Armes de poing 1

496 vues

Publié le

L’arme de poing représente votre ultime recours, elle est essentiellement votre dernière chance de survie.
Peu utilisée en situation normale de jeu, car très limitée dans son action, elle a pour fonction d’agir en soutien
à votre arme principale. Face au manque de munition, de CO2 ou à une défectuosité de l’arme principale, l’armede poing peut vous permettre de rester en jeu. C’est un atout vital à tout soldat! Dans ce deuxième bloc, nous vous proposons deux formations sur les positions et techniques de tir propres à l’arme de poing.
À travers ces formations, vous pourrez acquérir les notions théoriques essentielles et ainsi améliorer vos aptitudes au tir avec le Tiberius. ​

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
496
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
33
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Armes de poing 1

  1. 1. Armes de poing I: Techniques et positions
  2. 2. L’arme de poing Handgun - Le rôle de l’arme de poing est essentiellement celui de support à l’arme principale. - En cas de bris d’équipement ou manque de munitions ou de CO2, il permet au joueur de continuer le combat. - Très utile en situation de combat rapproché. - Pour tout joueur de paintball, l’arme de poing est une deuxième vie! Pourquoi utiliser une arme de poing?
  3. 3. Sommaire de la présentation 1. Équipement: Étuis et bretelles 2. Les positions de tir 3. Dégainer, rengainer et recharger
  4. 4. Première partie: L’équipement L’utilisation efficace d’une arme de poing nécessite un équipement adéquat. La principale préoccupation est de disposer de l’arme principale. Pour ce faire, vous devez utiliser une bretelle (Sling). Voici deux types de bretelle; - Bretelle 1 point - L’arme principale reste sur le côté (Côté opposé à l’étui). - L’arme n’est pas stable durant les déplacements. - Bretelle 3 points - L’arme reste devant soi. - Nuisible avec certains types d’étui (Veste et épaule). *** Le choix de la bretelle dépend du type d’étui choisi.
  5. 5. Les différents types d’étui Étui à l’épaule Aussi appelé étui « détective », il est surtout utilisé dans le monde policier. L’arme est placée sous les aisselles du bras non dominant et les chargeurs sous celles du bras opposé. Il faut donc faire un croisé pour dégainer (Cross Draw). Il ne permet pas l’utilisation de la veste tactique et il est peu adapté à certains types d’arme, dont le Tibérius. Il permet malgré tout une grande liberté de mouvement.
  6. 6. Les différents types d’étui Étui sur la veste tactique L’étui fait directement partie de la veste tactique. L’arme est portée du côté non dominant, il faut donc faire un croisé afin de dégainer (Cross Draw). Le principal avantage de cet étui est de libérer les jambes. Il est cependant encombrant (Perte d’espace sur la veste, nuisible lors d’un déplacement au sol, risque de s’accrocher lors de passage serré).
  7. 7. Les différents types d’étui Étui à la cuisse L’arme est directement fixée à la cuisse de la jambe dominante. L’étui est fixé sur la cuisse au moyen de sangles et est rattaché à la veste tactique. Ce type d’étui permet un dégainement des plus rapides. C’est l’étui le plus couramment utilisé par les militaires et les unités d’intervention tactique. Il permet aisément les déplacements au sol et assure un confort maximal lors de déplacements aux pas de course.
  8. 8. Deuxième partie: Les différentes positions de tir Lors des leçons précédentes, vous vous êtes familiarisés avec les différentes positions de tir propres à l’arme principale. Avec l’arme de poing, les positions sont légèrement différentes et adaptées à des situations de combat précises. Voici les 4 principales positions; - Position standard - Position compacte - Position à genoux - Position Dracula
  9. 9. La position standard • Cette position est principalement utilisée dans les endroits à découvert. • Les pieds sont en position de base (Largeur des épaules, pied dominant perpendiculaire à la cible et l’autre pied en angle de 45°) avec une légère flexion dans les genoux afin de rester en alerte. • Les bras ne sont pas totalement dépliés (légère flexion au niveau des coudes). • La main dominante agrippe la crosse de l’arme. L’index se place sur le pontet, le pouce est légèrement incliné vers le haut (45°) et les autres doigts de referment sur la crosse. • La main non dominante vient se refermer sur la main dominante (Doigts alignés).
  10. 10. La position compacte • Cette position est principalement utilisée en milieu restreins. • Le tireur est moins exposé (l’arme n’est pas repérée avant le tireur). • Cette position est similaire à la position standard à la seule différence que l’arme est rapprochée du masque. • L’arme reste à la hauteur des yeux.
  11. 11. La position à genoux • Cette position permet au tireur d’être moins exposé. • Comme avec l’arme principale, le genou de la jambe dominante vient s’appuyer sur le sol. • Le pied non dominant pointe vers la cible. • Le bras non dominant s’appuie sur le genou non dominant (Point d’appui). • Les orteils du pied non dominant sont pliés afin de permettre un départ rapide. • Cette position assure une stabilité, donc un tir plus précis.
  12. 12. La position « Dracula » • Cette position n’est pas utilisée au paintball. • Elle a pour fonction de riposter à une attaque à l’arme blanche. • Le bras dominant se positionne à la hauteur des hanches et il reste parallèle au sol. • Le bras non dominant se positionne à la hauteur du cou (Poing fermé). • Le tireur peut ainsi riposter à l’attaque d’un assaillant et le faire basculer vers un angle de tir adéquat. • Fréquemment utilisée par les policiers ou lors d’opération de « House clearing ».
  13. 13. Les positions de tir Quelques petits conseils... - Le choix de la position de tir dépend essentiellement de la situation de combat dans laquelle vous vous trouvez. C’est à vous de juger quelle position il est nécessaire d’adopter. - Peu importe la position adoptée, assurez-vous une stabilité et un confort maximal afin de bien tirer. - Peu importe la position adoptée, les principes de tir restent les mêmes. Afin d’assurer un tir des plus précis, ils doivent être appliqués.
  14. 14. 3e partie: Dégainer, rengainer et recharger En situation de combat, vous serez appelé à vous servir rapidement de votre arme de poing. Il est donc nécessaire d’être en mesure de dégainer et charger rapidement et efficacement votre arme. Dans cette troisième et dernière partie, nous verrons les techniques appropriées afin de dégainer, rengainer et recharger.
  15. 15. Technique pour dégainer Lorsqu’on veut dégainer, la première étape consiste à se mettre en position de tir (les pieds en position de base). La main non dominante vient se placer près du corps au niveau pectoral. Au même moment, la main dominante se pose sur l’arme. Avec le pouce, on retire le mécanisme de sécurité et l’index se positionne le long de l’étui à la hauteur de l’arme. On retire l’arme de l’étui (Index sur le pontet), on longe le corps et on vient rejoindre la main non dominante. On éloigne les bras vers l’avant afin de prendre la position de tir standard.
  16. 16. Technique pour rengainer Pour rengainer, il faut d’abord ramener les mains près du corps. L’arme pointe toujours vers l’avant et vous restez en alerte. La main dominante longe le corps et vient ramener l’arme dans l’étui. La main non dominante reste près du corps, au niveau pectoral. Avec le bout du canon, on trouve l’entrée de l’étui. On garde toujours les yeux vers l’avant. Avec l’index et le pouce, on replace le mécanisme de sécurité de l’étui.
  17. 17. Techniques pour recharger Il est existe deux techniques couramment utilisées pour recharger efficacement et rapidement l’arme de poing; - Technique rapide - Technique tactique En ce qui a trait au CO2, il est préférable de changer la bonbonne dans les zones neutres ou entre les parties.
  18. 18. Recharger: Technique rapide • Cette technique est utile en situation de combat, lorsque le temps pour recharger est plus que limité. • Vous posez la main dominante sur l’arme et l’autre main sur le chargeur de rechange. • Vous pressez le bouton de relâchement du chargeur et vous laissez tomber le chargeur vide au sol. Au même moment, vous retirez le chargeur de rechange de son étui. • Vous insérez le nouveau chargeur. • Si le temps le permet, vous ramassez le chargeur vide. • Cette méthode est rapide, mais bruyante. De plus, le risque est élevé de perdre du matériel.
  19. 19. Recharger: Technique tactique • Cette technique nécessite un peu plus de temps, par contre, elle très silencieuse. • Avec votre main non dominante, vous retirez le chargeur plein de son étui et vous placez ensuite votre main sous votre arme. • Avec votre main dominante, vous appuyez sur le bouton de relâchement du chargeur et ce dernier tombe dans la paume de votre main non dominante. • Vous insérez le nouveau chargeur. • Vous insérez ensuite le chargeur vide dans un étui.
  20. 20. Vous voilà maintenant fin prêt à utiliser votre arme de poing et à passer à la phase pratique!

×