L’art et la science des bonnes questions
au service
De la collaboration Métier-DSI dans la révolution numérique
DATE + VILLE TITRE CONFéRENCE 2
DATE + VILLE TITRE CONFéRENCE 3
DATE + VILLE 4
Manager Leader
30 juin 2015 - Genève 5
DATE + VILLE 6
Assurer la
communication
entre DM et DSI
Manager Leader
VISION & MISSION
• Global picture
• Heuristic
• Sho...
DATE + VILLE 7
Assurer la
communication
entre DM et DSI
Ce qui nous réunit
En tant que business analyst,
comment faites-vous
pour poser une bonne question ?
A coup sûr ?
30 juin ...
La difficulté des softskills
Etat des lieux
Considérez vos questions/votre questionnement
 A combien l’évaluez-vous /10 ?
 Sur quels critères faîtes-...
11
Qui ne s’est jamais retenu de poser une question, qui pourtant semblait
nécessaire ?
30 juin 2015 - Genève
Démontrer
Prouver
Argumenter
Justifier
Disserter
…
= DIRE
Aucune formation sur l’art de poser de bonnes questions !
30 jui...
Si je disposais d’une heure pour
résoudre un problème et que ma
vie en dépende, je consacrerais les
55 premières minutes à...
Les atouts des questions (entre autre)
 Les questions et leur enchaînement sont constitutifs de notre réflexion
 Tout ce...
Quelle est votre quête?
Quel est votre objectif ?
Quelle question se trouve derrière votre objectif ?
Quelle réponse aimer...
Les atouts des questions (entre autre)
 Les questions et leur enchaînement sont constitutifs de notre réflexion
 Tout ce...
19
La Questiologie
Questions ouvertes, fermées
Questions inductives
Pourquoi : écueils et alternatives
Les 4 Locus
Les ges...
2030 juin 2015 - Genève
21
De fermées à ouvertes
Les questions fermées
et alternatives
Par définition :
Une seule réponse possible
Une alternative...
22
Vous êtes d’accord avec ça ?
 A quel point êtes vous d’accord avec ça ?
C’est ça que vous faites ?
 Dans quelles mesu...
2330 juin 2015 - Genève
24
Décentrage et point de vue
30 juin 2015 - Genève
25
Locus
30 juin 2015 - Genève
26
Quelle question préférez vous ?
Qu’aimeriez vous réaliser ?Qu’est ce que vous essayez de faire ?
Quels sont les résulta...
27
Enseignements
 Le questionneur a 1 Locus (2 max)
« naturel » => En tant que questionneur,
quel est votre locus ?
 Le ...
2830 juin 2015 - Genève
29
Pourquoi ?
Question ouverte, oui, mais,…
Adv. Pour quelle raison, dans quelle intention... ? Pour quelle cause, motif ?...
30
Pourquoi ?
Pour quelles raisons ?
 Justification
 Tournée vers le passé
 Focalisée sur les erreurs
Pour quels object...
31
Pas de « pourquoi ? »
A quoi ?
Vers quoi ?
En quoi ?
Sur quoi ?
Envers quoi ?
Dans quoi ?
Si quoi ?
Via quoi ?
Après qu...
32
Pourquoi vous faites comme ça ?
 Quel est le bénéfice de faire ça comme ça ?
 Sur quelle logique le faites-vous comme...
33
Du bon usage des questions
En business analyse
34
La méthode des 5 « pourquois » est
utilisée pour l’analyse des défauts
de production, logistique, …
A utiliser en locus...
35
Préparez vos questions !
En quoi est ce important pour vous (dans
votre fonction) ?
Que voulez faire de ça ?
En quoi es...
C’est comme un brainstorming, mais de questions.
1. Choisissez un sujet:
- La reconnaissance des business analyst par les ...
Etat des lieux
Considérez vos questions/votre questionnement
 A combien l’évaluez-vous /10 ?
 Sur quels critères faîtes-...
38
Merci !
www.questiologie.fr
http://questiologie-en-suisse.eventbrite.fr
https://www.youtube.com/watch?v=R6YYiZVQMFg
BAFS 2015 Genève : Frédéric Falisse - Qestiologie, l'art de poser les bonnes questions
BAFS 2015 Genève : Frédéric Falisse - Qestiologie, l'art de poser les bonnes questions
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

BAFS 2015 Genève : Frédéric Falisse - Qestiologie, l'art de poser les bonnes questions

953 vues

Publié le

BAFS 2015 Genève : Frédéric Falisse - Qestiologie, l'art de poser les bonnes questions
http://questiologie.fr/

Publié dans : Direction et management
2 commentaires
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
953
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
22
Actions
Partages
0
Téléchargements
44
Commentaires
2
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

BAFS 2015 Genève : Frédéric Falisse - Qestiologie, l'art de poser les bonnes questions

  1. 1. L’art et la science des bonnes questions au service De la collaboration Métier-DSI dans la révolution numérique
  2. 2. DATE + VILLE TITRE CONFéRENCE 2
  3. 3. DATE + VILLE TITRE CONFéRENCE 3
  4. 4. DATE + VILLE 4 Manager Leader
  5. 5. 30 juin 2015 - Genève 5
  6. 6. DATE + VILLE 6 Assurer la communication entre DM et DSI Manager Leader VISION & MISSION • Global picture • Heuristic • Shows a direction • Aligns & Influence • Motivates & Inspires • People & autonomy EXECUTION • Steps by steps • Linear (if, then, …) • Plans & budgets • Organizes & allocates resources • Controls & solves problems • Processes & rules
  7. 7. DATE + VILLE 7 Assurer la communication entre DM et DSI
  8. 8. Ce qui nous réunit En tant que business analyst, comment faites-vous pour poser une bonne question ? A coup sûr ? 30 juin 2015 - Genève 8
  9. 9. La difficulté des softskills
  10. 10. Etat des lieux Considérez vos questions/votre questionnement  A combien l’évaluez-vous /10 ?  Sur quels critères faîtes-vous cette évaluation ?  Que devez-vous faire pour l’améliorer d’1 point ? De 2 points ? 1030 juin 2015 - Genève
  11. 11. 11 Qui ne s’est jamais retenu de poser une question, qui pourtant semblait nécessaire ? 30 juin 2015 - Genève
  12. 12. Démontrer Prouver Argumenter Justifier Disserter … = DIRE Aucune formation sur l’art de poser de bonnes questions ! 30 juin 2015 - Genève
  13. 13. Si je disposais d’une heure pour résoudre un problème et que ma vie en dépende, je consacrerais les 55 premières minutes à définir la question appropriée à poser, car une fois cela fait, je pourrais résoudre le problème en moins de 5 minutes. Einstein
  14. 14. Les atouts des questions (entre autre)  Les questions et leur enchaînement sont constitutifs de notre réflexion  Tout ce qu’on comprend est une réponse à une question que l’on s’est posée  L’analyse se construit par un questionnement stratégique  La clé de notre créativité, le moteur de l’imagination, de nouvelles perspectives et donc du changement 30 juin 2015 - Genève
  15. 15. Quelle est votre quête? Quel est votre objectif ? Quelle question se trouve derrière votre objectif ? Quelle réponse aimeriez-vous trouver aujourd’hui que vous n’avez pas encore trouvée jusqu’ici ? 30 juin 2015 - Genève
  16. 16. Les atouts des questions (entre autre)  Les questions et leur enchaînement sont constitutifs de notre réflexion  Tout ce qu’on comprend est une réponse à une question que l’on s’est posée  L’analyse se construit par un questionnement stratégique  La clé de notre créativité, le moteur de l’imagination, de nouvelles perspectives et donc du changement  C’est ce qui nous met en projet, source de notre motivation  L’outil indispensable et potentiellement le plus élégant pour entrer en relation avec quelqu’un.  La façon la plus efficiente pour co-élaborer et impliquer
  17. 17. 19 La Questiologie Questions ouvertes, fermées Questions inductives Pourquoi : écueils et alternatives Les 4 Locus Les gestes mentaux 30 juin 2015 - Genève
  18. 18. 2030 juin 2015 - Genève
  19. 19. 21 De fermées à ouvertes Les questions fermées et alternatives Par définition : Une seule réponse possible Une alternative est donnée Commencent par: -« Est-ce que » - Un Verbe Questions ouvertes Par définition : Une ‘infinité’ de réponses possibles et non prévisibles Commencent par: - Un adverbe : qqqocp - Dans quelles mesures, à quel point, de quelle façon ? -« Qu’est ce que » -Conjonctions adverbiales
  20. 20. 22 Vous êtes d’accord avec ça ?  A quel point êtes vous d’accord avec ça ? C’est ça que vous faites ?  Dans quelles mesures ça correspond exactement à ce que vous faites ? Est-ce que vous appliquez bien cette methodo ?  De quelle façon appliquez vous cette méthodo ?  De quelle façon vous assurez vous que le méthodo est bien appliquée ? Ouvrez ! 30 juin 2015 - Genève
  21. 21. 2330 juin 2015 - Genève
  22. 22. 24 Décentrage et point de vue 30 juin 2015 - Genève
  23. 23. 25 Locus 30 juin 2015 - Genève
  24. 24. 26 Quelle question préférez vous ? Qu’aimeriez vous réaliser ?Qu’est ce que vous essayez de faire ? Quels sont les résultats attendus ? Qu’est ce que vous essayez de faire quand vous faites ça ? 30 juin 2015 - Genève
  25. 25. 27 Enseignements  Le questionneur a 1 Locus (2 max) « naturel » => En tant que questionneur, quel est votre locus ?  Le questionné a également 1 Locus (2 max) « naturel »  Certains Locus leur conviennent peu, parfois pas du tout  Poser des questions dans les 4 Locus, c’est renforcer votre capacité à dialoguer avec tous profils d’interlocuteurs  La grille des Locus pour créer plus de questions ET pour choisir la plus adéquate en fonction du client. 30 juin 2015 - Genève
  26. 26. 2830 juin 2015 - Genève
  27. 27. 29 Pourquoi ? Question ouverte, oui, mais,… Adv. Pour quelle raison, dans quelle intention... ? Pour quelle cause, motif ? Pour quel objectif ? (Source : Petit Robert) 30 juin 2015 - Genève
  28. 28. 30 Pourquoi ? Pour quelles raisons ?  Justification  Tournée vers le passé  Focalisée sur les erreurs Pour quels objectifs ?  Parce que …  Pas capable.  J’ai fait, j’étais, …  Motivation, exploration  Tournée vers le futur  Focalisée sur les projets, les finalités  Pour …  Capacité, souhaits, désirs, …  Je ferai, … 30 juin 2015 - Genève
  29. 29. 31 Pas de « pourquoi ? » A quoi ? Vers quoi ? En quoi ? Sur quoi ? Envers quoi ? Dans quoi ? Si quoi ? Via quoi ? Après quoi ? Avec quoi ? De quoi ? Contre quoi ? … Quel … Pour quel … Pourquoi ? 30 juin 2015 - Genève
  30. 30. 32 Pourquoi vous faites comme ça ?  Quel est le bénéfice de faire ça comme ça ?  Sur quelle logique le faites-vous comme ça ? Pourquoi ce serait une bonne idée ?  En quoi est ce une bonne idée ?  A quoi cette idée répond-elle ? Pourquoi n’êtes vous pas satisfait de nos équipes ?  Sur quelle partie n’êtes vous pas satisfait de nos équipes ?  Quelle est la cause du manque de satisfaction du travail des équipes ?  Que manque-t-il pour que vous soyez satisfait de nos équipes ? Pourquoi ne pas nous confier cette mission ?  Qu’est ce qui pourrait vous amener à nous confier cette mission ?  De quelle information ne disposez vous pas qui vous permettrait de nous confier cette mission ? Pas de pourquoi ! 30 juin 2015 - Genève
  31. 31. 33 Du bon usage des questions En business analyse
  32. 32. 34 La méthode des 5 « pourquois » est utilisée pour l’analyse des défauts de production, logistique, … A utiliser en locus Observateur, uniquement. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi Les 5 « pourquois » 30 juin 2015 - Genève
  33. 33. 35 Préparez vos questions ! En quoi est ce important pour vous (dans votre fonction) ? Que voulez faire de ça ? En quoi est-ce nécessaire ? Quel est le besoin derrière ce besoin là ? Pourquoi vous avez besoin de ça ? 30 juin 2015 - Genève
  34. 34. C’est comme un brainstorming, mais de questions. 1. Choisissez un sujet: - La reconnaissance des business analyst par les DM 2. Le leader formule c’est enjeu sous forme d’une question. 3. Chacun brainstorme, mais uniquement de question pendant 5 min. 4. Le leader prend note et sélectionne la question centrale et 2 ou 3 sous questions Brainstorming de questions 30 juin 2015 - Genève
  35. 35. Etat des lieux Considérez vos questions/votre questionnement  A combien l’évaluez-vous /10 ?  Sur quels critères faîtes-vous cette évaluation ?  Que devez-vous faire pour l’améliorer d’1 point ? De 2 points ? 3730 juin 2015 - Genève
  36. 36. 38
  37. 37. Merci ! www.questiologie.fr http://questiologie-en-suisse.eventbrite.fr https://www.youtube.com/watch?v=R6YYiZVQMFg

×