Preparation physique au_handball

4 846 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 846
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
109
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Preparation physique au_handball

  1. 1. La préparation physique chez les jeunes au handball
  2. 2. Préparation physique d’avant saison Vitesse Force Endurance (PMA) Pourquoi cette pyramide est erronée?
  3. 3. Logique de l’activité Handball Endurance (PMA) Force VitesseSuccession d’action très explosives  répéter ces actions sur le match
  4. 4. Les différentes qualités physique du handballeur• Vitesse• Endurance• Force• Souplesse
  5. 5. Entraînement de la vitesse  Temps de réaction  Vitesse gestuelle  Fréquence gestuelle  Énergétique
  6. 6. Temps de réaction Travail sur les facteurs nerveux = Répétition de départs Varier les récepteurs (visuel, auditif) Varier les formes de départs
  7. 7. Vitesse gestuelleVitesse (%) 140 120 100 80 Bosco Après travail 60 40 20 0 0 Poids (kg) 100 Conclusion: Les qualités de force et de vitesses sont liées. Le travail de la force influe sur celui de la vitesse
  8. 8. Fréquence gestuelle• La force agonistes / antagonistes• L’aptitude à l’alternance contraction / relâchement• La possibilité d’augmenter la cadence de cette alternance Coordination intra-musculaire
  9. 9. Entraînement de la vitesse 100 90 (courbe rouge) 80• Récup > 17 s 70 60 force alac 50 lact aero 40 30• Récup < 3 min 20 10 0 0 0 0 0 0 0 0 2 1 2 6 2 1 3 1 temps
  10. 10. Séances « vitesse sur 10 m »• 6 à 8 courses par série• 4 à 6 séries• 30 à 45 s de récup entre les courses• 3 à 5 min de récup entre les séries
  11. 11. L’Endurance
  12. 12. L’Endurance• A-t-on nécessité de travailler spécifiquement cette qualité?• Quel type de travail? (intermittent ou continu) Se travail sur la durée de la séance
  13. 13. La Force
  14. 14. Les régimes d’action musculaire• Le régime isométrique• Le régime concentrique• Le régime excentrique• Le régime pliométrique
  15. 15. Isométrique AVANTAGES INCONVENIENTSFacile à mettre en œuvre Gain de force dans la position de travailPermet de travailler des Défavorable à la coordinationpositions difficilesPeu d’action sur la masse Diminue la vitesse demusculaire contractionPas d’action sur la vasc ulari satio nPermet de développer 10%
  16. 16. Concentrique AVANTAGES INCONVENIENTSPermet de doser l’effort Moins d’effets avec les sujets très entraînésPermet de varier les formesde travailTrès utilisée en rééducationPermet de toucher tous lesparamètres de la FMeilleure méthode pourtravailler la masse
  17. 17. Excentrique AVANTAGES INCONVENIENTSCharges sur-maximales Charges sur-maxiamles!!!(jusqu’à 130% de 1RM)T Difficile à utiliser seul
  18. 18. Pliométrique AVANTAGES INCONVENIENTSForce supérieure à la force Répétitions avec l’activitémax volontaire handballÉlever le seuil des Apprentissage du placementrécepteurs de Golgi avant efficacité(proprioception)Nécessite que peu dematérielTrès efficace chez les jeunesAugmenter la sensibilité duFNM
  19. 19. La Souplesse Travail sur la durée Ne pas se contenter d’étirements passifs Alterner le travail sous la forme:contraction isométrique/étirement/contraction dynamique
  20. 20. Planification
  21. 21. Planification• Vitesse  fraîcheur musculaire et nerveuse très importante• Force  fraîcheur musculaire importante• Endurance  travail sur la durée et le NB de répétitions, fraîcheur musculaire de moindre importance
  22. 22. Ages et types de travails
  23. 23. Ages et types de travails• Age périscolaire  développement général sans recherche de qualité spécifique• 1er âge scolaire (6-10 ans)  vitesse + motricité + coordination• 2ème âge scolaire (10 ans - début de puberté)  renforcement toujours par le jeu. Début du travail avec matériel (cordes, médecine ball, …)• Puberté (pubescence)  Début de la phase de croissance. Attention à la colonne vertébrale ainsi qu’à toutes les articulations très sollicitées par l’activité (nombre de répétitions sur un geste). Travail sur circuits d’entraînements pour développer la force générale et début de l’entraînement de la force spécifique (liée à l’activité). Travail continu sur la coordination et la motricité (période de déséquilibre liée à la croissance)• Puberté (adolescence) 14-15 ans pour les filles / 16-17 ans chez les garçons  période d’entraînabilité maximum pour la force.
  24. 24. Ce qu’il faut garder en tête• Enfants et adolescents  bonne période pour le travail aérobie : aller du général (continu) au spécifique (intermittent)• Eviter les séances d’anaérobie lactique (400 à 800m) avec des enfants• Augmenter la coordination intramusculaire développe la force sans augmenter la masse musculaire• Musculation différente selon le niveau du joueur et de l’équipe• Pliométrie  Isométrie  Concentrique  Excentrique• Développement de la force lié aux hormones (testostérone et œstrogène)  commence donc avec la puberté• Le travail de renforcement doit se faire en adéquation avec les besoins et désirs de l’enfant• Travail à charge pas avant 16 ans (fin de la puberté) et doit être progressif (apprentissage du geste)• Aller de la qualité vers la quantité• Trouver le compromis entre force et souplesse• La souplesse doit faire l’objet d’un entraînement régulier à tout âge• Rester LUDIQUE!!! Quel que soit l’âge et le niveau de la population entraînée.

×