M E D I A T H E Q U E 
CALENDRIER : concours oct. 2004 
Livraison sept. 2006 
SURFACES UTILES : 2550 m² 
SURFACE SHON : 26...
Espace de travail. 
Espace de consultation depuis l’espace Actualité. 
Auditorium. 
Plan avec mobilier Postes multimédias....
Coupe longitudinale 
Espace petite Enfance 
Espace petite Enfance 
Banque d’Accueil (secondaire) sur mesure. 
Postes multi...
M E D I A T H E Q U E 
L’originalité de ce programme est 
d’envisager une Médiathèque de plain 
pied (avec l’accès du publ...
Platelage Bois préalable à la pose du cuivre. 
Coupe longitudinale. 
PLAN RDC 
Administration 
Espace de consultation 
ima...
Espace Fiction 
Espace Documentaires 
Espace Actualités Vue arrière sur Espace Documentaires Petite Enfance et Heure du co...
Espace Documentaires Heure du conte 
Toiture végétalisée 
Espace Actualités Espace Documentaires 
Façade Ouest
M E D I A T H E Q U E 
CALENDRIER: concours juin 1992 
livraison sept. 1996 
SURFACES SHON : 1 900 m² 
COUT : 1,722M€ HT 
...
Consultations 
Coupe sur Espace Consultations. 
Coupe transversale. 
Espace petite Enfance au R+1. 
Vue depuis le Hall d’A...
CALENDRIER:chantier sep-nov 2007 
SURFACE UTILES : 110 m² 
COUT dont mobilier: 121 140,00 € HT 
MISSION: Décoration + Mobi...
M E D I A T H E Q U E ET CONSERVATOIRE 
CALENDRIER: concours oct. 2006 
SURFACES SHON : 4 672 m² 
SURFACES SU : 3 231 m² 
...
Banque d'accueil - B6.011 
Services intérieurs médiathèque - B7 
vide sur pôle jeunesse 
Salle de travail 
en groupe - 
B5...
AMENAGEMENT DE LA 
MEDIATHEQUE SIMONE 
DE BEAUVOIR (91) 
Maître d’ouvrage : Les portes de l’Essonne (91) 
Ville d’implanta...
Secteur Adultes au R+2. 
Vue depuis l’accueil. 
Impressions numériques. 
Pôle Actualités au RDC. Pôle Actualités au RDC. 
...
M E D I A T H E Q U E 
CALENDRIER: livraison juillet 2009 
SURFACES UTILES : 1 865 m² 
COUT MOBILIER : 568 561 € HT 
(hors...
Vue sur la banque d’accueil depuis la mezzanine. 
Heure du conte. 
Plan Mobilier du RDC 
Salle multimédia en mezzanine. 
E...
MEDIATHEQUE & SALLE DE SPECTACLE 
CALENDRIER: concours fév. 2009 
livraison sept. 2013 
SURFACES UTILES: 1 449 m² 
SURFACE...
Plan du rez-de-chaussée 
Plan du R+1 
Coupe BB sur la salle de spectacle, l’accueil et la médiathèque
CALENDRIER : concours avr. 2012 
SURFACES : 
Surfaces utiles 1 435 m² 
Surfaces dans oeuvre 1 642 m² 
COUT: 3,12 M€ HT 
MI...
Plan Rez de chaussée 
Vue sur le hall de la médiathèque. 
Façade sud 
Coupe sur la médiathèque et les services internes 
V...
M E D I A T H E Q U E 
CALENDRIER: concours 2006 
Fin / Travaux : janvier 2010 
SURFACES UTILES : 1 469 m² 
SURFACE SHON :...
Coupe sur hall 
Vue sur l’Atrium 
Espace Prêt et consultations Adultes au R+2 
Espace Documentaire Adultes au R+2 
Espace ...
Plan du R+2, Espace Adultes. 
Espace documentaire Adultes au R+2 
Banque de retour Espace Jeunesse 
Vue sur l’Accès de la ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et conviviale une bibliothèque, quel démarche d’aménagement intérieur ?

4 897 vues

Publié le

La problématique de l’offre recouvre de multiples questions : Quel aménagement optimum des lieux (décloisonnement des espaces, mixité Adultes/Jeunesse, traitement spécifique de l’accueil) ? Quelle adéquat ion entre offre documentaire et demandes des lecteurs ? Quelle complémentarité entre médiathèque centrale et médiathèques réparties sur le territoire ?... Qu’il s’agisse d’espaces, de collections, de services proposés ou de modalités de fonctionnement, quelle est l’organisation de base qui encourage la démocratisation de l’accès ?

Ces deux journées se sont réparties entre interventions en plénière et ateliers thématiques. Les initiatives présentées lors de la 1ère journée traiteront principalement de l’adéquat ion des espaces et des collections à la demande et aux usages. Lors de la 2e journée, il s’agira de réfléchir collectivement, d’une part, aux différentes dimensions des usages actuels des bibliothèques publiques, en particulier le côtoiement des publics, les usages du numérique et la place des jeux, et d’autre part, à l’organisation interne nécessaire à l’adaptation de l’offre de service pour accompagner ces apprentissages dans la perspective de contribuer à la cohésion sociale ?

Ce pwp présente le travail réalisé par une architecte pour rendre plus attractif et convivial l’espace de la bibliothèque, en travaillant notamment sur l’utilisation des couleurs.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 897
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 745
Actions
Partages
0
Téléchargements
367
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Quels services pour une bibliothèque publique accessible à tous ? : Les espaces vus de l’intérieur : rentre attractive et conviviale une bibliothèque, quel démarche d’aménagement intérieur ?

  1. 1. M E D I A T H E Q U E CALENDRIER : concours oct. 2004 Livraison sept. 2006 SURFACES UTILES : 2550 m² SURFACE SHON : 2600 m² COUT : 5 M€ HT MISSION : Base + mobilier et signalétique La Médiathèque de Poissy est un pro-jet singulier, puisqu’elle est implantée dans un ancien centre commercial dé-saffecté. Les contraintes du projet sont sa hau-teur uniforme sous dalle et le peu de lu-mière naturelle en façade. Ce bâtiment de plain-pied possède néanmoins une implantation stratégique en centre ville (contiguë à la gare), tout en bénéfi - ciant d’un vaste parking en sous-sol. L’enjeu de cette réalisation tient dans la qualifi cation des espaces intérieurs notamment dans la zone centrale dé-cloisonnée de 1200 m². La décoration et la qualité de l’éclairage furent déter-minantes. Notre parti s’illustre par le souci d’iden-tifi cation des espaces de lecture no-tamment par un traitement elliptique du faux plafond staff surbaissé par rapport au faux-plafond bois perforé. Dès lors il entre en résonance avec le parquet bois implanté dans la zone publique de la Médiathèque. La clarté d’aména-gement depuis la banque centrale est déterminante grâce à une circulation centrale privilégiée. Ainsi, de part et d’autre, l’espace Ac-tualités légérement surélévé marque son autonomie; l’implantation ellipti-que de la zone Adultes en permet une identifi cation immédiate. Les espaces Jeunesse et Travail sont implantés, côté façade. Cet agencement permet - outre une grande fl exibilité - une surveillance aisée, tout en valorisant l’intégration des nouvelles technologies. Ce parti favorise la cohésion de l’ensemble, la perméabilité du public d’une zone à l’autre, tout en autorisant l’autonomie de chacun. Une Médiathèque dans un ancien centre commer-cial désaffecté offre une surface de 2500 m2 de plain-pied très stratigique en centre ville. MEDIATHEQUE DE POISSY Maître d’ouvrage : Ville de Poissy (78) Maître d’oeuvre : Pascale Seurin B.E.T : 2JC B.E.T. acoustique Albino Taravella Eclairagiste : AARTILL Economiste Jean-Pierre Julien
  2. 2. Espace de travail. Espace de consultation depuis l’espace Actualité. Auditorium. Plan avec mobilier Postes multimédias. Espace de consultation
  3. 3. Coupe longitudinale Espace petite Enfance Espace petite Enfance Banque d’Accueil (secondaire) sur mesure. Postes multimédias. Espace petite enfance.
  4. 4. M E D I A T H E Q U E L’originalité de ce programme est d’envisager une Médiathèque de plain pied (avec l’accès du public depuis un parvis commun avec le gymnase et indépendamment pour les services). Cette demande s’inscrit dans un con-cept de médiathèque globale, favori-sant l’accès comme la perméabilité, à l’ensemble du fonds documentaire. Dès lors, le lecteur à un sentiment d’un tout unitaire et indivisible. Les dispo-sitifs architecturaux, mis en place, il-lustrent cette volonté par une partition claire des secteurs, renforcée par une hiérarchie des espaces entre simple et double hauteur, éclairés latéralement. Chaque regroupement thématique des collections - fi ction, documentaire, son et image - s’implante naturellement sous chaque toiture différenciée. Dès lors, s’établit un rapport harmo-nieux entre l’accueil du public et l’inti-mité du lieu, grâce à cette lisibilité d’en-semble, tant en fonctionnalité (dont gradation de hauteur de présentation des documents), qu’en éclairement naturel. En outre, la structure libère le plan, répondant à la demande de fl exi-bilité. La fl uidité des espaces favorise la découverte aisée des documents, comme la cohabitation conviviale de publics variés. Le principe de partition des rayonnages facilite les passages inter secteurs, comme d’inciter les lec-teurs « aux chemins de traverse ». Ce parti permet aussi de mêler zones de présentation et de consultation, afi n de rendre attractif les ouvrages, com-me d’en présenter de nouveaux. Ces principes, où les activités s’imbri-quent naturellement dans un chucho-tement confortable, concourent à l’at-traction du lieu et par conséquent à sa fréquentation. Une Médiathèque de plain-pied avec l’accès du public depuis un parvis commun avec le gymnase contigu. MEDIAT H E Q U E A ORLEANS-LA-SOURCE Maître d’ouvrage : SEMDO (45) Maître d’oeuvre : Pascale Seurin B.E.T : BETOM Ingénierie Acousticien : Albino Taravella CALENDRIER: concours 2006 livraison janv. 2009 SURFACES UTILES : 1 276 m² SURFACE SHON : 1 723 m² COUT : 2,58 M€ HT MISSION : Base
  5. 5. Platelage Bois préalable à la pose du cuivre. Coupe longitudinale. PLAN RDC Administration Espace de consultation images Espace Fiction Espace Petite Enfance Espace Actualités Salle multiculturelle Espace documentaires Espace de consultation sons Vue sur l’Espace multimédia Vue sur le parvis d’entrée
  6. 6. Espace Fiction Espace Documentaires Espace Actualités Vue arrière sur Espace Documentaires Petite Enfance et Heure du conte
  7. 7. Espace Documentaires Heure du conte Toiture végétalisée Espace Actualités Espace Documentaires Façade Ouest
  8. 8. M E D I A T H E Q U E CALENDRIER: concours juin 1992 livraison sept. 1996 SURFACES SHON : 1 900 m² COUT : 1,722M€ HT MISSION : M2, 50% STD/PEO La médiathèque d’Avoine est une mé-diathèque rurale de 1600 m² posant la question de son intégration : à savoir être contemporain tout en conservant une échelle contextuelle et l’usage de certains matériaux locaux. Optimiser d’autre part la fonctionnalité et la con-vivialité du lieu, par un parti concentri-que et un éclairage approprié. Ce projet comporte trois activités prin-cipales : musicothèque, vidéothèque et bibliothèque. A cela vient s’ajouter des locaux associatifs indépendants du fonctionnement de la médiathèque. C‘est autour des livres que s’organi-sent principalement les activités : zo-nes de prêt et enfance avec l’heure du conte mais aussi atelier de maintenan-ce, bureaux, salle informatique pour les écoles et une cafétaria pour l’ensemble des activités. Le vide central et sa mezzanine sou-lignée par une couronne en lamellé-collé accentuent la convivialité du lieu, pour les personnes peu sensibilisées à la lecture. La lumière a joué un rôle primordial dans la composition du bâ-timent pour se repérer, se situer. Les usagers des bibliothèques ont en effet souvent la sensation de se perdre dans les rayonnages de livres. Nous avons évité cet écueil notamment par l’usage d’un plan concentrique en double hauteur éclairé latéralement. Les autres volumes du bâtiment s’en-châssent sur cette périphérie partici-pant ainsi à son changement d’échelle comme à son repérage. Afi n de conforter la fi nition du projet nous avons dessiné les espaces ex-térieurs, en liaison avec les aménage-ments ultérieurs telle la création d’un parc mais aussi par le choix d’un mobi-lier approprié, en concertation avec la bibliothécaire. L’échelle de cette Médiathèque rurale permet la création d’un large vide central associant l’ensem-ble des activités et par la même leur convivialité. M E D I AT H E Q U E D U V E R O N A A V O I N E Maître d’ouvrage : Commune d’Avoine - District rural du Véron (37) Maître d’oeuvre : Pascale seurin B.E.T : Cabinet Buchet Economiste : Cabinet Michaux
  9. 9. Consultations Coupe sur Espace Consultations. Coupe transversale. Espace petite Enfance au R+1. Vue depuis le Hall d’Accueil. Plan du niveau 1 Plan du rez-de-chaussée Consultations Cafétéria Consultations Adultes au R+1.
  10. 10. CALENDRIER:chantier sep-nov 2007 SURFACE UTILES : 110 m² COUT dont mobilier: 121 140,00 € HT MISSION: Décoration + Mobilier Les projets d’aménagements inté-rieurs relèvent de la même volonté que les projets construits : à savoir l’écoute des personnes et des lieux. Ce lien m’intéresse et le genius loci du Centre culturel Irlandais est parti-culièrement prégnant, compte tenu de la proximité immédiate du Panthéon. Le parti envisagé relève des objectifs souhaités à savoir fl uidité et densité, tout en respectant le coût d’objectif du maître d’ouvrage. Ces dispositifs - malgré le peu de sur-face au sol - favorisent les déplace-ments comme la présence de : - tables de travail (10 places assises), - 10 postes multimédia (et places assi-ses corollaires), - un espace actualités, - un espace modulable pour une quin-zaine de personnes (grâce au mobilier choisi / tables à 5 côtés juxtaposa-bles). L’ambiance est liée à la coloration intérieure, au mobilier d’accompa-gnement et aux rayonnages (design des jouées en chêne sur mesure sur un principe d’assemblage métallique BCI). Des sérigraphies disposées entre les fenêtres ont été sélectionnées d’après des oeuvres de résidants sur site. Elles apportent une séquence d’ac-compagnement aux 5 fenêtres en ali-gnement sur rue. L’éclairage intégré - mikados aléatoires inscrits dans le faux-plafond plâtre - s’efface dans la composition d’ensemble (aucune sus-pente dans le volume général) tout en participant à la composition d’ensem-ble. Coupe longitudinale de la médiathèque M E D I A T H E Q U E Plan du rayonnage REAMENAGEMENT DE LA MEDIATHEQUE DU CENTRE CULTUREL IRLANDAIS Maître d’ouvrage : Centre Culturel Irlandais (75) Maître d’oeuvre : Pascale Seurin
  11. 11. M E D I A T H E Q U E ET CONSERVATOIRE CALENDRIER: concours oct. 2006 SURFACES SHON : 4 672 m² SURFACES SU : 3 231 m² COUT : 6,259 M€ HT (Hors coût aménagent intérieur / Conser-vatoire) MISSION: base La singularité de ce programme est d’associer un programme de Média-thèque à celui d’un conservatoire (à la réalisation intérieure différée, hormis l’auditorium commun en R-1). Les prin-cipes qui ont régi notre parti sont: - urbanisme (selon l’alignement et conservation d’un bâtiment d’angle conservé), - répartition optimisée des niveaux, en R+4 - fonctionnalité « globale » de la Médiathèque (création d’un vide cen-tral ), - pérennité des matériaux et inscription de principes HQE (ensoleillement, toi-ture...). Ce projet offre un porte-à-faux de 5 m sur le parvis. Celui-ci construit le vide et articule l’espace public, protège les entrées, et permet d’intégrer un vide entre le RDC et le R+1 de la Média-thèque. Pourquoi un vide central? La singularité de ce projet repose sur le caractère intégré de ses composantes tout en offrant des ambiances diffé-renciées. Il s’agit de créer une Média-thèque « globale » privilégiant dans un seul espace, l’accès à toute l’informa-tion et à une déambulation aisée. C’est pourquoi, ce vide - liant les secteurs Jeunesse et Adultes - affi rme, ce tout unitaire (largement irrigué par la pré-sence de deux escaliers). Pour les ni-veaux supérieurs intégrant le Conser-vatoire, nous avons implanté en R+3 Théâtre et Danse (avec double hauteur des studios de danse, sur le parvis) et en R+3 / R+4, l’Enseignement musical et Pratiques collectives. Pour la répar-tition des locaux, nous avons été vigi-lants à leur contiguïté (acoustique) et à leur mode de livraison . Un programme mixte de Médiathèque et de conservatoire en centre ville permet - grâce au parvis et porte-à-faux créés - une qualification urbaine et valorisation du centre commercial adja-cent. EQUIPEMENT CULTUREL AU KREMLIN - BICETRE Maître d’Ouvrage : Ville du Kremlin - Bicêtre (94) Maître d’oeuvre : Pascale Seurin B.E.T : BETOM Ingénierie Economiste : Cabinet Voutay Eclairagiste : Aartill Acousticien : A.Taravella
  12. 12. Banque d'accueil - B6.011 Services intérieurs médiathèque - B7 vide sur pôle jeunesse Salle de travail en groupe - B5.023 71.84 ngf Stockage - B7.032 Réserves - B7.031 Atelier équipement B7.023 Pôle Musique, cinéma, arts et loisirs Gradins Sanit. Sanit. Esp. de travail sur place - B5.022 Expo. Libre accès - B5.021 Libre accès - B5.021 Banque d'accueil - B5.011 Banque d'accueil - B5.011 Esp. de travail sur place - B5.022 2 UP 2 volées PÔLE ADULTE MULTIMÉDIA - B5 Repro. - B5.012 Accueil - B5.01 Bacs à CD et DVD Bacs à bandes-dessinées Tablette avec postes d'écoute Bacs à partitions Pôle Littérature et Langues Bacs à CD/DVD Pôle Sciences et Société Bacs à CD/DVD Postes multimédia 2 UP Cour intérieure 2 volées 2 UP Logements existants à conserver Sanit. - A3.02 Direction - B7.01 Réunion / Détente A3.01 Local. info - B7.022 Catalogage - B7.021 Courant faible Esp. de consultation - B6.023 Exposition jeunesse - B6.025 Heure du conte - B6.024 Bacs albums Catalogage - B7.021 2 volées PÔLE JEUNESSE / PETITE ENFANCE MULTIMÉDIA - B6 Postes CD et DVD Esp. de consultation - B6.023 Accueil Jeunesse - B6.01 Libre accès - B6.022 Espace Jeunesse Catalogage - B7.021 Catalogage - B7.021 Catalogage - B7.021 Direction - B7.01 Photocopie / Archives - B7.024 Sanit. - A3.02 Libre accès - B6.022 Sanit. B6.026 67.68 Libre accès - B6.022 ngf Rayonnages compact sur rails 67.65 ngf 2 UP 2 UP Bacs à bandes-dessinées Actualités - Espace Petite enfance B6.021 Accès avec badge 3 volées 2 UP Cour intérieure Logements existants à conserver Plan du R+1 Plan du R+2 Espace Jeunesse au R+1. Vue sur le parvis d’entrée.
  13. 13. AMENAGEMENT DE LA MEDIATHEQUE SIMONE DE BEAUVOIR (91) Maître d’ouvrage : Les portes de l’Essonne (91) Ville d’implantation : ATHIS-MONS Maître d’oeuvre : Pascale seurin M E D I A T H E Q U E CALENDRIER: livraison déc. 2011 SURFACES UTILES : 2 277 m2 COUT : 286 587 € HT (mobilier dont signalétique, hors informa-tique et matériel scénique) MISSION: Mobilier et signalétique La complexité de ce projet résida dans son principe même d’extension à alti-métries différenciées des plateaux de l’existant, avec un escalier encloison-né les séparants… Cet écueil intégré, comme le périmètre en «lanière» offert, ce projet d’aménagement intérieur ré-vèle une étroite collaboration avec les bibliothécaires et pour chaque secteur un même postulat de fl uidité, au profi t de qualités d’accueil et convivialité. A l’issue de l’analyse des besoins (Actualités-BD au RDC, Adultes en R+1-R+2, Jeunesse et Administration en R+3-R+4), il fut mis en en exergue une fonctionnalité optimisée (avec plusieurs scénarii d’implantation du mobilier) répondant aux écueils d’une médiathèque sur quatre niveaux. Mal-gré ces contraintes, le parti maîtrise la densité des ouvrages en libérant de la surface au sol, au profi t de leur présentation, inhérente au concept «librairie » souhaité. L’implantation du mobilier est primordiale. Elle doit invi-ter le lecteur à découvrir des ouvrages. Une médiathèque attractive permet une imbrication des fonctions dans un chuchotement confortable. Cette invi-tation au parcours fut confortée par la création de mobilier sur mesure pour ces tables et tablettes de présentation situées au centre de la composition (et à chaque niveau). Ce principe de découverte est essen-tiel, de même que la coloration et la signalétique envisagées, en étroite corrélation avec celle du mobilier. Cette interaction, porta notre réfl exion. La bonne qualité d’éclairement nous autorisa l’usage de la couleur égale-ment sur les jouées des rayonnages en verre, au travers desquelles la lu-mière joue d’une manière particulière-ment créative. Une ambiance réussie est liée au judicieux dosage entre sa matérialité et son mode d’éclairement (naturel et artifi ciel) dont les usagers en ressentent immédiatement l’impact. Vue sur l’entrée de la médiathèque.
  14. 14. Secteur Adultes au R+2. Vue depuis l’accueil. Impressions numériques. Pôle Actualités au RDC. Pôle Actualités au RDC. Meuble de présentation - Accueil. Espace Jeunesse au R+4. Espace Jeunesse au R+4.
  15. 15. M E D I A T H E Q U E CALENDRIER: livraison juillet 2009 SURFACES UTILES : 1 865 m² COUT MOBILIER : 568 561 € HT (hors matériel informatique et bureaux) MISSION : Mobilier Le travail réalisé au sein de cette mé-diathèque est celui de l’aménagement intérieur, à savoir l’agencement du mobilier rayonnages et d’accompa-gnement, y compris le mobilier sur mesure des banques d’accueil, postes multimédia, jouées de rayonnages…. Les projets d’aménagement intérieur relèvent de la même volonté que les projets construits : à savoir l’écoute des personnes et des lieux. Cette compréhension comme celle des contraintes programmatiques en révèlent l’agrément. L’ambiance inté-rieure est toujours issue d’une parfaite analyse des besoins et des échanges avec les bibliothécaires en charge du projet. Ainsi, le parti envisagé est issu de la maîtrise de la densité des ouvra-ges en libérant de la surface au sol, en privilégiant la hauteur en périphérie et la vision au centre avec l’implantation notamment de tables de présentation. L’implantation du mobilier est primor-diale. Elle invite le lecteur à découvrir des ouvrages. C’est pourquoi, il est judicieux d’alterner orthoganilité et for-mes arrondies notamment dans l’en-roulement des rayonnages. L’usager n’aborde pas une médiathèque com-me un chercheur : les chemins de tra-verse sont nécessaires…et l’aména-gement intérieur doit y contribuer. Ce principe de découverte est essentiel. Les médiathèques ne sont plus des lieux de stricte intimité culturelle ou l’abri de techniques virtuelles. Ce sont des lieux vivants qui ouvrent à tous l’accès au savoir. L’identité décorative du projet est ainsi issue de l’interaction de ces trois critères : implantation et ergonomie du mobilier, choix de co-loration et qualité pérenne des maté-riaux choisis. Un projet réussi est celui qui répond à ces effets croisés dont les usagers en ressentent immédiatement l’impact, à savoir ce judicieux dosage, accompagné d’un éclairage (naturel et artifi ciel) de qualité. Les projets d’aménagement intérieur relèvent de la même volonté que les projets construits: à savoir l’écoute des per-sonnes et des lieux. AMENAGEMENT INTE-RIEUR DE LA MEDIA-THEQUE DU CHESNAY Maître d’ouvrage : ville du Chesnay (78) Maître d’oeuvre : Pascale seurin
  16. 16. Vue sur la banque d’accueil depuis la mezzanine. Heure du conte. Plan Mobilier du RDC Salle multimédia en mezzanine. Espace petite enfance.
  17. 17. MEDIATHEQUE & SALLE DE SPECTACLE CALENDRIER: concours fév. 2009 livraison sept. 2013 SURFACES UTILES: 1 449 m² SURFACES SHON: 1 818 m² COUT : (Hors VRD) 2,9M€ HT MISSION : Base La lisibilité urbaine de ce pôle culturel à double entité - et à 2 niveaux pour la médiathèque - dépend de son adéqua-tion forme-fonction et de la qualité de son inscription urbaine en centre ville. C’est pourquoi, nous avons composé ce bâtiment en deux volumes. Ce dispositif permet : - d’accueillir le public depuis le parvis et depuis l’allée verte du stationnement (hall central à double entrée), - d’éclairer d’une manière optimale la médiathèque, grâce à cette « faille » inscrite entre les deux bâtiments, - créer une volumétrie « fédératrice » à l’échelle du centre ville de Jarny, - symboliser par ce bâti, l’usage de rassemblement convivial, lieu de ren-contre et d’intimité, tant à l’extérieur, qu’à l’intérieur. Pour la Médiathèque, la création d’une double hauteur partielle (sous ram-pants de toiture), fortifi e la lisibilité et la convivialité d’un bâtiment sur deux niveaux (Jeunesse RDC et Adultes R+1) par un décloisonnement des es-paces tout en conservant leur intimité. Pour la salle de spectacles, c’est exa-cerber la notion d’Atelier-théâtre pour la troupe locale du Jarnisy, par ce volume très attractif, sous une toiture à deux pentes, valorisant la qualité du lieu, comme sa fonction fédératrice. Nous avons souhaité que l’esprit culturel du lieu prolonge à loisir la représentation ou la consultation et permette aux pro-jets artistiques ou culturels de s’épa-nouir pleinement. En outre, la typologie envisagée, inscrite pour chaque entité dans un rectangle de 34 x 13 privilégie délibérément la lisibilité des volontés HQE du programme, exprimée à l’ex-térieur par la continuité du cuivre entre façade et toiture, l’ossature bois et la charpente apparente. MEDIATHEQUE DE JARNY ET AMENAGEMENT DE SES ABORDS Maître d’ouvrage : Ville de JARNY - SOLOREM (54) A.M.O : SOLOREM Maître d’oeuvre : Pascale Seurin B.E.T : INGEROP Est Economiste : VOXOA
  18. 18. Plan du rez-de-chaussée Plan du R+1 Coupe BB sur la salle de spectacle, l’accueil et la médiathèque
  19. 19. CALENDRIER : concours avr. 2012 SURFACES : Surfaces utiles 1 435 m² Surfaces dans oeuvre 1 642 m² COUT: 3,12 M€ HT MISSION : Base La construction de la médiathèque d’Harnes, est un acte culturel fort. Il dote la ville d’un outil performant favorisant l’aménagement d’un site en devenir. Elle répond à deux objec-tifs: développer la lecture publique sous toutes ses formes et revitaliser le quartier constitué d’anciennes cités minières. Comment habiter ce lieu? Comment affi rmer la présence de cet équipement, en résolvant ces ques-tions d’urbanité ? Il faut raisonner sur ces deux questions pour comprendre les futures qualités du lieu. Ce projet planté sur son vaste parvis, conforte la promenade projetée et nouvel axe de développement urbain. Il est conçu comme un totem fédéra-teur - avec ses toitures soulevées - cristallisant le contexte alentour. Ainsi d’emblée la toiture et ses façades associées, confère une silhouette identitaire reconnaissable, en préfi - gurant la qualité de ses espaces inté-rieurs. Cette cinquième façade offre une échelle et une lumière variées, rythmant ses différents espaces. Cet équipement volontairement de plain-pied, est à la fois ouvert, par ses baies «fi ltre» mais aussi fermé grâce à sa compacité, préservant des poches d’intimités propices à la lecture et à la détente. Une «ponctuation » par des volumes archétypaux - la maison mul-timédia et de l’Enfance - contribue à l’appropriation des lieux. La fl uidité favorise la découverte des documents, comme la cohabitation conviviale de publics variés. L’identité intérieure se qualifi e par cette échelle humaine, avec ces volumes sous toi-tures (au traitement acoustique ren-forcé) et ce plateau libre de structure centrale, associé à la chaleur du bois. M E D I A T H E Q U E D ’ H A R N E S Maître d’ouvrage : Commune d’Harnes (62) Maître d’oeuvre : Pascale Seurin B.E.T : BETOM ingénierie Acousticien : GAMBA acoustique M E D I A T H E Q U E Un acte urbain et culturel fort pour cette médiathèque de plain-pied - aux toitures soulevées - confortant l’axe urbain projeté...
  20. 20. Plan Rez de chaussée Vue sur le hall de la médiathèque. Façade sud Coupe sur la médiathèque et les services internes Vue sur l’entrée de la médiathèque Vue intérieure sur l’espace documentaires, l’espace arts et loisirs et la maison multimédia
  21. 21. M E D I A T H E Q U E CALENDRIER: concours 2006 Fin / Travaux : janvier 2010 SURFACES UTILES : 1 469 m² SURFACE SHON : 1 952 m² COUT : 3,472 M€ HT MISSION : Base Les questions posées par cette exten-sion- restructuration sont : - la lisibilité du bâtiment et de son en-trée dans le bâtiment créé, - la fl uidité et repérage des lecteurs dans un bâtiment attractif, - la différenciation des fl ux lecteurs et des services internes, - le décloisonnement des espaces tout en conservant leur intimité, -respecter la fonctionnalité et adéqua-tion fi nancière programme/esquisse. Pour atteindre ces objectifs nous avons - pour l’extension - développé un projet à base carrée, évidé d’un quart sur deux niveaux. Ce parti compact permet l’ins-cription d’un vaste parvis et d’un glacis éclairant la salle de conférence, en R- 1. C’est aussi une réponse urbaine, en contrepoint à la barre de logements qui l’encadre comme un rideau de scène. Son ancrage est réalisé par son exten-sion en proue (à l’ouest), et en débord (côté nord) du bâtiment existant. Cette disposition (et la qualité des matériaux choisis) renchérissent son identité et installe sa dimension publique au cen-tre du quartier. A l’intérieur, la structure libère le plan, répondant à la demande de fl exibilité et d’implantation d’accès différenciés. Il autorise la présence d’un escalier non encloisonné, particu-lièrement convivial, entre RDC et R+1. Le vide créé relie les niveaux en ga-rantissant leur lisibilité : ainsi en R-1, la salle de conférence, en R.D.C le hall et salle d’expression corporelle, en R+1, l’espace en R+2, l’espace Adultes et Adolescents. Les baies toute hauteur (nord et ouest) illustrent l’ouverture et l’animation de la bibliothèque pour les quartiers alentours. La volumétrie pro-posée apporte repérage et luminosité souhaitées. Ce projet d’extension-restructuration revêt autant une ques-tion d’inscription urbaine - en contrepoint de la barre de loge-ments qui l’encadre - que fonctionnelle sur trois niveaux. M E D I A T H E Q U E H E L E N E O U D O U X A M A S S Y Maître d’ouvrage : Commune de Massy (91) Maître d’oeuvre : Pascale seurin B.E.T : BETOM Ingénierie Economiste : Cabinet Voutay
  22. 22. Coupe sur hall Vue sur l’Atrium Espace Prêt et consultations Adultes au R+2 Espace Documentaire Adultes au R+2 Espace Actualités Espace BD Adultes au R+2
  23. 23. Plan du R+2, Espace Adultes. Espace documentaire Adultes au R+2 Banque de retour Espace Jeunesse Vue sur l’Accès de la médiathèque «Petite Enfance» au R+1 Espace Accueil Jeunesse au R+1

×