LES BONNES PRATIQUES POUR
ÉDUQUER LES ADOLESCENTS AUX
MÉDIAS SOCIAUX,
À L’ÈRE DE L’ÉMERGENCE DU
TERRORISME
Nouha BELAID
Do...
 Placés sur Internet,
notamment sur les médias
sociaux, les adolescents ont
développé leurs compétences
numériques et méd...
 Nos adolescents « doivent développer leurs habiletés et
compétences en littératrice médiatique pour devenir des
consomma...
PROBLÉMATIQUE
 Et vu que la production des ressources exige avoir une
idée sur ce public juvénile dont sa culture est nou...
CORPUS ET MÉTHODOLOGIE DE LA
RECHERCHE
 Des collégiens d’une école privée en Tunisie «L’Etoile »
(enseignement primaire e...
CORPUS DE LA RECHERCHE
RÉSULTATS DE LA
RECHERCHE
LES ADOLESCENTS CONNAISSENT-ILS
OU IGNORENT-ILS LES MÉDIAS
SOCIAUX ?
LES ADOLESCENTS POSSÈDENT-ILS UN
COMPTE SUR UN MÉDIA SOCIAL ?
LA VARIATION DES MOYENNES SELON
LE SEXE
LES PRATIQUES DES
ADOLESCENTS SUR LES
MÉDIAS SOCIAUX 
LES MÉDIAS SOCIAUX APPRÉCIÉS
PAR LES ADOLESCENTS
FRÉQUENCE DE SURVEILLANCE DE
CONNEXION DES ADOLESCENTS AUX
MÉDIAS SOCIAUX PAR LES PARENTS
LES PRATIQUES DES ADOLESCENTS
SUR LES MÉDIAS SOCIAUX
LES APPAREILS QU’UTILISENT LES
ADOLESCENTS POUR SE CONNECTER AUX
MÉDIAS SOCIAUX
LIEUX DE CONNEXION DES
ADOLESCENTS AUX MÉDIAS SOCIAUX
FRÉQUENCE DE CONNEXION DES
ADOLESCENTS AUX MÉDIAS SOCIAUX
MOMENT DE CONNEXION DES
ADOLESCENTS AUX MÉDIAS SOCIAUX
ADOLESCENTS ET
TERRORISME
RAPPORT DES ADOLESCENTS AVEC LE CERCLE DE
TRAITEMENT DU TERRORISME SUR LES MÉDIAS
SOCIAUX
AVIS DES ADOLESCENTS SUR LE
TERRORISME
AVIS DES ADOLESCENTS SUR
L’ATTAQUE CONTRE « CHARLIE HEBDO »
(JANVIER 2015)
FRÉQUENCE DE SUIVIE DE
L’ACTUALITÉ POLITIQUE SUR LES
MEDIAS SOCIAUX
CONCLUSION
 Après le déclenchement du printemps arabe en Tunisie, les
scènes violentes sont devenues plus nombreuses et les
images s...
 De même, ce monde est composé « d’un réseau d’acteurs qui
agissent collectivité autour d’une activité » (Ibid) commune. ...
 Pour Josh Freed, éditorialiste canadien, les
réseaux sociaux constituent la plus importante
fracture générationnelle dep...
 Et quand les valeurs de la citoyenneté sont
touchées, il faut sérieusement en parler (…),
pour concevoir les valeurs de ...
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Nouha BELAID – Doctorante en SIC
Email: Belaid.nouha@gmail.com
Blog: Informer & Communiquer- be...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nouha Belaid- Éduquer aux médias sociaux #terrorisme

1 460 vues

Publié le

Cette recherche porte sur les bonnes pratiques pour éduquer les adolescents aux médias sociaux, à l'émergence du terrorisme. Mettre ces adolescents à l'abri de ce type de médias n'est pas une solution mais leur éduquer au bon usage pourra sauver la situation.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 460
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
456
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nouha Belaid- Éduquer aux médias sociaux #terrorisme

  1. 1. LES BONNES PRATIQUES POUR ÉDUQUER LES ADOLESCENTS AUX MÉDIAS SOCIAUX, À L’ÈRE DE L’ÉMERGENCE DU TERRORISME Nouha BELAID Doctorante en SIC Belaid.nouha@gmail.com Blog: Informer & Communiquer- belaidnouha@wordpress.com Colloque International de la Polytech Centrale et de l’Association de Recherche « Education à » « Pratiques et Formations dans les Educations à » Les 14, 15 et 16 Mai 2015, Tunisie
  2. 2.  Placés sur Internet, notamment sur les médias sociaux, les adolescents ont développé leurs compétences numériques et médiatiques. Mais avec la prolifération du terrorisme dans le monde et l’émergence des vidéos et des photos qui relatent les faits terroristes sur les médias sociaux à l’ère du web 2.0, les spécialistes du domaine se trouvent appelés à accorder un intérêt à la relation qu’entretiennent nos adolescents avec ces nouveaux médias.
  3. 3.  Nos adolescents « doivent développer leurs habiletés et compétences en littératrice médiatique pour devenir des consommateurs de médias à la fois avisés et participatifs. Parmi ces compétences, notons une accessibilité minimale aux médias, la capacité d’analyser les médias par la pensée critique faisant appel à des concepts clés, de les évaluer après analyse et, pour finir, de créer soi-même un produit média » (Habilo Médias, 2014). Donc, nous ne pouvons pas mettre les adolescents à l’abri de ces médias sociaux. Il faut plutôt les éduquer à ces médias.
  4. 4. PROBLÉMATIQUE  Et vu que la production des ressources exige avoir une idée sur ce public juvénile dont sa culture est nourrie de conceptions spontanées et d’images nées dans une culture réceptive, la problématique de cette recherche peut être traduite par la question suivante : Quelles pratiques faut-il adopter pour éduquer nos adolescents aux médias sociaux, suite à leur adoption de plusieurs supports numériques de réception tels que l’ordinateur, le Smartphone, les tablettes.etc ?
  5. 5. CORPUS ET MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE  Des collégiens d’une école privée en Tunisie «L’Etoile » (enseignement primaire et secondaire), située à la capitale.  Il s’agit d’un sondage effectué auprès de 131 adolescents  Notre corpus de recherche est très varié. Il s’agit de 61 filles et 51 garçons, de différentes tranches d’âge (entre 11 ans et 16 ans). Les collégiens qui font l’objet de ce sondage, viennent de milieux sociaux favorisés. Ils appartiennent aux classes moyennes et supérieures de la société.  Au sein du collège, il y a des règles à suivre et l’usage du téléphone portable ou n’importe quel moyen de connexion à Internet est strictement interdit au cours de la séance du cours. Et même pendant les séances de pause, les surveillants contrôlent les appareils de temps en temps.
  6. 6. CORPUS DE LA RECHERCHE
  7. 7. RÉSULTATS DE LA RECHERCHE
  8. 8. LES ADOLESCENTS CONNAISSENT-ILS OU IGNORENT-ILS LES MÉDIAS SOCIAUX ?
  9. 9. LES ADOLESCENTS POSSÈDENT-ILS UN COMPTE SUR UN MÉDIA SOCIAL ?
  10. 10. LA VARIATION DES MOYENNES SELON LE SEXE
  11. 11. LES PRATIQUES DES ADOLESCENTS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX 
  12. 12. LES MÉDIAS SOCIAUX APPRÉCIÉS PAR LES ADOLESCENTS
  13. 13. FRÉQUENCE DE SURVEILLANCE DE CONNEXION DES ADOLESCENTS AUX MÉDIAS SOCIAUX PAR LES PARENTS
  14. 14. LES PRATIQUES DES ADOLESCENTS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX
  15. 15. LES APPAREILS QU’UTILISENT LES ADOLESCENTS POUR SE CONNECTER AUX MÉDIAS SOCIAUX
  16. 16. LIEUX DE CONNEXION DES ADOLESCENTS AUX MÉDIAS SOCIAUX
  17. 17. FRÉQUENCE DE CONNEXION DES ADOLESCENTS AUX MÉDIAS SOCIAUX
  18. 18. MOMENT DE CONNEXION DES ADOLESCENTS AUX MÉDIAS SOCIAUX
  19. 19. ADOLESCENTS ET TERRORISME
  20. 20. RAPPORT DES ADOLESCENTS AVEC LE CERCLE DE TRAITEMENT DU TERRORISME SUR LES MÉDIAS SOCIAUX
  21. 21. AVIS DES ADOLESCENTS SUR LE TERRORISME
  22. 22. AVIS DES ADOLESCENTS SUR L’ATTAQUE CONTRE « CHARLIE HEBDO » (JANVIER 2015)
  23. 23. FRÉQUENCE DE SUIVIE DE L’ACTUALITÉ POLITIQUE SUR LES MEDIAS SOCIAUX
  24. 24. CONCLUSION
  25. 25.  Après le déclenchement du printemps arabe en Tunisie, les scènes violentes sont devenues plus nombreuses et les images sanglantes circulent tous les jours dans nos médias classiques et en ligne. Mais « chez-nous, les choses sont traitées de la même manière (…). Aucune campagne n’a été lancée par le ministère de l’éducation afin d’appeler les enseignants à éduquer nos enfants aux médias, à l’ère de l’émergence de la violence et des courants terroristes » (BELAID , 2015) .  L’adolescent se trouve sur la toile, dans un monde social très fluide, là où rien n’est strictement déterminé, « les frontières s’absentent et les activités sont nombreuses » (Ibid).
  26. 26.  De même, ce monde est composé « d’un réseau d’acteurs qui agissent collectivité autour d’une activité » (Ibid) commune. Et puis, « sur Internet, les jeunes ont le sentiment de poursuivre dans l’intimité leurs échanges avec leurs entourage. Il ne faut pas croire qu’ils sont devenus des « no-life ». C’est simplement pour eux un moyen pour rester connectés dans l’attente de retrouver leur tribu dans la vie réelle » (BALAGUE & FAYON, 2010, p.14).  Il faut ainsi penser à éviter le dérapage car « les jeunes n’ont pas toujours conscience des impacts de leur utilisation des réseaux sociaux. Une prise de conscience est à opérer tant au niveau des parents que des enfants.
  27. 27.  Pour Josh Freed, éditorialiste canadien, les réseaux sociaux constituent la plus importante fracture générationnelle depuis des décennies. « La première génération  [les parents] cherche à protéger sa vie privée de manière quasi- obsessionnelle, l’autre [les enfants] sait à peine ce qu’est la vie privée.» (BALAGUE & FAYON, 2010, p.43). Et selon Marine Dalbard (étudiante et blogueuse), « l’arrivée de Facebook a marqué un tournant dans les pratiques usuelles du web chez les jeunes avec la fin du pseudonymat et de l’anonymat » (BALAGUE & FAYON, 2010, p.43). Ce qui souligne l’importance de l’éducation de nos adolescents aux médias sociaux, à l’ère de l’émergence du terrorisme.
  28. 28.  Et quand les valeurs de la citoyenneté sont touchées, il faut sérieusement en parler (…), pour concevoir les valeurs de la république.  Enfin, cette recherche s’est limitée à l’étude d’un lycée atypique puisque s’y combinent des effets de sur sélection sociale et culturelle. Ce qui nous amène dans une prochaine recherche à observer d’autres lycées dont les élèves sont issus de classes sociales défavorisées.
  29. 29. MERCI POUR VOTRE ATTENTION Nouha BELAID – Doctorante en SIC Email: Belaid.nouha@gmail.com Blog: Informer & Communiquer- belaidnouha@wordpress.com Twitter: @BelNouha

×