Bruxelles, 21 novembre 2008     Groupe de Travail :Transport Routier & Ferroviaire                                        ...
Présentation du Transport Ferroviaire                              MarocEch-chabbi Aissam , Chef du service DéveloppementM...
Sommaire Réseau ferroviaireÉvolution du traficRéforme institutionnelleInvestissements ferroviaires : réalisations et plan ...
Réseau ferroviaireLe réseau ferroviaire marocain totalise 1.907 Km de lignes, dont:   1.537 Km à voie unique (80%)   370 K...
Évolution des activités ferroviaires Trafic voyageurs : + 84% entre 2002 et 2007                                          ...
Reforme du secteur ferroviaireRefonte du cadre institutionnel par l’adoption en 2004 de la loi n°52.03ayant pour objet :  ...
Investissements réalisés entre 1999 et 2007investissements réalisés de l’ordre de 1 555 Millions € ayant concerné unportef...
Programme d’investissements 2009-2014Trois grandes composantes  Grands chantiers: 2273 Millions €, avec comme principaux p...
Le Projet des TGV au Maroc  Une NECESSITE pour….               Une OPPORTUNITE pour….Faire face à la saturation à terme   ...
Le Projet des TGV au MarocUne étude structurante a conduit à l’élaboration d’un schéma directeurpour le développement d’un...
Schéma Directeur des lignes TGV au Maroc
Le Projet des TGV au Maroc1ère étape : Deux lignes à Grande Vitesse à l’horizon 2015   La première, vers le Nord, reliera ...
1ère                                                Phase 200 km        Tanger                                  A l’horizo...
Bruxelles, 21 novembre 2008    Groupe de Travail Transport Routier & Ferroviaire            Merci de votre attention      ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ppp rail transport_morocco

1 060 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 060
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ppp rail transport_morocco

  1. 1. Bruxelles, 21 novembre 2008 Groupe de Travail :Transport Routier & Ferroviaire 1
  2. 2. Présentation du Transport Ferroviaire MarocEch-chabbi Aissam , Chef du service DéveloppementMinistère de l’Equipement et des Transports
  3. 3. Sommaire Réseau ferroviaireÉvolution du traficRéforme institutionnelleInvestissements ferroviaires : réalisations et plan 2009‐2014Le projet des TGV au Maroc
  4. 4. Réseau ferroviaireLe réseau ferroviaire marocain totalise 1.907 Km de lignes, dont: 1.537 Km à voie unique (80%) 370 Km à double voie (20%). 528 Km de voie de service et 201 Km de ligne d’embranchements particuliers reliant diverses entreprises au réseau ferré national.53% de la longueur totale dudit réseau, soit 1003 Km, est électrifiéeà 3000 Volt continu, alors que 904 Km sont exploités en tractionDiesel.Le réseau ferroviaire marocain permet des vitesses de 160 Km/h,Ce réseau dessert les grandes villes et les principaux ports duRoyaume à l’exception de ceux d’Agadir au Sud et de Nador auNord.
  5. 5. Évolution des activités ferroviaires Trafic voyageurs : + 84% entre 2002 et 2007 Prévision  1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008Nombre de voyageurs(en millions) 12,2 13,1 13,6 14,7 16,5 18,5 21,0 23,6 26,1 28,5En millions de Voyageurs – Km 1 880 1 956 2 019 2 145 2 374 2 645 2 987 3 333 3 659 4 026 Trafic fret (en dehors des phosphates) : + 19% entre 2002 et 2007 Prévisions  1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Millions de tonnes 8,0 7,8 7,0 6,9 7,4 7,4 7,9 7,7 8,1 8,6 Millions de Tonnes ‐ km 1 211 1 222 1 016 1 007 1 103 1 099 1 194 1 184 1 063 1 183 Trafic des phosphates: + 41% entre 2002 et 2007 Prévisions   1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Millions de tonnes 20,0 19,1 20,2 22,8 23,0 25,3 27,0 27,1 27,8 28,6 Millions de tonnes ‐ km 3 556 3 394 3 636 3 930 4 010 4 436 4 673 4 643 4 730 4 861
  6. 6. Reforme du secteur ferroviaireRefonte du cadre institutionnel par l’adoption en 2004 de la loi n°52.03ayant pour objet : La définition de la configuration et de la constitution du réseau ferroviaire national ; La libéralisation de la gestion des activités ferroviaires qui peut être confiée à des entreprises dans le cadre de conventions de concession de gestion des infrastructures ou dexploitation des transports ferroviaires ; La création de la Société Marocaine des Chemins de Fer (SMCF) qui se substituera à lOffice national des chemins de fer.Principaux apports de ladite loi : Possibilité d’extension du réseau, moyennant la concession par l’Etat de nouvelles lignes à des opérateurs privés Possibilité de développement de partenariats Public/Privé entre la future SMCF et les opérateurs intéressés en ce qui concerne le réseau existant Accroissement de l ’efficacité, de l’autonomie de gestion, de la compétitivité de la SMCF et de son orientation vers le marchéLa loi a été publiée au bulletin officiel en janvier 2005 : les préparatifs sont encours pour sa mise en œuvre ( préparation des statuts de la nouvelle société et de laconvention de concession) .
  7. 7. Investissements réalisés entre 1999 et 2007investissements réalisés de l’ordre de 1 555 Millions € ayant concerné unportefeuille de projets couverts par trois programmes d’investissement : le premier pour la période 1996-2000, axé essentiellement sur la préparation de l’outil ferroviaire au changement du cadre institutionnel et le rattrapage du retard accumulé en matière de réhabilitation du réseau ; le second pour la période 2002-2005 (réalisations : 541 Millions € ) , avait essentiellement pour but la continuité des opérations de mise à niveau de l’appareil de production (renouvellement des infrastructures, modernisation et renforcement des installations de sécurité,…) ainsi que l’augmentation de la capacité du réseau moyennant le rajeunissement du parc matériel roulant . le troisième, actuellement en cours de réalisation, concerne la période 2005-2009 et dont l’enveloppe globale s’élève à 1627 Millions € . Il comprend : – la construction de 400 km de nouvelles voies ferrées (dont 300 électrifiées), – le renouvellement de 400 km de voie et caténaires, – l’électrification de 300 km de voies, – la mise à niveau des infrastructures existantes et l’acquisition de nouvelles rames et locomotives. Ce programme, était engagé à fin 2007 à près de 94% avec un taux de réalisations cumulées de 65%.
  8. 8. Programme d’investissements 2009-2014Trois grandes composantes Grands chantiers: 2273 Millions €, avec comme principaux projets: Construction de la ligne TGV Tanger-Kenitra : 1819 Millions € Augmentation de la capacité Casablanca-Kénitra : 409 Millions € Compétitivité logistiques: 182 Millions € Création de nouvelles gares fret Développement de plates-formes logistiques Embranchements Acquisition de matériel roulant fret Mobilité et transport durable: 364 Millions € Renouvellement voie et caténaire Mise à niveau des installations fixes Mise à niveau du matériel roulant Réaménageent et rénovation des gares ferroviaires ..
  9. 9. Le Projet des TGV au Maroc Une NECESSITE pour…. Une OPPORTUNITE pour….Faire face à la saturation à terme Accompagner ledes lignes existantes développement de notre paysAugmenter la capacité du réseau Se doter d’un réseau performantRépondre efficacement à Faire bénéficier la collectivitél’évolution soutenue de la des atouts des LGVdemandeOffrir des produits compétitifs Faciliter l’intégration internationale
  10. 10. Le Projet des TGV au MarocUne étude structurante a conduit à l’élaboration d’un schéma directeurpour le développement d’un réseau ferré de lignes pour Trains àGrande Vitesse au Maroc (TGVM) : Longueur du réseau : 1500 km Mise en service : 2013 – 2030/2035 Investissement en infrastructure : 9.1 milliards € Trafic interurbain TGV : 133 Millions en 2030 (52 sans TGV) Rentabilité (TRI) : 8,5% pour la collectivité 9,2% pour ONCF
  11. 11. Schéma Directeur des lignes TGV au Maroc
  12. 12. Le Projet des TGV au Maroc1ère étape : Deux lignes à Grande Vitesse à l’horizon 2015 La première, vers le Nord, reliera Tanger à Casablanca en 2014. Elle a fait l’objet en octobre 2007 de la signature d’un protocole d’accord entre le Royaume du Maroc et la République Française portant sur la conception, la construction, l’exploitation et l’entretien de la nouvelle ligne à Grande Vitesse Tanger – Casablanca dont 200 km seront exploitées à 320 km/h ; La seconde, vers le Sud, reliera Marrakech à Casablanca en 1h20 au lieu de 3h15 actuellement. Le montage financier de la 1ère section (Marrakech-Settat), d’une longueur de 170 km est en cours d’analyse et de définition.
  13. 13. 1ère Phase 200 km Tanger A l’horizon 2015 Casablanca Fès170 km 750 km Marrakech
  14. 14. Bruxelles, 21 novembre 2008 Groupe de Travail Transport Routier & Ferroviaire Merci de votre attention Ech-chabbi AissamChef de Service Développement , Ministère de l’Equipement et des Transports, Maroc… E-mail : ech-chabbi@mtpnet.gov.ma Site web : www.mtpnet.gov.ma 14

×