La Creolisation du Monde                                                       ´                                          ...
La Creolisation du Monde                                                ´                                       Un metissa...
La Creolisation du Monde                                                       ´                                          ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Article créolisation urban culture

243 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
243
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Article créolisation urban culture

  1. 1. La Creolisation du Monde ´ Un metissage culturel en mouvement ´ La créolisation est un concept qui sadapte plutôt bien au monde actuel. Dans beaucoup de pays et dans nombre de mégapoles, le métissage est aujourdhui la base constituante de la vie sociale. Prenez la culture antillaise, par exemple, construite sur la cohabitation entre des populations aux origines caribéennes, européennes, africaines, asiatiques et autres. Celles-ci habitent et vivent la créolisation, ce mélange mouvementé et imprévisible, recette de ce cocktail détonnant aux saveurs si subtiles. Cest lauteur Édouard Glissant, né en Martinique en 1928, qui (Christophe Colomb, Marco Polo,…) - qui entraîneront, de fait, développe et défend le premier cette notion dans ses écrits, avec le système esclavagiste et son commerce triangulaire - . Les pays dautres, tels que Patrick Chamoiseau, Jean Bernabé ou Raphaël occidentaux européens commencent alors à prendre conscience Confiant pour ne citer queux. Ils font léloge de la "créolité" de leur propre place au sein du Monde, et plus généralement et sinscrivent dans la reconnaissance de la spécificité antillaise de leur prétendue supériorité. Ils ont souvent imposé un prisme dans lhistoire et le contexte mondial actuel, celui dune culture culturel unique, le leur, comme dominant, et une puissance sans frontière. En effet, plusieurs peuples dans le monde internationale dévastatrice. sont issus dun métissage, de savants mélanges de cultures et Les peuples qui ne sont pas reconnus comme "légitimes" dorigines géographiques et ethniques différentes. deviennent rapidement sous-représentés dans et par la société, La "créolité" se constitue ainsi dun rapprochement déléments soumis à un système tout entier, leur propre culture enfouie sous culturels réunis par lHistoire sur un même territoire. Paul Gilroy cette "occidentalisation". Notamment en Europe, les "États- affirme que cette capacité des peuples à réécrire lhistoire dune Nations" neurent quune idée en tête : faire jaillir avec fierté les terre est "lun des traits mêmes de la Modernité". "valeurs de communauté", culturelles ou religieuses, considérées comme acquises et admises par toute la population. Ces valeurs Force ou souffrance ? sont mises en avant pour permettre la cohésion entre tous et devenir Bouleversements, pertes de repères… On note parmi certains des symboles à part entière de la collectivité. Traduisons que ces individus créolisés, métissés, un chaos intérieur, une forme de valeurs sont souvent énoncées pour exalter la supériorité de la perte didentité, selon les conditions préalables au métissage nation, et la mettre sur le devant de la scène internationale. Cest en question. pour cela que bon nombre de nations occidentales européennes Pour comprendre cela, il faut revenir à un tournant particulier ont mis en place des systèmes dexportation et dimposition de de lHistoire du monde occidental et de sa pensée sur lui- leurs structures et idéologies sociales à lextérieur, notamment même. Nous pouvons synthétiquement le dater au moment par des processus de colonisation. Ces ensembles de valeurs, des diverses conquêtes européennes de la fin du XVe siècle considérés arbitrairement comme les plus légitimes, nen20
  2. 2. La Creolisation du Monde ´ Un metissage culturel en mouvement ´demeurent pas moins imposés, souvent par la force, dans un déni culture dorigine - leur langue, croyances ou coutumes - tout endes colonisés ou " autochtones" et de leurs avis. Le métissage se réinventant une identité, autour dun rapprochement culturelculturel va ici avoir une résonance désastreuse. soudain. Limage dune "mosaïque constitutive" est significative de ce métissage culturel, vers un "vivre ensemble", et surtoutLes Nations occidentales ont en effet cherché à astreindre les un "construire ensemble" le plus complet possible, malgré lescommunautés dites "minoritaires" à un effacement de leurs différences.valeurs et à une soumission à lidentité présentée commesupérieure, et surtout unique. Lassimilation du système Les ingrédients de ce savant mélangedonné devient alors inévitable et moralement bouleversant. La totalité est alors constituée dun regroupement improbableLa définition exacte du fait de sassimiler est de "se rendre dorigines éclatées, diversifiées. Des peuples ont en effet étésemblable en perdant ses caractéristiques". Cest en ce sens que déracinés de leur territoire de "base" pour être installés sur unplusieurs auteurs parlent d"aliénation" et de "refoulement" des territoire inconnu dont ils navaient préalablement aucun repère.peuples colonisés. Ces populations quelquefois radicalement différentes doiventCest particulièrement ce qui sest produit aux Antilles où, composer, en contact les unes avec autres, pour permettre unependant longtemps, la majorité de la population se composait nouvelle construction de la collectivité. Leurs interactions sontdesclaves aux multiples origines, illégitimes aux yeux des basées sur de nouveaux repères et normes culturelles. Édouardoccidentaux qui les dénigrent et les rabaissent. Cette arrivée Glissant illustre positivement la relation entre les peuples pardéstabilisante au sein dun espace inconnu est une problématique cette formule : "Je peux changer en échangeant avec lautre sansvécue par la majorité des esclaves, tous territoires confondus. pourtant me perdre ni me dénaturer."Lexil physique et la réimplantation brutale dans un nouvelenvironnement les déstabilisent et les bouleversent de façon Cest lAfrique du Sud après lApartheid, et Nelson Mandela plusirréversible. Les exilés doivent abandonner ce qui forge leur particulièrement, qui a réussi à repenser au mieux lorganisation 21
  3. 3. La Creolisation du Monde ´ Un metissage culturel en mouvement ´ sociale, en fonction des diverses identités culturelles. Malgré les certains intemporelle, indéfinissable. Ils ne se définissent plus difficultés politiques et sociales qui perdurent encore aujourdhui par rapport à leurs origines ou leurs lieux de vie, ni par rapport à dans ce pays, cest une vision du monde basée sur léchange que des nations, à des patries et à leurs histoires, ils sidentifient à une lon pourrait appeler une "identité-relation" qui devient lidéal toute nouvelle identité issue du métissage. Celle quils souhaitent social. Le multiculturalisme est pris en compte et sert de base construire à leur façon, basée sur des espaces, des réalités pour reconsidérer la vie en société. Mais aussi, et surtout, sociales ou humaines auxquelles ils ont choisi personnellement cest luniversalité de lensemble des individus qui prime. Ce de sattacher et sur leurs choix, leurs relations et leurs actions. dénominateur commun qui nous permet de vivre ensemble, au-delà de toutes différences. "Changer en échangeant revient à senrichir au haut sens du "Lidentité-relation" met en exergue une diversité élargie. terme et non à se perdre. Il en est ainsi pour un individu comme Chaque participant à la vie sociale a conscience de tous les pour une nation." Édouard Glissant peuples, de toutes les cultures et de toutes les langues. Lidentité relationnelle est une sorte de mise en relief de lhumanité dans Aude Béliveau toute sa diversité. Pour revenir à la dynamique de Créolisation, ses principales caractéristiques sont celle du mouvement et dune continuité indéterminable. En effet, nous ne pouvons définir les limites, ni les déterminations propres de ce "tout social" nouvellement créé. La créolisation du monde et de lindividu se vit dans le mouvement, dans le questionnement permanent, par le contact entre les cultures. Le métissage nest-il dailleurs pas en lui- même un mouvement particulier, échappant à toute logique fixe Les Books : et stable ? ● Éloge de la créolité , (BERNABE Jean, Édouard Glissant définit le processus de métissage et de CHAMOISEAU Patrick, CONSTANT Raphaël) mélange socioculturel comme basé sur "limpensable en tant que Gallimard, édition bilingue, Mayenne, mai 2008 principe énergétique". Pour lui et Patrick Chamoiseau, la relation entre les peuples nest ● Le Traité du Tout-Monde (GLISSANT, Édouard, possible et solide que par le renoncement à la Toute-puissance Traité du Tout-Monde, Gallimard, Paris 1997) dune culture donnée. Limportant est daccepter les ressources et richesses que peuvent apporter chaque peuple et chaque ● LAtlantique noir - modernité et double culture dans lespace social. La culture en question nest alors conscience,(GILROY Paul), éditions Cargo, plus un simple assemblage de divers éléments, mais plutôt une Cahors, mai 2003 "nouveauté culturelle", un agrégat constitutif. ● Quand les murs tombent - lidentité nationale Cest en cela que la créolisation trouve sa force. Les peuples hors-la-loi ? (GLISSANT Édouard, CHAMOISEAU dont nous parlons furent obligés de se forger une nouvelle Patrick), Éditions Galaade, Institut du Tout-Monde, identité. Pour leurs descendants, cest une toute nouvelle origine Paris, septembre 2007 dont il est alors question, tournée vers le futur, et non vers le passé, historique et souvent douloureux. La langue créole, par ● Traité du Tout-Monde, (GLISSANT Édouard), exemple, est un élément exemplaire de linnovation culturelle. éditions Gallimard, Paris, 1997 En effet, elle est une véritable synthèse de plusieurs langages, et donc inévitablement des syntaxes et des lexiques qui en ● Lintraitable beauté du monde - Adresse à Barack résultent. Le créole sest constitué par un mouvement imprévu Obama,(GLISSANT Édouard, CHAMOISEAU et indéfinissable, mais surtout sans quaucun des éléments Patrick), Éditions Galaad, Institut du Tout-Monde, constitutifs dune langue ne soit privilégié au profit dune autre. Lonrai, février 2009 À limage de cette langue, plutôt récente, il existe un nombre infini de relations possibles entre les diverses identités, comme ● Peau noire, masque blancs, (FANON Frantz), autant de combinaisons relationnelles constructives. Éditions du Seuil, Septembre 1971 Les peuples "créolisés" ne sont plus obligés de sattacher à une normalité culturelle extérieure, issue de territoires devenus mythiques, tels que lAfrique, lEurope, ou encore lInde ou lAmérique, souvent la terre de leurs ancêtres, lointaine et pour22

×