Institut Mines-Télécom
Quels modèles économiques
pour la téléassistance à
domicile ?
Myriam Le Goff-Pronost
Myriam.legoff@...
Institut Mines-Télécom
Problématique de recherche
02/11/20152
 Le secteur médico-social est un secteur public régulé,
pou...
Institut Mines-Télécom
Modèle économique
 “A business model reflects
management’s hypothesis
about what customers want,
h...
Institut Mines-Télécom44
Représentation cartographique du modèle économique
Financements
publics
100 %
0 %
Positionnement
...
Institut Mines-Télécom
Ressources clés
Les actifs les plus
importants requis
Quelles ressources clés nos
propositions de v...
Institut Mines-Télécom
Différents modèles économiques existants
 Modèle de création de valeur par les revenus
publicitair...
Institut Mines-Télécom
Un modèle connu dans le secteur : celui la
téléalarme
 Modèle d’abonnement mensuel couvrant
l’inst...
Institut Mines-Télécom
page
8
Alyacare
Marché de la téléassistance mobile – Nouveaux services
(BASIC – 2009)
Développement...
Institut Mines-Télécom
Evaluation de la disposition à payer
 Mise en œuvre d’une évaluation
contingente sur la dispositio...
Institut Mines-Télécom
page
10
 Services Inter Générationnels pour l'Assistance aux Aînés dans leur
Logement utilisable à...
Institut Mines-Télécom
Présentation générale de l’enquête
 Objectifs :
• Connaître l’intérêt pour les services proposés p...
Institut Mines-Télécom
page
12
Les différentes dispositions à payer
 Les services de lien social: 24 personnes (23,53% de...
Institut Mines-Télécom
page
13
Les refus d’adoption pour les
services de lien social
% des non intéressés
Doublon avec
d'a...
Institut Mines-Télécom
Conclusion
 Problématique de l’offre
• Évaluation de l’amélioration du service rendu
• Inscription...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Quels modèles économiques pour la téléassistance à domicile ?

720 vues

Publié le

Présentation réalisée par Myriam Le Goff-Pronost, Telecom Bretagne, lors de la Journée « Assistance à domicile : innovations et nouveaux modèles économiques » organisée par les pôles Images & Réseaux et Atlanpole Biotherapies dans le cadre de DigitalforLife.

Plus d'informations : http://www.digitalforlife.fr

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
720
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
114
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Identification du niveau de preuve attendu
  • (l’annonceur paie en fonction du nombre supposé d’internautes (Coût par mille) ou achat de mots clés ou coût par clic : l’annonceur ne paie qu’en proportion du nombre d’activation des liens qui pointent vers son site
    commercial) ;
    “Usually a broker charges a fee or commission for each transaction it enables”;
    création d’un réseau de revendeur à qui vous confiez la tâche de promouvoir les produits en échange de quoi vous fournissez une commission ;
    Proposer une offre gratuite et facile d’accès pour attirer les utilisateurs et les encourager à payer pour une offre plus complète,
    système de monétisation d’une application mobile, on peut le définir comme la vente de fonctionnalités, abonnements ou biens virtuels à partir d’une application qui est souvent téléchargeable gratuitement.

  • (l’annonceur paie en fonction du nombre supposé d’internautes (Coût par mille) ou achat de mots clés ou coût par clic : l’annonceur ne paie qu’en proportion du nombre d’activation des liens qui pointent vers son site
    commercial) ;
    “Usually a broker charges a fee or commission for each transaction it enables”;
    création d’un réseau de revendeur à qui vous confiez la tâche de promouvoir les produits en échange de quoi vous fournissez une commission ;


  • Evaluation des économies réalisées (baisse des hospi, des déplacements,
  • Quels modèles économiques pour la téléassistance à domicile ?

    1. 1. Institut Mines-Télécom Quels modèles économiques pour la téléassistance à domicile ? Myriam Le Goff-Pronost Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu 30 septembre 2015 Journée « Assistance à domicile : innovations et nouveaux modèles économiques »
    2. 2. Institut Mines-Télécom Problématique de recherche 02/11/20152  Le secteur médico-social est un secteur public régulé, pourquoi l’introduction des TIC dans ce secteur implique-t- elle la notion de modèle économique qui relève plus du secteur marchand ?  Quels sont les business models pertinents ?  Disposition à payer ?  Différents types de firmes impliquées : Editeurs de logiciels 39% SSII 16% Fabricants de matériel informatique 14% Fabricants de dispositifs médicaux 9% Cabinet de conseil 7% Fournisseurs de services à la personne 4% Assureurs / assisteurs 3% Fournisseurs de services de télémédecine 3% Laboratoires pharmaceutiques 2% Opérateurs de télécommunications 2% Hébergeurs de données de santé 1% Source : Syntec Numérique, 2013
    3. 3. Institut Mines-Télécom Modèle économique  “A business model reflects management’s hypothesis about what customers want, how they want it and what they will pay, and how an entreprise can organize to best meet customer needs, and get paid well for doing so” (Teece, 2010)  “How a company makes money by specifying where it is positioned in the chain value” (Rappa, 2006). 3 02/11/2015 Modèle de présentation Télécom Bretagne
    4. 4. Institut Mines-Télécom44 Représentation cartographique du modèle économique Financements publics 100 % 0 % Positionnement des services et produitsMarché concurrentiel Marché public Paiement Sécurité Sociale Disposition à payer (privée) Budget social Ex : Télémédecine Ex : Wii Fit Ex : Télésanté SS APA Investissement privé Justification par le marché Justification par l’impact social Justification par EBM Modèle économique dans le secteur médico- social Le Goff-Pronost, Picard, 2012
    5. 5. Institut Mines-Télécom Ressources clés Les actifs les plus importants requis Quelles ressources clés nos propositions de valeur exigent-elles ? Activités Décrit les choses les plus importantes qu’une entreprise doit faire pour que modèle économique fonctionne. Quelles activités clés ? Proposition de valeur La combinaison de produits et de services qui crée de la valeur pour un segment de clientèle donné. Quelle valeur apportons- nous au client ? Quel problème contribuons-nous à résoudre ? A quels besoins répondons- nous ? Relation client Les types de relation qu’une entreprise établit avec des segments de clientèle donnés. Quels type de relation ? Canaux de distribution Comment une entreprise communique et entre en contact avec ses segments de clients Quels canaux ? Lesquels sont les plus rentables ? Structure des coûts Décrit les coûts inhérents Quels sont les coûts les plus importants ? Quelles ressources clés sont les plus coûteuses ? Quelles activités clés sont les plus coûteuses ? Sources de revenu La trésorerie que l’entreprise génère auprès de chaque segment de clientèle Pour quelle valeur nos clients sont disposés à payer ? Pour quoi payent-ils actuellement ? Comment ils payent ? Quelle est la contribution de chaque flux de revenus au revenu global ? Partenaires Décrit le réseau de fournisseurs et de partenaires. Qui sont-ils ? Quelles ressources clés nous procurons-nous auprès de nos partenaires ? Quelles activités clés nos partenaires conduisent- ils ? Segments clients Les différents groupes d’individus ou d’organisations que cible l’entreprise Pou qui créons nous de la valeur ? Qui sont nos clients les plus importants Outil de construction : Business Model canvas (Osterwalder et Pigneur, 2010)
    6. 6. Institut Mines-Télécom Différents modèles économiques existants  Modèle de création de valeur par les revenus publicitaires (exemple : Google)  Modèle de courtage (exemple : e-Bay)  Modèle marchand de distribution en ligne de produits ou services – e-commerce - (exemple : FNAC)  Modèle de vente directe au client (exemple : DELL)  Modèle d’affiliation où la rémunération est liée au fait de diriger des consommateurs vers des sites affiliés (exemple : Amazone)  Modèle communautaire (exemple : Flickr)  Modèle de vente par abonnement (exemple : FAI  Modèle de facturation à la demande (exemple : sites de presse)  Modèle freemium (exemple : DropBox)  Modèle in-app purchase  Crowfunding…. 6 02/11/2015 Modèle de présentation Télécom Bretagne
    7. 7. Institut Mines-Télécom Un modèle connu dans le secteur : celui la téléalarme  Modèle d’abonnement mensuel couvrant l’installation du produit et sa maintenance  Proposé par un opérateur, une collectivité locale  L’abonné peut recevoir, selon sa situation, différentes aides : l’APA, des aides sociales, soutien financier des caisses de retraites, des mutuelles...  L’abonné peut enfin déduire une partie de l’abonnement de ses impôts au titre de la loi Borloo.  L’opérateur achète les appareils, finance l’infrastructure de plateforme d’appel, rémunère les télé-opérateurs de plateau et les techniciens de maintenance. 7 02/11/2015 Modèle de présentation Télécom Bretagne
    8. 8. Institut Mines-Télécom page 8 Alyacare Marché de la téléassistance mobile – Nouveaux services (BASIC – 2009) Développement application mobile Distribution B to C Clients Opérateur de téléphonie mobile Android Market Abonné Téléphonie mobile Famille, aidant, professionnels Plateforme de téléassistance Partenariat ? Alertes Financement partiel : collectivité, caisse de retraite, mutuelle, législation… Service après-vente Développement application mobile Distribution B to C Clients Opérateur de téléphonie mobile Android Market Abonné Téléphonie mobile Famille, aidant, professionnels Plateforme de téléassistance Partenariat ? Alertes Financement partiel : collectivité, caisse de retraite, mutuelle, législation… Service après-vente Chaîne de valeur 2 scénarios : • La personne n’a pas de téléphone mobile : package téléphone + abonnement (communication + alerte) •La personne a un téléphone - > uniquement le service
    9. 9. Institut Mines-Télécom Evaluation de la disposition à payer  Mise en œuvre d’une évaluation contingente sur la disposition à payer des personnes âgées pour des services de confort, de domotique et de lien social via la télévision  Disposition à payer pour des services de télésurveillance à domicile (de pathologies chroniques) Analyse conjointe Evaluation contingente
    10. 10. Institut Mines-Télécom page 10  Services Inter Générationnels pour l'Assistance aux Aînés dans leur Logement utilisable à partir d'une télévision et ses deux grands objectifs sont : • d'entretenir, voire favoriser l’intégration sociale des aînés en leur offrant des services qui permettent, pour un faible coût, de maintenir les liens avec la famille et les amis, • d'utiliser des technologies domotiques pour améliorer le confort et la sécurité à domicile.  Deux sous-ensembles: • Boitier domotique (CSTBox), • Set Top Box Services relationnels • Réception de messages SMS et email • Réception d’album photos et co- browsing • Rappel téléphonique de l’expéditeur • Réception de notification de rendez- vous • Accès à du contenu dédié 3ième âge • Vocalisation de tous les contenus et messages Services d’assistance domotique • Alerte d’ouverture prolongée des robinets • Alerte Incendie • Alerte Détresse • Alerte Intrusion • Chemin lumineux Lit salle-de-bain • Scénario « Tout éteindre » • Scénario « Allumer le Salon » • Suivi du temps passé dans chaque pièce • Collecte d’information sur nombre d’ouvertures des meubles cuisines et frigo • Bouton sortie (mise en sécurité logement)
    11. 11. Institut Mines-Télécom Présentation générale de l’enquête  Objectifs : • Connaître l’intérêt pour les services proposés par SIGAAL (Lien social + assistance) • Calculer les dispositions à payer pour les différents services proposés.  Questionnaire : • Etude menée entre juin 2012 et janvier 2013 à Rennes • 387 individus qui sont représentatifs des rennais âgés de 60 ans à 74 ans • 59 questions (état de santé, comportement social, équipement et usage des TIC) page 11
    12. 12. Institut Mines-Télécom page 12 Les différentes dispositions à payer  Les services de lien social: 24 personnes (23,53% de la totalité de l’échantillon) sont prêtes à payer au-moins 12€ par mois pour un pack contenant l’ensemble des services de lien social et sont prêtes à aller jusqu’à 16,88€ ( DAP moyenne pour ce pack).  Les services d’assistance: 30 personnes (29,42% de la totalité de l’échantillon) sont prêtes à payer au-moins 20€ par mois pour un pack contenant l’ensemble des services d’assistance et sont prêtes à aller jusqu’à 23,3€ (DAP moyenne pour ce pack).  Lien social+ assistance: 24 personnes (23,53% de la totalité de l’échantillon) sont prêtes à payer au-moins 29,99€ par mois pour un pack contenant l’ensemble des services et sont prêtes à aller jusqu’à 34,25€ (DAP moyenne pour ce pack).
    13. 13. Institut Mines-Télécom page 13 Les refus d’adoption pour les services de lien social % des non intéressés Doublon avec d'autres usages 33,33% Le support télé 5,56% Prix 31,48% Trop tôt 11,11% Ne sait pas 18,52% % des non intéressés Le support télé 15,85% Prix 60,42% Trop tôt 8,21% Ne sait pas 15,52% Les refus d’adoption pour l’assistance Les freins à l’adoption
    14. 14. Institut Mines-Télécom Conclusion  Problématique de l’offre • Évaluation de l’amélioration du service rendu • Inscription sur la liste des Produits et prestations remboursées • Prescription dans les plans d’aide pour financement par l’APA  Problématique de la demande • Identifier les bons services et produits • Révéler leur disposition à payer • Identifier les aides possibles  Le modèle économique de l’abonnement rentré dans les habitudes mais plusieurs modèles à tester !  Et nécessité de l’évaluation…. 14 02/11/2015 LUSSI

    ×