Les Français et l’information santé
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

Étude Ifop/Capital Im...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

L’information santé et Capital Image
« Sport sur ordonnan...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

La méthodologie

Etude réalisée pour :
Echantillon :

Sté...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

La perception de l'importance de se préoccuper de sa sant...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

Le suivi de l'information santé
Question :

Suivez-vous l...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

Le suivi de l'information santé
Question :

Suivez-vous l...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

Les effets du suivi de l'information santé
Question :

L’...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

Les effets du suivi de l'information santé
Question :

L’...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

La perception de la qualité de l'information santé
Questi...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

3

Principaux
enseignements
Page 10
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

Les principaux enseignements (1/3)
Les questions de santé...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

Les principaux enseignements (2/3)
82% des Français agiss...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

Les principaux enseignements (3/3)
Les Français se montre...
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

Page 14
Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image

Stéphanie Chevrel & Gaël de Vaumas
45 rue de Courcelles 7...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Français & l'Information Santé : une étude Ifop/Capital Image

1 036 vues

Publié le

54% DES FRANÇAIS DÉCLARENT ÊTRE
DE PLUS EN PLUS PRÉOCCUPÉS PAR LES QUESTIONS DE SANTÉ

Une étude Ifop/Capital Image*, réalisée à l'occasion des 25 ans de l’agence de Relations Publiques santé et divulguée au 24ème Festival de la Communication Santé, révèle que 54% des Français interrogés déclarent être de plus en plus préoccupés par les questions de santé. Malgré leur caractère souvent anxiogène, les multiples informations santé qu’ils reçoivent et consomment ont pourtant des effets bénéfiques pour 82% d’entre eux : approfondissement des connaissances, modification de certains de leurs comportements, échanges avec leur médecin. Cependant, parmi le flot d’informations diffusées, notamment sur Internet et les réseaux sociaux, il est difficile de s'y retrouver. D'où le rôle essentiel de pédagogie des médias, des émetteurs et transmetteurs d’informations santé, pour un public qui a de plus en plus besoin de repères.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 036
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
395
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les Français & l'Information Santé : une étude Ifop/Capital Image

  1. 1. Les Français et l’information santé Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image Étude Ifop/Capital Image (partie 1/2)
  2. 2. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image L’information santé et Capital Image « Sport sur ordonnance, télémédecine, déserts médicaux, Plan cancer, cartographie du génome Cœur Carmat, campagne antitabac..., ‟ l’information médicale” des années 1950 s’est transformée en ‟information santé” avec l’apparition des crises sanitaires, la mise en place des politiques de santé publique et le développement de la prévention. Aujourd’hui l’information santé est partout! Elle est à la fois médicale, scientifique, économique, sociale, politique, éthique. Elle touche aussi à l’environnement, l’éducation, l’alimentation, le sport, les nouvelles technologies, le travail… Les émetteurs sont multiples : soignants, chercheurs, industriels, associations de patients ou de consommateurs, acteurs du secteur public, institutionnels, politiques… Avec l’arrivée d’Internet, les médias cohabitent avec les sites d’informations et plus récemment avec les réseaux sociaux ; les foules sont devenues des médias, guidées et animées par l’émotion. Les blogueurs, twitters nous informent avant même les journalistes. Dans l’instantanéité, fiabilité, mise en contexte, prise de recul et analyse sont-ils toujours au rendez-vous ? Nous avions mené en 2003 une première étude avec A+A sur l’information santé et étions intéressés de réaliser avec l’IFOP cette seconde étude 10 ans plus tard pour observer l’évolution des résultats avec l’arrivée d’Internet. Certains nous ont surpris, en particulier la place de la télévision dans l’information santé, tout comme la perception des Français sur la qualité de l’information qu’ils reçoivent… A nous, émetteurs et transmetteurs d’informations, d’en tirer les enseignements à un moment de grand bouleversement de la diffusion de l’information face à un public qui a de plus en plus besoin de transparence et de repères. » Stéphanie Chevrel Cofondatrice et DG de Capital Image
  3. 3. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image La méthodologie Etude réalisée pour : Echantillon : Stéphanie Chevrel & Gaël de Vaumas, cofondateurs de Echantillon de 1017 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Mode de recueil : Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI Computer Assisted Web Interviewing). Dates de terrain : Du 17 au 19 juillet 2013. Page 3
  4. 4. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image La perception de l'importance de se préoccuper de sa santé Question : Pour chacune des opinions suivantes, diriez-vous qu’elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à ce que vous pensez ? Les questions de santé vous préoccupent de plus en plus… TOTAL Non 46% Ne correspond pas du tout 12% Correspond tout à fait 11% TOTAL Oui 54% Ne correspond plutôt pas 34% Correspond plutôt 43% Page 4
  5. 5. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image Le suivi de l'information santé Question : Suivez-vous l’information santé… ? Récapitulatif : TOTAL Systématiquement / Souvent 42% A la télévision Sur les sites web d’information A la radio 49% 53% 36% 46% Non posé 30% Dans la presse écrite Sur les blogs, forums Les moins de 35 ans s’informent davantage 30% 36% 20% 33% Non posé 19% 24% 26% Ensemble Juillet 2013 Rappel Décembre 2003* (*) Sondage A+A pour Capital Image réalisé par téléphone du 12 au 13 décembre 2003 auprès d’un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Page 5
  6. 6. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image Le suivi de l'information santé Question : Suivez-vous l’information santé… ? A la télévision 42% 5% 37% 30% Sur les sites web d’information 36% 6% Dans la presse écrite 30% 4% 41% 39% 26% Sur les blogs, forums 20% 3% 17% A la radio 19%2% 17% Systématiquement 17% 25% 45% 37% 25% 43% 45% Souvent 36% Rarement Jamais Page 6
  7. 7. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image Les effets du suivi de l'information santé Question : L’information santé vous a-t-elle déjà conduit à… ? Au moins une incidence 82% Aucune incidence 18% Page 7
  8. 8. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image Les effets du suivi de l'information santé Question : L’information santé vous a-t-elle déjà conduit à… ? Chercher à approfondir vos connaissances d’un sujet traité 66% 59% Modifier certains de vos comportements Parler à votre médecin d’un sujet évoqué, au cours d’une consultation Consulter votre médecin sur un des sujets traités 34% 41% 55% 35% 45% 65% 65 ans et plus : 42% Oui Non Page 8
  9. 9. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image La perception de la qualité de l'information santé Question : Selon vous, l’information santé donnée dans les médias est… ? Souvent floue et contradictoire 69% 14% Trop importante 42% 7% Toujours compréhensible 39% 4% Toujours fiable 25%3% Tout à fait d’accord 27% 37% 44% 7% Souvent inutile 55% 49% 35% 45% 35% 22% Plutôt d’accord 53% 58% Plutôt pas d’accord 4% 7% 13% 8% 17% Pas du tout d’accord Page 9
  10. 10. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image 3 Principaux enseignements Page 10
  11. 11. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image Les principaux enseignements (1/3) Les questions de santé préoccupent de plus en plus 54% des Français Les questions de santé préoccupent de plus en plus une majorité de Français. 54% des personnes interrogées déclarent en effet que les questions de santé leur sont de plus en plus préoccupantes. L’augmentation du niveau de préoccupation vis-à-vis de sa santé semble moins important auprès des séniors. 51% d’entre eux déclarent s’en préoccuper de plus en plus contre 58% des moins de 35 ans. La télévision apparaît comme le canal le plus utilisé pour suivre l’information santé L’information santé semble diluée dans l’ensemble des canaux de diffusion de l’information aujourd’hui. 42% des Français déclare la suivre systématiquement ou souvent à la télévision, tandis que 36% s’informent à ce sujet par l’intermédiaire des sites web d’information. La presse écrite permet de son côté à 30% des personnes interrogées d’obtenir des informations sur les questions de santé. La radio apparaît en retrait : 19% utilisent ce canal pour suivre l’information santé. Les modalités de consommation de l’information santé se différencient de celles de l’information en général. Les personnes les plus jeunes apparaissent comme davantage consommatrices d’informations au sujet de la santé de manière générale. Moins portés habituellement sur des médias tels que la presse écrite ou la radio, les jeunes suivent ainsi autant l’information santé dans ces médias que les plus âgés. Page 11
  12. 12. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image Les principaux enseignements (2/3) 82% des Français agissent après avoir entendu une information santé Le suivi de l’information santé ne paraît pas avoir un effet amplificateur substantiel des consultations. Seules 35% des personnes interrogées consultent leur médecin après avoir entendu parler d’un sujet dans les médias. A contrario, la diffusion d’informations sur les questions de santé a plusieurs effets sur les personnes concernées. Deux tiers des Français cherchent à approfondir leurs connaissances sur un sujet (66%) et une proportion légèrement moins importante à modifier certains de ses comportements (59%). 55% des personnes interrogées évoquent également à l’occasion les sujets abordés dans les médias avec leur médecin. A l’instar des résultats observés précédemment, la relation plus forte avec leur médecin des personnes les plus âgées les conduit globalement à davantage interagir avec celui-ci au sujet des informations santé dont ils disposent. On observe également que les personnes issues des catégories socioprofessionnelles les plus modestes ont davantage tendance à interroger leur médecin que les personnes issues des catégories plus aisées qui vont plutôt chercher à approfondir leurs connaissances et à modifier elles-mêmes leurs comportements à l’égard de leur santé. Ainsi, le suivi des informations santé conduit 64% des professions libérales et cadres supérieurs à modifier leurs comportements, contre seulement 55% des CSP-. Page 12
  13. 13. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image Les principaux enseignements (3/3) Les Français se montrent très sévères à l’égard de la qualité de l’information santé La proportion élevée de personnes cherchant à approfondir les informations obtenues dans les médias s’explique en partie par la qualité perçue de l’information santé. Les Français se montrent en effet particulièrement critiques à cet égard. 69% considèrent en effet que l’information santé est souvent floue et contradictoire, tandis que seulement une minorité juge qu’elle est toujours compréhensible (39%) et toujours fiable (25%). Les personnes interrogées insistent de ce fait sur la qualité de l’information et non sur la quantité. 44% d’entre elles estiment que l’information santé est trop importante et 42% qu’elle est souvent inutile. Dans le détail, l’ensemble des catégories de population se montrent critiques à l’égard de l’information santé. Les personnes qui suivent l’information santé se montrent globalement moins sévères que celles ne la suivant pas. Notons enfin que les différences entre les médias sont assez mineures, aucun ne se distinguant des autres sur la qualité de l’information. Page 13
  14. 14. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image Page 14
  15. 15. Les Français et l’information santé, Etude Ifop / Capital Image Stéphanie Chevrel & Gaël de Vaumas 45 rue de Courcelles 75008 Paris - 01 45 63 19 00 www.capitalimage.net

×