Dossier de travaux - Design Graphique - Julie Parmentier

6 474 vues

Publié le

Dossier de travaux de 2ème année de BTS Design Graphique option Communication et Médias Imprimés réalisés par Julie Parmentier à Bellecour Ecole.

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 474
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 493
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier de travaux - Design Graphique - Julie Parmentier

  1. 1. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 D o s s i e r profes- s i o n n e l
  2. 2. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 Projet affiche Le theatre de la Renaissance Projet logo S o t r a d e l Projet libre L ’ i l l e t t r i s m e E x p r e s s i o n P l a s t i q u e La fiction dans la realite 1 2 3 4 Sommaire
  3. 3. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 Sotradel1 CONTEXTE/ Implantée depuis plus de quarante ans en France au nord de Lyon et dirigée par Noël Comte, Sotradel bénéficie d’une situation privilégiée au coeur de l’Europe, à proximité immédiate des grands axes routiers et autoroutiers. Sotradel offre une large gamme de services personnalisés en réponse aux besoins de ses clients. Se démarque par sa proximité avec ses clients et sa capacité à personnaliser ses services, la capacité d’écoute, de décision et d’engagement de ses collaborateurs en relation directe avec lesbesoinsdesesclients. MISSION/ Promouvoir les services et expertises du transporteur. Faire connaître les activités et les offres associées à travers un plan de communication dont la création du logo fait partie de la 1ère action. Travailler la papeterie de l’entreprise : carte de visite, de cor- respondance,couverturedebrochureA4etpositionnementsurlesvéhiculesdugroupe (remorque,cabineect). OBJECTIFSDECOMMUNICATION/ Mettreenavantungroupecompétitifdésireuxd’ancrersonimagedansl’èredutemps, ungroupeenconstantedémarchedeprogrèsetauxsolutionslogistiquescomplètes. Studio de creation Projet d’identite v i s u e l l e
  4. 4. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 Un reseau SO TRA DEL Rémi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com Marc Poncet 34 rue Dutract Jouvet 69002 Lyon 08 95 48 45 65 Le 12/04/13 Lyon-nord Z.I. Les Communaux F-01600 REYRIEUX Tél. : 04 74 00 53 43 Fax : 04 74 00 41 13 Mail : sotradel@sotra- del.com Objet : Xerovit laturem fugit ium qui tenda enimilitate corat enis even- dig endigni squasit faccumqui none expelit Madame, Monsieur, Eperfers peleniate sitia cor accullaut et, velitis et, cum unda venim si consequi dero totat as doluptatio. Ficit lam, cumquunt lam inveritio omniminctat. La veliqui voluptaeces nossitaeped que qui susdaepuda videndamus ipsapie- tur? Quia cuptis vid quisi ipsandis untiatur aut voluptas magnis earum, ut quat alique molupta core, tem latecea ero illatqui core, omnitasitem eosti illaut et aut facepta temque volupta tectet estem volupit iusaestis exerum liquas restioreptat eaquianient alique sunto officia volore verio qui quam fuga. Nam faccum fugia eosae sit eossi quatur reprem fugitiati debit venis volorrovid enimincius pedis ma conseni minullestrum ut que nos sequi tendi cumet estrunt, optium ene exeribus aut quamusto et ape- ribusandi ut apiendae veri coreroruntis ent aut pre pro bea apisciatqui ant evellit aut as quo ipsant ut lacimus, sapitatur aspelit aci consers pidebis perepedit ipsam et, sus. Da quam fugiatquae ipsandanis earchictis nemque non cuptas eum invel id quam. Rémi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com Le 12/04/13 Rémi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com TRA DEL SO SO TRA DEL SO TRA DEL SO TRA DEL SO TRA DEL SO TRA DEL Studio de creation Projet d’identite v i s u e l l e Logoquireprendlapositiondetoutelescapitalesd’Europe.(ensachantqueleréseauSotradels’étendsurceterritoir). Chaque point devient alors une destination, et résume l’espace qu’occupe Sotradel. Les élémentstypographiquesviennent se melerà cespointpourformerlelogofinal.Pourlapartiepapeterielegraphismedespointpeutsedisposerdefaçondiverse.
  5. 5. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 SOTRADEL Rémi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com SOTRADEL Marc Poncet 34 rue Dutract Jouvet 69002 Lyon 08 95 48 45 65 Le 12/04/13 Lyon-nord Z.I. Les Communaux F-01600 REYRIEUX Tél. : 04 74 00 53 43 Fax : 04 74 00 41 13 Mail : sotradel@sotradel.com Objet : Xerovit laturem fugit ium qui tenda enimilitate corat enis evendig endigni squasit faccumqui none expelit Madame, Monsieur, Eperfers peleniate sitia cor accullaut et, velitis et, cum unda venim si consequi dero totat as doluptatio. Ficit lam, cumquunt lam inveritio omniminctat. La veliqui voluptaeces nossitaeped que qui susdaepuda videndamus ipsapietur? Quia cuptis vid quisi ipsandis untiatur aut voluptas magnis earum, ut quat alique molupta core, tem latecea ero illatqui core, omnitasitem eosti illaut et aut facepta temque volupta tectet estem volupit iusaestis exerum liquas restioreptat eaquianient alique sunto officia volore verio qui quam fuga. Nam faccum fugia eosae sit eossi quatur reprem fugitiati debit venis volorrovid enimincius pedis ma conseni minullestrum ut que nos sequi tendi cumet estrunt, optium ene exeribus aut quamusto et aperibusandi ut apiendae veri coreroruntis ent aut pre pro bea apisciatqui ant evellit aut as quo ipsant ut lacimus, sapitatur aspelit aci consers pidebis perepedit ipsam et, sus. Da quam fugiatquae ipsandanis earchictis nemque non cuptas eum invel id quam. Veuillez agréer Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées. Rémi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com SOTRADEL Le 12/04/13 Rémi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com SOTRADEL Un reseau Studio de creation Projet d’identite v i s u e l l e SOTRADEL Ensachantquelebutd’unréseauestdel’élargir,leprincipedecelogoestdepartirdusigleinfini(commepourreprésenterune continuité,unfilconducteur)etdelelieràlalettreSdeSotradel.CequidonneundoubleSrenversé,etfragmentécommepour représenterleréseau«encoursdeconstruction». Pourlapapeterie,lelogodevienttrame,etmotifd’ornement.
  6. 6. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 Rémi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com Marc Poncet 34 rue Dutract Jouvet 69002 Lyon 08 95 48 45 65 Le 12/04/13 Lyon-nord Z.I. Les Communaux F-01600 REYRIEUX Tél. : 04 74 00 53 43 Fax : 04 74 00 41 13 Mail : sotradel@sotradel.com Objet : Xerovit laturem fugit ium qui tenda enimilitate corat enis evendig endigni squasit faccumqui none expelit Madame, Monsieur, Eperfers peleniate sitia cor accullaut et, velitis et, cum unda venim si consequi dero totat as dolup- tatio. Ficit lam, cumquunt lam inveritio omniminctat. La veliqui voluptaeces nossitaeped que qui susdaepuda videndamus ipsapietur? Quia cuptis vid quisi ipsandis untiatur aut voluptas magnis earum, ut quat alique molupta core, tem latecea ero illatqui core, omnitasitem eosti illaut et aut facepta temque volupta tectet estem volupit iusaestis exerum liquas restioreptat eaquianient alique sunto officia volore verio qui quam fuga. Nam faccum fugia eosae sit eossi quatur reprem fugitiati debit venis volorrovid enimincius pedis ma conseni minullestrum ut que nos sequi tendi cumet estrunt, optium ene exeribus aut quamusto et aperibu- sandi ut apiendae veri coreroruntis ent aut pre pro bea apisciatqui ant evellit aut as quo ipsant ut lacimus, sapitatur aspelit aci consers pidebis perepedit ipsam et, sus. Da quam fugiatquae ipsandanis earchictis nemque non cuptas eum invel id quam. Veuillez agréer Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées. Rémi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com Le 12/04/13 SOTRADEL solutions et logistiques F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com S O T R ADE L S O T R ADE L S O T R ADE L S O T R ADE L S O T R ADE L S O T R ADE L S O T R ADE L Un che- minement singulier Studio de creation Projet d’identite v i s u e l l e Sotradel a un mode de fonctionnement bien particulié en fonction des demandes. Pour cela ce logo reprend le carré comme forme principale, avec, comme l’axe l’indique, un cheminement bien particulier. En effet, le sens de lecture est donné par un filetnoir,tournantdanslesensdesaiguillesd’unemontre.
  7. 7. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 S O T R ADE L S O T R ADE L SOTRADEL SOTRADEL S O T R A D E L S O T R A D EL T S D E L A R O TO S D E L A R Develop- p e m e n t Studio de creation Projet d’identite v i s u e l l e Changement detypo, (de Helvetica à Ostrich Sans Rounded ), unetypo plus allongé qui met plus envaleurlefilet noirpourla lecture. Ensuite une tentative de plusieurs sens de lecture, mais aussi des couleurs. Essai surfond blanc, et cette fois ci les filetsnesontplussurleslettresmaissurlescontoursdecarré.
  8. 8. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 F i n a l Studio de creation Projet d’identite v i s u e l l e T S D E L A R O T S D E L A R O Choixdulogosurfondblanc,meilleurlisibilitéetgestiondescarrésrappelantlepassage,laprogressionetlecheminement. Pourlapapeterie,lecarrédevientunélémentpouvantàlafoisencadrer,oufaireoffiched’ornement.Onretrouvedansl’enve- loppeetlacouverturedeplaquettelanotiond’empilement,decheminement. T S D E L A R O T S D E L A R O T S D E L A R O S O T R A D E L Marc Poncet 34 rue Dutract Jouvet 69002 Lyon 08 95 48 45 65 Lyon-nord Z.I. Les Communaux F-01600 REYRIEUX Tél. : 04 74 00 53 43 Fax : 04 74 00 41 13 Mail : sotradel@sotradel.com Objet : Xerovit laturem fugit ium qui tenda enimilitate corat enis evendig endigni squasit faccumqui none expelit Madame, Monsieur, Eperfers peleniate sitia cor accullaut et, velitis et, cum unda venim si consequi dero totat as doluptatio. Ficit lam, cumquunt lam inveritio omniminctat. La veliqui voluptaeces nossitaeped que qui susdaepuda videndamus ipsapietur? Quia cuptis vid quisi ipsandis untiatur aut voluptas magnis earum, ut quat alique molupta core, tem latecea ero illatqui core, omnitasitem eosti illaut et aut facepta temque volupta tectet estem volupit iusaestis exerum liquas restioreptat eaquianient alique sunto officia volore verio qui quam fuga. Nam faccum fugia eosae sit eossi quatur reprem fugitiati debit venis volorrovid enimincius pedis ma conseni minullestrum ut que nos sequi tendi cumet estrunt, optium ene exeribus aut quamusto et aperibusandi ut apiendae veri coreroruntis ent aut pre pro bea apisciatqui ant evellit aut as quo ipsant ut lacimus, sapitatur aspelit aci consers pidebis perepedit ipsam et, sus. Da quam fugiatquae ipsandanis earchictis nemque non cuptas eum invel id quam. Veuillez agréer Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées. Le 12/04/13 Remi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAoNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com REmi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAoNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com Remi Gontrant responsable transports F-69400 VILLEFRANCHE-SUR-SAoNE tel: 04 74 00 53 43 mail: sotradel@sotradel.com T S D E L A R O
  9. 9. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 L’illettrisme2 CONTEXTE/ L’illéttrisme désigne l’état d’une personne qui a bénéficié d’apprentissages, mais qui n’a pas acquis, ou perdu la maîtrise de la lecture, l’écriture et du calcul. L’illéttrisme relève del’accèsausensdesécrits.Letextequil’illéttrénecomprendpasestaccessiblelorsque le texte est lu. Cela engendre souvent des problèmes d’employabilité. L’illéttrisme est un phénomène complexe, les causes sont multiples et souvent cumulées dans l’histoire d’un individu(commedesdifficultéspersonnelles,compétencesoubliées...) MISSION/ La lutte contre l’illéttrisme a été déclarée grande cause nationale en 2013 sous la théma- tique «Agir ensemble contre l’illéttrisme» il est demandé de faire la promotion de cette action en proposant un support imprimé adéquat au design et concept de communication. Fairecomprendrelanotiond’illéttrismeetexpliciterlessolutionsquiexistent,etlesmoyens defairereculerl’illéttrismedansnotrepays. OBJECTIFSDECOMMUNICATION/ Par cette distinction de frande cause nationale, le Premier ministre a voulu souligner et encourager la démarche de rassemblement des principales associations et organisations quiluttentcontrel’illéttrisme.IlsouhaiteégalementsensibiliserlesFrançaisàunproblème méconnuetsous-estimé. Studio de creation Projet libre
  10. 10. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 Des conse- q u e n c e s i m p o r - t a n t e s grande cause nationnal 2013 illéttrisme. illéttrisme. illéttrisme. illéttrisme. grande cause nationnal 2013 illéttrisme.illéttrisme. illéttrisme. illéttrisme. grande cause nationnal 2013 illéttrisme.illéttrisme. illéttrisme.illéttrisme. fonddelistedemot«écriture.lecture.calcul.»déformé. séried’affichededifférentecouleur/déformation/disposition,etdesélémentstypographiquesdisposésdesorteàcassercette déformation, comme des étiquettes collées defaçon éparpillée. Un côté ludique, en sachant que l’illéttrisme est un problème touchant l’apprentissage de l’écrit la lecture et le calcule. Le fait de lister les éléments insite la répétition, donc le bruit, une sorted’appelausecours. illéttrisme. illéttrisme. illéttrisme. illéttrisme. Studio de creation Projet libre
  11. 11. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 * *Jouer des mots. 1 2 3 * *Les premiers mots Ch e min É cole 1 2 3 * *Les premiers mots 1 2 3 1 2 3 recto verso réponse Chemin ÉcoleJouer question recto verso Carnet pour enfants illéttrés constitué de rébus. Le but est de leur ré-apprendre à lire des mots simples, tout en s’amusant. Chaquedoublepagecomportelerébu,desimagesindicesetlaréponsefinaleavecl’orthographeparsyllabe. Chaque image se référencie à un dessin, mais sont toute de la même couleur et légèrement éclaircie pour poser le doute, et rendrel’apprentissageludique. déclinaison du carnet en jeu de carte. Jeu composé de 2 sortes de carte : les questions et les réponses. Les question sont recto verso, avec comme indice les photos correspondants à la réponse. Les cartes réponses forment un 2ème tas et sont référencié aux question par une legende (voir coin des cartes questions). Prevenir pour agir Studio de creation Projet libre
  12. 12. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 L'illettrisme dé- signe l'état d'une personne qui a bé- néficié d'apprentis- sages, mais qui n'a pas acquis, ou a per- du, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une ab- sence d'apprentis- sage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'il- lettré ne comprend pas est accessible l orsque le texte est lu. L'illettrisme en- gendre souvent des problèmes d'employa- bilité. Le mot illettrisme est un néologisme créé en 1981 à partir du terme « i llettré » (issu du latin illitte- ratus signifiant « ignorant ») par le père Joseph Wresinski, fonda- teur d’ATD Quart Monde, afin de désigner les seuls Français, sortis en situation d’échec de l’école, ayant une connaissance insuffisante de l’écrit, vite perdue faute d’un em- ploi régulier, et de les différen- cier des autres catégories d’illet- trés1. Auparavant, la définition de l’UNESCO de l’analphabétisme En France, selon une enquête de l’Insti- tut national de la statistique et des études économiques (INSEE) réali- sée entre 2011 et 2012, 7 % (3 100 000 personnes) de la population française adulte âgée de 18 à 65 ans et ayant été scolari- sée en France 13 est illettrée, soit 2 % de moins qu’en 2004. 6 % de ceux qui exercent une activi- té professionnelle et 10 % des deman- deurs d’e mploi sont confrontés à l’illettrisme. L’illettrisme touche plus les hommes (60.5 %) que les femmes (39.5 %). La propor- tion de personnes illettrées est rela- tivement faible chez les jeunes (4 % des jeunes de 18 à 25 ans) mais plus importante chez les générations pré- cédentes (53 % des illettrés ont plus de 45 ans). Ce taux important d’illettrisme n’empêche pas certaines de ces personnes d’avoir un emploi, 51 % étant dans la vie active et 23.5 % au chô- mage, en formation ou en inactivité. Cependant, 20 % des allocataires du re- venu minimum d’in- sertion (RMI) sont en situation d’il- lettrisme. Concernant la ré- partition géogra- phique, il n’y a pas de dif- férence no- table entre les zones rurales et ur- baines, même si dans les zones urbaines sensibles, le taux d’illettrisme est deux fois plus impor- tant (14 %) que dans la population géné- rale (7 %). L’illettrisme a été déclaré Grande Cause nationale de l’année 2013. GRANDE CAUSE NATIONALE 2013 AGISSONS CONTRE L’ILLÉTTRISME Une affiche repprenant la définition de l’illéttrisme sur photo bichromie d’un portrait aux yeux et bouche rayés. La définition estpeulisible,pourinsistersurl’absencedelecturepourlesilléttrés.desblocs«grandecausenationale»et«agissonscontre l’illéttrisme»positionnésendiagonale,avecunetypopointilléerappelantleBraille. La définition de l’illéttrisme est déformé, mal gérée (graisse, ferrage etc...) pour insister sur la confusion d’un illéttré, donc exagération. Typodefond:OCR,unetypoquiaétécréépourêtrelisibleparlesmachines,cequifaitd’elleunetypopeulisiblepourl’homme. autreréférencesàl’illéttrisme. séried’afficheavecportrait,dedifférentecouleur,dedifférentepersonnes(femmes,hommes,enfants.) L'illettrisme dé- signe l'état d'une personne qui a bé- néficié d'apprentis- sages, mais qui n'a pas acquis, ou a per- du, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une ab- sence d'apprentis- sage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme en- gendre souvent des problèmes d'employa- bilité. Le mot illettrisme est un néologisme créé en 1981 à par- tir du terme « illettré » (issu du latin illit- teratus si- gnifiant « ignorant ») par le père Joseph Wre- sinski, fondateur d’ATD Quart Monde, afin de désigner les seuls Français, sortis en situation d’échec de l’école, ayant une connais- sance insuffisante de l’écrit, vite per- due faute d’un emploi régulier, et de les différencier des autres catégories d’illettrés1. En France, selon une enquête de l’Ins- titut national de la statistique et des études éco- nomiques (INSEE) réalisée entre 2011 et 2012, 7 % (3 100 000 personnes) de la population fran- çai se adulte âgée de 18 à 65 ans et ayant été scola- risée en France 13 EST ILLETTRÉE, SOIT 2 % DE MOINs qu’en 2004. 6 % de ceux qui exercent une activité profes- sionnelle et 10 % des demandeurs d’em- ploi sont confrontés à l’illettrisme. L’illettrisme touche plus les hommes (60.5 %) que les femmes (39.5 %). La proportion de p ersonnes illet- trées est relative- ment faible chez les jeunes (4 % des jeunes de 18 à 25 ans) mais plus importante chez les générations précé- dentes (53 % des illettrés ont plus de 45 ans). Ce taux important d’illet- trisme n’empêche pas certaines de ces personnes d’avoir un emploi, 51 % ét ant dans la vie ac- tive et 23.5 % au chômage, en for- mation ou en inacti- vité. Cependant, 20 % des allocataires du revenu minimum d’insertion (RMI) sont en situation d’illettrisme. Conc ernant la ré- partition géographique, il n’y a pas d e diffé- rence notab le entre les zones rurales et urbaines, même si dans les zones ur- baines sensibles, le taux d’illettrisme est deux fois plus im- portant (14 %) que dans la population géné rale (7 %). L’illettrisme a été déclaré Grande Cause nationale de l’année 2013. GRANDE CAUSE NATIONALE 2013 AGISSONS CONTRE L’ILLÉTTRISME Prevenir pour agir Studio de creation Projet libre
  13. 13. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. GRANDECAUSE NATIONALE. 2013 AGISSONS L’ILLÉTTRISME AGISSONS CONTRE L’ILLÉTTRISME AGISSONS CONTRE L’ILLÉTTRISME L’ILLÉTTRISME L’ILLÉTTRISME L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. GRANDE CAUSE NATIONALE. 2013 CONTRE Toutd’abord,untravailsurlaphotod’identité,lefaitquecellecisoitunedeschosesquimetchaqueindividuàégalité.Laphoto d’identité est aussi un moyen d’existerlégalement, et auxyeux des autres. Mais lefait devenirintervenirdirectement dessus amèneaumalaise,àlapertederepèreetuneautreconotationparrapportaufaitquel’illéttréadumalàs’incererensociété. Ensuite,ledeveloppementdelacompositiontypographique,avecunessaiscripte,unautreréguliéetundernieravecmultiple supperposition. effetdésordonné,commeuncollagepourcequiestdesélémentsàfondnoir,pourrappelerl’effetbrouillédel’illéttré. Develop- p e m e n t Studio de creation Projet libre
  14. 14. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 Choix de la compositiontypographique ordonnée, contrastée avec les éléments en bas disposés comme un brouillon, comme faitàlavasvite.Jeudeplan,dedispositionentrelesdifférentsélémentspourcréeruncompositionéquilibrée. Lesbandesrougesviennenteffacer,dominerleportraitdefondetcréentunrytme. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. GRANDECAUSE NATIONALE 2013 AGISSONS L’ILLÉTTRISME L’ILLÉTTRISME L’ILLÉTTRISME L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. CONTRE L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'ap- prentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illettrisme est donc à distinguer de l'anal- phabétisme qui résulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d ' e m p l o y a b i l i t é . La notion voisine d'in- numérisme s'applique aux personnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raison- nement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illet- tré ne comprend pas est acces- sible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficul- tés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. GRANDECAUSE NATIONALE 2013 AGISSONS L’ILLÉTTRISME L’ILLÉTTRISME L’ILLÉTTRISME L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illet- tré ne comprend pas est acces- sible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficul- tés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illet- tré ne comprend pas est acces- sible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficul- tés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illet- tré ne comprend pas est acces- sible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficul- tés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illet- tré ne comprend pas est acces- sible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficul- tés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. CONTRE L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illet- tré ne comprend pas est acces- sible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficul- tés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illet- tré ne comprend pas est acces- sible lorsque le texte est lu. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illet- tré ne comprend pas est acces- sible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficul- tés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illet- tré ne comprend pas est acces- sible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innu- mérisme s'applique aux per- L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illet- tré ne comprend pas est acces- sible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficul- tés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maî- trise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illet- trisme est donc à distinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentis- sage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distin- guer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'ap- prentissage. L'illettrisme L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'illettrisme est donc à dis- tinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. GRANDECAUSE NATIONALE 2013 AGISSONS L’ILLÉTTRISME L’ILLÉTTRISME L’ILLÉTTRISME L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'illettrisme est donc à dis- tinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'illettrisme est donc à dis- tinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'illettrisme est donc à dis- tinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'illettrisme est donc à dis- tinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. CONTRE L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'illettrisme est donc à dis- tinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'illettrisme est donc à dis- tinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'illettrisme est donc à dis- tinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'illettrisme est donc à dis- tinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innu- mérisme s'applique aux per- L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'illettrisme est donc à dis- tinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. Le texte que l'illettré ne comprend pas est accessible lorsque le texte est lu. L'illettrisme engendre souvent des problèmes d'employabilité. La notion voisine d'innumé- risme s'applique aux per- sonnes ayant des difficultés à maitriser les nombres, le raisonnement et le calcul. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéfi- cié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maîtrise de la lecture, de l'écriture et du calcul. L'il- lettrisme est donc à distinguer de l'analphabétisme qui ré- sulte d'une absence d'appren- tissage. L'illettrisme relève de l'accès au sens des écrits. L'illettrisme désigne l'état d'une personne qui a bénéficié d'apprentissages, mais qui n'a pas acquis, ou a perdu, la maî- trise de la lecture, de l'écri- ture et du calcul. L'illet- trisme est donc à distinguer de l'analphabétisme qui résulte d'une absence d'apprentis- F i n a l Studio de creation Projet libre
  15. 15. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 Le theatre de la Renaissance 3 CONTEXTE/ le théâtre ouvre ses portes en 1982.Depuis sa création, ce théâtre municipal a toujours occupé une place à part dans l’agglomération lyonnaise, en défendant un projet artistique conçu autour de la rencontre du théâtre et de la musique. Le théâtre de la Renaissance soutientégalementlaproductionetlacréationartistiquesoustoutssesformes.Ilaccueille parexemple dans ce cadre des compagnies en résidence. Lieu d’échange et de réflexion, il proposeenoutreateliers,stagesetrencontres. Lethéâtreestdevenu«scèneconvention- née pour le théâtre musical» en signant en décembre 2009 une conention avec l’Etat, la régionRhôneAlpesetlavilled’Oullinsentantque«scènedédiéeàlarenontreentrethéâtre etmusique».CequiestquasimentuniqueenFrance. MISSION/ concevoir la communication de saison 2013/2014 du Théâtre La Renaissance. Pour cela, réaliseruneaffiche-programme,rectosimple,auformatDecaux(120x176cm).Cetteaffiche feral’objetdelacréationd’unsystèmevisuelquiserautilisépourannoncerchaquemoisles différentsspectacles. OBJECTIFSDECOMMUNICATION/ lacommunicationréaliséepourcettesaisondevraexpliciteraumieuxlesenjeuxetlanature dethéâtre.LaconcurrenceétantrudeentrelesdifférentslieuxculturelsduGranLyon,l’uni- vers graphique ainsi créé devra être impactant, singulieret proposerune lecture claire des différentesinformationsetspectaclesprésentés. Studio de creation Projet d’affiche s a i s o n n i e r e
  16. 16. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 Unpremiertravailsurl’idéedefragmentetdecroisement.Chaquemois,unfonddifférentquireprendunephotodespectacle (danse, musique, théâtre...) fragmentée formant une composition dynamique en diagonale comme un passage sur l’affiche. Chaqueélémenttypographiqueestsurlignépourseréférencieraucollage,donnerl’impressionde2plansdifférentsafindebien mettreenvaleurleprogramme. L’art de la scene en tout g e n r e JANVIER 2014 20H00 le 14/01/14 11H00-15H00 le 15/01/14 21H00 le 18/01/14 15H00 le 22/01/14 - 24/01/14 20H00 le 22/01/14 20H00 le 30/01/14 LECTURE MUSICALE - musique CAMION À HISTOIRE ! - spectacle PHILIP GLASS CONCERT - musique FRAGMENTS - théâtre JOUR 54 - concert CARTE BLANCHE À SEVERINE - théâtre Théâtre La Renaissance OULLINS GRAND LYON 7, rue Orsel - 69600 Oullins 04 72 39 74 91 Théâtre La Renaissance MARS 2014 20H00 le 14/03/14 21H00 le 21/03/14 - 22/03/14 20H00 le 26/03/14 20H00 le 28/03/14 STEVE FIVE - opéra MAX BLACK - musique INCENDIES - théâtre MOMO - spectacle OULLINS GRAND LYON 7, rue Orsel - 69600 Oullins 04 72 39 74 91 Studio de creation Projet d’affiche s a i s o n n i e r e
  17. 17. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 théâtre la renai ance FÉ VRI ER 2014 THENEEDFORCOSMOS music/poésie 04/02/14à20h00 ANOLDMONK théâtre/danse/jazz 06/0214et07/02/14à 20h00 SILKANDSALTMELODIES musique 12/02/14et13/02/14 à20h CINELANDIA humour/spectacle 18/02/14et19/02/14à 20h00 L’ÎLESOLAIRE théâtre 21/02/14à20h00 LECABARETLUNAIRE spectacle 25/02/14et26/02/14 à20h00 OULLINS GRAND LYON 7, rue Orsel - 69600 Oullins 04 72 39 74 91 Jan vi er 2014 CAMIONÀHISTOIRES! spectacle 15/01/14à11h00/15h00/17h00 PHILIPGLASSCONCERTSOLO musique 18/01/14à21h00 FRAGMENTSOULAVIEILLE QUITRICOTAITSONOMBRE... théâtre 22/01/14à15h00 24/01/14à19h00 JOUR54,OPÉ- RARADIOPHONIQUE concert 22/01/14à20h00 CARTEBLANCHEÀSÉ- VERINECHAVRIER théâtre 30/01/14à20h00 OULLINS GRAND LYON 7, rue Orsel - 69600 Oullins 04 72 39 74 91 théâtre la renai ance Uneaffichequitentedeconfrontersonetmouvement.Lefondreprésenteunefusiondedeuxéléments.Lecontrasteestéga- lement marqué parles élémentstypographiques, avec unetypotrèsfine, liniéale supperposée avec unetypo assez moderne, semblableàdesbanièreslumineusespourleprogramme.Cettedernièrecompositionestplacédesorteàcréerunrytmevisuel, parlesurlignementetl’espaceentrelesmots. S o n o r e et visuel Studio de creation Projet d’affiche s a i s o n n i e r e
  18. 18. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 Théâtre La Renai ance 2013/2014 OULLINS GRAND LYON 7, rue Orsel - 69600 Oullins 04 72 39 74 91 novembre Oswald de nuit poésie 07/11/13 à 20h00 hugnie théâtre 19/11/13 et 20/11/13 à 20h00 LA terza luce concert 14/11/13 à 20h00 contes chinois Spectacle/animation 15/11/13 à 19h00 Leve de r i d e a u du lieu Cetaxereprendlethèmedulevéderideau,présentantchaquemoislesdifférentsspectacles.Uncarrécentré,formédebande (chaque bande est l’affiche d’un spectacle). Le carré gardetoujours les mêmes dimensions. Unfond blanc et un encadrement d’abordparlesborduresnoirpuistypographiquepourprésenter,mettreenvaleurlecarrébichromique. Leprogrammeseprésenteavecunencadrementsurdeuxpourguiderleregardetrendrelesspectaclesindépendants. Théâtre La Renai ance 2013/2014 OULLINS GRAND LYON 7, rue Orsel - 69600 Oullins 04 72 39 74 91 fevrier THE NEED FOR COSMOS music/poésie 04/02/14 à 20h00 AN OLD MONK théâtre/danse/jazz 06/0214 et 07/02/14 à 20h00 SILK AND SALT MELODIES musique 12/02/14 et 13/02/14 à 20h CINELANDIA humour/spectacle 18/02/14 et 19/02/14 à 20h00 L’ÎLE SOLAIRE Théâtre 21/02/14 à 20h00 LE CABARET LUNAIRE Spectacle 25/02/14 et 26/02/14 à 20h00 Studio de creation Projet d’affiche s a i s o n n i e r e
  19. 19. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 Develop- p e m e n t J a v re i n 2014 OULLINSGRANDLYON 7,rueOrsel-69600Oullins 0472397491 CAMIONÀHISTOIRES! spectacle 15/0a1/14à11h00/15h00/17h00 PHILIPGLASSCONCERTSOLO musique 8/01/14à21h00 FRAGMENTSOULAVIEILLE QUITRICOTAITSONOMBRE... théâtre 22/01/14à15h00 24/01/14à19h00 JOUR54,OPÉRARADIOPHONIQUE concert 22/01/14à20h00 CARTEBLANCHEÀSÉVERINECHAVRIER théâtre 30/01/14à20h00 OULLINSGRANDLYON 7,rueOrsel-69600Oullins 0472397491 OULLINSGRANDLYON 7,rueOrsel-69600Oullins 0472397491 2014 2014 FRAGMENTS OU LA VIEILLE QUI TRICOTAIT SON OMBRE... théâtre 22/01/14 à 15h00 24/01/14 à 19h00 JOUR 54, OPÉRA RADIOPHONIQUE concert 22/01/14 à 20h00 CARTE BLANCHE À SÉVERINE CHAVRIER théâtre 30/01/14 à 20h00 PHILIP GLASS CONCERT SOLO musique 8/01/14 à 21h00 CAMION À HISTOIRES ! spectacle 15/0a1/14 à 11h00 / 15h00 / 17h00 FRAGMENTSOULAVIEILLE QUITRICOTAITSONOMBRE... théâtre 22/01/14à15h00 24/01/14à19h00 JOUR54,OPÉRARADIOPHONIQUE concert 22/01/14à20h00 CARTEBLANCHEÀSÉVERINECHAVRIER théâtre 30/01/14à20h00 PHILIPGLASSCONCERTSOLO musique 8/01/14à21h00 CAMIONÀHISTOIRES! spectacle 15/0a1/14à11h00/15h00/17h00 Ledéveloppementsefaiten2étapes; la disposition des éléments typographiques de fond (le mois) qui vont se lier à la composition visuelle. puis pour finaliser, la disposition du programme, partant du bas, du haut et horizontalement.Choix de la disposition parte vers le haut, pour que le passantpenchelatêteversladroite.Lerytmevisuelestdonnénonplusparlesurlignementmaisparlaprésencedefiletsqui viennentaussiguideràlalecture.Changementdetypo,plusstricte(OCR). Studio de creation Projet d’affiche s a i s o n n i e r e
  20. 20. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 2014 OULLINSGRANDLYON 7,rueOrsel-69600Oullins 0472397491 CAMIONÀHISTOIRES! spectacle 15/0a1/14à11h00/15h00/17h00 PHILIPGLASSCONCERTSOLO musique 8/01/14à21h00 FRAGMENTSOULAVIEILLE QUITRICOTAITSONOMBRE... théâtre 22/01/14à15h00 24/01/14à19h00 JOUR54,OPÉRARADIOPHONIQUE concert 22/01/14à20h00 CARTEBLANCHEÀSÉVERINECHAVRIER théâtre 30/01/14à20h00 OULLINSGRANDLYON 7,rueOrsel-69600Oullins 0472397491 RICHARDIII theâatre 22/04/14aà20H00 23/04/14a20H00 24/04/14àa2OHOO COLLECTIONPARTICULIÈRE universd’artiste 05/04/2014à20H00 HORRSPISTE Clown 01/0414a20H00 02/04/14a2HH00 LECANTIQUEDESCAN- TIQUES&HOMMAGEAMAHHOUD Musique 15/04/14 2014 TUTIENSSURTOUSLESFRONTS créeation/reprise 17/04/14a20H00 OULLINSGRANDLYON 7,rueOrsel-69600Oullins 0472397491 TRIOPAJIII musique 03/07/13a20H30 2014 OULLINSGRANDLYON 7,rueOrsel-69600Oullins 0472397491 P’TITJOJO,SACAUDOS spectacle 21/10/13a16H00 22/10/13a16H00 CHOEURDEFEMMES/MAGNIFICAT musique 26/10/13a18H00/21H30 REQUIEMACHINE spectacle 27/10/13 2014 OULLINSGRANDLYON 7,rueOrsel-69600Oullins 0472397491 RICHARDIII theâatre 22/04/14aà20H00 23/04/14a20H00 24/04/14àa2OHOO COLLECTIONPARTICULIÈRE universd’artiste 05/04/2014à20H00 HORRSPISTE Clown 01/0414a20H00 02/04/14a2HH00 LECANTIQUEDESCAN- TIQUES&HOMMAGEAMAHHOUD Musique 15/04/14 2014 TUTIENSSURTOUSLESFRONTS créeation/reprise 17/04/14a20H00 Leconceptfinalmarcheparsaison,unecouleurpourchaquecequifait4affichesparcouleur: hiver/bleu,printemps / vert,été/jauneetautomne/orange.Chaquemois,unnouveauvisueldefondainsiqu’unenouvelle dispositiondeséléments,cequipermetunrenouveau,unchangementtoutengardantuneidentité.F i n a l Studio de creation Projet d’affiche s a i s o n n i e r e
  21. 21. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 theatre le travestissement 4 MISSION/ Enpartantsurlethèmeduthéâtre,endéduireuneproblématiquepréciseettraitercesujet plastiquement. PROBLÈMATIQUE/ Commentréussiràintégrerlafictiondanslaréalité? En sachant que lethéâtre est un lieu de jeu de rôle qui à lafois comporte des acteurs bien réels,maisaussiunereprésentationjoué,fictive.Ilestintéressantdeseposerlequestion- nementdelafictionintroduitdanslaréalité,commentréussiràmettreenlienlesdeuxpour aufinalquestionneraussilespectateur. Pour cela, j’ai décidé de traiter le sujet du travestissement, le fait de travestir au point de poserledoutesurlesexedespersonnages. E x p r e s s i o n p l a s t i q u e le theatre
  22. 22. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 E x p r e s s i o n p l a s t i q u e le theatre Plusieursessai,desportraitsseulsouencouple,despausesmasculinesetféminines.Unepremièrerecherchedansl’attitude despersonnagespourjouerdesclichésetstéréotypeshomme/femme.Choixdunoiretblancetdefortcontrasterpourmasque certaindétail,etinsistersurledouteduspectateur.r e - cherches
  23. 23. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 E x p r e s s i o n p l a s t i q u e le theatre 2èmeétape, undéveloppementsurlesplans. D’abordunjeudegrosplansurcertainepartieduvisage,commepourinstaurer uneintimitéaveclespectateur,ainsiqu’undouteencoreplusprononcé,ettoujourslesportraitsmaisseulementencouple. develop- p e m e n t
  24. 24. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 E x p r e s s i o n p l a s t i q u e le theatre Pour le final, j’ai voulu garder le principe de gros plan et portrait de couple. Cette fois-ci, le spectateur est face à plusieurs couples, donc plus de visuel et une perte de repère certaine. 3 couples d’abord présentés pas une série de gros plan (tous confondus) puis pourfinirla présentation des portraits pourqu’aufinal, se demanderqui est qui, quel gros plan correspond à tellepersonne. F i n a l
  25. 25. JulieParmentier DesignGraphique médiasimprimés 2013/2014 E x p r e s s i o n p l a s t i q u e le theatre Pour le final, j’ai voulu garder le principe de gros plan et portrait de couple. Cette fois-ci, le spectateur est face à plusieurs couples, donc plus de visuel et une perte de repère certaine. 3 couples d’abord présentés pas une série de gros plan (tous confondus) puis pourfinirla présentation des portraits pourqu’aufinal, se demanderqui est qui, quel gros plan correspond à tellepersonne. F i n a l

×