BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page1               Ecoles en fête               Ecoles en fête       ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page2
4 Vie de la cité    12 Dossier    16 Vie municipale    20 Magazine    21 Sport     24 PratiqueBUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page4       4                                                         ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page5                                                                 ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page6       6                                                         ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page7                                                                 ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page8       8                                                         ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page9                                                                 ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page10      10                                                        ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page11                                                                ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page12      12                                                        ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page13                                                                ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page14      14                                                        ...
BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page15                                                                ...
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Journal de bussy numéro 124
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Journal de bussy numéro 124

787 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
787
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal de bussy numéro 124

  1. 1. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page1 Ecoles en fête Ecoles en fête Virades de l’Espoir: demandez Virades de l’Espoir: demandez Sécurité routière: l’école du Clos Sécurité routière: l’école du Clos Carton plein pour les athlètes de Monet Carton plein pour les athlètes de Monet page 5 page 5 le programme pages 6 & 7 le programme pages 6 & 7 montre l’exemple page 18 montre l’exemple page 18 page 21 page 21 n°124 Bussy Le ma g a z in e mu n ic ipa L d ’in ff o r mat io n s - Ju iLLet 2010 e ma g a z in e mu n ic ipa L d in o r mat io n s u iLLet Saint-Georges 2011, l’Odyssée de l’intercommunalité ?
  2. 2. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page2
  3. 3. 4 Vie de la cité 12 Dossier 16 Vie municipale 20 Magazine 21 Sport 24 PratiqueBUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page3 Sommaire - Edito 3 Intercommunalité: 4. Le Forum des associations se prépare 5. La fin d’année scolaire, ça se fête! De la coercition à l’ambition 6 & 7. Virades de l’Espoir: demandez le programme E n 1999, je me suis opposé de toutes mes 8. La médiathèque innove encore à la rentrée forces à l’entrée de Bussy Saint-Georges 9. Double ration pour la Fête de la musique 10. Le Lions Club offre à la ville un ginkgo biloba dans une intercommunalité. J’ai défendu 11. La statue « Le Rêve de la Mère » inaugurée le 12 septembre alors, avec acharnement, que nous n’avions que tout à perdre à voir notre destin confié à un ensemble à dominante rurale et périur- baine, guère adapté aux contraintes de ville nouvelle de Bussy. Si je maintiens mon analyse et donc mes critiques, il n’en demeure pas moins que le gouvernement a décidé, cette 12 à 15. De l’OIN à l’intercommunalité fois, d’accélérer le mouvement, sans naturellement tenir compte réellement de notre statut d’opération d’intérêt national. Ainsi, tout porte à croire que l’Etat va nous forcer, avant la fin de l’année 2012, à intégrer un ensemble qui nous dépasse. Point cependant positif: à partir de 2014 les conseils commu- nautaires seront élus de manière directe, de surcroît en fonction du poids démographique des collectivités qui composeront l’EPCI (établissement public de coopération intercommunale). Aspect négatif: en cas d’absence de décision de notre part, le préfet aura tout pouvoir de nous forcer à être dans 16 & 17. Ecoquartiers: des pistes à étudier de près une intercommunalité et à en définir les contours de manière autoritaire. Il 18. Les écoliers du Clos-Saint-Georges fins prêts sur n’est plus temps de s’en offusquer, mais bien de nous y préparer. Dans le dos- la sécurité routière sier de ce journal, vous constaterez qu’à ma demande, Claude Louis a mené 19. Les journées du Patrimoine innovent à Bussy une action de concertation avec les intercommunalités déjà existantes à Marne-la-Vallée. Nous brossons donc ici les différents scénarii qui s’offrent à nous. Nous nous déterminerons en fonction du débat au sein de la majorité muni- cipale, mais aussi, bien évidemment, après des échanges avec la population. Notamment à travers une réunion publique. L’une des solutions retient par- ticulièrement mon attention. N’est-il pas temps, à travers cette loi qui vient d’être votée, d’interpeller le Val-d’Europe sur ce qu’il faut bien appeler sa 20. Les Mini Schools recrutent toujours confrontation avec Disney? Nous sommes intimement persuadés qu’en élar- gissant l’actuel SAN (Syndicat d’agglomération nouvelle) aux communes de Montevrain et Bussy, en passant par la question clé de la continuité territo- riale à travers Chanteloup et Jossigny (Marne-et-Gondoire ne deviendrait-il pas l’une des composante essentielle de ce nouvel ensemble?), nous serions à même de changer radicalement le futur de Marne-la-Vallée. Disney y joue un rôle prépondérant depuis maintenant près de 20 ans, en usant notam- ment des faiblesses démographiques et économiques des collectivités qui l’entourent. Ce point devient d’autant plus crucial que le projet « Village 21. Athlétisme UNSS: le collège Monet champion de nature », sur les communes de Villeneuve-le-Comte et Villeneuve-Saint- France Denis, se profile. En élargissant le territoire concerné par ces enjeux, nous 22. Les Bussy’s Angels comptent sur votre générosité serions en situation de constituer un contrepoids réel à l’influence de l’en- 23. Zanshin Karaté Do: bilan de saison treprise américaine et de jouer les arbitres entre elle et l’Etat. Ce n’est pas qu’une utopie. Sa réalisation dépend uniquement de la volonté et du cou- rage des élus locaux.  Hugues RONDEAU Votre Maire 24. Courrier des lecteurs Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 25. Tribunes 27. Professions médicales Consulter le site de la ville: www.ville-bussy-saint-georges.fr Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  4. 4. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page4 4 Vie de la cité Le Forum des associations se prépare activement ! Urbaines, Ka Fraternité, Sauvegarde du Ballet royal, Bussy Saigon) Scène traditionnelle du Forum des associations, où il faut parfois prendre son mal en patience afin de parvenir à ses fins. Succès oblige ! CUISINE (Institut du Fleuve) Bussy, rentrée rime depuis 15 ans avec COMITÉS DE JUMELAGES (anglais, italien, A Forum des associations! C’est en effet déjà la 15e édition de ce rendez-vous que de nombreux Buxangeorgiens ne manqueraient israélien, allemand et espagnol) SPECTACLES VIVANTS : théâtre, danse, JEUX DE SOCIÉTÉ (Bridge Club, Echecs Club) SPORTS DE RAQUETTES (Tennis Club Val- de-Bussy, Tennis de table) pour rien au monde. Informer, rencontrer, échan- musique (Flac Floc, CréArtive, G Zypop, Théâtre en ger, faire connaître les associations et leurs activités, Herbe, Percussions Elima, Résonances, SkyDance, ACTIVITÉS SPORTIVES EXTÉRIEURES le tout dans un cadre festif: tels sont les objectifs de VibAnimation, Amalgamme) (MonoBussy, Team Cycliste, BSGA, Double Détente, ce Forum des associations, programmé cette année Bussy Vertical Limit, Golf) les 3 et 4 septembre. Prises de contact et d’informa- ARTS PLASTIQUES (Création et tour de main, tions avec les responsables associatifs, inscriptions, Photo Club de Bussy) CONSERVATOIRE déroulement de la saison…: les questions des visi- teurs seront à n’en pas douter nombreuses, mais DÉVELOPPEMENT DURABLE POINT ACCUEIL ET RENSEIGNEMENTS les membres des associations sont rodés, et ne (Bussy Durable, La Ville des Parcs et Jardins) SUR LES SERVICES MUNICIPAUX manqueront pas de répondre à toutes les sollicita- tions. Comme de coutume, les associations ont NATURE ET DÉCOUVERTES (Coteaux de la POINT PRÉVENTION ROUTIÈRE été constituées en groupes, dont voici la liste: Brosse, Le Pêcheur de Marne-la-Vallée, Rail club, Timbres et Bussy) Bref, il ny aura encore que lembarras du choix, SOLIDARITÉ ET SOCIAL (Lions Clubs de tant le tissu associatif buxangeorgien est dyna- Bussy et de Lagny-Val-de-Bussy, Rotary Club de GYMNASTIQUE (Bussy Gyms, Aerobic Bussy mique et éclectique. « Ces associations participent Val-de-Bussy, Solidarité Cap Sud, Arcades, Club, Vita Gym) activement à la vie de la commune, salue Claude Famille de France-Pays de Lagny, Secours Popu- Louis, Maire-Adjoint aux Affaires culturelles. laire, AIME 77, Vaincre la Mucoviscidose, AVF, MULTI-SPORTS (EIS) Ce forum est aussi l’occasion de les féliciter de leur Club des aînés, CCFD, Amicale des Anciens dévouement. » Pour ce faire, rendez-vous les 3 et Combattants, Souvenir Français) EDUCATION, PARASCOLAIRE ET 4 septembre!  LANGUES (AAPE, Bussy Asie, Apprenons le fran- ARTS MARTIAUX (Vo Dan Toc, Hop Quyen çais, Relais Mini Schools, FCPE, ALIF, Culture M, Dao, Kickboxing, Danse Dragon et Lion, Tae Kwon Centre bilingue, FOCEL, Réussite, Rencontre et Cul- 15 e FORUM DES ASSOCIATIONS, Do, Prodal Boran, Zanshin Karaté Do, Tai Chi, ture franco-chinoise, AVB, Avenir) le vendredi 3 septembre de 18h à 21h, Vovinam Viet Vo Dao, Judo Club) et le samedi 4 septembre de 11h à 16h30, au gymnase Maurice-Herzog. ASSOCIATIONS CULTURELLES ET Les inscriptions pour la brocante du village SPORTS COLLECTIFS (Bussy Basket Club, MULTI-ACTIVITÉS (Scouts et Guides de France, auront lieu le samedi de 9h à 12h. Bussy Volley, AS Rugby Lagny, Football Club de Bussy) Les Jeunes Khmers, AREC, AOCOF, Cultures Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  5. 5. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page5 Vie de la cité 5 Une fin d’année scolaire en fête Avant les vacances, une belle tradition veut que les enfants fassent la fête dans les écoles. Le mois de juin a donc été rythmé par kermesses et spectacles en tous genres dans les neuf groupes scolaires de la ville, mais aussi au sein des accueils de loisirs. Les parents n’en ont pas raté une miette…       A l’école Antoine-Giroust, les élèves ont retracé au cœur d’une A l’école Jules-Verne, on ne savait plus où donner de la tête pour belle exposition leur séjour dans les environs de Sète, où ils ont admirer les travaux des élèves. pratiqué de nombreuses activités.  Isabelle Goudal et Thierry Delage, Adjoints au Maire, remettent les Sous le regard de leurs parents, les jeunes élèves de l’école des dictionnaires aux élèves de CM2 de l’école George-Sand. Un outil Violennes entament leur joyeuse sarabande. qui leur sera sans nul doute précieux pour leur future scolarité…  Au Clos-Saint-Georges, il fallait viser juste pour éteindre la flamme…  Le mercredi 30 juin, les accueils de loisirs ont eux aussi célébré la fin Pour ce coup-ci, c’est raté! d’année scolaire en organisant une grande fête sur la Plaine Enchantée. Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  6. 6. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page6 6 Vie de la cité Virades de l’Espoir 2010 : demandez le programme ! L’ association VAINCRE LA MUCOVISCIDOSE organise, dans 500 communes en France, les Virades de l’Espoir. Objectif : collecter des fonds pour faire avancer la recherche et les soins contre la mucoviscidose. C’est un événement vital qui représente 60 % des ressources financières de l’association. Venez donc nombreux participer à ce magnifique élan de générosité, programmé du 22 au 26 septembre à Bussy, ville phare de cet évènement. Au menu de cette semaine : du spectacle, du sport, de la solidarité, et trois parrains très sportifs : le patineur PHILIPPE CANDELORO, le pongiste CHRISTOPHE LEGOÛT et l’athlète SILVIANE VARIN. Découvrez dans cette double page la programmation complète… MERCREDI 22 SEPTEMBRE À PARTIR DE 16H feront découvrir aux enfants les cultures dAfrique de louest dans un spectacle CYCLE DE CONFÉRENCES À LA MÉDIATHÈQUE DE L’EU- musical, ludique et pédagogique. ROPE par Jean Ponsignon, membre de l’Aéro-Club de France. Prix: 4 euros par personne. Ce journaliste passionné nous fera découvrir les beautés de la terre vue du ciel grâce à des photos époustouflantes de notre planète. SPECTACLE DE LA COMPAGNIE PAUL ELIOTT, de 16 h 30 à Prix: 4 euros (adulte) et 2 euros (pour les moins de 18 ans) pour 17 h 30, à destination des enfants de 2 à 10 ans, dans la chaque séance. grande salle du gymnase Herzog. Dans ce nouveau spec- tacle, et accompagné de ses 3 musiciens, Paul Eliott chante le quotidien des enfants tout en traversant des VENDREDI 24 SEPTEMBRE styles de musique variés (bossa, tzigane, classique, 20h30: SPECTACLE DE « LA TÉLÉ QUI CHANTE », au gym- reggae…). Grâce à des textes courts et une interactivité per- nase Maurice-Herzog. Des présentateurs, animateurs et autres manente, ce moment festif et poétique séduit au final autant célébrités du petit écran se sont regroupés pour monter un véri- les enfants que les parents. Le spectacle sera suivi dune séance table show musical afin de partager un moment unique, dans l’humour de dédicaces du chanteur. et la convivialité. Tombola. Prix : 4 euros par personne. (Pour plus d’informations, le site officiel: http: www.latelequichante.fr) Prix: 15 euros (adulte) et 7 euros (- 18 ans) SPECTACLE DE DANSE ET SOIRÉE DANSANTE à 20h30 dans la grande salle du Gymnase Maurice-Herzog, où se Philippe CANDELORO produiront les troupes SKYDANCE SHOW, VIB ANIMA- SAMEDI 25 SEPTEMBRE TION, SALSA PASSION PARIS, DANSE MUSIC Cie PETITE KERMESSE de 14h à 18h avec des animations orga- ainsi que KA FRATERNITE. En deuxième partie de nisées par les Centres de Loisirs FOCEL. soirée, un DJ viendra animer la soirée dansante. Tirage de la grande tombola. ATTRACTIONS DIVERSES: Stands de jeux, animations, élasto-trampoline et struc- Prix d’entrée 13 euros, 7 euros (-25 ans) possibilité de collation payante tures gonflables. sur place. VIRADES SPORTIVES (participation euro): SOIRÉE POKER de 19h30 à 21h, SALLE CHEROUX, ‡ de 13h30 à 15h, concours de pêche organisé par l’association des prix d’entrée 15 euros, re caves possibles 5 euros. pêcheurs du Val-Maubuée à l’Etang de l’Ile-Mystérieuse ‡ de 8h30 à 18h, en simultané, aux deux gymnases de Bussy Saint-Georges: DIMANCHE 26 SEPTEMBRE Herzog et Jazy, participation des associations sportives présentes aux Virades GRANDE RANDONNÉE organisée par AVF PAYS DE de l’Espoir et/ou journées portes ouvertes. LAGNY pour les Virades de l’Espoir. Départ à 10h, rendez- vous sur le parvis du Gymnase à 9h45, prix 8 euros. Christophe LEGOUT SPECTACLE DALAKA, à 14h, dans la Grande GRANDE KERMESSE de 10h à 18h avec de très nombreux Salle du gymnase Herzog. Le musicien et stands de jeux et d’animations, tels que élasto-trampoline, struc- compositeur Zaph Zapha proposera un tures gonflables, jeux vidéo, promenades en motos et voitures voyage coloré aux sonorités chaudes et exo- anciennes, simulateurs de vol, fabrication de cerfs-volants et pla- tiques. neurs, démonstrations d’engins volants, poneys, grand spectacle A lombre de larbre à palabres, les musi- gratuit tout l’après-midi sur la scène du gymnase, babyfoot humain ciens et comédiens de Dalaka et bien d’autres surprises encore… Silviane VARIN Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  7. 7. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page7 Vie de la cité 7 GRANDE MARCHE DE L’ESPOIR: départ à 11h15, place de Verdun, arrivée à 12h au gymnase Herzog. Participation: 3 euros. La Grande Marche de l’Espoir est l’événement le plus emblématique des Les Virades ont besoin Virades de l’Espoir. Le départ sera donné à partir de chacune des vingt com- munes de la Virade « Les Portes de la Brie » à un horaire précis, ce dimanche 26 septembre. Les marcheurs convergeront vers un point unique, le gymnase de bénévoles ! Maurice-Herzog, pour une arrivée coordonnée et émouvante à midi, regrou- pant près d’un millier de participants, en présence de nombreux maires et repré- ors des Virades de l’année dernière, les organisateurs ont regretté sentants des villes partenaires. Ce rendez-vous annuel, très prisé sur notre secteur de Seine-et-Marne, illustre la philosophie de l’association VAINCRE LA MUCOVISCiDOSE: « Donnons L le nombre assez faible de bénévoles. Or, manquer de mains et de soutien peut mettre en péril toute l’organisation de l’événement. Vous disposez d’un peu de temps à offrir les VENDREDI 24, SAMEDI 25 notre souffle à ceux qui en manque! ». ET DIMANCHE 26 SEPTEMBRE 2010? Votre aide est très précieuse. Si vous souhaitez participer aux Virades de PARADE DE VÉHICULES DE COLLECTION dans la ville à 11h30. l’Espoir de Bussy-Saint-Georges, une réunion d’information aura lieu le jeudi 16 septembre à 20h30 au gymnase Maurice-Herzog (salle vitrée) CONCERT DES ÉLÈVES DU CONSERVATOIRE DE MUSIQUE JEAN-SÉBASTIEN- CONTACT: Marie-Evelyne ARBONEL au 0164764783 ou par BACH, à 11h30. Dirigés par Marc DENOUEL, les jeunes talents proposeront une COURRIEL À: p.arbonel@numericable.com musique actuelle pour célébrer l’ouverture officielle de la Virade des«Portes de la Brie». ACCUEIL DES MARCHEURS DE L’ESPOIR DES VIRADES, à 12h, par les officiels de toutes les communes partenaires et par les parrains présents, PHILIPPE CAN- DELORO, SYLVIANE VARIN ET CHRISTOPHE LEGOUT. Parallèlement, une ani- mation Tai Chi sera présentée par l’association SESA’M. GRAND MATCH INTERCOMMUNAL DE BABYFOOT HUMAIN à partir de 12h30: une coupe de l’espoir sera remise à la ville gagnante. LÂCHER DE BALLONS à 17h TIRAGE DE LA GRANDE TOMBOLA avec de très nombreux lots à gagner RENSEIGNEMENTS ET RESERVATIONS: Virginie: 0977680973 Uniquement pour le poker: Karine: 0164775790 Tournoi de babyfoot humain le dimanche 26 septembre Uniquement pour les spectacles à partir de 12h30 Site: www.virade77-portesdelabrie.fr FNAC CARREFOUR: 0892 68 36 22 (0.34 c la minute) www.fnac.com Vaincre la Mucoviscidose : un combat sans relâche pour la vie ! râce à vos dons, l’association améliore la qualité de vie et les soins du secondaires des traitements et en préservant le système immunitaire. G patient, tout en poursuivant des stratégies de recherche diversifiées et pro- metteuses. La mucoviscidose nous concerne tous. Elle est la maladie génétique grave la plus fréquente en France. Quelques avancées concrètes Il y a 15 ans, les patients devaient aller à l’hôpital pour Nous sommes en effet 2,5 millions de personnes en France recevoir leur cure d’antibiotique. Aujourd’hui, grâce à à pouvoir transmettre le gène responsable de la maladie. l’amélioration du matériel, ils peuvent se soigner, tranquille- Afin d’augmenter au maximum les chances de trouver un jour ment, à la maison. le remède contre cette maladie grave, les scientifiques explo- Il y a seulement huit ans, il fallait environ 30 minutes à une rent, dans un même temps, plusieurs pistes de recherche. maman pour installer un masque respiratoire à son enfant Ils traitent, d’une part, l’origine de la maladie, grâce à deux malade, aujourd’hui, grâce encore à la modernisation du thérapies qui ont connu récemment des avancées impor- matériel, quelques minutes suffisent. tantes, la thérapie génique et la thérapie de la protéine. D’autre part, le traite- Et bien entendu, le résultat le plus important de la ment des symptômes de la maladie a également considérablement progressé recherche, c’est l’augmentation considérable de l’espérance de vie des en luttant plus efficacement contre les troubles digestifs et contre l’infection et malades qui est passé de 7 ans en 1965 à environ 46 ans aujourd’hui. l’inflammation pulmonaires. Aujourd’hui, les enjeux sont les suivants : accé- Voilà pourquoi la recherche, ainsi que les dons, sont essentiels. Si une bataille lérer toutes ces pistes porteuses d’espoir et améliorer la transplantation pul- est gagnée contre la montre, la guerre contre cette maladie mortelle n’est pas monaire pour empêcher au maximum les rejets tout en limitant les effets terminée, et elle ne peut se gagner qu’avec les dons.  Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  8. 8. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page8 8 Vie de la cité L’actualité de la médiathèque La médiathèque de l’Europe reste ouverte pendant tout l’été, mais cela n’em- pêche pas les bibliothécaires de préparer le programme de la rentrée. Le mois de septembre mettra ainsi à l’honneur les tout-petits, avec une exposition qui leur sera entièrement dédiée. Un nouveau rendez-vous verra également le jour: le samedi des lecteurs. Quant au défi lecture lancé dans les trois collèges, il reprendra de plus belle! Les tout-petits à l’honneur Le «samedi des lecteurs» vous attend du 4 au 29 septembre pour sa première, le 25 septembre l’occasion du mois des tout- ous ne savez pas quoi lire, vous voulez découvrir un auteur ou par- A petits, la Bibliothèque départementale nous prête l’exposition « les livres c’est bon pour les V tager vos coups de cœurs ? Rendez-vous au « samedi des lecteurs » à partir du mois de septembre. Votre avis compte ! Lancement le samedi 25 septembre à 10 h 30. bébés », de l’association ACCES. Le A partir de 11 ans  DVD de l’association «les livres c’est bon pour tous les bébés» sera projeté et le per- sonnel du RAM (Relais assistantes « Défi lecture »: 3 collèges, 1 médiathèque maternelles) présentera ses activités. epuis deux ans, une classe de tions. La deuxième rencontre s’est Le samedi 11 septembre et le mer- credi 15 septembre à partir de 9h30, en prolongement de cette exposi-  une visite de l’exposition D 6e des collèges Cousteau, Anne-Frank et Claude- Monet participent au tenue le 11 juin dernier. Les classes se sont affrontées autour d’un quiz dont les questions tion, les bibliothécaires et le person-  une projection du DVD « Les « Défi lecture » lancé ont été inventées par nel du RAM proposeront une série livres c’est bon pour tous les bébés » par les documenta- les élèves. Le défi a d’animations: listes. Une sélection été relevé : les trois Ces temps forts permettront de de 30livres est propo- classes ont été au  une sélection de livres pour les partager le plaisir de la lecture entre sée aux élèves, qui coude-à-coude lors bébés (coups de cœur et incon- parents et bébés. doivent en lire le des deux rencontres, tournables sur les grands thèmes maximum. Une pre- et les grands Ce mois des tout-petits annonce des tout-petits) mière rencontre a eu gagnants de l’année aussi un nouveau rendez-vous lieu le 9 février 2010 scolaire sont les  une présentation des activités pour les bébés: au vu du succès du à la médiathèque élèves du collège du RAM et de la bibliothèque « jeudi des tout-petits », parents et pour un « match de lecture »: chaque Claude-Monet. Les bibliothécaires  un petit-déjeuner enfants pourront écouter des his- élève a lu un extrait d’un des livres les ont récompensés d’une coupe,  des lectures de quelques-uns toires le mercredi matin, tous les devant les autres. Un jury de profes- qui sera remise en jeu tous les ans. des livres présentés et d’un tapis deux mois (octobre, décembre, seurs, d’élèves et de bibliothécaires a Rendez-vous très prochainement narratif février, avril et juin).  pu apprécier les meilleures presta- pour une nouvelle étape du Défi!  Groupe de danse Street Jazz et Moderne de Flac Floc Entre spectacles, concours, vidéos clips et séances photos, les danseuses n’ont pas le temps de s’ennuyer! a Compagnie L’atelier est un mélange de style avec de véritables projets à construire en groupe. L Flac Floc va entamer en sep- tembre sa quatrième Cette année, les danseuses ont participé à plusieurs spectacles et concours, ont reçu une photographe et tourné trois vidéos-clips de danse qui ont comptabilisé près de 7500 vues sur le site internet YouTube. Certaines danseuses ont même année d’existence participé au Festival NRJ MUSIC AWARD à Cannes après avoir remporté un avec les ateliers de danse Street Jazz et danse moderne orchestrés par concours. Sabrina Lonis. Formée à Paris et New York, Sabrina a chorégraphié près Vous pouvez suivre l’actualité et les vidéos du groupe sur le site : de 150 émissions de TV, des clips pour divers artistes, des spectacles évè- www.myspace.com/flacflocstreet  nementiels comme le Noël au palais de l’Elysée, le salon de la TV, la Foire Renseignements et inscriptions au Forum des associations ou au de Paris… Forte de ses expériences, Sabrina propose des ateliers qui se 06 16 28 59 13 (places limitées : deux groupes de 14 élèves) distinguent réellement des cours de danse traditionnels et s’adresse à des Enfants : mercredi 14h – 15 h 30 (Salle Antoine-Giroust) danseuses passionnées et motivées de 10 à 19 ans. Ados : jeudi 18h – 20h (salle Jules-Verne) Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  9. 9. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page9 Vie de la cité 9 Deux jours pour fêter la musique e 21 juin, c’est l’été, mais c’est aussi, depuis 1983, la Fête de la harmonies cadets et juniors, ainsi que la Grande Harmonie du Conser- L musique. Une fête que Bussy n’a pas manqué de célébrer, et ce pendant deux jours. Dimanche 20 juin, le square Vitlina était déjà investi par une multitude de groupes issus des associations locales, vatoire, Vib’Animation, GZypop, l’Espace Jeunes, les Percussions Elima, sans oublier de jeunes groupes de Bussy. Et on a remis ça le lendemain pour une soirée dédiée à la soul et au hip hop, avec notamment Tanya, démontrant par là-même, si besoin était, le dynamisme du tissu asso- Dan et les groupes Sound Vibz, Eskro D’Art et Double Je. Le succès ciatif local. Se sont succédé sur la scène Résonances Art et Culture, les populaire de cet évènement ne se dément toujours pas à Bussy !   Dimanche 20 juin, il y avait déjà du beau monde pour écouter l’Harmonie Cadets du Conservatoire. La Fête de la musique, c’est souvent l’occasion pour de jeunes groupes de se produire pour la première fois devant un public.   Mélange de soul, de groove et de  R’n’B, le duo Sound Vibz, c’est un peu tout ça à la fois ! Changement de registre pour boucler cette programmation 2010 avec les rappeurs de Double Je, qui ont enflam- mé le square Vitlina..   Le CCAS crée une bourse musicale dès la rentrée au Conservatoire la rentrée, le centre communal d’action sociale met en A place une bourse musicale (pour une vingtaine de familles cette année), afin d’aider les enfants des familles les moins favorisées à accéder aux cours du Conserva- toire Jean-Sébastien-Bach. Cette aide, attribuée sous conditions de ressources (quotient familial, tranches A ou B), pourra aller jus- qu’à 70 % du montant total de l’inscription. Cet effort conséquent de la municipalité donnera ainsi la possibilité à ces jeunes Buxan- georgiens de s’ouvrir à la musique. Comme chacun le sait, la pratique musicale participe au plein épanouissement des enfants. C’est dire toute l’importance de cette démarche entreprise par la ville de Bussy. Les familles intéressées devront déposer un dossier d’inscription au Conservatoire dès la rentrée.  Renseignements et inscriptions au stand du Conservatoire lors du Forum des Associations, les 3 et 4 septembre ou directement au Conservatoire Tél.: 0164663571. Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  10. 10. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page10 10 Vie de la cité Le Lions club de Lagny/Val-de-Bussy offre à la ville un ginkgo biloba, symbole de longévité e ginkgo biloba serait apparu il y a plus de 270 millions L dannées, bien avant les dinosaures. Particulièrement solide, il serait le premier arbre à avoir repoussé dans la zone tou- chée par lexplosion de la bombe nucléaire à Hiroshima. Il est le symbole même de la résistance et de la longévité. Rien d’éton- nant à ce que le Lions club de Lagny/Val-de-Bussy choisisse cet arbre comme emblème de son mouvement. La plantation du ginkgo biloba a eu lieu devant l’étang du Petit-Bois, le mercredi 16juin. Hugues Rondeau et Nicolle Bezoulle, conseillère muni- cipale, ont assisté à cette cérémonie lors de laquelle Gérard Chau- vin, le président du Lions Club a expliqué la symbolique de cet acte: « Nous tous, réunis autour de cet arbre, marquons ainsi notre attachement aux générations futures, a-t-il affirmé. Nous pouvons imaginer que nos arrières petits-enfants auront pris la mesure des valeurs d’humanisme qui permettront à chacun de vivre dans le res- pect de l’autre et des ressources de la Terre. Imaginez, lorsqu’ils seront là devant cet arbre et cette plaque, dans des centaines de villes, en France et à l’étranger où les clubs Lions auront planté cet arbre. C’est un lien entre les hommes et les femmes, nous rappelant à chacun notre Hugues Rondeau et Gérard Chauvin, le président du Lions Club, arrosent symboliquement le ginkgo biloba, planté le engagement dans le temps. »  16 juin devant l’étang du Petit-Bois. Le thé chinois, un messager qui mène à la voie Zen ! e 25 juin dernier, une cérémonie du thé orga- L nisée par l’Institut Fo Guang Shan a eu lieu dans la salle Maurice-Koehl, sur le thème « Thé, Zen et Musique ». Cette journée n’est pas unique, mais une étape d’un circuit de 13 pays européens. En mai 2008, une tournée similaire dans 11 pays européens, ayant pour thème « Chaque jour est un bon jour, la culture du Zen par l’Art du thé en Europe », avait déjà rencontré un grand succès. Dirigée par le Maître Vénérable Man Chien et le Professeur Jing, Maître de thé, la cérémonie s’est déroulée dans une ambiance de grande sérénité. Au cours de cette dégustation, préparée avec soin par les maîtres de thé, dans une ambiance musicale chinoise, le Maître Vénérable Man Chien enseignait l’art de la méditation. Une habitante de Bussy raconte: « J’ai été très impres- sionnée par l’ambiance et la façon dont les maîtres préparent le thé. J’avais le sentiment de m’asseoir dans un lieu sacré, un véritable lieu Zen ». Deux jours plus tard, les représentants de l’Institut Fo Guang Shan posaient la première pierre du futur centre cultuel et culturel à Bussy, symbole d’un ancrage en France. Lorsqu’il sera achevé, nul doute que cette cérémonie du thé deviendra une pratique courante dans notre ville. Les adeptes du boud- dhisme et les amateurs de thé chinois pourront Une centaine de personnes ont participé à cette première cérémonie du thé organisée par le Fo Guang donc y participer plus souvent…  Shan à Bussy. Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  11. 11. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page11 Vie de la cité 11 La statue « Le Rêve de la Mère » sera inaugurée le 12 septembre rélude à meilleur dans la liberté, une preuve dinté- P officielle, le dimanche 12 sep- son inau- guration gration réussie dans leur vie active en France. A travers «Le Rêve de la Mère», nous souhai- tons également rappeler aux jeunes nés en tembre, la statue «Le Rêve de la France de ne pas oublier leur culture et leur Mère» va être installée cet été sur le origine vietnamiennes ». rond-point de Saigon, à l’angle du Aujourd’hui, cette statue trône sur le rond- boulevard des Genêts et de l’avenue point de Saigon, et ce grâce à la mobilisation André-Malraux. Ce beau projet de la communauté vietnamienne de Bussy porté par le président de l’association et d’ailleurs, qui a financé le projet. Chris- Bussy Saigon, Christophe Nguyen, et tophe Nguyen tient par ailleurs à remercier ses associés, Nguyen Hoai Thanh et la municipalité de Bussy, son maire Hugues Vu Dinh Lâm, est donc aujourd’hui Rondeau et l’ensemble du conseil munici- sur le point d’aboutir. La statue a été pal, le Préfet de Seine-et-Marne, la Députée réalisée par un talentueux sculp- Chantal Brunel, et le très vénérable Thich teur buxangeorgien, Vu Dinh Minh Tâm du clergé bouddhiste d’Europe Lâm. Elle représente un enfant de la pagode KHANH ANH, pour leur porté à bout de bras par sa géni- soutien actif. Et de penser également aux trice. La force du geste exprimé De gauche à droite, les 3 associés du projet: nombreux donateurs du monde entier ayant par cette œuvre est profonde : Vu Dinh Lâm, Christophe Nguyen et Nguyen contribué à l’édification de la statue, qui sera « Une force au faîte de sa puis- Hoai Thanh. donc inaugurée le dimanche 12 septembre sance, puissance de l’esprit et du dès 14h autour du rond-point de Saigon. corps de la mère qui porte l’en- gardant ses bras ouverts. » Après les discours officiels, une cérémonie fant vers le haut, au plus haut et La symbolique de cette œuvre est égale- se déroulera au pied de la statue, qui repré- le plus loin possible, souligne ment profonde, ce qu’explique très bien sente la mère de tous les enfants. A l’issue l’artiste. L’enfant, indépen- Christophe Nguyen: « Cette statue a été de cette célébration, direction le gymnase dant et différent de la mère, édifiée en hommage à la France, terre dasile Maurice-Herzog tout proche, où l’asso- est projeté au loin. Mais, et pays des Droits de lHomme ; mais c’est ciation Bussy Saigon et l’Amicale des Viet- tourné vers elle, il n’ou- aussi un hommage à nos parents qui, par leur namiens de Bussy recevront tous les blie pas son origine, ni sacrifice, contre vents et marées, ont réussi à convives autour d’un verre de l’amitié et de le lien qui les relie en donner aux générations suivantes un avenir diverses animations. La statue sera posée sur un socle de 1m50 de hauteur, ce qui lui donnera une envergure totale de 4m50. L’Amicale des Vietnamiens de Bussy est née Amicale des Vietnamiens de tail des activités ou l’inscription au cours L’ Bussy Saint Georges (AVB) nou- vellement créée, est une associa- tion libre et indépendante ayant pour but de vietnamien. Depuis plusieurs années, les membres actifs ont participé à l’organisation des de préserver, développer les rencontres et différentes manifestations comme la Fête échanges culturels. de la Mi-Automne dite Fête des Enfants et Les activités de l’association s’inscrivent Fête du Nouvel-An Vietnamien à Bussy. dans un esprit non lucratif d’entraide soli- Cette année, ils auront à nouveau le plai- daire, de courtoisie et d’altruisme. sir d’organiser la Fête des Enfants le Dès la rentrée 2010, l’association assurera 31 octobre prochain au gymnase Mau- des cours de vietnamien, ainsi que des rice-Herzog. « C’est l’occasion pour nous cours de danses et de chants folkloriques. de partager notre fête traditionnelle avec Elle a également pour projet de donner des tous les habitants de Bussy Saint- cours d’arts martiaux et de mener des Georges », affirme le président de l’AVB, actions sociales (telles que l’aide dans les M. NGUYEN Hoai Thanh.  démarches administratives). L’AVB participera également au Forum Amicale des Vietnamiens de Bussy des Associations, qui se tiendra au (AVB) L’Amicale des Vietnamiens de Bussy organisera de nouveau gymnase Maurice-Herzog les 3 et 26 promenade André-Jacquemin la Fête de la mi-automne, le 31 octobre. 4 septembre 2010 et vous invite à Tél. : 06 12 05 29 57 - Courriel : venir nombreux pour découvrir l’éven- avbussy@gmail.com Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  12. 12. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page12 12 Dossier 2011, l’odyssée de l’intercommunalité? Qu’est-ce que l’intercommunalité? L’intercommunalité est une structure qui permet aux communes de se regrou- per au sein d’un Etablissement Public de Coopération Intercommunal (EPCI) pour mutualiser certaines prestations (ramassage des ordures ménagères, assai- Soumis au vote du Parlement cet été, le projet nissement, transport,…) et pour élaborer de véritables projets de développe- ment économique, culturel, d’aménagement et d’urbanisme au niveau d’un de loi sur la réforme des collectivités contient territoire élargi. Cet EPCI est administré par un conseil communautaire. Les délégués de un important volet sur lintercommunalité. chaque commune seront élus en même temps que les conseillers municipaux lors des prochaines échéances de 2014. Les élus locaux et le ministre de lIntérieur se sont ainsi mis daccord sur des mesures essen- Qu’implique une intégration dans un EPCI? Un transfert de certains services sera réalisé de la commune vers lEPCI. Ce tielles, comme le principe de lachèvement de transfert de charges peut être accompagné dun transfert de personnel. Il sera la carte intercommunale dici la fin 2 011. chiffré et La structure collectera directement certaines taxes, comme lalEPCI concerné. sopèrera en fonction du domaine de compétences de contri- bution économique territoriale (CET, l’ancienne taxe professionnelle versée Ce dossier majeur pour l’avenir du Val-de- par les entreprises), les autres ressources fiscales restant en général au bénéfice Bussy fait actuellement l’objet de discussions de la commune. entre les élus du secteur, et plusieurs scénarii Pourquoi intégrer un EPCI maintenant? sont étudiés. Parce que cet enjeu nous concerne Parjuin dernier,Les objectifs induits par la récente réforme territoriale, votée en obligation. sont l’obligation d’intégrer toutes les communes indépen- tous, la municipalité entend informer et asso- dantes comme la nôtre dans un EPCInous2014. Si la décision n’est pas prise par notre commune, le préfet pourra d’ici imposer une structure intercom- cier la population sur la réflexion en cours. munale de son choix. Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  13. 13. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page13 Dossier 13 Intégrer un EPCI, c’est se regrouper pour être plus forts ensemble, plus soli- daires, élaborer et conduire ensemble des projets communs de développement Quels sont les enjeux de la réforme? La réforme a pour objectif principal de simplifier et de rendre plus efficiente économique et d’aménagement du territoire. l’organisation institutionnelle locale. Cette réorganisation doit conférer Pour évaluer le transfert de charges et le calcul du coût de ces transferts, une aux collectivités une taille pertinente pour qu’elles soient en mesure de année entière est à considérer pour ce travail. répondre aux besoins de leurs administrés et de leurs entreprises. Comment faire coïncider l’organisation administrative avec les modes de Quels choix s’offrent à Bussy? vie, les besoins des usagers et des citoyens? C’est cette question de la « bonne Il faut savoir qu’une commune ne peut intégrer qu’un EPCI ayant une conti- mesure » territoriale qui est sous-jacente aux réflexions. nuité territoriale avec elle. Dans ce cadre, Bussy Saint-Georges a un certain   Comment définir la maille territoriale de base, le « niveau de proxi- nombre de possibilités: mité » sur lequel organiser l’architecture administrative?   Intégrer la communauté de communes de la Brie-Boisée,   Entre le niveau de base, celui de la commune, et le département,   Intégrer la communauté d’agglomération Marne-et-Gondoire quelle échelle et quelle organisation privilégier? (CAMG),   Ce niveau doit-il se situer à l’échelle intercommunale, avec quelles   Unir la communauté de communes de la Brie-Boisée, la communauté conséquences pour les EPCI existants (sont-ils suffisamment grands), d’agglomération Marne-et-Gondoire (CAMG) et Bussy Saint-Georges et les autres formes de coopération intercommunale ? Comment défi- pour créer un nouvel ensemble intercommunal, nir la « taille critique » des intercommunalités ? Afin de répondre à ce   Unir le Secteur III (Bussy Saint-Georges, la CAMG) et le Secteur IV point précis, la municipalité a donc tenu à intégrer dans sa réflexion (SAN Val-d’Europe) pour créer un nouvel ensemble intercommunal, la possibilité de créer une structure intercommunale liant les sec-   Unir le Secteur III (Bussy Saint-Georges, la CAMG), le Secteur IV teurs III et IV de Marne-la-Vallée ainsi que la Brie-Boisée, afin de (SAN Val-d’Europe) et la communauté de communes de la Brie-Boisée répondre à des enjeux de développement territoriaux et économiques, pour créer un nouvel ensemble intercommunal, tendre à un projet global correspondant à un bassin de vie.   Unir l’OIN Bussy Saint-Georges et l’OIN du Val-d’Europe (SAN du Val-d’Europe). Quelle échelle pertinente? La définition donnée par l’INSEE est que « le bassin de vie est le plus petit territoire sur lequel les habitants ont accès à la fois aux équipements et à l’emploi ». La DIACT (Délégation Interministérielle à lAménagement et à la Compétitivité des Terri- toires) complète cette définition en précisant que cest un « territoire présentant une cohérence géographique, sociale, culturelle et économique, exprimant des besoins homogènes en matière dactivités et de services ». L’observation montre que le bassin de vie recouvre une réalité indépendante des structurations administratives exis- tantes. Cette inadéquation entre les « réalités locales vécues » et les périmètres d’in- tervention des collectivités locales ont conduit à rechercher des formes de coopération devant permettre une meilleure cohérence de l’action publique. Le passage à l’intercommunalité dotant un ensemble aux réalités politiques compo- sites d’une gouvernance locale aux compétences sectorisées et concertées peut consti- tuer en cela une solution. La commission parlementaire Warsmann propose en ce sens d’achever la carte intercommunale et que, parallèlement à ce processus, les EPCI soient regroupés entre eux pour atteindre une taille pertinente.  Le point de vue de Hugues Rondeau « Pour un développement harmonieux et ambitieux » ès 1999, je dénonçais le flou de la loi votes saccomplissent en fonction du poids D Chevènement, qui laisse des regrou- pements de communes sorganiser selon le principe dune égalité de décision entre démographique. Au-delà, alors que la réforme territoriale nous pousse à adopter une position sur le sujet, nous voulons faire de cette contrainte les communes. Ainsi, un village de 500 habi- une chance pour Bussy. Puisque nous ne pou- tants pèse autant quune agglomération de plu- vons plus demeurer seuls, la municipalité entend sieurs dizaines de milliers. Ce qui, pour Bussy être à l’initiative dans ce dossier et proposer aux par rapport à Marne-et-Gondoire comme La communes, collectivités voisines et établisse- Brie-Boisée, permettrait aux charmants villages ments partenaires, un pacte de développement qui nous entourent de décider de notre urbani- harmonieux et ambitieux au bénéfice de Bussy sation. Ils ne seraient pas concernés par des Saint-Georges et de Marne-la-Vallée. L’Etat nous choix essentiels comme le rythme de logements pose un défi, relevons-le et faisons de ce volet par an et, à la majorité simple, choisiraient pour- territorial la clef de voûte d’une nouvelle identité tant à notre place. A contrario, nous voulons pour le Val-de-Bussy, alliant croissance parta- une intercommunalité de responsabilité, où les gée et développement exemplaire.  Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  14. 14. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page14 14 Dossier 3 QUESTIONS à CLAUDE LOUIS « Pour une intercommunalité choisie et non subie » Claude Louis, Adjoint au maire délégué à la culture et aux trans- ports, a été missionné par le maire, Hugues Rondeau, afin de ren- contrer l’ensemble des élus et acteurs du territoire de Marne-la- Vallée dans le cadre d’une réflexion sur l’intercommunalité. Après plusieurs mois de travail, l’élu a pu établir plusieurs scenarii pour faire rimer Bussy avec EPCI.  En quoi Bussy est-elle concer- et-Gondoire (CAMG). ficité géographique et économique. Participer aux née par la réforme territoriale Dans les deux cas, les compétences de l’aménage- prémices de rédaction des plans de cette future col- ment de l’espace, du développement économique, lectivité nous permettrait de positionner Bussy dans en cours? de l’assainissement, de l’équipement, de l’habitat, un territoire constitué à fort potentiel. du logement, du transport seraient déléguées à la  Claude Louis communauté d’agglomération. Pour ces deux cas Le principal changement auquel nous allons être  Et si Bussy Saint-Georges de figure, la structuration et l’identité globale périur- ne choisit pas? confrontés est notre intégration obligatoire dans une baine ou rurale des EPCI en question semblent, pour communauté de communes ou d’agglomération. En le moment, en décalage avec les réalités d’une ville effet, les préfets ont déjà reçu consigne de dessiner la  Claude Louis nouvelle comme Bussy Saint-Georges. Je rappelle Si nous n’anticipons pas et attendons que le Préfet carte de l’intercommunalité de leur département pour que l’objectif reste d’établir un projet de territoire le 1er janvier 2011 pour une mise en application au nous intègre dans une communauté de communes cohérent, compétitif et pérenne. ou une communauté d’agglomération en 2012, 1er janvier 2012. A cette date, toutes les communes de France seront intégrées dans une communauté de il me semble que nous ne serons pas en situation Au-delà, la solution qui, pour l’instant, me paraît la de négocier quoi que ce soit avec la future ins- communes ou une communauté d’agglomération. plus ambitieuse et crédible face aux défis futurs, et Ainsi, la question aujourd’hui n’est pas de savoir si, tance communautaire, que ce soit sur le projet de suite aux conclusions partagées avec les élus de la territoire, les fonctionnements démocratiques de oui ou non, nous devons intégrer une intercommuna- ville, serait de lancer des pistes de travail pour unir lité, mais bien dans quel projet de territoire Bussy Saint- l’instance et les délégations de compétences de les secteurs III (Marne-et-Gondoire, Bussy) et IV (le Val- la commune vers la structure intercommunale. Georges va-t-elle devoir s’inscrire. Il s’agit ici d’anticiper d’Europe) et la Brie-Boisée. Bien sûr, les compé- au mieux et de se positionner dans la carte de l’inter- Personne n’avait envisagé que ce mandat serait tences déléguées, les modes de fonctionnement, le à ce point marqué par la construction du devenir communalité qui est en train de se dessiner. Plusieurs projet de territoire et son périmètre géographique solutions s’offrent donc à nous aujourd’hui, alors que des collectivités territoriales, et nous avons aujour- restent à définir. Dans ce cas, tout est à construire: d’hui l’occasion de définir, tous ensemble, un nous avons commencé à en débattre avec le Conseil les possibilités de définir un projet commun et Municipal et, à l’automne bien sûr, avec les habitants. projet d’avenir pour une intercommunalité choisie global pour un territoire aux réalités proches, le statut et non subie. d’OIN et la croissance démographique et écono- Autant, il y a quelques années, nous avons lutté  Pouvez-vous nous en présenter mique pour le Val-d’Europe et Bussy, le périurbain contre toute forme d’intercommunalité, autant quelques-unes brièvement? et l’aménagement pour la CAMG et la Brie Boisée aujourd’hui, nous avons la possibilité, comme entre autres… jamais auparavant, de constituer un projet de ter-  Claude Louis A mon sens, l’opportunité qui nous est offerte de Les deux premières consistent à intégrer soit la participer activement à l’élaboration de cette ritoire ambitieux où Bussy, commune la plus impor- Communauté de Communes de la Brie-Boisée, préfiguration offre à Bussy Saint-Georges une réelle tante du secteur, peut avoir une place privilégiée soit la Communauté d’agglomération de Marne- possibilité de défendre ses particularités, sa spéci- et porteuse. Là est tout le défi!  Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010
  15. 15. BUSSYMAG124_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 19/07/10 15:47 Page15 Dossier 15 Les grandes étapes de l’intercommunalité Les pionniers   de nouvelles entités territoriales: les Pays et les communautés dagglo- mérations, ces dernières représentant un échelon intermédiaire dinté- Pendant longtemps, lintercommunalité sest essentiellement limitée à la gration entre les communautés urbaines et les communautés de création de syndicats spécialisés dans la mise en commun de moyens tech- communes, niques (voirie, ordures, etc.). Ces syndicats datant du début du XXe siècle,   lintroduction de la notion de projet, ont vu leurs compétences et leur influence croître tout au long des années 80, après la première décentralisation. Il existait alors peu de groupements à fis-   de nouveaux outils de planification (SCOT et PLU), calité propre: quelques communautés urbaines et des districts de plus en plus   le développement de la contractualisation dans les rapports entre lEtat nombreux. et les collectivités locales,   des incitations fortes de lEtat (subventions) pour les communes à La diffusion de lintercommunalité intégrer une intercommunalité. A partir de 1992 et la loi dorientation sur lorganisation territoriale, apparais- sent les communautés de communes, qui vont se multiplier, tandis que le Les effets sont indéniables puisqu’au 1er janvier 2010, plus de 96 % des nombre des autres types de groupements va rester relativement stable. Alors communes françaises font partie dune structure intercommunale à fis- que les groupements à fiscalité propre représentaient seulement 5000 com- calité propre, soit 55 millions dhabitants. Près de 1200 intercommuna- munes et 16 millions dhabitants, plus de 19000 communes et 34 millions lités (soit 16000 communes et 42 millions dhabitants) ont fait le choix dhabitants sont concernés en 1999. La TPU, taxe professionnelle unique, dune taxe professionnelle sur leur territoire, outil caractérisant un appro- qui permet de créer une solidarité fiscale entre les communes dune même fondissement du projet intercommunal. intercommunalité (les entreprises ne sont pas en général équitablement répar- ties), reste marginale (à peine 1000 communes). Néanmoins, on ne peut que constater que les syndicats sans fiscalité propre qui auraient dû disparaître petit à petit, sont toujours aussi nom- breux, représentant autant de strates qui sempilent et qui fragmentent La généralisation de la maîtrise des différentes compétences. lintercommunalité de projet Cet état de fait a, en partie, motivé la réforme territoriale, récemment Entre1999 et2001, plusieurs lois réorganisent, transforment et consolident débattue au Parlement. Ce nouveau volet législatif aura un impact fort lintercommunalité: les lois Voynet (1999), Chevènement (1999) et SRU sur le Val-de-Bussy et motive plus que jamais les communes à intégrer un (2001). Elles offrent un nouveau cadre avec: EPCI.  Opération d’Intérêt National et intercommunalité sont-ils compatibles ? epuis 1983, les Syndicats d’Agglomération Nouvelle (SAN type On retrouve un schéma semblable au sein de l’OIN Massy-Palaiseau- D Val-d’Europe ou Val- Maubuée) ont constitué le mode traditionnel d’organisation de l’intercommunalité des villes nouvelles. La loi n° 99-586 du 12 juillet 1999 relative au renforcement et à la simplifica- Saclay-Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, opération qui concerne 49 com- munes et six établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), notam- tion de la coopération intercommunale, dite loi « Chevène- ment la Communauté d’agglomération du ment », a modifié le dispositif. Désormais, le plateau de Saclay (CAPS, regroupant 10 syndicat d’agglomération nouvelle peut communes), la Communauté d’aggloméra- opter pour l’une ou l’autre des solutions sui- tion Europ’Essonne (regroupant 10 com- vantes : munes), les 7 communes de la Communauté   le maintien du SAN ; d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yve-   sa transformation en communauté lines, les 11 communes de la Communauté d’agglomération nouvelle ; de communes de Versailles-Grand-Parc.   sa transformation en communauté Ainsi, l’OIN, disposition du Code de l’urba- d’agglomération de droit commun. nisme qui permet à l’Etat d’être compétent en matière de permis de construire et de ZAC, ne remet pas nécessairement Le cas de l’Opération d’Intérêt National, (OIN type Bussy Saint-Georges), est en cause la coopération intercommunale existante. similaire et n’empêche pas une intégration dans un structure intercommunale. L’évolution institutionnelle de l’OIN Bussy Saint-Georges, commune unique, L’OIN Seine-Aval apporte des précisions pertinentes. Cette opération com- constitue un enjeu important de l’évolution institutionnelle des villes nou- prend 51 communes, dont certaines forment une structure intercommunale, velles. La réforme territoriale en discussion au Parlement risque d’accélérer notamment la Communauté d’agglomération de Mantes-en-Yvelines le calendrier de l’évolution institutionnelle des villes nouvelles. (CAMY, 81 433 habitants), la Communauté d’agglomération des 2 Rives- Ce texte, qui devrait entrer en vigueur en 2011, confierait aux préfets le de-Seine (CA2RS, 63 869 habitants), la Communauté de communes Vexin- soin d’achever la carte intercommunale à échéance de 2 014. Seine (CCVS, 22 495 habitants), et deux autres communautés de C’est dans ce contexte que les élus de Bussy Saint-Georges ont souhaité communes. engager une réflexion sur une évolution institutionnelle vers une structure Cette opération est aménagée par l’Etablissement Public du Mantois-Seine- intercommunale, qui s’inscrit dans ce mouvement de fond relancé par le Aval (EPAMSA). gouvernement, en vue « d’une intercommunalité choisie et non subie ».  Bussy Saint-Georges N° 124 - Juillet 2010

×