Lesinnovateurs
10
« On peut être innovant
sans s’appeler Apple ! »
D
ominique Fouquet en est convaincu. Licencié à la
faveur d’un rachat,...
11
40 à 70 000 euros, souligne Dominique Fouquet.
Et nous devons les payer avant même de gagner quoi
que ce soit. »
Depuis...
12
L
orsqu’en 2010, Yvonne Demorest est appelée au chevet du fabricant
français de maquettes et de loisirs créatifs, la pa...
13
AU CŒUR DE L’INNOVATION
Vos enfants en rêvaient, Joustra l’a fait !
Ça a été sans conteste l’une des vedettes du Presho...
WANTED
#INNOVATEURS
Partagez votre innovation ou saluez celles des autres sur Twitter via #innovateurs
Lançons le mouvemen...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les #innovateurs : Dominique Fouquet (Edena Medical) et Yvonne Demorest (Heller Joustra)

2 285 vues

Publié le

Qu’ils soient créateurs ou repreneurs, les Innovateurs qui figurent dans cet ouvrage ont été choisis spécifiquement par leur CCI parce qu’ils symbolisent cet esprit d’ouverture, propice aux découvertes et aux grandes avancées.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 285
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
171
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les #innovateurs : Dominique Fouquet (Edena Medical) et Yvonne Demorest (Heller Joustra)

  1. 1. Lesinnovateurs
  2. 2. 10 « On peut être innovant sans s’appeler Apple ! » D ominique Fouquet en est convaincu. Licencié à la faveur d’un rachat, cet ancien cadre commercial d’une entreprise de lits médicalisés a créé Edena Medical en 2000, sur ce même segment. « Notre seule chance pour exister face à des concurrents déjà bien en place, c’était d’apporter de la différence et de nouvelles solutions. » Il multi- plie les contacts avec les clients potentiels - maisons médicali- sées, maisons de retraite - interroge et observe les personnels soignants, embauche un ingénieur en conception. « Un lit mé- dicalisé, c’est du tube soudé, cintré, tordu. Notre plus-value se situe dans la conception et la cinématique, la façon dont les lits vont pouvoir bouger, s’articuler. Ils doivent monter très haut, descendre très bas, prendre des positions assises, être faciles d’entretien et soulager le personnel soignant pour qui un lit mé- dicalisé est d’abord un outil de travail. » Après un démarrage difficile, une deuxième génération de lits, Linova et Novacare, seront l’occasion pour l’entreprise de Loudun de déposer ses premiers brevets et d’obtenir un prêt d’OSEO (aujourd’hui BPI) en 2008. Le PDG d’Edena Medical étoffe alors son équipe R&D, recrute une directrice financière et un directeur commercial se- nior. L’aide d’OSEO est déterminante, car elle permet à l’entre- prise de financer de nouveaux moules. « Un seul moule coûte de Edena Medical fait bouger les lits POITOU-CHARENTES
  3. 3. 11 40 à 70 000 euros, souligne Dominique Fouquet. Et nous devons les payer avant même de gagner quoi que ce soit. » Depuis 3 ans, le chiffre d’affaires décolle, passant de 5 à 9,4 millions d’euros. La société commence à dé- gager des marges. Le lancement de Front Exit (lire encadré) devrait encore accélérer le développement d’Edena Medical, désormais pris très au sérieux par ses concurrents. « Au salon de la Santé de Paris, en mai dernier, des patrons de groupes étrangers sont venus sur notre stand pour scruter nos dernières productions. De la condescendance il y a quelques années, ils sont passés à une forme de reconnaissance. Logique ! Nous leur prenons des parts de marché ! » AU CŒUR DE L’INNOVATION Front Exit, un lit révolutionnaire Dans la plupart des cas, pour lever un malade, il faut l’asseoir dans son lit, l’aider à pivoter pour sortir ses jambes, le soutenir et l’accompagner jusqu’à ce qu’il touche terre et se mette debout. Une opération difficile lorsqu’il s’agit de déplacer un adulte de 80 kg ou plus. « Font Exit » permet de supprimer la plupart de ces étapes en faisant sortir le patient par le pied du lit. 1ère phase : le lit s’incline vers les pieds, dos relevé, jambes horizontales. 2e phase : l’assise du lit coulisse avec le ma- telas, vers l’avant, sur plus d’un mètre, jusqu’à mettre le patient en position assise, les deux pieds au sol. 3e phase : les pieds du lit se soulèvent, l’assise bascule lentement vers l’avant, toujours sous la surveillance du personnel, jusqu’à la mise sur pied du patient. « Tous nos clients nous disent que c’est un lit révolutionnaire, notamment l’Assistance pu- blique - Hôpitaux de Paris qui s’intéresse de près à notre dernier né ». La force d’Edena Medical ? La conception de produits simples, résistants à des prix très concurrentiels. Un brevet Front Exit a été déposé en Europe avec une extension sur d’autres continents. Déjà présents dans de nombreuses maisons de retraite, les lits Edena Medical ont fait récemment leur entrée dans des hôpitaux français, via des structures de longs sé- jours. L’hôpital et les cliniques sont pour bientôt, une nouvelle marche à franchir et de très beaux marchés en perspective. La PME fait travailler 100 à 120 personnes Si la conception des produits est 100 % interne, la dé- coupe, le cintrage, la soudure, la peinture des tubes et toute la partie menuiserie sont confiés à des sous-trai- tants locaux. Edena Medical rapatrie ensuite toutes les pièces, les assemble, customise, motorise et com- mercialise ses lits. Edena Medical est devenu récem- ment la première entreprise française à obtenir le label «  Origine France Garantie  » pour l’ensemble de ses lits médicalisés. Anticipant une forte croissance de l’activité pour les 3, 4 ans à venir, avec un objectif de 15 millions d’euros en 2017, Dominique Fouquet a décidé d’agrandir l’atelier d’assemblage - près de 2 000 mètres carrés supplémentaires - avec l’aide précieuse de la CCI Poitou Charentes qui l’a entre autre mis en relation avec des spécialistes des flux industriels. Récompenses : Top Entreprise de la Vienne dans la catégorie Innovation pour son nouveau lit médicalisé « Front Exit » décembre 2013. Effectifs 2014 : 38salariés + 60 à 80 personnes employées par la sous-traitance 1 ingénieur et 5 techniciens en conception mécanique www.edena-medical.fr Edena Medical 14 rue des Forges Z.I. Nord 86 200 Loudun 11 Dominique Fouquet PDG fondateur et actionnaire unique d’Edena Medical
  4. 4. 12 L orsqu’en 2010, Yvonne Demorest est appelée au chevet du fabricant français de maquettes et de loisirs créatifs, la partie est loin d’être ga- gnée. Après un premier dépôt de bilan en 2006, Heller Joustra est de nouveau au fond du gouffre. Sur quelques 80 salariés, seuls 23 sont en- core en poste. « Quitte à mourir, autant mourir avec panache ! », déclare d’emblée l’ex-dirigeante de Nathan, spécialiste des univers du jeu. Cinq ans plus tard, le succès est au rendez-vous. Le chiffre d’affaires est reparti en flèche : 7,5 millions en 2014, contre 1,5 million en 2009, 41 salariés, et une confiance retrouvée ! Le redressement s’est joué en trois actes. Acte 1 : Relocalisation Soutenue par Alain Bernard, un actionnaire qui investit 4,5 millions d’eu- ros, Yvonne Demorest rapatrie les productions asiatiques en Normandie. « Le savoir-faire et la qualité made in France sont très appréciés des consommateurs. Ces derniers sont échaudés par les produits dangereux, les allergies, le non-respect des normes… » Pour être compétitive, l’entre- prise investit dans de nouvelles presses robotisées. Un ouvrier en pilote désormais trois, alors qu’auparavant, il fallait un opérateur par presse. Acte 2 : Innovation Ou comment se démarquer de la concurrence avec des produits nova- teurs, introduire de la technologie dans un marché somme toute très traditionnel. La meilleure illustration de ce pari : une imprimante 3D pour les enfants que Joustra vient de présenter au Preshow Jouets et Jeux de Deauville, le grand rendez-vous annuel entre fabricants, centrales d’achat et distributeurs (lire ci-contre). Heller Joustra : la renaissance… version 3D ! PhotoYDemorest 12 Yvonne Demorest L’ancienne dirigeante de Nathan a réussi à relancer la célèbre marque de jouets made in France. BASSE-NORMANDIE
  5. 5. 13 AU CŒUR DE L’INNOVATION Vos enfants en rêvaient, Joustra l’a fait ! Ça a été sans conteste l’une des vedettes du Preshow du jouet de Deauville : l’imprimante 3D pour enfants mise au point dans le plus grand secret à Trun a été dévoilée aux professionnels en novembre dernier. Ce modèle va permettre de dupliquer des figurines, de pe- tits accessoires comme des canons, des pièces de rechange souvent très coûteuses, grâce à des modélisations 3D proposées par Heller Joustra. L’imprimante, qui pourrait être commercialisée en avril 2015 verra aussi l’avènement d’un nouveau type de modes d’emploi. Fini les plans d’architecte à l’ancienne, bienvenue aux notices vidéo qui guideront l’enfant pas à pas jusqu’à l’obtention du résultat souhaité. Acte 3 : Réactivité Ou comment surfer sur les opportunités. L’entreprise de Trun a un savoir-faire reconnu dans la conception et la fabrication de moules. Lorsque les Loom’s, bracelets en caoutchouc, ont déferlé sur la France, la demande était si forte que les importations massives en provenance d’Asie ne suffisaient pas à contenter le marché hexagonal. En trois se- maines, les équipes d’Heller Joustra ont imaginé une mallette contenant un métier à tisser composé de petites pièces qui s’emboîtent les unes dans les autres et autorisent toutes sortes de créations. À elle seule, cette valisette va générer 1 million d’euros de chiffre d’affaires et se classe au 4e rang des jeux les plus vendus en France en cette fin d’année 2014. « Heller Joustra est même devenu un recours, explique Yvonne Demorest, fière de cette confiance retrouvée. Quand les acheteurs ont un problème d’approvisionnement, ils nous appellent et nous disent : vous qui êtes débrouillards, vous allez bien nous trouver une solution ! ». Entre la collection de maquettes « Édition spéciale 6 juin 1944 » (la société n’est qu’à quelques kilomètres des plages du débarquement) et les loisirs créatifs dopés aux technologies numériques, Heller Joustra est revenu dans le Top 100 des entreprises du jouet, à la place 44. 13 1 500moules de pièces détachées 300modèles de maquettes et une vingtaine de brevets L’entreprise Heller Joustra SA est issue de la réunion de deux marques historiques : les maquettes Heller et les loisirs créatifs Joustra (moulage, dessin, modelage). www.heller.fr www.joustra.fr Heller Joustra S.A. Chemin de la Porte 61160 Trun
  6. 6. WANTED #INNOVATEURS Partagez votre innovation ou saluez celles des autres sur Twitter via #innovateurs Lançons le mouvement. Forte récompense envisagée. ENTREPRENEUR(E)S QUI CASSENT LES CODES 2,5 MILLIONS D’ENTREPRENEURS EN FRANCE

×