Echinodermes

2 431 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 431
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
323
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Echinodermes

  1. 1. Les échinodermes Ce groupe répertorie tous les animaux à symétrie pentaradiée : c’est à dire suivant cinq axes. Étoile de mer Crinoïde Holoturie Oursin
  2. 2. Oursin commun en France Paracentrotus lividus . http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/oursinMDC/index.html Oursin commun à Fontreyne
  3. 3. la "lanterne d'Aristote" est .. l'appareil masticatoire des oursins www.aristote.asso.fr/.../faune-et-flore.html www.corsetour.eu/Printemps/target20.html Espèce qui se nourrit d'algues et de Posidonies, cependant la prise de nourriture animale n'est pas exclue (éponges). Dissection d’un oursin
  4. 4. Les gonades, au nombre de 5 obéissent à la symétrie pentaradiée. L'aspect granuleux des ovaires est dû aux ovocytes qu'ils contiennent. Chez le mâle, des incisions dans le testicule mettent en évidence des zones spermatiques blamchâtres. http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/oursinMDC/p1gametes2.html
  5. 5. Pôle aboral gonade ANATOMIE
  6. 6. classification Les échinodermes (littéralement, peau de hérisson) sont ainsi nommés car leur derme (= peau) possède des spicules ou des plaques calcaires épineuses. Ils constituent un groupe zoologique marin caractérisé par une symétrie radiaire d'ordre 5 à l'état adulte (symétrie pentaradiée) http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/oursinMDC/p1gametes2.html
  7. 7. L'oursin est un animal pluricellulaire. Son derme possède des spicules ou des plaques calcaires épineuses. Il possède une symétrie bilatérale à l'état embryonnaire puis radiaire d'ordre 5 à l'état adulte (symétrie pentaradiée) Classification de l'oursin : Métazoaire É chinoderme
  8. 8. Chez les oursins, les sexes sont séparés. A la saison de la reproduction, les gamètes sont émis au niveau du pôle aboral. Hors de l'eau, les produits génitaux s'accumulent en formant une masse orange chez les femelles et blanche chez les mâles http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/oursinMDC/p1gametes2.html
  9. 9. Dans l’eau les produits génitaux sont dispersés Didier
  10. 10. Ponte provoquée chez Paracentrotus . Dessinez les produits émis par les oursins: http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/oursinMDC/p1gametes2.html
  11. 11. Vocabulaire: La fécondation est l'union d'un gamète mâle et d'un gamète femelle permettant la formation d'une cellule œuf. les cellules reproductrices sont libérées dans le milieu de vie en très grand nombre et la fécondation a lieu dans l’eau de mer. Où a lieu la fécondation? Didier
  12. 12. à partir de cet exemple définissez l'expression «fécondation externe» Fécondation qui se déroule dans le milieu de vie : l’eau.
  13. 14. <ul><li>Nom scientifique </li></ul><ul><li>Asteria rubens </li></ul><ul><li>Répartition géographique L'étoile de mer commune se rencontre dans l'Atlantique, dans la Manche, la Mer du Nord ainsi que dans la mer Baltique. </li></ul>
  14. 15. <ul><li>Apparence L'étoile de mer commune possède 5 bras épais, reliés au centre par son orifice bucale. Sa taille oscille entre 10 et 18 cm. Sa peau est très rugueuse. Cette étoile de mer peut-être de couleur orange brique ou mauve. </li></ul>
  15. 16. <ul><li>Mode de vie L'étoile de mer vit sur les fonds rocheux, souvent à proximité de son met favori, les coquillages. Elle est excessivement friande de bivalves : moules, huîtres, palourdes. </li></ul><ul><li>Pour se nourrir, l'étoile de mer 'encercle' sa proie, écarte les 2 coques à l'aide de ses bras. Elle glisse ensuite son estomac à l'intérieur afin de digérer la chair de sa victime. Cette action peut s'étendre sur plusieurs heures. </li></ul><ul><li>Il est très difficile de limiter la population d'étoiles de mer puisqu'elle n'a que très peu de prédateurs et qu'elle possède la faculté de pouvoir se régénérer entièrement à partir d'un bras et d'une partie de son centre. </li></ul>
  16. 17. <ul><li>Reproduction La reproduction a lieu au printemps ou en début de l'été. A cette période, les femelles éjectent un grand nombre d'ovules en pleine eau qui seront ensuite fécondés par la laitance des mâles. </li></ul>
  17. 18. Holoturie
  18. 19. Les holoturies <ul><li>Une holothurie est un animal invertébré, au corps mou et oblong, à symétrie radiale, à la peau rugueuse, possédant un cercle de tentacules autour de la bouche. Elle est aussi appelée concombre de mer. </li></ul><ul><li>Elle fait partie de l'embranchement des échinodermes et de la classe des holothurides. Sa taille peut atteindre 200 cm. L'holothurie a la particularité de dégager des toxines en cas de stress intense d'attaque ou danger. Ces toxines sont dangereuses, voire mortelles, pour la plupart des poissons et autres animaux marins. </li></ul>
  19. 20. <ul><li>Elles ont la forme d’un gros cylindre le long duquel sont disposées les 5 rangées de pieds ambulacraires. A l’une des extrémités s’ouvre la bouche, entourée d’une couronne de tentacules. </li></ul><ul><li>Les téguments sont mous, on n’y trouve que de minuscules spicules de calcite de formes diverses. Lorsqu’elles sont inquiétées, certaines holothuries peuvent émettre de longs filaments très gluants et même rejeter une partie de leurs organes internes ; projetés par l’orifice cloacal, cette masse emmêlée et collante recouvre et immobilise l’ennemi — poisson ou crabe ; l’holothurie continue ses mouvements respiratoires, drainant l’eau de mer directement dans la cavité générale du corps, jusqu’à ce que de nouveaux organes soient régénérés. </li></ul>

×