui ? quelqu’un va-t-il s’y asseoir ?</li></li></ul><li>- La personne, qui note ce qui se passe, s’interroge-t-elle sur le sort à venir de l’œuvre ? <br />
  23. 23. <ul><li> Ce doit être long toute la journée. Immobile, songeuse, sous la lumière diffuse </li></ul>elle ressemble aux jeunes femmes de Vermeer. Sait-elle qu’elle fait partie de l’œuvre ? <br />
  24. 24. - La personne, qui note ce qui se passe, participe à l’œuvre, à l’exposition, elle y transmet sa bonne humeur ! <br />
  25. 25. - Elle s’interroge comme le spectateur et comme un muséologue, elle note les déplacements et les réactions. <br />
  26. 26. <ul><li> Groupes, genres, nombres, encore les réactions ! Une certaine joie de vivre.</li></li></ul><li><ul><li> Un dernier profil !</li></li></ul><li><ul><li> Mes amies de dos avec d’autres spectatrices discutent. J’entends la pluie et je pense </li></ul>aux bruits de vagues de nos cœurs sensibles à ce moment, entre fiction et réalité. <br />
  27. 27. « MyHeart beats for Dora Gracia »<br />Photographies (sauf la 1ère d’après © Dora Garcia) et Montage © Laure JEGAT 2010<br />Liste des œuvres photographiées : <br />- SaâdaneAfif, Le Belvédère, 2003, Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur<br /><ul><li> Alain Bublex, Tentatives, 1995 à 1998, Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, © ADAGP, Paris, 2010,
  28. 28. Dora Garcia, Instant Narrative (IN), 2006-2008, Collection MuseoNacional Centro de Arte Reina Sofia, Madrid,
  29. 29. Chloé Quenum, Vice Versa (ou pour chaque chose son temps), 2010, Production FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur</li></ul>Pour suivre les articles d’AssociatEyes<br />retrouvez nous sur le blog de L’Œil et l’Esprit <br />à cette adresse :<br />http://eyeandmind.wordpress.com/<br />- « Dernière exposition place Francis Chirat », 18h - 11 décembre 2010, le Frac ferme ses portes...<br />

×