La compréhension de l'écrit

1 065 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 065
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
34
Actions
Partages
0
Téléchargements
37
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La compréhension de l'écrit

  1. 1. LA COMPREHENSION DES TEXTES 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  2. 2. PLAN 1. Qu’est-ce que comprendre un texte ? 2. Schéma des composantes de la lecture 3. Modèle de compréhension en lecture 4. Niveaux de compréhension en lecture 5. Le processus de lecture 6. Stratégies de lecture selon le processus de lecture 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  3. 3. 1. QU’EST-CE QUE COMPRENDRE UN TEXTE ? La compréhension c'est la capacité à construire, à partir des données d'un texte et des connaissances antérieures, une représentation mentale cohérente de la situation évoquée par le texte 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  4. 4. Du point de vue psycholinguistique, on définit l’acte de compréhension comme une "opération interactive dont les composantes principales sont le lecteur, le texte et le contexte, et dans lequel le lecteur crée du sens en interprétant le texte à partir de ses connaissances, de ses opinions personnelles et de son intention de lecture ". 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  5. 5. 2.Schéma des composantes de la lecture 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  6. 6. 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  7. 7. 3. Modèle de compréhension en lecture Le modèle de compréhension est un modèle interactif entre le lecteur, le texte de lecture et le contexte de lecture la compréhension en lecture variera selon le degré de relation entre ces trois composantes. Plus il y a interaction entre ces trois composantes, meilleure sera la compréhension de l'élève en lecture. 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  8. 8. 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  9. 9. 4. NIVEAUX DE COMPRÉHENSION EN LECTURE on distingue quatre niveaux de compréhension en lecture :  la compréhension littérale.  la compréhension inférentielle.  la compréhension critique.  la compréhension créative. 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  10. 10. Compréhension littérale permet au lecteur de prélever des informations au fur et à mesure de sa lecture (il trouve directement, explicitement dans le texte la réponse à la question qu’il se pose). 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  11. 11. Compréhension inférentielle  C'est comprendre des informations implicites supplémentaires. Le lecteur les découvre par déduction.. A partir d’indices qu'il a repérés, le lecteur trouve des informations qui ne sont pas clairement exprimées dans le texte. 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  12. 12. la lecture inférentielle amène le lecteur à mettre en relation les informations éparses dans le texte. Ce sont les inférences logiques. - amène le lecteur à mettre en relation des informations contenues dans le texte avec ses propres connaissances. Ce sont les inférences pragmatiques. . 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  13. 13. Compréhension critique  Le lecteur évalue l'exactitude du texte lu à la lumière de ses connaissances. Il va porter un jugement sur le texte. 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  14. 14. Compréhension créative C'est le niveau de compréhension qui permet au lecteur d'appliquer les différentes significations trouvées dans une lecture, à sa vie personnelle. 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  15. 15. SCHÉMA DES NIVEAUX DE COMPRÉHENSION 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  16. 16. 4. LE PROCESSUS DE LECTURE Le processus de lecture se divise en trois moments :  avant la lecture  la lecture proprement dite  après la lecture  Au cours de ces trois étapes, l'élève est en interaction constante avec le texte et le contexte de lecture afin d'en construire le sens.  Cette organisation est définie en fonction de la planification qui représente « l’avant lecture », de la gestion qui représente la lecture (pendant), et du réinvestissement et de la réaction qui représentent « l’après lecture ». . 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  17. 17. 5. STRATÉGIES DE LECTURE SELON LE PROCESSUS DE LECTURE 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  18. 18. AVANT LA LECTURE Stratégies pour planifier sa lecture:  Préciser son intention de lecture Activer ses connaissances Anticiper le contenu à partir du titre, des illustrations etc - - 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  19. 19. PENDANT LA LECTURE  -Vérifier les anticipations de départ - Relier le contenu du texte à ses connaissances - Effectuer des relations entre des parties du texte (inférences) - Sélectionner les idées importantes - Se créer des images mentales - Se poser des questions - Identifier les sources de difficulté - Choisir des stratégies susceptibles de solutionner les difficultés - Résumer des parties de texte - etc. 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  20. 20. APRÈS LA LECTURE Vérifier la réalisation de l'intention de lecture  Confirmer les anticipations émises en cours de lecture Résumer le texte - etc. 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  21. 21. COMPRENDRE NÉCESSITE DONC DE : - faire des inférences - d'améliorer la reconnaissance et le traitement des mots écrits - d'améliorer le traitement des anaphores - d'améliorer le traitement des connecteurs - de développer la mémoire à court terme, 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  22. 22. CONCLUSION Activités de lecture et activités de prise de conscience des processus de lecture Activités de questionnement et activités de reformulation Activités de questionnement littéral et de questionnement inférentiel 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  23. 23. PRINCIPALES STRATÉGIES DE COMPRÉHENSION EN LECTURE À ENSEIGNER EXPLICITEMENT 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  24. 24. Principales stratégies de compréhension en lecture Stratégie : Activer ses connaissances antérieures Quoi? (Que veut dire activer ses connaissances antérieures? ) Faire des liens entre le texte et ses connaissances sur le sujet. Pourquoi? (Pourquoi activer ses connaissances antérieures?) Activer mes connaissances antérieures me permet : • de donner un sens à ce que je lis; • de soutenir mon attention pendant la lecture. Comment? (Quelle démarche utilises-tu pour activer tes connaissances antérieures ?) Je fais un survol du texte et je me demande : « Qu’est-ce que je connais déjà sur le sujet et le genre de texte? ». Je lis le texte et je fais des liens avec : • mes expériences personnelles (p. ex., mes activités, mes habitudes de vie, mes émotions, mes valeurs); • ce que j’ai déjà lu ou entendu (p. ex., dans un livre, un film, une émission de radio, un site Internet); • ce que je comprends du monde qui m’entoure (p. ex., sur l’environnement, la pauvreté, la guerre, la santé). Quand? (Quand actives-tu tes connaissances antérieures?) J’active mes connaissances antérieures avant et pendant ma lecture. 08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA
  25. 25. BIBLIOGRAPHIE  Giasson, J. (1990). La compréhension en lecture. Boucherville : Gaëtan Morin éditeur.   Moirand Sophie., (1990), Enseigner à communiquer en langue étrangère, Hachette, Coll.F.   Tardif,J.(1992),Pour,un enseignement stratégique. L’apport de la ps ychologie cognitive. Montréal : Les Éditions Logiques   08/02/2015IEMMadameR.BOUTHIBA

×