Le parcours du créateur d'entreprise

2 322 vues

Publié le

Vous souhaitez créer votre entreprise ? La CCI Paris Île-de-France vous accompagne tout au long de votre parcours d’entrepreneur : de l’idée à l’étude de marché, du financement aux démarches administratives…

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 322
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
519
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le parcours du créateur d'entreprise

  1. 1. Leparcoursducréateurd’entreprise Vous souhaitez créer votre entreprise ? La CCI Paris Île-de-France vous accompagne tout au long de votre parcours d’entrepreneur : de l’idée à l’étude de marché, du financement aux démarches administratives… [NOUVEAUTÉS ] Qu’est-ce que je pourrais proposer qui n’existe pas ? Et si j’importais une idée qui fonctionne déjà à l’étranger ? Et si j’identifiais un nouveau besoin ? 1 Trouver une idée 2 Mettre son idée à l’épreuve Demander un regard extérieur à un conseiller CCI Paris Île-de-France 3 Structurer sa démarche ÉTUDE DE L'IDÉE CONNAÎTRE LE MARCHÉ FINANCEMENT DU PROJET CHOIX D’UNE FORME JURIDIQUE 4 Définir ses motivations Je veux gagner de l’argent Je veux créer quelque chose de révolutionnaire 6 Faire une étude de marché 5 Se poser les questions essentielles Ai-je besoin d’acquérir de nouvelles compétences ? Ai-je les ressources financières suffisantes ? Ai-je assez de temps ? Sur qui puis-je compter ? Connaître son marché : la demande, l’offre, l’environnement, la part de marché espérée… pour mieux équilibrer son projet ! 7 Déterminer des prévisions financières 8 Élaborer un business plan Faire un compte de résultat prévisionnel : investissements à prévoir et trésorerie nécessaire pour tenir jusqu’au seuil de rentabilité CV, stratégie, produits, description du marché, évaluation des moyens techniques, humains, etc. La tester auprès de ses proches et des partenaires potentiels Et si je développais une innovation technologique ? Qu’est-ce que j’ai à proposer ? À qui ? Où vendre mon idée ? Comment la faire connaître ? € Je veux devenir mon propre patron 9 Faire des demandes d’aides pour compléter les fonds propres et les emprunts bancaires 10 Recherche de financements Indemnités chômage en plus du revenu de l’entreprise (ARCE ou ARE), exonération de charges sociales ou allégements fiscaux, prêts d’honneur, crédits solidaires, etc. 11 Choisir un statut Auto-entrepreneur, EURL ou EIRL (entreprise unipersonnelle ou entrepreneur individuel à responsabilité limitée), SARL (société à responsabilité limitée), SAS (société par actions simplifiées) 12 Immatriculer son entreprise Passage obligé par le CFE pour l’immatriculation. Il permet d’obtenir ses numéros SIRET, SIREN et code NAF. Fonds propres (apport personnel, représente au moins 30 % du financement global), Love money (apport de la famille et des amis), Business angels, Emprunts bancaires (à moyen ou long terme, jusqu’à 15 ans), etc. 0820 012 112 (0,12 € la minute) De l’idée à la concrétisation, la CCI Paris Île-de-France est là pour vous accompagner au cours de toutes les étapes de votre projet d’entrepreneuriat. En savoir plus : creation.cci-paris-idf.fr GLOSSAIRE ACCRE (aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise) : exonération partielle de charges sociales et accompagnement pendant les premières années d'activité. ARCE (aide à la reprise ou à la création d'entreprise) : versement de 50% du montant du reliquat de vos allocations à la date de début de l'activité. ARE (aide au retour à l’emploi) : aide financière ou maintien de ses allocations chômage. Auto-entrepreneur : entrepreneur individuel qui bénéficie d'un statut allégé. La déclaration d'activité est immédiate et les cotisations sociales sont égales à un pourcentage du chiffre d'affaires, sans cotisations minimales. Business angels : particulier qui investit dans une entreprise innovante et l’accompagne, en apportant sa compétence, son énergie et son expertise. CFE : centre de formalités des entreprises EURL ou EIRL (entreprise unipersonnelle ou entrepreneur individuel à responsabilité limitée) : limiter l'étendue de la responsabilité en constituant un patrimoine d'affectation sans constituer de société. NACRE (nouvel accompagnement pour la création et la reprise) : accompagne des personnes sans emploi ou en difficulté d’insertion pour créer ou reprendre une entreprise. Prêts d’honneur : “coup de pouce" financier pour ceux qui ne possèdent pas suffisamment de fonds propres. SARL (société à responsabilité limitée) : forme la plus répandue. La perte potentielle des associés se limite au montant de leurs apports respectifs. SAS (société par actions simplifiées) : constituée d’une ou plusieurs personnes n'engageant leur responsabilité qu'à concurrence de leurs apports. Maintenant développez votre business : FÉLICITATIONS ! Votre entreprise est créée. développement commercial web marketing marchés réseaux etc. Contactez-nous ! Notre mission, vous accompagner. Besoin d’aide ? Nous sommes là pour vous aider.

×