BUSSYMAG102   25/07/08     16:27   Page 1              Les écoles en fête              Le pôle de restauration inauguré   ...
BUSSYMAG102   25/07/08   16:27   Page 2
BUSSYMAG102   25/07/08   16:27   Page 3                                                              Sommaire - Edito     ...
BUSSYMAG102     25/07/08       16:27      Page 4       4                                                                  ...
BUSSYMAG102     25/07/08      16:27     Page 5                                                                           V...
BUSSYMAG102     25/07/08      16:27     Page 6       6                                                                    ...
BUSSYMAG102   25/07/08   16:27   Page 7                                                        Vie de la cité             ...
BUSSYMAG102     25/07/08        16:27      Page 8       8                                                                 ...
BUSSYMAG102     25/07/08        16:27      Page 9                                                                         ...
BUSSYMAG102     25/07/08      16:27     Page 10     10                                                                    ...
BUSSYMAG102     25/07/08         16:27      Page 11                                                                       ...
BUSSYMAG102    25/07/08        16:27      Page 12     12                                                                  ...
BUSSYMAG102     25/07/08         16:27      Page 13                                                                       ...
BUSSYMAG102     25/07/08        16:27       Page 14      14                                                               ...
BUSSYMAG102     25/07/08        16:27       Page 15                                                                       ...
BUSSYMAG102     25/07/08         16:27      Page 16     16                                                                ...
BUSSYMAG102     25/07/08        16:27      Page 17                                                                        ...
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
Journal de bussy numéro 102
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Journal de bussy numéro 102

1 407 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 407
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal de bussy numéro 102

  1. 1. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 1 Les écoles en fête Le pôle de restauration inauguré Crèche : 90 nouveaux berceaux Christophe Legoût en route pour Pékin pages 6 & 7 page 16 page 17 page 19 Buss y LE MAGAZINE MUNICIPAL D’’INFORMATIONS - JUILLET-AOÛT 2008 LE MAGAZINE MUNICIPAL D INFORMATIONS - JUILLET-AOÛT 2008 n°102 Saint-Georges R.E.R : LA GALÈRE DES USAGERS
  2. 2. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 2
  3. 3. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 3 Sommaire - Edito 3 4 Vie de la cité 4. La brocante attire toujours les foules 5. Une fête de la musique très colorée 6 & 7. Les écoles en fête 8. Les élèves de George-Sand n’ont pas chômé ! 9. Deux associations très créatives 10. Des Virades gargantuesques ! 11. Une statue pour honorer les Boat People 12 Dossier 12, 13 &14 De l’utilité de Bussy Plage. La ligne A du RER sature toujours C ouvrir de sable les abords de l’étang de l’Île Mystérieuse, 15 Vie municipale 15. Accueil des nouveaux habitants : ça se passe y placer quelques jeux gonflables et permettre de s’y adonner au volley, beach pour l’occasion, a un coût. Dans ces périodes de difficultés budgétaires, alors que la crise des subprimes en vient à menacer jusqu’à nos capacités d’emprunt, le 20 septembre 16. Inauguration du nouveau pôle de restauration certains s’étonneront peut-être que je maintienne de semblables 17. Ouverture de la première crèche «Maison manifestations. Or, je crois foncièrement à l’utilité d’espaces Bleue » récréatifs générés en fonction des saisons par la municipalité. 18 Magazine Bussy Plage et la patinoire de Noël ont en commun de créer un espace de détente temporaire qui rassemble les Buxangeorgiens au-delà des différences sociales, d’âge ou de quartier. En une décennie, je n’ai eu de cesse de vouloir ce brassage des dif- férences propre à une vie ensemble apaisée, générateur de dialo- gue plus que d’affrontements. Bussy y gagne une âme. Or, c’est 18. Sam Rainsy : « Des Racines dans la pierre » 18. Le relais Mini Schools recrute des animateurs bien le spectre de la solitude et du manque d’identité commune qui menace toutes les villes nouvelles. Surgies de rien, vite bâties, 19Sports elles risquent de se résumer au mouvement pendulaire du RER, nos concitoyens écrasés par la fatigue ne songeant qu’à un repli sur eux-mêmes le WE. J’entends Bussy Plage tel un antidote à l’indifférence et à l’anonymat. À voir la mine réjouie de ceux 19. Un Buxangeorgien aux JO qui en profitent, je ne pense pas m’être trompé. ■ 20. Golf : Trophée Preven’s, deuxième 21. Les collégiens de Claude-Monet au top Hugues RONDEAU 22 & 23. Bussy Gyms truste les podiums Maire de Bussy Saint-Georges 24Pratique 24. Courrier des lecteurs 25. Tribunes Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 26. Nouveaux commerces Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr 27. Professions médicales Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  4. 4. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 4 4 Vie de la cité La brocante fait toujours recette ette année encore, la brocante a remporté C un grand succès auprès des Buxangeor- giens, aussi bien du côté des exposants que des chineurs. Pour les premiers, l’étape des ins- criptions a été une nouvelle fois difficile à négo- cier, étant donné la foule qui se pressait dès l’aube aux portes de la mairie le lundi 2 juin, jour de début des inscriptions. Elles ont tout de même été plus rapides que les années précédentes, puisque trois guichets avaient été installés dans la salle du conseil afin d’accélérer les choses. Résultat: en fin de journée, tous les emplacements étaient déjà pris, au grand dam d’un certain nombre de per- sonnes, qui n’ont donc pu participer à la brocante. ❶ Faudra-t-il, l’an prochain, étendre la brocante à d’autres rues? La question mérite sans doute d’être posée, même s’il sera toujours difficile de satisfaire tout le monde! La braderie de Lille, une référence dans le domaine, qui s’étend sur plusieurs kilomè- tres, refuse en effet également chaque année du monde… Quoi qu’il en soit, le dimanche 15 juin, les exposants qui avaient reçu leur précieux sésame se pressaient dès 6h du matin afin d’installer leur stand. Car un bon brocanteur est à la base une ❷ ❸ personne qui se lève tôt, tout comme, d’ailleurs, les organisateurs, en l’occurrence les services ques-unes tout au long de cette journée lors de ❶ Les membres du comité de jumelage israélien, municipaux, qui n’ont pas compté les heures pour laquelle de nombreuses associations buxangeor- renforcés par Dominique Bijard, étaient fidèles au faire de cette journée une réussite! A 8 h, heure giennes étaient également partie prenante en poste pour proposer quelques spécialités du pays. d’ouverture, le centre-ville de Bussy avait donc tenant des stands de restauration. Quant à la ❷ Ils ont été nombreux à interrompre leurs emplet- revêtu ses allures de grand marché, et les badauds Grande Harmonie du Conservatoire, elle s’est tes pour écouter le récital de la Grande Harmonie du Conservatoire sur la Grand’Place. pouvaient s’attaquer aux choses sérieuses, en comme de coutume produite sur la Grand’Place, déambulant à travers les allées, à la recherche des permettant d’ajouter une note musicale à cette ❸ Pour faire des affaires dans une brocante, c’est bonnes affaires. Nul doute qu’il y en avait quel- brocante toujours aussi prisée. ■ bien connu: il ne faut pas avoir peur de fouiller! Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  5. 5. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 5 Vie de la cité 5 Fête de la musique 2008 Il y en avait encore pour tous les goûts… a fête de la musique est venue clôturer la saison culturelle 2007/2008, le samedi 21 juin sur le square Vitlina. Sur la scène montée pour L l’occasion, de nombreux groupes et artistes en herbe se sont succédé pour proposer au public, venu en masse, différents styles de musique. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de cette fête de la musique, dont le succès ne se dément pas depuis son lancement dans les années 1980. A Bussy, cette année, nous avons eu l’occasion de découvrir quelques jeunes talents locaux, dont c’était, pour certains, la première apparition sur scène… Retour en images sur cette édition 2008 une nouvelle fois fort riche en couleurs et en diversités. ■ ❷ ❶ ❸ ❹ ❺ ❻ ❶ Les danseuses du studio Vibration, réunies autour de leur professeur, ❹ La jeune Elise, accompagnée de sa seule guitare, a donné un petit aperçu Lynda Amami, ont présenté quelques-unes de leurs chorégraphies. de son talent lors d’un concert qui a ravi les amateurs de folk. ❷ Fola Percussion, l’école multiculturelle des « arts noirs et métissés », ❺ Le groupe Hot Tequila Brown avait été sélectionné par un jury on ne peut a converti de nombreux Buxangeorgiens aux rythmes du djembé. plus professionnel lors d’une audition au lycée Martin-Luther-King. ❸ Avant de monter sur scène, les animateurs de l’Espace Jeunes décompres- ❻ Saxophone, trombone, trompettes: les cuivres étaient de sortie avec les sent: le trac, ils ne semblent pas connaître! Funky President, qui ont mis une sacrée ambiance. Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  6. 6. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 6 6 Vie de la cité Avant les vacances on fait la fête dans les écoles ! our clore cette année scolaire 2007/2008, spectacles, chorales, auditions, expositions, jeux P en tout genre et bien d’autres activités ont animé les écoles, comme à l’accoutumée. L’occa- sion de découvrir sur cette double page quelques-unes des plus belles images de ce qui fait la joie des enfants, mais aussi des parents… Cette année, cette fête était un peu spéciale au Clos-Saint-Georges, où l’on célébrait en grande pompe les 20 ans de l’école avec un spectacle très réussi. ❶ ❷ ❸ ❹ ❼ ❺ ❻ ❽ ❶ Le soir du 27 Juin, salle Maurice-Koehl, les élèves de l’école Jules Verne ❹ ❺ Pour ses vingt ans, l’école du Clos-Saint-Georges vous présente son deviennent de grands comédiens devant un public composé d’une cen- spectacle d’animaux suivi d’un mini orchestre d’instruments à vent taine de personne. où l’on peut voir un éléphant jouer du saxophone ! ❷ A l’école Antoine-Giroust, une kermesse est organisée pendant que les ❻ Samedi 21 Juin, jour de la fête de la musique, les élèves de l’école plus petits, intimidés, chantent en chœur devant les quelques caméras George-Sand forment une chorale dans la grande salle du gymnase Jazy. de parents admiratifs. ❼ ❽ Stand de maquillage, pêche à la ligne et parcours du combattant, ❸ Dans la cour de l’école Louis-Braille, on s’exerce aux jeux de ballon pen- pour les maternelles de Jean-de-La-Fontaine débordantes d’énergie dant qu’à l’intérieur, une visite de l’exposition d’œuvres d’art de ces pe- et, pour les plus grands, jeu de quilles et présentation de leurs tits artistes en herbe est organisée. œuvres d’art ! Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  7. 7. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 7 Vie de la cité 7 ❷ ❸ ❶ ❹ ❶ Jeux collectifs, maquillage, spectacle et dé- filé d’élèves engagés pour l’écologie dans la cour de l’école Louis-Guibert. ❷ ❸ Même pour fêter la fin de l’année sco- laire, les élèves des Violennes ne se relâ- chent pas : entre le lancer de balles pour faire tomber la tour des Bonshommes et ne pas laisser glisser le savon dans « la planche à savon infernale », concen- tration et agilité requises ! ❹ Pendant 5 jours entiers, en mai, on pouvait voir exposées les œuvres impressionnantes de futurs grands artistes à l’école Charles- ❺ Perrault. Hugues Rondeau, le maire, et Isa- belle Goudal, l’adjointe aux affaires scolai- res, sont en admiration devant de telles œuvres d’art ! ❺ Kermesse de la crèche du “Bleu du Ciel” : ❻ les petits s’en sont donné à cœur joie au- tour des différents jeux ! ❼ ❻ Un goûter a été préparé par le personnel de la crèche des Lutins pour tous les petits et grands gourmands ! ❼ ❽ Le relais assistantes maternelles avait convié les petits Buxangeorgiens à un ❽ spectacle rigolo sur le thème de la ferme intitulé « Tiligolo ». Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  8. 8. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 8 8 Vie de la cité Romans, chansons : George-Sand tous supports… Une première année bien remplie pour les élèves de l’école Maison Victor-Hugo, à l’Opéra, à la Maison des Lettres et des Manuscrits ou encore au théâtre. Pour bâtir leur histoire, les enfants ont fait preuve de beau- coup d’imagination. Ce travail de création littéraire s’est d’ailleurs accompa- gné d’un travail artistique en compagnie de l’illustrateur Michael Trubert. Toutes ces activités ont abouti à l’édition de deux romans, « Le Mystère des portes du temps » et « Incroyables voyages croustillants », qui prouvent s’il le fallait le chemin parcouru par les élèves durant l’année scolaire. Pour le mesu- our leur première année, le moins que l’on puisse dire est qu’ensei- rer, Christine Camus a même édité un CD multimédia, intitulé tout bonne- P gnants et élèves du groupe scolaire George-Sand ont fait fort du point de vue de la création! Les trois supports qui ont été édités juste avant la fin de l’année scolaire montrent en effet le travail remarquable qui a été réalisé ment « La Face cachée », qui montre les différentes étapes de la création du roman. On y découvre les illustrations réalisées par les élèves, des enregistre- ments de divers sons ainsi que des photos des enfants en pleine réflexion! par les enfants et leurs professeurs. Pour toutes les classes du cycle 3 (CE2, CM1 et CM1), le projet était axé sur un travail de création littéraire. « Comme « Sand en sons »! il s’agissait de l’année d’ouverture de l’école, il fallait trouver un projet Une œuvre remarquable à laquelle s’est fort qui fasse avancer tout le monde»,précise Christine Camus, ajoutée pour toutes les classes de l’école, la directrice de George-Sand et enseignante des classes de maternelles et élémentaires confon- CM1 et CM2. Tous les élèves sont donc partis du dues, la sortie d’un CD de chan- même point et ont appris, dès le début de l’année sons, dont le titre se nomme scolaire, les techniques d’écriture et de narration, « Sand en sons ». Les enfants en compagnie de deux écrivains de littérature y interprètent des chansons enfantine, Claude Carré et Jo Hoestland. du patrimoine, ainsi que des morceaux d’Henri Point de départ: Dès, Jean-Jacques Gold- man ou de Michel Polna- la pollution reff. Lorsque les élèves ont Les élèves de Christine Camus et Danièle découvert de visu tous ces Adad ont choisi comme thème les problèmes supports, inutile de dire de pollution. « Pour tenter de les résoudre, il fal- leur joie de découvrir le lait qu’ils retournent dans le passé,explique Chris- fruit de leur travail : « Dès tine Camus. Ils ont estimé que le déclencheur de la qu’ils ont eu les livres et le CD pollution actuelle était la révolution industrielle et ils entre les mains, ils ont tous se sont intéressés naturellement à cette période du exprimé une grande satisfaction en XIXe siècle. Nous avons donc travaillé sur cette époque en évo- se rendant compte de ce qu’ils avaient quant le Paris d’Hausmann, Victor Hugo, Jules Verne ou encore fait toute l’année », se félicite Christine Louis Braille. » Pour ce projet, les enfants ont ainsi abordé la lit- Camus, qui tient à remercier tous les ensei- térature et le français, mais également l’histoire et la géographie. Pour se gnants de l’école pour leur implication dans ces documenter, ils se sont rendus à de nombreuses reprises à la médiathèque de projets, ainsi que les parents d’élèves pour leur soutien, sans oublier l’Europe pour découvrir également les œuvres de Jo Hoestland. Plusieurs sor- la Caisse des écoles de Bussy Saint-Georges pour son aide financière. ties liées à la littérature ont été organisées tout au long de l’année, comme à la Rendez-vous l’année prochaine pour d’autres aventures… ■ Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  9. 9. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 9 Vie de la cité 9 Exposition de Création et Tour de Mains Des œuvres originales étaient à découvrir u 10 au 19 juin, l’association Création et tes en papier. Ils pourront créer de jolies guirlandes D Tour de Mains a exposé les créations de ses adhérents, afin de satisfaire la curiosité des personnes intéressées. Le vernissage de l’exposition lumineuses et d’autres objets de décoration. Avec le home déco, tendance à la mode, ils feront leur propre cadre pour décorer leur chambre. a eu lieu le vendredi 13 juin à la médiathèque de Pour plus de renseignements, vous pouvez visi- l’Europe, lors duquel Claude Louis, Maire-Adjoint tez le site. Attention, le nombre de places étant à la Culture, a salué le travail et le dynamisme de tous très limité, ne tardez pas à venir inscrire vos les membres de l’association. enfants lors du forum des associations, les 5 et Il faut dire que les créations aperçues étaient des plus 6 septembre 2008. variées: encadrements, scrapbooking (art de mettre Rappelons également que Création et Tour de en valeur des photos de manière plus originale que Mains met en place des cours de loisirs pour les dans les albums traditionnels), patchwork (travail de adultes, en journée ou en soirée. Des cours selon morceaux, assemblés ou rapportés pour fabriquer vos goûts, tous les 15 jours. La renommée de l’ex- un dessus, aquarelles, pergamano (création de par- position organisée chaque année n’est plus à faire chemins)… dans la région, et si vous l’avez manquée, vous L’association Création et Tour de Mains proposera de loisirs créatifs. Un programme étudié en fonction pouvez admirer quelques-unes des œuvres réalisées à la rentrée une nouvelle activité pour les enfants. des âges de chacun leur sera proposé. Ils découvri- par les élèves sur le site de l’association. Vous y trou- Elle accueillera en effet désormais les enfants et les ront par exemple la mosaïque, l’art du serviettage ou verez aussi tous les renseignements, coûts et horai- adolescents le mercredi après-midi pour des cours comment réaliser de jolies boîtes à l’aide de serviet- res de toutes les activités. ■ Résonances ❶ La salle Maurice-Koehl a accueilli du vendredi 6 au dimanche 8 juin les ama- teurs de bande dessinée qui ont pu ad- en fête mirer quelques très belles planches réalisées dans les cours d’Anne-Sophie Servantie. L’ association Résonances a ❷ L’exposition d’arts plastiques à la mé- organisé tout au long du mois diathèque a été agrémentée d’un petit de juin sa fête de fin d’année, concert d’une harpiste et d’une contre- avec au programme de nombreux ❶ ❷ bassiste très apprécié par le public. rendez-vous culturels démontrant toute la ❸ « La Révolte des couleurs » de Sylvie diversité et la créativité de ses membres. ❸ ❹ BAHUCHET, « A quoi on joue? » de Chansons, théâtre, arts plastiques, bande Meriem MENANT et « l’Augmenta- dessinée : toutes les activités mises en tion » d’après Georges PEREC: pro- place dans l’année par Résonances ont gramme chargé pour les enfants et ados adhérents de l’association, le sa- été déclinées sous la forme d’expositions medi 7 juin à la salle Maurice-Koehl. ou de pièces de théâtre à destination des adultes et des enfants. Le point en ❹ Dimanche 8 juin, c’était au tour des images sur ce mois de réjouissances pré- adultes de jouer la comédie dans une pièce de Jean-Claude GRUMBERG, paré de longue date par les professeurs « l’Atelier», qui avait reçu en 1999 le et les adhérents de l’association. ■ Molière de la meilleure pièce. Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  10. 10. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 10 10 Vie de la cité Les Virades de l’Espoir célèbrent cette année leur dixième anniversaire à Bussy. C’est en effet en 1998 qu’a commencé cette belle histoire pour les bénévoles des environs de Bussy de « Vaincre la mucoviscidose ». Pour l’occasion, ils vous ont concocté une programmation richissime, ponc- tuée de quelques nouveautés. Faisons un premier point sur ce dernier week-end de septembre. 10e Virades de l’Espoir à Bussy, les 27 et 28 septembre Un programme gargantuesque ! association « Vaincre la mucoviscidose » Bussy Saint-Martin rejoindront la marche buxangeorgienne, L’ organisera comme chaque année sur 480 sites partout en France une manifestation pas tout à fait comme les autres: LES VIRADES DE qui sera guidée par Laure Napoli, de l’association « Les Yeux Ouverts », perchée sur des échasses en costume féérique. Au départ de chaque ville, un stand d’information tenu par L’ESPOIR. Son but est de faire connaître la muco- des bénévoles des Lions Club de Marne-la-Vallée et viscidose et de collecter des fonds pour vaincre cette d’Ozoir-la-Ferrière accueillera les marcheurs, qui leur maladie génétique grave, la plus fréquente chez les remettront une participation minimum de 2 € au profit enfants de notre pays. A Bussy, cet évènement por- de l’association « Vaincre la mucoviscidose ». tera cette année le nom de Virades « Les Portes de la Brie » et fêtera à cette occasion ses dix ans. Dix années durant lesquelles les bénévoles locaux de l’asso- Demandez le programme! ciation n’ont pas ménagé leur peine pour faire de ces Vira- Outre cette grande marche de l’espoir, de nombreuses autres ani- des un rendez-vous majeur de l’année dans la région de Bussy, mations se dérouleront. Comme de coutume, toutes les écoles de la l’un des sites majeurs en France. ville de Bussy, ainsi que le collège Claude-Monet, ouvriront ce long week- end dès le jeudi 25 septembre avec des courses et des jeux sportifs organisés par les éducateurs de la ville aux gymnases Herzog et Jazy. Vendredi 26 sep- Deux parrains pour les dix ans! tembre à 20h30, le centre culturel de Saint-Thibault-des-Vignes accueillera Et pour célébrer comme il se doit ce dixième anniversaire, ils feront cette la comédie musicale « Robin des Bois », montée par l’association Oxygène année les choses en grand, le week-end des 27 et 28 septembre, avec un pro- de Magny-le-Hongre. Le lendemain, une grande soirée dansante sera orga- gramme gargantuesque, et pour la première fois la présence de deux par- nisée au gymnase Herzog dès 20h30, avec la participation des associations rains: Julien Laurence, le vainqueur de l’émission Nouvelle Star en 2004, et buxangeorgiennes de danse SKYDANCE SHOW et VIB ANIMATION, Emmanuelle Boidron, alias la fille du célèbre commissaire Navarro dans la ainsi que KA FRATERNITE et leurs percussions. Quant à la traditionnelle série du même nom. Ces deux personnalités seront respectivement présen- kermesse, elle aura lieu les samedi 27 et dimanche 28 septembre au gymnase tes le samedi pour une soirée dansante au gymnase Herzog et le dimanche Herzog, avec de nombreuses attractions : élasto-trampoline, babyfoot pour la nouveauté de cette année: l’Etoile des Virades. Pour cette animation, humain, manège pour enfants, structures gonflables, promenades en poney, les organisateurs se sont inspirés de l’évènement organisé à Disney-Village en motos et en voitures anciennes, stands de jeux variés, tombolas… en 2003. Il s’agira d’une grande marche au départ des 17 communes parte- Un conseil, donc: réservez déjà votre dernier week-end de septembre à naires qui convergera vers le gymnase Maurice-Herzog, avec une arrivée com- Bussy, il sera chargé, et ce sera, qui plus est, pour la bonne cause! ■ mune prévue à 12h. Les participants de chaque ville, qui seront formés à l’initiative d’associations sportives ou des municipalités elles-mêmes, porte- Nous recherchons des personnes bénévoles pour aider lors des 2 journées Virades de lespoir à ront un dossard et se rassembleront pour le départ vers 10h sur la place prin- Bussy. Rendez-vous au Gymnase Maurice-Herzog entre 8 h et 18 h. Si vous êtes intéressé ou si vous cipale de leur ville ou village. A Bussy, le départ de cette marche sera donné avez besoin dautres infos, contactez Mme ARBONEL au 01 64 76 47 83 ou 06 70 19 30 65 ou par de la place de Verdun à 11h30. Les participants de Vaires-sur-Marne et de mail à ladresse : p.arbonel@numericable.com Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  11. 11. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 11 Vie de la cité 11 Une statue pour rendre hommage aux boat-people vietnamiens e dimanche 15 juin, les Buxan- prononcer pour tout le monde. L georgiens ont pu découvrir la statue réalisée par le sculpteur d’origine vietnamienne VU Dinh En outre, Saigon a une histoire : la France a d’ailleurs contribué à sa construction (Cathédrale de Saigon, Lâm, qui ornera bientôt un rond- la grande Poste principale, l’ancien point de la ville. palais présidentiel, les fameux lycées Christophe Nguyen Trinh Nghia, J.J.Rousseau et Marie Curie…) et le président de l’association Bussy a donc un lien damitié profond avec SaiGon, qui est à l’origine de ce beau notre pays d’origine. C’est pour ces projet, avait en effet souhaité exposer raisons, entre autres, que les Vietna- cette œuvre afin que chacun puisse miens sont très attachés à ce nom de s’imprégner des messages véhiculés Saigon, et si la capitale économique par la statue, baptisée "Le Rêve de la du Sud a perdu ce nom, M. Rondeau Mère". « Il s’agit d’abord de rendre nous a permis de le retrouver à Bussy. hommage à la France, Terre dasile et C’est une première en France! » Pays des Droits de lHomme, et de saluer Hugues Rondeau et Christophe Nguyen Trinh Nghia entourent le sculpteur la mémoire des Boat-People qui sont VU Dinh Lâm, qui a réalisé le modèle de la statue. Christophe Nguyen Trinh Nghia a partis dans les années 70-80 à la recher- donc réuni les principales associations che de la liberté en bravant tous les dan- mémorative pour remercier la France participants), M. VU Dinh Lâm, va de Bussy pour élaborer un projet gers des océans,explique le président de de son accueil et pour se souvenir du faire une oeuvre dart pour commémo- dédification de loeuvre dart confiée Bussy SaiGon. Cette statue illustre éga- périple des boat-people. Ce monu- rer et embellir la ville. Hugues Rondeau à lartiste VU DINH LÂM. Pendant lement lintégration réussie de la com- ment serait dédié à la ville de Bussy. a alors proposé d’offrir en retour un deux mois, tous les soirs, l’artiste a tra- munauté vietnamienne et sa rond-point de la ville qui porterait un vaillé à la fabrication d’un modèle de contribution active à lembellissement « Notre démarche a reçu immédiate- nom cher aux Vietnamiens. » la statue haute de 1m50, pour que la de la ville. Enfin, nous voulons que les ment un avis favorable de la part du population ait un aperçu. La vraie jeunes et les futures générations d’origine maire de Bussy, se félicite Christophe Ne souhaitant pas donner le nom statue sera quant à elle édifiée en vietnamienne se souviennent de leurs Nguyen Trinh Nghia. Lidée a donc dun personnage vietnamien de bronze afin de résister au temps, et ancêtres et n’oublient pas leurs racines. » fait son chemin et, au début de l’année, lhistoire, ni imposer aux habitants sera installée sur le rond-point situé L’idée remonte déjà à quelques j’ai fait une proposition aux associa- de Bussy le nom du pays, ils ont au croisement de lavenue André- années. Mme Tran Dung Nghi (Asso- tions: plutôt que de faire une stèle, un pensé ensemble au nom de rond- Malraux et du boulevard des Genêts. ciation des Jeunes Vietnamiens de artiste vietnamien renommé, résidant point de Saigon: « Saigon a toujours Pour l’instant, l’association Bussy Paris - HTTN) et M. Christophe à Bussy, boat-people lui-même, ayant été un nom capital et précieux pour SaiGon cherche à réunir les fonds Nguyen Trinh Nghia, sont allés expo- participé au concours de timbres beaucoup de Vietnamiens exilés à nécessaires à sa construction. ■ ser à Hugues Rondeau leur intention Marianne de la France en 2004 (sélec- létranger, confie le président de de faire une plaque ou une stèle com- tionné parmi les 10 premiers sur 50000 Bussy SaiGon. C’est un nom facile à Plus dinfos : http://statuedebussy.over-blog.com Apprendre à Danser à Bussy « Entrez dans la Danse à deux » avec SKYDANCE SHOW LE PLANNING DES COURS : S alsa Portoricaine, Rock’n’Roll, Danse de Salon… L’associa- tion SKYDANCE SHOW propose différents cours, assurés par des professeurs diplômés. Les cours reprendront cette année le mardi 16 septembre. Ils auront lieu dans diffé- rents endroits : le mardi au groupe scolaire Antoine-Giroust, 20 avenue du Clos-Saint-Georges, le mercredi à l’école Jules- Verne, 18 avenue Haroun-Tazieff et le jeudi à l’école Louis Guibert, 148 avenue du Clos-Saint- Georges. L’association SKYDANCE SHOW sera comme chaque année présente au Forum des associations les vendredi 5 et samedi 6 septembre 2008, où l’on pourra déjà s’inscrire. ■ Tarifs préférentiels pour les Buxangeorgiens disponibles sur le site www.skydance-show.com / Contact : Emilio : 01 60 43 17 80 ou 06 14 16 67 12 / E-mail : emilio@skydance-show.com Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  12. 12. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 12 12 Dossier R.E.R : LES RAMES EN RADE DE LA LIGNE A ! Avec ses 286 millions de voyageurs annuels, la ligne A du RER est la plus importante d’Europe. Mais aussi la plus saturée ! Automatisation de la signalisation, rames à deux niveaux, rien n’y fait pour améliorer ce que d’aucuns considèrent maintenant comme un « enfer » quotidien. À cela, deux causes principales : des investissements de modernisations réalisés au compte-gouttes, et l’aberration du développement de la région parisienne, concentrant les emplois à l’Ouest et l’urbanisme résidentiel à l’Est. Et pourtant, tout avait bien commencé… lash back. Nous sommes au début des arrive parfois de voyager debout, cela relève LE MATÉRIEL EN SERVICE F années 60. Les spécialistes prévoient une explosion démographique de la région capitale. Pour y faire face, ils lancent encore de l’exception, et non de la règle. l’idée d’un maillage de « villes nouvelles » en A l’Est,rien de nouveau! périphérie de Paris, dont deux à l’Est, secteur Puis, la machine autoritaire et bureaucra- de vastes territoires vierges. Ces larges espaces tique de l’Etat s’emballe. On continue à à aménager feront d’ailleurs dire à M. Poulit, urbaniser à tout va l’Est, mais on préfère Directeur Général de l’Epamarne de l’épo- pousser les feux de la création d’emplois, que: « L’Est parisien, c’est un peu comme le Far notamment tertiaires, à l’Ouest. Résultat, West, on y fait passer le train avant de année après année, de plus en plus de per- construire! » Et effectivement, en parallèle de sonnes viennent résider à l’Est tout en la construction de l’autoroute A4, on ouvre allant travailler chaque jour au point cardi- A ctuellement, la ligne A est parcourue par trois les tranchées de ce qui deviendra la ligne A nal opposé. En 1992, la ligne est prolongée types de matériels différents. 125 rames MS61, du R.E.R. Dès 1977, on ouvre la gare de jusqu’à Bussy puis jusqu’au Parc Disney- 65 MI84 et 43 MI2N dites à deux niveaux. Noisy-le-Grand. Trois ans plus tard, c’est celle land. La fréquentation s’emballe et aug- Aux heures de pointe, il y a, en moyenne, 24 trains en cir- de Torcy, qui sera, pendant plus de deux ans, mente, bon an, mal an, de près de 4 %. culation sur le sens le plus chargé. L’objectif est d’atteindre, située… en plein champ: on a quelque mal Et pourtant, les autorités continuent à trou- d’ici à la fin de l’année une moyenne de 27. ■ à l’imaginer aujourd’hui! Torcy – Nation se ver la ligne A correcte- fait alors en une vingtaine de minutes, et s’il ment dimensionnée ! Suite en p.12 ➦ Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  13. 13. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 13 Dossier 13 LES ÉLUS SE MOBILISENT POUR FAIRE AVANCER LES CHOSES L e jeudi 3 juillet, de nombreux élus des communes riveraines de la ligne A du RER se sont rencontrés à Paris pour faire le point sur la situation et peser plus efficacement sur la RATP et la SNCF, gestionnaires de la ligne, ainsi que sur ses financeurs. Il a été décidé d’élaborer un diagnostic des problèmes rencontrés et d’établir un cahier de doléances présenté aux « Il n’est pire aveugle que ceux qui ne veulent rien voir, précise Claude Louis, présidents des gestionnaires de la ligne et aux autorités responsables du Adjoint au Maire en charge des Transports, et, surtout, ne pas écouter ceux qui financement. Les élus souhaitent ainsi être associés au choix des futures rames sont au contact des problèmes! » A commencer par ce tronçon commun, véri- à deux niveaux, dont la mise en service est annoncée pour le dernier trimes- table entonnoir filtrant sous Paris! Par l’absence de liaison directe en site propre tre 2010. Ils demandent à être consultés tant du point de vue du planning entre l’Est d’habitat et l’Ouest d’emploi. « Quelle erreur d’avoir volontairement de mise en place que celui des futures conditions d’exploitation (temps de ignoré les avantages représentés par les emprises de la Petite Ceinture parisienne »! chargement et de déchargement des rames, fréquences…). Par l’absence d’une desserte spécifique interne à la ville nouvelle: « 20 % des « A très court terme, si aucune mesure efficace n’est engagée par les ges- usagers sont concernés par cela »! Par des gares aux quais trop courts! Par des tionnaires, l’accélération prévisible de l’augmentation du trafic, conséquence investissements au compte gouttes pour doter la ligne de rames à deux niveaux de l’augmentation des prix des carburants, va provoquer une augmentation dès l’apparition des problèmes récurrents de saturation. « Notre première des dysfonctionnements constatés », s’alarme Claude Louis, qui a assisté à demande de cette nature remonte à 2002 », rappelle Claude Louis! cette réunion. Il est donc urgent de trouver des solutions susceptibles de répon- dre aux demandes légitimes des voyageurs qui ne supportent plus la situa- Un motif d’espoir dans cet océan morose? tion actuelle. » Parmi les propositions évoquées le 3 juillet, deux pourraient répondre rapi- Aujourd’hui, face à la colère sans précédent des usagers et des élus, l’Etat et la dement aux problèmes rencontrés: RATP semblent enfin avoir pris la mesure du problème. « Cela fait mainte- ➔ mise en place de trains de réserve destinés à se substituer en cas d’in- nant trop longtemps, souligne Hugues Rondeau, Maire de Bussy, que nous ne cidents, cessons d’alerter les autorités sur l’asphyxie progressive que connaît la ligne et l’im- ➔ mise en place d’un réseau d’information en temps réel entre les gestion- périeuse nécessité, non pas d’augmenter les fréquences aux heures creuses, mais naires et les communes afin de prévenir les voyageurs au plus vite des d’améliorer les matériels afin d’offrir aux usagers, aux heures de pointe, un confort retards ou annulations. plus digne que ces voitures saunas, été comme hiver! » Une nouvelle réunion devrait permettre à la rentrée de septembre d’engager Face à cette menace d’un «ras le bol» explosif, Etat et Région viennent de pren- concrètement des démarches communes. ■ dre des engagements. Le Président de la République parle d’accélérer la dota- tion de la ligne en rames à deux niveaux. Celui de la Région affirme solennellement vouloir, d’ici à dix ans, une rocade ferrée de contournement de Paris. Des décisions pleines de bons sens, mais qui prendront du temps pour se transformer en réalité. «A moins de déclarer la cause «transport» comme opération d’intérêt national et d’y affecter très rapidement les budgets nécessaires », ose espérer Claude Louis. Et comme le niveau d’urgence maximum est dés- ormais atteint, c’est pratiquement la seule issue d’apaisement. ■ RAMES À DEUX NIVEAUX, LA PANACÉE ? R ien n’est moins sûr ! Si, il y a quelques années, leur introduction mas- sive aurait permis d’améliorer sensiblement le confort des usagers, le problème majeur de la ligne aujourd’hui est une sursaturation et l’obli- gation d’augmenter les cadences de desserte. Or une rame à deux niveaux prend, en moyenne, deux fois plus de temps pour évacuer les passagers ! ■ Suite en p.14 ➦ Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  14. 14. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 14 14 Dossier ENTRETIEN AVEC CLAUDE LOUIS Les raisons de la colère ! Claude Louis, Maire-Adjoint délégué aux Transports, suit depuis plusieurs années le dossier sensible du RER A. Il nous éclaire dans cet entretien sur cette problématique et émet quelques propositions pour améliorer la situation d’une ligne dont les usagers, et parmi eux de nombreux Buxangeorgiens, subissent trop souvent les désagréments. Comment en-est on arrivé à daugmenter les cadences en heures creuses (effec- tif en février 2008). Dès cette date, jai dénoncé ce une situation aussi pénible projet absurde. Lavenir ma malheureusement donné pour les usagers de la ligne raison. Mais lors de cette réunion, jai fait, avec mes collègues du SIT, plusieurs propositions dont certaines A du RER? sont à létude. Voir à ce sujet larticle dans le Journal Aujourdhui, il est reconnu clairement plusieurs de Bussy de mai 2007. erreurs de conception de cette ligne: En février 2008, suite à la catastrophe annoncée de ➔ absence de troisième voie, ce qui aurait permis modifications de la fréquence en heures creuses, jai aux trains de se doubler. alerté le bureau du SIT. Sur ma proposition, le Comité ➔ sous-estimation de la capacité de la ligne A au Syndical a voté à lunanimité une motion dénonçant regard du nombre de voyageurs actuels (heu- cette modification et proposant des solutions alterna- reusement, d’ailleurs, que Marne-La-Vallée ne tives. En mars 2008, lors du dernier Conseil Munici- comptera que 300000 habitants à terme, au pal avant les élections, les élus de Bussy lieu des 400000 à 500000 prévus initiale- Saint-Georges ont voté à lunanimité cette même ment en 1966). motion. Sur le plan national, les choses ont quelque ➔ conception uniquement centripète du transport, peu bougé également, avec l’annonce par le Prési- sans la prise en compte de la demande des dent de la République de la mise à disposition d’une transports dans une autre direction que Paris. enveloppe publique de l’Etat de 250 à 300 millions A ces trois éléments vient sajouter depuis une tren- d’euros en faveur des lignes RER. Il était temps que le taine dannées une absence de politique volonta- problème soit évoqué à ce niveau… riste en termes de transports en commun. Pourtant, dans chaque révision du SDRIF, ou du PDUIF, Concrètement, quelles il existe de réelles volontés, mais les intérêts locaux et/ou politiciens, sont malheureusement les plus solutions prônez-vous forts et à chaque révision, le constat est souvent pour améliorer les choses? le même: seulement 10 à 20 % des aménage- La priorité, c’est de mettre en place une desserte ments prévus sont réalisés. Et je ne parlerai pas du spécifique de Marne-la-Vallée. En effet, en sous-investissement sur la ligne A, criante depuis moyenne, 20 % des usagers de la branche MLV une dizaine dannées! de la ligne A restent à lintérieur de MLV (ce chiffre monte à près de 50 % en heures creuses). Une des- A qui incombe la faute? serte Chessy – Noisy-le-Grand permettrait de sou- A personne et à tout le monde! Nous sommes tous lager les RER vers Paris. Cette proposition semble responsables, élus, technocrates et usagers. A notre avoir été entendue et serait étudiée par la RATP. niveau, nous avons déjà réalisé de nombreuses On peut aussi envisager une prolongation de la actions pour remédier à cette situation. Dès 2002, ligne E de Chelles à Esbly puis Meaux, en paral- nous avons ainsi fait circuler une pétition pour la géné- lèle de la ligne A, permettant aussi de décharger France ? Ce vieux projet inscrit aux différents ralisation des rames à double niveau. Elle na mal- la ligne A: cette proposition est inscrite dans les SDRIF et PDUIF n’a jamais démarré! Des secteurs heureusement eu que peu déchos. différents schémas directeurs daménagement. 3 et 4 de MLV, cela concerne pourtant pas moins En avril 2007, la RATP nous a présentés, à la Pourquoi ne pas non plus étudier la possibilité de de 20 % des demandes de transport. demande du SIT (Syndicat de Transports des secteurs créer une troisième voie sur certains tronçons, ou Comme vous le voyez, des solutions existent, 3 et 4 et alentours), un état des lieux et des projets. encore de mettre en place une desserte inter-ban- il suffit juste de se donner les moyens… J’espère Cest à cette occasion que la RATP a évoqué le projet lieue passant notamment par Torcy et Roissy-en- que tous les protagonistes auront cette volonté! ■ Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  15. 15. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 15 Vie municipale 15 ACCUEIL DES NOUVEAUX HABITANTS : Une nécessaire convivialité ue de chemin parcouru entre la « villa buxido » romaine et le Bussy d’au- Q jourd’hui! Domaine royal, fief de Seigneur ou terre de congrégation, Bussy a défié le temps jusqu’au milieu des années 1980 où, une fois de plus, l’His- toire, avec la mise en œuvre du secteur III de la Ville Nouvelle de Marne-la-Vallée, va la conduire dans une aventure peu banale: faire du modeste village de quelques centaines d’âmes, abrité entre le clocher de son église et sa tour du pigeonnier trônant comme un phare sur la vallée de la Brosse, une cité de 25000 habitants à la croisée des chemins de l’Europe. Une transformation au temps compté: celui d’une génération! Pas étonnant dans ces conditions de voir un paysage changeant au fil des semaines! Pas étonnant non plus de constater la difficulté pour chaque nouvel arrivant de se constituer des repères! Où est l’école? La crèche? Comment se rendre à la gare? Que faire pour se distraire? Com- ment occuper les enfants? C’est pour rompre cet isolement provisoire que, depuis long- temps déjà, la Municipalité a mis en place, chaque année, en collaboration avec l’association AVF (Accueil des Villes Françaises), un après-midi d’accueil pour les Buxan- georgiens installés de fraîche date, où, par le biais de rencontres avec les élus, d’une visite de la ville, d’échanges avec ses nouveaux voisins, chacun peut faire moisson d’informa- tions et d’explications sur le passé et le devenir de leur nouveau lieu de résidence. Pour participer à cette manifestation conviviale, une seule condition: résider à Bussy et vous faire connaitre auprès du service communication en Mairie. Sitôt votre inscription faite, une invitation personnalisée vous sera adressée. Cette année, nous profiterons des Jour- nées du Patrimoine, organisées par le Service culturel le samedi 20 septembre, pour vous proposer, l’après-midi, un circuit commenté avec quelques arrêts sur les sites les plus représentatifs de notre richesse locale. A noter que le matin, la compagnie Barraca Suivre proposera une deuxième représentation de ses « Cancans de Lavandière », dont le départ sera donné de la Place de Verdun. ■ Inscriptions obligatoires, par téléphone au 01 64 66 68 09 ou par mail sur com@bussy-saint-georges.fr jusqu’au 5 septembre inclus.Pour le programme complet des Journées du Patrimoine, contactez le Service culturel au 01 64 66 24 24. Un nouveau Relais Poste à la « Cave de Bussy » L’ objectif du maintien du service de proximité de la Poste, passe par des réponses diversifiées telles que la mise en place d’agences postales communales, ou de Relais Poste. À Bussy, c’est à la « Cave », commerce de vins et de spiritueux, situé dans le village, que le Relais Poste a ouvert ses portes mardi 8 juillet. Acheter, déposer, retirer, bénéficier: voici le credo du Relais Poste. En effet, 80 % des principaux services d’un bureau de poste traditionnel sont disponibles dans un Relais Poste. À la « Cave » vous pourrez donc, dorénavant: ➔ Acheter vos timbres, enveloppes et cartes pré-timbrées, colis pré-affranchis ➔ Déposer votre envoi postal déjà affranchi ➔ Retirer vos lettres et colis recommandés Quant aux services financiers, retrait à vue sur CCP, Livret A, ils ne pourront en ➔ Bénéficier de la réexpédition et de la garde de votre courrier (15 jours maxi) aucun cas être réalisés dans ce Relais Poste. Si l’achat et la dépose sont possibles pour tous, le retrait des colis et lettres recom- mandés est soumis à une mise en place de sectorisation organisée par la Poste. Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 16h à 19h30, le samedi En effet, seuls, les habitants des quartiers des « Violennes », du Village, de Ren- de 8h30 à 12h30 et de 16h à 19h30 et le dimanche de 10h à 12h30. tilly, du Golf et de Bussy-Saint-Martin, pourront retirer leurs recommandés. Les usagers de ce nouveau Relais Poste sauront apprécier l’amplitude horaire. Le règlement des opérations ne pourra se faire qu’en espèces ; chèques et cartes bleues ne seront pas acceptés. Relais Poste « La Cave de Bussy » - 2, rue de Ferrières (dans le Village) - Tél. 0164662050 Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  16. 16. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 16 16 Vie municipale défouler. Et pour profiter du beau temps, les clients peuvent s’installer sur les deux terrasses, l’une à l’étage et l’autre au rez-de-chaussée. Lors de l’inauguration de ce pôle de restau- ration, d’une superficie totale de 2 300 m2, Hugues Rondeau s’est félicité de l’implantation de ces quatre nouvelles enseignes. « Je suis très heureux d’inaugurer cette opéra- tion qui constitue pour notre collec- tivité un vrai apport de richesses, a-t-il déclaré. Je suis également très satisfait par l’architecture de ce bâti- ment, qui s’intègre parfaitement dans notre environnement, ce qui vient renforcer notre volonté de conserver Alors que le McDonald’s est déjà ouvert… notre propre identité. » Un bâtiment conçu par le cabinet d’architectes Le pôle de restauration inauguré SCAU, dirigé par Michel Macary, à qui l’on doit, entre autres, la pres- est le jeudi 3 juillet qu’a tigieuse enceinte du Stade de C’ été inauguré le tout nouveau pôle de restau- ration de Bussy, situé à l’entrée de la France. Dès la fin de l’année, la ville sera donc dotée de trois nouveaux restaurants qui viendront complé- ville, en façade de l’autoroute A 4. ter une offre déjà bien fournie. Un pôle qui comprendra quatre Le dernier mot revient à Serge enseignes: Mc Donald’s, Hippopo- Benichou, conseiller municipal tamus, Tablapizza et une dernière délégué à l’action économique, qui qui n’est pas encore connue à l’heure Hugues Rondeau se réjouit de larrivée prochaine de quatre nouvelles a tenu à souligner lors de cette actuelle. Alors que les travaux des enseignes de restauration à Bussy. inauguration « l’agencement trois autres restaurants devraient être rant Mc Donald’s comporte deux le moment du seul en banlieue pari- moderne de ce pôle de restauration, terminés en fin d’année 2008, étages sur une superficie totale de sienne. On y trouve une dizaine de qui contribue au développement éco- le Mc Donald’s est, quant à lui, 700 m2. Au rez-de-chaussée, des cafés différents, ainsi que viennoise- nomique de notre ville. » ■ d’ores et déjà ouvert depuis le bornes automatiques de commande ries et pâtisseries que l’on peut 27 juin. Une ouverture qui s’est sont disponibles pour gagner un déguster dans un coin lounge. Restaurant McDonald’s déroulée en fanfare, puisque la file peu de temps aux heures de grande A l’étage, un espace réservé aux 1 avenue de l’Europe d’attente était déjà bien conséquente affluence. Un McCafé a également enfants a été prévu, avec quelques Tél. : 01 64 77 44 21 lors des premières heures. Le restau- été implanté, il s’agit d’ailleurs pour jeux pour leur permettre de se Ouvert tous les jours de 9h à minuit Etre d’ici et en même temps être un peu d’ailleurs… Les Buxangeorgiens invités à raconter leurs mobilités La saison culturelle de Bussy organisera à partir de la rentrée un temps fort autour du thème : Ville mobile, ville créative. Elle veut faire honneur aux Buxangeor- giens pour qui l’identité se construit à travers les migrations lointaines ou les mobi- lités plus courtes, à l’échelle d’une région, d’une métropole. Pour en faire ressortir O n dit que les voyages forment la jeunesse. L’identité vient beaucoup la diversité et les effets multiples dans la vie quotidienne locale, elle proposera un de là où l’on vit au quotidien, mais elle se construit aussi à partir des appel à témoignage à ceux qui souhaitent se raconter à travers leurs mouve- lieux que l’on a connus quand on était enfant, des villes et pays que ments, leurs attachements, leurs enracinements et déracinements. Une équipe l’on a traversés à l’adolescence, des choix de migration pour des raisons profes- d’étudiants du Master Cités et Mobilités, de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, sionnelles ou familiales à l’âge adulte. s’installera à la Médiathèque le mardi entre les mois d’octobre et fin novembre Ces mobilités sont aujourd’hui partagées par tous : cadres et ouvriers, pour recueillir ces témoignages vivants et monter une exposition. Le vernissage employés et étudiants se déplacent, ils quittent Bussy ou y reviennent, s’ins- est prévu le 16 janvier 2009 à la Médiathèque de l’Europe. Autant dire que tallent provisoirement ou plus longtemps, et, ce faisant, ils enrichissent la ville nous aurons le temps d’en reparler… ■ de leurs apports culturels. Et ceux qui traversent aussi la Seine-et-Marne, l’Ile- de-France, l’Europe pour leurs loisirs ou leurs affaires, sont également façon- Si vous êtes d’ores et déjà intéressés pour participer aux entretiens, nés par ces déplacements à plus court rayon. contactez dès cet été Mme Baron au 06 08 92 17 15 Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008
  17. 17. BUSSYMAG102 25/07/08 16:27 Page 17 Vie municipale 17 Une nouvelle crèche à Bussy «Graine de Paradis» a ouvert le 17 juin e nombreux parents l’attendaient avec D une certaine impatience. La nouvelle crèche gérée par Maison Bleue a ouvert ses portes le 17 juin dernier, boulevard Mendès- France. Une soixantaine d’enfants sont actuelle- ment accueillis dans des locaux flambant neufs d’une superficie de 1000 m2. L’agrément a été donné pour 90 berceaux, et elle devrait être à pleine capacité dès le mois d’octobre. C’est la commission d’attribution des places, réunie au mois de mai, qui a attribué les places. L’accueil des enfants a été planifié avec le service petite enfance, les familles et la directrice de la structure, Mme Ou-Rabah. « Cette nouvelle crèche vient renfor- cer de manière significative notre offre d’accueil de la petite enfance, souligne Régine Bories, Maire- Adjointe à la Petite Enfance. Même si la demande reste importante, nous augmentons encore notre ratio de places de crèches, qui demeure l’un des plus impor- tants du département. » Un ratio qui augmentera d’ailleurs encore au premier trimestre 2009 avec l’ouverture programmée d’une seconde crèche Maison Bleue d’une capacité de 60 berceaux, et des agents de crèche. Tous les repas sont faits sur repos, un coin repas individuel et un coin change. avenue du Général-de-Gaulle. place grâce à la présence d’une cuisinière et de son « Il n’y a rien à redire sur les conditions d’accueil. C’est le Conseil Municipal des Enfants qui s’est aide. Les locaux sont bien conçus et notre petit garçon s’est chargé de baptiser cette nouvelle structure: les Les activités prévues pour les bambins sont très déjà fait quelques copains», nous confiaient Sylvie et jeunes citoyens buxangeorgiens ont choisi le nom variées: entre coin lecture, pataugeoire, toboggans, Kieng, parents satisfaits du petit Owen, 18 mois. très poétique de « Graine de Paradis ». Celle-ci jeux d’imitation, dessins, ils ont en effet de quoi Cette nouvelle structure accueille les enfants du emploie au total 29 personnes, parmi lesquelles des gambader dans des pavillons parfaitement conçus. lundi au vendredi de 7h30 à 19h. ■ puéricultrices, des éducatrices de jeunes enfants, des La structure comprend trois pavillons (un pavillon psychomotriciennes, des agents techniques et bien bébés, un pavillon moyens et un pavillon pour les Crèche « La Graine de Paradis » entendu des agents au plus proche des enfants: des plus grands) eux-mêmes subdivisés en trois salles de 23 boulevard Mendès-France auxiliaires de puériculture ainsi que des auxiliaires vie. Dans chaque salle de vie, on trouve une salle de Tél.: 0164774361 Dodo et Dydy, première micro-crèche de Seine-et-Marne tante maternelle ou des crèches collectives. Va désormais s’y adjoindre à Bussy une micro-crèche, première du genre en Seine-et- Marne. « Une structure d’ac- cueil d’initiative privée innovante, précise Cindy Montout, sa responsable. A mi-chemin entre les modes de garde traditionnels, que sont l’assistante mater- nelle et la crèche classique, la micro-crèche se veut être une seconde maison pour l’enfant. Un lieu où la priorité permanente est, non seulement, de respec- ter le propre rythme de l’enfant, mais aussi d’associer parents et personnel d’encadrement à l’animation et à la gestion ». La micro-crèche, agréée par les organismes sociaux et donnant droit aux pres- tations CAF comme aux subventions du Conseil Général ou au crédit d’impôts C omment pallier au mieux l’absence des parents sans s’y substituer? pour frais de garde de jeunes enfants, ouvrira ses « berceaux » dès septembre Comment permettre à l’enfant de découvrir la vie en collectivité? Com- prochain, permettant ainsi l’accueil de huit enfants de moins de quatre ans. ■ ment préserver le bien-être des enfants en respectant au maximum leurs besoins, leur rythme de vie tout en promouvant l’éveil ou l’autonomie? Micro Crèche - 4 place de la Libération 77600 Bussy Saint Georges Différentes solutions s’offrent d’ores-et-déjà, que ce soit par le biais de l’assis- Tél.: 0164667060 – Mail: micro-creche@dodo-et-dydy.fr / site: dodo-et-dydy. fr Bussy Saint-Georges N° 102 - Juillet - Août 2008

×