Guide de formation par concordance de jugement clinique

603 vues

Publié le

Les formations par concordance (FPC) sont des formations en ligne. Il en existe trois types : 1) Concordance de jugement clinique (souvent appelée concordance de script): permet de former au raisonnement diagnostique ou thérapeutique; 2) Concordance de jugement professionnel: permet de former dans les domaines de l’éthique ou du professionnalisme; et 3) Concordance de perception: permet de former à la perception et l’interprétation dans les domaines avec imagerie.

La FPC consiste à placer le participant devant des cas présentés sur écran d’ordinateur, sous forme de courtes vignettes reflétant la complexité et l'ambigüité souvent rencontrées dans la pratique professionnelle.

Pour tenir compte de cette complexité et ambigüité que l’on introduit délibérément dans les cas présentés, les réponses du participant sont comparées à celles qu’ont données préalablement les membres d’un panel de référence.

Cette méthode d’apprentissage découle de la théorie des scripts appliquée au raisonnement des professionnels de la santé (Charlin, Academic Medicine 2000). Cette théorie explique l’efficacité que ces professionnels démontrent devant un patient, pour capter rapidement des indices, générer des hypothèses diagnostiques ou des options d’action, à collecter les données cliniques et à leur donner un sens afin de poser un diagnostic de travail ou de choisir l’action la plus pertinente compte tenu du contexte.

La théorie en effet implique que le raisonnent ne se fait pas dans un vide cognitif. Il est fait avec des hypothèses (ou des options d’actions) en tête et chacune des données obtenue est interprétée pour renforcer, minimiser ou rejeter ces hypothèses. À tous moments se portent donc des micro-jugements, effectués très rapidement sans que le clinicien en soit vraiment conscient.

La FPC consiste à placer l’apprenant devant des situations qui sollicitent un de ces micro-jugements par lequel il doit se prononcer sur la signification à donner à une donnée particulière compte tenu d’une hypothèse ou d’une option d’action envisagée. Il traite donc activement de l’information, prérequis d’une formation efficace. Après avoir répondu, il reçoit un triple feedback : (1) réponses données par les membres du panel, (2) justifications données par ces derniers, (3) message synthèse (ce dernier venant selon les cas, soit à la fin de chaque question, soit à la fin du cas).

Produit par le professeur Bernard Charlin (Université de Montréal) et ses collaborateurs, ce guide du Centre de pédagogie appliquée en sciences de la santé (CPASS) explique comment créer des modules de formation par concordance de jugement clinique.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
603
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
122
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide de formation par concordance de jugement clinique

  1. 1. FORMATIONS PAR CONCORDANCE : GUIDE A Formation par concordance de jugement clinique Version du 15 juin 2015 B. Charlin et collaborateurs. Formations par concordance : guide A. Formation par concordance de jugement clinique. Montréal, Québec : Centre de pédagogie appliquée en sciences de la santé (CPASS), 2015 [En ligne]. Disponible sur http://www.cpass.umontreal.ca/recherche-et-developpement/test-de-concordance-de-script/guide.html NB : Le texte de ce document peut être utilisé et adapté, en citant la source, mais pas à des fins commerciales.
  2. 2. 2 Table des matières 1. Avant-propos................................................................................................3   2. Principes .....................................................................................................3   3. Spécificité de la formation par concordance (FPC)................................................4   4. Une thématique précise, des besoins d’apprentissage ...........................................4   5. Une modalité particulière d’intervention pédagogique ............................................4   6. Les rôles dans le développement d’un module .....................................................5   7. La préparation du contenu...............................................................................5   8. Données clés, incertitude et ambigüité ...............................................................5   9. Le format, la tâche.........................................................................................6   10. Le panel de référence...................................................................................8   11. Justifications des experts...............................................................................9   12. Divergences ...............................................................................................9   13. Messages clés ..........................................................................................10   14. FPC et évaluation ......................................................................................10   15. Boite à outils destinés aux concepteurs de FPC................................................11   15.1 Message à l’intention des experts contactés ................................................11   15.2 Message à l’intention des personnes chargées de l’élaboration des messages synthèse ....................................................................................................12  
  3. 3. 3 1. Avant-propos Les formations par concordance (FPC) sont des formations en ligne. Il en existe trois types : ● Concordance de jugement clinique (souvent appelée concordance de script): permet de former au raisonnement diagnostique ou thérapeutique; ● Concordance de jugement professionnel: permet de former dans les domaines de l’éthique ou du professionnalisme; ● Concordance de perception: permet de former à la perception et l’interprétation dans les domaines avec imagerie. 2. Principes La FPC consiste à placer le participant devant des cas présentés sur écran d’ordinateur, sous forme de courtes vignettes reflétant la complexité et l'ambigüité souvent rencontrées dans la pratique professionnelle. Pour tenir compte de cette complexité et ambigüité que l’on introduit délibérément dans les cas présentés, les réponses du participant sont comparées à celles qu’ont données préalablement les membres d’un panel de référence. Cette méthode d’apprentissage découle de la théorie des scripts appliquée au raisonnement des professionnels de la santé (Charlin, Academic Medicine 2000). Cette théorie explique l’efficacité que ces professionnels démontrent devant un patient, pour capter rapidement des indices, générer des hypothèses diagnostiques ou des options d’action, à collecter les données cliniques et à leur donner un sens afin de poser un diagnostic de travail ou de choisir l’action la plus pertinente compte tenu du contexte. La théorie en effet implique que le raisonnent ne se fait pas dans un vide cognitif. Il est fait avec des hypothèses (ou des options d’actions) en tête et chacune des données obtenue est interprétée pour renforcer, minimiser ou rejeter ces hypothèses. À tous moments se portent donc des micro-jugements, effectués très rapidement sans que le clinicien en soit vraiment conscient. La FPC consiste à placer l’apprenant devant des situations qui sollicitent un de ces micro-jugements par lequel il doit se prononcer sur la signification à donner à une donnée particulière compte tenu d’une hypothèse ou d’une option d’action envisagée. Il traite donc activement de l’information, prérequis d’une formation efficace. Après avoir répondu, il reçoit un triple feedback : (1) réponses données par les membres du panel, (2) justifications données par ces derniers, (3) message synthèse (ce dernier venant selon les cas, soit à la fin de chaque question, soit à la fin du cas). La FPC ne prétend pas montrer quel serait le cheminement idéal du raisonnement clinique dans une situation donnée. Ce qui est visé c’est d’offrir l’occasion de réfléchir à plusieurs reprises dans des contextes rencontrés dans la pratique. Chacune des réflexions est saisie comme représentant une opportunité de formation à un moment où le participant vient de se poser une question pertinente à sa pratique professionnelle.
  4. 4. 4 Les formations par concordance ont été décrites en sciences de la santé, mais elles s’appliquent à tout domaine professionnel qui implique de raisonner en contexte d’incertitude, en formation initiale comme en formation continue. Ce guide explique comment créer des modules de formation par concordance de jugement clinique (concordance de script). 3. Spécificité de la formation par concordance (FPC) Ce type de formation cible le raisonnement des professionnels dans leur domaine d’expertise. Dans le monde clinique, les problèmes relèvent souvent soit de la catégorisation de la situation (le diagnostic), soit de la prise en charge (le traitement). Les tâches peuvent reposer sur un texte, des sons (ex. : un souffle cardiaque), une vidéo (ex. : une démarche ataxique), une image (ex. : une radiographie) à interpréter soit parce qu’ils font partie de la situation décrite, soit parce qu’ils font partie des données à interpréter. 4. Une thématique précise, des besoins d’apprentissage Toute formation par concordance porte sur une thématique qui correspond à des besoins de formation, recueillis auprès des professionnels de la santé en exercice par les méthodes habituelles utilisées en développement professionnel continu. 5. Une modalité particulière d’intervention pédagogique Si on le compare à une formation traditionnelle, le contenu d’un module de formation correspond en terme de taille à un cours, à un chapitre de livre, à une conférence. Le mode de communication va cependant être tout à fait différent. Au lieu de présenter chaque section de la façon didactique habituelle, la FPC va débuter par une mise en situation et amener le participant à traiter activement l’information, tout d’abord en interprétant des données dans un contexte et un but précis, puis en observant comment des experts du domaine ont raisonné, lorsque placés devant la même question et dans le même contexte. Puis, ils vont découvrir l’information scientifique qui sous- tend le raisonnement dans cette situation.
  5. 5. 5 6. Les rôles dans le développement d’un module Le responsable du module Élaborer un module demande une bonne connaissance du domaine concerné. Il va donc souvent s’agir d’un clinicien qui travaille dans un domaine qui lui est familier. Les experts Les experts jouent un rôle crucial. C’est à partir de leurs réponses et de leurs justifications que le participant va étalonner ses connaissances et son raisonnement. Il est essentiel qu’il s’agisse de personnes crédibles (ce sont eux qui donnent la première partie du feedback). Leurs réponses sont en général rendues anonymes. Par contre, la liste des membres du panel de référence est souvent affichée dans la page d’accueil du module de formation. Leur nombre est variable allant de 2-3 au minimum, jusqu’à une dizaine ou plus pour des sujets controversés. La personne ressource Il s’agit de la personne (parfois des personnes) qui rédige et amène l’information scientifique détaillée (pouvant comporter du matériel multimédia). Le nom de la (ou des) personne ressource est affiché dans la page d’accueil. 7. La préparation du contenu Pour réaliser la formation, le responsable du module va identifier : - les éléments importants qui devront faire partie du module (données cliniques, information scientifique nécessaire, etc.); - les questions clés qu’un clinicien se pose authentiquement dans ces situations; - les situations cliniques qui vont permettre d’amener ces questions et le matériel scientifique. 8. Données clés, incertitude et ambigüité Les cliniciens se posent de multiples questions dans leur démarche de résolution des problèmes cliniques. La formation va se centrer sur les questions qui concernent les éléments cliniques clés. Les réponses reflètent l’incertitude et l'ambigüité souvent rencontrées dans la pratique et sont donc recueillies sur une échelle de Likert (voir exemple en page suivante). Notons qu’il n’est pas impossible de créer une question pour laquelle il n’y a pas d'ambigüité (par exemple lorsque la question porte sur une donnée probante). Dans ce cas là il s’agit d’une question à choix multiples présentée en format de concordance.
  6. 6. 6 9. Le format, la tâche Les questions ont le format suivant : une option diagnostique (hypothèse) d’investigation ou de traitement est posée, suivie par la présentation d’une donnée nouvelle qui n’était pas mentionnée dans la vignette. Pour chaque question, la tâche du participant est de décider s’il y a un effet ou non, si cet effet est positif ou négatif, et s’il est fort ou faible. Les réponses sont colligées sur une échelle de Likert dont les ancrages sont les mêmes, que la tâche soit diagnostique (effet d’une donnée sur une hypothèse) ou thérapeutique (effet d’une donnée sur une option de traitement).
  7. 7. 7 Les deux figures précédentes montrent un exemple de question concernant la prise en charge de tumeurs de la thyroïde (médecins ORL ou endocrinologistes entre autres), avec agrandissement de l’image sur laquelle porte la réflexion).
  8. 8. 8 10. Le panel de référence Sachant que nous sommes en contexte d’incertitude et qu’il n’y a pas habituellement de « bonne réponse » absolue, on fait appel à un panel composé d'experts de la discipline concernée (composition variable selon le contexte de formation), en leur demandant de répondre en ligne. Lorsque les participants répondront, ils verront comment se distribuent les réponses des experts. Ils peuvent ainsi juger de leur degré de concordance avec ceux- ci. Notons qu'il ne faut pas faire répondre les experts avant d'être certain que le cas est final et ne sera pas modifié, car une fois les réponses des experts entrées, on ne peut plus modifier le cas (ce qui peut créer des frustrations). NB: comme constructeur de questions, on va s’attendre à ce que les experts donnent une certaine réponse. Or, l’expérience montre qu’on est souvent surpris par des réponses d’experts plus variées que ce qui avait été prévu.
  9. 9. 9 11. Justifications des experts Lorsque les experts répondent en ligne, il leur est demandé de justifier leur réponse, en deux - trois lignes au plus. En effectuant la formation par concordance de raisonnement, les participants ont immédiatement accès aux justifications données à leurs réponses par les membres du panel. 12. Divergences Les participants vont noter qu'il existe des divergences entre certains membres du panel. Cela reflète les divergences rencontrées dans la « vraie vie ». C'est l'intérêt de ce mode de formation en ligne.
  10. 10. 10 13. Messages clés À la fin de chaque cas, les participants obtiennent une synthèse des messages clés, les recommandations de bonne pratique, les références et lorsque cela est pertinent, une brève capsule vidéo rassemblant les messages clés liés à chaque contexte. 14. FPC et évaluation Les principes de FPC dérivent des principes des tests de concordance de script. Des scores peuvent donc être calculés quant à la performance des participants. En situation de formation continue, il n’est pas recommandé d’afficher ces scores. Il est beaucoup plus productif de permettre au participant de voir dans quelle mesure ses réponses concordent avec celle des experts. Il déduit lui-même son degré de concordance, ce qui s’inscrit dans la démarche réflexive. Une DPC par concordance de raisonnement permet donc une évaluation, en général à but formatif (donner au participant de l’information utile à sa formation), bien qu’il soit possible de faire des évaluations sommatives (attribuer une note au terme d’une formation) à partir des scores générés par le système. Des travaux de recherche sont toutefois nécessaires pour déterminer quelle est la validité et quelle est la valeur éducationnelle des scores ainsi produits.
  11. 11. 11 15. Boite à outils destinés aux concepteurs de FPC 15.1 Message à l’intention des experts contactés Proposition de courriel à adapter selon votre contexte (ici ce serait pour un module de FPC de jugement clinique) Contribuer à la mise en place d’une formation innovatrice Merci d’accepter de faire partie du panel d’expert pour le module de formation intitulé [...] Votre contribution à cette activité va permettre de mettre en place une formation innovatrice, qui place les participants devant des tâches authentiques reflétant la complexité et l'ambigüité qui sont souvent rencontrées dans la pratique professionnelle. Chaque tâche est conçue pour permettre aux participants de réfléchir - et d’acquérir des informations ou des connaissances - dans un contexte pertinent à leur pratique. Pour tenir compte de l’incertitude inhérente aux cas présentés, les réponses données par les participants seront comparées à celles qu’auront données les membres du panel d’experts dont vous faites partie. En répondant aux questions dans le module, vous élaborez en même temps le matériel pour les futurs apprenants. Le système enregistrera votre réponse, puis il vous demandera de justifier votre réponse en une ou deux phrases (en répondant, il est important de garder à l’esprit que vous vous adressez à ces apprenants). Les participants, une fois qu’ils auront répondu, verront la distribution des réponses données par votre panel d’experts, puis les justifications que chacun d’entre vous auront données à leurs réponses. Ils auront enfin accès à un message qui apportera une synthèse ou des informations utiles ou encore seront dirigés par des hyperliens vers des ressources clés (références, guides de pratique…). Le feedback est donc triple (1- Distribution des réponses du panel; 2- Justifications données aux réponses; 3- Message-synthèse). Ainsi, votre rôle est de permettre aux participants de s’étalonner en leur permettant de comparer leurs réponses avec celles qu’auront données les membres de votre panel. Rappelons que dans la mise en ligne, le nom des membres du panel d’experts est affiché dans la page d’accueil, mais que vos réponses, au sein du module de formation, seront rendues anonymes. Procédure d’accès L’adresse du site est [ http://www…. ] Attention à la langue, à l’entrée dans le système elle se met parfois automatiquement en langue anglaise (voir bouton langue en haut et à droite de l’écran). Votre nom d’usager est [ … ] (exp = rôle d’expert) Votre mot de passe est [...] (vous êtes invité à le modifier pour que vous soyez seul à le connaître) Merci beaucoup pour votre participation.
  12. 12. 12 15.2 Message à l’intention des personnes chargées de l’élaboration des messages synthèse Proposition de courriel à adapter selon votre contexte (ici ce serait pour un module de FPC de jugement clinique) Contribuer à la mise en place d’une formation innovatrice Merci d’accepter de rédiger les messages synthèse dans le module de formation intitulé [...] Votre contribution à cette activité va permettre de mettre en place une formation innovatrice, qui place les participants devant des tâches authentiques reflétant la complexité et l'ambigüité qui sont souvent rencontrées dans la pratique professionnelle. Chaque tâche est conçue pour permettre aux participants de réfléchir - et d’acquérir des informations ou des connaissances - dans un contexte pertinent à leur pratique. Pour tenir compte de l’incertitude inhérente aux cas présentés, les réponses données par les participants seront comparées à celles qu’auront données les membres du panel d’experts. Votre rôle de responsable de l’élaboration des messages synthèse présentés soit à la fin de chaque cas, soit à la fin de chaque question (selon les options activées dans le logiciel) est de préparer un matériel didactique qui vient apporter des commentaires, connaissances ou règles liés aux cas et questions présentés. Les participants, lorsqu’ils répondront, verront d’abord la distribution des réponses données par les membres du panel, puis les justifications que ceux-ci ont données à leurs réponses. Ils auront enfin accès à votre message synthèse. Le feedback est donc triple (1- Distribution des réponses du panel; 2- Justifications données aux réponses; 3- Messages synthèse). Rappelons que dans la mise en ligne, le nom des membres du panel d’experts est affiché dans la page d’accueil, ainsi que celui du responsable de la rédaction des messages synthèse. Procédure d’accès L’adresse du site est [ http://www…. ] Attention à la langue, à l’entrée dans le système elle se met parfois automatiquement en langue anglaise (voir bouton langue en haut et à droite de l’écran). Votre nom d’usager est [ … ] (exp = rôle d’expert) Votre mot de passe est [...] (vous êtes invité à le modifier pour que vous soyez seul à le connaître) Quand vous avez terminé, vous pouvez voir ce que cela donne avec le nom d’utilisateur [...] et le mot de passe [...] (pour utilisateur). Merci beaucoup pour votre participation.

×