B granger les financeurs du crowdfunding, questions 0615

447 vues

Publié le

un exposé pour les participants de European Crowdfunding Network, Paris, Juin 15

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
447
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

B granger les financeurs du crowdfunding, questions 0615

  1. 1. Les financeurs, motivations, profils et benchmarks (questions !) (CrowdTuesday, ECN Paris, le 16 06 15) Benoît Granger Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France. 18/06/2015 Benoît Granger
  2. 2. Les montants apportés par les financeurs sont très différents don Invest. À risque Prêt à intérêt sans caution ni garantie Don avec contre partie symbol ique Prêt à une ESS, sans intérêt Montants : souvent autour de 40€ Montants : de 50€ à 5000 € selon es plates formes Et même « pré- vente » 18/06/2015 Benoît Granger
  3. 3. Les sociologies sont différentes, avec de nouveaux joueurs depuis peu don Invest. À risque Prêt à intérêt sans caution ni garantie Don avec contre partie symbol ique Prêt à une ESS, sans intérêt 1er cercle = famille, intimes 2ème cercle = amis, collègues 2ème cercle, 3ème cercle = collègues, clubs, investisseurs, initiés à la vie des affaires Et même « pré- vente » 18/06/2015 Benoît Granger
  4. 4. Dons = Grand nombre, petits montants Dons + c/parties (préventes) = altruistes + intérêt Fonds propres initiés, petit nombre, pour des start ups Prêts = grand nombre, sur des projets + matures Modèle de progression : réaliste ?
  5. 5. Le rêve des plate formes… • … que « la foule » (indifférenciée) apporte – À fonds perdus, des cadeaux pour la R&D – Puis pré-paye pour des produits innovants – Puis (certains d’entre eux !) prennent le risque d’investir dans des start ups – Puis, enfin, que la même foule prête à de jeunes entreprises (+de 3 ans) • Erreur ! Ce ne sont pas les mêmes ! Pas de continuité ! 18/06/2015 Benoît Granger
  6. 6. Ce que nous savons des financeurs Adwise FPF Obs du CF 1ère vague, Oct 14 sondage 2000 français +18 18/06/2015 Benoît Granger
  7. 7. Baromètre FPF Compinnov 2014 les montants des contributions 18/06/2015 Benoît Granger
  8. 8. Baromètre FPF Compinnov – les âges 18/06/2015 Benoît Granger
  9. 9. « Tout le monde » prêt à prêter ? Sondage ithink-lendopolis 1000 français 18+ Déc 14 18/06/2015 Benoît Granger
  10. 10. Idem : « intéressants » = ajouter « un sens » au prêt 18/06/2015 Benoît Granger
  11. 11. Exemples de benchmarks : 1 - Les BA = plafonnent ? 18/06/2015 Benoît Granger
  12. 12. Exemples de benchmarks : 2 – les épargnants solidaires ( = 1,2 M pour 6 Ma€ – données 2012) augmentent 18/06/2015 Benoît Granger
  13. 13. des leçons pour nos nouveaux métiers • 1 – nous savons très peu de choses sur les financeurs dans chacun des 4 métiers • 2 – nous savons que ce ne sont pas les mêmes • 3 – nous savons que certaines motivations sont communes ( = coup de cœur, engouement, affectif, proximité…), mais quel risque anticipé ? • 4 – la stagnation des BA (expérience, ancienneté…) est devant nous si nous ne n’adaptons pas nos discours ! • Le risque de la déception est le pire (pire que le risque d’escroquerie !) 18/06/2015 Benoît Granger
  14. 14. La double promesse des plate-formes Réunir plusieurs financeurs autour d’un projet Proposer de nombreux projets à chaque financeur 18/06/2015 Benoît Granger
  15. 15. 18/06/2015 Benoît Granger Commun aux 4 métiers C’est une réussite ! (Vient des altruistes) C’est l’intérêt des plate formes Disperser le risque (Vient de la gestion d’épargne)
  16. 16. Des leçons sur l’information • 1 – dons = petits montants ; épargne = montants + importants • 2 – mais nous ignorons les moteurs de décision et les profils ! • 3 – nous savons que le niveau de culture financière des français est lamentable… • 4 – si nous leur faisons prendre des risques qu’ils n’avaient pas intégré / anticipé, nous aurons des réactions très négatives • 5 – il faut d’urgence standardiser la collecte de données et enrichir la connaissance commune des différentes familles de financeurs ! 18/06/2015 Benoît Granger

×