CNSA
Rôle et missions dans la prise en charge
de la perte d’autonomie en France
Présentation Carreer + / FEPEM 27mars 2015
2
Principes généraux de l’organisation de la
prise en charge de la perte d’autonomie
 Le champs de la prise en charge de ...
3
La CNSA et ses missions
 Établissement public créé par la loi du 30 juin 2004,
missions renforcées par la loi du 11 fév...
4
La place de la CNSA
dans le système institutionnel
CNSA
Services et
établissements
médico-sociaux
Agences
régionales de ...
5
 Proximité : assurer des échanges d’expériences et
d’informations au niveau local pour accompagner les
coordinations né...
6
CNSA, champs d’intervention
Accompagnement collectif
Allocation
budgétaire
Réduction des
inégalités
Organisation de
l’of...
7
La CNSA, en résumé
La CNSA est une
- Caisse dont le rôle est de répartir les moyens financiers
(montant du budget primit...
8
La CNSA est une innovation
institutionnelle
• Originalité de la gouvernance: le Conseil de la CNSA
présente deux spécifi...
9
Les relais territoriaux de l’action
de la CNSA
 Les agences régionales de santé :
 Relais de la CNSA pour les programm...
10
Une fonction d’appui
dans une logique de co-construction
 la CNSA apporte son appui aux acteurs locaux notamment aux
M...
11
La CNSA et le maintien à
domicile
 La CNSA intervient à 4 niveaux :
 Elle contribue au financement des prestations in...
12
Le maintien au domicile des personnes âgées est un
axe stratégique du projet de loi d’adaptation de la
société au vieil...
13
Le maintien au domicile des personnes âgées est un
axe stratégique du projet de loi d’adaptation de la
société au vieil...
14
La CNSA et les enjeux numériques
 La CNSA accompagne à plusieurs titres les acteurs locaux
 Dans le cadre des actions...
15
La CNSA et les différents acteurs
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cnsa rôle et missions dans la prise en charge de la perte d’autonomie en france deguelle

564 vues

Publié le

Smart Homecare - CARER+ Final Conference, Paris, 27th March 2015

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
564
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cnsa rôle et missions dans la prise en charge de la perte d’autonomie en france deguelle

  1. 1. CNSA Rôle et missions dans la prise en charge de la perte d’autonomie en France Présentation Carreer + / FEPEM 27mars 2015
  2. 2. 2 Principes généraux de l’organisation de la prise en charge de la perte d’autonomie  Le champs de la prise en charge de la perte d’autonomie est une compétence décentralisée aux départements  Le domaine de la santé ressort de la compétence de l’Etat, au niveau central, et des agences régionales de santé au niveau régional  La prise en charge de la perte d’autonomie des personnes fait l’objet d’un double financement :  Etat via la CNSA – contribution au financement des établissements et services médicaux sociaux et des prestations individuelles versées aux personnes à domicile par des ressources d’assurance maladie et des ressources fiscales  Départements
  3. 3. 3 La CNSA et ses missions  Établissement public créé par la loi du 30 juin 2004, missions renforcées par la loi du 11 février 2005.  La CNSA  Participe au financement de l’aide à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées :  22 milliards d’euros de budget  Garantit l’égalité de traitement sur tout le territoire quel que soit l’âge ou le type de handicap en veillant à une répartition équitable des ressources ;  Assure une mission d’expertise, d’information et d’animation ;  Encourage la recherche et les actions innovantes
  4. 4. 4 La place de la CNSA dans le système institutionnel CNSA Services et établissements médico-sociaux Agences régionales de santé Conseils départementaux Personne handicapée / Personne âgée Prestations individuelles : PCH (personnes handicapées) / APA (personnes âgées) Maisons départementales des personnes handicapées 4
  5. 5. 5  Proximité : assurer des échanges d’expériences et d’informations au niveau local pour accompagner les coordinations nécessaires et faire émerger des pratiques de réseaux.  Égalité : observer les disparités, harmoniser les pratiques et les allocations de ressources.  Qualité : apprécier l’efficience des politiques gérontologiques et du handicap. CNSA, 3 principes structurants
  6. 6. 6 CNSA, champs d’intervention Accompagnement collectif Allocation budgétaire Réduction des inégalités Organisation de l’offre et investissement Evolution et adaptation de l’offre en ESMS Compensation individuelle Prestations individuelles : PCH / APA Equité du traitement des demandes Maisons départementales des personnes handicapées Convention de qualité de service
  7. 7. 7 La CNSA, en résumé La CNSA est une - Caisse dont le rôle est de répartir les moyens financiers (montant du budget primitif 2015 : 22,6 milliards €); - Agence qui vient en appui technique des réseaux (ARS, MDPH, départements).
  8. 8. 8 La CNSA est une innovation institutionnelle • Originalité de la gouvernance: le Conseil de la CNSA présente deux spécificités: – Sa composition, et notamment la place des associations représentant les usagers, et des conseils généraux – Le Conseil de la CNSA: « Parlement du médico-social » • Originalité du positionnement, pour concilier proximité et équité : facilitateur, traducteur, animateur, entre les acteurs nationaux et les acteurs locaux • Le conseil définit les orientations et perspectives d’action de la CNSA et vote son budget
  9. 9. 9 Les relais territoriaux de l’action de la CNSA  Les agences régionales de santé :  Relais de la CNSA pour les programmations des moyens, les autorisations d’établissements et services, et leur tarification,  La CNSA leur délègue la répartition des aides à l’investissement,  Relais de terrain  Les conseils départementaux  Reçoivent les concours financier de la CNSA pour le financement des prestations individuelles (APA et PCH)  Assurent la tutelle financière et administrative des MDPH  La CNSA anime le réseau des MDPH  Un soutien apporté dans le cadre de conventions aux acteurs notamment pour l’aide à domicile et les actions innovantes
  10. 10. 10 Une fonction d’appui dans une logique de co-construction  la CNSA apporte son appui aux acteurs locaux notamment aux Maisons départementales des personnes handicapées  Différentes modalités  travail d’animation des correspondants métiers  construction d’outils :  Proposition  Échange dans le cadre de groupes de travail  Diffusion pour observations  Validation Cette méthode permet d’appréhender les diversités des pratiques et de créer du consensus  Formation des acteurs
  11. 11. 11 La CNSA et le maintien à domicile  La CNSA intervient à 4 niveaux :  Elle contribue au financement des prestations individuelles versées aux personnes âgées et handicapées  Elle finance les actions de modernisation de modernisation des services d’aide à domicile (74 M€ par an)  Contractualisation avec différents acteurs (organismes de formation, départements; services d’aide à domicile prestataires ou particuliers employeurs )  Enjeu de l’amélioration du service rendu aux personnes  Elle apporte un appui technique aux Maisons départementales des personnes handicapées pour l’élaboration des plans d’aides aux personnes handicapées  Elle finance des actions de formation des aidants de personnes âgées ou en situation de handicap
  12. 12. 12 Le maintien au domicile des personnes âgées est un axe stratégique du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement  Projet de loi actuellement en discussion au Parlement  Quelques mesures très importantes :  revalorisation financière des plans d’aides des personnes âgées les plus dépendantes et une réduction de leur « reste à charge »  Un renforcement de la gouvernance au niveau local : création de conférence des financeurs chargées de coordonner l’ensemble des actions financées par les départements, les caisses de retraites, les mutuelles dans le domaine de la prévention et des aides techniques  Attribution aux départements d’une dotation pour le financement d’actions relevant de la prévention et des aides techniques  Une meilleure intégration au domicile des personnes des interventions relevant de l’aide et du soin  accompagnement des aidants
  13. 13. 13 Le maintien au domicile des personnes âgées est un axe stratégique du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement  La CNSA voit ses missions élargies par le projet de loi notamment :  Répartition des financements nouveaux  Mission d’appui technique auprès des conseils départementaux en ce qui concerne l’évaluation de la perte d’autonomie des personnes âgées (*)  Une mission d’animation et d’appui aux conférences des financeurs  Un élargissement des possibilité de financement par la CNSA de programmes d’accompagnement des aidants (*) la CNSA aujourd’hui n’assure cette mission qu’en ce qui concerne les personnes handicapées
  14. 14. 14 La CNSA et les enjeux numériques  La CNSA accompagne à plusieurs titres les acteurs locaux  Dans le cadre des actions de modernisation de l’aide à domicile, soutien les initiatives locales notamment des départements (télégestion ; domotique)  soutien d’actions innovantes
  15. 15. 15 La CNSA et les différents acteurs

×