r
    ie
  ss
 o Bilan d'une mandature
D
    au service des entreprises


    E
           n janvier 2004, la CCI des Vosg...
sier           Bilan d'une mandature
 Dos                    au service des entreprises


                              La...
Première conséquence, très positive, pour les en-
treprises vosgiennes : la pression fiscale à leur égard
demeure très mod...
sier           Bilan d'une mandature
 Dos                     au service des entreprises


                             Pl...
Une stratégie concertée
Cette proximité soutenue a permis à la CCI                 2011. Leur préparation a fait l’objet d...
sier           Bilan d'une mandature
 Dos                    au service des entreprises


                              5....
procède actuellement à l’appel à souscriptions des       demande. Pour ce faire, la CCI a mis en place des
entreprises vos...
sier                  Bilan d'une mandature
 Dos                              au service des entreprises


               ...
epinal


           neufchateau
                                            Tél. : 03 29 35 25 15


        Tél. : 03 29 9...
440368 Cyb




   Tout pour la pâtisserie                                 5 demi-journées de stage intensif
              ...
Bilan d'une mandature
       au service des entreprises


La promotion du travail
en réseau
L’ouverture, la multiplication...
sier           Bilan d'une mandature
 Dos                    au service des entreprises


                            Un s...
départements concurrencés par des opérations                    celle des autres départements lorrains. Le Pré-
commercial...
sier                  Bilan d'une mandature
 Dos                               au service des entreprises

               ...
La promotion des métiers
et des filières professionnelles
Le recrutement de personnel qualifié et motivé est l’une des pri...
sier   Bilan d'une mandature
 Dos        au service des entreprises


                    Le développement durable
       ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bilan de mandatue cci des Vosges

2 085 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 085
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bilan de mandatue cci des Vosges

  1. 1. r ie ss o Bilan d'une mandature D au service des entreprises E n janvier 2004, la CCI des Vosges naissait de la réunion volontaire des deux Chambres de commerce et d’industrie de Saint-Dié-des-Vosges et d’Épinal. Elles avaient fait ce choix coura- geux de mutualiser leurs moyens pour ap- porter un meilleur service aux entreprises vosgiennes. Six ans après, Vosges Éco me- sure le chemin parcouru. Les élections consulaires prévues à la fin de cette année feront émerger une nou- velle équipe d’élus à la CCI des Vosges. Au terme de cette mandature, ce dossier dres- se le bilan des premières années d’actions de la nouvelle CCI vosgienne. Sommaire ➜ La CCI des Vosges : six ans déjà ! ➜ Une CCI toujours plus efficace ➜ Une CCI plus proche des entreprises ➜ 5.000 entreprises créées en cinq ans ➜ Renforcer les fonds propres des PME ➜ Développer le travail en réseau ➜ Un soutien sans faille au commerce ➜ Promotion des métiers et des filières professionnelles ➜ Le développement durable, concrètement ➜ L’aménagement du territoire ➜ La voix des entreprises entendue 17
  2. 2. sier Bilan d'une mandature Dos au service des entreprises La CCI des Vosges : six ans déjà ! Le moment était historique. Ce 5 janvier 2004, les personnalités les plus éminentes du département se pressaient dans les locaux de la CCI d’Épinal pour assister à la naissance de la Chambre de commerce et d’industrie des Vosges. Après des décennies de coexistence, les deux Chambres de commerce de Saint-Dié- des-Vosges et d’Épinal disparaissaient au profit d’une seule et même CCI couvrant l’ensemble du département. A u départ, les Vosges ne disposaient que l’existence de ces deux compagnies consulaires, La création de la CCI d’une seule Chambre de commerce. Na- distantes de seulement 50 kilomètres. poléon III l’avait créée en décembre 1866 La route, le téléphone, Internet et le bon sens des Vosges a permis de et en avait fixé le siège à Épinal. En 1910, le Prési- auront finalement réussi à rassembler les deux maintenir une pression dent de la République Armand Fallières instituait CCI, pour le plus grand bien des entreprises vos- fiscale parmi les plus une Chambre de Commerce pour l’arrondisse- giennes. La réunion des deux Chambres de com- basses de France ment de Saint-Dié-des-Vosges. Les communica- merce vosgiennes a en effet permis un grand nom- tions, bien plus difficiles à l’époque, entre la vallée bre de mutualisations et une optimisation efficace de la Moselle et la vallée de la Meurthe justifiaient des ressources. Naissance de la CCI des Vosges En mars 2002 est engagé le projet de création Vosges est publié au Journal Officiel. Les élec- de la CCI des Vosges, réunissant les CCI d’Épi- tions sont organisées le 17 novembre 2003. Le nal et de Saint-Dié-des-Vosges. Sur proposition 5 janvier 2004 Jacques Reiller, Préfet des Vosges, de leurs bureaux respectifs, les Assemblées installe solennellement la nouvelle Chambre de Générales des deux Chambres approuvent ce commerce et d’industrie des Vosges. projet le 28 octobre de la même année. Le 30 Un an après, suivant le calendrier national, de juillet 2003, le décret officialisant la création de nouvelles élections consulaires ont eu lieu. Une la Chambre de commerce et d’industrie des nouvelle Assemblée générale de 30 membres a été élue. Membres élus lors de l'Assemblée Générale du 6 décembre 2004. • Premier rang de gauche à droite : MM. Bruno WARNET, Hervé MANGIN, Mme Corrine VERDONK, Francis TRITANT, Jacques REILLER (Préfet des Vosges), Yves DUBIEF, Mme Ghislaine ANDRZEJZACK, Vincent ALTOMARE, François RENOLLEAU, Gérard BARRIÈRE, Jean-Pierre DAVAL • 2e rang : MM. Jean-François BOUCHON, Gérard CLAUDEL, Denis De BECKER, Raymond THOMAS, Sylvain JACOBÉE • 3e rang : MM. Yves CROUVEZIER, Daniel BANSEPT, Gérard STAIQULY, Claude BAUER, Alain WEIL, Georges LESAIGNOUX, Guy BEDEL, Paul De MONTCLOS • dernier rang : MM. Serge FAVEN, Jack LORTET, Pierre ORIOT, Bertrand BONINI, Frédéric THIRIET, Luc POUSSAR- DIN 18
  3. 3. Première conséquence, très positive, pour les en- treprises vosgiennes : la pression fiscale à leur égard demeure très modérée. La CCI des Vosges fait en effet partie des bons élèves en matière de pression fiscale si l’on regarde le palmarès national : sur 147 CCI classées par taux d’imposition croissant, la CCI des Vosges occupe la 15e place. (1) La naissance de la CCI des Vosges a surtout créé une nouvelle dynamique qui a permis d’offrir un meilleur service aux entreprises. Ce dossier consa- cré à son bilan le montre. En avance sur la réforme en cours des Chambres de commerce et d’indus- trie (voir ci-dessous), les élus consulaires vosgiens ont réussi à mettre en place une CCI plus efficace, plus économe et plus proche des entreprises. Yves Dubief est le premier Président de la nouvelle CCI En avance sur la (1) Source : ACFCI 2009. des Vosges. réforme actuelle, les élus consulaires Comprendre la réforme vosgiens ont créé une des Chambres de commerce et d’industrie CCI plus efficace, Les CCI de Saint-Dié-des-Vosges et d’Épinal ont Elle s’accompagne de la mise en place d’une plus économe et plus créé la CCI des Vosges pour renforcer la qualité fiscalité unique régionale coïncidant avec la ré- proche des entreprises des services rendus aux entreprises et réduire forme de la taxe professionnelle. leur pression fiscale. Six ans plus tard, une réfor- De nombreuses CCI, dont la CCI des Vosges, me générale du réseau consulaire est engagée ont accepté l’idée de cette réforme à la condi- avec les mêmes objectifs. tion expresse que la proximité territoriale des Pourquoi une réforme ? Chambres, essence même de leur légitimité, soit maintenue. Face à la dégradation de la situation écono- mique et à la volonté du Président de la Ré- Qu’est-ce qui va changer ? publique et du gouvernement d’entreprendre Pour les CCI : la Révision générale des politiques publiques • Un réseau plus homogène avec une plus (RGPP), les CCI ont décidé de s’engager dans grande capacité de mutualisation et de déve- une réorganisation ambitieuse de leur réseau, loppement de nouveaux services, notamment par des économies de structure. • les CCI territoriales deviennent des établisse- Comment cette réforme a-t-elle été ments publics "rattachés" aux CCI régionales conduite ? (CCIR), • une collaboration plus efficace avec les par- Ce projet de réforme est l’aboutissement d’un tenaires de l’échelon régional, au service des long travail d’échanges et de réflexions avec entreprises. l’ensemble des élus consulaires, mené de la fin de l’année 2008 au printemps 2009. Cette Pour les entreprises : concertation a permis d’aboutir à un document • une meilleure représentation de leurs intérêts cadre repris dans ses grandes lignes par le lé- grâce à la montée en puissance de l’échelon gislateur. régional (vis-à-vis de l’État et des collectivités En quoi consiste cette réforme ? notamment), Quels en sont les grands principes ? • une offre de services plus homogène et plus performante à la disposition de tous, L’objectif de la loi est de renforcer l’échelon ré- • un meilleur usage de leurs impôts et donc un gional du réseau, de mutualiser les structures allègement global de la fiscalité. pour renforcer le service rendu aux entreprises. 19
  4. 4. sier Bilan d'une mandature Dos au service des entreprises Plus proche des entreprises Cette mandature a été marquée par la volonté d’ouverture de la CCI des Vosges et sa volonté d’entretenir des liens étroits avec ses ressortissants. D epuis la création de la CCI des Vosges Cette relation renforcée de la CCI avec les en 2004, son Président et ses élus tien- entreprises vosgiennes se ressent au travers de nent des réunions régulières sur tout le l’affluence croissante que connaissent ses mani- département. Lors de ces rencontres, organisées festations. Chaque automne, la Rencontre des dans un premier temps par pays, puis aujourd’hui clubs et réseaux d’entreprises affiche complet par canton, ils cotoient de nombreux chefs d’en- (cf page 36). Et tous les ans, le forum des entreprises Les collaborateurs treprise et leur présentent les services que la CCI vosgiennes réunit jusqu’à 600 personnes sur des de la CCI rencontrent peut leur apporter. thèmes d’actualité toujours différents. 2.000 entreprises Cette politique de proximité est relayée de ma- Une gestion efficace chaque année nière efficace par les collaborateurs de la CCI : ils de la relation client rendent visite chaque année à 2.000 chefs d’en- La gestion de la relation de la CCI avec les en- treprise différents. En plus de répondre au besoin treprises a été optimisée. L’accueil téléphonique a immédiat de ces dirigeants, ils leur présentent les été complètement repensé et un centre de relation autres prestations de la Chambre de commerce clients a été mis en place conjointement avec la qui peuvent leur être utiles. CCI de Meurthe-et-Moselle. Situé à Épinal, il ré- Depuis mars 2006, la CCI crée des Zones d’ac- pond sans attente à 80% des questions habituelle- tivités virtuelles. Ces réseaux d’entreprises d’un ment posées aux deux Chambres. Pour leur part, même territoire qui se regroupent pour travailler les chargés de mission de la CCI des Vosges ne sur des sujets communs sont en contact régulier répondent plus qu’aux questions les plus spécifi- avec la Chambre de commerce. ques. Cette évolution leur a permis de se dégager du temps pour apporter leur expertise à un plus grand nombre de chefs d’entreprise sur des dos- siers complexes. L’information délivrée par le centre de relation clients trouve son prolongement sur le nouveau site Internet de la CCI. Chacun peut y téléchar- ger de nombreux documents, tels les formulai- res Cerfa nécessaires aux démarches auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE) ou les multiples brochures éditées par la CCI : les guides de la création, de la reprise ou de la transmission d’entreprises, les rapports d’activités, les anciens numéros de la revue Vosges Éco, etc. La nouvelle version du site de la CCI est plus ergonomique, plus pratique et beaucoup plus interactive. Elle s’attache à répondre en deux clics aux besoins des chefs d’entreprise : entreprendre, se développer, exporter, se former et s’informer. 20
  5. 5. Une stratégie concertée Cette proximité soutenue a permis à la CCI 2011. Leur préparation a fait l’objet d’une large d’impliquer fortement les entreprises dans la concertation. Des réunions ont été organisées définition de sa stratégie. Sa politique générale avec les entreprises sur ce thème dans tous les est rythmée par des orientations triennales qui cantons vosgiens en 2007. D’autres ont suivi sont définies en collaboration avec un maxi- avec l’ensemble des filières professionnelles. mum de chefs d’entreprise. Les orientations La synthèse de cette consultation a été réalisée en cours couvrent les années 2009, 2010 et lors de l’édition 2008 du forum des entreprises. La CCI a défini sa stratégie actuelle après une large consultation des entreprises Le forum des entreprises vosgiennes, le 7 avril 2008 à la Rotonde de Thaon-les-Vosges, consacré à la définition des orientations triennales de la CCI des Vosges. Le centre de relations clients mis en place en avril 2009 affiche un bilan largement positif : 300 appels traités chaque jour, 90 % sans attente Les chargées de relation clients répondent environ à 18.000 questions par an concernant principalement : • La création et la reprise d’entreprise • Le financement de l’entreprise • Les formalités d’inscription, de modification et de radiation • La réglementation des professions. 21
  6. 6. sier Bilan d'une mandature Dos au service des entreprises 5.000 entreprises créées en 5 ans La création d’entreprises a été l'un des axes forts de cette mandature. Les efforts de la CCI en la matière ont payé : elle a enregistré plus de 5.000 nouvelles entreprises au Registre du commerce et des sociétés entre janvier 2005 et décembre 2009. C haque année, plus de mille candidats à de son projet avec un prêt à 0 %. De 2004 à 2009, la création d’entreprise franchissent les ces deux Pfil ont accordé 500 prêts pour un mon- portes de la CCI et participent aux Ren- tant total de 2,4 M €. dez-vous de la création, les réunions d’informa- tion organisées chaque semaine à Saint-Dié-des- Les pépinières d’entreprises Une nouvelle pépinière Vosges ou à Épinal. Pour renforcer encore l’accompagnement des d’entreprises créateurs, la CCI a initié la pépinière d’entreprises à Saint-Dié-des-Vosges Lorsqu’ils ont suffisamment mûri leur projet, les d’Épinal-Golbey en partenariat avec la commu- créateurs prolongent ce premier contact par un nauté de communes. À la création de la SA EGD entretien avec un spécialiste de la création d’entre- (Épinal-Golbey Développement), gestionnaire de prise. Celui-ci valide leur capacité à entreprendre, la pépinière, elle a apporté 115.000 € au capital. réalise une première évaluation de leur projet, de Elle continue à soutenir activement son fonction- son état d’avancement et les accompagne dans la nement : elle a versé près de 235.000 € à la SA définition d’un plan d’actions. EGD, ces six dernières années, au titre du finance- ment de l’accompagnement de 96 créateurs. Plateformes d’initiatives locales Le taux de réussite des créateurs d’entreprises Très souvent, il les invite à solliciter l’appui d’une suivi par la pépinière étant largement supérieur des plateformes d’initiatives locales vosgiennes. à la moyenne, la CCI a décidé de développer un Créées sous l’impulsion de la CCI, les Pfil Centre projet identique à Saint-Dié-des-Vosges, en par- Ouest Vosges Initiatives et Hautes Vosges Initia- tenariat avec la municipalité et le Pays. Les tra- tives offrent un accompagnement technique au vaux de construction de cette deuxième pépinière créateur et lui permettent de financer une partie ont démarré en octobre dernier et la Chambre 5 jours pour entreprendre Entre 2004 et 2009, la CCI a formé 400 créa- teurs à la gestion autonome de leur société. Avec la formation 5 jours pour entreprendre, ils ont appris à construire un business plan réaliste et maîtriser les différents aspects de la création d’activité, du management et de la gestion de leur nouvelle entreprise. Chaque année, 1.000 candidats à la création d’entreprise assistent aux Rendez-vous de la création, réunions d’information hebdomadaires organisées par la CCI. 22
  7. 7. procède actuellement à l’appel à souscriptions des demande. Pour ce faire, la CCI a mis en place des entreprises vosgiennes afin de constituer le capital outils Internet comme PMI contact et Opportu- de la société qui gérera cette nouvelle unité. net. Les cédants y enregistrent leur entreprise et les repreneurs consultent ces sites pour effectuer Transmission et reprise d’entreprises des recherches selon leurs critères. La CCI prolonge cette politique active menée en faveur de la création d’entreprise par de nombreu- De nombreux événements ses actions incitant à la reprise d’entreprise - une Ces actions de la CCI en faveur de la création, re- autre façon de créer son activité. Elle travaille à prise et transmission d’entreprise sont soutenues mettre en relation des chefs d’entreprise prêts à par une communication importante et des évé- céder leur affaire avec des candidats à la reprise. nementiels réguliers. Avec EGD et le Rotary Club Durant cette mandature elle a renforcé les par- Épinal, la CCI organise chaque année le prix du tenariats qui la lient avec la Région Lorraine, la créateur d’entreprise. L'événement met à l’hon- Chambre de métiers et de l’artisanat des Vosges neur trois créateurs sélectionnés pour la solidité et Vosges Développement et multiplie ainsi les de leur projet et attire l’attention des médias sur la sources d’information. Elle identifie chaque année création d’entreprise (voir page 11). La reprise : tous les dirigeants en âge de céder leur entreprise Les ateliers de la transmission permettent aux une autre façon - l’enjeu est de taille : ensemble ils emploient près cédants de rencontrer le même jour, en un même de créer son de 21.000 salariés. Elle les contacte tous, indivi- lieu, tous les interlocuteurs avec qui ils devront travailler pour finaliser leur transmission : avo- entreprise duellement, pour les sensibiliser à la nécessité de préparer leur transmission bien en amont. cats, experts comptables, notaires, etc. Ils se tien- nent plusieurs fois par an dans différentes villes Cela permet à la CCI de disposer en permanence du département. Des forums de la création- d’une base moyenne de 200 entreprises prêtes reprise sont organisés sur le même principe pour à être cédées. Parallèlement elle identifie cha- les créateurs. que année quelque 180 repreneurs potentiels, Autant d’actions qui permettent à la CCI des en partenariat avec Vosges Développement pour Vosges d’enregistrer chaque année plus de ceux venant de l’extérieur du département. L’im- 1.000 nouvelles inscriptions au Registre du portant est de réussir à faire coïncider l’offre et la commerce et des sociétés. Contact : Jean-Luc Perrin Les chiffres du CFE Tél. : 0 820 20 30 38 Cette activité importante en termes de jlperrin@vosges.cci.fr création, reprise et transmission d’entreprise est corroborée par les statistiques de notre Centre de formalités des entreprises. Entre la création de la CCI des Vosges et la fin 2009, notre Centre de formalités a enregistré au Registre du commerce et des sociétés 21.000 formalités de création, de modification ou de cessation d’activité des entreprises. Ce sont précisément 21.040 mouvements répartis de la façon suivante : - 6.170 inscriptions au Registre du commerce et des sociétés - 10.275 modifications - 4.595 radiations La nouvelle pépinière d’entreprises est construite à proximité immédiate de la gare de Saint-Dié-des-Vosges (photo prise depuis le quai le 27 mai 2010). 23
  8. 8. sier Bilan d'une mandature Dos au service des entreprises Renforcer les fonds propres des PME Nos PME manquent de capitaux. Cela freine leur développement et les fragilise. La CCI s’emploie donc à développer de nouveaux dispositifs de financement. P lus les fonds propres sont importants, plus nouvelle phase de développement. Pour chaque l’entreprise est pérenne. Cette vérité avait jeune pousse accompagnée, les trois partenaires incité la CCI à créer les plateformes d’ini- identifient un chef d’entreprise confirmé qui ac- tiatives locales, COVI et HVI. Suivi par une Pfil, cepte de jouer le rôle de parrain. un créateur d’entreprise bénéficie d’un prêt pour financer le démarrage de son activité. Ce prêt est 750.000 € pour les entreprises Nos PME assimilé à des fonds propres par les banques. Il fragilisées sont trop souvent a un effet de levier qui permet d’obtenir d’autres La CCI s’est également associée à l’ILP-SADEPAR sous-capitalisées financements. Pour favoriser cet effet de levier, pour mettre en place un fonds régional de soutien la CCI renforce régulièrement les capitaux des aux entreprises fragilisées par la crise financière. deux Pfil : elle leur a versé 15.000 € en 2006, Le 29 mars 2010, son Assemblée Générale a voté 20.000 € en 2009 et s’apprête à leur verser à le principe d’un abondement de ce fonds à hau- nouveau 20.000 € en 2011. teur de 750.000 €. 150.000 € pour les jeunes pousses 3,6 M € pour les PME lorraines Certaines jeunes entreprises peuvent connaître La CCI des Vosges, comme les autres CCI lor- une croissance plus rapide avec un apport de fonds raines, trouve des investisseurs pour les PME de propres. La CCI a donc signé une convention de la région. Ensemble elles ont créé CCIO2 Bilan partenariat avec l’ILP-SADEPAR afin que celui-ci afin de mettre en relation les entrepreneurs et les consacre 150.000 € au financement de ces jeunes investisseurs de manière individuelle et confiden- pousses à fort potentiel. La CCI identifie les entre- tielle. Depuis deux ans, CCIO2 Bilan organise le prises à financer et confie à Épinal-Golbey Déve- Forum Lorrain de l’Investissement à l’intention loppement le soin de les accompagner dans leur des particuliers lorrains qui trouvent là une façon originale de diversifier leur épargne : accompagner financièrement un ou plusieurs entrepreneurs lor- rains, et contribuer ainsi au développement de l’économie régionale. Les capitaux investis dans les PME lorraines financées lors des éditions 2009 et 2010 dépassent les 3,6 M €, dont plus de 1 M € directement dans le cadre du Forum. Ces chiffres confirment l’intérêt du concept et placent désor- mais le Forum Lorrain de l’Investissement parmi les plus efficaces en France. Le 15 décembre 2008, Gilbert Kher, Président de l’ILP-SADEPAR, Yves Dubief, Président de la CCI des Vosges et Daniel Spony, Président d’Épinal Golbey Développement, ont signé une convention de partenariat pour accompagner les jeunes entreprises de croissance et renforcer leurs fonds propres 24
  9. 9. epinal neufchateau Tél. : 03 29 35 25 15 Tél. : 03 29 94 08 08 www.mucimstanislas.fr 7 rue de la Marne - 88000 votremutuelle@mucimstanislas.fr 36 rue de France place Noirtin - 88300 Les produits d’assurance et de crédit sont diffusés par la S.A.S. MUCIM-STANISLAS DÉVELOPPEMENT no 0RIAS 09 050 137. Mutuelle MUCIM-STANISLAS soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité no RNM 780 004 099. Siège social : 137, rue Saint-Dizier - 54031 NANCY cedex. pm/conseil - 03 83 32 72 61
  10. 10. 440368 Cyb Tout pour la pâtisserie 5 demi-journées de stage intensif & la cuisine et ludique pour préparer votre Arts de la cuisine rentrée, réviser votre grammaire Petit électroménager et vos bases en anglais. Articles déco & design La taille des groupes est volontairement Ingrédients gourmands limitée à 12 participants pour que chacun profite d’un enseignement individualisé. Liste de mariage Un test d’évaluation de niveau est prévu après votre inscription pour permettre la Un catalogue est à la disposition de votre comité constitution de groupes homogènes. d'entreprise. Vous bénéficiez de 5% de remise sur Les cours auront lieu à Épinal le montant de la commande. du 23 au 27 août 2010 tous les jours de 8h30 à 12h. 6, rue Pastourelle 88100 Saint Dié des Vosges Informations : 03 29 35 79 07 (Place du marché) histoiredhome@orange.fr ou www.vosges.cci.fr 03 29 56 62 42 *Préparez-vous à apprendre l'anglais ! Cours dispensés par la CCI des Vosges
  11. 11. Bilan d'une mandature au service des entreprises La promotion du travail en réseau L’ouverture, la multiplication des partenariats et la promotion du travail en réseau caractérisent ces premières années d’existence de la CCI des Vosges. L a CCI des Vosges a prouvé sa capacité à ras- déchets, d’autres se prêtent du matériel ou met- sembler. Chef de fil du Réseau Européen tent du personnel à la disposition de leur voisin. des Acteurs Économiques de montagne, Il y a autant d’exemples de collaboration qu’il y a elle fédère 73 Chambres issues de 5 pays. Ensem- d’entreprises dans ces ZAV. Ce sont les chefs d’en- ble, elles agissent en faveur du développement treprises qui choisissent les sujets sur lesquels ils économique des territoires de montagne. souhaitent s’investir. La CCI est là en soutien pour À l’échelle régionale, la collaboration active de la apporter les informations nécessaires et animer Le travail en réseau CCI des Vosges avec les autres CCI de Lorraine a le forum Internet mis en place pour chacune des crée une dynamique donné naissance à des services appréciés des en- ZAV. Avant la fin de cette année, la CCI aura maillé propice aux affaires treprises comme le Centre de relations clients (cf. l’ensemble du département de 14 zones d'activités page 21), CCI International Lorraine ou CCIO2 virtuelles. Bilan (cf. page 24). Les clubs d’entreprises Dans les Vosges, la CCI anime une dizaine de CCI International Lorraine clubs d’entreprises à raison de trois rencontres par an minimum (Club de l’industrie automobile, CCI International Lorraine regroupe les services export, des créateurs et dirigeants de jeunes entre- export des quatre Chambres de commerce et prises, des entreprises de services, des Présidents d’industrie lorraines. Cette mutualisation ren- d’Unions de commerçants, des Professionnels de force le service proposé aux entreprises qui la montagne, Environnement et développement souhaitent se développer à l’international. Elles disposent de 6 bases avancées à l’exportation durable, TGV ou Vosges Accueil Tourisme). Pour qui leur permettent de disposer à moindre coût assurer la promotion de ces clubs, elle a créé la d’une antenne commerciale à l’étranger. très prisée Rencontre des clubs et réseaux d’entre- prises qui se tient chaque année début octobre (cf. page 36). La manifestation est ouverte à d’autres réseaux d’entreprises actifs dans les Vosges. Cette mise en relation crée une réelle dynamique, pro- pice aux affaires. Les zones d’activités virtuelles Autre initiative forte de la CCI des Vosges, les zones d’activités virtuelles connaissent un réel succès. Elles permettent à des entreprises, qui ne Tbilissi bénéficient pas des infrastructures d’une véritable zone d’activités, de travailler en réseau et de s’im- Tunis Alger pliquer dans des projets communs. Casablanca Aujourd’hui, 10 ZAV sont actives et concernent Amman 450 chefs d’entreprise. Les chantiers en cours sont nombreux. Les échanges fonctionnent bien, qu’il s’agisse de partage d’informations ou de bonnes Dubai pratiques. Les synergies se mettent en place. Cer- Les six bases avancées à l’exportation de CCI International Lorraine taines entreprises mutualisent la gestion de leurs 27
  12. 12. sier Bilan d'une mandature Dos au service des entreprises Un soutien sans faille au commerce La CCI s’est considérablement investie auprès des commerçants vosgiens. Elle les a dotés d’outils puissants, comme Achat-Vosges.com ou le label Accueil qualité commerce services, et a constamment défendu leurs intérêts, jusqu’au plus haut niveau. P as moins de trois collaboratrices de la CCI times de faire face à leurs charges en attendant le des Vosges sont dédiées à l’accompagne- remboursement des assurances. ment des commerçants. L’une d’entre elle, conseillère sociale du commerce, est chargée de les Pour un urbanisme commercial La CCI s’est opposée équilibré informer et de les accompagner dans leurs démar- à 43 projets de ches sociales. Ces 6 dernières années, elle est in- Jusqu’en 2008, la CCI disposait d’une voix au sein construction ou tervenue 1.200 fois sur des sujets aussi divers que de la Commission départementale d’équipement d’extension de le calcul de charges, la protection sociale, la poly- commercial (CDEC) chargée de délivrer les auto- activité, les demandes d’aides, la cessation d’acti- risations d’implantation de surfaces de vente de grande surface vité, l’obtention de report de charges auprès des plus de 300m². Une commission d’élus consulai- impôts, de l’URSSAF ou d’autres caisses lorsque le res était chargée d’étudier chaque dossier présenté commerce connaît une difficulté passagère. en CDEC. En cinq ans, elle a analysé 151 projets et s’est opposée à 43 d’entre eux, alors que dans Fonds de solidarité pour catastrophes le même temps la CDEC n’en a refusé que 20. La naturelles CCI a prouvé qu'elle savait prendre ses respon- Pour apporter une aide d’urgence aux commer- sabilités en faveur du maintien d’un équipement çants en cas de catastrophe naturelle, la CCI a créé commercial équilibré, préservant les commerces un fonds de solidarité. La dotation de ce fonds est de proximité, tout en palliant les besoins non de 40.000 € par an avec versement d’un mon- pourvus. tant forfaitaire de 1.500 € par entreprise sinistrée. La loi de Modernisation de l’Économie a modifié L’objectif est de permettre à ces commerçants vic- les règles de l’urbanisme commercial. Les CDEC ont été remplacées par des Commissions départe- mentales d’aménagement commercial au sein des- quelles les commerçants ne sont plus représentés par les Chambres de commerce ou de métiers. La CCI reste très vigilante et mesure l’évolution de l’équipement commercial sur notre département. Elle vient de rendre publique une étude sur la structure de cet équipement commercial et mène actuellement une vaste enquête pour identifier les flux commerciaux sur notre territoire. Celle-ci constituera une précieuse aide à la décision pour les pouvoirs publics et tous les acteurs du com- merce. Équité pour les soldes La CCI s’est fortement mobilisée pour obtenir des dates de soldes pour les Vosges identiques à celles pratiquées dans le reste de la région. Un décret, paru au journal officiel en décembre 2008, permettait des dates différentes pour les 28
  13. 13. départements concurrencés par des opérations celle des autres départements lorrains. Le Pré- commerciales menées dans des régions fronta- fet a saisi la Ministre de l‘Économie, sans -50% lières. Les soldes en Moselle, en Meurthe-et-Mo- succès. La CCI a alors mobilisé la pres- selle et en Meuse avaient alors pu démarrer une se et les parlementaires % -40 semaine avant ceux des Vosges, pénalisant forte- vosgiens et adressé ment les commerçants de notre département. Dès avec eux un courrier ce décret paru, le Président de la CCI des Vosges a à la Ministre de l'Éco- adressé un courrier, cosigné par le Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat, au Préfet des nomie. Yves Dubief a finalement ••• -30% Vosges afin d’obtenir une dérogation similaire à L’arrivée du TGV dans les Vosges Cette mandature a été marquée par le travail de Plus pour le tourisme fond engagé pour préparer l’arrivée du TGV dans La CCI a décidé d’être encore plus présente et Une seule et même les Vosges. La CCI a créé et animé le Club TGV plus efficace dans l’accompagnement des pro- date pour les soldes qui a été très actif dans la préparation de l’arri- fessionnels du tourisme. Elle leur a dédié en- vée du train à grande vitesse. Après avoir lancé tièrement l’un de ses chargés de mission. Son en Lorraine une vaste enquête sur les attentes de la popu- premier travail sera d’accompagner les hôteliers lation francilienne en termes de séjours dans les vosgiens dans l’obtention des étoiles suivant les Vosges, le club a mené à bien plusieurs projets. nouvelles normes de classement. Depuis l’arrê- Il a travaillé avec Vosges Développement à l’éla- té du 22 décembre 2008, les hôtels sont classés boration de produits touristiques packagés qui selon de nouveaux critères en cinq catégories, ont été mis en vente sur une plateforme de ré- de 1 à 5 étoiles, lesquels portent plus particuliè- servation avec numéro vert. Il a édité un guide rement sur les équipements, le service au client, sur les possibilités d’accueil de séminaires et l’accessibilité et le développement durable. La congrès qui a permis de développer et fidéliser CCI a décidé de proposer aux hôteliers de réa- une clientèle d’affaires. Les réflexions de ce club liser gratuitement un "pré-audit" permettant ont amené la CCI à créer un centre d’affaires à de situer leurs établissements par rapport à ces Épinal (voir photo page 33). nouvelles normes. Cet audit à blanc, sans valeur Dans le même temps, la CCI a sensibilisé les officielle, leur permettra de passer en revue l’en- professionnels du tourisme à l’amélioration de semble des nombreux critères de la nouvelle la qualité de leur accueil. Aujourd’hui, grâce à grille de classement et de prévoir les modifica- son accompagnement, 5 hôteliers sont certifiés tions éventuelles. Hôtelcert, 17 campings ont reçu le label Cam- ping qualité, 53 restaurants sont homologués Contact : Philippe Lacour Maîtres restaurateurs et pourront bénéficier Tél. : 0 820 20 30 38 chacun de 15.000 € de crédit d’impôts. placour@vosges.cci.fr À droite de cette photo, les signalétiques indiquant le classement des hôtels suivant la nouvelle norme qui compte de 1 à 5 étoiles. 29
  14. 14. sier Bilan d'une mandature Dos au service des entreprises ••• obtenu satisfaction après être allé plaider la cause ternautes sur 10 s’informent sur le Web avant de des commerçants vosgiens auprès d’Hervé No- procéder à leurs achats. C’est pourquoi la CCI a velli, Secrétaire d‘État chargé du commerce en mis en place achat-Vosges.com. Ce portail regrou- compagnie des députés Gérard Cherpion et Mi- pe les 6.000 commerçants vosgiens, prestataires chel Heinrich. de services et acteurs du tourisme sous forme d’annuaire avec une géolocalisation. Achat-Vos- Soutien des Unions de commerçants ges.com permet à ceux qui le souhaitent de pré- La CCI a créé le Club des Présidents d’Union de senter leur magasin, d’afficher jusqu’à 50 pages de commerçants. Il se réunit trois fois par an autour produits et de disposer d’une véritable boutique de formations pratiques sur l’animation et la dy- en ligne avec paiement sécurisé. 60 commerçants namisation des centres-villes. Pour encourager ont déjà développé une boutique sur ce nouveau leurs initiatives, la CCI a lancé le Fonds d’Appui portail lancé en février 2010. aux Unions de commerçants et le prix régional des Unions de commerçants qui récompensent Accueil qualité commerce services les meilleurs projets d’animation chaque année. La qualité de l’accueil est un axe stratégique ma- 84.600 euros Durant cette mandature, la CCI a remis ainsi jeur de notre soutien au commerce. La CCI ac- pour les Unions 84.600 € aux Unions de commerçants de notre compagne aujourd’hui 260 commerces dans la département. démarche Accueil qualité commerce services. Cel- de Commerçants le-ci a séduit nos voisins lorrains et s’est exportée Lancement d’achat-Vosges.com en Moselle et en Meurthe-et-Moselle. Dynamiser le com- L’ensemble de ces actions permet de maintenir merce de proximi- Commerçants, dans les Vosges un commerce de proximité at- té, c’est lui donner artisa ns, prestataires de services, tractif, en phase avec les nouvelles attentes de la plus de visibilité. du départe et du tourism e clientèle. ment des Vos ges Pour cela Inter- net est l’outil Commerce détenteur du label de prédilection : vous êtes dans désormais, 8 in- Développe z votre attrac tivité comm un commerce de Oualité ! erciale av ec • Faites-vo us connaître • Montrez-leu de vos clie r vos produi nts • Proposez- ts leur vos ser • Gérez leu vices rs commande s Label délivré à 260 commerçants vosgiens Contacts : 0 820 20 30 38 achat-Vosges.com : Sandra Cramaro scramaro@vosges.cci.fr Charte qualité : Angélique Laumond alaumond@vosges.cci.fr Conseiller social du commerce : Liliane Loric lloric@vosges.cci.fr Remise du fonds d’appui aux UC lors des assises régionales du commerce, le 20 octobre 2008 au Centre des congrès d’Épinal. Chaque année la CCI récompense les unions de commerçants pour l’originalité de leurs actions, leur travail et leur capacité à mobiliser les commerçants. 30
  15. 15. La promotion des métiers et des filières professionnelles Le recrutement de personnel qualifié et motivé est l’une des principales difficultés que rencontrent les entreprises vosgiennes. La CCI s’est beaucoup investie tout au long de cette mandature pour faire découvrir les filières professionnelles et donner aux jeunes l’envie d’y faire carrière. L a CCI des Vosges a organisé tout récemment tation des établissements elle intervient régulière- la semaine de l’hôtellerie et de la restaura- ment pour présenter les entreprises vosgiennes, tion en partenariat avec la FIH, Pôle Emploi leurs réalisations, leurs produits et les débouchés et Vosges Matin (cf. page 4). Elle a permis à 150 qu’elles proposent. La CCI utilise pour cela des La CCI incite les jeunes collégiens de découvrir les nombreux métiers de outils multimédias attractifs, constamment remis cette filière. Ils ont notamment été accueillis dans à jour. à découvrir la réalité 8 hôtels-restaurants vosgiens et ont pu découvrir Toujours pour permettre aux entreprises de sen- des métiers l’envers du décor de ces établissements. Un guide sibiliser les jeunes à leurs métiers et leur faire de présentation de ces métiers, réalisé à l’attention découvrir leurs savoir-faire, la CCI s’est investie du jeune public, a été édité à 5.000 exemplaires. chaque année dans l’organisation des Journées Elle avait mis en place le même type d’opération Lorraines Portes Ouvertes en entreprises. Un site de promotion en 2009 avec les entreprises de la Internet dédié à l’opération a été mis en place filière bois. pour gérer les inscriptions aux nombreuses visites En 2005, dans le cadre d’Auto Salon, elle avait programmées. Des campagnes de communication organisé Automotive Expo qui a connu un réel importantes ont soutenu l’opération. succès auprès du grand public. L’exposition sur les équipementiers et sous-traitants vosgiens avait Émissions de télévision permis de faire découvrir aux visiteurs du salon En partenariat avec Images Plus, devenue Vosges la variété et la richesse des entreprises du secteur Télévision, la CCI produit l’émission mensuelle automobile dans les Vosges. Esprit d’entreprise depuis 2007. L’objectif est de montrer la richesse de l’économie vosgienne, Portes ouvertes en entreprises de présenter des entreprises dynamiques et de La CCI prolonge sa promotion des métiers dans donner envie aux jeunes téléspectateurs de les les collèges, les lycées et à l’Université. À l’invi- rejoindre. En 2005, Automotive expo présentait les nombreuses entreprises de la filière automobile implantées dans les Vosges. 31
  16. 16. sier Bilan d'une mandature Dos au service des entreprises Le développement durable concrètement La CCI sensibilise les entreprises aux questions environnementales et leur propose de nombreuses actions concrètes. L " ’augmentation du coût de l’énergie est une charge qui devient insupportable pour nos entreprises" s’alarmait dès 2006 Yves Du- bief, le Président de la CCI des Vosges, en ouver- ture du forum des entreprises vosgiennes consa- cré à l’énergie. Pour faire prendre conscience aux chefs d’entre- prise de la nécessité d’intégrer les questions envi- ronnementales à leur stratégie, la CCI a multiplié les manifestations. En 2008, elle consacrait ce même forum au développement durable comme levier de sortie de crise. Elie Cohen, invité du 5e forum des entreprises vosgiennes le 27 avril 2009 : "le développement durable est clairement Pas moins de quatre numéros de sa revue Vosges une réponse à la crise économique" Éco ont abordé cette problématique avec des dos- siers thématiques sur l’eau, les énergies renouvela- Les économies d’énergie bles, le développement durable et l’entreprise face dans l’industrie aux exigences environnementales. La CCI a mis en place des opérations d’envergure Les semaines thématiques pour réduire la consommation d’énergie dans les process industriels. La première, en 2006, concer- Pour permettre aux dirigeants intéressés d’ap- nait les entreprises papetières. Les résultats ont été profondir ces questions, la CCI a programmé très bons puisqu’elles ont pu réaliser près de 10% des semaines thématiques sur l’eau, l’énergie et d’économie sur leur consommation en énergie la gestion des déchets. Grâce à des visites d’en- thermique (celle qu’elles utilisent le plus) et près treprises, des colloques, des ateliers techniques, de 20 % en énergie électrique ! La même opéra- elles ont permis aux participants d’acquérir des tion a été engagée ensuite avec les entreprises de connaissances de bon niveau sur ces sujets et de la filière mécanique, puis celles du secteur de la trouver des solutions techniques adaptées à leur plasturgie et un programme similaire est en cours entreprise. avec les industriels de l’agro-alimentaire. Diagnostics énergétiques pour les PME Les entreprises de taille plus modeste ne sont pas oubliées : la CCI leur propose d’établir gratuite- ment des pré-diagnostics de leurs bâtiments. Elles peuvent ainsi identifier rapidement les actions à entreprendre pour réduire leur consommation. Enfin, pour répondre au besoin exprimé par cer- taines PME industrielles, la CCI propose deux nouveaux modules de formation sur l’eau et les activités économiques. L’objectif est de maîtriser la gestion des effluents industriels raccordés au réseau d’assainissement d’une collectivité. Exposition didactique installée en septembre 2005 à la CCI à l’attention des collégiens dans le cadre de la semaine de l’eau. 32

×