Rosine Lheureux
Forum des archivistes
Programmation, mutualisation
22 mars 2013

La mise en œuvre de la nouvelle
programma...
Introduction
Un document emblématique de la
refondation des Archives nationales : le
programme scientifique, culturel et é...
Plan
Le tournant 2011 - 2012
Les contraintes internes et externes
Les atouts
Les chantiers
Les limites actuelles et les pe...
Le tournant 2011 - 2012 :
une « ardente obligation de transversalité
et de décloisonnement »
Recherche de transversalité :...
Expertises / Innovations janvier 2011 fiche type
Le recensement des participations
scientifiques institutionnelles/
personnelles.
Les contraintes internes et externes
Au sein Archives nationales, la
mise en place d ’une nouvelle
organisation du travail...
Les atouts
3 sites aux identités complémentaires
L’ancrage en Seine-Saint-Denis, territoire en
mutation fertile en ressour...
Les chantiers
Faire vivre le projet scientifique, culturel et
éducatif : l’organisation du suivi des axes
de la programmat...
Limites actuelles et perspectives
Une relative méconnaissance des circuits
de financement.
Des limites humaines : l ’offre...
Conclusion
La mise en œuvre de la
programmation scientifique des
entraîne toute l ’activité de
l ’institution.
Elle favori...
Présentation de Rosine Lheureux
Présentation de Rosine Lheureux
Présentation de Rosine Lheureux
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation de Rosine Lheureux

546 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
546
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
161
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation de Rosine Lheureux

  1. 1. Rosine Lheureux Forum des archivistes Programmation, mutualisation 22 mars 2013 La mise en œuvre de la nouvelle programmation scientifique des Archives nationales : relevé d’ expérience
  2. 2. Introduction Un document emblématique de la refondation des Archives nationales : le programme scientifique, culturel et éducatif 2013 - 2016. Chargé de mission aux partenariats : une position privilégiée d’observatrice et d’actrice des changements en cours aux Archives nationales en matière de conduite de projets scientifiques.
  3. 3. Plan Le tournant 2011 - 2012 Les contraintes internes et externes Les atouts Les chantiers Les limites actuelles et les perspectives En conclusion une ouverture sur les évolutions professionnelles générées par ces changements
  4. 4. Le tournant 2011 - 2012 : une « ardente obligation de transversalité et de décloisonnement » Recherche de transversalité : le chantier expertise / innovation début 2011.
  5. 5. Expertises / Innovations janvier 2011 fiche type
  6. 6. Le recensement des participations scientifiques institutionnelles/ personnelles.
  7. 7. Les contraintes internes et externes Au sein Archives nationales, la mise en place d ’une nouvelle organisation du travail : contrainte et remède au cloisonnement L’obligation de normaliser les relations avec les partenaires externes par la contractualisation ou le conventionnement L’insertion au sein des réseaux en recomposition de la recherche
  8. 8. Les atouts 3 sites aux identités complémentaires L’ancrage en Seine-Saint-Denis, territoire en mutation fertile en ressources culturelles et universitaires : des compétences attendues des archivistes. Un équipement de pointe valorisant
  9. 9. Les chantiers Faire vivre le projet scientifique, culturel et éducatif : l’organisation du suivi des axes de la programmation scientifique. Devenir un partenaire local et institutionnel incontournable en matière pédagogique. Prospecter, innover en matière de partenariats croisés
  10. 10. Limites actuelles et perspectives Une relative méconnaissance des circuits de financement. Des limites humaines : l ’offre en formateurs Un changement de culture induit par la la logique de conduite de projet pas toujours bien accepté
  11. 11. Conclusion La mise en œuvre de la programmation scientifique des entraîne toute l ’activité de l ’institution. Elle favorise l ’évolution de la fonction de responsable de fonds Elle préside à l ’émergence de nouveaux profils professionnels

×