La promotion
des Journées Cinématographiques de Carthage
via Internet et les médias sociaux
Journée d’étude
« Les JCC… Les...
PLAN
Introduction
I- La culture tunisienne sur la toile
II- Les expériences étrangères de festivals sur Internet et les
m...
Introduction 
Les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) créées en 1966,
ont fait coulés beaucoup de plumes et ont...
Le bureau de presse et de communication a toujours
déployé les efforts autour des anciens outils de
communication à savoi...
A partir de 2012, nous avons enregistré la présence dE ce
festival sur la toile, via son site Internet.
Et vu qu’« avec ...
Afin de justifier le choix de cet usage devenu assez courant, Fabien
Thétaz, Directeur du festival Hik et Nunk en France,...
I- La culture Tunisienne sur la
toile
Dans son livre «  Extensions du domaine des médias », Sadok
Hammami a mis l’accent sur l’émergence de l’Internet dans la
...
Avant la révolution du 14 janvier 2011, l’usage des médias
sociaux auprès des Tunisiens était à vocation purement
culture...
En ce qui concerne le Ministère de la Culture et de la
Sauvegarde du Patrimoine, il possède un site officiel mais qui
est...
II- Les expériences
étrangères de festivals
sur Internet et les
médias sociaux
1- L’expérience du Festival Hik et Nunk en
France
Le Festival Hik et Nunk est un nouveau festival dédié aux cultures conte...
Le festival met à la disposition de ses spectateurs un site Internet
composé de cinq rubriques :
Programme, billetterie, ...
 Pour réussir et comme les publications sur la page étaient ciblées, Thétaz a eu
recours à la publicité payante pour prom...
2- L’expérience du Festival de Marrakech
Le festival de Marrakech, fondé en 2001, est mis en œuvre
par la Fondation du Festival International du Film de
Marrakech...
Sur le front page, nous trouvons quelques rubriques à
savoir : les news, les photos, Festival 2014, Hommages, Ciné
Maroc....
3- L’expérience du Festival de
Cannes 
La mission du Festival de Cannes lancé est présentée comme
suit sur son site officiel : «Révéler et mettre en valeur des
...
Ainsi, un site officiel est mis à la disposition des fans du festival de
Cannes. Sur quatre lignes, nous trouvons différe...
Nous remarquons ainsi que les informations sont déposées
sur le front page du site selon un ordre chronologique (du
haut ...
Sur le site, un chronomètre est en marche, calculant les jours qui
restent avant le lancement de la nouvelle édition. Rel...
III- La bonne manière pour promouvoir les
JCC sur la toile
Actuellement
Les Journées Cinématographiques de Carthage aussi, dispose d’un site
officiel lancé en 2014. Ce site se comp...
RECOMMENDATIONS
A partir de des différentes expériences relatées
précédemment, et la stratégie actuelle de l’équipe de
co...
L’actualisation des informations sur le site devrait être
faite au fur et à mesure, et ce avant, au cours et après le
fes...
Les médias sociaux peuvent ainsi, être intégrés au
processus d’inscription, afin que les participants
partagent l’événeme...
L’événement Facebook est également un bon un moyen pour
communiquer sur le programme mais aussi, pour
développer la fréqu...
Une fois l’événement terminé et après avoir remercié les
participants, n’hésitez pas à poursuivre vos publications. Le
pa...
Conclusion
Internet notamment les médias sociaux représentent une source
précieuse d’information. Que se soit avant ou ap...
Merci pour votre
attention
 Email: belaid.nouha@gmail.com
 Facebook: Nouha Belaid
 Twitter: @BelNouha
 Blog: belaidnou...
La Promotion des JCC sur les médias sociaux
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Promotion des JCC sur les médias sociaux

730 vues

Publié le

Cette intervention a été faite dans le cadre de la journée d'étude " Les JCC... Les nouveaux enjeux", tenue le 16 avril 2015, au Golden Tulip El Mechtel.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
730
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
115
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Promotion des JCC sur les médias sociaux

  1. 1. La promotion des Journées Cinématographiques de Carthage via Internet et les médias sociaux Journée d’étude « Les JCC… Les nouveaux enjeux » 16 Avril 2015 Présenté par Nouha BELAID Email: belaid.nouha@gmail.com Blog: belaidnouha@wordpress.com
  2. 2. PLAN Introduction I- La culture tunisienne sur la toile II- Les expériences étrangères de festivals sur Internet et les médias sociaux III- La bonne manière pour promouvoir les JCC sur la toile A-Actuellement B- Les recommandations Conclusion
  3. 3. Introduction  Les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) créées en 1966, ont fait coulés beaucoup de plumes et ont suscité l’intérêt de plusieurs journalistes depuis leur fondation par Taher Chariaa. Au fil des années, les JCC se sont développées mais peu de gens ou de spécialistes de domaine ont reconnu le rôle promotionnel que peut jouer ce festival, non seulement pour la promotion du film arabe et africain mais aussi pour le développement de l’économie du pays, à l’instar des grandes expériences dans le monde, à savoir celle du festival de Marrakech ou du Liban. Il est temps ainsi de reconnaitre «  que le septième art est aussi un produit, qu’il appartient à une économie complexe, risquée et qu’une communication réfléchie et planifiée est devenue nécessaire » (CAMILLERI, 2007).
  4. 4. Le bureau de presse et de communication a toujours déployé les efforts autour des anciens outils de communication à savoir la presse écrite, la radio et la télé. L’objectif du recours aux médias est faire connaitre d’une part, le programme du festival auprès d’un large public et d’autre part, donner envie au public pour venir regarder les films projetés.
  5. 5. A partir de 2012, nous avons enregistré la présence dE ce festival sur la toile, via son site Internet. Et vu qu’« avec l’arrivée des réseaux sociaux sur Internet, les événements ont pris une nouvelle dimension. (…) [et] la quantité d’information produite et échangée a cru de façon exceptionnelle » (BALAGUE & FAYON , 2010), il s’avère important d’accorder une importance à l’image du festival, sa notoriété et sa visibilité sur le Net, que se soit à l’échelle nationale ou internationale. Cela fait partie de la communication événementielle.
  6. 6. Afin de justifier le choix de cet usage devenu assez courant, Fabien Thétaz, Directeur du festival Hik et Nunk en France, explique que cet usage est « tout d’abord dans un but commercial et pour faire de la publicité. Aussi dans un but de médiation culturelle, pour créer un lien entre le public et les artistes ou les œuvres, et pour faire partager le processus d’organisation du festival. Cela nous a aussi permis de montrer la mise en place avec le choix des artistes et la confirmation des lieux pour les scènes » (RICHARD, 2015). En se référant des expériences des autres festivals du monde, nous cherchons à travers cette intervention à répondre à la question suivante : Comment assurons-nous la promotion des JCC via les médias sociaux ?
  7. 7. I- La culture Tunisienne sur la toile
  8. 8. Dans son livre «  Extensions du domaine des médias », Sadok Hammami a mis l’accent sur l’émergence de l’Internet dans la société tunisienne et l’évolution des usages des réseaux sociaux notamment Facebook. Il a souligné que ce sont les jeunes générations qui se sont intéressées au début à l’Internet et aux réseaux de partage, d’échange et de communication.
  9. 9. Avant la révolution du 14 janvier 2011, l’usage des médias sociaux auprès des Tunisiens était à vocation purement culturelle. La Censure d’ailleurs qu’imposait le régime déchu poussait la majorité des Tunisiens à fuir les discussions politiques et discuter la culture. Ce qui explique le partage illimité des chansons sur les murs des comptes Facebook personnels. Le traitement de la politique sur les comptes Facebook personnels était quasi absent.
  10. 10. En ce qui concerne le Ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine, il possède un site officiel mais qui est actuellement en cours de construction. Par contre les contacts du Ministère se trouvent sur le Portail du Gouvernement Tunisien. Ajoutons aussi la page Facebook et la chaine YouTube du Ministère. Si la page Facebook créée en 2011, a plus que 42 000 fans, la chaine YouTube est suivie par 310 abonnés.
  11. 11. II- Les expériences étrangères de festivals sur Internet et les médias sociaux
  12. 12. 1- L’expérience du Festival Hik et Nunk en France Le Festival Hik et Nunk est un nouveau festival dédié aux cultures contemporaines. Théâtre, danse, musique et performance investiront plusieurs scènes dans le centre-ville dans la première édition a eu lieu du 4 au 6 septembre 2014.
  13. 13. Le festival met à la disposition de ses spectateurs un site Internet composé de cinq rubriques : Programme, billetterie, Soutiens, à propos et médias. Mais ce site est systématiquement liée aux médias sociaux. Selon Fabien Thétaz, Directeur du festival Hik et Nunk en France, l’objectif était au début d’être présent sur Facebook avant le début du festival pour le faire connaître mais au fil du temps, les partenaires du festival ont commencé à publier sur la page Facebook et à partager les publications de la page, ce qui permis aux contenus partagés d’avoir beaucoup plus de vues d’une part et d’autre part de montrer le rôle que jouent les artistes dans ce festival. A son avis, ces interactions sont importantes dans la communication d’évènement.
  14. 14.  Pour réussir et comme les publications sur la page étaient ciblées, Thétaz a eu recours à la publicité payante pour promouvoir la page. Il confirme ainsi que certaines publications ont très bien fonctionné, par contre, d’autres ont eu moins de succès. Il confirme d’ailleurs que les publications avec le plus de partages et de vues sont les photos, les vidéos et les exclusivités. Il pense d’ailleurs que le côté visuel capte mieux l’attention.  Il est à noter ainsi que la vidéo teaser du festival qui présente en 3 minutes les artistes et le concept du festival a eu plus de 1000 vues sur YouTube. Pour lui c’est le bon format pour présenter un évènement.  En bref, le festival possède : une page Facebook, un compte Twitter, un compte Instagram et une chaine YouTube. Ce travail se poursuit même après le festival.  Petit à petit, ils réduisent le nombre de publications, sans pour autant laisser ces réseaux à l’abandon. Il s’agit d’une histoire de rappeler qu’ils sont toujours là et pour entretenir la relation avec les fans du festival jusqu’à la prochaine édition.
  15. 15. 2- L’expérience du Festival de Marrakech
  16. 16. Le festival de Marrakech, fondé en 2001, est mis en œuvre par la Fondation du Festival International du Film de Marrakech, présidée depuis 2002 par son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid. Sur le site, nous remarquons que les photos sont mises en relief beaucoup plus que les textes, ce qui explique déjà, l’espace qu’occupe la photo publiée sur la première page du site. Le site d’ailleurs, adopte les normes du web sémantique, le web 3.0.
  17. 17. Sur le front page, nous trouvons quelques rubriques à savoir : les news, les photos, Festival 2014, Hommages, Ciné Maroc. A la fin de la page, nous trouvons les partenaires. Pour avoir accès aux détails du festival, il faut cliquer sur « Menu ». Dans cette rubrique se trouve des informations sur le festival d’une manière générale, et l’édition précédente en particulier. Mais nous trouvons aussi, des informations sur la fondation et les partenariats. Le site du festival qui s’adresse à trois types de public (arabophone, francophone et anglophone) est lié à deux médias sociaux : Facebook et Twitter. La page Facebook est suivie par 12 186 fans et 433 abonnés. Les publications ne sont pas régulières, même pendant la période du festival.
  18. 18. 3- L’expérience du Festival de Cannes 
  19. 19. La mission du Festival de Cannes lancé est présentée comme suit sur son site officiel : «Révéler et mettre en valeur des œuvres pour servir l'évolution du cinéma, favoriser le développement de l'industrie du film dans le monde et célébrer le 7ème art à l’international». Le Festival de Cannes est toute une histoire avant d’être une stratégie de communication. Mais le développement qu’a vécu le domaine de l’information et de la communication a poussé le festival à adopter une nouvelle approche communicationnelle qui met en valeur les vedettes de chaque édition, les prix et l’actualité.
  20. 20. Ainsi, un site officiel est mis à la disposition des fans du festival de Cannes. Sur quatre lignes, nous trouvons différentes rubriques :  Ligne 1 : Sélection officielle, Ciné fondation, Cannes court métrage, Marché du film ;  Ligne 2 : A propos, Festival 2015, Archives, Service, Pro Presse ;  Ligne 3 : En direct de Cannes, Tout sur le festival 2014, A travers les années ;  Ligne 4 : Résonances, L’affiche, Le quotidien, Cinématographies ;  Ligne 5 : Et après Cannes, La sélection en bandes d’annonces, Petite histoire de la Palme.
  21. 21. Nous remarquons ainsi que les informations sont déposées sur le front page du site selon un ordre chronologique (du haut vers le bas), partant du marché du cinéma jusqu’aux résultats de l’édition. Mais la liste des partenaires officiaux (Hp, L’Oréal, Kering.etc.) se trouve en haut. De même, le site est présenté en huit langues différentes (français, chinois, arabe, anglais, espagnol, português, japonais et perse). Mais il s’agit de la disposition des rubriques et du même contenu
  22. 22. Sur le site, un chronomètre est en marche, calculant les jours qui restent avant le lancement de la nouvelle édition. Relié aux médias sociaux (Facebook et les autres), chaque publication sur le site est systématiquement publiée sur ces médias sociaux. Signalons ainsi que le Festival de Cannes fait usage de ces médias sociaux : Facebook (345 754 fans), Twitter (165 000), Tumblr et YouTube (7511 abonnés). Il est à noter que la chaine YouTube lancée en 2014, se compose de plusieurs playlists (Interviews, Conférences de presse, Photo call, red carpet.etc.). Les liens des vidéos sont publiés sur les autres médias sociaux du Festival. Des applications mobiles sont mises à la disposition des fans du Festival et ce sur Iphone, Ipad et Android. Il suffit de télécharger l’application adéquate sur votre support pour suivre l’actualité du festival.
  23. 23. III- La bonne manière pour promouvoir les JCC sur la toile
  24. 24. Actuellement Les Journées Cinématographiques de Carthage aussi, dispose d’un site officiel lancé en 2014. Ce site se compose de sept rubriques en haut (Accueil, Le festival, Takmil, Autour du festival, Editions précédentes, Accréditations et Inscriptions) et en bas, au niveau du pied du site, nous trouvons sept autres rubriques (Equipe et contacts, Règlement, Communiqués, Presse, Galerie Vidéo, Galerie photos et Partenaires). C’est la répartition classique de site Internet. Quand aux partenaires, ils sont cités à la dernière ligne du site. Ce site est lié à différents médias sociaux : Facebook (10 406 fans), Twitter (159 abonnés) et YouTube (649 abonnées). Signalons ainsi que sur la chaine YouTube, nous trouvons les teasers des films dont leurs liens sont publiés sur Facebook et Twitter.
  25. 25. RECOMMENDATIONS A partir de des différentes expériences relatées précédemment, et la stratégie actuelle de l’équipe de communication des JCC sur Internet et les médias sociaux, quelques recommandations devront être prises en considération pour réussir la promotion des JCC sur la toile via les différents outils numériques disponibles :
  26. 26. L’actualisation des informations sur le site devrait être faite au fur et à mesure, et ce avant, au cours et après le festival ; Offrir aux internautes la possibilité de vivre l’événement en temps réel en vous adressant directement à une cible double: les participants et la communauté virtuelle. Il ne faut cependant pas négliger la partie de la communauté qui n’est pas présente sur les lieux. Les personnes qui suivent vos publications de chez eux pourront potentiellement devenir les participants d’une prochaine édition. Une couverture en direct des temps forts, un live tweet, le partage de contenus liés aux intervenants, aux conférences, la diffusion de photos, de vidéos est donc indispensable ;
  27. 27. Les médias sociaux peuvent ainsi, être intégrés au processus d’inscription, afin que les participants partagent l’événement avec leur communauté sur Facebook ou Twitter une fois qu'ils ont acheté leur billet. Eventbrite représente d’ailleurs, l’un des sites les plus utilisés pour la réservation des billets électroniques; Encourager l'engagement lors d'un événement en produisant du contenu de qualité pour votre audience. Les participants apprécient le live tweet, le partage de photos et de vidéos sur Facebook, Twitter, YouTube ou Instagram. Ils contribuent de cette façon, à recommander votre événement à leurs amis, followers et leur communauté ;
  28. 28. L’événement Facebook est également un bon un moyen pour communiquer sur le programme mais aussi, pour développer la fréquence de partage de l’événement auprès de la communauté. Il vaut mieux annoncer la projection des films de même type sous forme d’événement ; Utiliser un hashtag dédié à votre événement est indispensable. Il doit être simple, court et surtout, préalablement annoncé sur les médias sociaux ;
  29. 29. Une fois l’événement terminé et après avoir remercié les participants, n’hésitez pas à poursuivre vos publications. Le partage de vidéos ou d’albums photos de qualité vont permettre aux personnes présentes de se remémorer les moments forts. Ils inciteront les autres à se rendre aux futurs événements et peuvent constituer une base documentaire importante, des ressources au nom de votre événement que les internautes pourront consulter en fonction de leurs besoins.
  30. 30. Conclusion Internet notamment les médias sociaux représentent une source précieuse d’information. Que se soit avant ou après l’événement, il suffit de créer une stratégie adéquate au type d’événement. Vous pourrez d’ailleurs, analyser les échanges qui ont eu lieu durant cet événement pour d’une part connaître le ressenti des participants et d’autre part, partager un questionnaire demandant l’avis des participants sur l’organisation, les prestataires, les intervenants. Ce retour vous permettra d’améliorer vos prochains événements et une nouvelle fois, de prendre en considération les attentes des participants. En outre, aucun outil ne devrait être négligé pour assurer la promotion de votre événement. Tous les outils sont efficaces mais à différents degrés.
  31. 31. Merci pour votre attention  Email: belaid.nouha@gmail.com  Facebook: Nouha Belaid  Twitter: @BelNouha  Blog: belaidnouha.wordpress.com

×