Naissance d'une fumée blonde.

Ben voilà, j'en ai assez saoulé certains pour vous proposer quelques photos de ma première ...
1h30 plus tard, je suis déjà bien moins fringuant, mais j'estime que mon malt a donné tout ce qu'il
pouvait . Donc, phase ...
Les odeurs montent et emplissent la pièce, mais le speed ne redescend pas, j'ai 1 heure pour trouver
comment brancher mon ...
Ouf, dès le lendemain matin, ça fermente!! Dans 3 semaines, embouteillage, dans 2 mois, on
goutera... et c'est pas dit du ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ma première fois, pour une blonde...

515 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
515
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ma première fois, pour une blonde...

  1. 1. Naissance d'une fumée blonde. Ben voilà, j'en ai assez saoulé certains pour vous proposer quelques photos de ma première fois (… où j'ai brassé une bière tout seul chez moi !!!). Pour la petite histoire, après avoir fabriqué sous étroite surveillance ma première cuvée chez Picomousse, j'crois que j'ai attrapé le virus. Je me suis équipé en début d'année (merci les cadeaux de noël) et enfin, après 2 mois d'attente insupportable et de soirées passées à réflechir à la recette et à manger du forum, me voilà devant la réalité des choses. Ce 19 mars 2010 au petit matin, je suis prêt, je vais révolutionner le monde de la bière (en toute modestine bien sur). Après quelques ajustements technique, 10 heures, je démarre. Première étape, faut moudre le grain … et j'ai oublié mes gros biscottos à la maison donc, 20 mn de tourniquette non-stop pour transformer 5 kg de malt en grain concassé utilisable. Ca rechauffe, faudra que je pense à adapter un moteur un jour …Vous voyez, ca fait quelques saladiers pour un p'tit moulin, (à gauche). L'eau chauffe déjà dans la grosse marmite. Objectif, 50°. C'est parti pour l'empatage. Il faut faire infuser le grain par palier de température. J'en avais prévu 3 entre 50 et 68°. Les bouquins et les habitués disaient qu'à chaque température, on tire du malt des substances différentes, sucres pour l'alcool ou protéïnes pour le corps de la bière. Théoriquement, j'étais près. A la minute et au degré près, ma bière serait parfaite. Concrètement, c'est là que ça s'est gaté! La durée, ca va, j'ai un minuteur de compèt'. Mais suivre la température … quelle galère. La sonde bouge, on remue un peu différement, et c'est des variations de 10° sur le thermomètre. Quand vous pensez que les paliers sont à 5 ou 8° de différence, la sueur et la tensions commencent à monter.
  2. 2. 1h30 plus tard, je suis déjà bien moins fringuant, mais j'estime que mon malt a donné tout ce qu'il pouvait . Donc, phase suivante, la filtration.. Je transfert ma mixture chaude dans mon seau de filtration (avec grille au fond) et je fais tout comme j'ai lu dans les livres. On dirait que ça marche. L'idée, c'est de faire un gateau de grains sur la grille pour affiner la filtration. Une fois qu'on a tout passé le jus, on doit laver ce gateau avec de l'eau chaude (80°C). Là, c'est le moment sportif, parce que j'ai rien pour faire chauffer les 8 litres dans ma cuisine d'été donc, faut faire ça au premier étage dans l'appart', avec transport de la cocotte bouillante dans les escaliers. Je décide immédfiatement d'investir dans une plaque électrique pour le bas, et pour le prochain brassin. Pendant que ca décante, lavage de la gamelle pour la suite. Il est déjà 14H00, j'boirais bien une bière, mais elle est pas prète! Un tuyau au bout du robinet et hop, le jus filtré dans la gamelle propre. Fastoche, on dirait que j'ai fait ça toute ma vie. C'est quand même moins clair que ce que je pensais. Pendant la filtration Après la filtration Attention, c'est parti pour le houblonnage. Là ça rigole plus. 2 houblons, à mettre dans un gamelle bouillante pendant des durées précises. Pour ceux que ça interesse, le premier bouille 60 mn, il donne l'amertume, le second bouille 10mn, avec le sucre et une algue pour clarifier, il donne un goûot de houblon et l'odeur. Le dosage est subtil. Moi, sans référence, j'ai fait au feeling, on affinera quand on sera grand.
  3. 3. Les odeurs montent et emplissent la pièce, mais le speed ne redescend pas, j'ai 1 heure pour trouver comment brancher mon refroidisseur à la flotte. Je sais, normalement, on règle ça avant mais, ça m'a tellement pris la tête, que j'avais choisi d'occulter la question; Là, c'est plus possible. Finalement, je me sauve avec un branchement sauvage sur le tuyau d'arrosage.A 20 mn de l'échéance, le branchement est fait, les essais concluants, j'suis large, même pas mal! C'est dans la gamelle que ça se passe moins bien, comment dire,? Ca se blobifie si vous saisissez sinon, voyez de vous même. Et oui, ce truc au milieu, je ne sais pas ce que sais, et s'est pas engageant. Trop tard pour reculer! La cuisson est terminée. J'enlève le houblon et enclenche le refroidisseur. 20 mn pour passer de 100 à 20° C Transfert dans le fût de fermentaion. Je confirme, le blob est intense, je perds quelques litres pour pas en mettre dans le jus final. Prise de densité, c'est pas mal du tout. Au goût, ça me plait. Pendant ce temps, le sachet de levure est mis dans l'eau. Ca fait des patés pas comme prévu, m'en fout j'en ai plain le c... 17h00, le fut est enfin remonté à l'appart', barboteur en place. 17H30, fin de ménage. 10 mn après, je pars chercher les gosses à l'école, j'en peux plus. On diras que le plus dur c'est la première. Enfin j'vous dirais ça à la prochaine, pasque j'ais quand même hâte d'y retourner.
  4. 4. Ouf, dès le lendemain matin, ça fermente!! Dans 3 semaines, embouteillage, dans 2 mois, on goutera... et c'est pas dit du tout que ca sera buvable. On verra. Mais pour ceux qui voudrait essayer, dès que j'ai quelque chose de consommable, on peut faire des essais ensemble si vous voulez. Une chose est par contre sûre, je ne lacherais pas l'affaire, c'est trop rigolo !!!!

×