Identification des domaines thématiques pour la
coopération transfrontalière au sein de l’Eurorégion
8 Juillet 2014, Henda...
Contexte
“Analyse des brevets, des politiques et des systèmes d’innovation de l’Eurorégion pour la
promotion de la collabo...
PLAN
1. Schémas de spécialisation Aquitaine -
Euskadi
2. Secteurs de coopération(agents)
3. Cartographie et analyse des br...
Metodologie – Schémas de spécialisation
Décrire le sous-système d’exploitation de connaissance ou la structure productive
...
Schémas de spécialisation : focalisation
Focalisation:
 Focalisation ou importance des activités au sein de la région
 S...
Focalización (%)
Actividad Euskadi Aquitania Actividad
Manufactura de metal 6,14 4,42 Servicios a empresas
Construcción 4,...
Schémas de spécialisation : Spécialisation
Spécialisation:
 La spécialisation mesure si la région est plus spécialisée da...
Différents schémas de spécialisation- les clusters présentants un
fort indice de spécialisation dans chauqe région offrent...
Schémas de spécialisation: Dimension
Dimension:
 La dimension (ou taille) indique le pourcentage de l’emploi
qu’une catég...
Schémas de spécialisation:
Dimension
3.45
0.65
0.13
0.19
0.36
0.3
0.6
0.54
0.31
0.46
0.56
0.67
0.59
0.6
0.64
0.4
0.26
0.21...
Schémas de spécialisation: Conclusions
Activités Euskadi Aquitaine
1 étoile
Dimension - -
Spécialisation - -
Focalisation
...
PLAN
1. Schémas de spécialisation Aquitaine
Euskadi
2. Secteurs de coopération(agents)
3. Cartographie et analyse des brev...
Méthodologie
• Objectifs : Connaitre:
– Secteurs d’activités d’intérêts potentiel pour la
coopération transfrontalière
– T...
De quoi parle-t-on…
• Clusters
– 22 Clusters et préclusters en Euskadi
– 32 Clusters en Aquitaine
Ce qui représente aujour...
Collaboration existante
• Question relative aux collaborations existantes
– EUSKADI : 63% oui - 37% non
– AQUITAINE : 42% ...
Collaborations dfférentes
suivant le territoire
• En Aquitaine les clusters déclarent collaborer
ou vouloir collaborer pri...
Collaborations différentes
suivant le territoire
• En Euskadi, les clusters collaborent ou veulent
collaborer dans une plu...
Clusters d’un même
secteur
• Dans les deux territoires, AQUITAINE et EUSKADI, existent
des clusters dont le champ d’invest...
Collaboration verticale
AERONAUTIQUE
& TRANSPORTS AEROCAMPUS
CLUSTER
AEROSPACE
VALLEY
AETOS
CANOE
HEGAN
AQUITAINE
ROBOTICS...
TRANSPORT MARITIME /
ACTIVIDE NAUTIQUE
Manque de collaboration
BORDEAUX
SUPERYACH
TS REFIT
FORO
MARITIMO
UNIPORT
BILBAO
C...
Collaboration verticale
MACHINE - OUTIL
AFM
HERRAMEX
MACHINISME
3 Clusters qui interviennent
dans la même activité mais
p...
SANTE
Collaboration
verticale & horizontale
AQUI
O’THERMES
BIO BASQUE
GIPSO
OSASUNA
TIC SANTE
Jusqu4ici peu de collaborat...
AGROALIMENTAIRE
Collaboration verticale
et horizontale
AGRIMIP SUD
OUEST
INNOVATION
ALIMENTACION
FRUITS ET
LEGUMES
INNO’VI...
CONSTRUCTION
BOIS
Clusters par secteur
BOIS ET
ENERGIE DU
FUMELOIS
ECLAIR
ERAIKUNE
ESKAL EUREKA
POLE CREAHD
RESEAU CLE
XYL...
ENERGIE / ENVIRONNEMENT
Secteur stratégique
ACLIMA
AQUITAINE
CHIMIE
DURABLE
AQUITAINE
CROISSANCE
VERTE
AVENIA
DEMAIN
ENERG...
Secteur stratégique
TICS / MULTIMEDIA
BORDEAUX
GAMES
EIKEN
GAIA
SILOGRAPHIC
Les activités de ces clusters
ne prêtent pas ...
PLAN
1. Schémas de spécialisation Aquitaine -
Euskadi
2. Secteurs de coopération(agents)
3. Cartographie et analyse des br...
Cartographie et analyse des brevets
Pourquoi analyser le dépôt de brevets aux vues de la
RIS3?
– Beuacoup d’innovation mai...
Les KETs sont un instrument du SSS / RIS3, car le SSS est +/- faire un usage
intelligent des technologies comme les KETs
...
Cartographie et analyse des brevets
“Se spécialiser de manière intelligente”; c’est
quoi?
Cartographie et analyse des brevets
1. “Que veut dire ‘habilitatrice’ quand
on parle de KETs”?
• Y a t-il un effet multipl...
Cartographie et analyse des brevets
Le potentiel d’application, effet de levier et la
versatilité des KETs
 Les brevets sont importants au sein des KETs
 Les KETs sont polyvalents et applicables à tous types d’industries et pro...
 Sources pour l’inventaire des brevets Aquitaine – Euskadi et modalités d’analyse
 Base de données REGPAT de l’OCDE
 Tr...
 Finalités:
 Analiser les relations inter-organisationnelles
 Analyser les schémas de “uptake” KETs par secteurs
 Voir...
 Facts and figures:
 Analyse d’un total de 459 brevets attribuables à des technologies KET
Cartographie et analyse des b...
Biotechnologie industrielle
Cartographie et analyse des brevets : Résultats
 Uptake sectors identifiés en Euskadi
 Fabri...
Matériaux avancés
Cartographie et analyse des brevets : Résultats
 Uptake sectors identifiés en Euskadi
 Fabrication de ...
Manufacturation avancée
Cartographie et analyse des brevets : Résultats
 Uptake sectors identifiés en Euskadi
 Productio...
Conséquences
Cartographie et analyse des brevets : Résultats
 Beaucoup d’activités de brevetage et d’application reste da...
Tables rondes
Possibles
complémentarités au
niveau vertical
(similitudes dans
l’activité)
Secteurs
demandeurs de
coopérati...
Tables rondes : dynamique
1. Présentation et motifs de participation à
l’événement
2. Domaines de coopération concrets ide...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Eurorégion Aquitaine - Euskadi : Coopération Intercluster transfrontalière

630 vues

Publié le

Identification des domaines de recherche pour la coopération transfrontalière au sein de l'Eurorégion Aquitainte - Euskadi. Présentation des résultats de l'enquête réalisée par Orkestra, Institut Basque de la Compétitivité de l'Université de Deusto et Bihartean, Chambre de Commerce transfrontalière du Pays Basque.

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
630
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • PQ interés especializacion ,…ese interés? PQ complementarse….
    S3. y pq es de interés es
    Diversidad relacionada
  • un clúster es un grupo de empresas e instituciones co-localizadas en una región geográfica específica y vinculadas a través de las interdependencias que surgen de la provisión de un grupo de productos / servicios relacionados – Porter (1996, 1990)
  • Distintas teorías presentan varios potenciales beneficios económicos relacionados con la existencia de aglomeraciones. Ejemplo de ello pueden ser los beneficios derivados de la especialización intra-industrial, especialización inter-industrial, polos de mano de obra especializada, tamaño de la demanda, …(Sölvell, Ketels & Lindqvist, 2006)
  • Por ejemplo, Aquitania es un clúster que presenta altos índices de especialización en Aeronáutica lo que puede ser indicativo de que ese clúster haya sido lo suficientemente fuerte para atraer actividad relacionada a la región, crear spill overs y lazos más estrechos entre empresas e instituciones de ese clúster. Esto supone una oportunidad para el clúster en Euskadi, que puede beneficiarse de estos efectos positivos que genera el clúster en Aquitania. Este mismo efecto podría producirse por la especialización que registra Euskadi en el clúster Marítimo o aunque menos especializado y parejo al de Aquitania, en el clúster de Productos agrícolas. En definitiva, los clústeres con mayores índices de especialización en cada región suponen una oportunidad para los clústeres de la otra región que no están tan especializado en términos de empresas, instituciones de investigación, recursos especializados y demás que puedan existir
  • El análisis del tamaño de los clústeres ha dejado en evidencia que a excepción de Aeronáutica en Aquitania y Generación y transmisión de energía, Marítimo y Manufactura de metal en Euskadi, los clústeres de ambas regiones y de manera individual no presentan masa crítica suficiente en el panorama europeo. Ello abre un amplio margen de mejora para unir recursos de ambas regiones y aumentar el tamaño de estos clústeres en el panorama europeo y potenciar en el ámbito transfronterizo la probabilidad de que se produzcan los efectos significativos de un clúster.
  • Es decir, son clústeres con un peso significativo en Europa, y además presentan una especialización (un mayor porcentaje de la población se emplea en el clúster en la región comparado con Europa). Estos clústeres son Generación y transmisión de Energía y Marítimo en Euskadi y Aeronáutica en Aquitania.
    que los clústeres dominantes en ambas regiones, a excepción de Manufactura de metal e Euskadi, no tienen tamaño en Europa. Los clústeres que tienen tamaño y además la región está especializada, tiene mayor probabilidad para atraer a la región actividad relacionada. Es el caso de Generación y transmisión de energía y Marítimo en Euskadi y Aeronáutica en Aquitania.

  • Indicar que los resultados provienen básicamente de la información aportada por los clústeres
    Indicar que las entrevistas se han realizado a los que han respondido el cuestionario y a los que no también
  • Indicar que los resultados provienen básicamente de la información aportada por los clústeres
    Indicar que las entrevistas se han realizado a los que han respondido el cuestionario y a los que no también
  • Il existe de la colaboration entre les deux territoires
    Mais pas au travers d’Interclustering (pas méconnaissance essentiellement) – des collaborations surtout d’ordre technologique avec des centres technologiques
    Par proximité territoriale ou en sectoriel par des projets européens
    Donc peu de collaboration naturelle entre Clusters par complémentarité stratégique
  • A la question dans quel champs collaborez-vous actuellement en transfrontalier, les réponses selon les territoire sont sensiblement différentes.
    En Aquitaine, la collaboration est essentiellement centrée sur la R&D et ensuite à parts égales dans la recherche de bonnes pratiques en gestion interne des clusters et en internationalisation accès aux nouveaux marchés et à de nouveaux clients
  • En Esukadi, la collaboration est plus diversifiée : la répartition se fait entre la R&D en premier lieu à 31% mais tout de suite après se situe la Formation, ensuite à parts égales l’accès aux marchés et aux nouveaux clients ainsi que la recherche de bonnes pratiques en gestion de Clusters et puis à égalité (8%) la recherche de financement et la recherches de talents (ressources humaines)
  • Or il existe des confluences sectorielles – il y a place pour de la collaboration
    Les besoins et les envies existent
  • AEROCAMPUS CLUSTER: asociación clúster de formación en aeronáutica, división de Aerocampus Aquitaine.
    AEROSPACE VALLEY: asociación clúster mundial Midi-Pyrenées y Aquitania, aeronáutica, espacial y sistemas embarcados.
    AETOS asociación clúster de Aquitania de servicios y sistemas de aviones no tripulados .
    CANOE: plataforma tecnológica en el campo de composites orgánicos y material avanzado
    HEGAN: clúster del sector aeronáutico de Euskadi
  • Malgré l’importance de la façade maritime des deux territoires, malgré l’importance du poids de ce secteur (en entreprises et en emplois), pas de collaboration, pas de passerelle
    D’où, peut’être l’importance de l’émergence d’un Cluster de la filière nautique sur ce même territoire…

    BORDEAUX SUPERYACHTS REFIT rehabilitación del mantenimiento de los barcos de lujo
    FORO MARITIMO asociación clúster que representa el sector marítimo vasco
    UNIPORT BILBAO es la asociación que representa al clúster de la comunidad portuaria de Bilbao
  • Il y a des secteur dans laquelle la collaboration est inexistante (méconnaissance de la réalité du voisin) et pourtant les préoccupations de R&D et Technologies avancées sont également présentes (selon le déclaratif = dans quel domaine de recherche serait-il intéressant d’impulser une collaboration ?)

    AFM asociación clúster nacional de la industria maquinaria y tecnologías avanzadas de Euskadi
    HERRAMEX asociación clúster de la industria de herramienta de mano
    MAQUINISMO asociación clúster especializada en la maquinaria agrícola, y de bosques
  • AQUI O’THERMES: asociación clúster de los profesionales del sector termal de Aquitania
    BIO BASQUE: asociación clúster que agrupa los organismos del sector de la bio ciencia (sector de la salud, agroalimentario, cosmética, …)
    GIPSO: agrupación de las industrias farmacéuticas del suroeste de Aquitania
    OSASUNA: asociación clúster dedicada a los actores de la salud para mutualizar y unir los intereses económicos y sociales del sector
    TIC SANTE: asociación clúster de los actores regionales del sector TIC para asegurar el liderazgo de Aquitania en le sector de la e-salud
  • Aquitaine = leader dans ce secteur au regard des plateformes existantes par rapport à Euskadi
    AGRIMIP SUD OUEST INNOVATION: asociación clúster agrícola y agro industrial del suroeste
    ALIMENTACION: asociación clúster del sector alimentario de la región de Euskadi
    FRUITS ET LEGUMES: asociación clúster en el sector de frutas y verduras de la provincia del Lot-et-Garonne
    INNO’VIN: asociación clúster del sector vitivinícola en Aquitania
    UZTARTU: asociación clúster de los actores del agroalimentario del País Vasco francés: agricultura, transformación, servicios…
    PLANTES AU SERVICE DES PLANTES: asociación clúster de concepción de productos fitosanitarios naturales
  • BOIS ET ENERGIE DU FUMELOIS: asociación clúster del sector de la madera del territorio de Fumel (Aquitania)
    ECLAIR: asociación clúster para el desarrollo de un concepto eco construcción para el hábitat según las normas HQE y BBC
    ERAIKUNE: agrupa las empresas de la construcción, propietarios, concesionarios, consumidores finales, agencias inmobiliarias
    ESKAL EUREKA: clúster y plataforma tecnológica de los actores de la construcción en País Vasco francés
    POLE CREAHD: clúster construcción, recursos, medio ambiente, hábitat sostenible
    RESEAU CLE: asociación clúster de los actores de las Landas en el sector de la eco construcción
    XYLOFUTUR: clúster de productos y materias de bosques cultivados
    Posicionamiento específico
    HABIC: asociación clúster del hábitat, madera y oficina, design del sector mobiliario y equipamiento

  • ACLIMA: clúster de las industrias del medio ambiente (Euskadi), referente de la eco industria vasca
    AQUITAINE CHIMIE DURABLE: programa de estructuración y animación del sector de las industrias de la química
    AQUITAINE CROISSANCE VERTE: agrupación de los actores de Aquitania del sector medioambiental
    AVENIA: asociación clúster ge ciencias para la energía y el medio ambiente
    DEMAIN: asociación clúster dedicada al desarrollo de bio-composites y otras agro materias a partir de recursos agrícolas regionales
    ENERGIA: asociación clúster que impulsa proyectos en los sectores de la energía eólica, energía solar, termoeléctrica, eficiencia energética en la construcción, …

    EOLIEN AQUITAIN: asociación clúster para la estructuración del sector eólico (industria, formación, I&D) en Aquitania

    PAPEL: asociación clúster de las empresas que componen la cadena de valor del sector del papel

    SYSOLIA: asociación clúster de los sistemas solares industriales en Aquitania
  • BORDEAUX GAMES es la asociación clúster que agrupa las empresas de los video juegos
    EIKEN asociación clúster que agrupa a las empresas que forman toda la cadena de valor del sector audiovisual
    GAIA clúster del sector de Electrónica, Informática y Telecomunicaciones
    SILOGRAPHIC clúster de la industria creativa (audiovisual, fotografía, design, …) del País Vasco francés
  • Por una parte:
    Mucha innovacion no se patenta

    Por otra parte
    a los KETs, se les llama también a veces “key emerging technologies” en lugar de “enabling” y por eso son como predictores (el pico del iceberg) de lo que va a venir e irrumpir con fuerza
  • KETs son como vitaminas para la industria
  • Variedad relacionada

    Firms are like monkeys and products/sectors are like trees (that –can- form a fertile forest/ecosystem)
  • Oil stain
  • Se ha partido de las bases de datos REGPAT proporcionada por la OECD (Organisation for Economic Co-operation and Development), en concreto la edición de Enero de 2012 de las mismas. La base de datos REGPAT contiene el listado de patentes tanto EPO (European Patent Office) como PCT (Patent Cooperation Treaty) y la relación de solicitantes e inventores regionalizados por la OECD. Sobre las tablas con información regionalizada se han realizado diversas operaciones de corrección respecto al reparto de las participaciones de cada región en cada patente antes de proceder a su explotación. Se ha complementado la base de datos REGPAT con información sobre la clasificación tecnológica de las mismas en base a sus códigos IPC (International Patent Classification), y tablas de conversión elaboradas a partir de documentación de la propia OECD y Eurostat. Finalmente, se han tipificado los solicitantes en función del tipo de organización (universidades, empresas privadas, particulares…) y el sector comercial e industrial al que destinan y aplican esos actores las patentes. Así se ha obtenido una base de datos de patentes para las dos regiones (Euskadi y Aquitania) para el periodo 2000-2012.
    Conjuntamente, esto ha permitido revelar cómo evoluciona el tejido industrial, qué áreas se revitalizan más y hacia qué nuevos campos de actuación se dirigen (especialización inteligente).Específicamente se ha procedido a realizar las siguientes fases:
    1. Clasificar las patentes según su base tecnológica de acuerdo a los códigos IPC. Para ello, se ha tomado como punto de referencia el estudio “Feasibility study for an EU Monitoring Mechanism on Key Enabling Technologies” (European Comission, 2012). Dicho estudio propone la conversión de IPC a KET en las siguientes áreas de especialización inteligente:
    • • Nanotecnología
    • • Fotónica
    • • Biotecnología industrial
    • Materiales avanzados
    • Micro- y nano electrónica
    • • Otras tecnologías de manufactura avanzada
    2. Asignar códigos sectoriales (CNAE) a los agentes económicos que aplican las patentes para cierto uso comercial o industrial. Consecuentemente se ha construido una matriz de patentes/tecnologías vis-à-vis sectores/CNAE para desvelar los nexos y salidas industriales que generan las diferentes tecnologías/patentes.

    3. Análisis de “Sendas de especialización inteligente” en la Euroregión mediante patentes de acuerdo a dos dimensiones:

    4. Análisis temporal. Mediante la identificación de las tecnologías de base y las posteriores aplicaciones industriales, señalar la evolución de número de patentes por campo KET tecnológico en el territorio a lo largo del tiempo

    5. Análisis técnico. Análisis de versatilidad de una determinada tecnología, que indica su capacidad de aplicación a diferentes campos industriales.
  • Perculator system / chaudfontaine-Spa langzame filtering via grondlagen (uni’s als zulke grondlagen / maar ook als RIS dat absorbeert ipv afgeeft : rondpompen zonder door te geven of uit te spinnen – « mamon » / slokop)
  • Aeronáutica*  por su tamaño respecto a Europa y su especialización en Aquitania
    marítimo*  por su tamaño respecto a Europa y su especialización en Euskadi
    Metal* (máquina herramienta está dentro)  SOBRESALE EN TODO EN eUSKADI
    Energía* por su tamaño respecto a Europa y su especialización en Euskadi
    Agroalimentario  por el foco que tiene en Aquitania la actividad de alimento procesado
    Tecnologías de fabricación avanzada  por el foco de esta actividad en Euskadi
    Servicios avanzados  el fooc de ambas regiones en esta actividad
  • Eurorégion Aquitaine - Euskadi : Coopération Intercluster transfrontalière

    1. 1. Identification des domaines thématiques pour la coopération transfrontalière au sein de l’Eurorégion 8 Juillet 2014, Hendaye
    2. 2. Contexte “Analyse des brevets, des politiques et des systèmes d’innovation de l’Eurorégion pour la promotion de la collaboration transfrontalière inter-cluster”  Financé par le GECT Aquitaine Euskadi  Objectifs:  Promouvoir la collaboration intercluster transfrontalière  Progresser dans le savoir et l’application des “stratégies de spécialisation intelligente” depuis une perspective eurorégionale  Unir les deux vertèbres:  Promouvoir la coopération entre les clusters plus enclins à générer une spécialisation basée sur des avantages d’agglomération et des économies de gamme  Consortium exécutif: Bihartean & Orkestra  Bihartean: organisme de promotion de la coopération transfrontalière( pratique)  Orkestra: amélioration de la compétitivité en Euskadi(recherche)
    3. 3. PLAN 1. Schémas de spécialisation Aquitaine - Euskadi 2. Secteurs de coopération(agents) 3. Cartographie et analyse des brevets
    4. 4. Metodologie – Schémas de spécialisation Décrire le sous-système d’exploitation de connaissance ou la structure productive d’Aquitaine et Euskadi  Méthodologie de cartographie cluster à travers la plateforme Clusterobservatory.eu  Identifie les secteurs regroupant chaque agglomération industrielle (cluster ou activité )  Mesure la performance et le dynamisme de ces activités à travers la dimension, la spécialisation et la compétitivité  Analyse d’un groupe de 41 activités (représentant environ 1/3 de l’économie)  L’analyse est réalisée en utilisant la variable “emploi”  Meilleure et plus fiable comparabilité entre régions : cette analyse permet d’éviter les difficultés qui peuvent surgir de la comparaison de deux régions en utilisant différentes méthodes et méthodologies
    5. 5. Schémas de spécialisation : focalisation Focalisation:  Focalisation ou importance des activités au sein de la région  Se mesure au travers du pourcentage de l’emploi de l’activité sur l’emploi total de la région
    6. 6. Focalización (%) Actividad Euskadi Aquitania Actividad Manufactura de metal 6,14 4,42 Servicios a empresas Construcción 4,6 3,66 Servicios financieros Servicios a empresas 2,93 2,89 Alimentos procesados Servicios financieros 2,54 2,56 Transporte y logística Transporte y logística 1,74 2,13 Construcción Tecnología de producción 1,65 2,08 Educación y generación de conocimiento Automoción 1,62 1,61 Alojamiento y turismo Educación y generación de conocimiento 1,33 1,29 Aeronáutica Alimentos procesados 1,31 1,28 Distribución Distribución 1,17 0,77 Telecomunicaciones Alojamiento y turismo 1,14 0,73 Productos de papel Même focalisation avec une intensité différente Schémas de spécialisation : focalisation
    7. 7. Schémas de spécialisation : Spécialisation Spécialisation:  La spécialisation mesure si la région est plus spécialisée dans une activité spécifique que l’économie générale  Si la région est plus spécialisée dans une activité spécifique bénéfices  Cette mesure compare Emploi par activité/ Emploi total de la région Emploi par activité EU27 /Emploi total EU27 > 1 Spécialisation
    8. 8. Différents schémas de spécialisation- les clusters présentants un fort indice de spécialisation dans chauqe région offrent une opportunité pour les clusters de la région voisine Euskadi Aquitania Clúster Especialización Especialización Clúster Manufactura de metal 3,06 6 Aeronáutica Transmisión y generación de energía 2,67 1,46 Marítimo Marítimo 2,5 1,42 Instrumentos Tecnología de producción 1,81 1,17 Educación y generación de conocimiento Productos agrícolas 1,32 1,16 Alimentos procesados Plásticos 1,22 1,14 Productos agrícolas Aeronáutica 1,2 1,12 Servicios financieros Construcción 1,17 1,12 Industria farmacéutica Automoción 1,16 1,05 Servicios a empresas Iluminación y equipamiento eléctrico 1,16 1,05 Agricultura y cría de animales Maquinaria pesada 1,14 1,03 Ocio Ocio 1,1 0,97 Distribución Schémas de spécialisation : Spécialisation
    9. 9. Schémas de spécialisation: Dimension Dimension:  La dimension (ou taille) indique le pourcentage de l’emploi qu’une catégorie d’activité présente sur l’emploi de cette même activité en Europe  Si le poids est significatif, il y a une plus forte probabilité qu’au sein de cette région se produise des effets économiques attribués aux agglomérations
    10. 10. Schémas de spécialisation: Dimension 3.45 0.65 0.13 0.19 0.36 0.3 0.6 0.54 0.31 0.46 0.56 0.67 0.59 0.6 0.64 0.4 0.26 0.21 0.82 0.2 0.31 0.26 0.21 0.84 0.33 0.47 0.2 0.13 0.55 0.64 0.22 0.06 0.66 0.1 0.07 0.32 0.45 0.11 0 0.52 0.51 0.71 0.78 0.1 0.68 0.49 0.46 0.41 0.4 0.69 0.47 0.52 0.44 0.65 0.36 0.46 0.2 0.47 0.68 0.55 0.41 0.2 0.03 0.69 1.47 0.47 0.19 1.81 0.06 0.56 0.14 0.72 1.57 0.31 1.07 0.41 0.42 0.34 0.13 0.37 0.38 0.36 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 Aerospace Agricultural products Apparel Automotive Biotech Building fixtures, equipment and services Business services Chemical products Construction Construction materials Distribution Education and knowledge creation Entertainment Farming and animal husbandry Financial services Footwear Furniture Heavy Machinery Instruments IT Jewellery and precious metals Leather products Lighting and electrical equipment Maritime Media and publishing Medical devices Metal manufacturing Oil and gas Paper products Pharmaceuticals Plastics Power generation and transmission Processed food Production technology Sporting, recreational and children's goods Stone quarries Telecom Textiles Tobacco Tourism and hospitality Transportation and logistics Euskadi Aquitania Besoin d’augmenter la masse critique en Europe
    11. 11. Schémas de spécialisation: Conclusions Activités Euskadi Aquitaine 1 étoile Dimension - - Spécialisation - - Focalisation Services aux entreprises Construction Technologies de production Services aux entreprises Services financiers Traitement alimentaire 2 étoiles Dimension et spécialisation Production et transmission d’énergie Maritime Aéronautique Dimension et focalisation - - Spécialisation et focalisation - - 3 étoiles Dimension / Spécialisation / Focalisation Manufacture de métal - Poids en Europe/ spécialisation Masse critique spécialisée
    12. 12. PLAN 1. Schémas de spécialisation Aquitaine Euskadi 2. Secteurs de coopération(agents) 3. Cartographie et analyse des brevets
    13. 13. Méthodologie • Objectifs : Connaitre: – Secteurs d’activités d’intérêts potentiel pour la coopération transfrontalière – Type de spécialisation technologique impulsé actuellement (secteurs et domaines de connaissance) – Coopérations transfrontalières à impulser dans le futur • Enquêtes via questionnaires aux clusters et agents scientifiques de deux territoires • Entretiens individuels
    14. 14. De quoi parle-t-on… • Clusters – 22 Clusters et préclusters en Euskadi – 32 Clusters en Aquitaine Ce qui représente aujourd’hui plus de 6000 entreprises adhérentes de ces entités au sein des deux territoires Ce qui représente au moins 600 000 emplois • Résultats 50% de réponses de la part des clusters d’Euskadi  41% en Aquitaine – Entre les 105 agents scientifiques & technologiques en Euskadi et en Aquitaine  peu représentatif
    15. 15. Collaboration existante • Question relative aux collaborations existantes – EUSKADI : 63% oui - 37% non – AQUITAINE : 42% oui - 58% non Mais peu d’INTERCLUSTERING surtout des collaborations avec des écoles et centres de formation (Estia), centres technologiques (Tecnalia – Vicomtech IK4) ou directement avec des entreprises et par proximité (près de la frontière) ou à travers de projets européens(ex. Aéronautique) Collaboration considérée comme positive Par 90% des clusters
    16. 16. Collaborations dfférentes suivant le territoire • En Aquitaine les clusters déclarent collaborer ou vouloir collaborer principalement en R&D&i 0% 60%20% 0% 0% 20% Formación R&D Internalisation conjointe (accès à de nouveaux marchés /clients) Recherche de financements communs Recherche de talents en ressources humaines Recherche de meilleures pratiques de gestion au sein des clusters
    17. 17. Collaborations différentes suivant le territoire • En Euskadi, les clusters collaborent ou veulent collaborer dans une plus large gamme d’activité avec des partenaires d’Aquitaine 23% 31%15% 8% 8% 15% Formation R&D Internalisation conjointe (accès à de nouveaux marchés /clients) Recherche de financements communs Recherche de talents en ressources humaines Recherche de meilleures pratiques de gestion au sein des clusters
    18. 18. Clusters d’un même secteur • Dans les deux territoires, AQUITAINE et EUSKADI, existent des clusters dont le champ d’investigation et d’action se situe dans le même secteur d’activité • Ainsi, – Ils peuvent établir des coopérations verticales – Ils veulent trouver des complémentarités au niveau de la R&D&i, marketing, internationalisation, projets européens, …
    19. 19. Collaboration verticale AERONAUTIQUE & TRANSPORTS AEROCAMPUS CLUSTER AEROSPACE VALLEY AETOS CANOE HEGAN AQUITAINE ROBOTICS MOVILIDAD Y LOGISTICA TOPOS Secteur de forte collaboration transfrontalière sectorielle initiée depuis les années 2000 Au travers d’une collaboration européenne importante Il existe par exemple le European Aerospatial Cluster Partnership
    20. 20. TRANSPORT MARITIME / ACTIVIDE NAUTIQUE Manque de collaboration BORDEAUX SUPERYACH TS REFIT FORO MARITIMO UNIPORT BILBAO Collaboration verticale difficile mais collaboration verticale avec d’autres clusters  Importance de la création d’un cluster des activités nautiques
    21. 21. Collaboration verticale MACHINE - OUTIL AFM HERRAMEX MACHINISME 3 Clusters qui interviennent dans la même activité mais pour des secteurs-clients différents: Industrie du machinisme Outillage de main Machinerie agricole et forestière Mais les mêmes préocupations Thèmes prioritaires De collaboration transfrontalière Aquitaine Euskadi R&D&i TICs Technologies avancées Technologies avancées
    22. 22. SANTE Collaboration verticale & horizontale AQUI O’THERMES BIO BASQUE GIPSO OSASUNA TIC SANTE Jusqu4ici peu de collaboration dans un secteur prioritaire (Silver Economy /Chronicity Valley) Lancement avec la rencontre GIPSO / BIO BASQUE (160 participants / 50 B2B) Mêmes préocupations Thèmes prioritaires de collaboration transfrontalière Aquitaine Euskadi Recherche de financements Recherche de nouveaux marchés Recherche de nouveaux marchés/clients Recherche de partenaires R&D&i R&D&i
    23. 23. AGROALIMENTAIRE Collaboration verticale et horizontale AGRIMIP SUD OUEST INNOVATION ALIMENTACION FRUITS ET LEGUMES INNO’VIN UZTARTU PLANTES AU SERVICE DES PLANTES L’Aquitaine a misé sur ce secteur (5 Clusters /1 en Euskadi) Tentatives de collaborations mais peu d’impacts Mais des clusters intéressés par les mêmes thèmes  nouveaux marchés,  valorisation de produits  R&D&i
    24. 24. CONSTRUCTION BOIS Clusters par secteur BOIS ET ENERGIE DU FUMELOIS ECLAIR ERAIKUNE ESKAL EUREKA POLE CREAHD RESEAU CLE XYLOFUTUR HABIC Même si ce secteur est très concurentiel, il y a des préocupations communes dans les nouveaux matériaux & fabrication avancée Mais peu de connaissances et de relations
    25. 25. ENERGIE / ENVIRONNEMENT Secteur stratégique ACLIMA AQUITAINE CHIMIE DURABLE AQUITAINE CROISSANCE VERTE AVENIA DEMAIN ENERGIA EOLIEN AQUITAIN PAPEL SYSOLIA 8 Clusters au total et peu de relations / peu de connaissance mutuelle Mais, la majorité des autres clusters considèrent ce secteur comme central dans l’avenir Au sein de votre cluster quel secteur serait-il intéressant pour impulser des collaborations ? Energie 20% en Euskadi 12% en Aquitania Environnement 20% en Euskadi 20% en Aquitania CHAMP de COLLABORATION HORIZONTALE & TRANSFRONTALIERE
    26. 26. Secteur stratégique TICS / MULTIMEDIA BORDEAUX GAMES EIKEN GAIA SILOGRAPHIC Les activités de ces clusters ne prêtent pas à une collaboration verticale Mais, la majorité des autres clusters considèrent cette activité comme centrale dans le futur Création d’un nouveau cluster TICs à IZARBEL Au sein de votre cluster quel secteur serait-il intéressant pour impulser des collaborations ? TICs 13,6% en Euskadi 22,7% en Aquitania Technologie avancée 13,6 % en Euskadi 18,2 % en Aquitania
    27. 27. PLAN 1. Schémas de spécialisation Aquitaine - Euskadi 2. Secteurs de coopération(agents) 3. Cartographie et analyse des brevets
    28. 28. Cartographie et analyse des brevets Pourquoi analyser le dépôt de brevets aux vues de la RIS3? – Beuacoup d’innovation mais peu de brevets  Dans le domaine des technologies de pointe; le dépôt de brevets est une activité importante  Et notramment pour les “technologies émergentes” ou “technologies habilitantes” comme les KETs • Nano, bio, photonique, materiaux avancés, manufacture avancée, …
    29. 29. Les KETs sont un instrument du SSS / RIS3, car le SSS est +/- faire un usage intelligent des technologies comme les KETs  Observations sur le base de chaines de valeur globales et Klusterbolak  Introduire des KETs à des secteurs importants dans une régions est une bonne recette pour les renforcer et les soutenir  Les secteurs dont la compétitivité internationale est supérieure à la moyenne le doivent souvent à un fort usage des KETs  Occuper un «sweet spot» en GVCs est souvent corrélé avec l’usage de KETs quicréé l’industrie locale sur ce segment  Si 2 Région A & B qui a une forte activité dans une industrie donnée, l’industrie régionale qui utilise le plus de KETs est la plus performante Cartographie et analyse des brevets Pourquoi analyser le dépôt de brevets aux vues de la RIS3?
    30. 30. Cartographie et analyse des brevets “Se spécialiser de manière intelligente”; c’est quoi?
    31. 31. Cartographie et analyse des brevets 1. “Que veut dire ‘habilitatrice’ quand on parle de KETs”? • Y a t-il un effet multiplicateur?
    32. 32. Cartographie et analyse des brevets Le potentiel d’application, effet de levier et la versatilité des KETs
    33. 33.  Les brevets sont importants au sein des KETs  Les KETs sont polyvalents et applicables à tous types d’industries et produits  Il est intéressant de coir quels secteurs présentent des « uptake » de KETs comme indicateurde potentiel pour se spécialiser, créer une masse critique et générer des « network effects » Cartographie et analyse des brevets déposés au sein de l’Eurorégionen : Prémices
    34. 34.  Sources pour l’inventaire des brevets Aquitaine – Euskadi et modalités d’analyse  Base de données REGPAT de l’OCDE  Traçage des brevets sollicités par les acteurs d’Aquitaine et Euskadi  En stratifiant les acteurs selon le caractère publique/privé, université/CCTT  En classifiant les brevets par KETs  En caractérisant les brevets par secteur commercial et industriel auxquels ils s’appliquent / se destinent  Durant la période 2000-2012 Cartographie et analyse des brevets déposés au sein de l’Eurorégion : Sources
    35. 35.  Finalités:  Analiser les relations inter-organisationnelles  Analyser les schémas de “uptake” KETs par secteurs  Voir quel secteur avance (plus) dans son niveau de sofistication pour montrer un “uptake” considérable de KETs  Observer dans quels secteurs il y a un fort dynamisme innovateur  Identifier des “références de spécialisation tecnico-industriel” et terre fertile pour des fertilisations croisées entre technologies et secteurs, qui peuvent être stimulés par clusters Cartographie et analyse des brevets déposés au sein de l’Eurorégion : Sources
    36. 36.  Facts and figures:  Analyse d’un total de 459 brevets attribuables à des technologies KET Cartographie et analyse des brevets déposés au sein de l’Eurorégion : Facts and figures Nanotec Photoniq ue Biotech Adv. Mat. Micro & nano- electro Adv. Manuf. Total Euskadi 8 7 70 92 11 72 260 Aquitaine 3 24 42 74 10 46 199
    37. 37. Biotechnologie industrielle Cartographie et analyse des brevets : Résultats  Uptake sectors identifiés en Euskadi  Fabrication de produits pharmaceutiques de base  Uptake sectors identifiés en Aquitaine  Fabrication de spécialités pharmaceutiques
    38. 38. Matériaux avancés Cartographie et analyse des brevets : Résultats  Uptake sectors identifiés en Euskadi  Fabrication de de machinerie d’usage général  Uptake sectors identifiés en Aquitaine  Secteur aéronautique et spatial  Traitement et revêtement de métaux  Traitement de déchets non dangereux
    39. 39. Manufacturation avancée Cartographie et analyse des brevets : Résultats  Uptake sectors identifiés en Euskadi  Production d’aluminium  Fabrication de produits pharmaceutiques de base  Uptake sectors identifiés en Aquitaine  Secteur aéronautique et spatial  Traitement de déchets non dangereux
    40. 40. Conséquences Cartographie et analyse des brevets : Résultats  Beaucoup d’activités de brevetage et d’application reste dans le domaine de la recherche  Centres de recherche, CCTT, universités, …  Qui peuvent engendrer des spill-over et multiplier les effets, mais cela révèle également que l’uptake se développe de façon indirecte et peut être retenue (système perculateur versus injection or free flow system)  E.o. les clusters qui couvrent les activités industrielles suivantes paraissent instrumentales pour promouvoir des coopérations et synergies transfrontalières:  M&O  Pharma  Cleantech  Aerospace  Pour exploiterla l’activité de brevetage en biotech, materiaux avancés et manufacture avancée dans l’Euroregion
    41. 41. Tables rondes Possibles complémentarités au niveau vertical (similitudes dans l’activité) Secteurs demandeurs de coopérations Domaines de connaissance demandeurs de coopération Spécialisation technologique Industrie  Aéronautique* et transport  Transporte et maritime*  Machine outil*  Métal*  TICs  Aéronautique*  Sciences spatiales  Technologies de fabrication avancée*  TICs  Matériaux  Technologies de manufacture avancée Environnement - Energie  Construction / Bois  Energie */ Environnement  Energie*  Environnement  Environnement, chimie et procédés  Environnement, Energie et sciences spatiales  Matériaux  Technologies de manufacture avancée Santé et Agroalimentaire  Santé  Agroalimentaire*  Santé (intérêt croissant) Biotechnologie industrielle *Les régions présentent des avantages dans ces activités SERVICESAVANCES*
    42. 42. Tables rondes : dynamique 1. Présentation et motifs de participation à l’événement 2. Domaines de coopération concrets identifiés dans les tables rondes pour la coopération transfrontalière

    ×