initiation a l'economie 2.0

2 935 vues

Publié le

une vulgarisation de l'approche btoc de l'economie 2.0

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 935
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

initiation a l'economie 2.0

  1. 1. Les petits déjeuners digitaux Initiation à l’économie 2,0,,, by JL BASQUIN
  2. 2. 1962 le 1er échange entre ordinateurs apparait
  3. 3. 1990 apparition de la « toile » et du premier navigateur
  4. 4. 1995 apparition du premier site marchand
  5. 5. 1998 Création de Google
  6. 6. 2000 premier « cyberpaiement »
  7. 7. 2005 création de Facebook
  8. 8. 2007 apparition de l'iPhone
  9. 9. 2010 l’ére du smartphone
  10. 10. 2014 l’internet embarqué pour tous et tout le temps
  11. 11. Les sphères d’activité 0 20 40 60 80 100 120 "Ancien monde" monde "connecté"
  12. 12. Par types d’activités 0 20 40 60 80 100 120 ancien monde monde connecté
  13. 13. L’économie 2.0 c’est: opportunités • Explosion de la zone de chalandise • Disparition immédiate des frontières • Courbe d’expérience extrêmement réduite • Accélération des business models • Des couts d’investissements extrêmement réduits menaces • Une concurrence mondiale • La nécessité de l’originalité • Une expérience cognitive à reconstruire
  14. 14. chaine de valeur d’un acte commercial Si l’on considére l’intégralité de la chaine de valeur c’est plus de 50% des Actes commerciaux que l’on peut qualifiés de connectés
  15. 15. En conclusion Toute personne, société, prof libérale, entité qui vends, propose un service, ou accomplit un acte « marchand » se doit d’intégrer dans sa stratégie la « communication digitale » comme un pilier majeur de son activité C’est en résumé l’économie 2.0
  16. 16. • Quand l’internet embarqué achèvera la mutation de 500 ans d’histoire… La conquête La fin d’un processus de mutation…..
  17. 17. 15e siècle 1998 2000 Ere de la monnaie Fiduciaire (pièces) Ere de la monnaie scripturale (billets , chèques , effets de commerce) Ere de la monnaie virtuelle Apparition des Premiers banquiers Apparition des Premiers « non banquiers » Le commerce ne peut se développer qu’a travers un système d’echanges fluide et sécurisé
  18. 18. Achèvement du process sur l’internet « fixe » Ere de la monnaie et de la contrathèque virtuelle Début du processus de dématérialisation sur l’internet « fixe » 2000 2015 Début de dématérialisation sur l’internet embarqué 2011 Fin du process de dématérialisation sur internet embarqué 2017 Consensus sur la Signature électronique (identification) Consensus Sur le protocole d’échange (nfc/wifi,,,) Ou en est-on,,,,,et ou VA-t-on ,,,,
  19. 19. visibilité •référencement •Génération de trafic •Marketing viral paiements •Gestion du risque client •Crédit en ligne •Diversité de l’offre logistique •flux •couverture Un triptyque à maitriser….
  20. 20. EVOLUTION DES COMPORTEMENTS
  21. 21. Evolution des comportements  Evolution des comportements d’achats • Partout (transports, domicile, rue, café…) • Tout le temps (soir, we, férié, vacances, pause...)
  22. 22. Evolution des points de contacts
  23. 23. Evolution des supports de vente
  24. 24. Des chiffres clés • 2 actes sur 3 commencent sur Internet o via un ordinateur, une tablette ou un smartphone • Social Commerce : o 1 achat sur 2 est influencé par les réseaux sociaux • Local Commerce : o 83% des utilisateurs de mobile cherchent des infos locales • Mobile Commerce : o 1 milliard d’€ sur mobile, tablette et smartphone o 4,6 millions de français ont déjà acheté sur mobile
  25. 25.  Hors ligne (1.0)  Référencement naturel  Référencement payant  Places de marchés  Recommandati on  fidélisation  géolocalisatio Comprendre les enjeux Cross-canal :Variétés des sources de trafic Prospects Clients
  26. 26. Social – Local - Mobile Commerce : les enjeux du social business Le phénomène SOLOMO
  27. 27. une stratégie multicanal efficace  Objectif : se rendre incontournable sur le web, quel que soit le support grâce à une stratégie multicanal performante et efficace
  28. 28. Social commerce
  29. 29. Social commerce
  30. 30. Le réseau social ?  avis  commentaires  opinions  souhaits  jugements  valeurs  goûts  préférences  aversions  critiques  demandes  attentes, réclamations, désirs… Social commerce
  31. 31.  86% des internautes ont consulté internet avant de réaliser leur achat (online / offline) Source : Baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings sur les comportements d’achats des Internautes -Copyright Médiamétrie//NetRatings - Juin 2011 -- Tous droits réservés 86% (+5pts) Canal Prescripteur Canal d’Achat Internet toujours plus prescripteur Social commerce
  32. 32. Social commerce  Utilisez sa communauté comme ambassadeur Social commerce
  33. 33. Social commerce  Publiez votre Social Store Social commerce
  34. 34.  Utiliser sa communauté comme ambassadeur Mai 2012 Septembre 2013 Les questions à se poser ? Social commerce
  35. 35.  Publier son Social Store Les actions à mener ? Social commerce
  36. 36. Quelques exemples Social commerce
  37. 37. Social commerce
  38. 38. Social commerce
  39. 39.  Inciter au dialogue  Etre ancré dans la réalité et l’actualité  Entrer en interaction  Animer une communauté c’est la distraire, l’émerveiller  Valeur des images Animer sa communauté : l’engager Social commerce
  40. 40. Social commerce  Les Avis Clients permettent de : • Rassurer et séduire de nouveaux prospects • Augmenter vos ventes • Ecouter les clients, mesurer sa réputation et d’agir Social commerce
  41. 41. Social commerce  Faire des réseaux sociaux une valeur ajoutée  Les bénéfices à long terme d’une stratégie 2.0  Les effets additionnels Social commerce
  42. 42. Social commerce  Les outils • Blog, Facebook, Google +, Viadeo, Twitter…  Le contenu • Plus important que le contenant  L’animation • Faire attention à sa e-réputation Social commerce
  43. 43. Local Commerce Local commerce
  44. 44. Local ? Un moyen simple et gratuit d’assurer sa présence locale sur internet. Se rendre visible en local grâce aux moteurs de recherche sur son adresse ou son métier Local commerce
  45. 45. local commerce  Proximité avec l’utilisateur par un contenu et des outils adaptés  Repose sur la géolocalisation : recherches locales effectuées sur internet FourSquare, Google Adresses/AdWords, Store locators…  Permet de réintégrer les points de vente dans la stratégie online des marques
  46. 46. Connected !  Paris New york
  47. 47. Local commerce
  48. 48. Google adresses : pourquoi ? AdWords Shopping Adresses Pour se rendre visible localement
  49. 49. Publier sa Google adresse
  50. 50.  Publier sa Google adresse Les actions à mener ? Local commerce
  51. 51. Local commerce
  52. 52. Adoptez une stratégie multicanal efficace Mobile Commerce Mobile commerce
  53. 53. 22% des sites équipés Marché de proximité Des métiers nouveaux: M-Commerce Mobile commerce
  54. 54. mobile commerce  Le bi-canal (boutique + site web) ne suffit plus  Le nombre de tablettes/smartphones vendus dépasse celui des ordinateurs  25 millions de mobinautes  + de 9 mobinautes sur 10 ont visité au moins un site mobile  4,6 millions d’acheteurs Mobile commerce
  55. 55. OFF LINE ON LINE Ou la mutation des paiements sur l’internet embarqué Mobile commerce
  56. 56. PROGRAMME DE FIDÉLITÉ : -COUPON DE REDUCTION -CARTE DE FIDELITE GEO MARKETING : PUSH PULL MODES DE PAIEMENT : -COMPTANT -CREDIT MOYENS DE PAIEMENT : - TPE CLASSIQUE (CB) - WALLET (SANS CONTACT) MODES DE PAIEMENT : - COMPTANT - CREDIT MOYENS PAIEMENT : -CB - Wallet MARKETING : CRM et segmentation OFF LINE ON LINE
  57. 57. Transactions Sécurisées Qui Permettront de reconverser avec le Réel UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE … LE SANS CONTACTMobile commerce
  58. 58. LA PORTABILITE DES MOYENS DE PAIEMENT ON LINE POUR REGLER DES ACHATS OFF LINE WALLET Mobile commerce
  59. 59. CARTES BANCAIRES CARTES PRIVATIVES CARTES DE CREDITS SERVICES ASSOCIES MULTI PAIEMENTS-MULTI BANQUES LE WALLETMobile commerce
  60. 60. CHOIX A CHAQUE TRANSACTION : 1) DES CARTES BANCAIRES OU PRIVATIVES 2) DU MODE DE REGLEMENT 1 FOIS (paiement immédiat) OU PLUSIEURES FOIS (3, 4 …) OU DIFFERE (30 jours) 3) UTILISATION D’UNE RESERVE DE CREDIT AVEC CHOIX DE LA DUREE M CARD Mobile commerce
  61. 61. OUTILS DE GESTION DES : 1) COUPONS DE REDUCTION 2) CARTES DE FIDELITE PROGRAMME FIDELITE ET COUPONING
  62. 62. INFORMATION ET COMMUNICATION : 1) OFFRE PROMOTIONNELLE PAR GEOLOCALISATION 2) OFFRE PAR CENTRES D’INTERÊTS 3) CONTACTS CLIENTS GEO MARKETING PUSH / PULL
  63. 63. DECLINAISONS DE SERVICES LIES A L’ACHAT : -ASSURANCE -GARANTIES -SERVICES COMPLEMENTAIRES SERVICES ASSOCIES
  64. 64. APPS WALLET PROGRAMME FIDELITE ET COUPONING M CARDSERVICES ASSOCIES GEO MARKETING PUSH / PULL SO MO LO Mobile commerce
  65. 65. • Géolocalisation • Fidélisation • Moyens de paiements • Crédit clientèle • Services associes Mobile commerce
  66. 66. Mobile Business E Busine ss Social Business Local Busine ss Génération de trafic « off line » Génération de trafic « on line » Les enjeux majeurs,,,
  67. 67. Diversité de l’offre Crédits en ligne Gestion du risque client -Les cartes bancaires VISA MASTER CARD E.Bleue -Cartes privatives Aurore American Express Cofinoga -Portes-monnaies Virtuel Paypal Hipay ClickandBuy Buyster Kwixo Google checkout CMCIC. -Les intermédiaires de confiance FIANET Receive and pay kwixo -1euro.com -Cetelem PRESTO -Oney.fr -Pas d’authentification. -Authentification par 3 D Secure. -Authentification par le résultat d’un Scoring. -Blocage par filtrage. -SSL : Secure Sockets Layer Limité au ¾ fois en « full digital » Les moyens de paiement 2.0
  68. 68. Optimiser le Taux de transformation Sécuriser les transactions Minimiser la fraude Des effets paradoxaux…. Minimiser la fraude
  69. 69. Un dilemme qui reste d’actualité….. 3 D Secure Ne rien faire Minimiser la fraude
  70. 70. Le 3ds à la carte… Minimiser la fraude
  71. 71. La sécurité des transactions La sécurisation des échanges. La gestion du risque client Le Scoring. Le filtrage. Minimiser la fraude
  72. 72. CONCLUSION Vers l’economie 3.0….
  73. 73. Harmonisation des moyens de paiements Harmonisation des protocoles de communication Harmonisation juridique et commerciale Un marché de 500 millions de consommateurs à portée de mains….
  74. 74. 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Migration virements Migration prélèvements 1er nov 2009 Cadre juridique unique de traitement des moyens de paiement DSP 1er Fév 2014 Période de dérogation 1er Fév 2016 Fin du TIP et du télé règlement Les End dates Vers un marché de 500 millions de clients potentiels
  75. 75. • Le paiement par carte (en France) par son caractère répudiable constitue jusqu’à présent un frein au développement des transactions B2B • Le SDD B2B apportera la sécurité nécessaire au socle des transactions inter-entreprises Un catalyseur pour le b2B marchand…
  76. 76. Migration des moyens paiements BTOC sur l’internet fixe Migration des moyens de paiements BTOC sur l’internet mobile Migration et harmonisation des moyens de paiements BTOB sur l’économie 2.0 » Adoption de l’identification (signature électronique ) 2012 2014 2015 2017 Explosion du E business Retour du commerce De proximité « connecté » Apparition massive Du BTOB sur la toile Dématérialisation Du tout type de contrat Et délocalisation de tout type d’activité Synthése: prospectives à 5 ans
  77. 77. Et ensuite,,,, Echange d’energie et de Matiéres,,, 3.0

×