L'imaginaire des jeunes journalistes

3 209 vues

Publié le

Cette étude a été conduite par le Réseau CEJER (Chercheurs En Journalisme des Ecoles Reconnues) en septembre 2013, par administration d’un questionnaire en ligne, auprès des étudiants intégrant les cursus reconnus de cinq écoles de journalisme:
- CUEJ (Centre universitaire d’enseignement du journalisme – Université de Strasbourg)
- EJCAM (Ecole de journalisme et de communication d’Aix-Marseille)
- EPJT (Ecole publique de journalisme de Tours)
- IJBA (Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine)
- IPJ (Université Paris Dauphine)

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 209
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 535
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'imaginaire des jeunes journalistes

  1. 1. CeJER L’imaginaire des jeunes journalistes septembre 2011 - septembre 2013 3 octobre 2014
  2. 2. L’étude du CeJER •L’étude sur « l’imaginaire des jeunes journalistes » a été conduite en septembre 2013, par administration d’un questionnaire en ligne, auprès des étudiants intégrant les cursus reconnus de cinq écoles de journalisme: - CUEJ (Centre universitaire d’enseignement du journalisme – Université de Strasbourg) - EJCAM (Ecole de journalisme et de communication d’Aix-Marseille) - EPJT (Ecole publique de journalisme de Tours) - IJBA (Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine) - IPJ (Université Paris Dauphine) •146 réponses ont été exploitées Cette étude fait suite à une enquête analogue conduite en entrée (septembre 2011) puis en sortie (printemps 2013) auprès des étudiants de la promotion 2011-2013 de quatre écoles (l’IPJ a intégré le projet ultérieurement). La présentation qui suit intègre, quand cela est possible, des références à ces deux premières enquêtes. Le questionnaire, remanié, a de nouveau été proposé à la rentrée 2014.
  3. 3. Le questionnaire sur « l’imaginaire des jeunes journalistes » Trois thèmes: •L’univers de référence des étudiants en journalisme (journalistes, écrivains, personnalités) •Des références aux préférences: pratiques et usages des médias par les étudiants en journalisme •Des références aux compétences: qualités et compétences attribuées aux journalistes par ceux qui aspirent à le devenir
  4. 4. 1 - L’univers de référence des étudiants en journalisme (journalistes, écrivains, personnalités) LES JOURNALISTES DE RÉFÉRENCE •Trois figures plébiscitées: le reporter, le justicier, le débatteur (Albert Londres, Edwy Plenel, Yves Calvi) •Valorisation des figures du passé: Albert Londres, qui l’emporte sur toutes les autres figures de référence, Bob Woodward et Joseph Kessel •Les étudiants en journalisme préfèrent l’écrit, le récit, et le grand reportage
  5. 5. Question: parmi les journalistes suivants, indiquez les cinq qui ont votre préférence (10 réponses suggérées, résultats calculés sur les 3 premières réponses) Rentrée 2011 Sortants 2013 Rentrée 2013 1 – Albert Londres 1 – Albert Londres 1 – Edwy Plenel 2 – Yves Calvi 2 – Joseph Kessel 2 – Albert Londres 3 – Bob Woodward 2 ex – Bob Woodward 3 – Florence Aubenas 4 – Florence Aubenas 4 - YvesCalvi 4 – Yves Calvi 5 – Edwy Plenel 5 – Edwy Plenel 5 – Natalie Nougayrède
  6. 6. LE CLASSEMENT DES ÉCRIVAINS PAR ORDRE DE PRÉFÉRENCE - Albert Camus - Emile Zola - Charles Baudelaire - John Steinbeck - Amélie Nothomb - Tom Wolfe Hiérarchie quasiment identique pour les deux promotions suivies (entrants 2011, sortants et entrants 2013)
  7. 7. LES PERSONNALITÉS DE RÉFÉRENCE (14 NOMS SUGGÉRÉS) -Nelson Mandela -Pierre Bourdieu/Emile Zola -Julian Assange -Simone Veil -Claude Lévi-Strauss (en rouge: personnalités présentes dans le top 5 aux 3 moments de l’enquête; en bleu, personnalités présentes dans le top 5 de deux des trois enquêtes)
  8. 8. 2 - Des références aux préférences: pratiques et usages des médias par les étudiants en journalisme •Objectif: cerner les consommations médiatiques (pratiques et usages) des étudiants en journalisme => Une consommation revendiquée dominée par les médias imprimés et la radio, loin devant les alertes sur smartphone, le suivi des chaines d’info en continu et les réseaux sociaux (Facebook, Tweeter)
  9. 9. LA PRESSE ÉCRITE •Le Monde est déclaré le journal le plus lu par les étudiants, à l’entrée comme à la sortie de formation •Libération, malgré un net recul entre 2011 et 2013, reste dans le « top 5 » des deux promotions •Très faible consommation du Figaro (dans le « top 5 » de seulement 32% des entrants et 42% des sortants) et des Echos => La presse quotidienne est en recul, au profit d’autres titres….
  10. 10. => …. dont témoigne une consommation importante de titres non quotidiens •Le Canard enchainé figure dans le « top 5 » des deux promotions •84% des entrants (79% des sortants) déclarent lire Courrier international •62% des entrants intègrent la revue XXI dans leur « top 5 » •Dans les réponses spontanées (titres non suggérés), citations fréquentes de magazines, et notamment de publications critiques et/ou alternatives (Le Monde diplo, Technikart, Usbek et Rica, Snatch, Tsugi…)
  11. 11. L’écrit reste un moyen privilégié d’information •52% des sortants 2013 considèrent que les quotidiens (print et en ligne) sont « le meilleur outil d’information », devant les matinales de radio (34%). •La cohorte des entrants 2013 (qui pouvait distinguer print et en ligne), place les quotidiens print à 25%, à égalité avec la radio. •Facebook n’est pas considéré comme un outil d’information; Twitter fait jeu égal avec les JT
  12. 12. LA TÉLÉVISION Des pratiques conformes à celles des jeunes générations •Peu de mentions des JT de 20h comme premier ou deuxième moyen d’information (5% chez les entrants 2013) •L’émission de référence, Envoyé spécial •Mention fréquente du Petit journal (réponse non suggérée)
  13. 13. LA RADIO Hégémonie des matinales, des rendez-vous d’information, et du service public •France Inter et France Info sont les deux radios écoutées en priorité, chez les étudiants entrants comme les sortants •Loin derrière, Europe 1 distance RTL •Prime aux fortes identités éditoriales (Là-bas si j’y suis, Le masque et la plume…) •RFI, la radio des étudiants sortants (18% en font leur 1ère radio, et autant leur 2nde), peu écoutée par les étudiants entrants.
  14. 14. Les médias en ligne: des pratiques distinctes à l’entrée et à la sortie de la formation •lemonde.fr, une consommation permanente et massive, pour les entrants comme pour les sortants •Les entrants consultent peu de sites d’information (pure players ou sites compagnons), à l’exception relative de Rue89 ; pas de mentions de sites anglo- saxons (NYT, Guardian, proposés dans le questionnaire) •Outre lemonde.fr, les préférences des sortants vont à Médiapart, Rue89 et Slate.
  15. 15. 3 - Qualités et compétences attribuées aux journalistes par ceux qui aspirent à le devenir •Objectif: cerner le désir d’intégration des étudiants en journalisme dans le secteur des médias: => un journaliste témoin, un journalisme de terrain, une hiérarchie des fonctions et des rubriques affirmée et des valeurs calquées sur celles de leurs aînés
  16. 16. Valeurs et compétences associées au métier: plus médiateur qu’acteur
  17. 17. Valeurs et compétences associées au métier: Un esprit curieux et exigeant…. Les qualités humaines du journaliste (2013) 1 - Il est curieux 11% 2 - Il est exigeant sur la vérification de l’info 10% 3 - Il est à l’écoute des autres/ouvert aux autres 9% 4 – Il est débrouillard 7%
  18. 18. … peu porté sur la créativité et le travail en équipe Les qualités humaines du journaliste (2013)
  19. 19. Anticiper la demande? •Une hiérarchie qui recoupe en partie l’enquête réalisée sur les attentes des cadres des rédactions (cf Rémy Le Champion, Les Cahiers du journalisme n°21, automne 2010) •Selon cette étude, les principales qualités attendues par les cadres des rédactions sont la curiosité, la qualité d’écriture et le style, la rigueur et le sérieux dans le travail
  20. 20. Il doit être opérationnel et cultivé… Les compétences et qualités d’un jeune journaliste (2013) Les compétences et qualités d’un jeune journaliste (2011) 1 – Il doit être opérationnel sur les dispositifs techniques requis par le métier 31% 1 – Il doit être opérationnel sur les dispositifs techniques requis par le métier 30% 2 – Il doit posséder une solide culture générale 30% 2 – Il doit posséder une solide culture générale 26,6% 3 – Il doit être bilingue 17% 3 – Il doit être bilingue 19,6%
  21. 21. …. baroudeur et polyvalent En tant que journaliste, vous souhaiteriez devenir… (2013) En tant que journaliste, vous souhaiteriez devenir… (2011) 1 – Rédacteur polyvalent 21% 1 – Rédacteur polyvalent 14,4% 2 – Correspondant à l’étranger 13% 2 – Correspondant à l’étranger 13,5% 3 – Reporter de guerre, envoyé spécial étranger 10% 2 – Reporter de guerre, envoyé spécial étranger 13% 3 – Chroniqueur 10% 4 – Chroniqueur 12% 5 – Journaliste sportif 9% 5 – Journaliste sportif 10% …………….. …………….
  22. 22. L’international et la culture, plus que le local ou l’économie Le choix du service (ou de la rubrique) (2013) Le choix du service (ou de la rubrique) (2011) 1 – International 27% 1 – Culture 22,1% 2 – Culture 18% 2 – International 21,4% 3 – Société 15% 3 – Politique 19,8% 4 – Politique 13% 4 – Société 12,2% 5 – Sport 12% 5 – Sport 11,4%
  23. 23. Pour conclure (provisoirement) •Une hiérarchie des postes et des rubriques •des qualités humaines prêtées aux journalistes •des pratiques de consommation des étudiants en cohérence avec les représentations que les futurs journalistes ont du métier et les figures de référence qu’ils plébiscitent
  24. 24. •Les pratiques à l’entrée en formation des étudiants en journalisme portent la marque de leur formation antérieure (histoire, lettres) et se rapprochent de celles de leur classe d’âge: primauté de l’écrit, très rares références à la télévision, les réseaux sociaux perçus comme étant du ressort de la sphère privée •Les étudiants en journalisme sont peu perméables à des disciplines perçues comme exogènes (design, informatique, statistiques)
  25. 25. Etude réalisée par Pascale Colisson (IPJ), Nicole Gauthier (CUEJ), Jérémie Nicey (EPJT), Maria Santos-Sainz (IJBA), François Simon (IJBA), Nicolas Sourisce (EPJT) avec l’aide de Nathalie Pignard-Cheynel (Metz) Merci de votre attention

×