ImageparTimGreen.CC-BY
Définition des biens communs et
applications possibles en bibliothèques
Par Thomas Fourmeux et Lion...
Au cœur de l’actualité…
Les Biens communs au détour d’un livre de bibliothèque…
Biens communs =
Beaucoup de choses…
A lire : (Biens) communs.
Définir le bien commun, les biens
communs ?
« On parle de « bien commun » chaque fois qu'une
communauté de personnes est a...
Les leçons de l’histoire…ParChrisWimbush.CC-BY-SA
En Angleterre, la charte des forêts (13ème siècle),
le mouvement des enc...
Une notion longtemps en crise
Garret Hardin –The Tragedy Of The Commons, Science, 1968.
Destempsanciens.CC-BY-NC
L'accès l...
Un renouveau récent
A lire :
Elinor Ostrom ou la réinvention des biens communs – Hervé Le Crosnier
ParHolgerMotzkau.CC-BY-...
La connaissance envisagée
comme bien commun ?
PauloBrandao.CC-BY-SA.
Elinor Ostrom – Charlotte Hesse :
Understanding Knowl...
La connaissance, un bien
commun par nature ?
Par echiner1. CC-BY-SA.
« Si la nature a rendu moins susceptible
que toute au...
La connaissance, un bien
commun fragile
[…] le savoir qui réside dans mon cerveau
n’enlève rien au savoir qui se trouve da...
La connaissance et le second
mouvement des enclosures
Évolution de la durée
des droits d’auteurs en France
La connaissance et le second
mouvement des enclosures
Évolution des coûts d’abonnement aux revues scientifiques
Matrix Core. Par Pixelsior. CC-BY-NC-SA
Biens communs de la connaissance
Qu’est-ce que change le numérique ?
Par son architecture, Internet a la
nature d’un bien commun.
1993 : Tim Berners-Lee fait le choix de mettre le
World Wide ...
Economie de l’abondance et fin de la rivalité
« Quand on partage un bien
matériel, il se divise. Quand on
partage un bien ...
source :
Valentina_A
Eviter les clôtures (enclosures),
éviter les monopoles, éviter les
silos d'informations
A lire : Iden...
DMCA aux Etats-Unis (1998), Directive européenne
de 2001,Loi DADVSI en France en 2006Par Freefotouk. CC-BY-NC.
Nouvelles f...
Le mouvement pionnier du
logiciel libre
Wikipédia, exemple emblématique des
biens communs informationnels
- Une ressource
partagée
- Une communauté
- Des règles d...
25
Creative Commons et
l’extension aux créations
culturelles
« Tout ce qui n’est pas
interdit est permis »
Pas d’autorisat...
Forte croissance des biens communs culturels,
grâce à l’usage des licences Creative Commons
Exemple d’utilisations
Bibliothèques et biens communs,
quelles connexions ?
Déjà dans l’environnement papier…
Books Want To Be Free !
Little Free Library. Par Litlnemo. CC-BY-NC-SA
A lire : De toronto à Montréal
en passant par Berli...
Bibliothèque d’Occupy Wallstreet
Bibliothèque du Parc Gezi
Bibliothèque d’Indignados à Madrid
Books Want To Be Commons !
Toujours valable dans l’environnement numérique?
Bibliothèque et médiation
des contenus libres
La bibliothèque, contributrice
aux communs
La bibliothèque, contributrice
aux communs
Les bibliothèques de Paris sur le portail Open Data de la ville
Les Tablettes
rennaises,
bibliothèque
numérique de
Rennes Métropole.
Documents sous
Public Domain Mark
et métadonnées
sous...
Le problème du copyfraud…
Mise en partage des lieux
Makerspace à la bibliothèque de Westport
Accueillir les pratiques
collaboratives
Rapprocher les
communautés
pour échanger et
construire des
communs
Favoriser
l’appropriation de
la connaissance
Favoriser
l’accès à un
internet ouvert
"Ni la loi anti-terroriste, ni la loi
Hadopi n’obligent ces
établissements à identi...
•Le droit d’accéder librement et sans discrimination à toutes les cultures et à une
information plurielle ;
•Le droit à un...
Biens communs et bibliothèque
Biens communs et bibliothèque
Biens communs et bibliothèque
Biens communs et bibliothèque
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Biens communs et bibliothèque

4 691 vues

Publié le

Présentation réalisée par Lionel Maurel et Thomas Fourmeux lors de la journée d'étude sur les biens communs organisée par le groupe régional ABF Franche-Comté.

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 691
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 235
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Au XIIe siècle, un droit d’usage voulait que dans les forêts et sur les terres communales, les villageois soient autorisés à laisser paître leurs bêtes, ramasser du bois mort, récolter du miel ou des champignons. Ces droits n’avaient nul besoin d’être inscrits dans des lois puisqu’il s’agissait de biens communs (en anglais, commons). Mais au XIIIe siècle, en Angleterre, le roi Jean et les Barons lancent un mouvement d’enclosure des Communs et provoquent une révolte populaire
  • Biens communs et bibliothèque

    1. 1. ImageparTimGreen.CC-BY Définition des biens communs et applications possibles en bibliothèques Par Thomas Fourmeux et Lionel Maurel
    2. 2. Au cœur de l’actualité…
    3. 3. Les Biens communs au détour d’un livre de bibliothèque…
    4. 4. Biens communs = Beaucoup de choses… A lire : (Biens) communs.
    5. 5. Définir le bien commun, les biens communs ? « On parle de « bien commun » chaque fois qu'une communauté de personnes est animée par le même désir de prendre en charge une ressource dont elle hérite ou qu'elle crée et qu'elle s'auto-organise de manière démocratique, conviviale et responsable pour en assurer l'accès, l'usage et la pérennité dans l'intérêt général et le souci du 'bien vivre' ensemble et du bien vivre des générations à venir » - Alain Ambrosi Projet Remix Biens Communs A lire : le bien commun est sur toutes les lèvres .
    6. 6. Les leçons de l’histoire…ParChrisWimbush.CC-BY-SA En Angleterre, la charte des forêts (13ème siècle), le mouvement des enclosures (16ème, 17ème siècle) « Tout homme libre fait gîter [ses bêtes] dans la forêt comme il le souhaite et possède son panage. » Charte des forêts. Article 9
    7. 7. Une notion longtemps en crise Garret Hardin –The Tragedy Of The Commons, Science, 1968. Destempsanciens.CC-BY-NC L'accès libre à une ressource limitée pour laquelle la demande est forte mène inévitablement à la surexploitation de cette ressource et finalement à sa disparition. […] Solutions pour éviter la surexploitation des ressources : La nationalisation, la privatisation Wikipedia. Tragédie des communs.
    8. 8. Un renouveau récent A lire : Elinor Ostrom ou la réinvention des biens communs – Hervé Le Crosnier ParHolgerMotzkau.CC-BY-SA Elinor Ostrom. Prix Nobel d’Economie 2009 « Elinor Ostrom a mis en place un cadre d’analyse et de développement institutionnel destiné à l’observation des communs. De ses observations concrètes elle a tiré huit principes d’agencement que l’on retrouve dans les situations qui assurent réellement la protection des communs dont ces communautés d’acteurs ont la charge : — des groupes aux frontières définies ; — des règles régissant l’usage des biens collectifs qui répondent aux spécificités et besoins locaux ; — la capacité des individus concernés à les modifier ; — le respect de ces règles par les autorités extérieures ; — le contrôle du respect des règles par la communauté qui dispose d’un système de sanctions graduées ; — l’accès à des mécanismes de résolution des conflits peu coûteux ; — la résolution des conflits et activités de gouvernance organisées en strates différentes et imbriquées. »
    9. 9. La connaissance envisagée comme bien commun ? PauloBrandao.CC-BY-SA. Elinor Ostrom – Charlotte Hesse : Understanding Knowledge As A Commons
    10. 10. La connaissance, un bien commun par nature ? Par echiner1. CC-BY-SA. « Si la nature a rendu moins susceptible que toute autre chose l’appropriation exclusive, c’est bien l’action du pouvoir de la pensée que l’on appelle une idée, qu’un individu peut posséder de façon exclusive aussi longtemps qu’il la garde pour lui ; mais au moment où elle est divulguée, elle devient la possession de tous, et celui qui la reçoit ne peut pas en être dépossédé. Sa propriété particulière, aussi, est que personne ne la possède moins parce que tout le monde la possède. Celui qui reçoit une idée de moi reçoit un savoir sans diminuer le mien ; tout comme celui qui allume sa bougie à la mienne reçoit la lumière sans me plonger dans la pénombre. Que les idées circulent librement de l’un à l’autre partout sur la planète. » Thomas JeffersonL’information, la culture, la connaissance sont non- rivales par excellence WikimediaCommons.
    11. 11. La connaissance, un bien commun fragile […] le savoir qui réside dans mon cerveau n’enlève rien au savoir qui se trouve dans le vôtre. Aujourd’hui cependant, l’idée de connaissance comme bien public disparaît de plus en plus. Les savoirs empaquetés sous forme numérique sont infiniment plus vulnérables aux enclosures, plus fragiles face aux risques de perte, et davantage susceptibles d’altération que les savoirs exprimés dans des livres et des journaux imprimés. Si les formats numériques facilitent l’accès aux contenus, ils permettent également de s’approprier ce qui fut longtemps « intangible ». Charlotte Hesse. A partir des années 2000, développement de « l’économie de la connaissance » (capitalisme cognitif)
    12. 12. La connaissance et le second mouvement des enclosures Évolution de la durée des droits d’auteurs en France
    13. 13. La connaissance et le second mouvement des enclosures Évolution des coûts d’abonnement aux revues scientifiques
    14. 14. Matrix Core. Par Pixelsior. CC-BY-NC-SA Biens communs de la connaissance Qu’est-ce que change le numérique ?
    15. 15. Par son architecture, Internet a la nature d’un bien commun. 1993 : Tim Berners-Lee fait le choix de mettre le World Wide Web dans le domaine public.
    16. 16. Economie de l’abondance et fin de la rivalité « Quand on partage un bien matériel, il se divise. Quand on partage un bien immatériel, il se multiplie. » Serge Soudoplatoff « Un bien commun est quelque chose que plusieurs propriétaires ont en commun. La propriété est partagée entre ces personnes. De manière générale, la problématique des biens communs est que, lorsqu’une ressource est partagée en commun, il faut théoriquement des règles pour s’assurer que cette ressource ne soit pas, soit abusée, soit épuisée. Cela change dans le monde numérique puisque la notion de rivalité n’existe plus. En consultant une œuvre numérique, je n’empêche personne de l’utiliser, je ne l’abîme pas, il n’y a plus les risques que l’on désigne par la »Tragédie des communs ». Avec le numérique, on transpose donc la question à d’autres problématiques : Comment protéger les communs, comment empêcher l’exploitation injuste, l’abus, comment les préserver, les promouvoir et en créer davantage. » Primavera de Filippi.
    17. 17. source : Valentina_A Eviter les clôtures (enclosures), éviter les monopoles, éviter les silos d'informations A lire : Identifier les enclosures informationnelles pour favoriser les apprentissages en réseau.
    18. 18. DMCA aux Etats-Unis (1998), Directive européenne de 2001,Loi DADVSI en France en 2006Par Freefotouk. CC-BY-NC. Nouvelles formes d’enclosure = DRM (Digital Right Management)
    19. 19. Le mouvement pionnier du logiciel libre
    20. 20. Wikipédia, exemple emblématique des biens communs informationnels - Une ressource partagée - Une communauté - Des règles de fonctionnement et de gouvernance
    21. 21. 25 Creative Commons et l’extension aux créations culturelles « Tout ce qui n’est pas interdit est permis » Pas d’autorisation à demander tant qu’on reste dans le cadre de la licence Exemple des licences Creative Commons 4 conditions et 6 contrats Il faut conclure un contrat pour lever une restriction posée par la licence Pen3. Par Merlinprincesse. CC-BY-NC-ND
    22. 22. Forte croissance des biens communs culturels, grâce à l’usage des licences Creative Commons
    23. 23. Exemple d’utilisations
    24. 24. Bibliothèques et biens communs, quelles connexions ? Déjà dans l’environnement papier…
    25. 25. Books Want To Be Free ! Little Free Library. Par Litlnemo. CC-BY-NC-SA A lire : De toronto à Montréal en passant par Berlin, les micro-bibliothèques de rue.
    26. 26. Bibliothèque d’Occupy Wallstreet Bibliothèque du Parc Gezi Bibliothèque d’Indignados à Madrid Books Want To Be Commons !
    27. 27. Toujours valable dans l’environnement numérique?
    28. 28. Bibliothèque et médiation des contenus libres
    29. 29. La bibliothèque, contributrice aux communs
    30. 30. La bibliothèque, contributrice aux communs Les bibliothèques de Paris sur le portail Open Data de la ville
    31. 31. Les Tablettes rennaises, bibliothèque numérique de Rennes Métropole. Documents sous Public Domain Mark et métadonnées sous licence ODbL Respect du domaine public La bibliothèque, contributrice aux communs
    32. 32. Le problème du copyfraud…
    33. 33. Mise en partage des lieux Makerspace à la bibliothèque de Westport
    34. 34. Accueillir les pratiques collaboratives
    35. 35. Rapprocher les communautés pour échanger et construire des communs
    36. 36. Favoriser l’appropriation de la connaissance
    37. 37. Favoriser l’accès à un internet ouvert "Ni la loi anti-terroriste, ni la loi Hadopi n’obligent ces établissements à identifier les utilisateurs des ordinateurs mis à leur disposition, ni à conserver des informations nominatives pour les remettre lors d’une enquête diligentée par un juge au titre de la loi Hadopi, ou d’une personnalité qualifiée placée auprès du ministre de l’Intérieur au titre de la loi anti- terroriste, ni même à filtrer à titre préventif les accès à l’internet." Analyse juridique complète sur le site de l'IABD
    38. 38. •Le droit d’accéder librement et sans discrimination à toutes les cultures et à une information plurielle ; •Le droit à un accompagnement attentif et compétent, respectueux des attentes des citoyens ; •Le droit des personnes handicapées à l’égalité d’accès aux savoirs et à l’information ; •Le droit d’expérimenter et de se former tout au long de la vie ; •Le droit d’être en capacité de participer à l’innovation sociale et aux débats citoyens ; •Le droit d’accéder à un internet public ouvert et fiable ; •Le droit d’accéder, de réutiliser, de créer et de diffuser des communs du savoir ; •Le droit d’accéder à des ressources, y compris numériques, respectant la diversité des usages et favorisant l’appropriation de l’information et du savoir ;

    ×