• J'aime
Journal de bussy numéro 149
Prochain SlideShare
Chargement dans... 5
×
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Soyez le premier à commenter
    Be the first to like this
Aucun téléchargement

Vues

Total des vues
896
Sur Slideshare
0
À partir des ajouts
0
Nombre d'ajouts
1

Actions

Partages
Téléchargements
10
Commentaires
0
J'aime
0

Ajouts 0

No embeds

Signaler un contenu

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
    No notes for slide

Transcript

  • 1. NOËL À BUSSY DU BEAU MONDE AU SALON DU MARIAGE SEMAINE DU GOÛT : LE BILAN LES STAGES MULTISPORTS FONT RECETTE PAGES 4 & 5 PAGE 8 PAGE 15 PAGE 23Bussy LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS - NOVEMBRE 2012 n°149 Saint-Georges
  • 2. 4 Vie de la cité11 Dossier15 Vie municipale21 Le magazine22 Sport25 Pratique Sommaire - Edito 3 Plus de 1000m2 4 & 5. Noël à Bussy 6. Saison culturelle : suite… et pas fin! pour nos associations 7. La médiathèque célèbre la fin du monde L 8. Salon du mariage : une 5e édition record e dossier de ce journal est consacré à l’espace 9. Commémoration du 11-Novembre associatif que nous ouvrirons prochaine- 10. Le Secours Catholique se mobilise ment en centre-ville, en lieu et place de l’ancien commerce Marché Plus. Il s’agit là d’un effort considérable pour la collectivité territoriale, puisque ce ne sont pas moins de 1.100 m2 qui seront dédiés, avec un aménagement intérieur approprié, à la danse et à l’expression corporelle en général, du Taïchi à la gymnastique. Il est évident que nous répondons ainsi à un 11 à 14. Métiss’Ages : besoin réel de nos associations, alors que la un nouvel espace dédié aux associations pression fiscale demeure très élevée sur Bussy Saint-Georges. Primo, il ne s’agit pas pour nous d’une dépense d’investissement qui pèse immé- diatement, faute notamment d’accès au crédit, sur les impôts. Nous avons imaginé un montage permettant de contourner un recours excessif à nos fonds propres en demandant à un investisseur de se rendre propriétaire des murs, d’y effectuer les travaux nécessaires, puis de nous les louer. A un prix qui reste largement raisonna- ble, puisque le volume en question a été déprécié en raison des conditions draco- 15. Retour sur la Semaine du goût niennes que le groupe Carrefour, propriétaire de l’enseigne Marché Plus, imposait. 16 & 17. Développement économique : Secundo, et c’est là la suite logique de ces quelques mots sur l’inflexibilité de ça sent la reprise Carrefour, nous apportons une destination à un bien qui sinon serait resté fermé 18. Bussy exposée au Petit Palais longtemps. En effet, afin de ne pas créer une concurrence au Carrefour Market qui 19. Service civique : première recrue auprès des aînés existe place de la Marne, le groupe du même nom a écarté toute activité commer- 20. Bussy endettée ? Bien moins que d’autres… ciale qui aurait pu avoir une dimension alimentaire en cette rue Jean-Monnet. Avec, de surcroît, une volonté de se voir retourner le bien si, soudainement, le marché sur Bussy Saint-Georges le permettait. Qui, dans ces conditions, s’en serait porté acquéreur ? En l’absence de repreneur, nous nous serions retrouvés avec une rue Jean-Monnet privée de son principal pôle d’attractivité, doublé de la ferme- ture de la poste. La municipalité avait donc peur que ne s’y crée un type de no man’s land, une artère en déshérence, propre à générer l’insécurité et l’incivilité. 21. Une cellule d’aide pour les personnes Tertio, le retard pris pour la création du 3e gymnase, sous l’effet conjugué des crises atteintes d’un cancer d’abord financière puis économique de ces dernières années, laissait augurer que nous resterions privés encore au moins une année des espaces nécessaires à l’épanouissement de celles et ceux qui souhaitent pratiquer la danse, la gymnastique d’entretien ou les arts martiaux. Il y avait donc bien urgence. Je me réjouis que nous ayons trouvé une solution rapide, économe et pérenne. D’autant plus qu’elle a été mûrie dans la concertation avec les intéressés : nos services des sports et culturel ont fait approuver par les futurs utilisateurs les plans et les choix des matériaux de ce qui sera désormais baptisé : « Complexe sportif et culturel MetissAges ». 22. Des ceintures noires au Judo Club Est-ce à dire que nous nous contenterons de ces 1000 m2 pour une ville qui connaît, 23. Grand succès des stages multisports sous l’impulsion de l’Etat, un tel développement ? Non, bien évidemment, puisque le 3e gymnase est de plus en plus d’actualité et j’espère qu’au moment où vous lirez ces lignes, après que le permis eût été approuvé, les palissades de chantier seront posées. J’ose espérer que la salle Metiss’Ages apportera une dimension supplémentaire, propre à un développement serein de notre ville et à l’épanouissement des hommes et des femmes qui ont fait le choix d’y vivre. n 25. Tribunes Hugues Rondeau 26. Etat civil Le maire de Bussy Saint-Georges 27. Professions médicales Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 3. 4 Vie de la cité Un Noël à Bussy ! Noël approche à grands pas, et pour le plaisir des yeux, Bussy ne tardera pas à se parer de ses habits de fête avec illuminations, décorations sur les sapins et autres guirlandes. Côté festivités, le programme est des plus alléchants, avec en point d’orgue, la journée du 15 décembre ! Parmi toutes les animations proposées durant la période hivernale, la patinoire est sans doute l’une des préférées des Buxangeorgiens. Mais cette année, la grande nouveauté, le défilé de la Parade Magique de Noël vous séduira et vous entraînera dans un tourbillon féerique. La patinoire de retour sur le Square Vitlina ébutants ou virtuoses du flip, du lutz ou du boucle D piqué, tous les amoureux de la glace pourront chausser leurs patins pour s’élancer sur la patinoire qui sera installée sur le Square Vitlina du samedi 15 HORAIRES DE LA PATINOIRE : Du 17 au 21 décembre de 16 à 19h Du 23 décembre au 6 janvier de 10h à 19h décembre au dimanche 6 janvier. Là, vous pourrez louer Tous les mercredis et dimanches de 10h à 19h vos patins, mais pas les gants qui sont néanmoins obliga- Nocturne, tous les samedis de 10h à 21h toires et qu’il ne faut donc pas oublier ! PRIX : Adultes : 5 euros Ne manquez pas le show d’ouverture présenté par le Club Enfants de moins de 12 ans : 2,50 euros Olympique de Patinage de Courbevoie, le samedi 15 Ados de 12 à 18 ans : 3,50 euros décembre à partir de 18h. Groupe 10 personnes minimum : 3 euros par personne Durant les vacances, de 11h à 13h, plusieurs animations Pass 11 entrées : 45 euros adultes / 22,50 euros enfants seront proposées, telles que le handball sur glace, le hockey, / 31,50 euros ados. le slalom, le relais, le béret, le chat, des jeux d’adresse… A noter : la patinoire sera fermée le 25 décembre Mais attention, les enfants de moins de 12 ans doivent être et le 1er janvier. accompagnés par un adulte. Les commerçants sont aussi de la fête ! LES COMMERÇANTS DE BUSSY ONT EUX AUSSI CONCOCTÉ UNE SÉRIE D’ANIMATIONS, DONT VOICI LE PROGRAMME : Du 15 décembre au 1er janvier : « Grattez c’est Noël » Les commerçants adhérents à l’UCIAB (Union des Commerçants Industriels et Artisans de Bussy Saint-Georges) ont imaginé un jeu qui vous permettra de gagner des bouteilles de Champagne. Vous pouvez y participer en vous rendant du 15 décembre au 1er janvier dans les commerces participants à l’opération et identifiables par un macaron de l’UCIAB. Voici la liste des membres de cette union commerciale : Boulangerie Bruno, Happy Fleurs, Lennys, Delattre Design, M.C.B Coiffure, Les Trois Tilleuls, Le Totem, Atmosphère, Cant Stop, Le Caméléon, Envie dimage, La Plume et lEcran, Boucherie Philippe, Atelier de poterie Kan An Douar, Taxis de Bussy, Côté Broderie. Vous recevrez, lors de vos achats, un ticket à gratter, d’où le nom du jeu. Une Samedi 15 décembre : Animations proposées par les commerçants du quartier 2e chance au tirage vous permettra peut-être de remporter une entrée à Disneyland. ‡ Promenade à dos de poneys de 10h à 16h. Départ devant lancienne "Banque Postale". Samedi 22 décembre 13h-18h : Balade en Calèche ‡ Animation orchestrée par le quatuor de saxophones et le quintette de Les membres de l’association des commerçants de Bussy, en partenariat avec cuivres des élèves du conservatoire Jean-Sébastien-Bach. l’Agence de développement économique (ADE), vous proposent de découvrir le ‡ Jeu concours le samedi 15 décembre de 9h à 17h, organisé par FONCIA centre-ville de Bussy en calèche entre la Grand’ Place et la rue de l’Aviateur Martel. ICV "Dessiner la maison du Père Noël" avec un cadeau remis à chaque partici- Points de départ : Grand’ Place, rue de l’Aviateur Martel. pant âgé de 5 à 10 ans. Rendez-vous à lagence ! n Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 4. Vie de la cité 5 Le 15 décembre, journée festive ! Afin de célébrer le début de ces festivités, l’Office de Tourisme, nouvellement créé, a concocté un programme tout en couleurs, musique et lumières, afin de nous distraire et nous faire rêver. Venez rencontrer le Père Noël sur le Square Vitlina de 13h à 16h15 ! Ensuite, la magie de Noël sinvitera dans les rues de Bussy, le temps dun spectacle féérique et étincelant qui illuminera les yeux de petits et grands. Venez suivre la parade magique de Noël, au rythme d’un cortège de chars lumineux et de danseurs costumés, inspiré du conte de Noël Casse Noisette. DÉTAIL DU PARCOURS : départ à 16h30 à l’angle de la rue Jean-Monnet et du Bd Antoine-Giroust. Le cortège emprun- tera ensuite la rue Konrad-Adenauer, traversera la place de la Marne, passera devant le RER pour terminer son trajet devant le square Vitlina. A partir de 17h45, square Vitlina : illumination du sapin et animation musicale proposée par « Couleurs cuivres », quintette composé de professeurs du Conservatoire de Musique de la ville. n Stand de crêpes, galettes et boissons chaudes tous les jours dès 15h, du 15 décembre au 6 janvier, sauf le 25 décembre et le 1er janvier Noël en musique !Mercredi 19 décembre à 20h à l’église Notre-Dame du ValConcert de l’Avent par le Conservatoire Jean-Sébastien- BachTraditionnel concert avec les « Jeunes Archets »,le « Mini Symphonique », l’« Ensemble à Cordes »et l’ « Harmonie Cadets ».Jeudi 20 décembre à 20h30 à l’Eglise Notre-Dame du ValGrand concert de NoëlLa Grande Harmonie, l’ Harmonie Junior , l’Ensemble deCuivres ainsi que les chorales enfants et adultes en« Plain-chant ! » du Conservatoire Jean-Sébastien-Bach serontsur la scène pour ce concert de Noël qui promet beaucoup !Samedi 22 décembre à 20h30 à la salle Maurice-KoehlConcert et repas « Chanté Nwèl »,proposés par l’association Ka FraternitéLe "chanté Nwèl" de l’association est un moment déchangeset de partage pour célébrer lesprit de Noël. On y chante des cantiques chaque participant. Entrée libre et ouverte à tous.de Noël au son des tambours, et on y partage le repas apporté par Participation : 1 boisson et 1 plat ou 1 dessert n Un Noël solidaire arce que Noël ne se résume pas à des de l’atelier maquillage grimeront les fripons avant P paillettes, mais symbolise aussi l’échange, le partage et la solidarité, plusieurs actions de solidarité seront organisées à Bussy. Le jeudi 20 le début du spectacle. Voici comment commence l’histoire : dans l’atelier du père Noël, Théo la bidouille et son ami le lutin préparent les cadeaux décembre, entre 17h et 21h, le Secours Catho- des enfants. La veille de Noël, un affreux petit dia- lique organise ainsi une vente de bougies sur le blotin vient les dérober… square Vitlina. Quant au CCAS, il présentera Cette journée est réservée aux familles buxangeor- le samedi 22 décembre, de 14h à 18h, giennes, non imposables et/ou monoparentales le spectacle « Bienvenue au royaume de Noël », à (enfants jusqu’à 10 ans). n « Clown ballouner» et un magicien. Les artistes la salle Maurice-Koehl. Vous serez accueillis par le Pour plus de renseignements, contactez le centre communal d’actions sociales au 01 64 66 61 92. Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 5. 6 Vie de la cité SAISON CULTURELLE La saison culturelle est désormais bien lancée. Retour sur deux évènements du mois d’octobre, avec la venue du grand pianiste Claude Kahn en l’église du village et le lancement des Bar(s) en Scène 2012/2013, qui confirment leur succès populaire… BAR(S) EN SCENE 2012/2013 Juste un début… a saison musiques actuelles a été décla- soutenir, encourager et découvrir des grou- MARIE et ROSELINE et ses musiciens. L rée officiellement ouverte le samedi 13 octobre au Duplex Café. Le succès ren- contré l’année dernière ne s’est pas démenti pes de musiques aux sensibilités éclectiques : du rock avec le groupe YONHI, de la chan- son et du blues avec Lionel LUMBROSO, A l’issue de ce premier Bar(s) en Scène, quatre groupes de Bussy Saint-Georges seront coachés par des professionnels des musiques à l’occasion de ce premier rendez-vous de la de la variété internationale avec LAUREN, actuelles. Beaucoup d’autres dates, d’autres saison. Plus de 130 personnes, familles ou du pop/rock avec les VELVET NIGHT et les lieux, d’autres groupes...Affaire à suivre : amis, mais avant tout mélomanes, sont venus STEAK FIVE et enfin de la pop/folk avec ouvrez grand vos oreilles ! n Claude Kahn, un pianiste très éclectique ianiste de renommée internationale, Claude KAHN est aussi un P immense concertiste. Le public buxangeorgien a pu le constater le dimanche 21 octobre en l’église du village. Son jeu d’une souplesse inimitable et d’une ingéniosité incroyable font de ce virtuose du piano un artiste de référence qui passe les années, les époques et les modes en se réin- ventant à chaque note. Reconnu dans le monde pour ses interprétations de la musique romantique et de la musique française, Claude Kahn est éga- lement un spécialiste de l’oeuvre de Frédéric Chopin. Lors de ce concert exceptionnel, il a interprété un large répertoire allant de Debussy à Fauré, de Ravel à Chopin, pour le plus grand plaisir d’un public venu en nombre. Précocement glorieux grâce à ses prestations victorieuses, dès lâge de quinze ans, aux prix internationaux de Genève, Naples et Budapest (Prix de la meilleure interprétation de la Campanella lors du concours Franz Liszt en 1956), Claude Kahn est aussi connu du grand public pour le célèbre concours qui porte son nom. n Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 6. Vie de la cité 7 L’ACTUALITÉ DE LA MÉDIATHÈQUE En décembre, les bibliothécaires anticipent la fin du monde prévue par les Mayas le 21 en organisant une exposition science-fictionnesque tout au long du mois ! Cette fin d’année sera également marquée par le lancement d’une nouvelle animation : «Plume seine-et-marnaise».La fin du mondeapproche! n décembre, la médiathèque s’organiseE pour survivre à la fin du monde prévue par les Mayas, rappelons-le,le 21 décembre 2012 ! Avant cette cata-strophe, précipitez-vous à la médiathèque pouradmirer une exposition sur le thème de la science- Le samedi 8 décembre à 16h, les bibliothécaires vous feront découvrirfiction, prêtée par la Bibliothèque Départementale des romans se déroulant dans un monde apocalyptique ou post-apocalyp-des Yvelines, entre le 4 et 29 décembre. Par ailleurs, vous tique lors d’un thé littéraire spécial science-fiction.pourrez consulter la sélection des œuvres (livres, CD, films) à découvrir Le samedi 15 décembre à 16h, venez frissonner lors de la projection d’unabsolument avant la fin du monde. Celle-ci a été établie à l’aide de vos listes film catastrophe.personnelles, que vous pouvez déposer dans l’urne prévue à cet effet, Enfin, le mercredi 19 décembre à 16h, les plus petits (à partir de 5 ans)ou envoyer par mail, jusqu’au début du mois de décembre. viendront se faire peur en écoutant des contes fantastiques.n Les « plumes » du département à l’honneur a médiathèque vous propose une nouvelle ani- lors de son service militaire. Ce pays lui a laissé des souvenirs indé- L mation, baptisée «Plume seine-et-marnaise». Il s’agit d’un rendez-vous avec des textes litté- raires d’aujourd’hui écrits par des auteurs du dépar- lébiles et de très fortes amitiés, dont on retrouve de nombreuses traces dans ses écrits. Il a notamment publié deux ouvrages qui se déroulent dans ce pays : un roman pour adolescents et adultes tement. Cette rencontre sera ponctuée par des Mathieu et l’enfant du Rwanda, publié chez L’Harmattan et échanges avec l’écrivain, des lectures d’extraits de ses récemment un autre récit pour adultes Butaré Boîte postale 315 textes et d’une séance de dédicaces. Le vendredi aux Editions Ruisseaux d’Afrique. Les bibliothécaires vous invitent 7 décembre à 19h30, l’auteur Arnaud Dangoisse à venir explorer son champ littéraire. La rencontre promet d’être sera le premier invité. Professeur des écoles et direc- riche et le dépaysement assuré ! n teur d’école depuis de nombreuses années, il a Pour adultes et jeunes à partir de 15 ans. séjourné durant deux ans en Afrique, au Rwanda, Réservation conseillée et renseignements au 01 64 67 47 00Mois des déchets:le bilan n octobre, la médiathèque s’est engagée dans la protection de l’environne-E ment en articulant ses animations autour de la gestion des déchets. Tout au long du mois, les bibliothécaires ont fait visiter aux écoliers les expositionspour les sensibiliser au sujet. Le SIETREM et Viviane Benoit, du service dévelop-pement durable de la mairie, ont partagé leurs connaissances et leurs conseils avecle public présent lors de leur intervention. Les enfants ont pu jouer à des jeux desociété pour apprendre à trier les déchets en s’amusant. Enfin, petits et grands sontrepartis de l’atelier recup’créative, animé par La Débrouille, avec de nombreuxobjets créés sur place, et des idées plein la tête ! n MÉDIATHÈQUE DE L’EUROPE 6, avenue du Général-de-Gaulle Tél : 01 64 67 47 00 Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 7. 8 Vie de la cité SALON DU MARIAGE Record d’affluence pour la 5 e édition out ce quil faut savoir et faire pour réussir le plus beau jour de sa vie: T tel était lobjectif du5e Salon du Mariage de Bussyorganisé par NatAgency, qui a eu lieu les 12 et 13 octobre à la salle Maurice-Koehl. Une 5e édition très réussie, marquée par un record daffluence, deux magnifiques défilés, des exposants variés et très satisfaits et de nombreuses animations : un groupe de Gospel, des danseurs de salon, un lâcher de lanternes célestes, une animation pyrotechnique, une danseuse orientale et un danseur oriental... Pas de doute, ce salon est bel et bien devenu incontournable dans le planning des événements de Bussy ! Des dragées aux alliances en passant par le photographe, le traiteur, le bouquet, la robe et le costume, la décoration et lorganisation, vidéo, son et lumières, liste de mariage, voyages de noces : 25 exposants étaient au rendez-vous, permettant aux nombreux visiteurs d’y trouver Robert Msili, conseiller tout leur bonheur ! Comme de coutume, 2 défilés municipal qui en connaît un de robes de mariées, costumes de mariés et robes rayon sur la célébration des mariages, prononce chaque de cortège étaient également au programme afin année le discours d’introduc- de présenter la nouvelle collection 2013. Un salon tion de ce salon, aux côtés très convivial, classe et surtout où lon trouve tout de Nathalie Bonnassie- pour réussir son mariage… n Hoummane, l’organisatrice. Organisation : NATAGENCY, 46 avenue André-Malraux à Bussy Tél : 06 98 04 26 01 Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 8. 9 COMMÉMORATION DU 11-NOVEMBRE Hommage aux morts pour la France å Pour ne jamais oublier cette tragédie, les membres du Conseil Municipal des enfants  Robert Msili a rendu hommage aux soldats de sont chaque année associés à cette cérémonie. Bussy Saint-Georges qui ont péri au cours d’un des conflits les plus sanglants de l’histoire. d’horreur, d’angoisse, de souffrance, de privation, de combats atroces d’une violence inouïe et jamais connue jusqu’alors sur le continent euro-  péen. Quatre années qui virent disparaître plu- sieurs générations. Bien que victorieuse, la France est sortie meurtrie et ruinée de ce conflit : pris le chemin du cimetière pour écouter les dis- 1 400 000 morts dont 600 000 victimes civiles ; cours des élus. « Bussy Saint-Georges a payé son 630 000 veuves et 700 000 orphelins de guerre. tribut à la Grande Guerre, puisque notre com- Plus de 3 millions de blessés, de mutilés, d’aveu- mune a perdu beaucoup de ses fils lors de ce conflit gles, de gazés que l’histoire retiendra sous le nom å sanglant, a déclaré Robert Msili. Ces noms particulièrement évocateur, mais sinistrement inscrits dans la pierre, gravons-les aussi dans notre tragique, de gueules cassées. » C’est pour ne cœur, afin que nos enfants ne nous demandent jamais oublier cette tragédie que l’Amicale desI ls étaient une nouvelle fois nombreux à jamais pourquoi, en ce jour d’automne, ils n’ont Anciens Combattants convie chaque année à venir se recueillir devant le Monument aux pas école et pourquoi, au milieu des feuilles qui cette commémoration les jeunes élus du Morts de Bussy Saint-Georges en cette tombent, tant de drapeaux tricolores s’élèvent. » Conseil Municipal des Enfants. A l’issue de lamatinée du 11 novembre, désormais institué Marseillaise jouée par les musiciens dupar une loi de février 2012 journée de «commé- « Cette date du 11 novembre 1918 marqua à Conservatoire Jean-Sébastien-Bach, ceux-ci,moration de la Grande Guerre et de tous les jamais les consciences des hommes et des femmes accompagnés des élus de la ville, sont d’ailleursmorts pour la France ». Menée par l’Amicale qui vécurent cette période tragique, affirma allés fleurir les 33 tombes des soldats buxan- georgiens disparus durant cette Grande Guerre. ndes Anciens Combattants du président Robert quant à lui Dominique Bijard, conseillerMsili, le cortège d’une centaine de personnes a municipal. L’Armistice mit fin à quatre années Salon des vins et produits du terroir du Lions Club es amateurs de bonne chère s’étaient donné rendez-vous les 26, 27 se sont déplacés pour déguster (et plus si affinités!), quantité de produitsL et 28 octobre à la ferme de la Jonchère pour le désormais tra- ditionnel salon des vins et produits du terroir organisé parle Lions Club de Lagny/Val-de-Bussy. Plus d’un millier de visiteurs de la ferme, gastronomie du terroir et vins fins. Les bénéfices de ce salon ont comme de coutume été reversés aux œuvres du Lions Club. n  å å Le Lions Club s’est forgé au fil des ans une solide liste de contacts auprès de viticulteurs, qui reviennent chaque année  Hugues Rondeau, Jean-Claude Lamagnère et Dominique Bijard côté avec grand plaisir à la Jonchère.Bussy, sans oublier Guy Jelensperger, maire de Guermantes, et Fredéric Mac Kain, ancien sous-préfet de larrondissement de Torcy. Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 9. 10 Vie de la cité La pauvreté à tous les visages, l’action du secours catholique aussi! a mission essentielle du Secours ou oeuvrant dans un domaine similaire L Catholique depuis 60 ans est d’agir sur les causes de la pauvreté en sengageant avec les personnes qui la subissent. Très pré- (les Restos du Cœur, la Croix Rouge, le Secours Populaire, le CCFD, etc…). Un certain nombre de sympathisants aide sente à Bussy, l’association propose de nom- également le Secours Catholique pour des breux services aux Buxangeorgiens avec : Ë Un groupe alphabétisation, qui opérations ponctuelles, comme les collectes alimentaires ou la vente de bougies de Noël, compte 14 bénévoles, et reçoit près dune et c’est également très appréciable. centaine de personnes. Ë Un groupe accompagnement scolaire « Aidons-nous les uns les autres… », le slogan de la collecte 2012, est une invitation de 16 bénévoles qui sont au service denvi- à se sentir chacun et chacune appelés à parti- ron 30 élèves. ciper d’une façon ou d’une autre, à construire Ë Un groupe accueil, fort de 15 béné- un monde plus solidaire. Le contexte actuel de rigueur est inquiétant, car la précarité va voles, qui reçoit individuellement 25 à 30 malheureusement continuer d’augmenter. personnes chaque semaine, les accompagne C’est donc aux initiatives personnelles et col- dans leurs démarches vers le travail, lectives au travers d’associations dynamiques le logement, la santé, lintégration sociale et de porter un message de solidarité, d’atten- leurs droits auprès des institutions tion et d’amour dans notre société, un mes- publiques ou autres organisations. Plus de sage d’espoir pour ceux qui se sentent 260 personnes ou familles accompagnées abandonnés. au total sur l’année. C’est dans ce cadre que Vous souhaitez aider le Secours Catholique sont aussi attribuées aides alimentaires et de Bussy et faire un geste de solidarité ? Il est financières, dons de vêtements, et accueil facile de faire un don en ligne sur le site de vacances pour des enfants. Ë Un groupe Compagnie, avec une www.secours-catholique.org ou envoyer BP455 Paris7. Merci davance ! n un chèque par courrier à l’adresse nationale, quinzaine de bénévoles, qui visite réguliè- rement une dizaine de personnes souffrant de solitude. Enfin, le Secours SECOURS CATHOLIQUE Catholique est membre actif du Centre Communal d’Action Sociale de Centre Pastoral Notre-Dame du Val Bussy, et en relation fraternelle avec d’autres mouvements de notre secteur 33, boulevard Thibault-de-Champagne - Tél: 01 64 66 75 06 L’écrivaine Claire Ly en visite à Bussy e Rotary Club Val-de-Bussy a organisé le 23 octobre dernier, Claire Ly, mère de trois enfants, vit en France depuis 1980, où elle est arrivée L en l’église Saint-Georges, une conférence, avec comme intervenante, Claire Ly, Cambodgienne d’origine ayant acquis la nationalité française. Le thème de cette conférence était : «Héritiers de plusieurs cultures… comme réfugiée politique, après avoir passé 4 ans dans les camps Khmers rouges. Elle est actuellement enseignante à l’ISTR de Marseille. Elle est l’au- teur de plusieurs livres et a déjà tenu plus de 350 conférences à travers le monde. Pleinement citoyens… » Près de 70 personnes étaient présentes pour écouter la conférencière. Par une réflexion sur l’expérience qu’elle a vécue, avec sa connaissance de deux cultu- res et sur l’enrichissement qu’est pour elle la rencontre de deux religions, elle a témoigné d’un regard original sur la manière de se construire pour tout citoyen. Ce témoignage, fort d’une expérience dramatique, mais assumée avec courage et détermination, (perte de son mari et de ses parents), a permis à l’assistance de mieux comprendre les difficultés d’assumer une nouvelle culture. Plusieurs personnes d’origine asiatique et notamment cambodgienne, venues écouter la conférencière, ont pu poser des questions et échanger longuement avec elle, lors de la dédicace de ses livres. n Claire LY est l’auteur de : La Mangrove, à la croisée des cultures et des religions, Ed. Siloé, octobre 2011 Retour au Cambodge, chemin de liberté d’une survivante des Khmers rouges, Ed. de l’Atelier, 2007 Michel Renault, président 2012/2013 du Rotary Club Val-de-Bussy, Kosâl et Moni, Enfants du sourire, Ed. Siloë, Novembre 2007 a présenté à l’assemblée une courte biographie de Claire Ly. Revenue de l’enfer, Quatre ans dans les camps Khmers rouges,Ed. de l’Atelier, 2002 Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 10. Dossier 11 Au cœur de la ville, un nouvel espace dédié aux associations i Bussy est une ville jeune, la vie associative est à son image : dynamique et en S constante évolution. Avec une offre d’activités diversifiée, 133 associations au total, et toujours plus d’inscriptions, la commune compte à ce jour 7300 licenciés sportifs et près de 2200 adhérents aux associations culturelles. A travers l’ouverture de l’Espace Metiss’âges, la volonté de la mairie est d’inscrire ce dynamisme au cœur de la ville et d‘offrir des espaces adaptés aux pratiques sportives. nauguré le 1er décembre, l’ESPACE MÉTISS’ÂGES est réparti en dispensent désormais leurs cours dans ces nouvelles salles. De quoi réjouirI deux bâtiments attenants (anciennement Marché Plus et Crédit Lyonnais), à l’angle des rues Jean-Monnet et Konrad-Adenauer,soit une surface totale de 1100 mètres carrés. Après six mois de travaux, Dung Hua, professeur de Viet Vo Dao pour l’association de Vovinam et ses 90 adhérents à Bussy, l’un des clubs de combat les plus dynamiques d’Ile-de-France : « Depuis de nombreuses années, on voit bien que la villel’ancien Marché Plus contient désormais six salles, dont deux dédiées mobilise ses efforts pour le développement du sport et c’est une bonne chose. Maisau conservatoire de danse de la ville et quatre aux associations. il est vrai que le nombre de salles n’avait guère évolué. Or, le nombre de licen-De l’autre côté, donnant directement sur la Grand’Place, l’ancien Crédit ciés a explosé. L’ouverture de l’Espace Métiss’âges représente une évolution posi-Lyonnais rassemble l’Espace Jeunes et une salle pour les associations tive pour mon club d’ici la construction du dojo dans le prochain gymnase »,culturelles. Le tout forme l’Espace Métiss’âges, que les Buxangeorgiens se réjouit Dung Hua, qui profitera des créneaux acquis le week-end pourde tous âges auront plaisir à fréquenter au centre de la ville. organiser dans les meilleures conditions, des passages de grade et propo- ser des stages techniques pour entraîner les adhérents à des niveaux de compétition nationaux et internationaux.Soutenir le développement du sport à BussyL’espace Métiss’âges est avant tout consacré à la danse, à la gymnastiqued’entretien, à l’expression corporelle et aux arts martiaux. Installer « l’Espace Jeunes »«C’est l’une des particularités de Bussy : il y a beaucoup de licenciés dans ces au cœur de la villedisciplines. Avec l’Espace Métiss’âges nous avons souhaité accompagner leur Attenant à ces six salles, l’Espace Jeunes va également contribuer à la vita-développement en proposant une structure adaptée », explique Lynda Amami, lité du nouvel espace en prenant place dans les anciens locaux du Créditadjointe au maire déléguée aux sports. Ainsi, une trentaine d’associations Lyonnais, 4 rue Adenauer. Ce lieu de rendez-vous peut réunir 50 jeunes Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 11. 12 Dossier dans des conditions d’accueil idéales avec deux salles d’activités, une salle d’informatique et une tisanerie pour favoriser les échanges dans un espace convivial, sur une surface totale de 150 mètres carrés. Les 11/14 ans et les 15/17 ans y trouvent des ateliers adaptés à leur tranche d’âge (voir encadré). Redynamiser le centre-ville Si le but premier de la réalisation de l’Espace Métiss’âges est d’offrir un espace adapté aux activités des associations, l’objectif est aussi de redyna- miser le centre-ville dans le secteur de la Grand’Place. « En effet, chacun peut imaginer que cet afflux de Buxangeorgiens représente un atout pour le commerce en centre-ville », se félicite Claude Louis, Maire Adjoint à la Hugues Rondeau, Claude Louis et Lynda Amami Culture de la ville. découvrent les nouvelles salles associatives lors d’une visite de fin de chantier. La mairie a d’abord racheté Marché Plus après le déménagement du magasin Place de la Marne : « L’enseigne Carrefour refusait de céder ses anciens bâtiments La mairie a d’ores et déjà pris la mesure du problème avec l’aménagement pour une activité commerciale qui aurait pu être concurrente. de nouvelles places « dépose-minute » à l’entrée de l’Espace Metiss’âges et Nous avions donc un bâtiment vide en centre-ville. Très vite, nous est venue l’idée la mise en place de parkings à vélos. Enfin, de nombreuses places de sta- d’aménager ces locaux pour les mettre à disposition des associations», explique Claude de Métiss’âges, comme l’illustre le plan publié en page 14. n tionnement en zone bleue et verte restent à disposition dans les environs Louis, avant de poursuivre : « Nous ne négligeons pas le problème de stationnement que cela va sûrement occasionner dans les premiers mois. C’est pourquoi, la réhabi- litation du parking souterrain de la Grand’Place devient plus que jamais cruciale et Pour plus de renseignements sur ces nouvelles salles associatives, nous y travaillons. En attendant, j’en appelle au civisme de chacun et j’espère que cet contactez le service des sports ou le service culturel au 01 64 66 60 01 ou par courriel à sports@bussy-saint-georges.fr et culturel@bussy-saint-georges.fr équipement sera l’occasion de faire évoluer nos habitudes en privilégiant, quand c’est Retrouvez la liste de toutes les associations utilisant lespace Métissâges dans possible, les modes de transports doux». un encart spécial en fin de journal. Avec Métiss’âges, le conservatoire de danse à la pointe e département danse du conserva- Le directeur de l’établissement, Dominique danse du conservatoire compte actuellement L toire Jean-Sébastien-Bach dispose désormais de ses propres salles. En effet, les salles Vaslav-Nijinski (101m²) Daucet, voit également dans cette ouverture une opportunité remarquable : « Je vais pou- voir équiper ces salles d’un piano, d’une 135 élèves de 4 à 12 ans, avec environ 40 inscriptions supplémentaires chaque année. Pourtant, en 1999, il avait dû être et Pina-Bausch (85 m²) de l’Espace sonorisation adaptée à la danse, d’un écran fermé faute d’espace adapté. « En 2009, Métiss’âges sont entièrement consacrées plat pour permettre aux danseuses de répé- nous avons rouvert dans des conditions loin aux cours de danse moderne et classique ter les chorégraphies d’examen et visionner d’être optimum. Recentrer la danse sur un de l’établissement culturel. Nadège les grands ballets. Des conditions de travail seul site devrait cette fois permettre à la dis- Paineau, coordinatrice danse du conser- et d’apprentissage qui n’étaient pas envisa- cipline de s’épanouir et de rayonner sur la vatoire de Bussy, ne cache pas son enthou- geables auparavant, quand les cours se ville et au-delà, avec toujours l’exigence que siasme : « C’est une vraie entité danse qui déroulaient sur des lieux d’emprunt comme comporte l’enseignement en conservatoire», peut exister à travers ce nouvel espace. les gymnases. » Jusqu’à cette ouverture, il fal- rappelle le directeur du conservatoire. Offrir un lieu, c’est poser un ancrage conc- lait composer avec un taux d’occupation des ret pour la danse à Bussy Saint-Georges ». salles des gymnases saturé. Désormais, Chaque année, les danseuses du conserva- Et de souligner la qualité des équipements le conservatoire aura toute latitude dans le toire de Bussy participent à un spectacle de à disposition : « Un architecte spécialiste choix des créneaux de cours. Et puis, la pro- la programmation culturelle. Ainsi, vous des sols d’opéra a travaillé à ce projet : ximité de l’espace Métiss’Ages et du conser- retrouverez les jeunes danseuses sur les plan- vatoire est un autre avantage, selon Nadège «Danses des amours tragiques».n dans la salle Vaslav-Nijinski, il y a un sol ches le samedi 2 février à 20h30 pour adapté au classique, pointe et demi- Paineau, pour qui le stationnement n’est pas pointe ; et dans la salle Pina-Bausch, un un problème majeur : «Les parents sont très Renseignements auprès du Conservatoire Jean- sol adapté au travail pied nu pour la danse contents», assure la coordinatrice danse. Sébastien-Bach au 01 60 21 36 00 ou par courriel moderne contemporaine ». En constante évolution, le département à conservatoire.jsbach@bussy-saint-georges.fr Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 12. Dossier 13 L’Espace Jeunes s’installe en centre-ville cette année sera la prévention. Ce thèmeL’ Espace Jeunes est ouvert les lundis, mardis, vendredis de 16h à 19h, les abordé de manière humoristique a pour but de sensibiliser les jeunes sur les problématiques mercredis, les samedis de 13h30 à qu’ils peuvent rencontrer au quotidien. La paru-19h et les vacances scolaires de 13h30 à 19h. tion de ce projet se fera une fois par mois.Désormais situé au sein de l’Espace Métiss’â-ges, 4 rue Adenauer, cet espace propose toute La Focel qui gère l’Espace Jeunesune gamme d’activités pour les 11-17 ans. propose également des sorties :Ë L’atelier « Construction » donne aux « Sorties à sensation » (« accrobranche », parc d’attraction, manoir de paris …),jeunes l’occasion de créer, de rechercher les « sorties culturelles » (musée, spectacle,moyens de faire eux-mêmes, pour cette exposition …) et «sorties sportives »saison, leur véhicule. Une course est prévue (piscine, inter-jeunesse, tournoi …)en fin d’année, pour finir en beauté…Que le meilleur gagne!! Et des soirées...Ë L’atelier « Hip hop » ouvre ses portes aux Le 5 janvier 2013 soirée « New Swagg » salle Maurice-Koehl. L’équipe vous attend dejeunes débutants de cette danse, comme aux Venez nombreux ! n 20h à 0h00 avec plein de cadeaux à gagner.plus expérimentés. Les plus curieux se verront pro-poser des scènes, des Battles et des expositions.Ë L’atelier « BD manga » permet aux jeunes Renseignements au 01 60 94 72 61 ou par mail à al.espacejeune@focel.netde créer une mini bande dessinée dont le sujet Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 13. 14 Dossier Stationnement, mode d’emploi vec l’ouverture de ces deux nouvelles structures, la muni- A cipalité a veillé à renforcer l’offre de stationnement en centre-ville. Une réflexion a ainsi été menée pour répondre aux attentes des usagers. Rappelons que pour le stationnement de courte durée, inférieur à 2h, les adhérents peuvent stationner sur les zones bleues, matérialisées sur le plan ci-dessous, en mettant le nouveau disque européen disponible en mairie. Pour les usagers des espaces associatifs, adhérents, professeurs qui ont besoin de station- ner plus longuement, ils peuvent, en mettant le disque correspondant, utiliser les places situées en zones vertes. En outre, afin que les accompagnateurs puissent déposer en toute sécurité les adhérents et éviter la congestion de la rue, deux places en arrêt minute vien- nent d’être créées face à l’espace Metiss’âges. réalisés courant du mois de janvier 2013. Enfin, pour favoriser les Une place convoyeur de fonds existe aujourdhui face à lancienne déplacements à vélo et permettre de les garer en toute sécurité, Poste, rue Jean-Monnet. Cette place étant aujourd’hui inexploitée, deux racks de 5 places vont être installés début décembre, soit un elle va être supprimée et l’emprise sera utilisée pour créer des places devant le local associatif et un autre au coin de la rue Jean-Monnet de stationnement en zone bleue. Les travaux sur cet espace seront et de la rue Konrad-Adenauer, devant l’espace jeunes.n Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 14. Vie municipale 15 Semaine du goûtPour nous rappeler ce que la nature nous offre å Les enfants ont apprécié les petits jeux mis en place lors de cette journée d’anima-  L’association Friends tions. International était étroi- tement associée à cet évènement. L’occasion de présenter son livre de recettes laotiennes paru il y a quelques mois. aux enfants des rues. Cette journée d’anima- tions était aussi l’occa- sion d’un atelier l’occasion de la Semaine du goût, la ville a invité petits et grands àA « Agenda 21 », pendant venir découvrir ou redécouvrir les richesses offertes par les jardins, lequel les habitants ont les vergers, les champs… d’ici et d’ailleurs ! Dégustation de fruits et eu la possibilité de venir transmettre leurs avis sur les actions à engagerpâtisseries asiatiques, épices et plantes aromatiques de nos jardins à reconnaî- dans la ville concernant le développement durable.tre à l’aveuglette, ou encore donner le nom aux différentes variétés de pommes : Et tout ceci, en compagnie de l’association Originails Seed’s, qui avait concoctételles étaient les activités organisées pour redécouvrir la biodiversité et les servi- une soupe avec les légumes du jardin expérimental de l’Ile-Mystérieuse.ces qu’elle nous rend pour notre alimentation. Fabienne, fondatrice de l’association, était venue accompagnée de musiciensLa découverte ne s’arrête pas là. Les Buxangeorgiens ont pu également appré- et d’un groupe d’enfants, qui ont proposé un spectacle amusant sur le thèmecier le stand d’apiculteurs, qui leur ont présenté leur métier, et rencontrer les de la journée !membres de l’association Friends International, venus présenter leur livre derecettes laotiennes, « Des Abeilles aux lianes poivrées » et autres objets asiatiques, Bonne humeur et convivialité, tout était réuni pour passer un bon momentdont les produits de la vente servent à apprendre le métier de la restauration autours des saveurs d’ici et d’ailleurs ! n Les enfants des accueils de loisirs se transforment en « petits chefs cuistots »! epuis la rentrée scolaire, les enfants des mande, à en faire saliver bien des adultes, fut lesD accueils de loisirs de Bussy se transfor- ment en apprentis chefs durant lapause méridienne et l’accueil périscolaire, à tra- desserts. Les enfants ont découvert de multiples desserts à travers différents types d’animations : théâtre, jeux, création artistique, Memory desvers plusieurs projets mis en place par la muni- desserts, lecture du Conte « Hansel et Gretel »,cipalité et l’équipe d’animation de la FOCEL. création de bonshommes fruités et enfin unEn effet, les enfants du Clos-Saint-Georges, des concours de dessins : « Dessine ton dessert idéal ».Violennes et de Jean-de-la-Fontaine participentau projet « Un fruit pour la récré », initié par Et afin de terminer en beauté les animationsle Ministère de l’Agriculture et par la ville de sur le thème du goût, l’accueil de loisirs duBussy. Ce projet, mis en place par l’équipe d’a- Clos Saint-Georges et de Louis-Braille ontnimation de la FOCEL sur le temps de la pause organisé un concours « Master-Chef », où lesméridienne (temps du midi), propose de faire enfants se sont affrontés pour confectionner ledécouvrir par des jeux ludiques aux enfants dif- meilleur dessert sur le thème du chocolat.férents fruits et légumes, tels que le pample- Le jury, composé de trois personnes très chan-mousse rose, les radis, l’ananas et bien d’autres ceuses, a départagé les enfants sur les critèresencore. Les fruits sont goûtés par les enfants sur suivants : ambiance de léquipe, présentationles accueils du soir après l’école. du plat, participation de tous les enfants, goût et originalité. Toute l’équipe d’animation de laLes enfants ont également participé à la Semaine FOCEL attend vos enfants dans les accueils dedu Goût, du 15 au 19 octobre, sur le temps de la loisirs de la ville afin qu’ils participent aux dif-pause méridienne. La thématique très gour- férents projets. n Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 15. 16 Vie municipale ZAC DE LA RUCHERIE, ENTRÉE DE VILLE, COSTCO… La vie entrepreneuriale sétoffe Plus que jamais, la municipalité sengage pour renforcer son attractivité économique et bâtir un projet de ville global. Ces efforts que la ville a impulsés à travers la création de lagence de développement économique dune part, le lancement du dossier Fisac dautre part, commencent à porter leurs fruits, avec aujourd’hui, le lancement de la ZAC de la Rucherie et demain, la création d’un centre commercial et ludique en bord d’autoroute. Une attractivité qui ne se dément pas Il faut dire que les perspectives ne manquent pas. Avec le projet dimplan- tation du groupe américain Costco et la création dun centre commercial axé sur les activités ludiques et loisirs, cest la récompense dun long travail de prospective afin de doter Bussy dun projet de ville alliant activité, dyna- misme et innovation. Cest aussi la confirmation de lattractivité de notre commune. Et enfin, la vitrine d’une ville moderne et en expansion que chacun verra en bord d’autoroute. Une attractivité qui profitera à tous. « Ce projet de centre commercial ludique et loisirs articulé autour de Costco répond à une réflexion globale engagée depuis plusieurs années afin de constituer lépine dorsale du dynamisme local avec lentrée de ville et un centre-ville redy- namisé, affirme Hugues Rondeau, le maire de Bussy. En effet, nous ne pou- vions engager un tel projet sans relancer le commerce en centre-ville, cest pourquoi nous avons monté le dossier Fisac de redynamisation du centre, en lien avec la CCI et lassociation des commerçants, lancé également de façon concomitante la création de deux équipements publics, engagé un nouveau marché forain face à la gare et la rénovation du parking Grand’Place, le tout accompagné dune concertation sur le stationnement.» l’entrée de ville lancé en parallèle. Accompagné de la création de la ZAC Un projet de ville au futur de la Rucherie, ses 8 millions deuros de rentrées fiscales et ses 2500 emplois Ce projet global se comprend également avec la requalification du pôle prévus, sans oublier le futur échangeur autoroutier du Génitoy, confirmé gare, parvis des mobilités, sans lequel toute politique de redynamisation récemment par le Ministère des transports, Bussy Saint-Georges se dote est vaine, en lien avec les activités commerciales et bien-être du quartier de des meilleurs atouts pour conjuguer son projet de ville au futur. n Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 16. Vie municipale 17Le secteur est constitué d’un tissu économique déjà présent et dynamique. Il est identifié et bénéficie d’une bonne situation àproximité de l’A4 et de l’A104. L’ouverture du parc d’activités de la Rucherie permettra de répondre aux demandes d’implantationd’entreprises sur le territoire. Le parc d’activités de la Rucherie est destiné à accueillir des sièges sociaux, des activités logistrielles et des PME-PMI. Le parc de la Rucherie comptera environ 2500 emplois. Ce développement économique 594 EMPLOIS 3305 EMPLOIS 1245 EMPLOIS 2500 EMPLOIS permettrait de garantir un équilibre habitat/emplois1950 EMPLOIS (à terme) 2600 EMPLOIS (à terme) (à terme) et d’accompagner le développement résidentiel.Source : EPAMARNE/EPAFRANCE Itinéraire chemin deLimite de la ZAC Traitement paysager Paysagement du bassin Traitement de la façade autoroutière Traitement paysager Projet de cueillette Projet de la et des liaisons douces de récupération des eaux (plantations + architecture) de la frange agricole maison de la nature randonnée Brie Boisée Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 17. 18 Vie municipale Inaugurée le 24 juin dernier, la pagode du Fo Guang Shan a les honneurs du Petit Palais, tout comme lensemble du quartier intercultuel de Bussy. Le quartier cultuel de Bussy exposé au Petit Palais exposition "Dieu(x) mode demploi" a débuté le jeudi 25 octobre religieux : quelle idée se font nos contemporains de la vie après la mort ? L’ et se poursuivra jusqu’au 3 février 2013 au Petit Palais. Elle pro- pose un voyage au travers des religions d’aujourd’hui, telles que pratiquées aux quatre coins du globe et de Paris. On y croise les trois reli- Autant de questions qui sont abordées dans cette exposition, dont l’un des aspects sintéresse particulièrement aux lieux (espace du sacré). gions du Livre (judaïsme, christianisme et islam), mais aussi les religions Dans cette partie, le commissariat souhaitait présenter différents édifices asiatiques (bouddhisme, hindouisme, taoisme…) et l’animisme, religieux (récents et/ou en cours) à travers des maquettes, des vues, de l’Afrique à l’Océanie en passant par les Amériques. des dessins et photographies. Ont été présélectionnés une dizaine de pro- jets en Europe, dont le quartier cultuel actuellement en construction à Comment l’homme se représente-t-il le divin dans ces différents systèmes Bussy. Une autre bonne occasion de se réjouir de cette initiative unique de croyance ? Comment communique-t-il avec lui et dans quel but ? Com- en France, et même en Europe, de réunir en un même lieu différents ment organise-t-il l’espace et le temps pour faire place au sacré ? Quel est édifices religieux. Initiative qui a d’ores et déjà reçu un écho particulier l’impact de la religion dans les activités sociales – rites de passages, contrôle auprès des médias nationaux et internationaux. Dernier exemple en date du corps ? Quel rôle la religion joue-t-elle dans certains des conflits qui avec les deux pages « Grand Angle » parues le mardi 20 novembre dans le embrasent le monde ? Mais aussi, question existentielle qui sous-tend le quotidien Libération.n Le CME en pleine boum! Samedi 27 octobre, la «Bussy Boum» du Conseil Municipal des Enfants (CME) a rassemblé une soixantaine d’enfants, à l’Espace Charles-de- Gaulle de Bussy Saint-Georges. Les jeunes participants ont fait preuve de générosité lors de cette soirée en tarif libre, sur le principe du don à l’association. En effet, cette soirée au profit de « Vaincre la Mucoviscidose » a permis de récolter 310 euros. Au cours de la « Bussy Boum », les jeunes danseurs ont également appris une chorégraphie de la danseuse Yad sur le tube Party Rock Anthelm de LMFAO. Les enfants donneront à découvrir ce travail le samedi 1er décembre 2012, Grand Place à Bussy Saint-Georges, avec la présenta- tion d’un Flash Mob à l’occasion de l’inauguration des nouvelles salles associatives de l’Espace Métiss’âge. es vacances de la Toussaint qui démarrent, de la bonne musique et L une première année de mandat fructueuse… Tous les ingrédients étaient réunis pour que la fête soit au rendez-vous ! Le CME remercie chaleureusement Jérôme, DJ bénévole, qui a large- ment contribué à la réussite de cette soirée. n Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 18. Vie municipale 19 Service civique Laura Sapotille, première recrueE lle est la première recrue du service civique à Bussy. Laura Sapotille, 20 ans, vient d’entamer sa mission à la mairie, au sein du centre communal d’action sociale. Elle y est chargée de prendre contactavec les personnes âgées isolées dans une perspective de lutte contre lasolitude, et de les accompagner dans diverses activités culturelles et de loi-sirs, telles que discussions, promenades, lecture, jeux de société…Laura a entendu parler du service civique il y a quelque temps par uneamie. Elle a cherché à en savoir plus sur le site de l’Agence nationale duservice civique, et est tombée sur une annonce de la mairie de Bussy. Aprèsavoir passé un entretien avec le référent service civique à Bussy, elle a étérecrutée pour une mission de 6 mois, renouvelable une fois. Après uneexpérience de deux ans en centres de loisirs auprès des jeunes, Laura côtoiedésormais au quotidien les aînés. Elle qui avait également déjà travaillé aucontact des personnes âgées se sent très à l’aise avec elles. Et la réciproqueest vraie ! « Après 6 semaines, je ne retiens que du positif de cette expérience,confie-t-elle. J’ai un bon contact avec les personnes âgées, qui ont vu d’unbon œil la mise en place de ce nouveau service. Je suis également en contactrégulier avec le Club des aînés pour diverses missions. »Des missions qui viennent compléter et renforcer l’action du CCASauprès des aînés de la ville. Pour le moment, cinq personnes se sont déjàinscrites à ce service d’accompagnement, et elles fixent avec Laura les acti-vités qu’elles veulent réaliser lors de ces créneaux hebdomadaires.Si vous connaissez des personnes susceptibles d’être intéressées par ceservice, n’hésitez pas à contacter Laura au CCAS, du mardi auvendredi de 10h à 11h30 au 01 64 66 61 92. Laura Sapotille inter- vient chaque semai-3 autres jeunes devraient bientôt suivre l’exemple de Laura en rejoignant la ne auprès des per-mairie de Bussy dans le cadre du service civique, pour les missions suivantes : sonnes âgées de laËAccompagner les jeunes dans leurs démarches de formation, d’emploi ville pour les accom- pagner dans leurs différentes activités.et de loisirs, en lien avec le Point Information Jeunesse (PIJ)ËDévelopper des projets intergénérationnels au sein du service jeunesse Le recrutement est en cours.ËContribuer au renforcement de la coopération et de la solidarité inter- Pour plus de renseignements, contactez Gislain Boungou-Boko, responsable du service civique à Bussy au 01 60 94 72 94 ou par mail à cette adresse :nationales gislain.boungou-boko@bussy-saint-georges.fr Brigade verte : un service de plus en plus prisé par les Buxangeorgiens a brigade verte vient de connaître un mois record ! Avec 216 bennes L ramassées tout au long du mois d’octobre, les 6 agents composant cette brigade n’ont en effet pas chômé. Lancée il y a un an et demi, la brigade verte est désormais opérationnelle 7 jours sur 7. Deux équipes tournent en alter- nance dans les rues de la ville, du lundi au jeudi de 7h30 à 20h, les vendredi et samedi de 7h30 à 14h30 et le dimanche de 8h à 15h. Un deuxième camion a même été acheté pour faire face à la demande. Si vous avez des encombrants, objets volumineux et autres déchets verts à évacuer, n’hésitez pas à faire appel à leurs services. Pour leur faciliter la tâche, merci de veiller à ne pas dépasser les 20kg et de déposer vos encombrants en fagots. n Pour contacter la brigade verte, composez le 01 60 94 70 00 ou le 06 83 03 46 62 Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 19. 20 Vie municipale Bussy Saint-Georges, ville très endettée?... … Certainement moins que d’autres! Le Journal du Net a récemment publié une enquête sur les villes les plus endettées de France, classant Bussy dans le top 10 de ce palmarès peu enviable. C’est faire peu de cas de la situation particulière de Bussy Saint- Georges, ville indépendante n’adhérant pour l’instant à aucune intercommunalité. Il est ainsi aisé de démon- trer que dans sa situation de ville nouvelle en plein essor, l’endettement actuel de Bussy est très raisonnable… es Buxangeorgiens supportent entièrement la dette de leur ville, mais ils plus endettée et Combs-la-Ville un peu plus. Seule la commune de Roissy- L ne supportent que cette dette ; la grande majorité des autres communes, en adhérant à une communauté de communes ou d’agglomération, mutualise leurs investissements et en conséquence, leurs habitants payent non en-Brie présente une dette beaucoup plus faible, mais il faut noter que cette ville est la première de quatre à avoir connu une très forte expansion et que la population y est pratiquement stable depuis plus longtemps. seulement la dette de la commune, mais également celle de la communauté. Pour être valable, toute comparaison doit donc tenir compte de la totalité des dettes DETTE DE LA VILLE DE BUSSY SAINT-GEORGES supportées par les habitants d’une commune, que cette dette soit rattachée direc- tement à la commune ou indirectement par le biais d’une intercommunalité. Toute autre comparaison relève de la désinformation, voire de la manipulation. « Notre accroissement de population entraîne des besoins en équipements lourds (écoles, gymnases, médiathèques, mais aussi voirie, réseau d’assainissement, réseau d’électri- cité publique …) qui ont obligé la commune à s’endetter pour les réaliser, ajoute Jean-Claude Lamagnère. Plus l’accroissement est rapide, plus la commune doit investir, et donc emprunter. Il est évident que l’étude de la dette d’une ville passe obli- gatoirement par l’étude de la dynamique de sa population. » L’endettement de Bussy et de villes comparables Selon les chiffres officiels de l’INSEE, la population de Bussy s’élevait en De quelle dette parlons-nous ? 2011 à 21 402 habitants (en fait, l’INSEE publiant les données deux ans La dette de Bussy Saint-Georges, d’un montant d’environ 65 M€ fin 2011, en arrière, il s’agit de la population de 2009, la population réelle atteignait présente deux composantes : Ë Une dette bancaire classique d’environ 37 M€ contractée, entre certainement 25 000 habitants) ; elle appartient donc à la strate des villes de 20 000 à 50 000 habitants. Il est intéressant de comparer l’endettement au 31 décembre 2011 de Bussy 1996 et 2008 auprès de plusieurs établissements bancaires. Il faut noter avec celui de trois autres villes nouvelles, du même département, similaires par que, contrairement à la situation de très nombreuses collectivités (villes, la taille et la dynamique de développement. Le tableau ci-dessous présente les départements ou régions), la dette de Bussy ne présente aucun emprunt chiffres officiels publiés par le Ministère des Finances, pour quatre commu- dit toxique ; au contraire, ils ont tous été très bien négociés, et les taux nes de référence et les communautés d’agglomérations dont elles font partie : d’intérêts (fixes ou variables) sont parmi les plus faibles au moment de la signature de chaque contrat ; BUSSY TORCY ROISSY- COMBS- Ë Des dettes envers l’Etat (22 M€) et la Région (6 M€), soit un total EN-BRIE LA-VILLE s’élevant à environ 28 M€. Ces dettes, dénommées « différés d’amortis- sement », sont des remboursements d’avances que ces structures ont ver- POPULATION 21 402 22 108 22 352 21 586 sées à la ville pour l’aider dans son développement et notamment dans VILLE SEULE DETTE/HABITANT 3 041 1 222 557 403 les investissements de base ; elles ne portent pas d’intérêts. DETTE TOTALE 65 083 482 27 015 976 12 450 64 8 699 158 Des aides de l’Etat COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DETTE/HABITANT PART DE LA DETTE 0 0 4 207 93 008 356 265 5 923 280 3 201 69 096 786 en chute libre ! Dans les années 1990, les subventions étaient nombreuses pour aider les villes nouvelles à construire les équipements indispensables à leur popula- DETTE/HABITANT 3 041 5 429 822 3 604 tion. Depuis le milieu des années 2000, et particulièrement ces dernières TOTAL années, les robinets ont été fermés et Bussy doit actuellement financer pra- DETTE TOTALE 65 083 482 120 024 332 18 373 344 77 795 944 tiquement sans aide, tous ses investissements. « Ainsi, dire que Bussy Saint- Georges est une des communes la plus endettées de France n’est qu’une fable que Ainsi, en considérant l’ensemble des dettes supportées par les habitants de ces certains voudraient faire croire pour discréditer l’équipe municipale en place ; communes, on se rend compte que par rapport à Bussy, Torcy est beaucoup souhaiteraient-ils prendre la place ? », conclut Jean-Claude Lamagnère. n Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 20. Le magazine 21 Une aide précieuse pour les personnes atteintes d’un cancer Après avoir suivi une formation à l’hôpital Georges-Pompidou sur les soins de support, Nour, pharmacienne à Bussy, et Julien, spécia- liste en onco-esthétique, se mobilisent aujourd’hui pour accompa- gner au mieux les patients atteints d’un cancer. Ils nous expliquent dans cet entretien les raisons de leur démarche.Comment vous est venue l’idée de vous spécialiserdans ce domaine ? Un service encore assez rare dansle département et même sur la région Ile-de-France?‚ NourUn soir, une patiente s’est présentée à la pharmacie et souhaitait renouvelersa prothèse mammaire. Je l’ai sentie perdue, elle me posait beaucoup dequestions, et ne semblait pas avoir reçu les informations nécessaires à unebonne prise en charge dans l’après-cancer. Je me suis rendue compte qu’unservice essentiel manquait sur notre commune. Hormis à l’hôpital, peu d’infor-mations sont à la disposition des patients atteints de pathologies cancéreuses.A l‘issue de leur traitement, les patients sont bien souvent livrés à eux-mêmes,et le retour à leur domicile peut être vécu comme un abandon, après plusieursmois de soins encadrés par le personnel hospitalier. Se former fut la premièreétape essentielle pour prodiguer des conseils adéquats, efficaces et connaî-tre nos limites en tant que pharmaciens. La formation que j’ai suivie sur les soinsde support est pluri-disciplinaire et nous apprend à accompagner la personnemalade, de l’annonce du cancer jusqu’à la reprise d’une vie familiale et pro-fessionnelle, et d’offrir une écoute attentive toujours disponible. Nour et Julien ont suivi une formation à l’hôpital Georges-Pompidou pourMon collègue Julien a, quant à lui, décidé de se former en onco-esthétique. proposer un service de proximité assez rare dans la région.L’image que nous renvoyons à notre entourage en dit long sur notre santé etnotre bien-être. Julien redonne à nos patientes le sourire en leur proposantdes ateliers pour réapprendre à s’aimer, à se faire belle, et leur donne des Nous sommes là pour la leur donner. Nous ne sommes pas du tout dans leastuces pour mieux appréhender cette période délicate. Il leur prodigue de registre de la compassion ou de l’émotion.précieuses astuces pour lutter contre les toxicités cutanées que peuvent avoircertains protocoles de chimiothérapie ou de radiothérapie. Comment faire pour vous rencontrer ? ‚ JulienQu’entend-on par soins de support ? La pharmacie est un lieu public, pas besoin de prendre rdv, toute personne‚ Julien est la bienvenue et avec chacune d’elle nous nous adaptons et nous nousLa maladie cancéreuse et ses traitements engendrent des effets secondaires rendons disponibles. Nous avons aménagé un local à la pharmacie pourqui peuvent avoir d’importantes répercussions sur la vie quotidienne de la per- les accueillir en toute confidentialité. Ces entretiens sont totalement gratuitssonne malade (douleur, modifications corporelles,...) Il est donc important de et donc ouverts à tous. Le cancer touche malheureusement tout un chacun.considérer le soin dans sa dimension globale et d’intégrer les différentes com- A titre d’exemple, le cancer du sein concerne 1 femme sur 8 aujourd’hui.posantes de la personne (sociale, psychologique,...). Proposer à la personne Même s’il demeure l’un des cancers qui se soigne le mieux, être touchée parun accompagnement global et coordonné est l’objectif des soins de support: cette maladie est une épreuve à affronter.ils consistent à mettre à sa disposition, à côté des traitements spécifiques ducancer, des soins et soutiens (prothèses mammaires, prothèses capillaires, ‚ Nourmaquillage approprié, produits d’hygiène recommandés….) qui diminueront Notre objectif est de relayer au mieux le travail des soignants. Le fait d’être 2,les effets secondaires et amélioreront la qualité de vie sans affecter les résultats un homme et une femme, est également important. Cela peut paraître para-des protocoles spécifiques à chaque malade. doxal, mais certaines patientes se sentent plus à l’aise en se confiant à un‚ Nour homme, et l’inverse est vrai. Je suis de plus en plus admirative du courage des personnes que nous avons en face de nous.nChaque patient a sa propre façon d’agir et de réagir devant la maladie, eta bien souvent besoin d’une écoute et d’une réponse efficace à toutes les Pour joindre Nour et Julien :questions qu’il se pose, en dehors du traitement médical proprement dit. Tel : 0164669007 - Email : pharmaciedebussy@gmail.com Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 21. 22 Activités sportives JUDO CLUB Les judokas voient la vie en noir ... et ils aiment ça !!! vec cinq nouvelles ceintures groupe France. Patrick, de son côté, A noires, 2012 est une année haute en couleurs pour le Judo Club de Bussy Saint-Georges. En a confirmé son troisième dan par un passage en examen technique. La remise des ceintures sest effectuée dans le dojo effet, Lucas Brebion, Jérôme Gauthier du club, en présence des membres de la et Adel Pierre ont obtenu leur premier Ligue de judo, de Lynda Amami, maire- dan de judo, tandis quErika Gauthier adjointe déléguée aux sports, de å et Jérémy Froment ont accédé à la cein- Stéphane Barnier, conseiller municipal ture noire de chanbara (secondes ceintu- délégué aux associations sportives et des res noires, dans cette jeune discipline parrains qui n’ont pas manqué de les pour le club). Patrick Senegas a, pour sa féliciter chaudement. Un grand bravo part, été élevé au troisième dan de judo. pour ces judokas qui ont su faire preuve Pratiquant ensemble depuis 12 ans à de ténacité et de persévérance pour obte- Bussy, les trois jeunes judokas gradés se nir ces grades si recherchés ! n connaissent bien. De même, Erika et å Après une petite cérémonie en leur Jérémy ont partagé les mêmes cours de judo avant de se lancer dans laventure du chanbara, il y a cinq ans. Une expé- honneur, les jeunes gradés du Judo club ont posé avec leur beau diplôme, venu rience plus que réussie puisqu’ils sont  La remise de ceinture noire a été un récompenser leur travail et leur courage. parvenus à intégrer, lannée dernière, le groupe élite de Seine-et-Marne. Jérémy,  moment de grande émotion salué par de quant à lui, a été accueilli au prestigieux chaleureux applaudissements. å  Le club d’échecs fait un carton ivertir les enfants et les adolescents ainsi club d’échecs n’est pas passé inaperçu, loin de là ! å Développer une pensée logique, amélio- D que leur famille dans une ambiance conviviale et festive : voilà l’une des ambitions affichées par la Fête de Mi-automne, Avec ses échiquiers géants où sont venus s’op- poser les amateurs et les experts, ses rangées de tables accueillant de jeunes joueurs très concen- rer la capacité à résoudre des problèmes, améliorer l’attention et la concentration : les bienfaits des échecs sont multiples. Avis aux amateurs !  Les élus étaient de la partie : Eric Zenon, organisée tous les ans depuis 5 ans dans notre ville trés sur leurs pions, le stand de MGE a rem- par lAssociation AVB (Amicale des Vietnamiens porté un vif succès. Au final, cette journée fut de Bussy). Très prisé, ce rendez-vous a réuni le 27 une belle réussite pour le club, durant laquelle conseiller municipal délégué aux commer- octobre dernier entre 600 et 800 personnes. de nombreux membres, élus et amateurs d’é- ces, a affronté Claude Louis, maire-adjoint Parmi les multiples stands animés par les associa- checs sont venus se défier et s’opposer aux plus délégué à la Culture et aux Transports. tions culturelles et sportives de Bussy, celui du expérimentés. n L’histoire ne dit pas qui l’a emporté ! Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 22. Activités sportives 23 Fréquentation record pour les stages multisports de la Toussaint å  our occuper les enfants pendant les dernièresP vacances scolaires, les 5 éducateurs sportifs du service des sports ont imaginé un pro-gramme des plus attractifs pour des stages dont lesuccès se confirme d’année en année. Il faut direque les jeunes sportifs, très nombreux à s’inscrire,étaient heureux de retrouver une multitude d’acti- å Une première lors de ces stages de lavités sportives qu’il n’ont pas l’occasion de pratiquerà l’école, comme la boxe française, le handball,  Autre activité proposée par les anima- Toussaint avec une initiation nageur sauveteur.le basket-ball, le badminton, les jeux d’opposition,le futsal, la gymnastique, le base-ball, la course teurs et très appréciée des enfants: le tchoukballd’orientation, le saut en hauteur, le lancer de jave- lot, le relais, le tennis de table... A noter encore le flag A la piscine de Marne-et-Gondoire de Lagny,rugby, une version plus ludique que le rugby, dont les jeunes nageurs ont pu s’initier et pratiquer leil conserve les bases tout en réduisant les contacts crawl, la brasse et l’apnée. Avant de s’amuser libre-physiques tels que le plaquage ou la mêlée. Par ment dans les bassins, ils ont dû relever plusieurs ils attendent de pied ferme les prochains stages mul-ailleurs, le tchoukball, autre sport apprécié des défis comme celui de réussir à nager sans bouger les tisports, qui devraient se tenir pendant les vacancesenfants, est un mélange de volley-ball, de handball jambes, en sollicitant uniquement les muscles des d’hiver, du lundi 4 au vendredi 15 mars. Et pour cetet de squash. La règle du jeu est de marquer des bras. Et pour la toute première fois, le stage été, les amoureux de la vague peuvent se réjouir !points en faisant rebondir un ballon dans un cadre, «Sauveteur Nageur» leur a permis d’apprendre Le service des sports organise un séjour surf enune sorte de trampoline, installé à chaque extrémité les techniques pour repêcher et remorquer un man- Vendée, pour les 10-13 ans, du 8 au 12 juillet.ndu terrain, de telle sorte que ladversaire ne puisse nequin placé au fond de l’eau. Heureux après s’être Renseignements auprès du Service des sportsrattraper le ballon. dépensés de manière ludique et pédagogique, au 01 64 66 60 01 Comme à leur habitude en fin de compétition, les jeunes athlètes du BSGA étaient fiers de déployer les couleurs de leur club. ATHLÉTISME Belle performance du BSGA à la finale nationale EquipAthlé reux a accueilli les 27 et 28 octobre dernier la finale nationale du 5e place. De leur côté, les cadets ont également bien réussi leur compétition,D challenge Equip’Athlé. Ce championnat de France a vu s’affron- ter les 32 meilleures équipes françaises, parmi lesquelles les deuxéquipes de minimes filles et cadets du BSGA étaient parvenues à se quali- et se sont classés 15e. Benjamin Faleyras a réalisé 14m40 au triple saut, soit la 6e performance française et avec 31m38, Pauline Fouchy est entrée dans le top 30 français,fier. En forme et déterminées, les minimes filles ont réussi à décrocher une au disque. Bravo au BSGA, qui continue sa jolie progression ! n Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 23. Tribunes 25 LE GROUPE « UNE NOUVELLE QUALITÉ DE VILLE » Aubin-Dominique LENGHAT, Monique CHENOT, Gwenaël FOURREGestion de bon père de 20 000 habitants la plus endettée de France selon le Journal du Net. Triste palmarès ! tions municipales. Cette opération électoraliste va aggraver encore davantage la situation des finances de la ville,de famille ? Mais lors du dernier conseil municipal, nous apprenons puisque le coût global sera bien supérieur pour la ville ! ous venons de recevoir nos feuilles d’imposi- que le Maire décide de vendre notre bien municipal : En 14 années, l’équipe en place a perdu toute crédibilitéN tion concernant les taxes d’habitation et fon- cières. Les augmentations d’impôts répétéesdepuis l’arrivée de Monsieur Rondeau à la tête de la il s’agit de la cession à un promoteur privé du lot appelé K2 dans la ZAC du Centre-ville, hébergeant des services administratifs, pour 2,2M€ En contrepartie de cette ces- . et confiance auprès de l’ensemble de ses interlocuteurs, et en est donc réduite à devoir soit augmenter sans limite nos impôts soit à vendre notre bien public.Mairie en 1998, nous positionnent dorénavant en haut sion, la Mairie s’engage à louer auprès de ce promoteur Il est grand temps de regagner la confiance des collectivi-du classement des villes où la taxe foncière (taux commu- ces mêmes locaux pour un loyer de 287K€ par an (hors tés locales et institutions étatiques, des organismes finan-nal) est la plus élevée (5e sur 36 000 communes), où la taxes et hors charges) sur 12 ans, soit plus de 3,4M€ … ciers pour obtenir des aides et se donner un peu de marge celles-ci investissent dans notre ville ! ntaxe dhabitation (taux communal) est la plus élevée (49e Belle marge opérationnelle de 1,2M€pour le promoteur ! de manœuvre budgétaire, et des entreprises pour quesur 36 000 communes), selon les données produites par La manœuvre politicienne utilisée ici est très simple : il s’agitla Direction Générale des Finances publiques du Minis- tout simplement de vendre les actifs pour éviter de devoirtère de lEconomie. Nous sommes aussi la 4e ville de plus augmenter les impôts, et ce, à un an des prochaines élec- http://www.bussyps.com/ LE GROUPE « AVENIR DE BUSSY » Nabia PISI, Xuan-Son KOUChronique d’une On constate également que la participation d’EPA- MARNE au niveau des groupes scolaires décroît avec le seulement l’Etat nous doit de l’argent sur les autres ZAC mais qu’il a aussi l’obligation dans le cadre de l’OIN d’é-catastrophe annoncée temps : de 80% pour le groupe scolaire n°10 à 15% pour quilibrer le financement de l’aménagement de la ville par ors du conseil municipal du 22/10/2012, la majo- le n°11" par "de 80% pour le groupe scolaire n°10 à les ventes des terrains lui appartenant.L rité a donné un avis favorable au dossier de réalisa- tion de la ZAC « le Sycomore » et à son programmed’équipements publics. 15% pour le n°12. La logique est simple : l’établissement mettra la main à la poche pour le court terme car il faut bien démarrer l’urbanisation de la ZAC et laissera ensuite Oui, la majorité nous prépare un futur apocalyptique avec ces nouveaux 57 M€de dépenses, comment seront- elles financées sinon par de nouvelles dettes et/ou de nou- la commune sombrer dans des problèmes financiers inex- concitoyens ! nLe coût prévisionnel des équipements s’élève à 73 M€; velles hausses d’impôts, intolérable et injuste pour nos tricables. La liste des équipements et leur modalité dela participation d’EPAMARNE est de 16 M€ Il reste . financement est sur notre site http://avenirdebussy.free.fr.donc 57 millions d’euros à la charge de la commune,donc du contribuable ! Nous avons indiqué dans le précédent JDB que non Avenirdebussy.free.fr LE GROUPE « BUSSY GAGNANT » LE GROUPE « BUSSY EN ACTION » Yann DUBOSC Pierre LAFAYEPLU disproportionné, Des choix urbainsurbanisation intense et endettement accru ! et de gestion contestables.Voici le projet davenir proposé par M. Rondeau et ses soutiens. L es Buxangeorgiens ont constaté, avec l’arrivée de leurs taxes d’habitationEn pleine crise économique, au moment où vous venez, comme moi, de rece- et foncière, que la part communale des impôts locaux n’aura pas diminuévoir vos impôts locaux, où des sacrifices énormes devront être faits par les familles comme annoncé par le maire lors du vote du budget en début d’année. Cebuxangeorgiennes, le maire a validé une facture déquipements publics de 57 choix de diminuer le produit fiscal, nous l’avions contesté pour notre part car ilmillions deuros pour le Sycomore ! En plus de notre dette actuelle ! ne nous paraissait pas adapté à la rigueur nécessaire au redressement de notreIl nest pas possible daccepter linacceptable. Les contribuables ne peuvent conti- commune.nuer à payer les mauvaises décisions comme les erreurs des élus. En ce qui concerne l’adoption définitive du PLU, notre groupe a voté contre carA plusieurs reprises le conseil municipal, y compris l’opposition, a voté des il ne partage pas les choix en matière d’aménagement urbain arrêtés par la majo-motions unanimes qui n’ont servi à rien car le maire ne les respecte pas. rité, notamment les projets développés dans le quartier de la Croix Saint Geor- ges. Il en va de même pour le SCOT (Schéma de Cohérence Territorial), élaboréadministrés ? nDonc la question est : à quoi sert un maire qui ne défend pas les intérêts de ses sous l’égide de l’agglomération, dont nous contestons les orientations pour notre ville car elles conduisent à une forte densification de certains quartiers. n www.yanndubosc.com / yann.dubosc@gmail.com / www.bussyenaction.fr https://twitter.com/yannduboscBussy / http://www.facebook.com/yann.dubosc Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 24. 24 février 2012 ERCAN Julien 14 avril 2012 AYAD Mohammed & DIAFI Dinarzed 24 février 2012 BORRINI Esvan Célébré par Robert MSILI 24 février 2012 IP Antoine 28 avril 2012 DI LULLO Vincent & SASSO Véronique 24 février 2012 NOTARIANI Alice Célébré par Robert MSILI 26 février 2012 ZOGBO GNAKA Liyah 27 février 2012 MALLE Louane 05 mai 2012 AROUJO DA SOLEDADE José & VALA Sylvie Célébré par Lucien MANGENOT 27 février 2012 AKBARI Adam 28 février 2012 BARRILE Lélio 10 mai 2012 KOBEHE Zady Jeanson & DOMORAUD Awoua 01 mars 2012 MIGNONDO TCHIBOZO Eden Célébré par Lucien MANGENOT 01 mars 2012 SURGERS LARUE Salomé 02 juin 2012 KLEIN Nicolas & DERVIN Virginie 01 mars 2012 KANTE Qassim Célébré par Robert MSILI 02 mars 2012 DUGAIN MAGET Camille 02 juin 2012 DZIEDZIC Thomas & FRANCES Alicia 03 mars 2012 WANE Amy-Mariame Célébré par Robert MSILI 04 mars 2012 LACAILLE Ludovic 06 mars 2012 CACHET-CERANUS Elléa 02 juin 2012 DE SOUSA CASTRO Alexandre & BALIEU Delphine 06 mars 2012 VICHITTRA ERASMO Lauryn Célébré par Robert MSILI 09 mars 2012 ZHANG Bella 02 juin 2012 COFFI Franck Antoine & KONAN Alui 11 mars 2012 GOMBA Emilie Célébré par Lucien MANGENOT 12 mars 2012 DUCLONA Théo-Yves 12 mars 2012 GIOVANNACCI Anthony 20 juin 2012 MOTON Sullivan & RODRIGUEZ Y ROSASO Annabelle26 Etat civil 13 mars 2012 ABID Maïssane Ibtissem Célébré par Robert MSIL 15 mars 2012 GONTHIER Keylan 23 juin 2012 BRICOUT Yohan & MENNY Amandine 15 mars 2012 MAURICIA Nyla Célébré par Thierry DELAGE 15 mars 2012 DECRUCQ FALLA Angelina NAISSANCES MARIAGES 16 mars 2012 SEKULA Senad 23 juin 2012 FARAH Ali Ben & CEPPITELLI Mélanie 18 mars 2012 MONTEFIORE Déborah Célébré par Thierry DELAGE 18 mars 2012 RIPOTEAU Emma 23 juin 2012 MEYNIER Mathieu & LE VOT Kathleen 19 mars 2012 JOHNVILLE Gabriel Célébré par Claude LOUIS 20 mars 2012 PLOURDE Syara 29 juin 2012 HAMDAN Diaddin & SAYAH Nour 21 mars 2012 AMAMRI Mouadh Célébré par Robert MSILI 22 mars 2012 RODNE Ines 23 mars 2012 TREGUER Théophile 30 juin 2012 DUBLINEAU Alexandre & LESCURE Stéphanie 23 mars 2012 ZAHI Mauâd Célébré par Robert MSILI 25 mars 2012 MILADI Ghofrane 30 juin 2012 OURY Marc Patrick & AÏT OUARET Nadia 25 mars 2012 KHELLADI Zinedine Célébré par Robert MSILI 28 mars 2012 CANOVA LOPES Kaëlys 28 mars 2012 DIDIER Avery 28 mars 2012 SORTELLE Chloé 29 mars 2012 NGUYEN LUCAS Noah 29 mars 2012 FERHI Lina LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS DE BUSSY SAINT-GEORGES 14 janvier 2012 SORTELLE François & NICOLI Audrey N° 149 - Novembre 2012 Célébré par Robert MSILI Réalisation: Service communication, Hôtel de Ville, place de la Mairie, 11 février 2012 POINTEAU Nicolas & LOPEZ Marie-Caroline 77600 Bussy Saint-Georges. Célébré par Lucien MANGENOT Tél : 01 64 66 24 24 17 mars 2012 YOU Roland & KEO Sovanndavy DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Célébré par Lucien MANGENOT Hugues Rondeau. DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION : 07 avril 2012 MEUNIER Stéphan & OURY Dorothée Florent Perez. Célébré par Robert MSILI RÉDACTEURS : Fabienne de Fromentel, Fabien Jambart, 07 avril 2012 LE BIHAN Hervé & ESCOBAR Angela Sabah Boushaba, E-Medi@. RELECTEUR : Stéphane Brame Célébré par Rober MSILI PHOTOGRAPHES : Tout en photo 06 87 25 23 00 et Marina Cheptea MAQUETTE, MISE EN PAGE : Eric Stetten, E-Medi@ - 01 55 62 00 40. IMPRESSION : le Reveil de la Marne. DÉPÔT LÉGAL : Novembre 2012. ISSN : 1284-1978. MARIAGES Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012
  • 25. Vie pratique 27 PROFESSIONS MÉDICALES - PARA-MÉDICALES - BIEN-ÊTRE MÉDECINS GÉNÉRALISTES MÉDECINS HOMÉOPATHES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES PÉDICURES-PODOLOGUES M. Gozlan Michel -Tél. 01 60 17 69 64 DIÉTÉTICIENNE Mlle Chardaire Sandrine ET SPÉCIALISÉS Mme Hoffmann-Raveloson Clara - Tél. 01 60 43 16 92 ou 06 72 27 07 53CARDIOLOGUES Mlle Baudouin Ludivine - Tél. 06 38 86 66 59 Tél. 01 64 66 88 88 Mme Bertrand Emeline -Tél. 01 64 77 01 42 M. Dessaux Geoffroy -Tél. 01 64 66 78 62M. Peyrot Jean-Marc -Tél. 01 64 76 47 42 M. Ternon Rodolphe -Tél. 01 64 66 33 33 Mme Olier Marie-Christine -Tél. 0164661484M. Lussato Philippe -Tél. 01 64 76 47 42 ERGOTHÉRAPEUTEMme Jeunet-Hurreesing -Tél. 0164669121 MÉDECIN MÉSOTHÉRAPEUTE Mme Raffin -Tél. 06 15 58 38 66 PSYCHOLOGUES, Dr Taïfor-Bencheikh Fatima GRAPHOTHÉRAPEUTE PSYCHOTHÉRAPEUTES,DENTISTES Tél. 01 64 77 59 04 PSYCHANALYSTESMme Carret Laurence -Tél. 01 60 94 41 02 Mme Sirica -Tél. 06 68 60 70 36 Mme Adélaïde Alexandra -Tél. 0625466661Mme Dang Mong-Hoan -Tél. 0164660860 MÉDECINS NUTRITIONNISTES INFIRMIÈR(E) S Mme Auzias Viviane - Tél : 06 83 08 71 38Mme Dang-Vo -Tél. 01 64 66 82 64 Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen Cabinet d’infirmières Ajzenberg et Mme Choulze Marlène - Tél : 06 67 11 64 80Mme Daviaux Laure -Tél. 01 64 66 95 95 Tél. 01 64 66 07 84 Pietrobon -Tél. 01 64 66 42 46 Cabinet de Mesdames Ferreira etMme Fourcade -Tél. 01 60 21 01 27 Mme Jugie-Rongier Anne-Sophie Mme Corneil - Tél. 01 64 66 17 31 Jouannaud -Tél. 01 64 66 33 99M. Jaubert Vincent -Tél. 01 64 66 27 79 Tél. 01 64 66 04 50 Mme Kieken - Tél : 01 64 66 17 31 Mme Gil Catherine - Tél. 06 87 22 62 52M. Naili Abderrahim -Tél. 01 64 66 25 25 Mme Dozias-Maerte, Mme Dhaouadi et Mme Hidalgo Thi-Thu -Tél. 06 86 28 41 43Mme Solinhac Fabienne - Tél. 0164662525 OPHTALMOLOGISTES Mme Publier -Tél. 01 64 66 11 33 M. Bokobza Sébastien Mme Lachkar -Tél. 06 63 77 97 41Mme Suy Youliana -Tél. 01 64 66 82 64 Bussy Soins infirmers -Tél. 01 64 66 05 77 Mme Mytnik Brigitte-Tél : 06 82 96 85 52Mme Vernier Sandrine -Tél. 01 64 66 25 25 Tél. 0164772279 M. Rabah-Benabbas Salim - MASSEURS-KINÉSITHÉRAPEUTES Mme Queyrel Sandrine - Tél.: 0661107737GYNÉCOLOGUES OBSTÉTRICIENS Tél. 01 64 77 49 61 Mme Barbé -Tél. 01 64 66 10 12 Mme Rodier -Tél. 01 64 66 30 69Mme Forascu Ruxandra-Tél : 09 67 17 7238 M. Belgacem Mounir-Tél : 01 64 67 05 35 Mme Sirica Marie -Tél. 01 64 77 51 59Mme Hozer Brigitte -Tél. 01 64 66 07 89 ORTHODONTISTES M. Champrobert Francis -Tél. 0164660902 M. Stecher Alain -Tél. 01 64 66 04 20M. Séguret Philippe -Tél. 01 64 66 85 59 Mme Ho Vo Tuan -Tél. 01 64 66 10 00 M. Chauvel Stéphane -Tél. 09 51 71 55 46 Mme Ho Bich -Tél. 01 64 66 10 00 M. Lemaire Cédric -Tél. 01 64 66 10 12MÉDECINS GÉNÉRALISTES Mme Si Kimget -Tél. 01 64 77 50 08 M. Martin Thierry -Tél. 01 64 66 09 39 BIEN-ÊTRE ET SANTÉM. Apithy -Tél. 01 64 66 74 88 M. Tuil Philippe - Tél. 01 64 66 10 00 M. Menigoz Raphäel -Tél. 01 60 94 12 84 ENERGIE TRADITIONNELLE CHINOISEMme Bachelard Elisabeth M. Reichenbach Guillaume - Tél. 0160941284 M. Baldin -Tél. 01 64 66 12 79Tél. 01 45 14 66 00 PÉDIATRES M. Vogel Alexandre-Tél : 09 51 71 55 46 Mme Meyer -Tél. 06 60 58 80 50Mme Blin Marie -Tél. 01 45 14 66 00 Mme Buzot Corinne -Tél. 01 64 66 27 16M. Dang Christian -Tél. 01 64 77 10 57 Mme Seguret Brigitte -Tél. 01 64 66 42 80 NATUROPATHES RÉFLEXOLOGIE PLANTAIREMme Hoffmann-Raveloson Clara M. Huyghe Fabrice -Tél. 06 07 09 66 17 Réflexologie plantaire tradition Thaï Lao SAGES-FEMMES Sagesse de Vie - Tél. : 06 14 39 15 66Tél. 01 64 66 88 88 Mme Jacobee Martine -Tél. 01 64 66 22 83 Tél. 06 84 49 73 45Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen Mme Bret Annie -Tél. 01 64 66 22 83 ORTHOPHONISTES RELAXOLOGIE ET NUTRIPUNCTURETél. 01 64 66 07 84 Mme Nestile Aliénor -Tél. 01 64 77 13 74 Mme Bertrand Jocelyne -Tél. 0164662009 Mme Fayada -Tél. 01 64 76 31 17M. Klein Jean-Michel -Tél. 01 64 66 06 09 Melle Buet Sylvia - Tél. 0160039285M. Le Bozec Jérôme -Tél. 01 45 14 66 00 PHARMACIES Mme Duchaussoy Estelle -Tél. 0164772428 RELAXATIONMme Porro Dominique - Tél. 01 64 66 33 33 Pharmacie Ancel -Tél. 01 64 77 29 50 Mme Facundo Frédérique -Tél.: 0164668935 Mme Barin Véronique -Tél.: 06 28 53 59 92M. Renaud Gilles -Tél. 01 45 14 66 00 Pharmacie du Marché - Tél. 0164668569 Mme Grangeard Isabelle -Tél. 0164662009 M. Luchez Lucien -Tél. 06 10 87 97 06M. Seing Sao -Tél. 01 64 77 29 54 Pharmacie de La Croix Saint-Georges Mme Oudin Fabienne -Tél. 01 64 66 20 09 Michèle Magnétiseuse -Tél. 06 88 60 04 61M. Ternon Rodolphe -Tél. 01 64 66 33 33 Tél. 01 64 66 17 96 Mme Lemaire Diane -Tél. 01 64 66 89 35 Mme Robert Mahnoosh -Tél. 06 70 22 05 65M. Thao François -Tél. 01 64 76 67 12 Pharmacie de la Gare -Tél. 01 64 66 90 07 ORTHOPTISTE Mme Rouvier Tania -Tél. 06 09 63 02 06Mme Tran Doan Phuong - Tél. 01 64 67 02 56 Pharmacie du RER -Tél. 01 64 66 90 84 Mme Munch Anne-Lise - Tél. 0164766354M. Zaghlan Atef -Tél. 01 64 66 76 82 Pharmacie O Vert -Tél. 01 64 76 30 82 SHIATSU ou 0673611446 Mlle Baudouin Stéphanie -Tél. 0677881254MÉDECINS ACUPUNCTEURS LABORATOIRES Mme Taurand Fanny - Tél. 01 60 03 59 96 Mme Descroix Stéphane -Tél. 0680333678M. Seing Sao - Tél. 01 64 77 29 54 D’ANALYSES MÉDICALES ou 06 83 02 78 97Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen Dr Rostoker -Tél. 01 64 77 21 21 OSTÉOPATHES SOINS ENERGETIQUES-TRAMETél. 01 64 66 07 84 Dr Harrabi -Tél. 01 64 66 27 27 Mme Courtois Véronique -Tél. 0164667927 Mme Ananian -Tél. 06 03 94 17 32 RADIOLOGIE M. Coste Jean-Louis -Tél. 01 64 66 01 43 SOPHROLOGUESMÉDECIN ALLERGOLOGUE Centre d’imagerie médicale Galilée M. Faverolle Nicolas -Tél. 01 64 66 79 27 M. Degrincourt -Tél. 06 71 75 74 16Mme Taifor-Bencheikh Fatima - Tél. 01 64 76 80 94 M. Lieuré Benjamin -Tél. 01 60 94 13 63 Mme Foubert Berlet -Tél. 06 62 32 61 69Tél. 0164775904 M. Martin Thierry -Tél. 01 64 66 09 39 Mme Hedwig Lötscher ChamodonMÉDECIN ENDOCRINOLOGUE VÉTÉRINAIRES Mme Techer Anne -Tél. 06 32 66 24 11 Tél. 01 64 66 10 16 ou 06 75 48 87 84Mme Jugie- Rongier Anne-Sophie Dr Leroux -Tél. 0164668484 M.Teissedre-Dalou François - Tél. 0616303738 Mme Nugier Sandrine - Tél. 06 70 07 07 22Tél. 01 64 66 04 50 Dr Lacaze-Masmonteil -Tél. 0164668484 Mme Trécul Delphine -Tél. 0164662892 DES PROFESSIONNELS À VOTRE SERVICELE SERVICE SOCIAL EFFECTUE: AIDE JURIDIQUELe lundi matin de 9h00 à 12h00, une permanence sur rendez-vous. Un consultant juridique du CCAS en partenariat avecElle sera assurée à tour de rôle par Mme DELASSUS l’AVIMEJ assure une permanence et propose une informa-et Mme MOAL, (assistantes sociales). tion générale sur les droits et obligations. Il vous reçoit surPour prendre rendez-vous, vous pouvez contacter le rendez-vous uniquement auprès du CCAS au 0164666192secrétariat, Mme TAVERNIER, au 01 69 67 44 04. EGEE (ENTENTE DES GÉNÉRATIONS POURCAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES L’EMPLOI ET L’ENTREPRISE)Plus de permanences en mairie. Vous avez un projet de reprise d’entreprise, de créationAccueil sans rendez-vous au 4, rue Saint-Hubert à Chelles, d’une structure de type artisanal, commercial ou industriel,du lundi au vendredi de 9h à 11h30 et de 14h à 16h30. le conseiller de l’association EGEE peut vous accompagnerTél. 0164724686 dans votre approche.Permanences à Lognes, lundi, mardi et mercredi Sur rendez-vous uniquement au 0164666879de 9h à 11h30 sur rendez-vous au 0164724686 PETITE ENFANCEPSYCHOLOGUE POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS Des permanences et consultations duMelle Binot vous reçoit: mercredi de 9h Service Santé Petite Enfance (anciennement PMI)à 13h et de 14h à 18h, jeudi et vous sont proposées au Relais Assistante Maternellesvendredi de 14h30 à 18h30 et un samedi par mois (11 rue de la Pyramide) avec Mme Brault, infirmière puéricultrice,de 9h à 13h.Sur rendez-vous uniquement au 0684514242 sur rendez-vous au 0164772885 ou 0169674451 ou 52, et/ou le Docteur Le Calvez, sur rendez-vous au 0164772885.CONCILIATION IMMOBILIÈRE-ASL En cas durgence, vous pouvez contacter le secrétariat duM. Alexandre vous reçoit le vendredi de 17h à 19h en mairie Service Santé Petite Enfance à NoisielSur RV uniquement au 01 64 66 68 79 au 0169674451 ou 52.NOTAIRE Consultation de planification par le Docteur Marinier,Permanence notaire le mercredi matin en mairie du lundi au jeudi de 9h à 12 h 30 et de 14h à 17hSur rendez-vous uniquement au 0164666816 (fermé au public le mardi après-midi)AVOCAT avec ou sans rendez-vous.Permanence le 1er jeudi de chaque mois de 16h à 18h. Renseignements auprèsSans rendez-vous. Renseignements au 0164662424 du secrétariat au 01 69 67 31 68 Bussy Saint-Georges N° 149 - Novembre 2012