Perspectiveséconomiqueset financièrespour 2012Octobre 2011
PréambuleGrégoire BordierAssociéOctobre 2011
1   Evolution de Bordier & Cie                          Perspectives 2012   3
1   -1 Evolution de Bordier & Cie        Un développement international réussi        Un nouveau dynamisme        Des entr...
1   -2 Une alternative à l’agitation        Que ce soit à Genève, Nyon ou Singapour en passant par        Londres ou Paris...
1   -3   Croissance internationale         Bordier & Cie est aujourd’hui un groupe international avec         pour fer de ...
1   -4   Croissance internationale         Les conditions cadres de la place financière ont évolué,         nous aussi :  ...
1   -5   Croissance internationale         Nous prévoyons de continuer à axer notre effort de         développement sur le...
1   -6   Un département de recherche fort          Notre Recherche est de plus en plus internationale et évolue          a...
1   -7   Un organigramme renforcé         Les structures de Bordier & Cie ont également été ajustées:          Le Comité d...
2   Revue de l’année    2010 - 2011                       Perspectives 2012   11
2   -1 Conclusions 2010 – Volatilité et sélection         des points d’entrée et de sortie    =>     actions européennes C...
2   -2 Performances boursières       (depuis octobre 2010)                                                   SWISSMI      ...
2   -3   Marchés Emergents         (depuis octobre 2010)         140                                                      ...
2   -4   Performances obligataires,         maturité 10 ans         (rendement total depuis octobre 2010)         112     ...
2   -5   Performance hedge funds en US dollar         (depuis octobre 2010)          106                                  ...
2   -6   Evolution du franc suisse contre l’euro et         le US dollar (depuis octobre 2010)          135               ...
Perspectives 2012 :Une affaire de politiqueMichel JuvetDirecteur de la RechercheOctobre 2011
1. Point sur la conjoncture2. L’enjeu des dettes publiques3. L’enjeu des créances bancaires   européennes4. Le cas américa...
1   Point sur la    conjoncture                   Perspectives 2012   20
1   -1          Indicateurs économiques US                               2011                       5/10/11               ...
1   -2          Indicateurs économiques UE                                  2011                                          ...
1   -3         Indicateurs économiques Chine                                 2011                          30/9/11        ...
1   -4   Indicateurs de stress bancaire                                    Prime de rendement :               %           ...
1   -5   Indicateurs de stress corporate                             Prime de rendement :         %                       ...
1   -6   Indicateurs de stress global                           USD et devises émergentes           5/10/11         120   ...
1   -7   Choc de confiance !         Economiquement nous sommes en pré-Lehman. Pas de crise économique         globale !  ...
2   L’enjeu économique    et moral des dettes    publiques                     Perspectives 2012   28
2   -1   Les dettes publiques         La dette publique grecque est petite… mais son traitement         constitue une réfé...
2   -2   Dettes publiques : Qui va payer ? Qui sera         sauvé ?                                             Stabilité ...
3   L’enjeu économique    et moral des    créances bancaires                    Perspectives 2012   31
3   -1       … Des restructurations des dettes publiques sont             supportables….mais des défauts de paiements     ...
3   -2    Quels seraient les pays les plus affectés ?         Expositions bancaires (secteur public, secteur privé, banque...
3   -3   Des recapitalisations, oui, mais attention au         timing des exigences de fonds propres!                     ...
3   -4   Créanciers : au secours !         Les mauvais exemples : Citi, ING, Max, et Dexia                                ...
3   -5    La solution européenne : un mélange épicé !     1.   Croissance = sauver tout le monde !     2.   Restructuratio...
4   Le cas américain                       Perspectives 2012   37
4   -1         Le cas US : moins compliqué que le cas               européen               Charges dintérêt en % du PIB (2...
Grèce4   -2     Etats-Unis d’Amérique : pas de Grèce,           Portugal, ou Irlande, ni d’Italie !!                      ...
4   -3   Néanmoins : 23 novembre ? Pas d’accord :         baisse des dépenses automatiques; récession         23 octobre e...
5   Points sur les    émergents                     Perspectives 2012   41
5   -1    Les pistons mondiaux sont fatigués !                            Importations 2010 en USD mia         2500       ...
5   -2            Et le ralentissement mondial touche une                  Chine affaiblie par son système de crédit      ...
6   Des banques    centrales extrêmes                     Perspectives 2012   44
6   -1       L’extrême américain : le rêve ….                                                                             ...
6   -2     Suisse: l’Xtreme de Berne !                                Base monétaire (CHF mia) et CHF/EUR                 ...
6   -3   Conséquences : inflation ou pertes                       1978 – 1980               6/10/11     8                 ...
6   -4   Conclusion économique : 3 scénarii         Un scénario catastrophe n’est pas exclu = austérité         budgétaire...
7   Marchés : bienvenue    dans un monde sans    « road map » !        « Dessine-moi un actif refuge …»        « Faut-il p...
7   -1   Refuges obligataires …              %                                                                            ...
7    -2          Refuges actions …                                                                       Les actions const...
7   -3   Refuge actions …             %                                       Rendement des dividendes                    ...
7   -4        Refuge devises…             Le CHF n’est plus un refuge et                                                  ...
7   -5       Refuge matières premières : l’Energie    Besoin d’énergie primaire (miatep)                                  ...
8   Conclusions                  Perspectives 2012   55
8   -1   Conclusions d’investissement : prêt à prendre         des risques             Les obligations long terme des pays...
8   -2   Conclusions générales :             Nouveaux aléas moraux             (taux zéro et sauvetage des créanciers)    ...
9   Questions /    réponses                  Perspectives 2012   58
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Perspectives économiques et financières 2012 four_seasons_geneve

416 vues

Publié le

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
416
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Perspectives économiques et financières 2012 four_seasons_geneve

  1. 1. Perspectiveséconomiqueset financièrespour 2012Octobre 2011
  2. 2. PréambuleGrégoire BordierAssociéOctobre 2011
  3. 3. 1 Evolution de Bordier & Cie Perspectives 2012 3
  4. 4. 1 -1 Evolution de Bordier & Cie Un développement international réussi Un nouveau dynamisme Des entrées d’argent importantes Perspectives 2012 4
  5. 5. 1 -2 Une alternative à l’agitation Que ce soit à Genève, Nyon ou Singapour en passant par Londres ou Paris, notre philosophie est identique : Une croissance modérée mais solide. Un bon ratio risque / performance pour nos clients. La stabilité des équipes. Un esprit de service avant tout. La discrétion. Perspectives 2012 5
  6. 6. 1 -3 Croissance internationale Bordier & Cie est aujourd’hui un groupe international avec pour fer de lance la qualité du service. Perspectives 2012 6
  7. 7. 1 -4 Croissance internationale Les conditions cadres de la place financière ont évolué, nous aussi : Fonds sous gestion en % Banques 2011 Suisse 26% Europe continentale 27% Autres 47% Sociétés de gestion Paris € 260 millions Londres £ 600 millions Perspectives 2012 7
  8. 8. 1 -5 Croissance internationale Nous prévoyons de continuer à axer notre effort de développement sur les régions à fort potentiel ainsi que nos structures de gestion. Perspectives 2012 8
  9. 9. 1 -6 Un département de recherche fort Notre Recherche est de plus en plus internationale et évolue avec notre clientèle : Titres et Fonds européens : Bordier & Cie, Genève Titres russes : Bordier & Cie, Zürich Titres et Fonds d’Asie : Bordier & Cie Singapore Ltd Titres et Fonds d’Amérique latine : Bordier & Cie Montevideo Ltd Titres et Fonds US : Morgan Stanley, Greenlake Capital Ltd Nous allons lancer un Fonds « énergie » pour diversifier nos positions. Perspectives 2012 9
  10. 10. 1 -7 Un organigramme renforcé Les structures de Bordier & Cie ont également été ajustées: Le Comité de direction est devenu l’organe stratégique et compte maintenant 9 membres : Gaétan Bordier, Grégoire Bordier, Evrard Bordier, David Holzer, Michel Juvet, François Koessler, Patrice Lagnaux, Pierre Poncet, Philippe Rudloff Les Associés, indéfiniment responsables, cumulent aussi la responsabilité du contrôle des risques. Perspectives 2012 10
  11. 11. 2 Revue de l’année 2010 - 2011 Perspectives 2012 11
  12. 12. 2 -1 Conclusions 2010 – Volatilité et sélection des points d’entrée et de sortie => actions européennes Centre-Nord (valorisation) => actions européennes exposées aux BRIC (croissance) => actions européennes à hauts dividendes (rendement) => actions EM (momentum - flux de capitaux – mini bulle) => Or (devise alternative) => obligations gouvernementales de court terme de qualité « Suisse, Norvège, Australie » (sécurité) => obligations EM de court terme en U$ et ML (rendement et réévaluations – mini bulle) Perspectives 2012 12
  13. 13. 2 -2 Performances boursières (depuis octobre 2010) SWISSMI 10/10/11 120 120 115 115 110 110 105 105 100 100 95 95 90 90 85 85 80 80 75 75 70 70 O N D J F M A M J J A S S W I S S M A R K ET - PR I C E I N DEX N I K K EI 225 S TO C K A V ER A GE - PR IC E IN S TO X X EU R O PE 50 - PR I C E I N DEX S & P 500 C O M PO S I TE - PR I C E I N D EX Sour ce: Thomson Reut er s D at ast r eam Perspectives 2012 13
  14. 14. 2 -3 Marchés Emergents (depuis octobre 2010) 140 140 130 130 120 120 110 110 100 100 90 90 80 80 70 70 60 60 O N D J F M A M J J A S M S C I R US S IA U$ S H A N GH A I S E A S H A R E B R A Z I L B O V ES PA I N DI A B S E N A TI O N A L 200 Sour ce: Thomson Reut er s D at ast r eam Perspectives 2012 14
  15. 15. 2 -4 Performances obligataires, maturité 10 ans (rendement total depuis octobre 2010) 112 112 110 110 108 108 106 106 104 104 102 102 100 100 98 98 96 96 94 94 92 92 90 90 O N D J F M A M J J A S U S B EN C H M A R K 10 YEA R DS GO V T. EM U B EN C H M A R K 10 YR . DS GO V T. S W B EN C H M A R K 10 YEA R DS GO V T. Sour ce: Thomson Reut er s D at ast r eam Perspectives 2012 15
  16. 16. 2 -5 Performance hedge funds en US dollar (depuis octobre 2010) 106 106 104 104 102 102 100 100 98 98 96 96 94 94 92 92 O N D J F M A M J J A S H F R X GL O B A L H EDGE F U N D U $ - TO T R ETU R N I N D Sour ce: Thomson Reut er s D at ast r eam Perspectives 2012 16
  17. 17. 2 -6 Evolution du franc suisse contre l’euro et le US dollar (depuis octobre 2010) 135 135 130 130 125 125 120 120 115 115 110 110 105 105 100 100 95 95 O N D J F M A M J J A S S W I S S F R A N C TO EU R O S W I S S F R A N C TO U S DO L L A R Sour ce: Thomson Reut er s D at ast r eam Perspectives 2012 17
  18. 18. Perspectives 2012 :Une affaire de politiqueMichel JuvetDirecteur de la RechercheOctobre 2011
  19. 19. 1. Point sur la conjoncture2. L’enjeu des dettes publiques3. L’enjeu des créances bancaires européennes4. Le cas américain5. Point sur les EM6. Des banques centrales extrêmes7. Marchés…quel refuge ?8. Conclusion d’investissement Perspectives 2012 19
  20. 20. 1 Point sur la conjoncture Perspectives 2012 20
  21. 21. 1 -1 Indicateurs économiques US 2011 5/10/11 2008 66 66 66 66 65 65 65 65 60 60 60 60 55 55 55 55 50 50 50 50 45 45 45 45 40 40 40 40 35 35 35 35 32 32 32 32 DEC JAN FEB MAR APR MAY JUN JUL AUG SEP OCT D J F M A M J J A S O N D US ISM MANUF. ISM MANUF. Source: DATASTREAM Perspectives 2012 21
  22. 22. 1 -2 Indicateurs économiques UE 2011 2008 20 20 20 20 10 10 10 10 0 0 0 0 -10 -10 -10 -10 -20 -20 -20 -20 -30 -30 -30 -30 -35 -35 -35 -35 DEC JAN FEB MAR APR MAY JUN JUL AUG SEP OCT D J F M A M J J A S O N D EK INDUSTRIAL CONFIDENCE INDICATOR - EA 17 SADJ EK INDUSTRIAL CONFIDENCE INDICATOR (EA17) SADJ EK SERVICES CONFIDENCE INDICATOR (EA17) SADJ EK SERVICES CONFIDENCE INDICATOR (EA17) SADJ Perspectives 2012 22
  23. 23. 1 -3 Indicateurs économiques Chine 2011 30/9/11 2008 30/9/11 60 60 60 60 58 58 56 56 55 55 54 54 52 52 50 50 50 50 48 48 46 46 45 45 44 44 42 42 40 40 40 40 38 38 38 38 DEC JAN FEB MAR APR MAY JUN JUL AUG SEP D J F M A M J J A S O N D Source: DATASTREAM CH HSBC/MARKIT FLASH PMI: CH HSBC/MARKIT FLASH PMI: MANUFACTURING - NEW ORDERS SADJ MANUFACTURING - NEW ORDERS SADJ Perspectives 2012 23
  24. 24. 1 -4 Indicateurs de stress bancaire Prime de rendement : % secteur financier % 8 8 7 7 6 6 5 5 4 4 3 3 2 2 1 1 0 0 2006 2007 2008 2009 2010 2011 USD Source: DATASTREAM EURO Perspectives 2012 24
  25. 25. 1 -5 Indicateurs de stress corporate Prime de rendement : % entreprises non financières % 6 6 5 5 4 4 3 3 2 2 1 1 0 0 2006 2007 2008 2009 2010 2011 EURO USD Source: DATASTREAM Perspectives 2012 25
  26. 26. 1 -6 Indicateurs de stress global USD et devises émergentes 5/10/11 120 31.12.2007 = 100 120 110 110 100 100 90 90 80 80 70 70 60 60 2007 2008 2009 2010 2011 USD COREE Source: DATASTREAM INDE BRESIL Perspectives 2012 26
  27. 27. 1 -7 Choc de confiance ! Economiquement nous sommes en pré-Lehman. Pas de crise économique globale ! Mais le choc de confiance de l’été (fin du dollar, fin de l’euro) a créé une paralysie dans le système bancaire, les entreprises et les ménages Une erreur de politique économique pourrait entraîner une répétition de la crise financière de 2008 (credit crunch) Gestion des dettes publiques / système bancaire Perspectives 2012 27
  28. 28. 2 L’enjeu économique et moral des dettes publiques Perspectives 2012 28
  29. 29. 2 -1 Les dettes publiques La dette publique grecque est petite… mais son traitement constitue une référence pour les autres… Dettes publiques en USD milliards 18000 16000 Total environ 14000 40’000 USD mia 12000 10000 Total PIIGS : 8000 environ USD 5’000 mia 6000 4000 2000 $0 Australie Danemark Grèce Suède Portugal Irlande Suisse Canada Japon Belgique Italie France Espagne USA UK Allemagne Perspectives 2012 29
  30. 30. 2 -2 Dettes publiques : Qui va payer ? Qui sera sauvé ? Stabilité des coûts Stabilité politique confiance de financement Créanciers Créanciers fiscaux Etat financiers défiance Changements Faire payer les Hausse des politiques créanciers rendements Faire payer les citoyens Perspectives 2012 30
  31. 31. 3 L’enjeu économique et moral des créances bancaires Perspectives 2012 31
  32. 32. 3 -1 … Des restructurations des dettes publiques sont supportables….mais des défauts de paiements supportables…. désorganisés seraient systémiques Prêts des banques européennes Prêts des banques européennes au secteur public (USD mia) aux secteurs public, privé, et aux banques locales (USD mia) Italie Italie Irlande Irlande Espagne Espagne Portugal Portugal Grèce Grèce 0 50 100 150 200 250 0 200 400 600 800 1000 Source : BRI mars 2011 PIG : USD 90 mia USD 710 mia PIIGS = USD 410 mia USD 2’160 mia Perspectives 2012 32
  33. 33. 3 -2 Quels seraient les pays les plus affectés ? Expositions bancaires (secteur public, secteur privé, banques locales) totales par pays d’origine des banques vers les PIIGS USD mia Suisse Des sorties de l’euro avec dévaluations seraient Italie catastrophiques ! Espagne 20% du total UK 30% du total Allemagne France 0 100 200 300 400 500 600 700 800 Perspectives 2012 33
  34. 34. 3 -3 Des recapitalisations, oui, mais attention au timing des exigences de fonds propres! Variation des ratios de fonds propres et création monétaire (USA) 30/9/11 10 11 10 8 9 6 8 4 7 2 6 5 0 4 -2 3 -4 2 -6 1 2007 2008 2009 2010 2011 Source: DATASTREAM VAR. RATIO FONDS PROPRES VAR. M2 (R.H.SCALE) Perspectives 2012 34
  35. 35. 3 -4 Créanciers : au secours ! Les mauvais exemples : Citi, ING, Max, et Dexia 10/10/11 140 Sauvetage des créanciers obligataires 140 120 Obligations 120 100 100 80 80 Actions 60 60 40 40 20 20 0 0 2008 2009 2010 2011 ING BANK 1999 5 1/4% 07/06/19 98 - DEFAULT PRICE Source: Thomson Reuters Datastream ING GROEP CITICORP 1996 7 1/4% 15/10/11 S - DEFAULT PRICE CITIGROUP Perspectives 2012 35
  36. 36. 3 -5 La solution européenne : un mélange épicé ! 1. Croissance = sauver tout le monde ! 2. Restructuration = réduit la dette / responsabilise les créanciers (Investisseurs / FMI) 3. Austérité = réduit la croissance / punit les citoyens (Gouvernements) 4. Inflation = sauve les débiteurs, réduit la dette à long terme / punit les épargnants (BCE) FME/FESF euro 1’000 mia ? Productivité Banques recapitalisées Perspectives 2012 36
  37. 37. 4 Le cas américain Perspectives 2012 37
  38. 38. 4 -1 Le cas US : moins compliqué que le cas européen Charges dintérêt en % du PIB (2010) Dettes publiques en % du PIB (2010) 3.5 100 90 3 80 2.5 70 2 60 50 1.5 1 17 40 1 30 20 0.5 10 0 0 USA Euro zone USA Euro zone Source : OCDE Perspectives 2012 38
  39. 39. Grèce4 -2 Etats-Unis d’Amérique : pas de Grèce, Portugal, ou Irlande, ni d’Italie !! Irlande Italie Dettes des états en % du PIB 110% 36 mia 1100 mia 100% 1700 mia 44 mia 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% ND OK ID IN NJ NV DC GA KS MD MI AL PA SC LA VA WV NY TN MS UT CA AZ CT MT WY Source : SIFMA 2011 Perspectives 2012 39
  40. 40. 4 -3 Néanmoins : 23 novembre ? Pas d’accord : baisse des dépenses automatiques; récession 23 octobre et 3-4 novembre : attentes élevées pour un G20 européen ! sinon rechute Perspectives 2012 40
  41. 41. 5 Points sur les émergents Perspectives 2012 41
  42. 42. 5 -1 Les pistons mondiaux sont fatigués ! Importations 2010 en USD mia 2500 Chine 70% 2000 1500 1000 500 0 BRIC USA UE JP ? Perspectives 2012 42
  43. 43. 5 -2 Et le ralentissement mondial touche une Chine affaiblie par son système de crédit Taux d’intérêt et % Variation du crédit 10/10/11 % 7.50 35 Crédits officiels : USD 7’500 mia 7.00 30 PIB : USD 5’000 mia Crédits noirs : USD 500 mia 6.50 25 Collectivités publiques : USD 1’500 mia 6.00 20 (prêts « perdus » = environ 30 %) 5.50 15 5.00 10 2006 2007 2008 2009 2010 2011 CHINA LENDING RATE 6M TO 1Y - MIDDLE RATE Variation du crédit (R.H.SCALE) Source: Thomson Reuters Datastream Perspectives 2012 43
  44. 44. 6 Des banques centrales extrêmes Perspectives 2012 44
  45. 45. 6 -1 L’extrême américain : le rêve …. 18% du PIB Base monétaire US (USD mia) 23/9/11 2800 2800 2600 2600 QE2 2400 2400 X 3.4 2200 2200 2000 2000 1800 1800 1600 1600 1400 1400 1200 QE1 1200 1000 1000 800 800 2007 2008 2009 2010 2011 BASE MONETAIRE US Source: DATASTREAM Perspectives 2012 45
  46. 46. 6 -2 Suisse: l’Xtreme de Berne ! Base monétaire (CHF mia) et CHF/EUR 1978 6/10/11 2011 6/10/11 40 1.30 170 1.00 160 38 1.25 150 30% du PIB 0.95 36 15% du PIB 140 1.20 34 130 0.90 32 1.15 120 110 0.85 30 1.10 100 28 90 0.80 1.05 26 80 24 1.00 70 0.75 1977 1978 1979 1980 DEC JAN FEB MAR APR MAY JUN JUL AUG SEP OCT SW MONEY SUPPLY: CENTRAL BANK MONEY CURN SW MONEY SUPPLY: CENTRAL BANK MONEY CURN ECUNITS/SWISSFR(R.H.SCALE) DMARKER/SWISSFR(R.H.SCALE) Source: DATASTREAM Perspectives 2012 46
  47. 47. 6 -3 Conséquences : inflation ou pertes 1978 – 1980 6/10/11 8 Inflation 8 7 7 6 6 Achat de devises 5 5 2011 : 280 milliards de devises 4 4 Fonds propres BNS : 45 milliards 3 3 2 2 1 1 0 0 1977 1978 1979 1980 1981 Source: DATASTREAM INFLATION Perspectives 2012 47
  48. 48. 6 -4 Conclusion économique : 3 scénarii Un scénario catastrophe n’est pas exclu = austérité budgétaires et défauts de paiement = Récession globale Un scénario européen plus positif est possible : BCE, réduction des dettes publiques, FESF II – pas de credit crunch L’Amérique se soigne et la Chine n’est qu’affaiblie Croissances heurtées, fortes concurrences commerciales, protectionisme grandissant Plus d’inflation ! 1937 : la tentation étatique : hausse des taxes, hausse des salaires volontaires, inflation, baisse de la productivité, banques muselées Rebond puis cassure Perspectives 2012 48
  49. 49. 7 Marchés : bienvenue dans un monde sans « road map » ! « Dessine-moi un actif refuge …» « Faut-il prendre des risques ? » Perspectives 2012 49
  50. 50. 7 -1 Refuges obligataires … % 4/10/11 % 18 Ceci ne constitue 18 16 plus un refuge 16 14 14 12 12 10 10 8 8 6 6 4 4 Inflation 2 2 0 0 78 80 82 84 86 88 90 92 94 96 98 00 02 04 06 08 10 Source: DATASTREAM SUISSE USA ALLEMAGNE Perspectives 2012 50
  51. 51. 7 -2 Refuges actions … Les actions constituent un refuge, lorsqu’elles ne sont pas chères Evaluations Price / Book Allemagne Price / Book Banques USA 10/10/11 4/10/11 4.00 4.00 4.50 et Allemagne 4.50 4.00 4.00 3.50 3.50 3.50 3.50 3.00 3.00 3.00 3.00 2.50 2.50 2.50 2.50 2.00 2.00 2.00 2.00 1.50 1.50 1.50 1.50 1.00 1.00 1.00 1.00 0.50 0.50 0.50 0.50 0 0 74 76 78 80 82 84 86 88 90 92 94 96 98 00 02 04 06 08 10 78 80 82 84 86 88 90 92 94 96 98 00 02 04 06 08 10 Source: Thomson Reuters Datastream GERMANY-DS Market - PRICE/BOOK RATIO US-DS Banks - PRICE/BOOK RATIO GERMANY-DS Banks - PRICE/BOOK RATIO Perspectives 2012 51
  52. 52. 7 -3 Refuge actions … % Rendement des dividendes % hors secteur financier 6/10/11 6.00 6.00 Allemagne 5.50 5.50 5.00 5.00 4.50 4.50 4.00 4.00 3.50 3.50 Inflation 3.00 3.00 2.50 2.50 2.00 2.00 1.50 1.50 1.00 1.00 71 73 75 77 79 81 83 85 87 89 91 93 95 97 99 01 03 05 07 09 11 Source: DATASTREAM GERMANY-DS NON-FINANCIAL - DIVIDEND YIELD Perspectives 2012 52
  53. 53. 7 -4 Refuge devises… Le CHF n’est plus un refuge et L’or : un refuge cher désormais l’action de la BNS a reporté le refuge sur d’autres… Parité observée CHF/EUR et Prix de l’once d’or en USD 10/10/11 1.70 1.70 parité théorique PPP 2000 2000 1.60 1.60 1800 1800 1600 1600 1.50 1.50 1400 1400 1.40 1.40 1200 1200 1.30 1.30 1000 1000 800 800 1.20 1.20 600 600 1.10 1.10 400 400 1.00 1.00 200 200 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 81 83 85 87 89 91 93 95 97 99 01 03 05 07 0911 OBSERVED RATE Source: Thomson Reuters Datastream Source: DATASTREAM PPP THEORICAL RATE Gold Bullion LBM U$/Troy Ounce Perspectives 2012 53
  54. 54. 7 -5 Refuge matières premières : l’Energie Besoin d’énergie primaire (miatep) P/B secteur du pétrole - monde Source : Bloomberg Source: BP Energy Outlook 2030 – Janvier 2011 Perspectives 2012 54
  55. 55. 8 Conclusions Perspectives 2012 55
  56. 56. 8 -1 Conclusions d’investissement : prêt à prendre des risques Les obligations long terme des pays développés ne présentent pas d’intérêt Les actions ne sont pas chères et ce sont des entreprises !!! L’or est spéculatif mais la guerre des monnaies n’est pas terminée Dans les matières premières, c’est l’énergie … Perspectives 2012 56
  57. 57. 8 -2 Conclusions générales : Nouveaux aléas moraux (taux zéro et sauvetage des créanciers) Des banques « peau de chagrin » (crédit moins disponible) FME – FMI (démondialisation) Perspectives 2012 57
  58. 58. 9 Questions / réponses Perspectives 2012 58

×