ClientèLe

1 024 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 024
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ClientèLe

  1. 1. Approche Quantitative des Prospects et Clients français et étrangers Etat des lieux 2007 et évolutions
  2. 2. Approche quantitative selon les données du réseau CYVEL STATS, INSEE, Centrale de réservation CDT et ADVL, Etude clientèle des lieux de visites SEM Pays de la Loire et indicateurs TNS SOFRES, Les prospects du département p2 - Accueil CDT - Réseau des OTSI p3 - Les demandes p4 Les clientèles du département Selon les hébergements marchands - Hôtellerie p4 - Camping p6 - Hébergements ruraux p8 Selon les lieux de visites - Lieux de visites p9 - Etude clientèle Zoo la Flèche p11 Analyse des clientèles des Pays touristiques Sarthois - Les clientèles Vallée du Loir p14 - Bilan des Pays sarthois p16 Synthèse p17 Août 2008 Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 2
  3. 3. Les Prospects du département - A/ Gestion des demandes à l’accueil et Opérations CDT 21 245 contacts sont saisis au sein de la base Cyvel du CDT depuis 2003 à ce jour. Sur ces 21 245 contacts, près de 54% émanent de fichiers, 15% de salons. Les prospects « naturels » représentent 6 597 contacts, soir 31% de la base. Prédominance d’Internet pour 71% des prospects naturels, 20% par téléphone et 9% par courrier. 20 227 sont qualifiés selon la provenance, soit 94.5% de français et 5.5% d’étrangers La ventilation par nationalités étrangères fait ressort 4% de belges, 1,6% de néerlandais puis 1% de britanniques. La provenance des prospects individuels « naturels » français est la suivante : De 1 à 2% De 2 à 3% De 3 à 5% Plus de 5% Deux tendances se lisent sur la carte des prospects du CDT : - la première confirme l’attrait du département pour un ensemble de territoires au Nord-Est allant de la Normandie, au Nord, en revenant par l’Ile de France et Paris puis une partie de la Région Centre. Ce vaste bassin comprend à la fois des départements « de proximité » (50, 53, 61, 41, 27, 28) plutôt ruraux et des départements « plus lointains » à forte densité de population et dominante urbaine (59,62,76, Ile de France, etc.). - la seconde concerne l’Ouest de la Sarthe avec une ligne de départements allant de l’Ille et Vilaine à la Vendée en passant par la Loire Atlantique et le Maine-et-Loire. Une ligne avancée qui, avec la Bretagne, témoigne d’une mobilité des prospects de l’Ouest vers les territoires ruraux de l’intérieur du Grand Ouest. Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 3
  4. 4. - B/ Réseau des OTSI du département Le réseau des OTSI de la Sarthe gère également les demandes de prospects via Cyvel. La répartition selon les nationalités est la suivante, 92% des prospects du réseau OTSI sont de nationalité française et 8% étrangère. Une ventilation par pays qui souligne la prédominance des Britanniques, en tête avec 34% des demandes étrangères, puis des Belges avec 19% et des Allemands avec 11%. Ventilation des prospects étrangers Ventilation des prospects étrangers - année 2007 Espagnols Italiens Italiens Américains Néerlandais Américains Canadiens 5% 4% Espagnols 5% 3% Allemands 5% 3% Néerlandais 3% 4% Canadiens 11% 8% 3% Allemands Autres Autres 7% 21% 16% Belges 19% Belges 25% Britanniques Britanniques 24% 34% De 2001 à ce jour ce sont 118 253 contacts français qualifiés qui sont ventilés par département. De 1 à 2% De 2 à 3% De 3 à 6% Plus de 6% Un large arc Nord/Manche/Atlantique en passant par une partie du Centre rassemble les prospects du réseau OTSI sarthois. Nous retrouvons les bassins majeurs de proximité, avec un noyau plus dense autour de la Sarthe et toujours une distinction des départements 44, 49 et 75. Une zone d’attraction qui se prolonge jusque sur une façade atlantique en passant par le Poitou-Charentes. Ressortent ici les pôles urbains de Marseille, Toulouse et Lyon. Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 4
  5. 5. - C/ Les demandes des Prospects du CDT et du Réseau OTSI Les demandes des français concernent en premier lieu les informations pratiques sur l’organisation du séjour (plans et cartes) et une information globale sur le département ou un pôle touristique. Ensuite la demande permet de se rassurer sur la destination : « à voir ? » Les demandes générales, les fêtes et manifestations puis le patrimoine historique sont principalement évoqués. La demande sur les modes d’hébergement arrive après, avec en priorité les hôtels et résidence de tourisme puis dans les mêmes proportions les campings, gîtes ruraux et chambres d’hôtes. La rubrique « à faire ? » est abordée avec des demandes générales, la randonnée pédestre, les balades en rivières, les activités sportives, la randonnée en vélo… Les clientèles du département - A/ Les clientèles selon les types d’hébergements marchands 1/ les clientèles de l’hôtellerie 100% Le tourisme T .O . Lois irs 90% T .O . Affaire s d’affaires lié à un 80% déplacement et un séjour pour motif 70% 26% professionnel, par 60% 19% opposition au tourisme 50% 10% 14% 19% 11% 8% 15% 6% d’agrément, est une 40% 6% 2 0% 8% composante majeure 30% 27% de l’activité 20% 41% 47% 41% 50% 48% 45% 45% 40 % 40% 3 8% 40% économique de 3 1% 10% 19% l’hôtellerie sarthoise. 0% janv fé vr m ars avr mai juin j uil août s ept oc t nov déc total Sur l’ensemble de l’année il représente près des 2/3 de l’activité hôtelière du département et davantage encore sur l’agglomération mancelle – en moyenne 72% des chambres occupées à l’année. Dans les zones rurales, il représente encore 54% de l’activité des hôtels. Le tourisme de loisirs assimilé ici au tourisme lié à un déplacement et un séjour pour motif personnel occupe les hôtels pour 1/3 de leur activité (tourisme 48% - réunion de famille 20% - manifestation 32%). C’est tout naturellement en saison que le tourisme de loisirs est le plus important. Sur cette période, il occupe près de la moitié de l’activité des hôteliers (46% des chambres occupées) et durant quelques mois se conjugue avec le tourisme d’affaires. La clientèle loisirs est relativement stable entre mai et septembre avec un T.O. « loisirs » voisin de 22,4%. Le tourisme de loisirs est davantage présent dans l’hôtellerie rurale que sur l’agglomération mancelle (respectivement 46% des chambres occupées en moyenne contre 29%). En zone rurale, l’activité loisirs domine le tourisme d’affaires sur l’ensemble des mois entre mai et septembre. Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 5
  6. 6. Une progression des nuitées françaises de 14% depuis 2000 et de 20% des nuitées internationales 654646 700000 644002 648835 600000 631575 591822 572341 556544 553374 500000 400000 Suivi des nuitées françaises Suivi des nuitées étrangères 300000 200000 132560 121326 100000 101404 109191 97702 128060 118543 111879 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 La clientèle française est en constante progression depuis 2003, dynamisée par une reprise économique propice au tourisme d’affaires et motivée par le développement du court séjour qui s’est instauré. 2003 marque également le retour des clientèles européennes et internationales. Situation des clientèles françaises et étrangères en 2007 et évolution depuis 2000 % des Evolution des % des nuitées Répartition des clientèles Nuitées 2007 DMS totales nuitées nuitées depuis étrangères 2000 F 654 981 1.4 84.5% - + 14% GB 43 272 1.6 5,6% 36% + 39% All 19 098 2.1 2,5% 16% +58% It 10 187 1.8 1,8% 8.5% +6% Esp 6 586 1.8 1,8% 5.5% - 0.8% USA 5 007 2.1 2.1% 4,1% - 49% Bel. 7 920 1.6 1,6% 6.5% + 54% NL 7 040 1.6 1.6% 6% - 9% Nuitées françaises 85% - nuitées étrangères 15% Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 6
  7. 7. Les clientèles internationales consomment globalement plus de nuitées dans l’hôtellerie sarthoise en 2007 qu’en 2000 (+ 20%). Ce sont surtout les clientèles européennes de proximité (GB, All et Bel.) qui entraînent à la hausse les nuitées internationales. La reprise des économies allemandes et britanniques a relancé les voyages d’affaires et de loisirs. La politique de développement des évènementiels en Sarthe – culturels et sportifs notamment autour de l’automobile – rencontre un écho favorable auprès de la clientèle britannique. Les européens du sud demeurent des niches de clientèle relativement stables, plus enclines à une fréquentation de l’hôtellerie urbaine. Les clientèles de longs courriers aux économies plus influencées par le dollar (dont la clientèle américaine) ont marqué un recul de leur fréquentation sur la zone euro du fait d’une parité euro/dollar défavorable. 2/ Campings, locatifs Baisse des nuitées Françaises et regain des nuitées étrangères Evolution du nombre de nuitées F et Et. de 1997 à 2007 400000 350000 300000 250000 200000 Nbre nuitées Françaises Nbre nuitées Etrangères 150000 Nuitées Totales 100000 50000 0 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 Sur la période, l’érosion de la clientèle française est relativement constante, elle chute à 181 699 nuitées en 2007, soit une baisse de 24% par rapport à 2000. L’érosion des nuitées en 2007 est surtout d’actualité pour les équipements 1 et 2 étoiles et ceux ne disposant pas d’hébergements locatifs capables d’enrayer des départs anticipés de campeurs, d’encourager les départs en vacances. Le locatif consolide le volume global de nuitées avec des durées de séjours plus longues, mais aussi en raison du nombre plus élevé de personne par emplacement : 3,4 personnes par locatif contre 2,8 personnes par emplacement nu. Les clientèles ne s’y trompent pas. Aujourd’hui 74% des nuitées françaises se font en 3 et 4 étoiles (contre 62% en 2005). C’est aussi le cas pour 86% des nuitées britanniques ou 81% des nuitées néerlandaises ! Le locatif capte aussi une large part des clientèles étrangères. Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 7
  8. 8. La clientèle française pèse pour 67% des nuitées et la clientèle étrangère 33%. Une clientèle française en provenance des Pays de la Loire à 43%, d’Ile de France à 15% et avec une progression des parts de marchés sur les bassins du Nord (7%), de Normandie (6%). De 1 à 2% De 2 à 3% De 3 à 6% Plus de 6% Le volume de clientèle étrangère est en moyenne de 98 000 nuitées par an depuis 2001 (baisse des nuitées de 6,6% en 2007) avec un coude à coude de deux pays émetteurs : les Pays-Bas et les Britanniques. Pour cette saison 2007 les britanniques revendiquent 47% des nuitées étrangères et les néerlandais 40%. Nous rencontrons ensuite les clientèles allemandes et belges. Situation des clientèles françaises et étrangères en 2007 et évolution depuis 2000 % des Evolution des % des nuitées Répartition des clientèles Nuitées 2007 DMS totales nuitées nuitées depuis étrangères 2000 F 181 698 3.9 66.7% - - 22.5% GB 42 503 2.6 15,6% 46.8% + 29.7% NL 35 456 3.4 13% 39% -28.7% All 3 695 2.2 1,4% 4.1% -14.7% Bel 3 203 2.6 1,2% 3.5% - 5.6% It 1 427 2.4 0.5% 0.8% + 84.6% Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 8
  9. 9. Deux marchés (GB et NL) se partagent près de 9 nuitées étrangères sur 10. Restant sur de faibles volumes, les italiens ont quasiment doublé leurs nuitées depuis 2000 dans l’hôtellerie de plein air. 86% des nuitées GB se font en 3* et 4* - Marché en progression 81% des nuitées NL se font en 3* et 4* - Marché en érosion 74% des nuitées françaises se font en 3* et 4* 3/ Meublés, Chambres d’Hôtes 2007 : Une clientèle Française en provenance de 65 départements : La Sarthe 15% Paris 9% Île de France 24% Loire Atlantique 6.5% Le Nord 4% 8 départements à 3% Indre et Loire à 3.4% 6 départements à 2% 81% des contrats fermes du SR en 2007 était le fait d’une clientèle française et 19% des contrats sont internationaux La ventilation 2007 des contrats internationaux fait apparaître la prédominance néerlandaise (44% de la clientèle internationale) puis britannique (19%). Les polonais représentent 15 % - mais dans une dynamique de chantiers majeurs (tramway, immobilier, etc.) menés depuis 2 à 3 années en Sarthe. Les belges demeurent une clientèle fidèle à nos hébergements ruraux avec 11% des contrats étrangers. Les autres nationalités sont plus diffuses, elles représentent 11% des contrats étrangers (avec des provenances plus lointaines : Australie, Japon, Afrique du Sud, Brésil, etc.) A retenir sur les contrats : 16% des contrats étrangers se font par Internet contre 14% en 2006 5,7 personnes / contrat contre 4,6 pour la clientèle française Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 9
  10. 10. 27% des contrats avec enfants contre 33% pour les français Durée Moyenne de Séjour (DMS) : 9,8 nuits contre 7,1 pour les français Contrat moyen de 550 € pour les étrangers contre 393 € pour les français Plus de 75% des contrats sont émis par des particuliers en quête de séjours en milieu rural et 25% par des sociétés, associations, etc. (les contrats pour une motivation professionnelle représentent 12% des contrats). - B/ Les clientèles selon les Lieux de Visites du Département 4/ Les clientèles selon les lieux de visite du département De 2001 à 2008, la clientèle des lieux de visite Sarthois du réseau Cyvel Stats est composée de 70% de clients individuels et de 30%. Concernant les groupes, ils sont à 94% d’origine française et à 6% d’origine étrangère Les groupes étrangers : 29% sont britanniques, 18% allemands, 17% belges, 9% américains 8% espagnols et 5% japonais (mais 18% en 2007) Les types de groupes Groupes de 2001 à 2008 Période 2007 3ème âge 5,0% 4,6% Agences de voyages et autocaristes 8,6% 7,5% CE et Associations 11,9% 13,5% Scolaires 49,9% 62,1% Séminaires et congrès 10,0% 2,4% Autres 14,6% 9,9% Provenance des groupes par département Des groupes qui proviennent des marchés de départements limitrophes, avec une orientation que nous retrouvons vers l’Ile de France et les départements du Nord-Est. Le Maine-et-Loire demeure un département émetteur majeur. De 1 à 2% De 2 à 3% De 3 à 6% Plus de 6% Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 10
  11. 11. La clientèle individuelle est à 83% d’origine française et pour 17% d’origine étrangère, parmi laquelle nous retrouvons une prédominance britannique (47%). Clientèle étrangère individuelle des lieux de visite sarthois de 2001 à 2008 Britanniques Belges Même proportion de clients 12% Néerlandais 4% Britanniques entre 2007 et la 5% 6% Espagnols somme des visiteurs sur la Italiens 7% période de 2001 à aujourd’hui. Allemands Danois 4% USA Baisse de la part des néerlandais Autres qui passent de 12% à 8% 3% 47% 12% Maintien des Italiens à 6%, des allemands à 7%, des américains à 3% Clientèle étrangère des lieux de visite sartrhois - année 2007 14% Gain de 1 point pour les Espagnols. 3% Britanniques 4% Belges Néerlandais Evolution de 2 points du bloc 7% 47% Espagnols Autres nationalités (où pointent Italiens les européens de l’Est, les Allemands Danois suisses, les canadiens…). 6% USA 5% Autres 8% 6% Provenance des touristes français sur les lieux de visites des Pays de La Loire. Classification des CSP : CSP A : agriculteur / artisan, commerçant, chef d’entreprise, profession libérale / cadre et profession intellectuelle supérieure. CSP B : profession intermédiaire / employé CSP C : ouvrier CSP D : retraité / étudiant / autre inactif Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 11
  12. 12. - C/ Synthèse de l’Etude de clientèle du Zoo de la Flèche –saison 2007 Une Etude clientèle (hors excursionnistes et groupes) menée par la SEM régionale sur la base de 1510 questionnaires validés sur 4 lieux de visites des Pays de La Loire (résultats redressés) dont le Zoo de la Flèche. 44% des visiteurs ont entre 35-49 ans (âge moyen 45 ans), plutôt des CSP moyennes et élevées (A et B), à 81% d’origine française et 19% étrangère – dont GB, NL, Belge (puis All, Esp, It.). 46% de ces visiteurs sont en famille, dont 22% avec deux enfants. 32% des visiteurs viennent régulièrement dans la région. Ce sont notamment les populations moyennement ou pas actives pendant leur séjour. 29% viennent pour la première fois, notamment des individus de 35 à 49 ans, qui se déclarent très actifs et des étrangers. La durée moyenne de séjour en Pays de La Loire des visiteurs est de 7,5 jours, 68% ont eut recours à l’hébergement marchand (camping 20%, hôtel 20%, gîte 12%) contre 32% au non marchand. Les visiteurs du zoo sont globalement peu mobiles en dehors du jour de la visite du zoo où ils font en moyenne 48 kms. Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 12
  13. 13. Le Zoo de la Flèche se distingue des autres équipements considérés dans cette étude par le poids d’un type de client : les expatriés. 54% des visiteurs du zoo font partie de cette typologie de visiteurs (voir typologie ci-dessous) dont la commune de résidence en séjour est particulièrement concentrée au sein d’une zone allant d’Angers au Mans. Les 2 autres types de clientèles du zoo sont plutôt : - des collectionneurs : étrangers CSP+, itinérants en hébergement payant, plutôt « culture », informés sur les sites et l’hébergement, surtout intéressés par l’offre de découverte du patrimoine. - des campeurs : des familles de vacanciers, campeurs qui découvrent la région PDL, assez intéressés par les offres, notamment l’offre famille, plutôt français et néerlandais, 10 jours sédentaires, en camping, peu mobiles pour pratiquer des activités, visite en PDL pour la première fois. Commune de résidence du séjour des expatriés Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 13
  14. 14. Typologie des Expatriés Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 14
  15. 15. Analyse des clientèles des Pays touristiques Sarthois -1 bilan de saison 2007 Vallée du Loir Le camping pèse 64% des lits marchands de la Vallée du Loir, un hébergement qui n’est plus considéré comme une formule simple et bon marché et dont la fréquentation baisse fortement depuis 2001 en Vallée du Loir (-18% de 2001 à 2007). En 2007, une clientèle française à 66% et étrangère à 34%. Une clientèle française de proximité importante …mais en baisse : Pays de la Loire 39% des nuitées Ile de France 15% Une répartition géographique à l’image de la Région Centre 13% clientèle du département, un poids plus Normandie 10% important du Centre en raison d’une proximité. Nord 9% Maintien des clientèles étrangères depuis 2004, après une période de baisse importante. 94% des étrangers qui ont séjourné en camping en Vallée du Loir ont fait le choix du 3* A l’image du département, deux marchés principaux - les néerlandais représentent 53% des nuitées - les britanniques 31% Une baisse de la clientèle Belge (4.6% des nuitées) et un retour des allemands (4.5% des nuitées). L’hôtellerie, sur un panel constant, affiche une hausse de 6% des nuitées. Une part de clientèle française à 72% (62% en 2006) en croissance et à 28% pour les étrangers. Les britanniques sont majoritaires avec 49% des nuitées étrangères, puis les néerlandais à 12%, les belges à 11% et les allemands à 7,5%. En proportion davantage de nuitées étrangères que sur le département, on retrouve les britanniques, belges et allemands. La surprise vient de la 2nde position des néerlandais (8ème pour le département avec 6% des nuitées étrangères). Les hébergements ruraux, dont les gîtes et meublés affichent une clientèle française à 81% et étrangère à 19% La ventilation de la clientèle française indique une provenance à 69% des Pays de la Loire, 14% d’Ile de France et 8% de Bretagne. Le panel ADVL comprend des gîtes de groupes, d’où le poids énorme de la clientèle des Pays de la Loire 69% contre 33% pour le département. Bonne présence de la Bretagne. Les chambres d’hôtes ont à 55% une clientèle française et 45% une clientèle étrangère (GB 37%, Belgique 20%, Pays Bas 19% et Allemagne 6%). Les lieux de visites Augmentation de la clientèle de groupe depuis plusieurs années et baisse de 13% de la clientèle individuelle depuis 2006. Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 15
  16. 16. Les types de groupes : scolaires à 45% - CE/Asso à 11% - Autocaristes à 17% Origine des groupes (98.6% sont français) 73% des Pays de la Loire - 12% du Centre - 11% d’Ile de France. Les individuels sont à 83% d’origine française contre 17% d’origine étrangère dont les britanniques (45%) et les néerlandais (22%) sont en tête. Même ventilation pour les clientèles individuelles que pour le département. Les types de groupes sont aussi semblables hormis un poids plus important pour les autocaristes en Vallée du Loir. Les produits et circuits de la Centrale ADVL Les produits vacances actives sont vendus pour 7% à des français et pour 93% à des étrangers, dont : - 33% à des danois - 25% à des belges - 19% à des néerlandais (contre 37% en 2006, forte baisse). Concernant les idées week-end – offre de courts séjours – la clientèle française représente 70% des ventes, stabilité par rapport à 2006. La Vallée du Loir voit sa clientèle française de proximité s’essouffler depuis 2 à 3 années, notamment au sein des campings dont l’effort de requalification est récent et au sein des lieux de visite. L’hôtellerie maintient un bon niveau de clientèle française, bénéficiant du tourisme de loisirs et d’affaires. Une clientèle française de proximité, à l’image du département, avec davantage de clients de la région Centre. Les bassins d’Ile de France, de Normandie et du Nord demeurent des cibles communes. A considérer le marché breton. La clientèle étrangère pèse pour un tiers de l’activité en saison touristique, avec une prépondérance des néerlandais au sein des campings, des meublés, voir des hôtels, et pour la vente de « produits séjours ». Une clientèle qui accuse une baisse conforme au constat départemental. Bonne présence de la clientèle britannique qui talonne la clientèle néerlandaise. Les belges et les allemands (dont on note un retour) demeurent des marchés actifs. Une clientèle d’Europe du Nord bien présente, à noter la part des Danois pour la vente de produits actifs (TO ?). Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 16
  17. 17. - 2 bilan saison 2007 des Pays Touristiques Pays Hôtellerie de Plein Air Hôtellerie Lieux de visite Sarthois Cl. Française Cl. Etrangère Affaires/loisirs Cl. Etrangère Cl. Française groupe Cl. Etrangère Groupes 29% des Pays de la Loire prédominance du Britanniques visiteurs - (scolaires, 4% des individuels (51%) - Ile de Britanniques Tourisme d'affaires (49%) - 3ème âges,agences) - - Britanniques Vallée de la France (11%) - Nord- (50%) - (39% d'un TO à 63% Allemands (24%) - Provenance PDL à (27%) - Italiens Sarthe pas-de-Calais et Néerlandais (25%) en saison) - USA et Italiens 78% - Centre Val de (22%) - USA et Haute Normandie - Belges (8%) Tourisme de loisirs à (7%) Loir (10%) - Basse Néerlandais (10%) (6%) 24% Normandie (6%) prédominance du Groupes 42% des Pays de la Loire 30% des Britanniques Tourisme d'affaires Belges (49%) - visiteurs - (CE/assos - (38%) - Ile de individuels - Perche (52%) - (24% d'un TO à 40% Italiens (31%) - Agences) - France (26%) - Britanniques Sarthois Néerlandais (28%) en saison) en Mai et Britanniques Provenance PDL à Centre Val de Loir (50%) - Italiens - Allemands (8%) juin - Tourisme de (10%) 81% - Ile de France (12%) (7%) loisirs à 16% (7%) prédominance du Groupes 30% des 30% des Pays de la Loire Britanniques Tourisme d'affaires Britanniques visiteurs - (scolaires, individuels - Pays du (43%) - Picardie (76%) - (43% d'un TO à 62% (42%) - CE/assos) - Britanniques Mans (31%) - Champagne Néerlandais (10%) en saison) - Allemands (16%) - Provenance PDL à (50%) - Italiens Ardennes (13%) - Italiens (3%) Tourisme de loisirs à Italiens (9%) 81% - Ile de France (7%) 19% (7%) Equilibre du Pays de la Loire Britanniques Tourisme d'affaires Britanniques Haute (39%) - Basse (59%) - (28% d'un TO à 55% (72%) - Italiens Sarthe Normandie (17%) - Néerlandais (27%) en saison) - (12%) - Irlandais Ile de France (12%) - Italiens (6%) Tourisme de loisirs à (6%) 27% Groupes 7% des 5% des individuels Pays de la Loire Britanniques visiteurs - (scolaires, - Britanniques Pays (24%) - Ile de (47%) - CE/assos) - (62%) - d'Alençon France (23%) - Néerlandais (25%) Provenance PDL à Néerlandais Normandie (17%) - Belges (8%) 88% - Basse (24%) Normandie (13%) Groupes 17% des 17% des Prédominance du Pays de la Loire Britanniques visiteurs - (scolaires, individuels - Néerlandais (53%) Tourisme de loisirs (39%) - Ile de (48%) - agences) - Britanniques Vallée du - Britanniques (33% d'un TO à 59% France (15%) - Néerlandais Provenance PDL à (45%) - Loir (31%) - Belges en saison) - Centre Val de Loir (12%) - Belges 74% - Centre Val de Néerlandais (5%) Tourisme d'affaires à (13%) (11%) Loir (12%) - Ile de (22%) - Belges 26% France (12%) (8%) Résultats Cyvel Stats 2007 sur la base des panels et taux de saisie des données de chaque Pays sarthois Hôtellerie de plein air – nous retrouvons la prédominance des clientèles des Pays de La Loire et d’Ile de France – la pénétration des clientèles de Normandie et du Centre Val de Loir – La confirmation des clientèles du Nord de la France. Pour les étrangers 2007 marque l’avènement de la clientèle Britannique (hormis Vallée du Loir), l’érosion des néerlandais, la fidélité des belges et allemands. Hôtellerie – nous confirmons l’importance de la clientèle affaires sur l’ensemble des Pays (hormis Vallée du Loir), avec une clientèle loisirs majoritaire en Août, équilibrée en juillet et en progression en mai (ponts). Les Britanniques sont majoritaires, suivi d’un retour des allemands et d’une percée des italiens depuis 3 à 4 ans. Apparition des néerlandais dans l’hôtellerie. Lieux de visite – le poids des groupes est inégal selon les pays (type d’offres), pour l’essentiel ce sont des scolaires, 3ème âge, CE/assos puis agences originaires des Pays de la Loire, d’Ile de France et de départements limitrophes. Une clientèle individuelle internationale d’origine Britannique, italienne et néerlandaise. Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 17
  18. 18. Synthèse Les Prospects Français - via le CDT – une recherche d’informations départementales – des demandes issues de départements « plus lointains » Ile de France, Nord, Extrémités des Pays de la Loire et Bretagne ; - Via le réseau des OTSI – une demande d’informations plus ciblées, locale – des demandes issues des départements limitrophes formant un halo autour de la Sarthe. - Emergence des départements 44 et 49 (PDL), 35 (Bretagne), et importance du 59 (Nord) et du 75 - Des demandes qui se prolongent jusqu’à la Région Centre et Poitou Charentes, la façade Atlantique. Les pôles urbains Lyon, Marseille, Toulouse émergent. - Dans tous les cas de fortes demandes provenant des « prospects Sarthois » Les Prospects étrangers - Une prépondérance des prospects Britanniques et Belges. - Une attention à maintenir pour l’information des allemands et néerlandais - Une niche d’européens du sud qui se maintient - Un bloc « autres » qui ne cesse de croître (dont Pays Scandinaves, Europe de l’Est) – importance d’une information traduite en anglais. Les clientèles françaises 3 Bassins de clientèles majeurs : - Paris et Ile de France - Nord - Sarthe 2 Bassins en confirmation : - Normandie - Sud des Pays de la Loire 2 Bassins en émergence : - Bretagne - Centre A considérer les centres urbains de Lyon, Toulouse, Marseille Pour les clientèles Groupes, le bassin émetteur correspond au noyau des départements limitrophes jusqu’à l’Ile de France. Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 18
  19. 19. Provenance des clientèles françaises à associer à notre grande accessibilité routière et ferroviaire. Les clientèles étrangères, Britanniques, d’Europe du Nord et du Sud bénéficient du prolongement de ces axes. L’ouverture du Tronçon Tours-Vierzon avec l’A71 nous connectant à l’A85 permet de nouvelles perspectives pour les clientèles du Centre, de la Bourgogne (globalement l’Est de la France), pour les Italiens également Sur le plan ferroviaire nous avons le bénéfice du Hub avec Roissy CDG pour les clientèles plus lointaines et clientèles d’affaires. Concurrence de l’Est sur le bassin parisien avec l’ouverture d’une ligne TGV Les clientèles étrangères Confirmation du retour des clientèles britanniques depuis 2006 Prégnance des clientèles nordistes de proximité : belges et néerlandais – mais avec une baisse des clients néerlandais (hébergements ruraux, campings). Un retour timide de la clientèle allemande depuis 2006 après des années d’érosion Constat d’une présence espagnole et italienne depuis 4 à 5 années, recul des espagnols en 2007. Clientèles italiennes de niches (fluvial, urbain) Emergence des clientèles scandinaves (vacances actives, évènementiel 24h00, etc.) et d’Europe de l’Est (tourisme et motifs professionnels) Importance croissante du bloc « autres nationalités », abolition des « frontières » avec Internet (et l’euro pour la zone concernée). Approche quantitative Prospects et Clients – CDT Sarthe/Observatoire – Août 2008 19

×