Dossier de travaux - Design Graphique - Gwen Grébert

1 597 vues

Publié le

Dossier de travaux de 2ème année de BTS Design Graphique option Communication et Médias Numériques réalisés par Gwen Grébert à Bellecour Ecole.

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 597
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
713
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier de travaux - Design Graphique - Gwen Grébert

  1. 1. Dossier de travaux Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée
  2. 2. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Office National des Forêts Une biodiversité riche et complexe L’homme au coeur de la nature Développement Contexte L’Office National des forêts, gestionnaire des forêts publiques, s’inscrit naturellement dans la modernité. Au service de la société, l’Office prépare avec ces partenaires la forêt et les espaces naturels de demain et agit pour qu’ils participent activement à la résolution des grands enjeux du développement durable : lutte contre les changements climatiques, développement des énergies renouvelables, conservation de la biodiversité, qualité de l’eau, prévention contre les risques naturels... tout en assurant au meilleur niveau la fonction essentielle de production de bois. Une des missions de l’ONF est de sensibiliser le public à la necessité de s’investir dans cette tâche et d’informer au mieux sur les manières de pratiquer un tourisme durable. Le développement du Label Forêts dd’Exception sur une quinzaine de forêts domainiales prestigieuses a connu également une bonne dynamique. C’est pourquoi l’ONF décide de créer une application didactique destinée aux visiteurs de ces forêts. Elle doit permettre de découvrir les richesses de ces lieux, l’évolution de la biodiversité existante, les particularités de la faune et de la flore. Mission Concevoir l’application mobile de l’ONF destinée à informer de manière ludique les visiteurs des forêts d’Exception sur la faune et la flore présentes dans ces milieux. L’application renseignera également sur l’évolution de cette biodiversité et sur les dispositifs durables mis en place pour la préserver. Il s’agit de rendre abordables et attrayants des données qui peuvent sembler complexes ou austères au premier abord. Objectifs de communication L’application devra donner une image vive et dynamique, contemporaine, de l’ONF. La découverte de la faune et de la flore de la Grande Chartreuse devra se faire de façon ludique ou poétique, singulière et étonnante pour le visiteur. Le ton devra être surprenant, léger et contemporain et la cible est le grand public, amateurs de ballade en forêts ou encore touristes de la Grande Chartreuse.
  3. 3. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Office National des Forêts Une biodiversité riche et complexe L’homme au coeur de la nature Développement GIROLLE FORÊT DE LA GRANDE CHARTREUSE FOUGÈRE symbole accueil Cette idée permet à l’utilisateur de sélectionner des élements que l’on aimerait nous être indiquer. La personne choisit les végétaux et animaux sur lesquels ils veulent des renseignements et grâce à la géolocalisation, l’application «vibre» pour nous indiquer qu’on peut voir l’élément choisit ici.
  4. 4. COQUELICOT Le Coquelicot (Papaver rhoeas), appelé aussi Ponceau, Pavot coquelicot ou Pavot rouge, est une plante dicotylédone de la famille des Papavéracées et du genre pavot. Messicole, il est très abondant dans les terrains fraîchement remués à partir du mois d’avril en Europe, il se distingue par sa cou- leur rouge et par le fait qu’il forme souvent de grands tapis colorés visibles de très loin. POMME DE PIN COQUELICOT TEXTE Scroll vertical POMME DE PIN POMME DE PIN Le pin est la désignation générique des arbres appartenant au genre Pinus, de la famille des Pinacées, dont au moins 111 espèces1 ont été décrites. Ce sont des résineux à feuilles en aiguilles groupées en faisceaux par 2, 3 ou 5 et dont les fructifi- cations sont des cônes constitués d'écailles à l'aisselle desquelles on trouve les graines. Ce genre, de loin le plus important des coni- fères, comprend de nombreuses espèces dont beaucoup sont des essences forestières importantes. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Office National des Forêts Une biodiversité riche et complexe L’homme au coeur de la nature Développement
  5. 5. Cette idée est basé sur une signalétique en forêt qui permettrait d'avoir accès à des informations sur le lieu sur lequel nous nous trouvons. Les pictogrammes représentent chacuns une catégories. Les personnes doivent scanner un panneau afin de pouvoir accéder au contenu dechaque endroit. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Office National des Forêts Une biodiversité riche et complexe L’homme au coeur de la nature Développement
  6. 6. ONF LEGENDE Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Office National des Forêts Une biodiversité riche et complexe L’homme au coeur de la nature Développement ONF ARBRE FEUILLU Un arbre est une plante lignifiée terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au-delà de sept mètres. Les arbres acquièrent par croissance secondaire une structure rigide composée d'un tronc qui généralement se ramifie en formant des branches. Le développement en hauteur et la ramification des branches permettent aux arbres d'augmenter leur capacité d'exploitation de l'espace aérien. La position des feuilles sur plusieurs niveaux permet à l'arbre de multiplier la surface d'échange pour la photosynthèse. LEGENDE
  7. 7. LEGENDE ONF ARBUSTE POINT D'EAU ARBRE ÉPINAUX POISSON ARBRE INSECTE Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Office National des Forêts Une biodiversité riche et complexe L’homme au coeur de la nature Développement ONF ARBRE FEUILLU Un arbre est une plante lignifiée terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au-delà de sept mètres. Les arbres acquièrent par croissance secondaire une structure rigide composée d'un tronc qui généralement se ramifie en formant des branches. Le développement en hauteur et la ramification des branches permettent aux arbres d'augmenter leur capacité d'exploitation de l'espace aérien. La position des feuilles sur plusieurs niveaux permet à l'arbre de multiplier la surface d'échange pour la photosynthèse. LEGENDE ONF ARBRE FEUILLU feuille feuille feuille feuille ONF ARBRE FEUILLU Un arbre est une plante lignifiée terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au-delà de sept mètres. Les arbres acquièrent par croissance secondaire une structure rigide composée d'un tronc qui généralement se ramifie en formant des branches. Le développement en hauteur et la ramification des branches permettent aux arbres d'augmenter leur capacité d'exploitation de l'espace aérien. La position des feuilles sur plusieurs niveaux permet à l'arbre de multiplier la surface d'échange pour la photosynthèse. ONFONF
  8. 8. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Office National des Forêts Une biodiversité riche et complexe L’homme au coeur de la nature Développement ONF ONF arbre arbuste montagnechemin Cette idée permet aux utilisateurs de pouvoir agir sur une carte de La Grande Chartreuse. La personne peut ajouter des photos ou vidéos afin de compléter les éléments déjà présent. Les personnes peuvent alors consulter toutes les photos et vidéos des autres personnes. point d’eau plante
  9. 9. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Office National des Forêts Une biodiversité riche et complexe L’homme au coeur de la nature Développement ONF ONF ONF CERF
  10. 10. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Office National des Forêts Une biodiversité riche et complexe L’homme au coeur de la nature Développement
  11. 11. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Office National des Forêts Une biodiversité riche et complexe L’homme au coeur de la nature Développement ONF ONF CERF image ou vidéo fait par l'ONF ONF ONF CERF Ce cerf est l’un des représentants les plus connus de cette famille de mammifères.
  12. 12. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée La marche Transformation de la nature Contexte La marche : La marche à pied est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position debout et en ayant toujours au moins un point d’appui en contact avec le sol, sinon il s’agit de course. Chez l’être humain, la marche est un des principaux moyens de transport et fait partie des modes dits « fati- gants », « doux » ou encore « actifs », avec la bicyclette, la trottinette ou le roller, par opposition aux modes de transport motorisés parfois dits « passifs ». Mission aboutir une réalisation à partir d’une des pistes de travail que vous aurez mené. techniques et formats libres
  13. 13. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée La marche Transformation de la nature
  14. 14. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée La marche Transformation de la nature
  15. 15. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée La marche Transformation de la nature
  16. 16. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée La marche Transformation de la nature
  17. 17. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Les sports aériens Une aventure aérienne Un espace de contemplation Développement Contexte Une partie du département de l’Isère bénéficie d’une topographie tout en relief, véritable paradis pour les amateurs de sports en plein air. L’Isère décide de se démarquer des départements voisins en mettant l’accent sur les sports aériens praticable au coeur de ces paysages. Parapente, deltaplane, ULM, planeur, autant de moyen de s’immerger dans le ciel. Ces pratiques changent la façons d’appréhender les airs, mais la proximité avec la nature reste constante et l’expérience de voler unique. Mission Réaliser une campagne de communication destinée à promouvoir les sports aériens en Isère. Les moyens de communication reste libre. Objectifs de communication La campagne de communication devra expliciter au mieux les enjeux du département Isère. Elle devra véhiculer une image jeune et dynamique et se démarquer en mettant en avant les sports aériens disponibles. L’Isère dispose d’une nature riche dotée de reliefs importants, il est donc opportun de communiquer sur le potentielqu’offre ces espaces montagneux. Les activitées aériennes permettent des senations fortes, des instants d’évasion unqiues qu’il sera propice de souligner également. Le ton doit être léger, aérien, sportif, dynamique, singulier et contemportain et la cible doit être les mateurs de sensations fortes, sportifs, amoureux de la nature, curieux ou téméraires.
  18. 18. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Les sports aériens Une aventure aérienne Un espace de contemplation Développement Parapente Les sports Deltaplane Parachutisme Parapente Saut à l’elastique La région Equipement Contact Le parachutisme est une activité consistant à chuter d’une hauteur allant d’une centaine de mètre à plusieurs milliers (en sortant généralement d’un avion, mais tout autre aéronef peut être utilisé) pour ensuite retourner sur terre avec l’aide d’un parachute. Si la personne s’élance d’un point fixe (pont, falaise, etc), on parle alors plutôt de base jump. Après la sortie, le parachutiste est en chute libre pour une durée plus ou moins longue selon la discipline pratiquée et la hauteur à laquelle il a été largué. Il peut effectuer seul ou avec d’autres personnes des figures avant d’ouvrir son parachute. Une fois sous voile (en vol avec le parachute ouvert), il peut à nouveau effectuer seul ou avec d’autres parachutistes des figures avant de rejoindre le sol en pilotant son parachute de manière à se poser au lieu prévu. Deltaplane Parapente Parapente Le parachutisme est une activité consistant à chuter d’une hauteur allant d’une centaine de mètre à plusieurs milliers (en sortant généralement d’un avion, mais tout autre aéronef peut être utilisé) pour ensuite retourner sur terre avec l’aide d’un parachute. Si la personne s’élance d’un point fixe (pont, falaise, etc), on parle alors plutôt de base jump. Après la sortie, le parachutiste est en chute libre pour une durée plus ou moins longue selon la discipline pratiquée et la hauteur à laquelle il a été largué. Il peut effectuer seul ou avec d’autres personnes des figures avant d’ouvrir son parachute. Une fois sous voile (en vol avec le parachute ouvert), il peut à nouveau effectuer seul ou avec d’autres parachutistes des figures avant de rejoindre le sol en pilotant son parachute de manière à se poser au lieu prévu. Les sports La région Equipement Contact Parachutisme Les sports La région Equipement Contact
  19. 19. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Les sports aériens Une aventure aérienne Un espace de contemplation Développement Parapente Les sports La région Equipement Contact Le parachutisme est une activité consistant à chuter d’une hauteur allant d’une centaine de mètre à plu- sieurs milliers (en sortant généralement d’un avion, mais tout autre aéronef peut être utilisé) pour ensuite retourner sur terre avec l’aide d’un para- chute. Si la personne s’élance d’un point fixe (pont, falaise, etc), on parle alors plutôt de base jump. Après la sortie, le parachutiste est en chute libre pour une durée plus ou moins longue selon la discipline pratiquée et la hauteur à laquelle il a été largué. Il peut effectuer seul ou avec d’autres personnes des figures avant d’ouvrir son parachute. Une fois sous voile (en vol avec le parachute ouvert), il peut à nouveau effectuer seul ou avec d’autres parachutistes des figures avant de rejoindre le sol en pilotant son parachute de manière à se poser au lieu prévu. Parachutisme Parapente Les sports La région Equipement Contact Deltaplane
  20. 20. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Les sports aériens Une aventure aérienne Un espace de contemplation Développement Caméras Personne présente au centre
  21. 21. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Les sports aériens Une aventure aérienne Un espace de contemplation Développement image présente sur le cube VENEZ DÉCOUVRIR EN ISÈRE LES SPORTS AÉRIENS
  22. 22. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Les sports aériens Une aventure aérienne Un espace de contemplation Développement Sports aériens Isère 2013 Sports aériens Isère 2013 Parapente Parachutisme Deltaplane Sports aériens Isère 2013 Parapente Sports aériens Isère 2013 Le principe est relativement simple : une aile en forme de delta, est autostable quand elle vole. Le pilotage « pendulaire » se fait avec peu d’effort. Le pi- lote est allongé la tête au vent dans un harnais intégral profilé, fixé sur le squelette solide de l’aile, au point d’accrochage au milieu de la voile. Deltaplane Le « trapèze » avec ses deux montants et sa barre de contrôle permet au pilote par l’effort de ses bras de se décaler sur les côtés et d’avant en arrière pour déplacer le centre de gravité par rapport au centre de portance de l’aile delta ce qui engendre un léger vrillage des ailes, suffisant pour induire un virage ou une accélération. Parapente Les sports La région Equipement Contact Parapente Parachutisme Deltaplane Sautàl’élastique Typographie ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ abcdefghijklmnopqrstuvwxyz Sports aériens - Isère 2013
  23. 23. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Les sports aériens Une aventure aérienne Un espace de contemplation Développement Sports aériens Isère 2013 Le parachutisme est une acti- vité consistant à chuter d’une hauteur allant d’une centaine de mètre à plusieurs milliers (en sortant généralement d’un avion, mais tout autre aéronef peut être uti- lisé) pour ensuite retourner sur terre avec l’aide d’un parachute. Si la personne s’élance d’un point fixe (pont, falaise, etc), on parle alors plutôt de base jump. Après la sortie, le parachutiste est en chute libre pour une durée plus ou moins longue selon la discipline pratiquée et la hauteur à laquelle il a été largué. Il peut effectuer seul ou avec d’autres personnes des figures avant d’ouvrir son parachute. Une fois sous voile (en vol avec le parachute ouvert), il peut à nouveau effectuer seul ou avec d’autres parachutistes des figures avant de rejoindre le sol en pilotant son parachute de manière à se poser au lieu prévu. Parapente Parachutisme Deltaplane Sports aériens Isère 2013 Le parachutisme est une activité consistant à chuter d’une hauteur allant d’une centaine de mètre à plusieurs milliers (en sortant généralement d’un avion, mais tout autre aéronef peut être utilisé) pour ensuite retourner sur terre avec l’aide d’un parachute. Si la personne s’élance d’un point fixe (pont, falaise, etc), on parle alors plutôt de base jump. Après la sortie, le parachutiste est en chute libre pour une durée plus ou moins longue selon la discipline pratiquée et la hauteur à laquelle il a été largué. Il peut effectuer seul ou avec d’autres personnes des figures avant d’ouvrir son parachute. Une fois sous voile (en vol avec le parachute ouvert), il peut à nouveau effectuer seul ou avec d’autres parachutistes des figures avant de rejoindre le sol en pilotant son parachute de manière à se poser au lieu prévu. Parachutisme Parapente Deltaplane Sports aériens Isère 2013 Le parachutisme est une activité consistant à chuter d’une hauteur allant d’une centaine de mètre à plusieurs milliers (en sortant généralement d’un avion, mais tout autre aéronef peut être utilisé) pour ensuite retourner sur terre avec l’aide d’un parachute. Si la personne s’élance d’un point fixe (pont, falaise, etc), on parle alors plutôt de base jump. Après la sortie, le parachutiste est en chute libre pour une durée plus ou moins longue selon la discipline pratiquée et la hauteur à laquelle il a été largué. Il peut effectuer seul ou avec d’autres personnes des figures avant d’ouvrir son parachute. Une fois sous voile (en vol avec le parachute ouvert), il peut à nouveau effectuer seul ou avec d’autres parachutistes des figures avant de rejoindre le sol en pilotant son parachute de manière à se poser au lieu prévu. Parachutisme Parapente Deltaplane Les sports La région Equipement Contact
  24. 24. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Les sports aériens Une aventure aérienne Un espace de contemplation Développement Parapente Sports aériens Isère 2013 Le principe est relativement simple : une aile en forme de delta, est autostable quand elle vole. Le pilotage « pendulaire » se fait avec peu d’effort. Le pi- lote est allongé la tête au vent dans un harnais intégral profilé, fixé sur le squelette solide de l’aile, au point d’accrochage au Deltaplane Le « trapèze » avec ses deux montants et sa barre de contrôle permet au pilote par l’effort de ses bras de se décaler sur les côtés et d’avant en arrière pour déplacer le centre de gravité par rapport au centre de portance de l’aile delta ce qui engendre un léger vrillage des ailes, suffisant pour induire un virage ou une accélération. Parapente Les sports La région Equipement Contact Parapente Parachutisme Deltaplane Sautàl’élastique Deltaplane Sports aériens Isère 2013 Le principe est relativement simple : une aile en forme de delta, est autostable quand elle vole. Le pilotage « pendulaire » se fait avec peu d’effort. Le pi- lote est allongé la tête au vent dans un harnais intégral profilé, fixé sur le squelette solide de l’aile, au point d’accrochage au Deltaplane Le « trapèze » avec ses deux montants et sa barre de contrôle permet au pilote par l’effort de ses bras de se décaler sur les côtés et d’avant en arrière pour déplacer le centre de gravité par rapport au centre de portance de l’aile delta ce qui engendre un léger vrillage des ailes, suffisant pour induire un virage ou une accélération. Parapente Les sports La région Equipement Contact Parapente Parachutisme Deltaplane Sautàl’élastique Sports aériens Isère 2013 Parapente Deltaplane Les sports La région Equipement Contact Sports aériens Isère 2013 Parapente Deltaplane Les sports La région Equipement Contact Sports aériens Isère 2013 Le parachutisme est une activité consistant à chuter d’une hauteur allant d’une centaine de mètre à plusieurs milliers (en sortant généralement d’un avion, mais tout autre aéronef peut être utilisé) pour ensuite retourner sur terre avec l’aide d’un parachute. Si la personne s’élance d’un point fixe (pont, falaise, etc), on parle alors plutôt de base jump. Après la sortie, le parachutiste est en chute libre pour une durée plus ou moins longue selon la discipline pratiquée et la hauteur à laquelle il a été largué. Il peut effectuer seul ou avec d’autres personnes des figures avant d’ouvrir son parachute. Une fois sous voile (en vol avec le parachute ouvert), il peut à nouveau effectuer seul ou avec d’autres parachutistes des figures avant de rejoindre le sol en pilotant son parachute de Parachutisme Parapente Deltaplane Les sports La région Equipement Contact Sports aériens Isère 2013 Parachutisme Parapente Les sports La région Equipement Contact Le parachutisme est une activité consistant à chuter d’une hauteur allant d’une centaine de mètre à plusieurs milliers (en sortant généralement d’un avion, mais tout autre aéronef peut être utilisé) pour ensuite retourner sur terre avec l’aide d’un parachute. Si la personne s’élance d’un point fixe (pont, falaise, etc), on parle alors plutôt de base jump. Après la sortie, le parachutiste est en chute libre pour une durée plus ou moins longue selon la discipline pratiquée et la hauteur à laquelle il a été largué. Il peut effectuer seul ou avec d’autres personnes des figures avant d’ouvrir son parachute. Une fois sous voile (en vol avec le parachute ouvert), il peut à nouveau effectuer seul ou avec d’autres parachutistes des figures avant de rejoindre le sol en pilotant son parachute de Parachutisme Parachutisme Parapente Parachutisme Deltaplane Sautàl’élastique Parapente
  25. 25. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Musée des Confluences Développement Contexte En 2007 le Muséum d’Histoire Naturelle de Lyon ferme ses portes. Sa collection, datant du XVIIème siècle, retrace l’histoire du monde et des hommes. Aujourd’hui, le musée d’histoire naturelle possède une collection qui traverse le temps. Du mammouth géant de Lyon, aux témoins fossilisés jusquau’aux momies égyptiennes. Fermé depuis 2007, la collection du musée attend son déplacement vers le nouveau musée des confluences. Ce musée des sciences et des sociétés. Le Muséum a des collections importantes en sciences de la terre, sciences de la vie et des sciences humaines. Le regroupement des collections de ces deux musée s’inscrit dans le même optique que celle du Muséum en 1772, celle de faire découvrir au grand public les curiosités du monde. Mission La collection du Muséum d’Histoire Naturelle va reprendre vie au sein de la collection du nouveau Musée des Confluences. Le Musée veut le faire savoir à son public au travers de supportes de communcation numériques. Objectifs de communication Concevoir le site web informant le public de cette migration. Il a aussi pour but de faire découvrir au public cette collection au travers d’archives numériques mais aussi d’un parcours virtuel, ludique et culturel. Le contenu du site servira également de complément d’informations pour les visites par audio guides. La cible est un public de passage, touristes ou familles.
  26. 26. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Musée des Confluences Développement Musée des Confluences flèche poterie préhistorique venus paléolithique plat sanko mammouth de choulans crâne homo erectus rasoir crâne homo habilis vase masque de bhairava thang-ka léopard zébu debout support de tambour en forme de daim éléphant papillon danse macabre tête lihyanite reliure du psautier de dagulf ensevelissement d’un saint Musée des Confluences Afrique Europe AmériqueMammouth de choulans Rasoir Crâne homo habilis Tête lihyanite Ensevelissement d’un saint Louve capitoline Flèche Venus paléolithique Papillon Danse macabre Reliure du psautier de dagulf Crâne homo erectus Poterie préhistorique Support de tambour en forme de daim Eléphant Léopard Plat sanko Céramique japonaise Masque de bhairava Thang-ka Zébu debout Collection Calendrier Audio Archives Contact Asie Musée des Confluences Afrique Europe Amérique poterie préhistorique venus paléolithique mammouth de choulans masque de bhairava éléphant tête lihyanite Collection Calendrier Audio Archives Contact Mammouth de choulans Rasoir Crâne homo habilis Tête lihyanite Ensevelissement d’un saint Louve capitoline Flèche Venus paléolithique Papillon Danse macabre Reliure du psautier de dagulf Crâne homo erectus Poterie préhistorique Support de tambour en forme de daim Eléphant Léopard Plat sanko Céramique japonaise Masque de bhairava Thang-ka Zébu debout Asie
  27. 27. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Musée des Confluences Développement Musée des Confluences Amérique Asie Europe poterie préhistorique plat sanko crâne homo habilis léopard reliure du psautier de dagulf Mammouth de choulans Rasoir Crâne homo habilis Tête lihyanite Ensevelissement d’un saint Louve capitoline Flèche Venus paléolithique Papillon Danse macabre Reliure du psautier de dagulf Crâne homo erectus Poterie préhistorique Support de tambour en forme de daim Eléphant Léopard Plat sanko Céramique japonaise Masque de bhairava Thang-ka Zébu debout flèche venus paléolithique mammouth de choulans crâne homo erectus rasoir vase masque de bhairava thang-ka zébu debout support de tambour en forme de daim éléphant papillon danse macabre tête lihyanite ensevelissement d’un saint Collection Calendrier Audio Archives Contact Afrique
  28. 28. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Musée des Confluences Développement Musée des Confluences Europe Mammouth de choulans Rasoir Crâne homo habilis Tête lihyanite Ensevelissement d’un saint Louve capitoline Flèche Venus paléolithique Papillon Danse macabre Reliure du psautier de dagulf Crâne homo erectus Poterie préhistorique Support de tambour en forme de daim Eléphant Léopard Plat sanko Céramique japonaise Masque de bhairava Thang-ka Zébu debout Collection Calendrier Audio Archives Contact L’Homo habilis maîtrisait parfaitement la bipédie permanente, même si celle-ci n’apparaît pas avec lui. Elle est déjà présente chez Australopithecus. En revanche, ses membres postérieurs courts n’en faisaient pas un aussi grand marcheur que l’Homo ergaster, apparu ultérieurement. Son aspect restait très archaïque. L’espèce présentait un fort dimorphisme sexuel, les femelles étant beaucoup plus petites que les mâles.Homo habilis est contemporain des plus anciennes industries de pierre taillée, nommées oldowayennes. Celles-ci comportent des objets simples taillés généralement sur une seule face pour confectionner un outil (galet aménagé) ou pour obtenir des éclats tranchants. Ces outils devaient lui permettre de découper des morceaux de viande ou de casser des os. Mais Homo habilis a coexisté avec certaines formes robustes d’Australopithèques, les Paranthropes. Certains scientifiques envisagent que ceux-ci étaient également capables de fabriquer des outils de pierre taillée. crâne homo habilis Musée des Confluences Europe Mammouth de choulans Rasoir Crâne homo habilis Tête lihyanite Ensevelissement d’un saint Louve capitoline Flèche Venus paléolithique Papillon Danse macabre Reliure du psautier de dagulf Crâne homo erectus Poterie préhistorique Support de tambour en forme de daim Eléphant Léopard Plat sanko Céramique japonaise Masque de bhairava Thang-ka Zébu debout Collection Calendrier Audio Archives Contact L’Homo habilis maîtrisait parfaitement la bipédie permanente, même si celle-ci n’apparaît pas avec lui. Elle est déjà présente chez Australopithecus. En revanche, ses membres postérieurs courts n’en faisaient pas un aussi grand marcheur que l’Homo ergaster, apparu ultérieurement. Son aspect restait très archaïque. L’espèce présentait un fort dimorphisme sexuel, les femelles étant beaucoup plus petites que les mâles.Homo habilis est contemporain des plus anciennes industries de pierre taillée, nommées oldowayennes. Celles-ci comportent des objets simples taillés généralement sur une seule face pour confectionner un outil (galet aménagé) ou pour obtenir des éclats tranchants. Ces outils devaient lui permettre de découper des morceaux de viande ou de casser des os. Mais Homo habilis a coexisté avec certaines formes robustes d’Australopithèques, les Paranthropes. Certains scientifiques envisagent que ceux-ci étaient également capables de fabriquer des outils de pierre taillée.
  29. 29. Dossier de travaux Onf Arbre Sport Musée Musée des Confluences Développement Musée des Confluences Mai Janvier Mars Septembre mammouth de choulans Collection Calendrier Audio Archives Contact Sanyu, l’écriture du corps Montagnes célestes Galerie Paléontologique Confucius Gengis Khan Métissage Chine des origines Danse macabre Voyages d’exploration scientifique Jardin des plantes Galerie d’Anatomie Rituels tibétains Rina Banerjee La parade animale Art et artisanat africains Drôles de bijoutières Les peuples du monde Mark Brusse Cabinets de curiosités Au pays du Dragon Grande Galerie de l’Évolution Lunes Le monde des mammifères La galerie régionale L’univers minéral Momies d’Egypte Le monde des insectes Février Avril Juin Août Décembre Momies d’Egypte sanyu, l’écriture du corps Voyages d’exploration scientifique le monde des mammifères danse macabre les peuples du monde montagne celeste art et artisanat africains le monde des insectes parade animal galerie paléontologique cabinet de curiosité le monde minéral Musée des Confluences Mammouth de choulans Rasoir Crâne homo habilis Tête lihyanite Ensevelissement d’un saint Louve capitoline Flèche Venus paléolithique Papillon Danse macabre Reliure du psautier de dagulf Crâne homo erectus Poterie préhistorique Support de tambour en forme de daim Eléphant Léopard Plat sanko Céramique japonaise Masque de bhairava Thang-ka Zébu debout Musée des Confluences Mammouth de choulans Rasoir Crâne homo habilis Tête lihyanite Ensevelissement d’un saint Louve capitoline Flèche Venus paléolithique Papillon Danse macabre Reliure du psautier de dagulf Crâne homo erectus Poterie préhistorique Support de tambour en forme de daim Eléphant Léopard Plat sanko Céramique japonaise Masque de bhairava Thang-ka Zébu debout Musée des Confluences Afrique Europe Amérique poterie préhistorique mammouth de choulans Musée des Confluences

×