Usine Leflaive - Design d'Espace - Pauline Martel

3 045 vues

Publié le

Projet professionnel de 2ème année de BTS Design d'Espace réalisé par Pauline Martel à Bellecour Ecole.

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 045
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 612
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Usine Leflaive - Design d'Espace - Pauline Martel

  1. 1. ÉTAT DES LIEUX DUO CONSTRUCTIF L’usine Leflaive est située à Saint Etienne dans la Région Rhône Alpes, dans le quartier de la Chaléassière à Saint- Etienne, près du Stade Geof- froy Guichard et du Zénith. Ce bâtiment a été choisi car tout comme La Plateforme de Lyon, elle servit pendant long- temps à l’industrie française. En effet, durant la Révolution Industrielle, les métiers de métallurgie lourde due à la pré- INTÉRIEUR DE L’USINE LEFLAIVE STRUCTURE MÉTALLIQUE VISIBLE DE L’USINE LEFLAIVE STRUCTURE AVEC LES MULTIPLES FACETTES FAÇADE OUEST ET SUD AVEC BÂTIMENT PLUS CONTEMPORAIN FAÇADE OUEST PLAN DE L’USINE LEFLAIVE. ÉCHELLE 1/500e Le bâtiment est forrmé de deux axes et d’une structure métallique régulière. sence de mines de charbons se déve- loppèrent à Saint- Etienne. L’usine Le- flaive est un bâtiment avec une structure métallique, s’élevant jusqu’à 20 mètres de haut, avec une su- perficie de 5500 m². PLAN DE MASSE 67.50 94.17 94.17 67.50 52.635 52.635 19.89519.356.575 19.685 19.2628.555 HSP : 19,9 HSP : 19,9 HSP : 14,4 HSP : 8,7 HSP : 6 HSP : 19,9 HSP : 2,5
  2. 2. L’équipe de La Plateforme, possédant une péniche événementielle sur les berges du Rhône à Lyon, veut investir dans un bâtiment afin de créer un lieu plus approprié pouvant répondre à de nombreuses demandes. Pour cela, elle choisit la friche industrielle Leflaive à Saint-Etienne, ayant servi à l’industrie française, tout comme le pétrolier de La Plateforme. Deux espaces, bien démarqués seront créés, un lieu destiné aux événements festifs comme des soirées dansantes, des concerts, des meetings, avec une ambiance de club, puis un espace pour les événements professionnels comme des conférences ou des expo- sitions, où l’on pourra participer parfois à des cocktails dinatoires. Un espace de restauration sera mis à disponibilité des deux zones événementielles. Lorsqu’aucun événement ne sera organisé, le restaurant sera ouvert au public. Des espaces privés seront accessibles afin de continuer les réunions professionnelles par exemple. RESTAURANT LES GRANDES TABLES À MARSEILLE RESTAURANT BERLINER À LILLES CONCERT NINKASI GERLAND Deux espaces événementiels : - Création d’un grand espace événemen- tiel festif pouvant accueillir des concerts, des meetings, des défilés, des soirées dan- santes. Le lieu sera transformé en club, les week end où aucun événement ne sera orga- nisé. - Aménagement d’un espace plus intime et plus petit, pouvant accueillir des confé- rences, des expositions, des réunions professionnelles. Des cocktails dinatoires privés pourront être organisés. Les deux espaces événementiels devront être modulables. CONCERT AU NINKASI DE LYON MAZZO RESTAURANT À AMSTERDAM PAR CONCRETE ARCHITECTURAL ASSOCIATES ESPACE ÉVÉNEMENTIEL CLACQUESIN - HAUTS-DE-SEINE Un grand espace de restauration : - Brasserie réservée avant tout aux évé- nements. Elle sera accessible au public extérieur lorsqu’aucun événement ne sera organisé. Les menus proposés offriront des spécialités du Mont du Lyonnais et stépha- noises comme la rapée. - Des salons privés dans la continuité de la brasserie, seront disponibles pour continuer les réunions professionnelles par exemple et créer des espaces plus intimes. L’espace restauration doit être dans le même esprit que les espaces événemen- tiels. RESTAURANT STORK À AMSTERDAM PROGRAMME et CAHIER DES CHARGES LA PLATERFORME SAINTÉ
  3. 3. La friche industrielle est un lieu laissé à l’abandon après l’arrêt de l’activité industrielle qui s’y exerçait. Très souvent, les friches industrielles ont un impact négatif sur l’environnement et ne peuvent être exploi- tées de nouveau à cause de mauvaises normes. Mais un grand nombre d’entre elles sont réhabilitées tout en gardant le charme de l’architecture industrielle. Friche industrielle à Saint-Etienne devenue espace pour Soccer. Friche La Belle de Mai, Marseille. Dans les deux axes de travail définis, la structure du bâtiment sera conservée, tel que les colonnes et les poutres apparentes, les façades avec les grandes ou- vertures. Le faux plafond sera supprimé afin de redon- ner de la luminosité au lieu grâce à la toiture vitrée. RECHERCHE
  4. 4. UNITÉ PLURIELLE Shun Shoku Lounge / Gurunavi Innuendo Restaurant Ceiling Installation / Bluarch Modern Art Center in Seoul / Platoon Kunsthalle M-House / Michael Jantzen
  5. 5. Forme intégrée à l’intérieur de la friche indus- trielle rappelant la forme du chapiteau de la péniche de la Plateforme, avec le choix des matériaux et des couleurs. Matériaux légers, rappelant un tissus, avec toile tressée ou toile plastique. Les couleurs retenues font référence aux cou- leurs présentent sur la Plateforme. Recherches à partir de la forme à plusieurs facettes, avec les couleurs blanche et rouge. La structure est lé- gère lorsqu’elle est blanche et plus massive lorsqu’elle est rouge. La péniche de la Plateforme et son chapiteau refermant une activité. RECHERCHE UNITÉ PLURIELLE
  6. 6. RECHERCHE UNITÉ PLURIELLE Cet axe Unité plurielle fait référence aux nombreuses personnes accédant aux événements formant tous un ensemble un même groupe. Cette recherche reprend l’aspect esthétique du chapiteau de la péniche de la Plateforme de Lyon. L’entrée de la Plateforme stéphanoise est unique car l’on peut ac- céder aux différentes activités directement en entrant. PLAN DE MASSE
  7. 7. RECHERCHE UNITÉ PLURIELLE PLAN R+1 ÉCHELLE 1/500e PLAN RDC ÉCHELLE 1/500e Extensions et blocs avec facettes pour rappeler le monde de la nuit, les clubs, les lumières. Jeu de volumes à plusieurs faces créant des vides et des pleins. Les activités sont dans des blocs indépendants, par- fois reliés par des passerelles.
  8. 8. Certaines facettes seront réalisées à partir de matériaux légers comme une toile tressée ou une toile plastique fai- sant penser à un tissus. D’autres en- droits de la structure seront en acier afin que les multiples facettes aux ma- tériaux divers imprègnent et reflètent la lumière différemment. Sur les différents croquis, on peut ob- server que la structure se prolonge à l’extérieur du bâtiment. RECHERCHE UNITÉ PLURIELLE FAÇADE OUEST DU BÂTIMENT INDUSTRIEL FAÇADE OUEST DU BÂTIMENT INDUSTRIEL FAÇADE SUD DE L’USINE LEFLAIVE
  9. 9. Afin de créer un lieu dynamique, des formes géométriques, habritant dif- férentes activités, s’élancent dans le vide et permettent de visualiser l’en- semble du bâtiment et de la réhabi- litation. Ces formes sont lumineuses et attractives. Au départ, j’ai commencé à travailler avec des couleurs dans les tons de bleus afin de rappeler la nuit. AMÉNAGEMENT AVEC UN PLAFOND À FACETTES S’ILLUMINANTRECHERCHES DE FORMES AVEC FACETTES RECHERCHE UNITÉ PLURIELLE FORME GÉOMÉTRIQUE S’ÉLANÇANT DANS LE VIDE
  10. 10. RECHERCHE UNITÉ PLURIELLE Une structure géomé- trique aux multiples fa- cettes vient traverser la totalité du bâtiment sans respecter la travée régu- lière du lieu. Le rythme linéaire et uniforme de l’ancienne usine est rom- pu par la cadence impo- sée par le volume créant un fort impact visuel en s’imposant sur l’édifice. Au rez de chaussée, des blocs aux facettes refer- ment les différentes acti- vités comme le restaurant ou encore l’espace évé- nementiel festif. L’étage relie ses fonctions entre elles, créant une conti- nuité.
  11. 11. A partir de collages suivi d’un travail sur Photoshop, j’ai défini des formes avec des facettes parfois opaques, laissant d’autres fois laisser passer la lumière. La structure créée déambule entre les colonnes et investit la totalité du bâti- ment. J’ai travaillé à partir de la couleur rouge très présente sur la péniche de la Pla- teforme, puis avec du blanc pouvant éclaircir l’usine Leflaive. RECHERCHE UNITÉ PLURIELLE STRUCTURE INVESTISSANT LE BÂTIMENT INDUSTRIEL STRUCTURE SE PROPAGEANT SUR LA FAÇADE OUEST STRUCTURE DÉAMBULANT ENTRE LES COLONNES
  12. 12. Recherches à partir de blocs intégrés à l’intérieur de la friche industrielle. Recherches de matériaux, comme acier, béton, bois. Les matériaux principaux du bâtiment initial sont l’acier et le béton. Jeu de vide et de plein avec terrasse intérieure. Cer- tains espaces sont plus hauts, plus étroits. Le rouge est réutilisé pour dynamiser les blocs. L’enveloppe de la friche industrielle est conservée et l’on vient introduire à l’intérieur des blocs, rappelant l’architecture de la maison à Bunkyo-Ku par Onde- sign. Les blocs seront exploités avec des matériaux diffé- rents. Matériau métallique, pouvant refléter. Matériau minéral, mati- fiant et granuleux. Matériau détérioré, usé. RECHERCHE DUO CONSTRUCTIF
  13. 13. DUO CONSTRUCTIF Convent de Sant Francesc / David Closes.Maison à Bunkyo-Ku / Ondesign Narrow House / Bassam El-Okeily
  14. 14. RECHERCHE DUO CONSTRUCTIF J’ai tout d’abord commencé à travailler cet axe nommé Duo constructif en opposant et en créant une rupture entre les espaces événementiels et le restaurant. C’est donc pour cette raison, que les différentes activités ont leur propre entrée. PLAN DE MASSE
  15. 15. RECHERCHE DUO CONSTRUCTIF Puis, j’ai travaillé cet axe avec des blocs refermant chaque activité, en gar- dant toujours d’un côté les espaces événementiels et de l’autre le restaurant et la cuisine. Au départ, les blocs ca- chaient l’enveloppe initial du lieu, et investissaient la totalité du bâtiment. PLAN RDC ÉCHELLE 1/500e PLAN RDC ÉCHELLE 1/500e
  16. 16. RECHERCHE DUO CONSTRUCTIF J’ai décidé de réaliser des blocs aux formes simples, afin que la lecture du bâtiment industriel soit facilitée. Chaque élément a des proportions différentes. Certains sont plus hauts, d’autres plus longs, pour créer un dynamisme visuel, sans perturber l’aspect de l’ancienne usine.
  17. 17. RECHERCHE DUO CONSTRUCTIF Pour cet axe, j’ai choisi de travailler en res- pectant l’architecture initiale du bâtiment. L’enveloppe de la friche industrielle est conservée, et des blocs hébergeant les es- paces événementiels et le restaurant sont disposés à l’intérieur. Le duo constructif sera donc mis en avant avec le contraste entre le bâtiment ancien et la réhabilitation plus contemporaine. RECHERCHE DE FORMES OPAQUES ET TRANSPARENTES FAÇADE OUEST DU BÂTIMENT INDUSTRIEL INTÉRIEUR DU BÂTIMENT AVEC BLOC ESPACE ÉVÉNEMENTIEL
  18. 18. RECHERCHE DUO CONSTRUCTIF Chaque espace est travaillé différem- ment, pour répondre aux attentes des clients très divers. Mais les matériaux utilisés restent très souvent industriels comme l’acier, le cuivre, le béton afin de garder un aspect harmonieux. INTÉRIEUR DU BÂTIMENT AVEC BLOC ESPACES ÉVÉNEMENTIELS INTÉRIEUR DU BÂTIMENT AVEC BLOC ESPACES ÉVÉNEMENTIELS FAÇADE OUEST DU BÂTIMENT INDUSTRIEL
  19. 19. RECHERCHE DUO CONSTRUCTIF Chaque bloc a sa propre intimité et ne doit pas être dérangé visuellement ou phoniquement par les autres activités. C’est pour cela qu’ils sont travaillés différemment, l’espace événe- mentiel festif par exemple ne possède pas d’ouverture sur l’ex- térieur, alors que la restaurant communique sur l’extérieur à l’aide d’une grande baie vitrée.
  20. 20. MISE AU POINTDUO CONSTRUCTIF Chaque espace est travaillé différemment, pour ré- pondre aux attentes des clients très divers. Mais les matériaux utilisés restent très souvent industriels comme l’acier, le cuivre, le béton afin de garder un aspect harmonieux. AMBIANCE DU CLUB Recherche de mobilier et de matériaux. Jeu de lumière et de transparence. Cer- tains matériaux doivent permettre d’iso- ler phoniquement et acoustiquement. AMBIANCE DE L’ESPACE ÉVÉNE- MENTIEL PROFESSIONNEL Atmosphère sobre, avec des couleurs essentiel- lement noir et blanche. Les formes utilisées sont simples et géométriques. AMBIANCE DU RESTAURANT
  21. 21. MISE AU POINTDUO CONSTRUCTIF J’ai choisi de continuer de travailler la réhabilita- tion de l’usine LeFlaive en espaces événementiels et de restauration, à partir de blocs. Pour cela, je les ai disposé en suivant les deux travées régu- lières du bâtiment. Les blocs suivent la rangée de poutres et de colonnes métalliques. J’ai voulu garder l’idée de continuité et de linéarité, également pour la façade. Je suis venue retravail- ler avec des éléments horizontaux avec différents matériaux. Les blocs ne sont pas enfermés dans l’enveloppe du bâtiment initial, puisque certains comme le bloc de l’espace événementiel professionnel se propage à l’extérieur de l’architecture. Il n’y a pas de limite entre intérieur et extérieur et donc ainsi ni la friche industrielle, ni la réhabilitation ne prend le dessus sur l’autre. Ils sont complémentaires. FAÇADE SUD FAÇADE OUEST ÉCHELLE 1/500e PLAN RDC ÉCHELLE 1/500e PLAN R+1 ÉCHELLE 1/500e
  22. 22. 1 2 3 4 1 2 3 4 R 1 2 3 4 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 2.8915.902.348.515 6.086.49 39.625 4.635 4.005 4.75 44.805 3.605 10.40 4.765 16.86 94.17 7.035 21.245 12.076.37 46.37 4.5 3.515 38.96 1.96 13.18 4.18 11.22 9.78 11.375 93.82 A1A1 A2 A2 VESTIAIRES BILLETERIE SALLE D'EXPOSITION VESTIAIRES BILLETERIE SALLE DE CONFERENCE CUISINE CHAMBRE NEGATIVE CHAMBRE POSITIVE LOCAL POUBELLESESPACE STOCKAGE SANITAIRES RESERVE ESPACE COCKTAIL ACCES REGIE RESTAURANT HSP : 5 m HSP : 5 m HSP : 5 m HSP : 5 m HSP : 3 m HSP : 5 m HSP : 4 m HSP : 8 m HSP : 4 m HSP : 6 m HSP : 6 m SALLE DE SPECTACLE HSP : 6 m LOGES PLAN RDC ÉCHELLE 1/200e
  23. 23. 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 A1A1 A2 A2 0.36 0.35 13.04 44.805 3.605 32.375 1 2275 5.74 17.65 4.765 1.305 5.03 1.965 13.18 4.18 RESERVE SALLE DE REUNION SALLE DE REUNION ET PROJECTION ESPACE COCKTAIL ESPACE COCKTAIL FUMOIR HSP : 5 mHSP : 4 m HSP : 4 m HSP : 4 m HSP : 4 m HSP : 4 m HSP : 6 m CLUB HSP : 6 m PLAN R+1 ÉCHELLE 1/200e
  24. 24. COUPE AA’ ÉCHELLE 1/200e COUPE BB’ ÉCHELLE 1/200e

×