Linking Cities
l’avenir des villes au 21è Siècle
LLN - 30 Novembre 2016
Bernard R.Capelle
landscape architecture - ecologi...
l’architecte paysagiste ?
Ce qui est effrayant - dans certaines circonstances- c’est que ceux qui « conçoivent » les ville...
l’architecte paysagiste ?
• au cœur de la
planification des villes
parce qu’il est au centre
des communautés
biologiques
Ce...
l’architecte paysagiste ?
• au cœur de la
planification des villes
parce qu’il est au centre
des communautés
biologiques
• ...
l’architecte paysagiste ?
• au cœur de la
planification des villes
parce qu’il est au centre
des communautés
biologiques
• ...
Prise en compte du contexte avant de développer & pour restaurer; relief, hydrologie,pluies,
biodiversité faune-flore; la v...
• les communautés biologiques:
homme, faune, flore pour rendre les villes plus
vivables, plus saines, plus belles
Prise en ...
• les communautés biologiques:
homme, faune, flore pour rendre les villes plus
vivables, plus saines, plus belles
Prise en ...
• les communautés biologiques:
homme, faune, flore pour rendre les villes plus
vivables, plus saines, plus belles
Prise en ...
• les communautés biologiques:
homme, faune, flore pour rendre les villes plus
vivables, plus saines, plus belles
Prise en ...
• il travaille à toutes les échelles; de la petite toiture
verte d’un immeuble à la restauration de sites industriels de m...
• changer d’angle de vue: penser les
infrastructures comme des ensembles
écologiques & les concevoir comme telles
çà impli...
• changer d’angle de vue: penser les
infrastructures comme des ensembles
écologiques & les concevoir comme telles
Gestion ...
• changer d’angle de vue: penser les
infrastructures comme des ensembles
écologiques & les concevoir comme telles
Gestion ...
écologie urbaine; l’eau
écologie urbaine; l’eau
• Ralentir à la source, distribuer
écologie urbaine; l’eau
• Ralentir à la source, distribuer
• Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ?
écologie urbaine; l’eau
• Ralentir à la source, distribuer
• Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ?
• Evapor...
écologie urbaine; l’eau
• Ralentir à la source, distribuer
• Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ?
• Evapor...
écologie urbaine; l’eau
• Ralentir à la source, distribuer
• Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ?
• Evapor...
écologie urbaine; l’eau
• Ralentir à la source, distribuer
• Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ?
• Evapor...
écologie urbaine; l’eau
• Ralentir à la source, distribuer
• Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ?
• Evapor...
l’avenir des villes au XXIè siècle...
caricatural ?
l’avenir des villes au XXIè siècle...
densité, échelle
caricatural ?
l’avenir des villes au XXIè siècle...
densité, échelle
pollution air, eau, bruit, température
caricatural ?
l’avenir des villes au XXIè siècle...
absence de toute nature;
stress, maladies, taux de mortalité accru
densité, échelle
...
expériences inspirantes: Portland, Oregon
Atelier Dreiseitl Landscape Architects
plus de nature
& moins d’inondations: exemples - Berlin -
Atelier Dreiseitl, Landscape Architects
plus de nature:
expériences inspirantes
NY; copier
la nature en
recréant
des marais
artificiels
Ken Smith Landscape Archite...
plus de nature
expériences inspirantes; cradle to cradle
D.I.R.T Studio
désimperméabiliser, transformer les déchets en ato...
plus de nature
expériences inspirantes; à Munich
Acconci studio + WH Niemeyer
montrer, démontrer les
économies d’énergie
l...
plus de nature
expériences inspirantes: environment by design
désimperméabiliser les sols
choisir les plantes selon les
be...
plus de nature
expériences inspirantes: phyto épuration
Andropogon Associates Landscape architects + K.Timberlake + Natura...
«Nature»
2 visions opposées; angélisme , capable du pire comme du meilleur; comment concilier les
deux
«Nature»
nature, naturel, sauvage..., qu’est ce que la Nature ?
2 lectures opposées:
2 visions opposées; angélisme , capab...
«Nature»
nature, naturel, sauvage..., qu’est ce que la Nature ?
2 lectures opposées:
1) la nature préservée, le paradis ex...
«Nature»
nature, naturel, sauvage..., qu’est ce que la Nature ?
2 lectures opposées:
1) la nature préservée, le paradis ex...
«Nature»
nature, naturel, sauvage..., qu’est ce que la Nature ?
2 lectures opposées:
1) la nature préservée, le paradis ex...
«Nature»
nature, naturel, sauvage..., qu’est ce que la Nature ?
2 lectures opposées:
1) la nature préservée, le paradis ex...
biophilie; besoin biologique
d’être en contact avec la nature
la nature dans l’espace:
1) la cascade magnifiée de Paley par...
biophilie; besoin biologique
d’être en contact avec la nature
• l’eau, sous toutes ses formes est un
spectacle visible, au...
biophilie; besoin biologique
d’être en contact avec la nature
• les variations de température, d’humidité, de ventilation ...
biophilie; besoin biologique
d’être en contact avec la nature
• les variations de température, d’humidité, de ventilation ...
biophilie; besoin biologique
d’être en contact avec la nature
• les variations de température, d’humidité, de ventilation ...
• analogies de nature
• ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux,
couleurs, f...
• analogies de nature
• ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux,
couleurs, f...
• analogies de nature
• ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux,
couleurs, f...
• analogies de nature
• ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux,
couleurs, f...
• analogies de nature
• ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux,
couleurs, f...
• analogies de nature
• ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux,
couleurs, f...
• analogies de nature
• ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux,
couleurs, f...
• analogies de nature
• ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux,
couleurs, f...
relations Nature-Santé: résumé
pas de recettes miracle, mais on ne crée/conçoit pas seulement un équipement,
selon des cri...
relations Nature-Santé: résumé
la conception biophilique
respecte l’homme comme
un organisme biologique
dans son entité
pa...
relations Nature-Santé: résumé
la conception biophilique
respecte l’homme comme
un organisme biologique
dans son entité
«c...
relations Nature-Santé: résumé
la conception biophilique
respecte l’homme comme
un organisme biologique
dans son entité
«c...
valeur ajoutée pour la qualité de vie
restauration des fonctions cognitives en hôpitaux neurologiques/psychiâtriques,
pati...
valeur ajoutée pour la qualité de vie
les questions à se poser pour
restaurer ou améliorer les
conditions de bien être d’u...
valeur ajoutée pour la qualité de vie
les questions à se poser pour
restaurer ou améliorer les
conditions de bien être d’u...
c’est un architecte paysagiste
qui l’a dit...
c’est un architecte paysagiste
qui l’a dit...
Le plaisir d’admirer des
scènes naturelles utilise
l’esprit sans fatigue et ...
c’est un architecte paysagiste
qui l’a dit...
Le plaisir d’admirer des
scènes naturelles utilise
l’esprit sans fatigue et ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

LinkingCities Capellefinal 27:11:2016

36 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
36
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

LinkingCities Capellefinal 27:11:2016

  1. 1. Linking Cities l’avenir des villes au 21è Siècle LLN - 30 Novembre 2016 Bernard R.Capelle landscape architecture - ecological design La «dimension végétale» dans le design urbain quelle valeur ajoutée pour la qualité de vie?
  2. 2. l’architecte paysagiste ? Ce qui est effrayant - dans certaines circonstances- c’est que ceux qui « conçoivent » les villes aujourd’hui sont les ingénieurs civils qui mettent en œuvre rues, tunnels, boulevards et réseaux d’égouts, séparément, zone par zone, bout par bout de communes voisines, de communes dos à dos, selon des limites politiques, une pièce à la fois. La plupart des architectes, tragiquement, ont tourné le dos à une grande partie de cela parce qu'ils sont toujours fixés sur leur bâtiment isolé sans distinguer l’espace « négatif » qui l’entoure. Les urbanistes sont le plus souvent englués dans des règlementations complexes qui ne vont pas vraiment au cœur de la conception physique.
  3. 3. l’architecte paysagiste ? • au cœur de la planification des villes parce qu’il est au centre des communautés biologiques Ce qui est effrayant - dans certaines circonstances- c’est que ceux qui « conçoivent » les villes aujourd’hui sont les ingénieurs civils qui mettent en œuvre rues, tunnels, boulevards et réseaux d’égouts, séparément, zone par zone, bout par bout de communes voisines, de communes dos à dos, selon des limites politiques, une pièce à la fois. La plupart des architectes, tragiquement, ont tourné le dos à une grande partie de cela parce qu'ils sont toujours fixés sur leur bâtiment isolé sans distinguer l’espace « négatif » qui l’entoure. Les urbanistes sont le plus souvent englués dans des règlementations complexes qui ne vont pas vraiment au cœur de la conception physique.
  4. 4. l’architecte paysagiste ? • au cœur de la planification des villes parce qu’il est au centre des communautés biologiques • il travaille à toutes les échelles Ce qui est effrayant - dans certaines circonstances- c’est que ceux qui « conçoivent » les villes aujourd’hui sont les ingénieurs civils qui mettent en œuvre rues, tunnels, boulevards et réseaux d’égouts, séparément, zone par zone, bout par bout de communes voisines, de communes dos à dos, selon des limites politiques, une pièce à la fois. La plupart des architectes, tragiquement, ont tourné le dos à une grande partie de cela parce qu'ils sont toujours fixés sur leur bâtiment isolé sans distinguer l’espace « négatif » qui l’entoure. Les urbanistes sont le plus souvent englués dans des règlementations complexes qui ne vont pas vraiment au cœur de la conception physique.
  5. 5. l’architecte paysagiste ? • au cœur de la planification des villes parce qu’il est au centre des communautés biologiques • il travaille à toutes les échelles • il doit changer d’angle de vue vers une conception éthique urbaine plus proactive Ce qui est effrayant - dans certaines circonstances- c’est que ceux qui « conçoivent » les villes aujourd’hui sont les ingénieurs civils qui mettent en œuvre rues, tunnels, boulevards et réseaux d’égouts, séparément, zone par zone, bout par bout de communes voisines, de communes dos à dos, selon des limites politiques, une pièce à la fois. La plupart des architectes, tragiquement, ont tourné le dos à une grande partie de cela parce qu'ils sont toujours fixés sur leur bâtiment isolé sans distinguer l’espace « négatif » qui l’entoure. Les urbanistes sont le plus souvent englués dans des règlementations complexes qui ne vont pas vraiment au cœur de la conception physique.
  6. 6. Prise en compte du contexte avant de développer & pour restaurer; relief, hydrologie,pluies, biodiversité faune-flore; la ville est un organisme vivant; (photos: relevés de biodiversité, Singapour, Séoul) Valeur ajoutée immédiate
  7. 7. • les communautés biologiques: homme, faune, flore pour rendre les villes plus vivables, plus saines, plus belles Prise en compte du contexte avant de développer & pour restaurer; relief, hydrologie,pluies, biodiversité faune-flore; la ville est un organisme vivant; (photos: relevés de biodiversité, Singapour, Séoul) Valeur ajoutée immédiate
  8. 8. • les communautés biologiques: homme, faune, flore pour rendre les villes plus vivables, plus saines, plus belles Prise en compte du contexte avant de développer & pour restaurer; relief, hydrologie,pluies, biodiversité faune-flore; la ville est un organisme vivant; (photos: relevés de biodiversité, Singapour, Séoul) Valeur ajoutée immédiate
  9. 9. • les communautés biologiques: homme, faune, flore pour rendre les villes plus vivables, plus saines, plus belles Prise en compte du contexte avant de développer & pour restaurer; relief, hydrologie,pluies, biodiversité faune-flore; la ville est un organisme vivant; (photos: relevés de biodiversité, Singapour, Séoul) Valeur ajoutée immédiate
  10. 10. • les communautés biologiques: homme, faune, flore pour rendre les villes plus vivables, plus saines, plus belles Prise en compte du contexte avant de développer & pour restaurer; relief, hydrologie,pluies, biodiversité faune-flore; la ville est un organisme vivant; (photos: relevés de biodiversité, Singapour, Séoul) Valeur ajoutée immédiate
  11. 11. • il travaille à toutes les échelles; de la petite toiture verte d’un immeuble à la restauration de sites industriels de milliers d’hectares, de l’intégration d’infrastructures de canaux, LGV pour revenir à un pocket park en plein centre ville, • le métier ne change pas seulement d’échelle, il change de paradigme et joue un rôle social, culturel, politique.
  12. 12. • changer d’angle de vue: penser les infrastructures comme des ensembles écologiques & les concevoir comme telles çà implique d’abord un «changement d’angle de vue» de la part des donneurs d’ordres publics; ici la Los Angeles river et la Hudson river à New York (restauration bancs de sable, plantes & coquillages des zones côtières) Apprendre de ces (éco)systèmes (naturels) et les copier dans les réseaux urbains pour favoriser les «services écosystémiques» créer de la résilience, haute biodiversité, relations coopératives. Energie des écossyst = soleil. Cette approche centrée sur les communautés biologiques touche les gens, ils participent bénévolement de manière significative; c’est un générateur actif de vie sociale !
  13. 13. • changer d’angle de vue: penser les infrastructures comme des ensembles écologiques & les concevoir comme telles Gestion des eaux: restauration des biotopes aquatiques çà implique d’abord un «changement d’angle de vue» de la part des donneurs d’ordres publics; ici la Los Angeles river et la Hudson river à New York (restauration bancs de sable, plantes & coquillages des zones côtières) Apprendre de ces (éco)systèmes (naturels) et les copier dans les réseaux urbains pour favoriser les «services écosystémiques» créer de la résilience, haute biodiversité, relations coopératives. Energie des écossyst = soleil. Cette approche centrée sur les communautés biologiques touche les gens, ils participent bénévolement de manière significative; c’est un générateur actif de vie sociale !
  14. 14. • changer d’angle de vue: penser les infrastructures comme des ensembles écologiques & les concevoir comme telles Gestion des eaux: restauration des biotopes aquatiques La plus-value c’est aussi une plus grande résilience de la ville, grâce à la restauration d’écosystèmes çà implique d’abord un «changement d’angle de vue» de la part des donneurs d’ordres publics; ici la Los Angeles river et la Hudson river à New York (restauration bancs de sable, plantes & coquillages des zones côtières) Apprendre de ces (éco)systèmes (naturels) et les copier dans les réseaux urbains pour favoriser les «services écosystémiques» créer de la résilience, haute biodiversité, relations coopératives. Energie des écossyst = soleil. Cette approche centrée sur les communautés biologiques touche les gens, ils participent bénévolement de manière significative; c’est un générateur actif de vie sociale !
  15. 15. écologie urbaine; l’eau
  16. 16. écologie urbaine; l’eau • Ralentir à la source, distribuer
  17. 17. écologie urbaine; l’eau • Ralentir à la source, distribuer • Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ?
  18. 18. écologie urbaine; l’eau • Ralentir à la source, distribuer • Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ? • Evaporer, évapo-transpirer
  19. 19. écologie urbaine; l’eau • Ralentir à la source, distribuer • Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ? • Evaporer, évapo-transpirer • Filtrer, bio-digérer
  20. 20. écologie urbaine; l’eau • Ralentir à la source, distribuer • Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ? • Evaporer, évapo-transpirer • Filtrer, bio-digérer • Bio-diversifier
  21. 21. écologie urbaine; l’eau • Ralentir à la source, distribuer • Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ? • Evaporer, évapo-transpirer • Filtrer, bio-digérer • Bio-diversifier = Rendre les eaux + riches en aval
  22. 22. écologie urbaine; l’eau • Ralentir à la source, distribuer • Restaurer les cycles de l’eau: Déchet ou Ressource ? • Evaporer, évapo-transpirer • Filtrer, bio-digérer • Bio-diversifier = Rendre les eaux + riches en aval Services écosystémiques: - digérer polluants, - réduire températures, - améliorer qualité de l’air, - réduire T° urbaines, - piéger le carbone, - usine d’oxygène
  23. 23. l’avenir des villes au XXIè siècle... caricatural ?
  24. 24. l’avenir des villes au XXIè siècle... densité, échelle caricatural ?
  25. 25. l’avenir des villes au XXIè siècle... densité, échelle pollution air, eau, bruit, température caricatural ?
  26. 26. l’avenir des villes au XXIè siècle... absence de toute nature; stress, maladies, taux de mortalité accru densité, échelle pollution air, eau, bruit, température caricatural ?
  27. 27. expériences inspirantes: Portland, Oregon Atelier Dreiseitl Landscape Architects
  28. 28. plus de nature & moins d’inondations: exemples - Berlin - Atelier Dreiseitl, Landscape Architects
  29. 29. plus de nature: expériences inspirantes NY; copier la nature en recréant des marais artificiels Ken Smith Landscape Architects les pentes des bacs plantés copient les végétations de marée basse et de marée haute
  30. 30. plus de nature expériences inspirantes; cradle to cradle D.I.R.T Studio désimperméabiliser, transformer les déchets en atouts, planter
  31. 31. plus de nature expériences inspirantes; à Munich Acconci studio + WH Niemeyer montrer, démontrer les économies d’énergie les anneaux créés dans le jardin impriment une rotation selon l’énergie éolienne et solaire produite dans le bâtiment
  32. 32. plus de nature expériences inspirantes: environment by design désimperméabiliser les sols choisir les plantes selon les besoins et respecter leur écologie utiliser la puissance régénératrice des plantes: diminuer nitrates, algues et l’eutrophication les plantes aquatiques et de marais ont un pouvoir épuratoire bien plus puissant que la chimie anaérobie
  33. 33. plus de nature expériences inspirantes: phyto épuration Andropogon Associates Landscape architects + K.Timberlake + Natural systems Intl. Jardin de pluie et épuration des eaux usées, réutilisation des eaux à 100%, le jardin devient le reflet des cycles saisonniers et des services écosystémiques. école d’agronomie;process visible et didactique
  34. 34. «Nature» 2 visions opposées; angélisme , capable du pire comme du meilleur; comment concilier les deux
  35. 35. «Nature» nature, naturel, sauvage..., qu’est ce que la Nature ? 2 lectures opposées: 2 visions opposées; angélisme , capable du pire comme du meilleur; comment concilier les deux
  36. 36. «Nature» nature, naturel, sauvage..., qu’est ce que la Nature ? 2 lectures opposées: 1) la nature préservée, le paradis exotique occidental, les «réserves d’indiens», une image idéalisée, une chimère... l’homme est dans un autre monde & se considère supérieur, 2 visions opposées; angélisme , capable du pire comme du meilleur; comment concilier les deux
  37. 37. «Nature» nature, naturel, sauvage..., qu’est ce que la Nature ? 2 lectures opposées: 1) la nature préservée, le paradis exotique occidental, les «réserves d’indiens», une image idéalisée, une chimère... l’homme est dans un autre monde & se considère supérieur, 2) l’homme fait partie de la nature avec l’ensemble faune et flore, son empreinte n’est pas légère... 2 visions opposées; angélisme , capable du pire comme du meilleur; comment concilier les deux
  38. 38. «Nature» nature, naturel, sauvage..., qu’est ce que la Nature ? 2 lectures opposées: 1) la nature préservée, le paradis exotique occidental, les «réserves d’indiens», une image idéalisée, une chimère... l’homme est dans un autre monde & se considère supérieur, 2) l’homme fait partie de la nature avec l’ensemble faune et flore, son empreinte n’est pas légère... 2 visions opposées; angélisme , capable du pire comme du meilleur; comment concilier les deux
  39. 39. «Nature» nature, naturel, sauvage..., qu’est ce que la Nature ? 2 lectures opposées: 1) la nature préservée, le paradis exotique occidental, les «réserves d’indiens», une image idéalisée, une chimère... l’homme est dans un autre monde & se considère supérieur, 2) l’homme fait partie de la nature avec l’ensemble faune et flore, son empreinte n’est pas légère... 2 visions opposées; angélisme , capable du pire comme du meilleur; comment concilier les deux
  40. 40. biophilie; besoin biologique d’être en contact avec la nature la nature dans l’espace: 1) la cascade magnifiée de Paley park à New york 2) l’évaporation de la sueur procure une sensation de fraîcheur, 3) on n’éclaire pas une classe d’école comme un spa ou une bibliothèque 4) les cycles de la nature incluent aussi la notion de vie et de mort, de renaissance
  41. 41. biophilie; besoin biologique d’être en contact avec la nature • l’eau, sous toutes ses formes est un spectacle visible, audible et sensoriel la nature dans l’espace: 1) la cascade magnifiée de Paley park à New york 2) l’évaporation de la sueur procure une sensation de fraîcheur, 3) on n’éclaire pas une classe d’école comme un spa ou une bibliothèque 4) les cycles de la nature incluent aussi la notion de vie et de mort, de renaissance
  42. 42. biophilie; besoin biologique d’être en contact avec la nature • les variations de température, d’humidité, de ventilation sur la peau peuvent aussi s’apparenter à des phénomènes naturels, • l’eau, sous toutes ses formes est un spectacle visible, audible et sensoriel la nature dans l’espace: 1) la cascade magnifiée de Paley park à New york 2) l’évaporation de la sueur procure une sensation de fraîcheur, 3) on n’éclaire pas une classe d’école comme un spa ou une bibliothèque 4) les cycles de la nature incluent aussi la notion de vie et de mort, de renaissance
  43. 43. biophilie; besoin biologique d’être en contact avec la nature • les variations de température, d’humidité, de ventilation sur la peau peuvent aussi s’apparenter à des phénomènes naturels, • l’eau, sous toutes ses formes est un spectacle visible, audible et sensoriel • utiliser la lumière, l’ombre et leurs variations pour copier les effets naturels du soleil ou de la lune, la nature dans l’espace: 1) la cascade magnifiée de Paley park à New york 2) l’évaporation de la sueur procure une sensation de fraîcheur, 3) on n’éclaire pas une classe d’école comme un spa ou une bibliothèque 4) les cycles de la nature incluent aussi la notion de vie et de mort, de renaissance
  44. 44. biophilie; besoin biologique d’être en contact avec la nature • les variations de température, d’humidité, de ventilation sur la peau peuvent aussi s’apparenter à des phénomènes naturels, • l’eau, sous toutes ses formes est un spectacle visible, audible et sensoriel • utiliser la lumière, l’ombre et leurs variations pour copier les effets naturels du soleil ou de la lune, la nature dans l’espace: • relations avec les cycles de la nature: connaissance et perception d’ identification. 1) la cascade magnifiée de Paley park à New york 2) l’évaporation de la sueur procure une sensation de fraîcheur, 3) on n’éclaire pas une classe d’école comme un spa ou une bibliothèque 4) les cycles de la nature incluent aussi la notion de vie et de mort, de renaissance
  45. 45. • analogies de nature • ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux, couleurs, formes, séquences & textures trouvées dans la nature, sous forme artistique, de décor, textile ou construits. Elles procurent des relations indirectes avec la nature car malgré leur réalité, elles ne sont que l’analogie des éléments dans leur état naturel. - formes et motifs biomorphiques: références symboliques de motifs, sujets, ordre numériques naturels, - FLWright; connexion matérielle «évidente» avec la nature; reflet de l’écologie et géologie locale pour créer un lieu unique; C’est bcp plus que çà; il est réellement le premier qui a fait de l’outdoor-indoor une marque de fabrique, sublîmée par ce projet époustouflant, aussi la typicité de son architecture et décoration (comme Horta il s’est inspiré de végétaux, herbes des prairies américaines, etc) - ordre et complexité; hiérarchie spatiale similaire à celle rencontrée ds la nature/ Mies Van der Rohe
  46. 46. • analogies de nature • ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux, couleurs, formes, séquences & textures trouvées dans la nature, sous forme artistique, de décor, textile ou construits. Elles procurent des relations indirectes avec la nature car malgré leur réalité, elles ne sont que l’analogie des éléments dans leur état naturel. Blossfeldt, inspirateur de - formes et motifs biomorphiques: références symboliques de motifs, sujets, ordre numériques naturels, - FLWright; connexion matérielle «évidente» avec la nature; reflet de l’écologie et géologie locale pour créer un lieu unique; C’est bcp plus que çà; il est réellement le premier qui a fait de l’outdoor-indoor une marque de fabrique, sublîmée par ce projet époustouflant, aussi la typicité de son architecture et décoration (comme Horta il s’est inspiré de végétaux, herbes des prairies américaines, etc) - ordre et complexité; hiérarchie spatiale similaire à celle rencontrée ds la nature/ Mies Van der Rohe
  47. 47. • analogies de nature • ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux, couleurs, formes, séquences & textures trouvées dans la nature, sous forme artistique, de décor, textile ou construits. Elles procurent des relations indirectes avec la nature car malgré leur réalité, elles ne sont que l’analogie des éléments dans leur état naturel. Blossfeldt, inspirateur de Horta, Maître de l’art nouveau - formes et motifs biomorphiques: références symboliques de motifs, sujets, ordre numériques naturels, - FLWright; connexion matérielle «évidente» avec la nature; reflet de l’écologie et géologie locale pour créer un lieu unique; C’est bcp plus que çà; il est réellement le premier qui a fait de l’outdoor-indoor une marque de fabrique, sublîmée par ce projet époustouflant, aussi la typicité de son architecture et décoration (comme Horta il s’est inspiré de végétaux, herbes des prairies américaines, etc) - ordre et complexité; hiérarchie spatiale similaire à celle rencontrée ds la nature/ Mies Van der Rohe
  48. 48. • analogies de nature • ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux, couleurs, formes, séquences & textures trouvées dans la nature, sous forme artistique, de décor, textile ou construits. Elles procurent des relations indirectes avec la nature car malgré leur réalité, elles ne sont que l’analogie des éléments dans leur état naturel. Blossfeldt, inspirateur de Horta, Maître de l’art nouveau - formes et motifs biomorphiques: références symboliques de motifs, sujets, ordre numériques naturels, - FLWright; connexion matérielle «évidente» avec la nature; reflet de l’écologie et géologie locale pour créer un lieu unique; C’est bcp plus que çà; il est réellement le premier qui a fait de l’outdoor-indoor une marque de fabrique, sublîmée par ce projet époustouflant, aussi la typicité de son architecture et décoration (comme Horta il s’est inspiré de végétaux, herbes des prairies américaines, etc) - ordre et complexité; hiérarchie spatiale similaire à celle rencontrée ds la nature/ Mies Van der Rohe
  49. 49. • analogies de nature • ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux, couleurs, formes, séquences & textures trouvées dans la nature, sous forme artistique, de décor, textile ou construits. Elles procurent des relations indirectes avec la nature car malgré leur réalité, elles ne sont que l’analogie des éléments dans leur état naturel. Blossfeldt, inspirateur de Horta, Maître de l’art nouveau Frank Lloyd Wright - formes et motifs biomorphiques: références symboliques de motifs, sujets, ordre numériques naturels, - FLWright; connexion matérielle «évidente» avec la nature; reflet de l’écologie et géologie locale pour créer un lieu unique; C’est bcp plus que çà; il est réellement le premier qui a fait de l’outdoor-indoor une marque de fabrique, sublîmée par ce projet époustouflant, aussi la typicité de son architecture et décoration (comme Horta il s’est inspiré de végétaux, herbes des prairies américaines, etc) - ordre et complexité; hiérarchie spatiale similaire à celle rencontrée ds la nature/ Mies Van der Rohe
  50. 50. • analogies de nature • ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux, couleurs, formes, séquences & textures trouvées dans la nature, sous forme artistique, de décor, textile ou construits. Elles procurent des relations indirectes avec la nature car malgré leur réalité, elles ne sont que l’analogie des éléments dans leur état naturel. Blossfeldt, inspirateur de Horta, Maître de l’art nouveau Frank Lloyd Wright - formes et motifs biomorphiques: références symboliques de motifs, sujets, ordre numériques naturels, - FLWright; connexion matérielle «évidente» avec la nature; reflet de l’écologie et géologie locale pour créer un lieu unique; C’est bcp plus que çà; il est réellement le premier qui a fait de l’outdoor-indoor une marque de fabrique, sublîmée par ce projet époustouflant, aussi la typicité de son architecture et décoration (comme Horta il s’est inspiré de végétaux, herbes des prairies américaines, etc) - ordre et complexité; hiérarchie spatiale similaire à celle rencontrée ds la nature/ Mies Van der Rohe
  51. 51. • analogies de nature • ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux, couleurs, formes, séquences & textures trouvées dans la nature, sous forme artistique, de décor, textile ou construits. Elles procurent des relations indirectes avec la nature car malgré leur réalité, elles ne sont que l’analogie des éléments dans leur état naturel. Blossfeldt, inspirateur de Horta, Maître de l’art nouveau Frank Lloyd Wright Toyo Ito - formes et motifs biomorphiques: références symboliques de motifs, sujets, ordre numériques naturels, - FLWright; connexion matérielle «évidente» avec la nature; reflet de l’écologie et géologie locale pour créer un lieu unique; C’est bcp plus que çà; il est réellement le premier qui a fait de l’outdoor-indoor une marque de fabrique, sublîmée par ce projet époustouflant, aussi la typicité de son architecture et décoration (comme Horta il s’est inspiré de végétaux, herbes des prairies américaines, etc) - ordre et complexité; hiérarchie spatiale similaire à celle rencontrée ds la nature/ Mies Van der Rohe
  52. 52. • analogies de nature • ce sont des évocations organiques, inertes et indirectes de nature. Objets, matériaux, couleurs, formes, séquences & textures trouvées dans la nature, sous forme artistique, de décor, textile ou construits. Elles procurent des relations indirectes avec la nature car malgré leur réalité, elles ne sont que l’analogie des éléments dans leur état naturel. Blossfeldt, inspirateur de Horta, Maître de l’art nouveau Frank Lloyd Wright Toyo Ito - formes et motifs biomorphiques: références symboliques de motifs, sujets, ordre numériques naturels, - FLWright; connexion matérielle «évidente» avec la nature; reflet de l’écologie et géologie locale pour créer un lieu unique; C’est bcp plus que çà; il est réellement le premier qui a fait de l’outdoor-indoor une marque de fabrique, sublîmée par ce projet époustouflant, aussi la typicité de son architecture et décoration (comme Horta il s’est inspiré de végétaux, herbes des prairies américaines, etc) - ordre et complexité; hiérarchie spatiale similaire à celle rencontrée ds la nature/ Mies Van der Rohe
  53. 53. relations Nature-Santé: résumé pas de recettes miracle, mais on ne crée/conçoit pas seulement un équipement, selon des critères de fonctionnalité et de budget... çà demande aussi une certaine modestie consistant à créer plus pour les autres que pour soi-même
  54. 54. relations Nature-Santé: résumé la conception biophilique respecte l’homme comme un organisme biologique dans son entité pas de recettes miracle, mais on ne crée/conçoit pas seulement un équipement, selon des critères de fonctionnalité et de budget... çà demande aussi une certaine modestie consistant à créer plus pour les autres que pour soi-même
  55. 55. relations Nature-Santé: résumé la conception biophilique respecte l’homme comme un organisme biologique dans son entité «corps & esprit» pas de recettes miracle, mais on ne crée/conçoit pas seulement un équipement, selon des critères de fonctionnalité et de budget... çà demande aussi une certaine modestie consistant à créer plus pour les autres que pour soi-même
  56. 56. relations Nature-Santé: résumé la conception biophilique respecte l’homme comme un organisme biologique dans son entité «corps & esprit» comme indicateurs de santé et de bien être dans le contexte local, adapté à chaque usage. (ci-contre) pas de recettes miracle, mais on ne crée/conçoit pas seulement un équipement, selon des critères de fonctionnalité et de budget... çà demande aussi une certaine modestie consistant à créer plus pour les autres que pour soi-même
  57. 57. valeur ajoutée pour la qualité de vie restauration des fonctions cognitives en hôpitaux neurologiques/psychiâtriques, patients en sortie d’AVC (redevient un enfant, plus attiré vers le naturel, la magie de la plante qui naît, pousse, éventuellement meurt)
  58. 58. valeur ajoutée pour la qualité de vie les questions à se poser pour restaurer ou améliorer les conditions de bien être d’un lieu sont donc: quel est l’espace le plus biophillique que je puisse créer? restauration des fonctions cognitives en hôpitaux neurologiques/psychiâtriques, patients en sortie d’AVC (redevient un enfant, plus attiré vers le naturel, la magie de la plante qui naît, pousse, éventuellement meurt)
  59. 59. valeur ajoutée pour la qualité de vie les questions à se poser pour restaurer ou améliorer les conditions de bien être d’un lieu sont donc: quel est l’espace le plus biophillique que je puisse créer? et comment ce lieu peut améliorer le bien-être des utilisateurs et dès lors réduire l’absentéisme, améliorer le confort perçu, l’amour-propre, diminuer l’asthme, les demandes de congé- maladie, les conflits, le taux de crime... restauration des fonctions cognitives en hôpitaux neurologiques/psychiâtriques, patients en sortie d’AVC (redevient un enfant, plus attiré vers le naturel, la magie de la plante qui naît, pousse, éventuellement meurt)
  60. 60. c’est un architecte paysagiste qui l’a dit...
  61. 61. c’est un architecte paysagiste qui l’a dit... Le plaisir d’admirer des scènes naturelles utilise l’esprit sans fatigue et lui fait faire de l’exercice, le calme et le vivifie et donne le sentiment de repos et de relance rafraîchissante de l'ensemble du système. Frederick Low Olmsted, Architecte Paysagiste de Central Park, 1847
  62. 62. c’est un architecte paysagiste qui l’a dit... Le plaisir d’admirer des scènes naturelles utilise l’esprit sans fatigue et lui fait faire de l’exercice, le calme et le vivifie et donne le sentiment de repos et de relance rafraîchissante de l'ensemble du système. Frederick Low Olmsted, Architecte Paysagiste de Central Park, 1847 Merci de votre attention

×