Journal de bussy numéro 92

1 594 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 594
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal de bussy numéro 92

  1. 1. Bussy Plage : bilan positif Cultures du Monde à l’honneur Sylvie Mourgues : Le monocycle : un sport, un vrai ! p. 7 p. 14 la passion des cadres p. 19 p. 23 Bussy LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS - SEPTEMBRE 2007 n° 92 Saint-Georges C’EST LA RENTRÉE !
  2. 2. 4 Vie de la cité8 Dossier12 Vie municipale18 Magazine20Sports24Pratique Sommaire - Edito 3 4. Retour sur le 14 juillet 5. Cambodge et Laos à l’honneur 6. Vacances animées aux centres de loisirs 7. Bussy Plage : une belle réussite… malgré un temps maussade 8-9-11. C’est déjà la rentrée… Et une de plus. e titre de cet édito est, certes, quelque peu trivial : il renvoie 12. CME et CMJ découvrent les institutions européennes 13. Séjour d’automne: déjà l’heure des inscriptions 14. Les cultures du Monde se découvrent 15. La médiathèque se met au net L au fait qu’en ce mois de septembre 2007, j’ai vécu comme maire ma dixième rentrée scolaire. Elles n’ont pas toujours été tranquilles et sans soucis. Rappelons-nous du mois de septem- 16-17. Bientôt un nouveau Plan Local de Déplacements bre 2001 où l’extension du groupe Louis-Braille avait été achevée quelques jours après la date officielle de reprise des cours, et dans des conditions dont nous ne finissons pas de payer les consé- quences, puisqu’un contentieux nous opposant aux sous-traitants est depuis cette date pendant. En 2007, nous avons, par contre, ouvert les portes du groupe scolaire Georges-Sand en temps et en heure, et avec, espérons-le, une qualité de prestations qui ravira petits et grands. 18. Un livre très très chaud ! Il est vrai qu’entre-temps, nous avons décidé de travailler seuls, 19. L’encadrement selon Sylvie Mourgues sans recourir à la maîtrise d’ouvrage déléguée de l’Epamarne. Il ne s’agit pas de jeter l’opprobre sur les collaborateurs dévoués et compétents de l’établissement public, mais force est de constater que ce système de délégation qui nous était imposé rendait com- plexe la chaîne de décision et s’avérait de nature à générer des retards considérables. Sans compter qu’il nous coûtait très cher. 20. Grégory Havret touche le jackpot La rentrée scolaire 2007 est donc à nos yeux l’illustration de notre 21. Essayez le taekwondo ! 22. Une jeune basketteuse à l’assaut des paniers conviction profonde qu’il vaut mieux nous affranchir de toute 23. Connaissez-vous le monocycle ? tutelle d’Epamarne et vivre heureux, car libres. I Le maire de Bussy Saint-Georges 24. Courrier des lecteurs 25. Tribunes Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 26. Etat civil Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr 27. Professions médicales Bussy Saint-Georges N° 92 - Septembre 2007
  3. 3. 4 Vie de la cité Festivités du 14 juillet Le ciel de Bussy s’est embrasé de mille feux ! ous étiez une nouvelle fois fort nombreux le vendredi 13 juillet pour le traditionnel feu d’artifice V de la Fête nationale, véritable festival de couleurs sublimes et uniques, de crépitements et de pail- lettes. Petits et grands étaient ainsi réunis le long de la rue Henri-de-Monfreid pour partager ce momentdeféérie.L’inquiétudeétaitpourtantdemisechezlesorganisateurslesjoursprécédantl’évènement, car le mois de juillet n’a pas été épargné par la pluie. Fort heureusement, les cieux ont retrouvé à temps leurs couleursestivales,etlefeuafinalementpuêtretiré,pourleplaisirdetous.Aprèsquelesdernièresfuséeseurent éclaté dans le Parc du Génitoy, place a ensuite été faite aux « nightclubbers », pour une soirée DJ très tendance. Les amateurs de danse ont ainsi pu s’en donner à cœur joie aux rythmes éclectiques du DJ. I ALYO se métamorphose ! 3e Nuit des Étoiles avec Skydance Show amedi 777 (7 juillet 2007), « Ramon », venu de sa Lorraine L’ association Les Yeux Ouverts, qui favorise la rencontre entre sourds et entendants, ajoute en cette rentrée une corde à son arc en créant un collectif artistique. Sa présidente, Laure Napoli, S la troisième Nuit des Etoiles organisée en partenariat avec le Service Culturel de Roissy- natale, tout le monde a vibré sous les airslatinosdugroupeMOSQUITO relayé par notre DJ « Julien ». Ils ont a d’ailleurs concocté pour l’occasion un joli poème que voici : en-Brie a rassemblé tous les amou- faituntabac,lapistenedésemplissait reux de la danse de couple des jamais! ALYO se métamorphose ! cours de l’association « Skydance Cette troisième Nuis des Etoiles s’est Les yeux toujours ouverts, Show » et des associations parte- conclue par un traditionnel De nouvelles envies s’imposent ! naires dans la grande halle de La concours, dont voici le résultat: Agrandir notre univers, Ferme d’Ayau. Ils sont venus très Pour que de nouveaux projets éclosent… 1er : Patrice et Brigitte Legraverend nombreux malgré la date tardive Tous ensemble, unis vers de Bussy-Saint-Martin et personne ne l’a regretté. Un enchantement, une osmose ! 2e :MarcetLiseBonifaciodeRoissy- Tout a commencé avec les démons- Une nouvelle troupe d’enfer, en-Brie trations des élèves et la présentation Pour créer des évènements grandioses ! 3e :RonanUngetGéraldineMazars de chorégraphies apprises tout au de Bussy Saint-Georges I Nous reviendrons sur les nouvelles activités proposées par l’association long de l’année dans les différents dans notre édition d’octobre I courstelsqueSalsa,Dansesdesalon, Rock’n’Roll,Tango…Lerésultatfut Inscriptions aux cours toujours possibles Contact : 01 60 43 01 02 tout simplement superbe. Contact : Emilio : 01.60.43.17.80 Mail : asso.lesyeuxouverts@freefr Ensuite, après s’être restauré sous les ou 06.14.16.67.12 Site web : http://asso.lesyeuxouverts.free.fr. airs de l’accordéoniste professionnel Site Internet : www.skydance-show.com Bussy Saint-Georges N° 92 - Septembre 2007
  4. 4. Vie de la cité 5L’histoire du Cambodge à travers une sculpture ur le rond-point entre le bou- trains de réfugiés en provenance deS levard Schoelcher et l’avenue du Clos-Saint-Georges trônedepuisquelquessemainesuneœuvre Thaïlandeetsesituaitàuntournant majeur de son histoire. Il témoigne ainsi personnellement de cettede l’artiste cambodgien Sera Ing, qui époque, et essaie « de rendre comptea fait don de l’une de ses sculptures à au mieux de la réalité de ce pays ».la ville. La municipalité a donc sou- Grâce à la sculpture trônant sur lehaité lui rendre hommage lors de rond-point, il montre une nouvellel’inauguration officielle de ce rond- facette de l’histoire de son pays enpoint,le24juindernier.L’artisteétait évoquant la gloire des Soldats incon-très touché par cette journée destinée nus, de tous ces hommes disparus età mettre en valeur l’art cambodgien. morts sans nom. Selon Sera, « On peut reconnaître dans cet assem- blagededifférentsmatériauxcommeles vestiges d’un monde ancien, ou autant de fragments de notre identité émiettée qui se tissent et qui se tiennent debout dans un équilibre précaire ». Aussi, l’artiste nous a confié que l’accueil qui lui a été réservé l’a beaucoup ému: « Je suis très fier queSERA ING est né au Cambodge en l’une de mes œuvres soit ainsi exposée1961.En1975,ilarriveenFranceoù dans votre ville. C’est très gratifiant.il enseignera dans différentes univer- C’est également une marque d’estimesités après avoir obtenu un DEA pour la communauté cambodgienned’ArtsplastiquesàlaSorbonne.Paral- vivant en France, et au-delà pourlèlement,ilécritsespremièresbandes toute la communauté asiatique ».dessinées ce qui lui permet de revenir Espérons que le public saura res-sur l’histoire de son pays natal. Ainsi, cendre, vient de paraître aux éditions trea et Khek, que le destin va réunir sentir toutes les émotions que Serail considère « la bande dessinée, tout Delcourt. Il raconte le massacre de la contretouteattente.Pourlapremière Ing a voulu transmettre à traverscomme la peinture ou la sculpture, sociétécambodgienneparlesKhmers fois, Séra Ing se met en scène dans un ces morceaux de bois sombres, decomme des liens entre notre passé dou- rouges à la fin de l’année 1978, mar- de ses albums, puisqu’il y inclut son métaux et de coulures noires deloureux et notre présent à construire ». quée par l’effondrement de leur retour au Cambodge en 1993 alors résines sur la pierre meulière auSon nouvel album, Lendemains de régime,vuàtraverslesyeuxdeChan- que le pays accueillait les derniers style plus que surprenant. I association Banmay a orga-Le Laos à l’honneur L’ nisé le samedi 7 juillet une journée d’animation der- rière le gymnase Michel-Jazy. Pour cette première édition, le succès fut déjà au rendez-vous, puisque beau- coup de monde a participé aux nom- breuses activités proposées durant cette journée. Les visiteurs ont notamment pu découvrir les savoir-faire traditionnels du Laos grâce à différentes associa- tions, comme l’Amicale Lao Bussy et l’association Luang Prabang, qui tenaient des stands. Au total, une dizaine d’associations, venues de toute la région Ile-de-France, étaient pré- sentes pour former un véritable mini-village laotien sur le site et faire découvrir la culture laotienne au travers des instruments de musique, des tissus ou encore de la cuisine locale. Il s’agissait également de montrer aux jeunes Franco-Laotiens l’intérêt de garder un lien avec son origine. Des démonstrations de danse et de musique étaient aussi proposées par des danseuses chevronnées, habillées de tenues traditionnelles. Les plus sportifs ont éga- lement eu droit à un tournoi de volley-ball. L’équipe Banmay tient à remercier toutes les associations qui ont participé à cette première édition de cette journée sur la culture et les traditions laotiennes et donne déjà rendez-vous pour la deuxième édition. I Bussy Saint-Georges N° 92 - Septembre 2007
  5. 5. 6 Vie de la cité Cet été, près de 700 enfants âgés de 3 à 17 ans ont de nouveau été accueillis par les sept centres de loisirs présents à Bussy Saint-Georges, coordonnés par la Ligue de l’Enseignement. Des VACANCES bien chargées pour les enfants des CENTRES DE LOISIRS etteannée,lesacti- C vités proposées aux enfants se sont déroulées autour de trois projets principaux. Bussy Plage, grande nou- veauté de l’année, a accueilli de nombreux enfants qui y bénéficiaient d’activités à la carte: volley- ball, construction de châteaux de sable, jeux gonflables, branche, des visites de et bien d’autres. Déjà présente l’année dernière, parcs comme le parc de l’opération Bu’cirque a été renouvelée, avec des anima- Thoiry ou le parc Floral, teurs formés aux ateliers du cirque qui ont initié les et des journées en base de enfants au jonglage, au trampoline, au mime… Les ate- loisirs.Lesanimateursont liers se déroulaient sous trois tentes installées spécia- ainsi alterné sorties lement pour l’occasion à l’école Jules-Verne. Le ludiques et visites culturelles, permettant aux enfants troisièmeprojetdel’annéeétaitsituéaucentre d’apprendre tout en s’amusant. deloisirsLeBleuduCieloùuneludothèque Des nuitées ont eu lieu dans quelques centres ce qui fut a accueilli les enfants de tous les centres aérés une réussite: pizza, guitare, tout était là pour passer une de la ville. Autour de ces trois axes, de nom- bonne soirée au centre entre copains. Pour l’Espace breuses autres activités et sorties ont été pro- jeunes, c’est même un petit séjour de trois jours qui a grammées. permis à un groupe d’ados de voir différents aspects de Enaoût,uneactivitécadreafricainaétémise la vie quotidienne en groupe. Les adolescents de enplace.Pourcela,desanimateursitinérants l’Espace jeunes ont parallèlement été initiés au gra- se sont occupés des enfants qui ont pu repartir phisme de rue par un graphiste spécialisé. Ils ont éga- avec leur cadre. Beaucoup de sorties à la piscine lement travaillé sur un immense décor qui a été exposé ont été organisées, mais aussi des sorties accro au forum des associations les 8 et 9 septembre. I Bussy Saint-Georges N° 92 - Septembre 2007
  6. 6. Vie de la cité 7Bussy Plage : le nouveau rendez-vous de l’été es Buxangeorgiens se sont Autre animation, proposée cetteL rendus nombreux cet été au parc du Génitoy du 14 juilletau 15 août afin de profiter du fois par le Service Culturel de la ville : une séance de cinéma en plein air avec la diffusion sur écransable, des transats, des parasols, géant du film « Nos jours heu-mais aussi d’une multitude reux », d’EricToledano et d’Olivierd’activités proposées tout au long Nakache. La séance a suscitéde la journée: beach-volley, beach- l’engouement général, à tel pointsoccer, pétanque, châteaux de que ce ciné-club sera certainementsable, puissance 4 géant, percus- renouvelé l’an prochain.sions, capoeira… La société Cartes Bussy Plage a ainsi donné nais-sur Table proposait également au sance à de nouvelles idées, quiBar de la Plage déjeuners, rafraî- méritent d’être discutées: tournoischissement et glaces. divers avec lots à la clé et musiqueLes principaux visiteurs étaient d’ambiance pourraient ainsi êtreconstitués de familles. Au pro- au rendez-vous l’année prochaine,gramme : structures gonflables à la demande générale. Le dernierpour les enfants et farniente pour week-end s’est terminé par unles parents. La fréquentation quo- grand pique-nique qui a permis àtidienne a été estimée à environ de nombreux Buxangeorgiens de300 personnes, avec des pics à 600 se retrouver tous ensemble pourpersonnes le week-end. Certains un agréable moment.jours de forte chaleur, il n’y avait Bussy Plage 2007 bénéficie doncd’ailleurs pas assez de transats pour d’un bilan positif, malgré quelquessatisfaire tout le monde ! Malgré points à améliorer. De nombreuxun soleil parfois capricieux, les Buxangeorgiens auraient ainsicinq animateurs permanents de la aimé un prolongement de ce nou-Lique de l’enseignement, les per- veau rendez-vous de l’été, et mêmecussionnistes de Fola Percussions, mamans allongées dans leur volley, fort apprécié, les jeux gon- une fermeture plus tardive lesainsi que quelques intervenants transat. Les animations étaient flables sont restés l’activité la plus samedis de grand soleil : encomposant l’équipe d’animation surtout centrées sur les enfants, attractive : « C’est plus sympa résumé, premier essai réussi pourde Bussy Plage, se sont évertués à les parents regardant tout cela qu’une aire de jeux ou qu’un parc Bussy Plage et retour attendu avecdivertir les Buxangeorgiens, pour d’un œil protecteur, tout en et les enfants adorent », soulignait impatience pour l’été 2008!! Ileur plus grand plaisir. « Les ani- lézardant quand le soleil daignait une mère de famille.mateurs sont très sympathiques » se manifester. Outre le beach-nous confiaient ainsi quelques Bussy Saint-Georges N° 92 - Septembre 2007
  7. 7. 8 Dossier Rentrée des classes : c’est parti ! A Bussy, comme dans de nombreuses villes, les élèves ont repris le chemin de l’école le mardi 4 septembre. Une rentrée marquée par quelques nouveautés, avec en point d’orgue l’ouverture tant attendue du neuvième groupe scolaire de la ville, l’école George-Sand. Tour d’horizon, en quelques points, de cette rentrée scolaire, une date toujours marquante pour toutes les familles… Ambiance: entre rires et larmes Les scènes de rentrée scolaire donnent tou- jours droit à quelques moments poignants, entre les élèves qui sont contents de retrouver leurs petits camarades, et les tout petits, dont c’est la première rentrée, et qui ont toujours un peu de mal à se détacher du cocon fami- lial. Pour certains d’entre eux, la séparation avec les parents a donc été quelque peu diffi- Un chiffre appelé à évoluer tout au long de cile, mais, heureusement, le personnel ensei- l’année compte tenu des nouvelles installa- gnant est rôdé à ce genre de tracas… Au total, tions prévues à Bussy, et plus particulièrement ce sont plus de 3 000 élèves qui ont repris le dans le quartier des Cent-Arpents, secteur de chemin de l’école ce mardi 4 septembre. l’école George-Sand. Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  8. 8. Dossier 9 Classe bilingue de l’école Louis-Guibert Après l’anglais, le chinois ? est en 2003 que le dispositif expéri- monde » et culture. Pour ces cours, l’équipe pédago- C’ mental bilingue a été créé au sein de l’école Louis-Guibert. Cette classe bilingue en anglais accueille des élèves dont le fran- gique de l’école est renforcée par l’intervention d’un enseignant anglophone qui prend en charge les enseignements en langue étrangère. çais n’est pas la seule langue maternelle, ou qui maî- A terme, la municipalité souhaite étendre cetteGeorge-Sand: trisent une seconde langue. Les enfants doivent avoir expérience en créant une classe bilingue en chi- des notions suffisantes de la langue de Shakespeare nois, ce qui serait une première en France. Ce n’estrentrée au beau fixe afin de suivre cet enseignement en anglais. L’objectif encore pour l’instant qu’un projet dans les cartonsL’évènement de cette rentrée à Bussy était est de faire bénéficier ces élèves d’un approfondis- de la municipalité et de l’Education nationale, quibien évidemment l’ouverture du tout nou-veau groupe scolaire, en temps et en heure ! sement linguistique afin de tirer le meilleur profit de dépend pour beaucoup de la demande. Dans cetteA la fin du mois de juin, certains parents leur bilinguisme. En 2006/2007, cette classe a éventualité, une enquête auprès des familles serad’élèves étaient venus découvrir les lieux en accueilli 12 élèves, et devrait cette année en com- bientôt lancée par la mairie pour évaluer leavant-première pour bien se familiariser et porter 16. Ces élèves suivent durant toute l’année nombre d’enfants d’âge primaire concernés sur laconstater l’avancée des travaux. « Quatre scolaire 6 heures de cours en anglais répartis sur les ville. Les résultats de l’enquête seront ensuiteannées de travail pour voir aboutir cette école » jours de la semaine. Le programme est principale- envoyés à l’Inspecteur d’Académie, à qui revien-s’exclamait le jour de la rentrée Lucien Man-genot, un conseiller municipal pas peu fier, et ment composé de communication orale et écrite, mais dra la décision finale de création de cette classe.même très ému lors de cette matinée. Ayant il comprend aussi une partie « découverte du Affaire à suivre…Isuivi toutes les étapes des travaux,M. Mangenot mesurait le chemin parcourudepuis le début du projet. L’inspecteur del’Education Nationale, présent égalementpour l’occasion, allait dans le même sens.« Compte tenu du travail effectué, je n’avaisaucune crainte quant aux délais d’ouverture,affirmait-il. C’est une très belle école, où élèveset enseignants disposent de conditions parfaitespour bien travailler. » Les parents d’élèves enétaient bien conscients. La maman de Guil-laume et Cécilia, respectivement en CM2 eten CP, appréciait ainsi ce nouvel environne-ment. Ayant emménagé au début du moisd’août à Bussy, dans le quartier des Cent-Arpents, elle exprimait sa joie pour ses enfantsd’arriver dans une nouvelle école. « Je trouve suite en page 11 Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  9. 9. Dossier 11suite de la page 9que l’école s’est construite très vite, confiaitquant à elle Virginie, maman de deux enfantsauparavant scolarisés à Louis-Braille. Le chan-gement d’école ne nous a pas gênés. C’est justeune question d’organisation. » Thierry necachait pas non plus sa satisfaction en décou-vrant la nouvelle école de sa petite Chloé,pour qui c’était la toute première rentrée.« C’est nickel, nous a-t-il déclaré. Nous sommespassés régulièrement devant l’école pendant lesvacances pour qu’elle ne soit pas trop dépaysée ! » quatre jours, faire travailler les enfants le mer- Restauration: credi matin à la place du samedi, ou libérer unUn autre papa était tout aussi laudateur : samedi sur deux. Dans tous les cas, un éventuel le self des tout-petits« Les enfants attendaient avec impatience cetterentrée et la découverte de l’école. L’occasion de se nouveau dispositif ne sera adopté que si un large bientôt à George Sand? consensus est trouvé. Les réponses à cettefaire de nouveaux copains. Les locaux ont en plus L’ o p é r a t i o n enquête seront donc scrupuleusement dépouil-l’air d’être très fonctionnels. » On le voit, la ren- « self des tout- lées en mairie, puis envoyées à l’Inspectiontrée dans ce groupe scolaire flambant neuf s’est petits » mise en d’Académie, à qui reviendra la décision finale.donc déroulée dans les meilleures conditions place par lepossibles. Reste maintenant aux élèves à oublier groupe Ave-les vacances et à bien entamer cette année, que nance s’étendl’on espère studieuse pour tous… progressive- ment dans toute la ville. Quatre écoles bénéficiaient déjàRythmes scolaires: de ce dispositif, et le groupe scolaire George-où en est-on? Sand devrait prochainement y être inclus. Rap-Xavier Darcos, le Ministre de l’Education natio- pelons le principe de l’opération :nale, a annoncé à la veille de la rentrée scolaire il s’agit de développer le goût et la curiosité desson intention détudier la suppression des cours enfants en les incitant à adopter de bons réflexesle samedi matin à lécole primaire. Pour linstant, en matière d’alimentation et d’hygiène alimen-le projet reste encore au stade de la réflexion. taire. Une hôtesse est ainsi chargée d’animer etA Bussy, cette question de l’aménagement des d’expliquer l’origine des aliments consommés,rythmes scolaires est également toujours ainsi que leur apport nutritif. Mobilier, vais-d’actualité. Un questionnaire sera dailleurs bien- selle, décor : tout a été soigneusement choisitôt distribué dans toutes les écoles de la ville pour afin de s’adapter au goût des enfants. Quant àconnaître lavis des parents délèves buxangeor- la composition des menus, une commission estgiens, qui pourront sexprimer sur chargée d’élaborer les petits plats en veillantlaménagement du temps scolaire. Plusieurs bien au respect de l’équilibre alimentaire,options sont envisagées: passer à la semaine de l’objectif recherché. I Calendrier des vacances scolaires 2007/2008 : Zone C Vacances de Toussaint : du 27 octobre après la classe au 7 novembre au matin Vacances de Noël : du 22 décembre après la classe au 6 janvier au matin Vacances d’Hiver : du 23 février après la classe au 9 mars au matin Vacances de Printemps : du 19 avril après la classe au 4 mai au matin Vacances d’Eté : du 3 juillet après la classe au 1er septembre au matin Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  10. 10. 12 Vie municipale emmenés sur le terrain pour une visite décou- verte de la ville. Au programme, les zones d’activités Léonard-de-Vinci et Gustave-Eiffel, le nouveau quartier des Cent-Arpents, la ferme de la Jonchère et le secteur en plein développe- ment de la gare RER. L’occasion pour le maire de Bussy de démontrer la croissance de la ville et de pester une nouvelle fois contre ce statut de support unique d’agglomération nouvelle et l’incurie d’EPAMARNE, « qui récupère les béné- fices des ventes de terrain, sans prendre en charge la construction d’équipements publics indispensa- bles ». Hugues Rondeau a également insisté sur l’importance de l’activité économique pour la commune. « L’objectif est de se spécialiser dans l’immobilier de bureaux de moyenne gamme et dans la logistique » a-t-il précisé. Pour illustrer ce propos, il a d’ailleurs beaucoup insisté sur la Des journalistes à Bussy ZAC du centre-ville, avec ses 120 000 m² de bureaux, 110000 m² de commerces, d’activités ne dizaine de journalistes (Le Monde, Bussy Saint-Georges, seule ville nouvelle à avoir, et de services et 7 300 logements familiaux U Le Parisien, La Marne, Innovapresse…) sont venus à Bussy le 10 juillet afin de se rendre compte de la spécificité de l’OIN de rappelons-le, le statut d’agglomération nouvelle. Après les avoir reçus dans la salle Jean-Claude- Steffen de la mairie, Hugues Rondeau les a prévus à moyen terme. Cette ZAC bientôt ache- vée, il convient désormais de développer la zone Léonard-de-Vinci, où 30 ha sont disponibles. I CME et CDJ en visite à Strasbourg A la découverte du Parlement européen esmembresduConseilmunicipal l’Europeenrépondantauxquestionsde L des enfants (9-11 ans) et du Conseil des jeunes (11-17 ans) se souviendrontlongtempsdeleurjournée leurhôte,quiaétéimpressionnéparleur intérêt pour les questions européennes. Ilsontensuiteassistéàlaséanceplénière du 9 juillet. Ce jour-là, Pierre-Yves Gay, du jour, où de nombreuses questions leur responsable, ainsi que les services ont été abordées: la politique agricole cultureletjeunessedelavilleorganisaient commune,lacorruption,lesmanifesta- àleurintentionunesortiedécouvertedu tions homophobes en Europe de Parlement européen à Strasbourg. l’Est… Ils ont pu se rendre compte de Au programme de ce voyage, une pro- visu du rôle du Parlement européen, et menade dans la capitale alsacienne, des réalités politiques, comme le pro- autour de la petite France et de la cathé- blème de l’absentéisme des députés. drale, ainsi qu’une longue visite au Par- Certains n’ont pas ainsi pas manqué lement européen, où nos 27 jeunes de faire remarquer à leur guide les édiles, accompagnés par quatre élus nombreux sièges vides… Un pro- (Claude Louis, Thierry Delage, Domi- blème qui a d’ailleurs également été niqueBijardetStéphaneBarnier)ontpu soulevé cet été en France ! découvrir le fonctionnement des insti- Ce voyage a donc en tout cas parfai- tutionseuropéennes.Ilsonttoutd’abord tement rempli son rôle et a en outre assistéàuneconférence-débatmenéepar permis de consolider les liens entre les un fonctionnaire européen d’origine membres du CME et du CDJ. grecque,quileuranotammentexpliqué Les enfants du CME sont en effet le travail des députés. L’intérêt de cette issus des huit groupes scolaires de la conférence était son interactivité, avec ville, et ils n’ont pas souvent l’occasion des échanges entre les deux parties. Les de se rencontrer en dehors des séances jeunes Buxangeorgiens, qui avaient au du Conseil, qui se réunit une fois par préalablepréparéunesériedequestions, mois en mairie. l’aménagement de ont ainsi montré leurs connaissances de toute cette ZAC. I Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  11. 11. Vie municipale 13 Séjours d’automneVillars-de-Lans (Vercors) « Fête du sport ou du rire » 6 à 12 ans! T ORGANISME: VISAS Cocktail sportif avec un parcours d’accrobranche (1 séance de 2 h), TDATES:lundi29octobreau une séance de 2 à 3 h où l’on apprend les différentes techniques de grimpe et 4 novembre 2007 de rappel sur un site naturel au coeur du vallon de Fauge. Une séance deVTT T PLACES DISPONIBLES: de 2 h pour découvrir différentes sensations sur plusieurs terrains. 20 Promenade en montagne. Une sortie à la patinoire et dans un centre aqua- T TRANSPORT: Car grand tique avec piscine à vagues et toboggan. Soirées musicales et veillées animées. tourisme et train L’encadrement des enfants sera assuré par le personnel d’animation de T SITUATION: VISAS. I Situé à 1000 mètres d’altitude, Villard-de-Lans,auseinduParc NaturelRégionalduVercors,en TARIFS SÉJOUR VISAS - TOUSSAINT - 6-12 ANS borduredelaplusgranderéserve naturelle de France, offre aux 1 ENFANT 2 ENFANTS 3 ENFANTS 4 ENFANTS 5 ENFANTS enfants un immense terrain de A 192 182 173 165 156 jeuxetd’aventure!Villeréputée B 216 205 195 185 176 pour sa richesse en faune et en C 240 228 217 206 195 flore ainsi qu’en animations D 264 251 238 226 215avec son 18e Festival d’Humour et de Création. E 288 274 260 247 235 F 312 296 282 268 254T LES ACTIVITÉS: 2 thématiques au choix à l’inscription: G 336 319 303 288 274Théâtre et comédie où les enfants assisteront à 3 spectacles pour découvrir H 360 342 325 309 293les artistes sur scène et participeront à l’animation du festival dans les rues de Hors Bussy 480 456 433 412 391Villard -de-Lans.Ils découvriront le café-théâtre avec un intervenant spécialisé lors de 5 séances INSCRIPTIONS AUPRES DU SERVICE JEUNESSE DE LA VILLE A PARTIR DU 29 SEPTEMBRE 2007 – RENSEIGNEMENTS au 01 64 66 24 24d’improvisation et d’interprétation scénique. vaille en étroite collaboration avec la Ligue deUn P.A.V. pour faire bouger Bussy l’Enseignement 94, le prestataire de services pour la gestion des accueils de loisirs. Quant ors du Forum des associations, quatre Le lancement de ce P.A.V. est également un au service des Sports, il est à l’origine desL services municipaux étaient rassemblés autour d’un projet commun : le PÔLEACTION VILLE. Ce pôle regroupe les ser- bon moyen de rappeler les vocations des dif- férents services concernés. Le service culturel, comme on le verra dans les pages suivantes, stages multisports destinés aux 8-13 ans durant les vacances scolaires, et gère, entre autres, les équipements et matériels sportifsvices sports, culture et vie associative, jeu- organise de nombreux rendez-vous tout au municipaux. Le CCAS, enfin, est à l’écoutenesse, animation, vacances et loisirs, ainsi que long de l’année. Il gère également le CME et des habitants rencontrant des problèmesle Centre Communal d’Action Sociale. Ces le CDJ, les jumelages, et dispose de deux sociaux, familiaux ou financiers. Il proposequatre services ont décidé de se réunir afin de équipements majeurs : le Conservatoire de pour les aînés des sorties et séjours, ainsi quemettre en place des actions communes et de musique et la Médiathèque. Le service Jeu- des animations. Pour la jeunesse, le CCAS« faire bouger Bussy ». Pour ce faire, une plus nesse, Animation, Vacances & Loisirs coor- aide financièrement les jeunes afin d’accédergrande coordination entre les différents res- donne le Contrat Educatif Local, organise les aux activités des accueils de loisirs sansponsables de services sera instaurée, ainsi séjours pour les enfants et les jeunes âgés de hébergement, à l’Espace jeunes et auxqu’entre les différentes associations de la ville. 4 à 18 ans durant les vacances scolaires et tra- séjours d’été. I Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  12. 12. 14 Vie municipale Saison culturelle 2007/2008 Les cultures du Monde à l’honneur Lors du Forum des associations, le Service culturel de la ville était pré- sent au grand complet pour vous faire découvrir en avant-première la saison 2007-2008. Retour sur cette program- mation éclectique mêlant musiques, peintures, sculptures, danse, photographie, littérature, autour d’un thème fédérateur: les cultures du Monde. ous les acteurs culturels de du 3 au 16 mars sur le thème de T la ville ont été associés pour faire de cette saison un véri- table voyage à travers le monde, l’éloge de l’autre, croisements et métissages, lectures de poèmes de Léopold Sédar Senghor et concerts de l’Asie à l’Afrique, en passant de jazz. Pour boucler cette saison, la par nos villes jumelles, qui seront période estivale accueillera la tradi- partie prenante tout au long de tionnelle fête de la musique déclinée l’année. Les associations de la en multiples concerts à travers toute ville, ainsi que de jeunes acteurs la ville, une exposition d’instruments locaux, ont également été sollici- à la médiathèque ainsi que des tés afin de montrer les multiples séances de cinéma en plein air. I talents qui essaiment à travers Bussy. Au rayon nouveautés de Programme complet de la saison disponible cette année, Marina Cavaillès, la sur www.ville-bussy-saint-georges.fr responsable du Service culturel, a souhaité enrichir les dégusta- et de musiciens extérieurs. Quant Plus concrètement, chaque mois de tions littéraires, en les accompa- aux nombreuses expositions pro- cette saison, un thème sera décliné gnant non plus seulement de grammées régulièrement à la afin de mettre en valeur la culture lectures, mais aussi de musiques médiathèque, l’idée est de rendre d’un pays ou d’un continent. Après actuelles. Autre souhait, la leurs vernissages interactifs, entre ce mois de septembre qui marquera volonté de mêler concerts d’élèves découverte des artistes et l’inauguration de la saison par une du Conservatoire, de professeurs échanges avec le public. exposition sur le thème du monde de la couleur, place sera donnée en octobre au continent africain, avec en point d’orgue la manifestation nationale « Lire en Fête », durant laquelle Bussy Saint-Georges accueillera les 19 et 20 des spectacles et contes africains. Les mois sui- vants, ce seront l’Italie, puis l’Asie, l’Angleterre et l’Allemagne qui seront mises à l’honneur. Le mois de décembre sera quant à lui consacré aux fêtes dans le monde, qui sera le Claude Louis, adjoint à la culture, et Marina Cavaillès, thème des concerts de Noël du directrice du Service Culturel(respectivement à droite et à gauche), Conservatoire, alors que mars décli- ont concocté un programme riche en couleurs. nera, pour le Printemps des Poètes Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  13. 13. Vie municipale 15 La médiathèque bientôt sur le net ! n an après son inauguration officielle, la médiathèque de l’Europe est vite devenue un U équipement municipal incontournable, fréquenté par de nombreux Buxangeorgiens. Au fil des mois, elle a enrichi ses collections et propose aujourd’hui nombre de documents, dans les secteurs adultes et jeunesse : plus de 19000 livres, 3000 périodiques et 4270 CD. A partir du mois d’octobre, deux nouvelles offres seront mises en place. Un rayon DVD, tout d’abord, qui sera constitué dans un premier temps de documentaires, afin de renforcer la vocation culturelle et péda- gogique de la médiathèque. Quant aux musiciens en herbe, ils pourront emprunter des partitions de leurs groupes ou chanteurs préférés. Autre nouveauté de cette rentrée, le lancement d’un site internet, toujours au mois d’octobre. Il sera disponible à partir de la page du Service culturel du site de la ville (www.ville-bussy-saint-georges.fr), et comprendra une large gamme de services. Les usagers pourront ainsi consulter les catalogues de la médiathèque, réserver des documents en ligne, avoir accès à la liste de leurs emprunts, prolonger une fois ces emprunts et également établir une liste de suggestion de commandes. La médiathèque s’ouvre doncHORAIRES D’OUVERTURE : TARIFS 2007/2008 dans les grandes largeurs aux nouvelles technologies. Outre l’ouverture du site, elle propose égalementMardi 14h-19h BUSSY : Jeunes : 6 € / Adultes : 14 € depuis le mois de juin à ses usagers un accès à internet, et la possibilité d’imprimer des documents numé-Mercredi 10h-12H30 et 14h-18h HORS BUSSY : Jeunes : 8 € / Adultes : 16 € riques en couleur ou en noir et blanc. Au niveau des tarifs, ils demeurent inchangés par rapport à la saisonVendredi 14h-18h dernière, à deux exceptions près. Pour une famille comprenant un adulte et deux enfants inscrits, l’inscriptionSamedi 10h-12H30 et 14h-18h Tél : 01 64 66 30 85 des autres enfants sera gratuite. Quant aux demandeurs d’emploi, ils ont droit au tarif enfants. I Inauguration de saison A la découverte près les formations Windows « Le Monde de la couleur » du Powerpoint A et Internet, les Buxangeorgiens pourront découvrir à partir du mois de septembre l’univers du Power- point. Marjorie Leturgie, qui assure ces epuis le 4 septembre, formations depuis le mois de juin2006,D la médiathèque accueille la première exposition del’année, qui a pour thème vous attend pour vous faire découvrir ce logiciel de présentation fort utile. A raison de deux jours de formation, les« le monde de la couleur ». A cette stagiaires apprendront à créer desoccasion, les toiles de Véronique "diaporamas" contenant des "diaposi-Latil, Clétien ainsi que de Hélène tives". Ce logiciel permet en fait de créerCuny sont réunies pour le plaisir des une succession de pages vierges au format dun écran 4/3 (les diapositives)yeux et des sens. Initiée à la peinture dans lesquelles sont placés des objets, images, textes, vidéos, graphiques. Ipar sa belle-mère, Solange, Véro- Formation gratuite ouverte à tous les habitants de Bussynique Latil peint depuis 14 ans. Tout Renseignements et inscriptions au 06 80 28 53 36d’abord attirée par l’aquarelle, elle se naisse, à la clé, l’émotion ». Passion-dirige ensuite vers la peinture à née par la peinture, elle considèrel’huile, mais c’est finalement dans le que tout doit être peint pour exister. Des travaux avenue Marie-Curiemélange de matière qu’elle se plaira Elle est désormais sociétaire de lale plus. Elle nous invite donc au rêve Fondation Taylor*, associationet à l’évasion en couleurs à travers des d’artistes peintres, sculpteurs,tableaux où les matières se mêlent architectes, graveurs, dessinateurs.aussi bien que les couleurs. Hélène Clétien, lui, appréhende l’artCuny, peintre coloriste fascinée contemporain à l’aide de jeux depar des univers intimistes, « cherche lumière et d’une subtile harmonieà donner au travers de couleurs vives des couleurs. Ce peintre abstraitune intensité dans l’expression ainsi nous ouvre les portes d’un nouvel epuis le 20 août, les ser- Curie jusqu’au 30 novembrequ’une force dans l’attitude pour que univers aussi envoûtant que déroutant. C’est donc un voyage de couleurs et D vices du Conseil général ont entrepris des tra- vaux d’élargissement de 2007. Des déviations ont été mises en place par les boule- vards de La-Haye et Mendès- d’émotions qui vous attend ce mois- l’avenue Marie-Curie, entre le France ou Lagny via l’avenue de ci, à l’image, d’ailleurs, de cette nou- boulevard Antoine-Giroust et le l’Europe. A noter que la contre- velle saison culturelle ! I boulevard de La-Haye. La cir- allée de l’avenue Marie-Curie culation sera donc interdite sur par le boulevard de Bruxelles * http://www.fondationtaylor.com cette portion de l’avenue Marie- reste accessible aux véhicules. I Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  14. 14. 16 Vie municipale Plan Local des Déplacements : bientôt l’enquête publique L’élaboration du Plan Local des Déplacements (PLD), pilotée par le Syndicat intercommunal de Transports des secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée, entre dans la dernière étape de la procédure. Le projet de PLD a été arrêté par le Comité Syndical du 19 juin 2007. En octobre 2007, le projet de PLD sera présenté à la population lors de l’enquête publique. Elaboré pour 27 communes, dont la ville de Bussy, ce Plan Local des Déplacements constitue l’outil de planification et de coordination des politiques de déplacements pour les secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée. Il traite des déplacements en bus, en train, en voiture, à pied ou à vélo, et définit les actions prioritaires et les aménagements qui seront engagés dans les années à venir pour faciliter les déplacements de tous. Quand et comment donner son avis Les développements d’offre du sur le Plan Local des Déplacements? réseau PEP’S à la rentrée de septembre 2007 Les habitants des 27 communes concernées pourront prendre connaissance Le Syndicat intercommunal de Transports (SIT) assure la gestion du réseau du PLD et donner leur avis lors de l’enquête publique qui se déroulera à partir intercommunal de transports, le réseau de bus PEP’s. La rentrée de septembre du mois d’octobre. Conformément à la réglementation, le Syndicat Inter- a été l’occasion pour le SIT de développer à nouveau certaines lignes du réseau. communal des Transports met en œuvre un dispositif complet permettant à C’est le réseau « objectif » défini par le Plan Local de Déplacements qui chacun de s’informer et de s’exprimer sur ce dossier: guide désormais l’action du SIT, avec quelques fils directeurs: Le site internet du SIT (www.sit-mlv34.org) donne d’ores et déjà accès à l’intégralité des documents relatifs au PLD. ® la suppression des lignes purement communales au profit de lignes inter- Une exposition itinérante dans les communes présentera le PLD. communales afin de créer de nouvelles origines-destinations possibles sur le Un commissaire-enquêteur assurera des permanences afin de présenter le PLD réseau. Ces mesures doivent accroître la part des transports en commun et de recueillir les opinions de chacun. dans les déplacements internes au périmètre. Des réunions publiques seront organisées en octobre à St-Thibault-des-Vignes, ® la suppression des lignes en boucle, peu lisibles, peu attractives et peu au Val-d’Europe et à Bussy St-Georges; rémunératrices. Enfin, un jeu concours « Défi Mobil’ » sera organisé afin que les habitants ® la modification des lignes en limite de périmètre afin de leur trouver un puissent réfléchir à la façon dont ils se déplacent dans Marne-la-Vallée. En point d’accroche dans les bassins voisins et de créer de nouvelles origines- offrant un déplacement écomobile, cest-à-dire un déplacement à pied, à vélo destinations. Il s’agit ainsi d’accroître la part des transports en commun dans ou en rollers en échange d’un déplacement en voiture, les habitants pourront les échanges avec les bassins limitrophes. gagner de nombreux lots. Les dates et modalités de l’enquête publique seront définies dans les prochains ® l’augmentation des fréquences et des amplitudes sur les lignes exis- jours. Elles vous seront communiquées dans le prochain bulletin municipal tantes afin de se rapprocher des critères définissant les lignes principales (octobre) qui comportera un dossier complet sur le Plan Local de Déplacements. du réseau objectif. Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  15. 15. Vie municipale 17Cette année, on peut distinguer les développements suivants:® LIGNE 43 « Val d’Europe RER/Montevrain/Chessy bourg/Val d’Europe RER »: afin de se rapprocher de la future ligne principale E duPLD mais aussi pour permettre la desserte du Collège de Chessy, les arrêts dubourg de Chessy sont transférés sur l’ex RN34 (arrêts Fontaine au Roi, Orson-ville et Maraîchers) et la fréquence de la ligne est développée. Au total,13 courses sont ajoutées, dont 8 pour la desserte du collège. Ainsi, désormais,la fréquence en heure de pointe est de 10 à 15 minutes.® LIGNE 22 « Ferrières en Brie/Bussy RER/Chanteloup en Brie »:4 courses nouvelles sont créées sur cette ligne en heure de pointe afin de tenir ® LIGNE 44 « Bussy/Bussy RER/Bussy Gustave-Eiffel/Jossigny/compte de l’accroissement de la fréquentation. En effet, les derniers comptages Val d’Europe RER »: la navette communale interne à Bussy (ligne 40) estdu STIF font apparaître 108% d’augmentation de la fréquen- fusionnée à la ligne 44. L’itinéraire de la ligne 44 est modifié dans la zone Gus-tation carte orange de cette ligne, restructurée en 2006. tave-Eiffel afin de desservir de nouvelles implantations d’entreprises. Enfin, 4 courses sont ajoutées à cette ligne du lundi au samedi afin de répon- dre aux besoins de ces mêmes entreprises. ® LIGNES 25 ET 29« Lagny SNCF-Torcy RER »: ces lignes cou- vrent l’origine – destination Lagny/Torcy en passant par des quartiers différents de St -Thibault (Courtillière, mairie, clos de l’Erable). Les grilles horaires de ces deux lignes ont été retravaillées afin de renforcer leur offre respective et leur donner une véritable complémentarité. I Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  16. 16. 18 Le magazine Arnaud Humbert récompensé ous vous parlions au mois d’avril de ce vice culturel de la ville de Bussy, a permis à N jeune comédien qui rêvait de monter la pièce co- écrite avec son ami Nico- las Van Beveren, Mariage Jours J. Un rêve Arnaud Humbert de développer son projet. La pièce sera ainsi jouée pendant trois mois au Théâtre Tallia, dans le 13e arrondissement, tous aujourd’hui devenu réalité grâce au programme les lundis et dimanches, du 1 er octobre au Envie d’agir du Ministère de la Jeunesse, des 17 décembre. Une date a également été retenue Sports et de la Vie associative, qui a récompensé à Bussy : le 15 décembre à la salle Maurice- le duo dans la catégorie création artistique. Un Koehl. La carrière d’Arnaud Humbert semble beau coup de pouce qui, associé à l’aide du Ser- donc bien lancée ! I Un jeune Buxangeorgien lance sa e-boutique avec son 1er livre intitué « seX sYmböl » ovahmane Darlinga: derrière L cet énigmatique pseudonyme se cache un jeune Buxangeor- gien de 19 ans, étudiant en 2e année d’école de commerce (EBP international Bordeaux), qui vient de publier un livre très origi- nal sur un sujet difficile et universel: la sexualité… Ce livre intitulé « seX sYmböl », a été imaginé pour être mis entre toutes les mains, même les plus chastes. « Pour son coté technique, cet ouvrage s’inspire d’une dizaine de trai- tés de sexologie chinois, indiens et arabes qui ont été remis au goût du jour, avec une pointe d’humour », nous explique son auteur, Raphaël Dartigues. « Suite aux avis de différentes per- sonnes d’âges divers, le livre a fait gogique et humoristique. « Les bureaux d’étudiants de certaines l’objet de nombreux remaniements Un ouvrage adultes sont attirés par le côté second écoles pour organiser des soirées à qui lui ont permis de s’enrichir. pédagogique et degré, souligne Raphaël. Les plus thèmes et ainsi faire connaître leur Il réunit aujourd’hui 169 recettes jeunes qui manquent d’expérience nom. Leur site internet est chaque pour bien mélanger les corps et les humoristique peuvent apprendre quelques trucs, jour de plus en plus visité par des esprits et trouver son partenaire Pour le moment, 50 exemplaires alors que les prétentieux me disent internautes de tous horizons. idéal ». Tout un programme! imprimés en mars dernier par qu’ils n’ont pas besoin de ce livre. En « Nous voulons créer des buzz et des Pour diffuser son livre, Raphaël l’imprimeur parisien Jouve ont déjà tout cas, Sex Symböl ne laisse per- opportunités afin d’obtenir une cer- s’est associé avec deux amis, Jéré- été vendus. « Il est plutôt bien accueilli, sonne indifférent! » L’objectif initial taine crédibilité », conclut le jeune mie Chat et Sébastien Gaonac’h. surtout auprès d’un public féminin », est donc déjà rempli. auteur, bien décidé à développer Ils ont aussi imaginé un site inter- précise Raphaël. S’il est destiné à la A l’avenir, le but est de réimprimer le concept « Lovahmane » au-delà net, dont le but est de proposer fois aux hommes et aux femmes, ce d’autres exemplaires et de pro- de Bussy Saint-Georges, et, pour- aux jeunes de leur âge « les bons sont en effet ces dames qui le dévo- mouvoir la marque « Lovah- quoi pas, concurrencer Casanova plans pour faire la fête ». Le « bon rent, les hommes ayant souvent ten- mane ». Pour ce faire, « les 3 jeunes sur la voie de la séduction? I look » avec leur nouvelle marque dance à croire qu’en ce domaine, ils lovahmanes » ne manquent pas Retrouvez l’univers de de tee-shirts Lovahmane et l’Art n’ont pas grand-chose à apprendre… d’idées. Ils comptent s’associer Lovahmane Darlinga sur de la séduction en font partie. Cet ouvrage se veut à la fois péda- avec des boîtes de nuit ou des http://www.lovahmane.com Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  17. 17. Le magazine 19 L’association Création et tour de mains célèbre cette année son dixième anniversaire. L’occasion de ren- contrer sa dynamique présidente, Sylvie Mourgues. Installée à Bussy depuis 20 ans, elle s’est investie très vite dans le tissu associatif local. L’encadrement selon Sylvie Mourgues ylvie a en effet fait partie de feue l’ASL Mourgues, que beaucoup de Buxangeorgiens l’encadrement des enfants (on y revient !!!) est plusS (Association Sports et Loisirs), où elle don- nait déjà des cours d’encadrement.« Précisez bien encadrement d’art, nous conseille- connaissent aussi en tant que gérante de la bou- tique Avec passion. Un nom loin d’être usurpé, car cette amoureuse des loisirs créatifs ne manque pas compliqué » estime Sylvie, qui espère bien abou- tir dans ce projet. Elle se réjouit en tous les cas du regain d’intérêt des Français pour la décora-t-elle. Beaucoup de gens pensent que j’encadre des de ferveur pour faire découvrir au plus grand tion, grâce, sans doute, aux magazines et émis-enfants ! ». Cette précision apportée, Sylvie revient nombre les siennes, de passions… « En créant cette sions de télévision. « Cela ouvre l’esprit aux genssur la création de son association, en 1997. association, mon objectif principal était que les gens et peut susciter des vocations » lance-t-elle, elle qui« Au premier cours, nous étions six, se souvient-elle. apprennent à décorer leur maison, et qu’ils se ren- ne regrette qu’une chose à Bussy : le manque deMais nous avons accueilli au fil du temps de plus en dent compte par eux-mêmes que cela ne requiert salles. L’association doit se contenter des locauxplus de monde et aujourd’hui, nous sommes environ pas de talents artistiques particuliers. C’est juste une préfabriqués derrière le gymnase Michel-Jazy et150. » Cantonnée dans les premiers temps aux question d’apprentissage. Tout le monde est capable aimerait bien disposer d’une salle digne de cecours d’encadrement (d’art !!!), l’association s’est, de le faire ! Souvent, certains se découvrent même nom afin d’accueillir encore plus de monde.depuis, ouverte à d’autres loisirs créatifs et travaux des dons insoupçonnés », insiste Sylvie, qui, tout L’appel est lancé… Imanuels, comme l’aquarelle, la couture, le patch- en initiant de nouveaux cours, aimerait aussi sework, le scrapbooking… « Au fur et à mesure de tourner vers les activités pour enfants. « De nom- Site internet de l’association : http://www.bussycreation.frnos rencontres avec de nouveaux professeurs, nous breux enfants se montrent très réceptifs aux divers Téléphone : 01 64 66 10 75essayons de développer d’autres choses, confie Sylvie travaux manuels et se révèlent très créatifs, mais Reprise des cours pour les nouveaux inscrits le lundi 1er octobre Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007
  18. 18. 20 Activités sportives 2e victoire chez les pros pour le golfeur buxangeorgien Grégory Havret superstar ! Evènement pour le club de golf de Bussy : l’un de ses sociétaires les plus illustres, Grégory Havret, s’est distingué au début du mois de juillet en remportant son deuxième tournoi professionnel, l’Open d’Ecosse. Professionnel depuis 1999, Grégory est passé, grâce à cette victoire, du 49eau 9e rang de l’Ordre du Mérite européen, et a empoché, au passage, la coquette somme de 738 255 € ! our le club présidé par Eric Vignot, cette P victoire est une aubaine, compte tenu des retombées médiatiques qui en ont découlé. « Songez que le commentateur de Canal + a fait réfé- rence à notre club lors du direct en imaginant ses mem- bres devant l’écran de télé! Le journal L’Equipe a également mentionné l’appartenance de Grégory au club de Bussy », s’enthousiasme Eric Vignot, un pré- sident heureux. Celui-ci a donc suivi avec passion, en compagnie de nombreux membres du club, le dernier tour de l’Open d’Ecosse en direct à la télé- vision au club house. « Il y avait une chaude ambiance quand Grégory a réussi le dernier putt qui lui assurait la victoire » confie Eric Vignot. Une authentique performance quand on sait qu’en face de lui, il y avait ni plus ni moins le n° 3 mondial, Phil Mickelson, un habitué des grands rendez- vous. Lors du play-off départageant les deux gol- feurs, Grégory Havret n’a donc pas tremblé en çais. En 1999, Grégory choisit de passer profes- semaines avant son triomphe écossais. « En 2005, réalisant une fin de parcours parfaite. Ayant débuté sionnel et remporte son premier tournoi deux ans je pensais avoir franchi un cap, déclarait Grégory le golf vers l’âge de 12 ans, il a été formé à Bussy, et plus tard en Italie. Depuis le début de la saison Havret après sa victoire. Mais ce n’était pas le cas. ses professeurs comme son président ont d’emblée 2007, il a disputé 24 tournois, dont le British Cela faisait un an et demi que je n’étais pas content su qu’il irait très haut. Il a en effet très tôt démon- Open, l’un des quatre Majeurs du calendrier, où il de mon golf. Mais je me suis remis en question et j’ai tré un potentiel technique intéressant et a vite a manqué le cut de peu. Les îles britanniques sem- pas mal bossé avec mon coach. La première des choses, grimpé les échelons, au niveau amateur tout blent d’ailleurs particulièrement lui convenir: c’est de croire en soi et de foncer sans trop réfléchir ». d’abord, en remportant trois titres nationaux et un outre sa victoire en Ecosse, il s’est ainsi classé à la On souhaite à Grégory d’y parvenir: d’autres titre européen, une première pour un golfeur fran- troisième place de l’Open d’Irlande, quelques succès suivront alors sans aucun doute… I our la sixième année consécutive, la ville de Bussy a Le golf à l’heure taïwanaise P organisé le dimanche 8 juillet le challenge des entre- preneurs taïwanais, dont l’objectif principal est de faire connaître la commune aux investisseurs de ce pays. Deux entreprises taïwanaises sont déjà installées à Bussy, Asialand et MSI Computer, et la ville est toute disposée à en accueillir d’autres! C’est en tous les cas le souhait du maire de Bussy, qui n’a pas manqué de vanter les mérites de sa ville aux 47 parti- cipants de ce tournoi amical. Cette année, outre l’ambassadeur de Taïwan, son excellence Michel Ching-Long Lu, deux autres diplomates étaient présents: les ambassadeurs de Brunei et de Myanmar (Birmanie), MM. Dato Padulca Zainidi Sidup et Saw Hla Min. Tout en découvrant les atouts de la ville, les par- ticipants ont donc pu se détendre en pratiquant le golf sur le parcours buxangeorgien si réputé. Bien qu’amical, ce tournoi, disputé dans la formule du stableford, a donné lieu à une Cest dans une ambiance très conviviale que sest déroulée cette compétition remise des prix. Les gagnants des différentes catégories sont amicale, clôturée par le traditionnel verre de lamitié et par la remise des prix. repartis avec des sacs de golf ou du champagne. I Bussy Saint-Georges N°92 - Septembre 2007

×