Période Russe
Aucune autre nation n’a eu un impact si profond sur le marché des superyachts. Et ce tout dans un
laps de te...
On peut souligner un phénomène intéressant dans l'économie russe - le prix du baril du pétrole. En
général, si le prix du ...
elle une autre direction, un autre peuple aura-t-il une influence aussi importante que les clients
Russe d’aujourd’hui ?
L...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Période russe (Analyse de la clientelle russe, dans l'industrie du yachting de prestige)

198 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
198
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Période russe (Analyse de la clientelle russe, dans l'industrie du yachting de prestige)

  1. 1. Période Russe Aucune autre nation n’a eu un impact si profond sur le marché des superyachts. Et ce tout dans un laps de temps si court. En moins d’un quart de siècle, les oligarques Russes sont passés du communisme pur et dur à l’extrême luxe, en redéfinissant au passage, les contours de cette industrie aux seules limites de leur imagination, de leurs désirs, et de leurs rêves les plus fous . Avec eux, les yachts se sont significativement allongés, en créant par la taille, de ses palaces flottants, un nouveau marqueur dans l’expression de la réussite. Les formes et les aménagements se sont métamorphosés, la création intègre de nouveaux codes, à l’image de son propriétaire, on peut particulièrement citer “yacht A”, (imaginé par l’architecte Français, Philippe Stark et Martin Francis) construit pour le milliardaire Russe Andrey Melnichenko qui reste une référence dans le monde feutré du yachting de prestige C’est à partir des années 1995, que les premiers clients russes, se sont intéressés à cette industrie, des pionniers du yachting haut de gammeéveillant l’appétit des plus fortunés. Leur nombre à littéralement explosésaujourd’hui, si l’on observe uniquement les 10 dernières années, l’expansion est considérable, et cela sur toutes les tailles de motors yachts. Depuis peu, un nouveau courant semble se dessiner, celui des yachts à voiles. L’une des raisons avancées pour expliquer l’intérêt de ses clients pour le yachting, vient de son histoire, et son climat. ”Vivant dans des conditions climatiques particulièrement extrêmes, “ si vous leur offrez la possibilité, de se baigner et de profiter de températures clémentes, le tout agrémenté d’une cuisine haut de gamme, vous les rendez heureux” Ayant grandis sous un régime communiste, quand ils accèdent à un niveau de richesse conséquent, posséder des produits de luxe devient une obsession, comme pour compenser des années de restriction extrême imposées par un régime totalitaire . Les dépenses qualifiées “d’extrêmes” sont souvent attribuées à la culture de ce pays, vivant dans une certaine incertitude. “On ne sait jamais ce qu’il peut se passer demain”, lorsque vous avez de l’argent en Russie, vous le dépensez immédiatement. L’histoire des expatriés est aussi assez révélatrice. Les russes apprécient particulièrement le sud de la France. Beaucoup d’immigrés se sont installés à Nice durant la révolution russe, en 1917. Cette région de la France a toujours été un endroit ou l’on a pratiqué le yachting. Ils y ont donc été exposés ainsi qu’à son industrie depuis un certain nombre d’année. En dépit de leur passion pour le yachting, la crise financière de 2008 a affecté dans les mêmes proportions, les acheteurs russes ainsi les clients d’autres nationalités. Fin 2008 on a pu observer un ralentissement de l’activité. Il faudra deux ans pour que le marché retrouve son niveau d’avant crise. On peut aussi noter que les acheteurs Russes, sont revenus au yachting bien avant les clients européens.
  2. 2. On peut souligner un phénomène intéressant dans l'économie russe - le prix du baril du pétrole. En général, si le prix du pétrole est au-dessus de 90 dollars le baril, l'économie russe est qualifiée d’être «en bonne santé », les acheteurs de yacht, ne piochent pas dans leurs réserves, et ils ont des liquidités. Au dessus de 90-95 $ dollars, les Russes se sentent beaucoup plus à l'aise pour investir. " Ces propriétaires ont parcouru un long chemin depuis leur entrée dans cette industrie. «Autour des années 2000 les Russes dépensaient de l'argent sans considérations dans le simple but, d’acquérir un yacht. Les acheteurs Russesn'étaient pas aussi exigeants. Aujourd’hui les choses ont beaucoup changé, ils sont maintenant aguerriset au fait des prix du marché. Avant la crise, en parallèle des projets pharaoniques, émergeaient le mythe de la marine romantique et le rêve d’être le capitaine de son yachts, avec un attrait pour les yachts dit “explorations”. Aujourd’hui les effets de la crise financière sont moins présent on peut apprécier un retour de la clientèle Russe, avec le désir d’acquérir des monstres qui puissent transporter l’ensemble de leurs “toys” (hélicoptères, jet sky, sous-marin etc…) sur les mers du monde. On peut aussi constater que les propriétaires Russes ont tendance à être plus jeunes, que les armateurs européens, la Russie dispose d'un nombre inhabituel de jeunes milliardaires. Tout comme les acheteurs asiatiques, ils désirent de nouveaux bateaux avec beaucoup de technologie. On peut aussi remarquer que ses nouveaux entrants, sont attirés par la qualité supérieure offerte par les chantiers de renom du nord de l’Europe Il est aujourd’hui assez compliqué de trouver des acheteurs attirés par des intérieurs dit « standard » (correspond à la tendance du « bespoke »). On peut relever deux tendances dans le design intérieur maritime. Les classiques, avec des intérieurs de style « baroque Russe » ou alors les contemporains ultra moderne et minimaliste, néanmoins dans les deux cas une très haute attention est apportée dans le choix des matériaux utilisés. Les espaces de vie extérieurs, sont tout aussi importants. Confort, service, accès à l'eau et nombres de toys » que vous pouvez posséder. Les propriétaires aiment tout avoir. Si vous comparez un yacht russe typique, à un yacht européen, vous noterez immédiatement que le yacht russe, est toujours particulièrement chargé de « toys » et autres articles de luxe (linge d’intérieur signé par des grands couturiers, vaisselles de grandes manufactures). Tout ce qui est dans leur goût et à leur portée est poussé à l’extrême. Ils sont fiers et sur de leurs investissements. Leur comportement d’achat est aussi très particulier ! Si un bien leur plait, ils l’achèteront. Ce sont des acheteurs émotionnels et spontanés avec une prise de décision extrêmement rapide comparé à l’acheteur britannique, qui prendra un temps de réflexion avant l’achat. Leur attitude franche et ambitieuse a souvent été décriée dans les medias européens. Mais leur apport est aussi considérable. Ils ont permis en les finançant, de faire avancer de nombreux projets technologiques. On peut par exemple citer les stabilisateurs sur « Eclipse ». Propriété de Roman Abramovitch, aujourd’hui cette innovation est présente sur la plus part des Motors Yachts modernes. Avec l’ouverture de nouveaux marchés tels que le Brésil et la Chine, l’industrie du yachting prendra-t-
  3. 3. elle une autre direction, un autre peuple aura-t-il une influence aussi importante que les clients Russe d’aujourd’hui ? La réponse sera de toute façon, étroitement liée aux phénomènes géo politiques et aux évolutions de l’économie mondiale. Baptiste Miramon Baptistemiramon2@gmail.com

×