Les nouveaux relais de croissance 
pour les industries européennes des 
métaux 
Conférence Matières Premières, Métaux ferr...
Agenda 
• Décrypter la transition économique chinoise 
• Anticiper les conséquences pour les matières premières 
• Recherc...
De nombreux défis attendent les futurs leaders Chinois 
après le Congrès du Parti du 8 Novembre prochain 
Xi Jinping Li Ke...
La performance économique chinoise des 
30 dernières années a été impressionnante 
Source : WorldBank 
4
L’accélération de la production d’acier a démarré 20 
ans après le début des réformes de Deng Xiaoping 
Evolution de produ...
En 12 ans, la production d’acier chinoise a 
sextuplé tandis que celle de l’OCDE restait stable 
Crude Steel output, CHINA...
La Chine se développe plus rapidement que tous 
les pays qui l’ont précédé. 
700 
600 
500 
400 
300 
200 
100 
0 
Steel c...
La production chinoise « ralentit » depuis 
longtemps déjà mais surtout devient plus volatile 
70 
60 
50 
40 
30 
20 
10 ...
30% 
20% 
10% 
0% 
La Chine connaît des « cycles » de cinq ans 
qui expliquent ces fluctuations de production 
Corrélation...
Le littoral concentre 62% du PIB et 43% de la 
population sur 13% du territoire du pays 
10
Les provinces les plus peuplées entrent dans la 
phase la plus intensive de consommation d’acier 
1400 
1200 
1000 
800 
6...
Les différents organismes de prévisions 
s’attendent à un ralentissement progressif 
Prévisions de la croissance du PIB de...
Selon la Banque mondiale,, la croissance de PIB 
va diminuer progressivement, et se « tertiariser ». 
Indicator 1995-2010 ...
Les investissements étrangers dans l’économie 
chinoise ont presque triplé depuis 2000 
Foreign direct investment, net inf...
L’évolution de la demande d’acier de la Chine fait 
l’objet de spéculations très divergentes 
15
Pour CISA, les prévisions de la consommation 
d’acier dépendront fortement de la croissance de PIB 
Prévisions de consomma...
Agenda 
• Décrypter la transition économique chinoise 
• Anticiper les conséquences pour les matières premières 
• Recherc...
La Chine reste le plus grand consommateur de 
matières premières 
Part de la Chine dans la consommation mondiale (%) 
60% ...
Les prix des matières premières sont le « canari 
dans la mine » : un rééquilibrage est probable 
Evolution of iron ore fi...
La courbe des coûts de production est très 
pentue, ce qui explique la forte volatilité des prix 
Source : Macquarie Resea...
En 2008, la sidérurgie produisait à pleine capacité; 
depuis, la volatilité des prix s’est aggravée 
Production mondiale d...
Le cuivre reste à un niveau élevé tandis que 
l’aluminium est revenu aux niveaux anciens 
Prix de cuivre et aluminium, LME...
La volatilité des prix s’explique par les perspectives 
maussades et l’arrivée de capacités minières 
• Jusqu’au début des...
L’essentiel de la volatilité de l’acier provient des 
matières premières, ce qui est gérable aujourd’hui 
200 
700 
150 
2...
Les matières premières sont mondialisées, 
la transformation en acier reste régionale 
Commerce mondial des matières premi...
Pour combattre la volatilité, il faudra tôt ou tard 
généraliser les opérations de marché à terme 
• Producteurs et achete...
Agenda 
• Décrypter la transition économique chinoise 
• Anticiper les conséquences pour les matières premières 
• Recherc...
Les BRICs : bonne croissance mais accès très 
difficile dans les métaux et leur transformation 
• Chine : le plus grand ma...
La réindustrialisation des Etats-Unis ouvre de 
nouvelles opportunités pour les européens 
• L’économie américaine se redr...
Depuis 2008, les prix du gaz américain chutent 
régulièrement contrairement au reste du monde 
Source: BP
Selon l’EIA, les prix actuels sont proches de 2 $/000cbft 
Les prix des condensats suivent la même pente 
US Natural Gas, ...
La sidérurgie américaine est implantée sur les 
gisements de gaz de roche 
* Pittsburg-Cleveland area: 7 BF/BOF plants + 2...
La production américaine d’acier devrait se 
redresser beaucoup plus vite que celle de l’Europe 
Net exports 
+26 Mt 
+20 ...
Conclusions 
• La crise actuelle crée des difficultés importantes mais ouvre aussi 
des opportunités nouvelles. 
• Pour l’...
Merci beaucoup ! 
Metal and mining Consultant 
www.laplaceconseil.com 
35
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nouveaux relais de croissance pour les industries européennes par Marcel Genet Laplace Conseil

779 vues

Publié le

Conférence sur les matières premières métaux ferreux. En savoir plus: http://laplaceconseil.com

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
779
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
112
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nouveaux relais de croissance pour les industries européennes par Marcel Genet Laplace Conseil

  1. 1. Les nouveaux relais de croissance pour les industries européennes des métaux Conférence Matières Premières, Métaux ferreux et non ferreux Prévenir les difficultés d’approvisionnement et la volatilité des prix Paris, le 26 octobre 2012 © Laplace Conseil 2012 1
  2. 2. Agenda • Décrypter la transition économique chinoise • Anticiper les conséquences pour les matières premières • Rechercher la croissance 2
  3. 3. De nombreux défis attendent les futurs leaders Chinois après le Congrès du Parti du 8 Novembre prochain Xi Jinping Li Keqiang Wang Qishan Wang Yang Bo Xilai 3
  4. 4. La performance économique chinoise des 30 dernières années a été impressionnante Source : WorldBank 4
  5. 5. L’accélération de la production d’acier a démarré 20 ans après le début des réformes de Deng Xiaoping Evolution de production d'acier et de PIB (constant$ 2000) en Chine, Index 100=1978 2500 2000 1500 1000 500 0 1978 1981 1984 1987 1990 1993 1996 1999 2002 2005 2008 2011 Source : WorldSteel, Worldbank, Laplace Conseil analyses Production d’acier PIB DengXiaoping reform 5
  6. 6. En 12 ans, la production d’acier chinoise a sextuplé tandis que celle de l’OCDE restait stable Crude Steel output, CHINA, OECD and ROW (Mt) Source : WorldSteel, Laplace Conseil analysis 70 60 50 40 30 20 10 0 CHINA OECD ROW jan-00 jan-02 jan-04 jan-06 jan-08 jan-10 aug-12 6
  7. 7. La Chine se développe plus rapidement que tous les pays qui l’ont précédé. 700 600 500 400 300 200 100 0 Steel consumption per capita (kg)versus GDP per capita (PPP constant 2005 international $) 0 5 000 10 000 15 000 20 000 25 000 30 000 35 000 40 000 45 000 Source: WorldSteel, WorldBank, Laplace Conseil analyses USA 1900-2011 Allemagne 1948-2011 Japon 1948-2011 Corée du Sud 1974-2011 Chine 1980-2011 EU-12* 1991-2010 MENA 1980-2011 Am.Latine 1980-2011 Inde 1980-2011 SubSah. Africa 1980-2011 7
  8. 8. La production chinoise « ralentit » depuis longtemps déjà mais surtout devient plus volatile 70 60 50 40 30 20 10 0 Evolution de la production mensuelle Chinoise (Mt) +22%/an +13%/an + 2 %/an +8%/an jan-00 jan-01 jan-02 jan-03 jan-04 jan-05 jan-06 jan-07 jan-08 jan-09 jan-10 jan-11 jan-12 Source Worldsteel Analyse Laplace Conseil 8
  9. 9. 30% 20% 10% 0% La Chine connaît des « cycles » de cinq ans qui expliquent ces fluctuations de production Corrélation entre la croissance de la production d’acier et celle des investissements, % Steel production y on y growth Gross capital formation growth 1982 1987 1992 1997 2002 2007 2012 ? Source : WorldSteel, Financial Times, analysis Laplace Conseil 9
  10. 10. Le littoral concentre 62% du PIB et 43% de la population sur 13% du territoire du pays 10
  11. 11. Les provinces les plus peuplées entrent dans la phase la plus intensive de consommation d’acier 1400 1200 1000 800 600 400 200 0 Sichuan Yunnan Guizhou Henan Jiangsu Shandong Zheijiang Guangdong Beijing Shanghai Hebei Hubei Tianjin GDP/ cap (2008) 0 2 4 6 8 10 12 000 000 000 000 000 000 Steel consumption per cap Correlation between GDP/cap and Steel Consumption /cap Source : WorldSteel, Worldbank, China Statistical Yearbook, NBS, Laplace Conseil analyses 11
  12. 12. Les différents organismes de prévisions s’attendent à un ralentissement progressif Prévisions de la croissance du PIB de la Chine, % 10,7% 8,9% 7,9% 7,2% 7,0% 7,7% 6,4% 5,3% 4,2% 3,5% 8,6% 7% 5,9% 5% 2011-15 2016-20 2021-25 2026-30 2030-35 IMF NBS DRC EIA Sources : IMF, NBS, DRC, EIA, Laplace Conseil analyses 12
  13. 13. Selon la Banque mondiale,, la croissance de PIB va diminuer progressivement, et se « tertiariser ». Indicator 1995-2010 2011-2015 2016-20 2021-25 2026-30 GDP growth (% per year) 9,9 8,6 7 5,9 5 Labor growth 0,9 0,3 -0,2 -0,2 -0,4 Labor productivity growth 8,9 8,3 7,1 6,2 5,5 Structure of economy (%) Investment / GDP ratio 46,4 42 38 36 34 Consumption / GDP ratio 48,6 56 60 63 66 Industry / GDP ratio 46,9 43,8 41 38 34,6 Services / GDP ration 43 47,6 51,6 56,1 61,1 Share of employment in agriculture 38,1 30 23,7 18,2 12,5 Share of employment in services 34,1 42 47,6 52,9 59 Source : WorldBank, DRC 13
  14. 14. Les investissements étrangers dans l’économie chinoise ont presque triplé depuis 2000 Foreign direct investment, net inflows, Bn current $ Source : IMF, Worldbank, Laplace Conseil analyses 150 100 50 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 14
  15. 15. L’évolution de la demande d’acier de la Chine fait l’objet de spéculations très divergentes 15
  16. 16. Pour CISA, les prévisions de la consommation d’acier dépendront fortement de la croissance de PIB Prévisions de consommation d'acier en Chine, Mt 900 800 700 600 500 400 300 Scénario 2 : PIB ・9-10% Scénario 1 : PIB ・8-9% Scénario 3 : PIB ・7-8% 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Source : China Steel Association, Laplace Conseil analyses 16
  17. 17. Agenda • Décrypter la transition économique chinoise • Anticiper les conséquences pour les matières premières • Rechercher la croissance 17
  18. 18. La Chine reste le plus grand consommateur de matières premières Part de la Chine dans la consommation mondiale (%) 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Population Cement Steel Pb Zn Cu 1970 1974 1978 1982 1986 1990 1994 1998 2002 2006 2011 Al Electricity Oil Source : WorldBank, INSG, ILZSG, Laplace Conseil analyses 18
  19. 19. Les prix des matières premières sont le « canari dans la mine » : un rééquilibrage est probable Evolution of iron ore fine prices (LHS) and coking coal (RHS) ($/t) Source : Steel Business Briefing, Bluescope, Laplace Conseil analysis 200 150 100 50 0 janv.-00 janv.-02 janv.-04 janv.-06 janv.-08 janv.-10 janv.-12 400 300 200 100 0 Coking Coal Iron ore 19
  20. 20. La courbe des coûts de production est très pentue, ce qui explique la forte volatilité des prix Source : Macquarie Research March 2012, Laplace Conseil analysis Cumulative volume (million tonnes) Cost Curve for Iron ore fines (US$/t CIF China equivalent basis Established low cost producers from Australia and Brazil VS New entrants and high cost producers 200 150 100 50 0 Due to the steepness of the cost curve a small reduction in demand or a small increase in capacity Lead to a relatively large decline in prices 20
  21. 21. En 2008, la sidérurgie produisait à pleine capacité; depuis, la volatilité des prix s’est aggravée Production mondiale d'acier vs index mondial de SBB, 100=Jan 2002 500 400 300 200 100 0 SBB price Index Production d'acier jan-02 jan-03 jan-04 jan-05 jan-06 jan-07 jan-08 jan-09 jan-10 jan-11 jan-12 Source : SBB, WorldSteel, Laplace Conseil analyses 21
  22. 22. Le cuivre reste à un niveau élevé tandis que l’aluminium est revenu aux niveaux anciens Prix de cuivre et aluminium, LME $/t 12 000 10 000 8 000 6 000 4 000 2 000 0 Cu Al jan-00 jan-02 jan-03 jan-04 jan-05 jan-06 jan-07 jan-08 jan-09 jan-10 jan-11 sep-12 Source : LME 22
  23. 23. La volatilité des prix s’explique par les perspectives maussades et l’arrivée de capacités minières • Jusqu’au début des années 2000, la demande de métaux a crû de façon lente et irrégulière. • Les prix des matières premières, en particulier le minerai de fer et le charbon étaient stables et peu rémunérateurs, ce qui a conduit à des restructurations du secteur pour exploiter les meilleures mines. • Le secteur minier s’est donc fortement concentré, notamment au Brésil et en Australie. • L’émergence de la Chine et sa croissance exponentielle a créé une demande très forte imprévue et s’est traduite par une envolée des prix • Pour répondre à cette demande, les grands mineurs ont investi très lourdement et de nouveaux entrants sont apparus progressivement • Les nouvelles mines arrivent sur le marché au moment ou la demande chinoise ralentit et sa croissance est incertaine. • La coïncidence de ces deux facteurs explique la baisse des prix et la forte volatilité constatée 23
  24. 24. L’essentiel de la volatilité de l’acier provient des matières premières, ce qui est gérable aujourd’hui 200 700 150 200 100 50 Minerai de Fer 400 Charbon à coke 80 Ferrailles et Ferros Transformation Coils à chaud 110 Transformation Froid et revêtu Prix revient total 350 100 80 Source : SBB, analyses Laplace Conseil 20 220 180 90 Décomposition du prix de revient de l’acier à chaud et galvanisé ($/t) Marchés à terme existants ou émergents Peu de volatilité Et évolutions prévisibles
  25. 25. Les matières premières sont mondialisées, la transformation en acier reste régionale Commerce mondial des matières premières Commerce régional de l’acier Le minerai de fer et le charbon sont mondialisés et l’équilibre offre demande est très largement régulé par la demande Chinoise et l’offre Australienne et Brésilienne; l’Europe n’est plus pertinente dans cet équilibre 25 La production d’acier reste une activité régionale; les échanges intercontinentaux sont faibles et peu pérennes. L’équilibre européen repose sur la demande européenne et sur les capacités disponibles
  26. 26. Pour combattre la volatilité, il faudra tôt ou tard généraliser les opérations de marché à terme • Producteurs et acheteurs n’ont que trois choix : – Absorber la volatilité des prix dans leurs marges ;-(( – Transférer à leurs clients ou fournisseurs, …s’ils le veulent bien – Transférer le risque à des professionnels financiers via les « futures » • Pour l’acier, les discussions durent depuis 10 ans ; l’association Worldsteel vient d’annoncer qu’elle pourrait modifier sa position de refus, mais de nombreux sidérurgistes restent opposés au système. • Une première étape serait de généraliser les « futures » pour le minerai de fer, le charbon à coke et la ferraille. Des index sérieux et représentatifs existent déjà et les transactions gagnent en liquidité en Asie, en particulier pour le minerai de fer. 26
  27. 27. Agenda • Décrypter la transition économique chinoise • Anticiper les conséquences pour les matières premières • Rechercher la croissance 27
  28. 28. Les BRICs : bonne croissance mais accès très difficile dans les métaux et leur transformation • Chine : le plus grand marché, 50% de la demande mondiale, forte croissance (3 à 5% aujourd’hui c’est plus que 20 à 25% en 2000) mais, amont minier et métallurgique verrouillé, aval de transformation possible avec partenaires • Inde : Croissance forte à partir d’une base 10 fois plus petite que la Chine; amont minier et métallurgique verrouillé en pratique, bureaucratie importante, priorité aux services • Russie : Relance de la demande et croissance attendue, mais gouvernance difficile et amont minier et métallurgique verrouillé • Brésil : Croissance irrégulière et surcapacités de production significatives; amont minier et métallurgique verrouillé en pratique 28
  29. 29. La réindustrialisation des Etats-Unis ouvre de nouvelles opportunités pour les européens • L’économie américaine se redresse plus rapidement que celle de l’Europe. La flexibilité du marché américain permet une adaptation plus rapide aux bouleversements récents • La baisse des prix de l’énergie consécutive à l’exploitation des gaz et huiles de roche a un impact majeur sur la compétitivité de l’industrie qui va croissant • Les conditions d’accès au marché américains, bien que délicates sont plus favorables aux Européens que celles des BRICs et des autres marchés émergents. • La production d’acier devrait croître de 20 à 25% d’ici 2020, d’abord par substitution des importations et ensuite par effet de réindustrialisation, dont une partie se fera au dépends de l’Europe 29
  30. 30. Depuis 2008, les prix du gaz américain chutent régulièrement contrairement au reste du monde Source: BP
  31. 31. Selon l’EIA, les prix actuels sont proches de 2 $/000cbft Les prix des condensats suivent la même pente US Natural Gas, Industrial price ($ per thousand cubic feet) Jan 2001 – June 2012 Source: EIA, Laplace Conseil analysis
  32. 32. La sidérurgie américaine est implantée sur les gisements de gaz de roche * Pittsburg-Cleveland area: 7 BF/BOF plants + 22 EAF plants (cap. 21Mtpy) ** Chicago area: 4 BF/BOF plants + 4 EAF plants (cap. 24Mtpy) *** Ontario Area: 3 BF/BOF plants + 4 EAF plants (cap. 10Mtpy) Areas further detailed (see regional maps) 32 Source: EIA, AISI, USGS, Laplace Conseil analysis Canada Main shale gas reserves Iron Ore deposits EAF plants flats EAF plants others BOF plants
  33. 33. La production américaine d’acier devrait se redresser beaucoup plus vite que celle de l’Europe Net exports +26 Mt +20 % 33 Net imports Production 124 150 Production 172 180 NAFTA EU27 2012 2020 2012 2020 +8 Mt + 5 %
  34. 34. Conclusions • La crise actuelle crée des difficultés importantes mais ouvre aussi des opportunités nouvelles. • Pour l’industrie des métaux et de leur transformation: – l’Europe restera un marché difficile aux perspectives peu attrayantes à court terme. – Les pays émergents dont les BRICs resteront attractifs, mais d’accès incertain. – Nafta devrait relancer ses industries de base grâce à la baisse locale des prix de l’énergie, consécutive à l’exploitation des huiles et gaz de roche. • Les entrepreneurs agiles sauront se redéployer à temps vers ces marchés porteurs et adopter les nouvelles technologies nécessaires 34
  35. 35. Merci beaucoup ! Metal and mining Consultant www.laplaceconseil.com 35

×