École Nationale des Ponts et Chaussées
2012
Projet de Fin d’Etudes
Département Génie Civil et Construction
Augusto ALVES D...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 1
Fiche de synthèse
- Type...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 2
Remerciements
Je tiens, ...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 3
Table des Matières
Fiche...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 4
Liste de figures
Figure ...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 5
Abréviations
PFE – Proje...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 6
Figure 1 Programme « Les...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 7
« Quand une personne écr...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 8
Résumé
La rénovation str...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 9
Abstract
Structural reha...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 10
Resumo
A reconstrução e...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 11
Rapport d’activités
Ce ...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 12
Implanté dans 80 pays, ...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 13
quatre grands domaines ...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 14
E. Laennec, l’environne...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 15
Rénovés et reconstruits...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 16
Les autres parties du c...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 17
intérieure ont commencé...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 18
Dans ce cas, deux poutr...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 19
II. Le gros œuvre - Pré...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 20
A partir d'une vision g...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 21
Figure 14 Fiche modific...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 22
B. Fondations & RSO (So...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 23
 Nettoyage de la sous-...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 24
que l'accès des compagn...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 25
En réalité, la démoliti...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 26
plusieurs discutions en...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 27
A partir de ces événeme...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 28
par les travails de gal...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 29
en noyau de bâtiment. C...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 30
annexe, et laissé dans ...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 31
Figure 22 Démolition et...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 32
Figure 23 Problématique...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 33
Figure 25 Voile en exéc...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 34
III.Bâtiment Varenne
Le...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 35
pour restaurer les plan...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 36
Résultats et bilan de l...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 37
efficace, car les plans...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 38
Annexes
1. Note de bouc...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 39
3. Illustration de RSO
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 40
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 41
4. Plans d'étaiement ve...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 42
6. Plan des accès des d...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 43
7. Grille de reprise te...
Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC
Augusto ALVES DE CARVALHO 44
8. planning d’avancemen...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Augusto PROJET DE REHABILITATION LAENNEC GALERIES TECHNIQUES ENTERREES

76 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
76
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Augusto PROJET DE REHABILITATION LAENNEC GALERIES TECHNIQUES ENTERREES

  1. 1. École Nationale des Ponts et Chaussées 2012 Projet de Fin d’Etudes Département Génie Civil et Construction Augusto ALVES DE CARVALHO, élève en double-diplôme augustoac@gmail.com alves-da@eleves.enpc.fr STAGE REALISE AU SEIN DU GROUPE BOUYGUES CONSTRUCTION Dans l’entreprise Bouygues Bâtiment Ile-de-France - Rénovation Privée Challenger 1, Avenue Eugène Freyssinet 78061 ST QUENTIN EN YVELINES CEDEX Site LAENNEC immeubles historiques et restitués PFE réalisé du 10/02/2012 au 26/07/2012 Maître de stage : M. Kevin ALIX PROJET DE REHABILITATION LAENNEC Ŕ GROS ŒUVRE Ŕ GALERIES TECHNIQUES ENTERREES
  2. 2. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 1 Fiche de synthèse - Type de stage : Projet de fin d’études (PFE) - Date : février 2012 Ŕ juillet 2012 - Auteur : Augusto Alves de Carvalho - Titre du rapport : Projet de réhabilitation du site Laennec Ŕ Gros Œuvre Ŕ Galeries techniques enterrées - Organisme d’accueil : Bouygues bâtiment - Pays d’accueil : France, Paris - Responsable de stage : M. Kevin ALIX - Mots-clés caractérisant le rapport: Gros œuvre, Réhabilitation des Bâtiments et des Structures, Galerie technique enterrée, Reprise en sous-œuvre (RSO), Mise en place des méthodes constructives, terrassement, voiles en béton projeté, radiers et dalles de couverture coulés en place. - Thème : gros œuvre, galeries techniques enterrées.
  3. 3. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 2 Remerciements Je tiens, tout d’abord, { remercier chaleureusement M. Kevin ALIX, Ingénieur travaux, qui m’a offert la possibilité d’effectuer ce stage de PFE de février à juillet 2012, au sein du groupe Bouygues Construction. Je lui adresse toute ma reconnaissance pour la confiance qu’il m’a accordée et la liberté d’action dont j’ai pu bénéficier. J’adresse mes sincères remerciements à M. Charles PEREIRA, le chef du service Gros-Œuvre, pour m’avoir accueilli au sein de son équipe et pour son soutien tout au long du projet. Je remercie également M. Antoine DUJON, M. Joffrey SALMON, M Ilyes REDJALA, pour avoir permis mon intégration au sein de leurs services. Mes remerciements vont aussi vers l’accueil du site Laennec, du siège de Saint Quentin en Yvelines et les équipes des Ressources Humaines, les différents départements présentes tout au long de mon parcours. Tous les interlocuteurs m’ont accueilli avec gentillesse et ont contribué, non seulement au bon déroulement du stage, mais aussi à mon épanouissement intellectuel et personnel. Je remercie particulièrement ma famille, Marcia Jorge Alves de Carvalho, ma mère, Antonio Augusto Penha Brasil de Carvalho, mon père et mon petit frère, Arthur Jorge Alves de Carvalho, pour m'avoir supporté, malgré une distance océanique, dans les moments de solitude. Ils sont ma raison d’être. ___________________________ Augusto Alves de Carvalho
  4. 4. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 3 Table des Matières Fiche de synthèse ................................................................................................................ 1 Remerciements.................................................................................................................... 2 Table des Matières .............................................................................................................. 3 Liste de figures.................................................................................................................... 4 Abréviations........................................................................................................................ 5 Résumé................................................................................................................................ 8 Abstract............................................................................................................................... 9 Resumo ............................................................................................................................. 10 Rapport d’activités............................................................................................................ 11 I. Introduction Ŕ contexte du stage............................................................................ 11 A. Bouygues et l’industrie de la construction ..................................................... 11 B. Bouygues Construction................................................................................... 12 C. Filiale Ile de France........................................................................................ 12 D. Bouygues Bâtiments Rénovation Privée ........................................................ 13 E. Laennec, l’environnement du projet............................................................... 14 F. La croix EST................................................................................................... 16 II. Le gros œuvre - Présentation du travail réalisé.................................................. 19 A. Plan et ordre d’exécution................................................................................ 19 B. Fondations & RSO (Société Renfors) ............................................................ 22 C. Démolition (Société DCT).............................................................................. 24 D. Lot pierre (Société ROC)................................................................................ 27 E. Définition des accès engins et accès piétons .................................................. 27 F. Poutres sur tabouret et Poutres en demi-saingnées......................................... 28 G. Galeries techniques enterrées ......................................................................... 28 a. Excavation (terrassement des galeries société SLOMAREP)................... 30 b. Méthode d'exécution des voiles de galerie ................................................ 32 c. Radiers des galeries................................................................................... 33 d. Dalles de couverture des galeries .............................................................. 33 H. Contraintes chantiers (interaction entre les intervenants)............................... 33 III. Bâtiment Varenne............................................................................................... 34 A. Phasage et réalisation du planning travaux..................................................... 34 B. Démolition et curage en zone plombée .......................................................... 34 IV. Le point 20 (confidentiel)................................................................................... 35 Résultats et bilan de la mission......................................................................................... 36 A. Critiques et modifications proposées.............................................................. 36 Annexes............................................................................................................................. 38
  5. 5. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 4 Liste de figures Figure 1 Programme « Les Enfants du Mékong ».............................................................. 6 Figure 2 Le groupe Bouygues........................................................................................... 11 Figure 3 Les sept entités complémentaires ....................................................................... 12 Figure 4 Organigramme Bouygues bâtiment Ile-de-France ............................................. 13 Figure 5 Perspective du projet de l'architecte ................................................................... 14 Figure 6 Organigramme des entreprises ........................................................................... 14 Figure 7 Division des lots de travail ................................................................................. 15 Figure 8 Vue de la chapelle .............................................................................................. 15 Figure 9 Croix Est, ailes et pavillons................................................................................ 16 Figure 10 Pavillon Sud bâtiment....................................................................................... 17 Figure 11 Soutènement de façade Pavillon Sud ............................................................... 17 Figure 12 Aile ouest avant démolition au PbRdC et après démolition du PhRdC ........... 18 Figure 13 Description et localisation des missions du gros œuvre d'une aile courante.... 19 Figure 14 Fiche modificative croix est augmentation des galeries................................... 21 Figure 15 CE AE dalle avant démolition (19/03/2012).................................................... 24 Figure 16 CE AS démolition de dalle (15/03/2012) ......................................................... 24 Figure 17 Centre de Croix en démolition par DCT au 19/03/2012 .................................. 25 Figure 18 Etaiement vertical de la voute en pierre ........................................................... 26 Figure 19 Poutre sur tabouret............................................................................................ 28 Figure 20 Vue en coupe illustrative des galeries .............................................................. 29 Figure 21 Châteaux de Versailles : galerie technique...................................................... 29 Figure 22 Démolition et terrassement de pavillon............................................................ 31 Figure 23 Problématique poutre contre voiles.................................................................. 32 Figure 24 Butons en aile de galerie................................................................................... 32 Figure 25 Voile en exécution............................................................................................ 33 Figure 26 Repérage au PhRdC des travaux de démolition au Bâtiment Varenne ............ 34
  6. 6. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 5 Abréviations PFE – Projet de fin d’études GCC – Génie Civil et Construction SHON – Surface hors œuvre nette RSO – Reprise en sous-œuvre CES – Corps d'états secondaires CRAMIF – Caisse Régionale d’Assurance Maladie d’Ile-de-France PhRdC – Plancher Haut du Rez-de-chaussée PhR+1 – Plancher Haut du premier étage PhR+2 – Plancher Haut du deuxième étage PhR+3 – Plancher Haut du troisième étage Pb – Plancher bas REP Ŕ Rénovation Privée (Filiale Bouygues Bâtiment Ile-de-France) CE – Croix Est CO – Croix Ouest AN – Aile Nord AS – Aile Sud AE – Aile Est AO – Aile Ouest PN – Pavillon Nord PS – Pavillon Sud PE – Pavillon Est PO – Pavillon Ouest PP – Partie en Propre (Travaux réalisés par les équipes Bouygues directement)
  7. 7. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 6 Figure 1 Programme « Les Enfants du Mékong » Bouygues est une entreprise que soutien des causes humanitaires : « Ouverture d’un deuxième centre pouvant accueillir des adolescents. Parrain : Hubert Engelmann - Bouygues Construction Ce projet est porté par l’association de solidarité internationale Les Enfants du Mékong, créée en 1958, qui œuvre en faveur des enfants défavorisés d’Asie du Sud-est. Le parrainage constitue le cœur de son action, permettant ainsi aux enfants d’être nourris, soignés, vêtus et scolarisés. De nombreux birmans fuient leur pays pour trouver de meilleures conditions de vie { Ranong, en Thaïlande. Beaucoup d’enfants, faute d’éducation, occupent des emplois sous-qualifiés, sans aucune perspective. C’est pourquoi, l’association a décidé en 2007 de créer un centre d’études pouvant accueillir des enfants. L’objectif de l’association est aujourd’hui d’ouvrir un second centre d’études qui permettra de prolonger la scolarité des jeunes enfants. Ce projet s’inscrit dans l’axe : "Education - Insertion" Pays d’intervention : Thaïlande – Ranong » Source : http://epist.bouygues-construction.com/terreplurielle/spip.php?article122
  8. 8. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 7 « Quand une personne écrit, elle en sait beaucoup plus que ce qui est écrit. » Augusto Carvalho
  9. 9. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 8 Résumé La rénovation structurelle est le métier le plus important pour la manutention des bâtiments historiques. Très technique, ses défis et méthodes sont toujours au-delà des expériences en construction des bâtiments neufs. La bonne localisation des anciens bâtiments et la forte valeur architecturale sont les grands moteurs capables de maintenir à ce métier une forte valeur ajoutée. En effet une culture de rénovation est chaque jour plus vivante, comme par exemple le début des travaux à Athènes et ses Acropolis. Il sera donc un secteur en grand développement dans les prochaines décennies. Dans ce contexte Bouygues Rénovation privée, le leader de la rénovation en Ile de France, s'occupe du plus grand chantier à Paris nommé Laennec. Pour pouvoir tenir compte des contraintes architecturales, l'exécution de galeries techniques souterraines est la réponse apportée aux architectes. Les galeries ont pour fonction architecturel laissé une voute en pierre restauré de 8 mètres de hauteur ouverte aux utilisateurs du bâtiment. La fonction essentielle des galeries est d'avoir un chemin d'accès pour les réseaux techniques. Démolitions, reprises en sous œuvres, terrassements, construction des voiles et radiers sont les actions de base justifiées par les bureaux d'études. La partie pratique est d'extrême importance pour créer les résultats attendus. Ces techniques spécifiques, une fois en place, auront pour le client une valeur ajoutée en manutention du patrimoine structurellement compatible avec les réalités de la nouvelle fonction proposée. Mots-clés : Gros œuvre, Réhabilitation des Bâtiments et des Structures, Galerie technique enterrée.
  10. 10. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 9 Abstract Structural rehabilitation is the most important work for historical buildings maintenance. Very technical, those challenges and methods are still beyond the experiences of new buildings under construction. Old buildings' good location and architectural value are some of the large engines capable of maintaining this high value added business. Indeed a culture of renovation is more alive each day, as we can see with the begging of renovation process in Greece, Athens and its Acropolis. It will be the largest construction sector in development for the next decades. In this context Bouygues Rénovation Privée, the leader of the renovation in Ile de France, has the largest construction site in Paris named Laennec. To reflect architectural constraints, the service tunnels underground execution is the answer expected by the architects. The galleries have the architectural function to keep a stone arch 8 meter height open to users. They will function as the essential path for technical networks. Demolitions, RSO, earthworks, precast concrete wall construction, concrete sill plate are some of the actions taken justified by calculus. The practical part is extremely important to create the attended results. With those specific techniques, the customer will have a value added in handling this heritage structurally compatible with the realities of the new proposed function. Keywords: Structural work, Buildings and structures rehabilitation, Technical Gallery buried.
  11. 11. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 10 Resumo A reconstrução estrutural é o trabalho mais importante para o tratamento de um prédio histórico. Por ser um trabalho muito técnico, os desafios e os métodos são ainda para além das experiências de novos edifícios em construção. A boa localização dos edifícios antigos e valor arquitetônico são grandes motores capazes de manter este alto valor agregado do negócio. De fato, uma cultura de renovação está mais viva a cada dia, vide o trabalho atualmente feito em Atenas e sua Acrópole. Este será o maior setor em desenvolvimento nas próximas décadas. Neste contexto Bouygues Rénovation privée, o líder da renovação em Ilê de France, constrói no maior canteiro de obras em Paris chamado Laennec. Para atender as restrições arquitetônicas, a execução do serviço de túneis subterrâneos é a resposta esperada pelos arquitetos. As galerias são o recurso arquitetônico para manter aberto para os usuários um arco feito em pedra restaurado de 8 metros de altura. As galerias serão o caminho essencial para redes técnicas. Demolições, RSO, terraplanagens, construção de murros em concreto projetado, construção de lajes em superfície são algumas das ações básicas justificadas pelos engenheiros calculistas. A parte prática é extremamente importante para criar os resultados assim pretendidos. Estas técnicas específicas, uma vez implantadas, gerarão para o cliente um valor agregado no tratamento da herança histórica, fazendo dela uma estrutura compatível com as realidades da nova função proposta. Palavras-chave: obras estruturais, Reabilitação de edifícios e estruturas, Galeria técnica enterrada.
  12. 12. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 11 Rapport d’activités Ce rapport conclut mon stage de fin d‘études (PFE) d'une durée de six mois qui a eu lieu sur le site LAENNEC, chantier de réhabilitation d’immeubles historiques et restitués de l’ancien hôpital Laennec, au sein de l’équipe en charge des travaux du gros œuvre. I. Introduction – contexte du stage Ce texte suit un ordre hiérarchique, ayant comme début l'explication du groupement Bouygues et comme fin la division du chantier où s’est passé l’étude et la mise en œuvre des techniques constructives des galeries. A. Bouygues et l’industrie de la construction Le groupe Bouygues, créé en 1952 par Francis Bouygues, est dirigé depuis 1989 par Martin Bouygues, Président Directeur Général. D’abord centrées sur le bâtiment en Ile-de-France, les activités de Bouygues se sont rapidement développées. Aujourd’hui, il s'agit d'un groupe industriel diversifié, structuré par une forte culture d’entreprise et dont les métiers s’organisent autour des pôles que sont la construction avec Bouygues Construction (BTP et Electricité), Bouygues Immobilier, Colas (Routes), les télécoms avec Bouygues Telecom et les Médias avec TF1. Bouygues c'est aussi une participation dans le domaine de l’énergie et les transports avec Alstom. Dans tous ces métiers, le développement durable fait partie intégrante de sa stratégie. Figure 2 Le groupe Bouygues
  13. 13. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 12 Implanté dans 80 pays, le groupe Bouygues compte 133.456 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 31,2 milliards d’euros, dont 9,7 milliards { l’international. B. Bouygues Construction Bouygues construction, filiale du groupe Bouygues, est un des leaders mondiaux dans les domaines du bâtiment, des travaux publics, de l’électricité et de la maintenance. Opérant dans près de 80 pays, il conjugue la puissance d’un grand groupe et la réactivité d’un réseau d’entreprises organisées en sept entités complémentaires. Figure 3 Les sept entités complémentaires Bouygues Construction dispose donc d'un réseau d'entreprises très réactives, capables d'apporter à leurs clients et partenaires des solutions innovantes en matière de construction, de conception, d'exploitation, de maintenance ou de financement d'ouvrages et d'infrastructures. Ses savoir-faire en matière de financement, conception, construction, maintenance et exploitation lui permettent d’apporter des solutions innovantes { ses clients. Avec 54.126 collaborateurs répartis à travers le monde, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 9,2 milliards d’euros. C. Bouygues Bâtiment Ile de France Filiale francilienne de Bouygues Construction, Bouygues Bâtiment Ile-de- France offre un savoir-faire reconnu tant en travaux neufs qu'en réhabilitation dans
  14. 14. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 13 quatre grands domaines de compétence : les équipements publics, les ouvrages tertiaires privés, les logements et le génie civil industriel. Elle développe pour ses clients une compétence globale à travers les spécialités de l'ensemble de ses Unités Opérationnelles et filiales. Cette organisation en spécialité permet à l'Entreprise d'atteindre le niveau d'expertise nécessaire pour apporter une réponse appropriée aux attentes de chacun de ses clients. Son objectif est d'être durablement le leader et entreprise de référence du bâtiment en Ile-de-France pour chacune des spécialités par la qualité des ouvrages livrées aux clients dans un environnement préservé. Le professionnalisme est développé à tous les stades de l'acte de construire en sécurité, avec le respect des engagements donnés aux partenaires et a politique sociale déployée. Bouygues Bâtiment Ile-de-France veut assurer son développement en conciliant la rentabilité économique et les impacts sociaux et environnementaux de ses activités. Figure 4 Organigramme Bouygues bâtiment Ile-de-France D. Filiale Rénovation Privée Rénovation privée (REP) intervient dans le secteur de la rénovation lourde du patrimoine privé. Elle développe son activité dans le domaine de l’immobilier d’entreprise, des centres commerciaux, de l’hôtellerie et des établissements de loisirs. REP a 340 Millions d’euros et 21 chantiers en activité à aujourd’hui.
  15. 15. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 14 E. Laennec, l’environnement du projet Le projet a pour objet l’aménagement d’un nouveau « quartier de ville » sur le site de l’ancien hôpital Laennec situé { Paris dans le 7ème arrondissement, 40-42 rue de Sèvres, 65 { 79 rue Vaneau et 4 impasse Oudinot. L’objectif est de désenclaver le site et de l’ouvrir sur le quartier en créant des perspectives sur les jardins intérieurs. Figure 5 Perspective du projet de l'architecte Le projet, développé sur ce site de 4 hectares, s’est entouré de deux bâtiments historiques inscrits { l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, dits « les croix historiques », séparés par une chapelle ainsi que d’ « immeubles restitués ». La maitrise d’ouvrage pour les Immeubles Historiques est le rôle d’ALLIANZ VIE, tandis que la maitrise d’œuvre est un travail de COTEBA. L’entreprise générale est Bouygues Rénovation Privée. Figure 6 Organigramme des entreprises
  16. 16. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 15 Rénovés et reconstruits suivant le projet de Benjamin Mouton Architecte chef des bâtiments de France (ACMH), les différents chantiers accueilleront des bureaux et des résidences et font l’objet de deux marchés signés avec ALLIANZ VIE et SNC Laennec Rive Gauche. Les anciens bâtiments hospitaliers seront restitués et des bâtiments dits logements neufs sont des immeubles à construire. Ce projet conçu par l’agence Valode et Pistre accueillera principalement des logements neufs haut de gamme en accession. Figure 7 Division des lots de travail Les « croix historiques » : les croix Est (6 300m² SHON) et Ouest (9 500 m² SHON) sont classées et entièrement rénovées sous la forme de bureaux. La chapelle : d’une surface de 700 m² SHON, elle sert de jonction entre les croix. Edifiée sous Louis XIII elle est également classée monument historique mais elle ne fait pas partie du programme des travaux. Figure 8 Vue de la chapelle La porterie : bâtiment marquant l’entrée du site et d’une surface de 250 m² SHON, elle sera rénovée.
  17. 17. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 16 Les autres parties du chantier sont : les espaces extérieurs ; le pôle de salles de réunion ; les immeubles restitués La Rochefoucauld et La Fontaine ; l’immeuble Varenne et le parc de stationnement. F. La croix EST Contrairement aux logements, qui sont des nouvelles constructions, la croix Est fait partie intégrante du projet de réhabilitation. La restauration d’un ancien bâtiment nécessite plusieurs étapes et savoir-faire, comme dans ce cas, par exemple la démolition, le terrassement, des RSO et fondations, des entreprises spécialisées dans la pierre et les responsables pour la construction même des nouvelles structures et pièces, ainsi que l’intégration de tous ces acteurs. La meilleure façon d'expliquer le travail réalisé sera d'exposer les acteurs et leur fonction, pour ensuite développer le planning avec les actions qui ont eu lieu pendant ma période chez Bouygues. La croix Est est divisée en 4 ailes étant chacune rattachée à des pavillons, comme montre la figure ci-dessous : Figure 9 Croix Est, ailes et pavillons Pour commencer les travaux en octobre 2011, il était nécessaire de faire trois mois de purge enduit et déplombage, pour que les compagnons puissent travailler sans mettre en danger leur santé. Après cela, les travaux de pierre extérieure et
  18. 18. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 17 intérieure ont commencé en différentes étapes simultanément aux travaux de Gros œuvre (GO) avec différents temps d’exécution. Le GO devait être finit en huit mois, les pierres en dix-neuf mois, la charpente de couverture en cinq mois. Après ça, douze mois sont réservés pour le CES, Corps d'Etat Structural. Les Pavillons sont les bâtiments présents à l'extrémité des ailes, bien évidement opposés au centre de croix. Chacun de ces pavillons possède des contraintes différentes et est divisé en 3 parties, à savoir orienté aussi par les coordonnées géographiques. Le cas le plus dangereux était le bâtiment le plus { l’est du pavillon Sud, coté est: Figure 10 Pavillon Sud bâtiment Cette structure est située à coté d’une rampe de stationnement et les travaux de RSO et fondation par l’intérieur ont généré des fissures. Ces fissures ont été soutenue par des aciers en traction en diagonal avec l’horizontale, ancrées au béton comme exposé par la figure 11 ci-dessous. Figure 11 Soutènement de façade Pavillon Sud
  19. 19. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 18 Dans ce cas, deux poutres sur tabourets ont tenu la structure techniquement à la façade sud et est pour permettre l’exploitation de la zone, par les travaux de RSO et aussi la construction d’un escalier. Des soutènements de murs sont aussi pris par l’intérieur. Les Ailes (AE, AS, AN, AO) sont la liaison entres les pavillons et le centre de croix. Les ailes n'ont pas une augmentation des fondations par les RSO car elles n’ont pas la même surcharge à retenir, à savoir, le premier étage (PhRdC) a été supprimé pour une décision architecturale d'exposition de la voute à partir du rez- de-chaussée. Cette décision est donc celle qui crée le besoin des galeries techniques souterraines. Les différents réseaux ne peuvent pas passer par un faux plafond, car il faut garder visible la voute classée, conformément à la photo ci-dessous: Figure 12 Aile ouest avant démolition au PbRdC et après démolition du PhRdC
  20. 20. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 19 II. Le gros œuvre - Présentation du travail réalisé Ma responsabilité dans l’équipe gros œuvre était les galeries enterrées, étape dépendant de la démolition des planchers, de l’exécution des RSO primaires et de toute une bonne communication avec les pierreux. J'ai fini par être responsable du gros œuvre de toute la croix Est et du bâtiment Varenne (bâtiment en format de "L", au nord-est de la croix est (figure 9). Pour exécuter ces étapes j’ai coordonné tous les acteurs. A. Plan et ordre d’exécution Faire le planning dans le cadre d'un chantier de réhabilitation est plus difficile que dans le cas d'un bâtiment neuf, sachant que les contraintes sont particulières à chaque situation. Un pavillon de 3 étages par exemple ne doit pas être démoli sur toute sa hauteur, car il y a un risque de flambement des murs de façades à conserver. Comme le chantier est grand, les zones de travail sont indépendantes les unes des autres, ce qui a permit au chantier d’avoir plusieurs pavillons en exécutions en même temps. Les missions du lot 300 Gros œuvres sont décrites sur la figure suivante: Figure 13 Description et localisation des missions du gros œuvre d'une aile courante
  21. 21. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 20 A partir d'une vision globale, l'ordre de planification est : démolition, RSO reprises-en sous œuvre, terrassement et reconstruction (ces quatre travails seront plus détaillés dans la suite du texte). Mais l'individualité de chacun des quatre pavillons et des ailes, fait que cet ordre est purement théorique et qu'il n'est pas respecté dans la grande majorité des cas. Pour le Pavillon Sud coté Est, démolir tous les étages sans avoir refait l'escalier prévu au fur et à mesure de l'avancement de la démolition, à engendré des fissures en façade. Les fissures sont aggravées aussi par le terrassement de la zone rampe à l'est, conformément à la figure 11. Le coté ouest a été fait avec plus d'attention au détail de ne pas démolir tous les étages au même temps. L'ordre des événements est différent pour chaque pavillon, avec des planchers différents à conserver et différentes complexités techniques. Les RSO primaires sont prioritaires par rapport à la démolition. Par contre le démolisseur doit ouvrir le dallage au sol pour que l'entreprise de RSO puisse travailler par l'intérieur, une fois que la façade extérieure est réservée aux travails de pierres. Ce travail en façade extérieur est fait en simultané. Après avoir finit cette première étape, les planchers ont été démolis et reconstruits, pour donner place au terrassement des galeries. Pour pouvoir commencer à faire les galeries dans les ailes, on a démoli le PH RdC, toutes les structures de centre de croix et le dallage du PB RdC. Au début du terrassement { l’intérieur de la structure, une fiche modificative des galeries à été créée par les architectes, pour pouvoir augmenter les galeries (figure 14). On a eu un mois de plus pour finir les travails gros œuvre (fin Octobre). Cette augmentation des galeries est venue au même moment que la possibilité de faire, au lieu des bureaux dans les croix, un hôtel de luxe. L’option de l’hôtel est oubliée après avoir eu un client qui a pris le bâtiment comme bureau, par l’entreprise Printemps Redoute (PPR), mais les modifications ont été retenues.
  22. 22. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 21 Figure 14 Fiche modificative croix est augmentation des galeries
  23. 23. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 22 B. Fondations & RSO (Société Renfors) Par rapport aux RSO, j'ai contrôlé la qualité et l'avancement des ces postes de travail en croix Est et Ouest pour faire le payement financier chaque fin de mois à l'entreprise RENFORS, responsable d'un excellent travail en fondation. Faire cet avancement des puits m'apporte toute une connaissance technique d'exécution qui sera très importante dans la continuation de mon parcours professionnel. Les anciennes fondations du bâtiment en pierre sont considérées comme instables avec la restructuration proposée. La reprise en sous-œuvre est donc un besoin important au sein du bâtiment, vis-à-vis d'une augmentation des charges dans les pavillons et quand il y a lieu, dans certaines parties des ailes. (Le plan des galeries en annexe place les RSO). Le dossier marché vendu au client présente les prestations que Bouygues se propose d'appliquer. <<Reprise en sous-œuvre des murs des bâtiments Croix - Prestations Exécution des reprises en sous-œuvre en tranchées et en puits blindés alternés y compris toutes suggestions. L'attention est attirée sur le fait que la reprise en sous-œuvre risque d'entraîner une décompression du terrain d'assise des fondations voisines existantes et des travaux de consolidation de ces dernières. Avant tout démarrage des travaux, l'Entreprise s'assure, par une reconnaissance visuelle, de la validité des renseignements fournis ou des hypothèses émises concernant les parties enterrées et les fondations des ouvrages à reprendre en sous- œuvre. Il fournit au Maître d’œuvre et au Contrôleur technique une note indiquant le (ou) les mode(s) d'exécution envisagé(s). Il demeure totalement responsable des conséquences de ses travaux. Les murs repris en sous-œuvre le sont obligatoirement sur toute leur épaisseur. En cas d'utilisation de maçonneries, celles- ci sont réalisées en pierres hourdées, ou en moellons. Le mur est jointoyé. L'Entreprise prend toutes les dispositions jugées nécessaires pour assurer la stabilité des ouvrages reprises-en sous-œuvre. Les travaux comprennent toutes les fouilles blindées en puits alternés, fondations, etc. La reprise en sous-œuvre, exécutée sur toute l'épaisseur des murs existants comprend :
  24. 24. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 23  Nettoyage de la sous-face du mur ou de la semelle existante.  Poutre-chaînage, au sol, en béton armé y compris béton de propreté pour soutènement provisoire au droit des passes.  Le terrassement par moyens mécaniques légers et/ou manuels, en terrains de toutes natures. Les épuisements si nécessaires.  L’évacuation et la mise en dépôt des terres.  Le blindage pour reprendre la poussée des terres par étrésillons, planches et calages.  Le paillage si nécessaire (terrain trop boulant).  La semelle filante en béton armé.  Béton type B2, parement classe L pour le mur, I pour les semelles.  Acier HA Fe E 50 et treillis soudés.  Mur en béton armé hydrofugé (ou) ou en pierres hourdées (ou) en moellons.  Linteaux, chaînage BA selon nécessité.  Les boîtes d’attentes, les empochements nécessaires aux liaisons avec les ouvrages d’infrastructure : planchers, voiles, escaliers, rampes, radiers, etc.  Matage soigné sur 5 cm sous fondations existantes ou sous chaînage par mortier anti-retrait.  Sujétions de calcul et de mise en œuvre pour supporter un cuvelage ou une cristallisation (DTU 14.1).  Toutes sujétions dues à la reprise en sous-œuvre.  Suggestions de recouvrement des armatures entre les différentes passes.  Le déblindage de la fouille et l’évacuation des bois.  Le rebouchement des puits par les terres de déblais pour permettre le terrassement général.  Le butonnage après terrassement, y compris les semelles provisoires pour butons.>> La descente d'un appui RSO nécessite plusieurs étapes. Un RSO primaire doit avoir une descente avec une paroi blindée au passage des compagnons, sans un terrassement préétablit. Un RSO secondaire possède un accès direct à l'appui sans
  25. 25. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 24 que l'accès des compagnons soit fait par une excavation en paroi blindée. Les RSO secondaires sont plus facile à faire. Quelques illustrations des puits réalisées en RSO sont disposées au Annexe #3 et à la référence bibliographique #1. C. Démolition (Société DCT) Pour avancer le planning d’exécution des galeries, nous avons besoin de démolir les dalles du plancher bas du rez-de-chaussée. Ces démolitions sont placées aux ailes. La démolition aux pavillons des quelques planchers (PhR+2, PhR+1 et PhRdC) ont crée des contraintes par rapport au début des travaux des galeries. L'entreprise engagée avec le contrat est DCT. Ils ont fait un travail rapide par rapport aux demandes d'exécution, mais pas assez rapide par rapport à l'évacuation des gravats. Une surcharge des structures a été deux fois la cause de réclamations. Le travail d'exécution a été soigneux aux zones de risque, avec un nombre minimal de fissures en voûte. Ces fissures ne sont pas la cause exclusive de la démolition mais elle est aussi nécessaire en raison des mouvements de la terre, des changements de pierre et de l'ensemble de ces opérations. Figure 15 CE AE dalle avant démolition (19/03/2012) Figure 16 CE AS démolition de dalle (15/03/2012)
  26. 26. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 25 En réalité, la démolition est la première étape à être faite. Au cas où cette démolition engendrerait plusieurs contraintes en matière de descente des charges et dans ce qui concerne aussi la résistance de l'ensemble de la structure, il faut mettre en place un étaiement en bois ou en acier comme solution souhaitable avant le début de la démolition. Figure 17 Centre de Croix en démolition par DCT au 19/03/2012 En principe, la démolition doit commencer par le haut, en réduisant les chances d'un effondrement des structures annexes. Les PhRdC ont eux la première place en exécution de façon à libérer la zone au dessous de la voûte pour le travail de pierre. Au PHR+1 un décapage de la chape au dessus de la voûte a été mise en place en même temps. La démolition des quelques planchers aux pavillons au PhR+2 (un étage au dessus de la voute en pierre) a suivi un planning avec le déplombage de la zone, de façon bien coordonnée par ailes. Le centre de croix, voir la photo précédente et la suivante, a eu besoin de plusieurs structures d'étaiement, en bois et acier, pour soutenir la voute dans plusieurs directions. La figure 18 illustre l'étaiement vertical, qui a engendré
  27. 27. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 26 plusieurs discutions entre les spécialistes en pierre, les ingénieurs et les architectes. Le bureau de calcul GECIBA a proposé un étaiement (annexe 4) qui, une fois mis en place, a été critiqué par les spécialistes de pierre. Les architectes ont bloqué la zone pendant 2 semaines, avec un argument de décompression de la voûte en pierre, sans avoir constaté la non-surcharge de la voûte vers le haut. Les bois en contact avec les pierres ont eux une liberté de mouvement par rapport à la voûte de façon à être sollicité seulement dans le cas où la voute réduis son niveau NGF. A mon avis, cet étaiement ne sert que dans le cas d’un affaissement de la voûte. Sachant que celle-ci est en compression, un meilleur étaiement serait de la mettre plus en compression latérale. Sachant aussi que le décapage de la voûte est une réduction de la charge de compression et que la voûte est en format d'arc, une réduction de la charge laisse la structure plus susceptible de fissurer. Pour avoir donc moins de transmission de vibrations entre les planchers à déposer et la structure de la voûte, un sciage des murs et planchers à été mise en place par DCT (démolisseur). Les poutres principales en rive de chaque aile sont sur place pour maintenir la voûte horizontalement; celle par exemple au milieu de la figure 17, va être déposée après la fin de la construction des galeries. Figure 18 Etaiement vertical de la voute en pierre
  28. 28. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 27 A partir de ces événements, des fissuromètres ont été mise en place sous la voûte pour savoir à quel niveau les vibrations des travaux ont été responsables de ces mouvements. L'annexe 5 détermine l'une des nombreuses méthodes de démolition d'un plancher en hauteur. Une autre méthode aussi utilisée sur le chantier a été l'utilisation du BRH au dessous de la dalle à déposer. La différence entre ces deux méthodes dépendait principalement de la facilité d'accès de la machine. D. Lot pierre (Société ROC) Le responsable pour le lot des travaux en Pierre est ROC. Cette entreprise fait la validation et les travaux des pierres à conserver et des pierres abimées qui sont à remplacer. C’est le plus grand travail du lot clos et couvert, allié au travail d’UTB pour la charpente en bois de couverture. Ces deux entreprises ne sont pas des soustraient au lot gros œuvre. Le travail de restauration des pierres à l'intérieur et extérieur des croix est la tâche de plus grande durée du chantier, puisque ces pierres ont une fonction structurelle et une fonction architecturale d'être non cachées à l'utilisateur du bâtiment. Pour ce traitement des pierres, ils ont eu besoin des recréer des outils utilisé antérieurement, pour bien les tailler de façon à maintenir le concept original et architectural de l'époque. E. Définition des accès engins et accès piétons Dans un chantier de rénovation avec beaucoup d'intervenants, les choix des accès piétons est toujours en conflit avec les zones de stockage, toujours mutables à la demande. Pour définir un accès logistique il faut connaître tous les besoins des 8 intervenants (7 sous-traitants plus Bouygues en propre), bien connaitre les zones, les tailles des machines, les rendez-vous de livraison de matériaux, de béton, le placement des ateliers de ferraillage, les échafaudages, entre autres. A partir de cette vision globale, une définition des passages piétons et des accès des engins peut être définie. Les ailes des croix, (CE Aile Sud - pour l'accès de la zone rampe de stationnement) et (CE AO - pour l'accès de la cours Rochefoucauld) ont été bloquées
  29. 29. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 28 par les travails de galerie. La solution est de faire des passerelles en bois au dessus des galeries pour ne pas bloquer ces accès. Voir annexe 6. Un point très important d'interaction avec le voisinage est la sortie de sécurité du bon marché, placé à coté du bâtiment Varenne. Ce passage doit être toujours libre au cas où un incendie survenait dans le bon marché. F. Poutres sur tabouret et Poutres en demi-saignées La technique de poutre sur tabouret est beaucoup utilisée en restructuration. Il faut la faire en plusieurs phases de façon à maintenir la structure avant que le béton soit coulé. La procédure est simple et comme aux RSO quelques ouvertures sont faites dans une première étape, pour que les prochaines étapes soient soutenues par les premières. Les premières phases de la mise en place des tabourets, bien évidements, sont soutenues par le terrain ou les objets qui ne sont pas encore ouverts. Figure 19 Poutre sur tabouret G. Galeries techniques enterrées La finalité des galeries est de servir les croix comme local technique pour le besoin architectural d'avoir une voûte sans faux-plafond. L'utilisation d'un faux plafond comme endroit de passage des réseaux techniques est la solution la plus courante et utilisée aujourd'hui pour les bâtiments en France. En Allemagne parfois les réservations en dalle béton ne sont pas utilisées et les réseaux techniques sont placé sur les dalles jusqu'à un compartiment centrale qui fait l'acheminement total
  30. 30. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 29 en noyau de bâtiment. Ces trois techniques (galerie, faux plafond et faux plancher) existent pour ne pas avoir une que soit toujours plus optimisé qu'une autre. Les individualités de chaque problème préconisent la solution de réseaux à choisir. Les galeries aux ailes par exemple vont avoir ces réseaux attaché au Ph1SS. (voir annexe 7) Les réseaux des pavillons sont fait avec les réservations à chaque dalle à partir du plan de synthèse. Figure 20 Vue en coupe illustrative des galeries Au château de Versailles il y a un autre exemple: c'est une galerie technique enterrée avec pénétration sous les ailes du château. Reprises-en sous-œuvre, vérinage et percement des murs de 2,50 m d'épaisseur. Figure 21 Châteaux de Versailles : galerie technique. Pour arriver à commencer le terrassement des galeries, sans avoir le portique et un accès camion sur place, on est sorti de la terre par l’aile ouest provisoirement par le passage des engins représenté sur le plan de circulation en
  31. 31. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 30 annexe, et laissé dans la zone à coté de la rue de Sèvres, ou le même sous-traitant (SLOMAREP) faisait des terrassement d’un stationnement, direction sud. a. Excavation (terrassement des galeries société SLOMAREP) L'entreprise SLOMAREP est responsable de l'exécution de l'excavation et la construction du voile. L'ordre prévu de l'excavation était est, sud, ouest, centre puis nord. En effet, l'aile nord était utilisée pour sortir la terre. Il a fallu y créer un accès de circulation suffisamment grand (largeur de 2,50 m) permettant le passage d'un bobcat. Ainsi la mise en place d'un portique au nord a permis d’avancer plus rapidement l'excavation. Celle-ci est planifiée en trois passes progressives en descendant vers le niveau NGF le plus bas. Le fond de fouille est fixé à 32,00 m avec une dalle radier de 0,20 m ayant donc son arrête supérieure à 32,20. A chaque passe, on crée le voile en BA de la hauteur correspondante, avec une épaisseur de 0,20 m et une largeur de 2,50 m. Le terrassement des galeries a été planifié dans l’ordre suivant : AE, AS et AO au même temps, et pour la fin l’AN, ou c’est placé l’ouverture des engins. L'AE a été la première finie, le 28 juin, avec les voiles projetés et la mise en place des butons. Elle était prévue pour le 24 mai, défini en en réunion au début du moi de mai. Un arrêt de la CRAMIF nous a donné un retard de deux semaines par rapport à la date prévue. Les autres ailes ont donc commencé en même temps, pour avoir du travail à faire et ne pas rester arrêté sur toute la croix. Pour laisser disponible une zone au travail des RSO secondaires, comme le cas du pavillon Ouest, le terrassement doit avancer de l’aile jusqu’au pavillon. Pour ouvrir l’espace entre l’aile et le pavillon, SLOMAREP a démoli un mur conformément à la photo suivante :
  32. 32. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 31 Figure 22 Démolition et terrassement de pavillon Avoir la poutre sur tabouret est donc le premier besoin avant de démolir un mur en sous-sol justement pour maintenir le mur en auteur. Cette poutre est responsable pour rapporté les charges modifié dans la zone, ce qui donne la liberté de faire la démolition de ce mur en sous-sol. Cette démolition est dans le marché de SLOMAREP. Bouygues en Propre devrait faire une poutre sur tabouret au PE (arase supérieur de 34,50 NGF, un mètre plus bas que l’arase supérieur du Ph1SS.) et Slomarep le responsable pour le terrassement devrait faire deux voiles en bas de poutre jusqu'à 30 cm plus bas que le niveau bas de radier de la galerie. Chacun des intervenants a dit que il ne ferra pas sa partie du travail avant l’autre et jusqu’au moment de l’écriture de ce rapport une solution n’est pas encore mise en place. À mon avis la présence d’un ingénieur méthode est nécessaire dans cette situation, sachant que personne veux dépenser des heures pour casser la pierre et franchir vers la création du chemin. Une méthode applicable serait de faire la poutre sur tabouret en hauteur, ou une poutre en deux phases, pour tenir la façade en pierre qui est sur la photo suivante.
  33. 33. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 32 Figure 23 Problématique poutre contre voiles La mise en place des butons pour tenir les voiles de béton projeté est une procédure importante pour l’ouverture de chaque passe et { l’avancement des galeries. Ils sont le moyen structurel de maintenir les murs, en bloquant l’effort de déformation de la terre derrière le mur. Ils sont donc la structure temporaire pour le rapport de charges horizontales et elles seront tenues par la dalle de couverture de galerie, à la fin des travaux gros œuvre. Figure 24 Butons en aile de galerie b. Méthode d'exécution des voiles de galerie Les voiles ont pour fonction de soutenir le terrain latéral. Après avoir excavé le sol, on y applique des contreplaqués en bois sur lesquels on pose des armatures en acier pour permettre la projection du béton.
  34. 34. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 33 Figure 25 Voile en exécution c. Radiers des galeries La procédure du radier ressemble à celle des voiles. En effet, après avoir fini les trois phases des voiles maintenues par des butons, Bouygues en propre vient créer les radiers. Après que Slomarep ait aplani le terrain, vient le phasage, qui consiste premièrement à poser un tissu polystyrène imperméable. Sur ce dernier on place l'armature en acier sur laquelle est coulé le béton. d. Dalles de couverture de galeries Les butons temporaires ayant la fonction de soutenir horizontalement les voiles, ils seront substitués par les dalles de couverture des galeries. Ces dalles seront aussi coffrées et armées par Bouygues en propre, de façon à être structurellement compatible avec l'ensemble des galeries. H. Contraintes chantiers (interactions entre les intervenants) L’interaction entre les acteurs est l’une des grandes contraintes du chantier. Comme par exemple les travaux de ROC avec la roche extérieure et intérieure sont très longs et laborieux, l’intervention de DCT pour la démolition des plafonds génère un conflit de communication, d’intérêt et de planning pour la démolition de carneaux.
  35. 35. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 34 III.Bâtiment Varenne Le bâtiment Varenne a un format de L, il est placé { coté de la croix Est. J’ai eu la responsabilité de gérer le planning, la démolition, et la reconstruction de ce bâtiment. La démolition et le curage des étages à créé une avance plus rapide que ce qui a été prévu au planning, jusqu’au jour d’aujourd’hui. La zone est plombée, et pour cela, la zone et le personnel ont eu des équipements de sécurité de la santé, à savoir des combinaisons, masques et douche après la sortie de la zone pour réduire l’impacte environnemental. A. Phasage et réalisation du planning travaux Le phasage du bâtiment varenne est plus simple que celui de la Croix Est, à savoir avec une phase démolition et une phase reconstruction directe, sans intervention d’autres intervenants que le démolisseur (DCT) et Bouygues en propre (PP) pour la construction. Planning en annexe 9. B. Démolition et curage en zone plombée Le plan marché a défini les planchers au bâtiment varenne à déraser et des zones à décaisser pour réutiliser la structure mise en place. Le bâtiment, divisé en aile Ouest et aile Sud. Figure 26 Repérage au PhRdC des travaux de démolition au Bâtiment Varenne Dans cet exemple, la démolition est marquée en bleu et le décapage est marqué en violet. Les escaliers sont en vert pour la dépose. Le décapage a été fait
  36. 36. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 35 pour restaurer les planchers et les planchers en béton armée ont été démolis pour la reconstruction par PP (partie en propre). IV.Le point 20 (confidentiel) Le point 20 du chantier (point financier complet lorsque l’activité globale du chantier arrive à 20%) doit avoir lieu fin Mai / début Juin. Le processus de présentation et de validation de celui-ci a été assez long, donc on a fait un processus de métré des travaux détaillés. On a donné une vision précise et exhaustive des tâches réalisées et restantes aussi bien en PP (partie en Propre) qu’en ST (sous traitants) ainsi qu’un point financier avec ce qu’il a resté { dépenser et les éventuels gains ou pertes. Pour la PP, on a réalisé les métrés des ouvrages prévus au marché de base ainsi que les métrés des ouvrages réellement à réaliser pour étudier les quantités d’ouvrages { réaliser en plus ou en moins. On a regardé également, à la date du point 20, l’ensemble des heures dépensées jusqu’au point et les ratios obtenus par quantité d’ouvrage. On a estimé le reste d’heure { dépenser jusqu’{ la fin du chantier. Pour les ST, on a donné une vision la plus précise possible de la situation financière à fin de chantier, pour savoir les éventuels gains et pertes possibles. On a refait le tour des prestations dues par chaque ST aussi bien que ce qui reste à faire.
  37. 37. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 36 Résultats et bilan de la mission Avec les méthodes en exécution observées sur le Chantier, (RSO, Démolition, construction des galeries, terrassement, d’entre autres), j’ai eu l’opportunité de mettre en œuvre quelques connaissances acquises { mon parcours. Une opportunité de créer ma propre entreprise de réhabilitation à Belo Horizonte, Minas Gerais, Brésil est la prochaine étape de ma carrière. Comme évaluation de l’ensemble du métier, j’ai un bilan positif de cette expérience chez Bouygues, avec tout le savoir-faire vu sur place. Le stage a donc été une expérience extraordinaire de croissance, tant personnelle que professionnelle, elle me donne la bonne base pour pouvoir réfléchir à mes prochaines étapes. A. Critiques et modifications proposées La relation avec différentes personnes est parfois épuisante et ne pas avoir un choix des personnes au sein de son groupe de travail est aussi fatigant. Par contre, l'autre point de vue est aussi présent quand on trouve des personnes de bien qui savent travailler sans être en position de combat à plein temps, notre travail en groupe a une valeur ajoutée quatre fois plus forte que ce même travail fait en individualité. Bouygues pourrait créer un logiciel pour les métrés des plans. Une fois que les programmateurs et « developers » arrivent sur un chantier, avec un bon traitement d’image, un nouveau métré ne sera pas subis aux erreurs de mesure, frappe et n’importe le quelle erreur humaine. Les tuyaux d’énergie électrique installés sur les croix, ne venaient pas avec le câble de cuivre { l’intérieur, ce qui génère un nouveau travail d’implantation des câbles dans ces nombreux tuyaux. Une planification plus raffinée de cette tache pourrait découvrir des économies cachées. Le bureau d’études de calcul structurel ({ savoir GECIBA) devrait être dans les réunions de Synthèse du CET. L’intégration entre les intervenants n’est pas { 100%
  38. 38. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 37 efficace, car les plans de GECIBA ne sont pas avec toutes les réservations nécessaires. Une remarque sur le temps de travail consacré au chantier est nécessaire. Le travail développé demande 9 à 10 heures par jour travaillé. Il est assez épuisant autant mentalement que physiquement. Ouvrir ma propre entreprise va l'être encore plus épuisant, j’espère donc que la récompense sera en relation avec mes résultats. Travailler pour un salaire ne me motive pas lorsque ma paye est fixe, et mon résultat non, au cas où il serait plus que la moyenne, ne serait pas suffisamment valorisé. Une fois que mon parcours d’étude soit finit, je chercherai donc savoir comment motiver et inspirer un employé. C’est pour moi la prochaine question { répondre avant de commencer l’entreprenariat.
  39. 39. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 38 Annexes 1. Note de bouclage technique du 10/02/2011 : * (Risque identifié pouvant engendrer des conséquences en technique, en santé/sécurité ou en environnement nécessitant un suivi.) Réalisation des noyaux de circulation verticaux Réalisation des ouvertures et création de quelques linteaux Réalisation localement de quelques planchers neufs en BA et sur bac collaborant - PH+2 / dalle hourdis brique + poutres BA : LE DCE décrit un décapage des chapes, réalisation des saignées afin de noyer des tirants de la charpente de la toiture (découpage + tirant + liaison = lot charpente), réalisation d'une chape rapportée adhérente (étayement? Faisabilité ...) : ceci n'est pas faisable.- Nous avons adopté en base : un rabattage + ragréage + boulonnage des UPN + suppression des tirants * PH+1: réalisation d'une décaissé de 6+6=12cm ensuite réalisation d'une dalles désolidarisée de 5cm sur un lit de sable de 2cm Démolition de la dalle au PH RDC (nécessité de scié et d'étayer les poutres) Réalisation des décaissés plus un éventuel renforcement des planchers (PH RDC …) (faisabilité! méconnaissance de l'existant! et du type de renforcement!) * Bouchement des trémies Réalisation des galeries avec boutonnage provisoire Réalisation des carneaux : en base nous avons adopté la conception BY : tube PEHD+… Réalisation de dalles portées au PH -1 avec scellements dans les pierres Réalisation de dallages et des fondations (J'ai intégré le document archi n°4012, qui préconise plus de dallages et de renforcements de dalles que l'APSTR) * 2. Plan Niveau bas de galerie croix Est En format A0
  40. 40. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 39 3. Illustration de RSO
  41. 41. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 40
  42. 42. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 41 4. Plans d'étaiement vertical du centre de croix ; avec photos Dans le diaporama PowerPoint. 5. Un méthode de démolition d'un plancher en hauteur
  43. 43. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 42 6. Plan des accès des différent zones
  44. 44. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 43 7. Grille de reprise technique
  45. 45. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées - Projet de Fin d'Etudes - GCC Augusto ALVES DE CARVALHO 44 8. planning d’avancement Bâtiment Varenne

×