Techniques d’ALM - assurance de         portefeuille , approche par la méthode TPPI                     Adina Grigoriu, me...
Introduction   TPPI   Technologie   Cas pratiqueWe Protect, You Perform !                                              2sa...
Introduction   TPPI   Technologie   Cas pratiqueWe Protect, You Perform !                                              3sa...
Introduction      TPPI        Technologie     Cas pratiqueWe Protect, You Perform !                                       ...
Introduction       TPPI         Technologie    Cas pratiqueWe Protect, You Perform !       A propos des approches ALM «tra...
Introduction   TPPI          Technologie     Cas pratiqueWe Protect, You Perform !                            A propos de ...
Introduction           TPPI               Technologie          Cas pratiqueWe Protect, You Perform !         De la théorie...
Introduction       TPPI        Technologie     Cas pratiqueWe Protect, You Perform !     Méthodologie de conception de l’A...
Introduction        TPPI    Technologie            Cas pratiqueWe Protect, You Perform !                                  ...
Introduction                    TPPI                Technologie                 Cas pratiqueWe Protect, You Perform !     ...
Introduction    TPPI                Technologie                Cas pratiqueWe Protect, You Perform !                      ...
Introduction   TPPI    Technologie   Cas pratiqueWe Protect, You Perform !       Etude de cas avec un fonds de pension amé...
Introduction     TPPI           Technologie      Cas pratiqueWe Protect, You Perform !                        Contraintes ...
Introduction     TPPI       Technologie    Cas pratiqueWe Protect, You Perform !                                          ...
Introduction    TPPI          Technologie       Cas pratiqueWe Protect, You Perform !                                     ...
Introduction                        TPPI                         Technologie                Cas pratiqueWe Protect, You Pe...
Introduction                           TPPI                        Technologie                     Cas pratiqueWe Protect,...
Introduction     TPPI       Technologie     Cas pratiqueWe Protect, You Perform !                                         ...
Introduction                      TPPI                  Technologie               Cas pratiqueWe Protect, You Perform !   ...
contact@aaaic.com                      www.aaaic.comsamedi 13 avril 13
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Assurance de portefeuille - approche par la méthode TPPI - Adina Grigoriu

1 204 vues

Publié le

Résumé de la présentation d'Adina Grigoriu de la technique TPPI d'assurance de portefeuille. Conférence AssurFinance|2013

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 204
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
54
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Assurance de portefeuille - approche par la méthode TPPI - Adina Grigoriu

  1. 1. Techniques d’ALM - assurance de portefeuille , approche par la méthode TPPI Adina Grigoriu, membre de Institut des Actuaires AssurFinance  2013samedi 13 avril 13
  2. 2. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! 2samedi 13 avril 13
  3. 3. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! 3samedi 13 avril 13
  4. 4. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Pourquoi? Crise du crédit sans précédent en 2008 et des conditions de marché difficiles depuis lors Manque d’objectifs appropriés pour les fonds de pension et caisses de retraite: benchmarking plutôt que la prise en compte des besoins et du passif propres recherche d’un rendement absolu dépendance vis-à-vis des hypothèses et une allocation de long terme statique marge d’erreur court terme non prise en compte Une régulation de plus en plus contraignante 4samedi 13 avril 13
  5. 5. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! A propos des approches ALM «traditionnelles»... La gestion des régimes se fait le plus souvent par: Une approche LDI classique: couverture du passif, MAIS seules les contributions supplémentaires peuvent combler un déficit, ET un taux de couverture de 100% du passif peut ne pas être suffisant Une allocation de long terme fixe basée sur les prévisions de rendements et de risques: exige des estimations précises sur l’ensemble de l’horizon d’investissement ET n’est pas compatible avec des contraintes de court-terme; peut conduire à des contributions infinies De-risking traditionnel: ré-allocation systématique des actifs de «croissance» vers les actifs de «couverture» du passif quand le ratio de couverture s’améliore; peut conduire à des contributions infinies 5samedi 13 avril 13
  6. 6. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! A propos de l’ALM dynamique Assis sur la théorie d’assurance de portefeuille Objectif de performance: passif + Objectif de risque: préserver un ratio de couverture actif/passif Permet d’intégrer des contraintes de court terme Permet de limiter les besoins de financement 6samedi 13 avril 13
  7. 7. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! De la théorie... Risk managed portfolio Risk free asset Risky asset ... à la pratique Dynamic ALM LHP PSP B10+ DARM C DARM B DARM A LC EM MC SC 7samedi 13 avril 13
  8. 8. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Méthodologie de conception de l’ALM dynamique Analyse du passif Génération de scénarios stochastiques pour chaque classe d’actifs, pour la courbe des taux et le passif Création des composantes Meilleure correspondance stochastique pour le LHP Combiner les actifs par paires et trouver les meilleurs paramètres pour construire le PSP Trouver les paramètres les plus appropriés dans un environnement stochastique Analyse de la distribution des ratios de couverture, des contributions nécessaires, des surplus, des rendements espérés, de la volatilité, du «max drawdown», etc... 8samedi 13 avril 13
  9. 9. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Analyse du Passif Passif actualisé avec la courbe des taux Flux futurs du passif D’une approche statique à une approche stochastique pour l’analyse du passif 9samedi 13 avril 13
  10. 10. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Génération de scénarios pour les classes d’actifs Exemple d’obligations avec une duration de 12,5 ans, Exemple d’actions LC, 1000 Scénarios 1000 Scénarios horizon 10 ans Génération de 1000 scénarios pour chaque classe d’actifs permettant de simuler des situations avec davantage de risque extrême que ce que nous avons pu observer dans l’historique 10samedi 13 avril 13
  11. 11. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Construction du meilleur PSP Distribution de rendements pour le DARM et la Diversification 1500 1125 750 375 0 -0,5 1 2,5 4 5,5 7 8,5 10 11,5 13 14,5 Rendements annualisés sur 10 ans Diversification DARM Le meilleur PSP intègre une gestion du risque asymétrique, il a pour objectif de maximiser la performance sous certaines contraintes de draw-down Il utilise la même technologie que l’ALM dynamique dans un univers limité aux actifs (DARM, pas de passif) 11samedi 13 avril 13
  12. 12. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Etude de cas avec un fonds de pension américain L’objectif de l’étude est de trouver la «meilleure» stratégie d’allocation d’actifs pour le fonds de pension américain «Meilleure» dans le sens de conformité à la législation américaine sur les fonds de pensions (Pension Protection Act), tout en minimisant les contributions L’étude a été menée en environnement stochastique 12samedi 13 avril 13
  13. 13. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Contraintes du fonds de pensions Contraintes réglementaires (PPA): si le Ratio de Couverture Actif-Passif se trouve en dessous de 100% à une date donnée, le déficit doit être amorti au cours des 7 prochaines années compte tenu du plan d’amortissement, toute différence (positive ou négative) doit aussi être amortie au cours des 7 années suivantes Contrainte interne: si le Ratio de Couverture baisse en dessous de 80%, une contribution immédiate (en fin d’année) exceptionnelle est faite pour ramener le Ratio de Couverture à 80% 13samedi 13 avril 13
  14. 14. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Stratégies L’étude compare 4 stratégies: (1) Allocation fixe 50% Obligations Corporate 10+ (même duration que le passif) + 50% Actions (rebalancée tous les mois), allocation obtenue par une approche ALM classique (2) LDI Classique: 100% investi dans Obligations Corporate 10+ (protection duration uniquement) (3) Allocation fixe 50% Obligations Corporate 10+ et 50% Actions (idem stratégie 1), couplée avec une stratégie «de-risking»: si le Ratio de Couverture augmente de 2% (en absolu), l’allocation actions baisse (à noter: l’allocation actions ne peut que baisser) (4) DALM (ALM Dynamique): allocation dynamique entre un portefeuille de couverture du passif (idem stratégie 2) et un portefeuille de performance (allocation dynamique entre plusieurs classes d’actifs) 14samedi 13 avril 13
  15. 15. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Résultats Les résultats de l’étude ont été obtenus en univers stochastique; les différentes classes d’actifs utilisées ainsi que la courbe des taux et le passif du fonds de pension ont été modélisées avec une approche FHS (Filtered Historical Simulations) Cette modélisation a abouti à la création de 1000 scénarios d’évolution pour chacune des classes d’actifs, de courbes de taux et du passif Chaque stratégie a ensuite été analysée sur les 1000 scénarios Les résultats sont présentés sous la forme d’un tableau par quartiles pour chacune des stratégies 15samedi 13 avril 13
  16. 16. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Résultats - Ratios de Couvertures Ra#o  de  Couverture  -­‐  Situa#on  au  bout  de  10  ans Scénarios Q  97.5% Q  75% Q  50% Q  25% Q  2.5% (1)  Alloca#on  fixe  50%/50% 1,95 1,41 1,19 1,01 0,84 (2)  LDI  Classique 1,38 1,06 1,01 0,97 0,85 (3)  Stratégie  50%/50%-­‐>100%   1,43 1,08 1,02 0,98 0,86 Obliga#ons (4)  DALM 2,21 1,44 1,22 1,04 0,88 Tableau représentant les ratios de couverture obtenus pour chaque stratégie (format quantiles) au bout de 10 ans. Ils prennent en compte les contributions effectuées Exemple de lecture du tableau: le chiffre 1,22 sur la dernière ligne, colonne Q 50% signifie que pour la stratégie DALM, les ratios de couverture obtenus dans 50% des scénarios sont supérieurs ou égaux à 1,22 Comme attendu, la stratégie la moins bonne en termes de ratios de couverture est la stratégie LDI classique dans 97,5% des cas; dans cette stratégie le ratio de couverture n’augmente qu’avec les contributions (effet marché très limité) Nous observons une dominance statistique de la stratégie DALM par rapport aux trois autres stratégies 16samedi 13 avril 13
  17. 17. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Résultats - Contributions Cumulées Contribu#ons  cumulées  (VA)  -­‐  Situa#on  au  bout  de  10  ans Scénarios Q  2.5% Q  25% Q  50% Q  75% Q  97.5% (1)  Alloca#on  fixe  50%/50% 0 37,9 100 176,2 372,8 (2)  LDI  Classique 51,6 94,5 104,7 123,4 203,2 (3)  Stratégie  50%/50%-­‐>100%   0,9 48,3 95,4 145,1 281,8 Obliga#ons (4)  DALM 0 24,7 64,6 114,4 211,8 Tableau représentant les valeurs présentes des contributions qui auront été nécessaires pour obtenir les ratios de couverture du tableau précédent au bout de 10 ans Exemple de lecture du tableau: le chiffre 100 sur la première ligne du tableau, colonne Q50% signifie que dans 50% des scénarios, la valeur présente des contributions de la stratégie à allocation fixe ont été de 100 Comme attendu, la stratégie la plus coûteuse dans 75% des scénarios est la stratégie de couverture (LDI classique); cette stratégie est la plus intéressante dans les 2,5% des scénarios les plus extrêmes La stratégie DALM (qui permet d’obtenir à échéance de 10 ans les meilleurs ratios de couverture) est également la moins coûteuse dans 97,5% des scénarios; à remarquer que dans les 2,5% des scénarios les plus extrêmes, le coût de la stratégie DALM est à peine plus élevé que celui de la stratégie de couverture 17samedi 13 avril 13
  18. 18. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Conclusion Il est possible de gérer avec succès les contraintes de risque ex-ante en délivrant de meilleures performances sur le long terme à partir du moment où nous gérons de manière dissymétrique les rendements La gestion en budgets de risque peut être utilisée comme un outil très efficace pour les régimes de retraite ayant un déficit afin de revenir à une bonne situation de couverture des engagements tout en minimisant les contributions requises ( l’approche DALM permet de diminuer de 30% à 50% les contributions nécessaires par rapport aux autres approches) Contrairement à l’intuition, la gestion du risque est davantage une source inexploitée de performance qu’un coût 18samedi 13 avril 13
  19. 19. Introduction TPPI Technologie Cas pratiqueWe Protect, You Perform ! Information Importante et Dégagement de Responsabilité Ce document n’est pas une recommandation d’investissement. Il ne peut être considéré comme un conseil financier. Le contenu de cette présentation vous a été présenté de manière confidentielle et sa reproduction en est interdite ainsi que sa distribution sans le consentement écrit d’Active Asset Allocation International Consulting (AAAiC). Il est important de comprendre que la valeur de tout investissement ou tout revenu d’investissement peut diminuer ou augmenter et qu’un investisseur peut ne pas obtenir l’ensemble de son capital de départ au terme de son investissement. La performance passée n’est pas nécessairement un indicateur de résultats futurs. Ce document est uniquement informatif et ne constitue pas une offre d’émission ou de vente, ni une sollicitation d’achat ou d’investissement dans quelconque produit financier. L’information contenue dans le document est appropriée et digne de confiance, mais aucune responsabilité ne sera assumée dans le cas d’erreur ou d’inexactitude. Toutes les informations présentées ont été validées en date du document, mais peuvent changer à tout moment sans notification ou publication de changements. Cette présentation appartient à Active Asset Allocation International Consulting. ________________________________________________________________________________________ AAAiC est enregistrée en France sous No B000183 avec l’AACIF L’AACIF est une association de conseillers financiers agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) 19samedi 13 avril 13
  20. 20. contact@aaaic.com www.aaaic.comsamedi 13 avril 13

×