Programmation et
structuration
Réaliser par : Benaine Mohamed et Bendoukha moussaab
Qu’est que la programmation:
L’acte de construire un équipement, d’aménager un espace public, de
réhabiliter un bâtiment.....
La Programmation
1- Motivation, enjeux, densité
2 -Nature de l’opération (standing , LSP , social )
3 - État de lieux , ét...
Motivation :
Une vingtaine d’entretiens ont été menés avec les habitants afin de mieux
comprendre comment ceux-ci vivent l...
Les enjeux :
Pour définir les enjeux : répondre aux questions
QUI ? D’où vient la demande ?
Qui a décidé d’engager un proj...
La densité :
La densité désigne une concentration importante d’habitat sur un périmètre limité.
Ce terme, habituellement u...
Les outils de Mesure de La densité
1- nombre de logements par hectare (Log. /ha.) : exprime la densité de
logements, sans ...
- L’habitat intermédiaire superpose les
logements à la manière de l’habitat collectif
tout en proposant des configurations...
La nature de l’opération
- LSP ( Logement Social Participatif )
- Logement social
LSP ( Logement Social Participatif )
• Le logement social participatif (LSP) constitue un logement promotionnel
aidé.
• Il...
Le logement social est destiné à la couche de la population qui vit
dans des conditions très précaires et dont les ressour...
Typologie de logement
dans le domaine du logement semi collectif, un habitat
sur mesure est un habitat qui:
 offre plusie...
“Assemblages” sur terrains individuels:
Le logement annexe
Structuration
• schéma de structure
• Notion de sous groupement
• localisation des fonction :
1- par types de logement
2- ...
Notion de sous groupement
• Groupement / Sous groupements
L'orientation de bâti se fait a partir d'une
idée de clôturé cha...
Les accès au groupement (les seuils)
L’accès individualisé au logement est
une spécificité de l’habitat intermédiaire. Cel...
des escaliers extérieurs : leur traitement s’intègre dans la composition
de la façade
des escaliers intégrés au bâti : cet...
Hiérarchie de l’espace ,public , s-public/privé
a l’intérieur du logement : l’espace privé
aux alentours du logement : l’e...
• Hiérarchie de l’espace
Espace public
(parking)
Espace
semi-public
(Escalier,
Passerelle)
Espace privé
( Les unités)
Circulation piétonne/mécanique
A. Accès et circulation
mécanique:
 Accès mécanique filtré
 Stationnement
 Garages group...
« Le parcours nous permet non seulement de nous déplacer de
lieu en lieu, de passer près ou de traverser des lieux, mais i...
Stationnement (garages)
Le garage :
une vrai pièce en plus Lorsque la population ciblée est celle qui habituellement
s’ori...
Types des garages
Dans
l’espace
public
Garage
intérieur
souterrain extérieur
Car port
collectif
Garages intérieur
Exemple
FIN
Programmation et structuration
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Programmation et structuration

704 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
704
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
33
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Programmation et structuration

  1. 1. Programmation et structuration Réaliser par : Benaine Mohamed et Bendoukha moussaab
  2. 2. Qu’est que la programmation: L’acte de construire un équipement, d’aménager un espace public, de réhabiliter un bâtiment... ne répond pas à une science exacte. Il se développe au contraire très souvent dans un mode prévisionnel, où l’évaluation prend une part importante : la démarche de programmation cherche à répondre à cette réalité.
  3. 3. La Programmation 1- Motivation, enjeux, densité 2 -Nature de l’opération (standing , LSP , social ) 3 - État de lieux , études des besoins 4 - Typologie logement : commerces . petit équipement . salle de fêtes , etc.
  4. 4. Motivation : Une vingtaine d’entretiens ont été menés avec les habitants afin de mieux comprendre comment ceux-ci vivent l’habitat intermédiaire. En somme, quel- les ont été et quelles sont aujourd’hui les motivations qui poussent à choisir ce type spécifique d’habitat ? Cette approche purement qualitative permet de mieux cerner leurs attentes.
  5. 5. Les enjeux : Pour définir les enjeux : répondre aux questions QUI ? D’où vient la demande ? Qui a décidé d’engager un projet ? QUOI ? Que veut-on construire ? POUR QUI ? Quels seront les utilisateurs ? Les usagers ? Quel public ? Qui gérera le bâtiment ? POURQUOI ? Répondre à une demande de la population ? Améliorer, créer, remplacer un équipement ? COMMENT ? Quel financement ? Quels partenaires ? Faut-il prendre un Assistant à Maîtrise d’Ouvrage ? OÙ ? Quel site ? Quelles sont les contraintes d’urbanisme, les contraintes techniques... Qui est propriétaire du terrain, des différentes parcelles ? QUAND ? Y-a-t-il des impératifs de date de mise en service, de libération de locaux ? Le temps est facteur de qualité «Le temps, le plus grand des artistes» (Auguste Perret).
  6. 6. La densité : La densité désigne une concentration importante d’habitat sur un périmètre limité. Ce terme, habituellement utilisé dans un contexte urbain, caractérise aussi certains hameaux traditionnels et centres bourgs de l'espace Métropole Savoie. La densité est donc le moyen de répondre aux nécessités de logement de la population tout en veillant la préservation du paysage.
  7. 7. Les outils de Mesure de La densité 1- nombre de logements par hectare (Log. /ha.) : exprime la densité de logements, sans prendre en compte la parcelle ni la taille des logements. 2- Coefficient d’Occupation du Sol (COS) Global d’opération: Rapport de la SHON (Surface Hors Œuvre Nette) avec la surface utile (Périmètre) de l’opération. 3 - Coefficient d’Emprise au Sol (CES): Rapport entre la surface au sol occupée par la construction et la surface de la parcelle.
  8. 8. - L’habitat intermédiaire superpose les logements à la manière de l’habitat collectif tout en proposant des configurations proches de l’habitat individuel. - Ce type d’habitat permet d’offrir une alternative au tout individuel en limitant l’étalement urbain qu’induit l’habitat pavillonnaire classique.
  9. 9. La nature de l’opération - LSP ( Logement Social Participatif ) - Logement social
  10. 10. LSP ( Logement Social Participatif ) • Le logement social participatif (LSP) constitue un logement promotionnel aidé. • Il obéit à l'instigation d'organismes par le biais de promoteurs immobiliers et d'opérateurs publics ou privés Lesquels peuvent, sur la base d'avantages financiers et fiscaux octroyés par l'Etat, susciter une demande
  11. 11. Le logement social est destiné à la couche de la population qui vit dans des conditions très précaires et dont les ressources ne permettent pas de payer un loyer trop élevé encore moins de postuler l’acquisition d’un logement. Il répond à une typologie particulière en matière de surface habitable (60 m2 pour un F3). les loyers pratiqués sur ce type de logement sont caractérisés par des prix administrés depuis 1983. Logement social
  12. 12. Typologie de logement dans le domaine du logement semi collectif, un habitat sur mesure est un habitat qui:  offre plusieurs types de logements dans un seul immeuble résidentiel  assemble différentes typologies pour réagir à la demande spécifique de chaque ménage  possède un espace extérieur généreux (terrasse, jardin, balcon, loggia, atrium, etc.
  13. 13. “Assemblages” sur terrains individuels:
  14. 14. Le logement annexe
  15. 15. Structuration • schéma de structure • Notion de sous groupement • localisation des fonction : 1- par types de logement 2- commerces ,professions libérales 3- petite équipement ,garages • Les accès au groupement (les seuils) • Hiérarchie de l’espace ,public , s-public/privé • Circulation piétonne/mécanique • Notion de parcours • Stationnement (garages)
  16. 16. Notion de sous groupement • Groupement / Sous groupements L'orientation de bâti se fait a partir d'une idée de clôturé chaque sous groupement pour créé un espace semi- collectif dans chaque sous projet.
  17. 17. Les accès au groupement (les seuils) L’accès individualisé au logement est une spécificité de l’habitat intermédiaire. Celui-ci donne aux habitants le sentiment d’entrer dans une maison. Plusieurs cas de figures se présentent :
  18. 18. des escaliers extérieurs : leur traitement s’intègre dans la composition de la façade des escaliers intégrés au bâti : cette solution permet de ménager l’intimité des résidents dès l’accès à l’escalier des coursives et perrons : on trouve parfois des coursives ou perrons aménagés desservant plusieurs logements. des accès directs depuis le rez-de-chaussée sont parfois positionnés dans un renfoncement ou bien sous un escalier ou la coursive des autres logements. dans certains projets les entrées sont disposées à l’opposé les unes des autres afin d’éviter les vis-à-vis
  19. 19. Hiérarchie de l’espace ,public , s-public/privé a l’intérieur du logement : l’espace privé aux alentours du logement : l’espace collectif dans le quartier, le village : l’espace public
  20. 20. • Hiérarchie de l’espace Espace public (parking) Espace semi-public (Escalier, Passerelle) Espace privé ( Les unités)
  21. 21. Circulation piétonne/mécanique A. Accès et circulation mécanique:  Accès mécanique filtré  Stationnement  Garages groupés/individuels B. Cheminement piéton: Une fluidité et une continuité des cheminements piétons (parcours).
  22. 22. « Le parcours nous permet non seulement de nous déplacer de lieu en lieu, de passer près ou de traverser des lieux, mais il contribue à nous souvenir de choses vues et vécues » P. Von Mies • Parcourir : se promener, chercher et trouver, passer, pénétrer, découvrir, entrer et sortir, s’arrêter et continuer, arriver et repartir Notion de Parcours
  23. 23. Stationnement (garages) Le garage : une vrai pièce en plus Lorsque la population ciblée est celle qui habituellement s’oriente vers la maison individuelle, la proximité du garage au logement est importante. Les espaces de rangement étant rares dans les appartements, le garage peut alors servir de pièce supplémentaire permettant de gérer le stockage temporaire (mobilier de jardin, jeux d’enfants, vélos, outils, matériel de pêche...) en plus du stationnement de la voiture
  24. 24. Types des garages Dans l’espace public Garage intérieur souterrain extérieur Car port collectif
  25. 25. Garages intérieur Exemple
  26. 26. FIN

×