L'Internet des Objets et le CITC

414 vues

Publié le

Le CITC-EuraRFID veille à l'émergence de solutions standardisées, interopérables, fiables et sécurisées en matière d'Internet des Objets, et se veut un intermédiaire fédérateur de l'écosystème à travers un cluster qui réunit aujourd'hui près de 90 membres. Le document suivant livre un panorama des projets sur lequels travaille actuellement le CITC, et donne ainsi un aperçu de tout ce qu'il sera possible d'atteindre dans les années à venir...

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
414
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'Internet des Objets et le CITC

  1. 1. L’Internet des Objets et le CITC Des actions concrètes en faveur du développement économique et de l’innovation technologique Smarthome ou la maison de demain Le projet Smarthome by CITC est un démonstrateur de la maison de demain, répondant aux thématiques de gestion énergétique, de santé, de maintien à domicile, de service à la personne, de lien social. La 3ème édition de la Smarthome verra le jour en fin d’année 2014. SmartTransport Les technologies sans contact (NFC, RFID, vision, laser, ultrason, Zigbee, capteurs sans contact) s’intègrent aujourd’hui dans de nombreux projets innovants ou projets d’innovations technologiques. Elles trouvent toute leur utilité dans des projets de gestion de flux de personnes ou d’objets, de billétique ou même de transport intelligent par exemple. Le CITC a accompagné de nombreux projets consistant à apporter des informations aux voyageurs via des technologies sans contact et travaille également sur des projets d’infrastructure routière intelligente. Son expertise a été mis a profit de plateformes multimodales régionales ou de projets structurants tels que Lilas Autopartage. Smartmeteringl Smartgrid Optimiser la production, analyser la consommation d’eau et améliorer la gestion des canalisations grâce à des capteurs informatiques, telles sont les promesses des « réseaux intelligents », les fameux smart grids. Ils sont notamment pensés à Lille, où a été officiellement créée :  une chaire industrielle « Réseaux urbains intelligents – Eau », grâce à un partenariat entre l’Université Lille 1, les Eaux du Nord et le CITC.  le projet SUNRISE qui vise à associer ville intelligente connectée et développement durable, prenant le campus de la cité scientifique comme un laboratoire d’expérimentation grandeur nature. Smartculture Le CITC a déjà mené de nombreux projets relatifs à la Culture comme : l'expérimentation du sans contact à la médiathèque Jean Lévy (Lille) ; les expertises technologiques dans le cadre d’intégration de technologies RFID dans différentes bibliothèques, médiathèque ou autres lieux culturels (accompagnement de la bibliothèque Lille1) ; des démonstrations telles que de la « table culturelle intelligente » ou de l’application « culture partagée » dans notre démonstrateur Smarthome by CITC ; ou des accompagnements techniques, tests et expertises de solutions innovantes de bornes interactives intégrant des
  2. 2. technologies sans contact dans la ville permettant de faire découvrir l’histoire de cette ville. SmartFabrik - Usine de demain Le CITC travaille sur les enjeux de la SmartFabrik. Il a initié, en collaboration avec l’ENSAM une plateforme de tests et d’expérimentations de l’Usine du Futur et travaille sur des projets de robotique collaborative. Smartshopping ou le commerce de demain Le Connected Innovation Store est le démonstrateur du commerce de demain. Comment l’Internet des Objets révolutionnera t-il le commerce de demain ? Smartcity ou la ville intelligente Le CITC accompagne Lille Métropole dans le déploiement de services mobiles sans contact. La métropole s’appuie sur son expertise technologique, mais aussi sur son expérience dans la gestion et le développement de projets innovants - Projet U-City Lille Europe Digitale. Smartbuilding ou le bâtiment intelligent Le CITC participe aux travaux du Cluster HBI. L’objectif est de développer et de pérenniser l’ensemble des activités industrielles, économiques, de recherche, de formations nécessaires pour l’émergence d’une filière « Habitat et bâtiment Intelligent » en Région Nord Pas de Calais et donner une image forte de la région dans ce domaine. Les démonstrations présentées lors de la Conférence Schéma Régional de développement Économique du 30 juin 2014-06-29 Le robot NAO Le Robot UR-10 Les Google Glass Le robot suiveur La robotique de service La robotique industrielle – l’usine de demain La mobilité de demain Le robot suiveur, au service des personnes âgées ou handicapées. Partenaire : ENSAM Laboratoire de recherche régional Partenaire : PHOCEIS Entreprise innovante régionale
  3. 3. Focus sur PHOCEIS est une agence lilloise spécialisée dans le développement d'applications mobiles, qui compte de nombreuses réalisations dans le domaine de la grande distribution. Les SmartPhones et les Tablettes sont des outils qui ont fait leurs preuves dans le milieu du retail à la fois pour les métiers et pour les consommateurs. Aujourd'hui nous voyons les weareable devices "ces objets connectés que l'on peut porter sur soi" tels que les Google Glass, comme la prochaine grande révolution. Nous travaillons au développement d'applicatifs innovant sur des montres ou lunettes connectés pour enrichir et simplifier les parcours en magasin. « Démonstrateur associant un robot UR 10 à une pince électrique à 3 doigts, ainsi qu’à un capteur de mouvement Leapmotion. L’application permet à un opérateur de reproduire des gestes par l’intermédiaire du robot Universal Robot UR 10, ainsi qu’à l’aide du dispositif de captation de mouvement Leapmotion. En effet, le programme de commande développé permet à un opérateur de manipuler le robot ainsi que la pince montée à son extrémité, par le biais de la détection de la position de 3 de ses doigts par le capteur Leapmotion. Ce système à plusieurs objectifs :  Transférer l’éventuelle pénibilité d’une tâche de l’opérateur vers le robot  Rendre les robots plus accessibles en travaillant sur l’intuitivité de leur utilisation  Améliorer la collaboration homme/robot » « Démonstrateur combinant un robot UR 10 à une caméra 3D de type Kinect : l’application développée est ici destinée à l’amélioration de la collaboration homme/robot, en permettant l’intervention d’un opérateur de manière sûre dans la zone de travail d’un robot. En effet, le système de caméra 3D est utilisé afin de surveiller en temps réel la proximité d’un ou plusieurs opérateurs avec le robot, et va permettre d’adapter le comportement de celui-ci en conséquence »
  4. 4. Un véritable écosystème de l’Internet des Objets « Nous fédérons à ce jour 88 acteurs. Intégrateurs, offreurs ou utilisateurs de solutions trouvent chez nous de nombreux services à haute valeur ajoutée. Les entreprises, qu’elles soient grandes ou petites, disposent d’un réseau dynamique dans le domaine de l’Internet des Objets pour gagner en compétitivité et peuvent bénéficier de notre expertise technologique, de nos ressources et de notre savoir-faire. » M. GHARBI, Directeur Général du CITC-EuraRFID.

×