CREATION D’ENTREPRISES
FORMATION D’ENTREPRENEURS
POUR FAVORISER L’EMERGENCE D’UNE
CLASSE MOYENNE AU CONGO
Marguerite HOMB
...
SOMMAIRE
1. Pourquoi favoriser la création et le
développement des entreprises au Congo.
2. De la nécessité de susciter l’...
1
POURQUOI FAVORISER LA
CREATION ET LE
DEVELOPPEMENT DES
ENTREPRISES AU CONGO
On peut lire dans les Dépêches de
Brazzaville N° 2045 du Jeudi 26
juin 2014, ceci :
« …l’entreprise, qu’elle soit petite
o...
• …Il est exclu que le programme en
préparation du «Chemin d’avenir 2»,
puisse tenir ses promesses si
l’entreprise, qu’ell...
• Or, le Congo ne se positionnera dans le
groupe des pays émergents que s’il existe au
coeur de sa société, une classe
moy...
L’ENTREPRISE ET SES EFFETS
INDUITS
En effet, les richesses (biens et services) que ces
entrepreneurs créent ou produisent, permettent à tout le
système écono...
• les populations locales ou le pays tout
entier gagne dans l’approvisionnement régulier
en biens et services de qualité p...
2
DE LA NECESSITE ALORS DE
SUSCITER L’ESPRIT ET LA CULTURE
D’ENTREPRISE NOTAMMENT CHEZ
LES JEUNES
CREATION D’ENTREPRISES, FORMATION
D’ENTREPRENEURS (CEFE) :
Une méthode adaptée pour
développer la création d’entreprise
au...
L’OBJET DE LA METHODE
C’est un outil de développement humain. Il est
simple, pratique et efficace. Il a pour objet de
réso...
LA POPULATION CIBLE
Cet outil s’adresse en particulier :
–À toute personne désireuse de renforcer ses
capacités d’entrepre...
5 repères pour guider un candidat
créateur d’entreprise
• Etape 1 : votre idée de projet
• Etape 2 : vous-même
• Etape 3 :...
ETAPE 1
VOTRE IDEE DE PROJET
1. Décrivez (bien cerner) le problème que
pose (la demande, le besoin exprimé
par) une population donnée (votre
future cli...
3. Cherchez et trouvez une ou des solutions à
ce problème. Dans le cas qui nous concerne,
elle deviendra votre idée de pro...
5. C’est le moment aussi de bien décrire et
recenser cette population (personnes
physiques ou morales)
6. Si vous avez ide...
SMART, un outil adapté pour
sélectionner vos idées de projet
S- Spécifique : précis, clair, net
M- Mesurable : vérifiable ...
7.Ensuite, déterminez les différentes
étapes (activités) que vous devez
réaliser pour matérialiser la solution
retenue (l’...
Le tableau de Gantt, un bon outil de
planification
• Le Tableau de Gantt est un outil efficace pour la
planification des p...
ETAPE 2
VOUS MÊME
1- Faites votre bilan personnel :
 Vérifiez si vous êtes capable de vous
lancer dans une telle aventure. Pour le
savoir, ...
Pour cela, listez :
–les points forts : les qualités que
vous possédez déjà et qui sont à
renforcer ;
–les points faibles...
Les 11 Caractéristiques personnelles
d’un entrepreneur
• Groupe d’accompagnement
– Recherche d’opportunités
– Persistance
...
• Groupe de la planification
– Recherche d’informations
– Fixation des objectifs
– Planification et suivi systématiques
• ...
2. Faites votre bilan de compétences.
Listez :
–Celles que vous possédez déjà,
–Puis celles que vous devez acquérir
(compé...
3. Faîtes votre bilan financier
Quelles sont :
–Vos avoirs et dettes, afin de déterminer
les fonds investissables ?
–Vos r...
4. Faîtes votre bilan relationnel
Recensez les personnes physiques et morales dans
votre réseau familial, professionnel et...
ETAPE 3
VOTRE MARCHE
1. Localisez la population cible (clientèle, marché)
sur le territoire que vous avez choisi, pour
proposer la solution (af...
4. Observez à la loupe ceux qui offrent les
mêmes produits/services que vous, sur
le territoire que vous avez choisi.
5. N...
6. Et de façon générale, notez les points forts qui
attirent et fidélisent leur clientèle sans oublier
leurs points faible...
8. Essayez d’avoir une idée sur la taille de cette
population (nombre de personnes). Cette
action est nécessaire pour déte...
ETAPE 4 :
VOS MOYENS
• Identifier et rassemblez ensuite les
ressources nécessaires pour matérialiser
l’idée de projet ou atteindre les objectif...
• Les ressources financières : vous allez
évaluer (donner un coût à) tous les besoins
identifiés et les présenter sous for...
• Les ressources humaines :
- Identifiez et sélectionnez avec soin le
personnel dont votre unité de production
aura besoin...
ETAPE 5
VOTRE ENTREPRISE
Choix du statut juridique
Une fois toutes les ressources rassemblées :
• Choisissez le statut juridique qui vous convient ...
Elaboration d’un business plan et
recherche de financement du projet
• À cette étape, vous pouvez constituer un
dossier de...
Déclaration d’activités aux administrations
destinataires des formalités
• Une fois l’accord de financement obtenu, vous
p...
Démarrage de l’activité et accom-
pagnement par les structures d’appui
Une fois la déclaration faite à ces
administrations...
3
BIEN CONNAÎTRE
L’ENVIRONNEMENT DANS
LEQUEL VOUS ALLEZ MENER
VOTRE ACTIVITE
Micro
Petites
Moyennes
Grandes
Entreprises
Les
organismes
qui
fournissent
les services
de soutien
aux
entreprises
ETAT
Pop...
Le
secteur
Privé
Micro
Petites
Moyennes
Grandes
Entreprises
LES OSC
Les acteurs
qui
fournissent
les services
de soutien
à ...
Les trois types d’acteurs et leur
rôle respectif …
Ce qu’est la société civile
• Un réseau d’associations et de corporations d’un
milieu donné qui a la volonté commune de me...
• Donc une troisième force dans une cité,
une ville, une province ou un pays qui
sert de contrepoids au pouvoir en place
e...
Les membres de la société civile
La société civile dans le contexte congolais a plusieurs
composantes à savoir :
• Les ass...
Ce qu’est le secteur privé
C’est un ensemble d’organisations engagées dans la
production des biens et services,
• dans le ...
Ce qu’est le secteur public
• C’est la puissance publique qui, par le biais
de ses institutions et organismes sous
tutelle...
• Pour que ces trois types d’acteurs arrivent à
coordonner, harmoniser leurs actions en
faveur du bon fonctionnement des
e...
JE VOUS REMERCIE !
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Entreprendre au congo

379 vues

Publié le

Ce mercredi 19 Novembre au Bantuhub, Mme Marguerite HOMB a partager avec des jeunes wannapreneurs toutes les étapes qu'il faut parcourrir pour entreprendre au Congo, au cours d'une soirée de l'entreprenariat.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
379
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Entreprendre au congo

  1. 1. CREATION D’ENTREPRISES FORMATION D’ENTREPRENEURS POUR FAVORISER L’EMERGENCE D’UNE CLASSE MOYENNE AU CONGO Marguerite HOMB Coordonnatrice TRAINING Mobile : +242 06 666 21 93 E-mail : training_congo@yahoo.fr
  2. 2. SOMMAIRE 1. Pourquoi favoriser la création et le développement des entreprises au Congo. 2. De la nécessité de susciter l’esprit et la culture d’entreprise notamment chez les jeunes avec le concept C.E.F.E. 3. Bien connaître l’environnement dans lequel vous allez mener votre activité.
  3. 3. 1 POURQUOI FAVORISER LA CREATION ET LE DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES AU CONGO
  4. 4. On peut lire dans les Dépêches de Brazzaville N° 2045 du Jeudi 26 juin 2014, ceci : « …l’entreprise, qu’elle soit petite ou grande, est présentée dans les discours comme l’acteur principal du développement durable…
  5. 5. • …Il est exclu que le programme en préparation du «Chemin d’avenir 2», puisse tenir ses promesses si l’entreprise, qu’elle soit privée ou publique, ne se trouve pas, d’une manière ou d’une autre, placée au coeur du dispositif gouvernemental à venir. ..
  6. 6. • Or, le Congo ne se positionnera dans le groupe des pays émergents que s’il existe au coeur de sa société, une classe moyenne volontaire, ambitieuse, compétente, capable de créer et de développer des activités qui généreront des emplois, de la richesse, du bien-être… » • Ainsi, il s’agit bel et bien des hommes et des femmes ayant alors les capacités d’entreprendre afin de créer la croissance tant souhaitée par toutes les parties prenantes au développement.
  7. 7. L’ENTREPRISE ET SES EFFETS INDUITS
  8. 8. En effet, les richesses (biens et services) que ces entrepreneurs créent ou produisent, permettent à tout le système économique d’un pays de fonctionner, d’être « irrigué ». Une simple illustration : • tout congolais salarié (création d’emplois), dans une unité de production bien gérée, ainsi que le chef d’entreprise lui même, perçoit un salaire et les associés ou actionnaires, si c’est le cas, perçoivent des dividendes; • l’unité de production elle-même, pérennise ses outils, en ponctionnant sur son bénéfice, une partie qu’elle épargne régulièrement selon une planification arrêtée (l’amortissement), pour assurer le renouvellement de ses outils ;
  9. 9. • les populations locales ou le pays tout entier gagne dans l’approvisionnement régulier en biens et services de qualité produits par ces unités de production. Et, si ces dernières vendent à l’étranger, le pays gagne des devises. • l’Etat, à son tour, perçoit chaque année de cette unité et du personnel, des impôts et taxes nécessaires, non seulement – pour payer son personnel (les fonctionnaires) et pour faire face aux besoins sociaux dans les secteurs de l’éducation, de la santé, du logement social, des travaux publics, etc. dont la responsabilité lui incombe, d’une part, – mais aussi pour susciter et favoriser la création ou le développement des unités de production existantes ou à créer, d’autre part.
  10. 10. 2 DE LA NECESSITE ALORS DE SUSCITER L’ESPRIT ET LA CULTURE D’ENTREPRISE NOTAMMENT CHEZ LES JEUNES
  11. 11. CREATION D’ENTREPRISES, FORMATION D’ENTREPRENEURS (CEFE) : Une méthode adaptée pour développer la création d’entreprise au Congo.
  12. 12. L’OBJET DE LA METHODE C’est un outil de développement humain. Il est simple, pratique et efficace. Il a pour objet de résoudre les problèmes qui peuvent se poser, à tout moment, dans l’environnement dans lequel on vit, afin de permettre aux gens de se prendre en charge. Il est très utile en particulier, lorsqu’il s’agit : – de résoudre les problèmes d’emploi ou d’insertion socio-économique des populations vulnérables comme les jeunes ou les femmes, – de satisfaire les besoins des populations locales ou des consommateurs.
  13. 13. LA POPULATION CIBLE Cet outil s’adresse en particulier : –À toute personne désireuse de renforcer ses capacités d’entreprendre ; –aux candidats à la création d’activités sociales ou économiques ; –aux élus locaux ; –aux étudiants en fin de cycle et en voie d’aborder le marché de l’emploi.
  14. 14. 5 repères pour guider un candidat créateur d’entreprise • Etape 1 : votre idée de projet • Etape 2 : vous-même • Etape 3 : votre marché • Etape 4 : vos moyens • Etape 5 : votre entreprise
  15. 15. ETAPE 1 VOTRE IDEE DE PROJET
  16. 16. 1. Décrivez (bien cerner) le problème que pose (la demande, le besoin exprimé par) une population donnée (votre future clientèle) sur un territoire donné (école, église, entreprise, quartier, arrondissement, ville, région, pays, etc.); 2. Bien identifier ce problème (ce besoin, cette demande, le pourquoi du projet) ;
  17. 17. 3. Cherchez et trouvez une ou des solutions à ce problème. Dans le cas qui nous concerne, elle deviendra votre idée de projet ou votre objectif de développement. C’est votre « vision ». Vous parlerez alors de produits ( des biens ou services) désirés par la population que vous avez identifiée ; 4. Décrivez minutieusement ces produits ou services et dire en quoi ils peuvent résoudre le(s) problème(s) de cette population ou le marché (satisfaction de ses besoins / de la demande exprimée par ce marché).
  18. 18. 5. C’est le moment aussi de bien décrire et recenser cette population (personnes physiques ou morales) 6. Si vous avez identifié beaucoup d’idées de projet/solutions (produits/services), utilisez la méthode S.M.A.R.T. pour en sélectionner une qui soit la plus accessible et la plus réaliste pour vous.
  19. 19. SMART, un outil adapté pour sélectionner vos idées de projet S- Spécifique : précis, clair, net M- Mesurable : vérifiable par les tiers A- Accessible : faisable par le promoteur R- Réalisable : l’environnement (famille, religion, Etat, corporation …) le permet- il ? T- Temps : limité dans le temps
  20. 20. 7.Ensuite, déterminez les différentes étapes (activités) que vous devez réaliser pour matérialiser la solution retenue (l’idée de projet) que vous envisagez dans les délais que vous devez vous fixer.
  21. 21. Le tableau de Gantt, un bon outil de planification • Le Tableau de Gantt est un outil efficace pour la planification des projets. Il montre la période estimée nécessaire (semaines, mois, années), pour accomplir les différentes activités / taches : pendant la période pré – opérationnelle, jusqu’à la mise en œuvre, ainsi que la période du fonctionnement effectif du projet. • Le Tableau de Gantt détermine la période nécessaire, étape par étape à présenter de façon séquentielle et logique.
  22. 22. ETAPE 2 VOUS MÊME
  23. 23. 1- Faites votre bilan personnel :  Vérifiez si vous êtes capable de vous lancer dans une telle aventure. Pour le savoir, listez les qualités personnelles que doit posséder un entrepreneur  Essayez d’identifier celles qui vous caractérisent bien  Faites le sans complaisance.
  24. 24. Pour cela, listez : –les points forts : les qualités que vous possédez déjà et qui sont à renforcer ; –les points faibles : les qualités qui vous manquent et que vous devez forcément acquérir donc cultiver, pour être au point.
  25. 25. Les 11 Caractéristiques personnelles d’un entrepreneur • Groupe d’accompagnement – Recherche d’opportunités – Persistance – Respect des engagements – Demande de qualité et d’efficacité – Le goût du risque
  26. 26. • Groupe de la planification – Recherche d’informations – Fixation des objectifs – Planification et suivi systématiques • Groupe de pouvoir – Persuasion – Réseau de contacts – La confiance en soi
  27. 27. 2. Faites votre bilan de compétences. Listez : –Celles que vous possédez déjà, –Puis celles que vous devez acquérir (compétences techniques, managériales et autres que requiert la réalisation de votre projet), Pour réaliser votre idée / matérialiser la solution retenue.
  28. 28. 3. Faîtes votre bilan financier Quelles sont : –Vos avoirs et dettes, afin de déterminer les fonds investissables ? –Vos revenus et dépenses réguliers annuels, pour déterminer le surplus ou le déficit ?
  29. 29. 4. Faîtes votre bilan relationnel Recensez les personnes physiques et morales dans votre réseau familial, professionnel et autres contacts qui peuvent concourir à la réalisation de votre idée de projet. C’est à ce moment que vous pourrez avoir une idée sur : – Les fonds que vous êtes capable de mobiliser seul ou avec des partenaires, pour constituer le capital de votre entreprise et la garantie que le banquier va vous exiger (hypothèque sur les immobilisations, vos dépôts à terme dans une banque…) – Les personnes avec lesquelles vous pourrez travailler en partenariat (suivant le statut juridique choisi).
  30. 30. ETAPE 3 VOTRE MARCHE
  31. 31. 1. Localisez la population cible (clientèle, marché) sur le territoire que vous avez choisi, pour proposer la solution (afin de réaliser l’idée de projet). 2. Rapprochez vous et discutez avec elle, avant de mettre en œuvre cette idée / solution. 3. Etudiez, vérifiez et testez votre produit/service et collectez les informations nécessaires pour déterminer l’acceptabilité de votre produit/service que vous allez offrir à cette population (votre clientèle).
  32. 32. 4. Observez à la loupe ceux qui offrent les mêmes produits/services que vous, sur le territoire que vous avez choisi. 5. Notez les similitudes, les différences par rapport à votre produit / service et surtout la manière dont vos concurrents produisent, s’approvisionnent ou vendent leurs produits ou rendent leurs services
  33. 33. 6. Et de façon générale, notez les points forts qui attirent et fidélisent leur clientèle sans oublier leurs points faibles que vous pourrez exploiter à souhait. 7.Bâtir alors une politique commerciale (Marketing Mix) en mettant en jeu les 5 P : Personne, Produit, Prix, Place, Promotion. En interaction systématique avec la population cible (la Personne). Ciblez systématiquement la population (clientèle) qui est solvable (en relation avec le prix du produit / service que vous allez lui offrir).
  34. 34. 8. Essayez d’avoir une idée sur la taille de cette population (nombre de personnes). Cette action est nécessaire pour déterminer la dimension de votre future unité de production, afin de bien dimensionner la capacité des immobilisations et équipements de production que vous aurez à acquérir (pour éviter le surdimensionnement de votre unité).
  35. 35. ETAPE 4 : VOS MOYENS
  36. 36. • Identifier et rassemblez ensuite les ressources nécessaires pour matérialiser l’idée de projet ou atteindre les objectifs que vous visez : –Les ressources matérielles : immobilisations, mobiliers, équipements, accessoires ; –Les moyens de fonctionnement : besoin es fonds de roulement
  37. 37. • Les ressources financières : vous allez évaluer (donner un coût à) tous les besoins identifiés et les présenter sous forme de tableaux financiers suivants : - le compte d’exploitation prévisionnel (3 ans au moins), - le plan de trésorerie (cash flow), - le plan de financement, - le bilan d’ouverture. Ces tableaux sont d’ailleurs exigés par les banquiers, les partenaires ou les associés.
  38. 38. • Les ressources humaines : - Identifiez et sélectionnez avec soin le personnel dont votre unité de production aura besoin, notamment le personnel en charge de l’administration, de la gestion financière et comptable, de la production, du marketing, de la vente, sans oublier les partenaires pour la co-gérance ou en tant qu’associés. - Le tout sous- tendu par un organigramme
  39. 39. ETAPE 5 VOTRE ENTREPRISE
  40. 40. Choix du statut juridique Une fois toutes les ressources rassemblées : • Choisissez le statut juridique qui vous convient le mieux : seul (en entreprise individuelle) ou en association (Coopérative, GIE, S.A., SARL, Société civile…). • Le nouveau droit des affaires Ohada, qui est applicable dans 16 pays africains, a prévu plusieurs formes juridiques susceptibles de vous aider à sécuriser votre patrimoine et vous prévenir contre les litiges.
  41. 41. Elaboration d’un business plan et recherche de financement du projet • À cette étape, vous pouvez constituer un dossier de financement (business plan ou plan d’affaires) à présenter à un banquier, pour financement. Ce dossier doit comprendre, entre autres, l’étude de marché, l’étude technique et l’étude financière.
  42. 42. Déclaration d’activités aux administrations destinataires des formalités • Une fois l’accord de financement obtenu, vous pouvez aller effectuer les formalités administratives de déclaration d’activités : au Centre de Formalités des Entreprises (pour les activités économiques), au ministère en charge de l’Administration du Territoire (pour les associations à but non lucratif) ou au ministère de l’Agriculture (pour les coopératives).
  43. 43. Démarrage de l’activité et accom- pagnement par les structures d’appui Une fois la déclaration faite à ces administrations, vous pouvez, dans les minutes qui suivent, • démarrer vos activités en toute quiétude ; • et se faire aider par les structures d’appui et d’accompagnement de votre choix
  44. 44. 3 BIEN CONNAÎTRE L’ENVIRONNEMENT DANS LEQUEL VOUS ALLEZ MENER VOTRE ACTIVITE
  45. 45. Micro Petites Moyennes Grandes Entreprises Les organismes qui fournissent les services de soutien aux entreprises ETAT Populations ou Les marchés à satisfaire Besoins exprimés en biens et services Offres de biens et services demandés par les populations (Création des richesses) Etudes/veille/surveillance/suivi/évaluation /pr omotion Rôle de Facilitateur MPMEA Règlement des impôts et taxes GOUVERNEMENT L’ENTREPRISE ET SON ENVIRONNEMENT
  46. 46. Le secteur Privé Micro Petites Moyennes Grandes Entreprises LES OSC Les acteurs qui fournissent les services de soutien à la population et aux entreprises ETAT Population ou Les marchés à satisfaire Besoins exprimés en biens et services Offres de biens et services demandés par les populations (Création des richesses) Etudes/veille/surveillance/suivi/évaluation /promotion Rôle de facilitateur Départements techniques Règlement des impôts et taxes GOUVERNEMENT LES 3 TYPES D’ACTEURS : LEUR ROLE ET LES LIENS QUI LES UNISSENT
  47. 47. Les trois types d’acteurs et leur rôle respectif …
  48. 48. Ce qu’est la société civile • Un réseau d’associations et de corporations d’un milieu donné qui a la volonté commune de mener des actions en faveur de la population sur le plan social, économique, culturel, spirituel, etc. • Un ensemble de mouvements, de groupes engagés dans une cause consistant à dénoncer les abus sociaux et à mener des actions concrètes qui visent l’intérêt, le bien être des populations.
  49. 49. • Donc une troisième force dans une cité, une ville, une province ou un pays qui sert de contrepoids au pouvoir en place et à l’opposition lorsque les décisions, les avis, la gestion de ces deux entités ne vont pas dans le sens du respect de la dignité humaine et ne garantissent pas le bonheur de la population.
  50. 50. Les membres de la société civile La société civile dans le contexte congolais a plusieurs composantes à savoir : • Les associations confessionnelles et communautés religieuses ; • Les syndicats ; • Les associations et corporations professionnelles ; • Les associations d’action sociale, caritative, philanthropique et d’entraide ; • Les associations scientifiques et de recherche ; • Les associations d’actions économiques et de développement communautaires ; • Les associations culturelles et sportives ; • Les associations de jeunes, de femmes et familles ; • Les associations des droits de l’homme….
  51. 51. Ce qu’est le secteur privé C’est un ensemble d’organisations engagées dans la production des biens et services, • dans le but de réaliser un profit ou bénéfice, • tout en maintenant leur utilité sociale, • car en fournissant les biens et services demandés par les différentes couches de la population, ces organisations rendent service à la nation. • Ce genre d’organisations sont communément appelées des entreprises à but lucratif.
  52. 52. Ce qu’est le secteur public • C’est la puissance publique qui, par le biais de ses institutions et organismes sous tutelle, a pour mission de faciliter, réguler, contrôler, suivre et prendre des mesures incitatives ou des sanctions, • dans le cadre de la création des richesses donc de la croissance économique dans un pays.
  53. 53. • Pour que ces trois types d’acteurs arrivent à coordonner, harmoniser leurs actions en faveur du bon fonctionnement des entreprises pour qu’elles soient capables de répondre aux besoins exprimés par les populations, il est nécessaire d’initier et de mettre en œuvre des programmes de renforcement des capacités de ces acteurs et leurs organisations respectives. • Il s’agira de savoir maintenant comment, sur le plan technique, on renforce sur le terrain les capacités des acteurs et leurs organisations…
  54. 54. JE VOUS REMERCIE !

×