Les ttrroouubblleess ddee llaa vviiggiillaannccee 
mmiiss eenn ccaauussee ddaannss lleess 
aacccciiddeennttss ddee llaa cc...
Véhicule Environnement 
interactions 
Conducteur
Plus de 90% des accidents 
sont liés au conducteur 
 La vitesse 
 Les troubles du comportements 
Non respect de la régl...
DDééffiinniittiioonnss 
La vigilance est un état physiologique de 
réactivité à l’environnement dans lequel 
on se trouve ...
Les variations physiologiques de la 
vigilance au cours de la journée 
Le maximum d’accidents se 
produit entre 4h et 6H 
...
La ccoonndduuiittee eexxiiggee uunnee vviiggiillaannccee 
ooppttiimmaallee 
Le système nerveux central est à un haut 
nive...
TTrroouubblleess ddee llaa vviiggiillaannccee 
Manque d’observation 
Défaut d’analyse 
Altération du jugement 
Retard ou a...
LLee rriissqquuee dd’’aacccciiddeenntt eesstt 
iinnvveerrsseemmeenntt pprrooppoorrttiioonnnneell aauu 
nniivveeaauu ddee v...
ÉÉvvaalluuaattiioonn ddee llaa vviiggiillaannccee 
TTeesstt ssuubbjjeeccttiiff; l'échelle d'Epworth où le sujet auto-évalu...
TTeessttss oobbjjeeccttiiffss;; 
- Test itératif d’endormissement ou la rapidité 
à s'endormir. Au cours de plusieurs sies...
p Test de peerrffoorrmmaannccee lliiéé àà llaa vviiggiillaannccee.. 
Certains centres de sommeil 
utilisent le simulateur ...
Vigitest: tteesstt ddee rrééaaccttiivviittéé ssuurr 
SSmmaarrttpphhoonnee 
Vigitest.megapixel.ma 
Loudghiri houssein (2014...
Les ffaacctteeuurrss qquuii iinnfflluueenncceenntt llee 
nniivveeaauu ddee llaa vviiggiillaannccee
Multi aaccttiivviittéé aauu vvoollaanntt 
Effets des stimulations sensorielles 
Baisse de la vigilance 
Le téléphone repré...
MMaannqquuee ddee ssoommmmeeiill 
- Comportementale; la durée de notre 
sommeil a été amputée de 1h30 à 2h par 
nuit ces d...
Mauvaise qquuaalliittéé dduu ssoommmmeeiill 
Syndrome d’apnées obstructives du sommeil: 
c’est un trouble respiratoire noc...
LLeess iinnssoommnniieess 
Aigues ou chroniques 
Stress, 
Organiques, 
Psychiatriques 
Perturbation de la vigilance
LLaa ffaattiigguuee eett llee vvoollaanntt 
Contrairement à la somnolence qui est la 
difficulté à rester éveillé, la fati...
L’obésité ddiimmiinnuuee llaa vviiggiillaannccee 
Reconnue maladie par l’OMS (2007) 
Il existe un lien étroit entre l’hypo...
Médicaments àà rriissqquuee ppoouurr 
llaa ccoonndduuiittee 
Les benzodiazépines est la classe 
pharmaco thérapeutique la ...
Classes 
thérapeutique 
s 
Total des 
principes 
actifs (PA) 
Médicaments 
(DCI) de 
niveau 1 (%) 
Médicaments 
(DCI) de 
...
Intérêt des pictogrammes 
• En France depuis 2006: pictogrammes 
avec 3 niveaux de dangerosité en fonction 
du niveau de r...
Importance de lire la notice 
en particulier, la 
rubrique «conducteurs 
et utilisateurs de 
machines » qui signale 
l’eff...
Stress ppssyycchhiiqquuee eett ééppuuiisseemmeenntt 
Altération de la vigilance
AAllccooooll eett ccoonndduuiittee 
Troubles : 
• de la réflexion 
• de la vision 
• de l’équilibre 
• L’agressivité 
• Vi...
Les ssttuuppééffiiaannttss eett ccoonndduuiittee 
• Le cannabis 
• Les amphétamines 
• La cocaïne 
• Les opaciés 
Altérati...
s Effets diffèrent seelloonn lleess ddrroogguueess:: 
 Diminution de l’attention 
 Difficulté à contrôler une trajectoir...
Le mélange alcool + cannabis 
multiplie par 14 le risque d’être 
responsable d’un accident mortel.
CCoonncclluussiioonn 
• Le maintien de la vigilance par le 
conducteur est capitale pour la sécurité 
routière. 
• La fati...
Merci pour votre attention 
Restons vigilants…..
Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation
Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation

1 202 vues

Publié le

Intervention du Dr Fouzia KADIRI, Présidente de l’Association Marocaine du Sommeil et de la Vigilance lors du séminaire, tenu à Rabat le 06 mai 2014, sur les dangers liés à la consommation des stupéfiants et à l’alcool au volant.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 202
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Lors de la conduite, trois facteurs peuvent être à l’origine d’un accident; le véhicule quand il est en mauvais états, une altération de l’environnement tel une mauvaise infrastructure routière ou des intempérie. Mais la plupart des causes des accidents sont liés au conducteur.
  • En effet, plus de 90% des accidents de la route sont liés au conducteur tels l’excès de vitesse…La conduite exige beaucoup d’attention et de concentration, le moindre défaut de vigilance peut être à l’origine d’un accident de la circulation.
  • La plage 8h30-9h est admise comme un moment de faible vigilance ; l’information est alors traitée de manière peu performante.
    La performance se développe tout au long de la matinée pour connaître un « pic » aux alentours de 11h ; c’est le moment idéal pour mobiliser l’attention et canaliser les énergies.
    Par contre, le début de l’après-midi est un moment de moindre disponibilité.
    (Les manifestations de ces différents moments de la journée ne se traduisent pas de la même façon suivant l’âge.)
    Le milieu de l’après-midi et le début de la soirée connaissent eux aussi un pic de la même nature. Vers 17h nous commençons une nouvelle phase de grande performance physique et intellectuelle. Les enfants sont excités. Nous avons chaud, nous pouvons étudier facilement, mémoriser plus vite, faire du sport…
     Enfin on voit qu’aux alentours de 22h la disponibilité est très restreinte. Il est donc difficile de pratiquer une activité après, si ce n’est dormir ! Nous commençons par sentir le froid, nous nous étirons…
    Nous pouvons ainsi mettre en parallèle la courbe d’activité mise en place par les moniteurs de centres de vacances afin de leur permettre d’adapter leurs activités en fonction de la vigilance des enfants
  • , affichés et stockés dans une base de donnée pour calculer la valeur de référence à laquelle les scores seront comparés C’est un test qui évalue la vigilance et permet l’étude de la réactivité individuelle selon plusieurs paramètres
    - l’âge,
    - le sexe,
    - le moment de la journée
  • Mouvements périodiques de jambes; micro éveils avec mauvaise qualité du sommeil
  • La première étude concernant les médicaments à risque a été réaliser en 1998 et a montré que les benzodiazépines qui sont des tranquillisants représente la classe pharmaco thérapeutique la plus incriminés. Plus tard il a été montré l’implication de certains médicaments dans la somnolence au volant, médicaments qui semblaient anodins et qui sont par ailleurs fréquemment prescrits pour le traitement de la douleur, de la toux ou du rhume.
  • 15 classes thérapeutiques ( Total DCI=225 Total NC= >400 )
    Dans ce tableau, nous avons étudié le % des niveaux de dangerosité des principes actifs de chaque famille à risque.
    Il y a 16 PA de neuroleptiques dont 62,5% de niveau 2 essentiellement les per os et 37,5% pour les formes injectables.
    Il y a 17 PA pour les anxiolytiques, à majorité niveau 2 mais dont le 1/3 des PA est de niveau 3 per os et injectables compris.
    Il y a 23 PA pour les anesthésiques, les locaux sont de niveau 2 (dentiste..)
    Pour les médicaments cardiovasculaires, 85% sont de niveau 1 essentiellement les antihypertenseurs et presque 15% sont de niveau 2 comprenant les anti arythmiques et les anti angoreux.
    5 PA d’antimigraineux essentiellement la famille des triptans qui sont de niveau 2 (ergotamine de niveau 1).
    37 PA pour les antalgiques, les AINS sont de niveau 1, les antalgiques opiacés sont de niveau 2 et constituent 32,4 % des antalgiques.
    Pour les médicaments du rhume ou de la toux, c’est essentiellement les associations paracétamol, pseudo éphédrine et antihistaminiques sont à majorité de niveau 2.
    6 PA pour les médicaments des nausées et des vomissements dont la majorité est de niveau 2 pour ceux qui sont dérivés des neuroleptiques.
    Les anti infectieux, les antiallergiques et les anti inflammatoires en gouttes ophtalmiques sont classés de niveau 1, les décongestionnants sont de niveau 2 et les mydriatiques de niveau 3.
  • Dans les notices, la rubrique «conducteurs et utilisateurs de machines » est  devenu obligatoire dès lors que le produit est à risque et signale l’effet de somnolence du produit.
  • Elargisssemnet des sillons et des citernes traduisant une atrophie corticale
  • Virage serré, événement imprévu, quand c’est associé à l’alcool c’est la catastrophe
  • Les troubles de la vigilance mis en cause dans les accidents de la circulation

    1. 1. Les ttrroouubblleess ddee llaa vviiggiillaannccee mmiiss eenn ccaauussee ddaannss lleess aacccciiddeennttss ddee llaa cciirrccuullaattiioonn Dr. Fouzia Kadiri fouziakadiri@hotmail.com Journée CNPAC - RABAT- 06 Mai 2014
    2. 2. Véhicule Environnement interactions Conducteur
    3. 3. Plus de 90% des accidents sont liés au conducteur  La vitesse  Les troubles du comportements Non respect de la réglementation  Les pathologies à risque (vision, audition, diabète, maladies cardiovasculaires, handicap…) Les troubles de la vigilance
    4. 4. DDééffiinniittiioonnss La vigilance est un état physiologique de réactivité à l’environnement dans lequel on se trouve quand on est éveillé. L e niveau de vigilance de toute personne est très étroitement lié à l’adéquation de son sommeil
    5. 5. Les variations physiologiques de la vigilance au cours de la journée Le maximum d’accidents se produit entre 4h et 6H et entre 13h et 15h
    6. 6. La ccoonndduuiittee eexxiiggee uunnee vviiggiillaannccee ooppttiimmaallee Le système nerveux central est à un haut niveau d'activation, 2 fonctions sont sollicités, l’attention et la concentration, eux-mêmes sous le contrôle de 4 paramètres: - l’observation - l’analyse juste - le jugement lucide - l’action rapide et efficace
    7. 7. TTrroouubblleess ddee llaa vviiggiillaannccee Manque d’observation Défaut d’analyse Altération du jugement Retard ou absence de réaction RRiissqquuee dd’’aacccciiddeenntt
    8. 8. LLee rriissqquuee dd’’aacccciiddeenntt eesstt iinnvveerrsseemmeenntt pprrooppoorrttiioonnnneell aauu nniivveeaauu ddee vviiggiillaannccee dduu ccoonndduucctteeuurr • Haut niveau de vigilance: les facultés d’attention et de concentration sont optimales. • Niveau de vigilance moyen: au moins un des paramètres (observation, analyse , jugement et action) est perturbé. • Niveau de vigilance minime: au moins deux des paramètres sont altérés. • Vigilance zéro: altération de tous les paramètres.
    9. 9. ÉÉvvaalluuaattiioonn ddee llaa vviiggiillaannccee TTeesstt ssuubbjjeeccttiiff; l'échelle d'Epworth où le sujet auto-évalue de 0 à 3 la facilité à s’endormir devant différentes situations.
    10. 10. TTeessttss oobbjjeeccttiiffss;; - Test itératif d’endormissement ou la rapidité à s'endormir. Au cours de plusieurs siestes, le délai d'endormissement du sujet est mesuré - La capacité à maintenir l'éveil peut être également calculée
    11. 11. p Test de peerrffoorrmmaannccee lliiéé àà llaa vviiggiillaannccee.. Certains centres de sommeil utilisent le simulateur de conduite pour évaluer : le temps de réactivité et la somnolence au volant Sensibiliser aux risques d’accidents.
    12. 12. Vigitest: tteesstt ddee rrééaaccttiivviittéé ssuurr SSmmaarrttpphhoonnee Vigitest.megapixel.ma Loudghiri houssein (2014) Une séquence de 1 mn durant laquelle un bouton s’active 10 fois de façon aléatoire dans le temps; le but étant d’appuyer dessus le plus rapidement possible. A la fin de la séquence, une moyenne du temps de réaction et l’écart type sont calculés et affichés
    13. 13. Les ffaacctteeuurrss qquuii iinnfflluueenncceenntt llee nniivveeaauu ddee llaa vviiggiillaannccee
    14. 14. Multi aaccttiivviittéé aauu vvoollaanntt Effets des stimulations sensorielles Baisse de la vigilance Le téléphone représente une des causes les plus fréquentes d’accidents chez les jeunes de 18 à 25 ans
    15. 15. MMaannqquuee ddee ssoommmmeeiill - Comportementale; la durée de notre sommeil a été amputée de 1h30 à 2h par nuit ces dernières années. - Le travail posté et travail de nuit. - Syndrome de retard de phase de sommeil 17 h d’éveil continu = 0,5 g d’alcool dans le sang par litre. 24 h d’éveil = 1g d’alcool dans le sang par litre.
    16. 16. Mauvaise qquuaalliittéé dduu ssoommmmeeiill Syndrome d’apnées obstructives du sommeil: c’est un trouble respiratoire nocturne qui se manifeste par des arrêts respiratoires. La durée du sommeil est normale mais sa qualité est mauvaise. Il est entrecoupé et déstructuré. Somnolence diurne et épisodes de micro sommeil Perturbation de la vigilance
    17. 17. LLeess iinnssoommnniieess Aigues ou chroniques Stress, Organiques, Psychiatriques Perturbation de la vigilance
    18. 18. LLaa ffaattiigguuee eett llee vvoollaanntt Contrairement à la somnolence qui est la difficulté à rester éveillé, la fatigue est la difficulté à rester concentré. Ses signes annonciateurs sont le picotement des yeux, le raidissement de la nuque, les douleurs de dos et le regard fixe. Toutes les deux heures la pause s’impose !
    19. 19. L’obésité ddiimmiinnuuee llaa vviiggiillaannccee Reconnue maladie par l’OMS (2007) Il existe un lien étroit entre l’hypovigilance et l’obésité 26° Congrès Sleep Medecine of l’American Academy of Sleep (2012) La perte de poids réduit la somnolence et la fatigue.
    20. 20. Médicaments àà rriissqquuee ppoouurr llaa ccoonndduuiittee Les benzodiazépines est la classe pharmaco thérapeutique la plus incriminée. D’autres médicaments fréquemment prescrits contre la douleur, la toux et le rhume … ne sont pas anodins.
    21. 21. Classes thérapeutique s Total des principes actifs (PA) Médicaments (DCI) de niveau 1 (%) Médicaments (DCI) de niveau 2 (%) Médicaments (DCI) de niveau 3 (%) Neuroleptiques 16 - 62,5 37,5 Anxiolytiques 17 6 65 29 Antidépresseurs 16 - 100 Antiépileptiques/A 10/7 - 100 - ntiparkinsoniens Hypnotiques 2 - - 100 Anesthésiques 24 - 20,9 78,1 Antimigraineux 5 20 80 - Antalgiques 37 67,6 32,4 - Antiallergiques 16 25 75 - Médicaments du 6 33,3 66,7 - rhume ou de la toux Médicaments des nausées ou du vomissement 6 33,3 66,7 - Médicaments cardiovasculaire s 27 85,1 14,9 - Médicaments pour les yeux 29 68,9 17,3 13,8
    22. 22. Intérêt des pictogrammes • En France depuis 2006: pictogrammes avec 3 niveaux de dangerosité en fonction du niveau de risque du médicament • Maroc: pictogramme triangulaire
    23. 23. Importance de lire la notice en particulier, la rubrique «conducteurs et utilisateurs de machines » qui signale l’effet de somnolence du produit.
    24. 24. Stress ppssyycchhiiqquuee eett ééppuuiisseemmeenntt Altération de la vigilance
    25. 25. AAllccooooll eett ccoonndduuiittee Troubles : • de la réflexion • de la vision • de l’équilibre • L’agressivité • Violence • Nervosité Première cause de mortalité des jeunes
    26. 26. Les ssttuuppééffiiaannttss eett ccoonndduuiittee • Le cannabis • Les amphétamines • La cocaïne • Les opaciés Altération de la vigilance
    27. 27. s Effets diffèrent seelloonn lleess ddrroogguueess::  Diminution de l’attention  Difficulté à contrôler une trajectoire  Difficulté de concentration  Mauvaise coordination des mouvements  Trouble du comportement et de la personnalité  Surestimation de ses aptitudes et sous estimation des risques  Agressivité  Manque de contrôle de soi
    28. 28. Le mélange alcool + cannabis multiplie par 14 le risque d’être responsable d’un accident mortel.
    29. 29. CCoonncclluussiioonn • Le maintien de la vigilance par le conducteur est capitale pour la sécurité routière. • La fatigue n’est pas la seule cause d’hypovigilance. Le manque de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité, l’utilisation de produits illicites ou de certains médicaments peuvent entraîner une hypovigilance.
    30. 30. Merci pour votre attention Restons vigilants…..

    ×