Déjeuner-conférence  Partenariat Conseil des relations interculturelles (Conseil) / Centre de recherche industriel du Québ...
Plan <ul><li>1. La mission et la vision du Conseil </li></ul><ul><li>2. Le rôle du CRIQ </li></ul><ul><li>3. Le mandat aya...
1. La mission et la vision du Conseil <ul><li>La mission </li></ul><ul><ul><li>Un organisme de consultation et de recherch...
2. Le rôle du CRIQ <ul><li>Une entreprise d'innovation et d'expertise en technologies de la fabrication, en environnement,...
3. Le mandat ayant conduit à la publication du Conseil <ul><li>Dans le cadre du plan d’action gouvernemental qui accompagn...
4. La méthodologie <ul><li>Une revue de la littérature </li></ul><ul><li>Un examen de 600 articles de journaux parus en 20...
5. Les recommandations et leurs destinataires <ul><li>Que le  gouvernement du Québec  veille à ce que l’industrie publicit...
Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que le  milieu de l’éducation  veille à ce que les futurs commu...
Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que les  médias  accroissent l’embauche d’un personnel diversif...
Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que les  agences de publicité  développent une représentation e...
Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que la  société civile  exerce une vigie afin de repérer les pr...
Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que les  groupes identifiés aux minorités ethnoculturelles  dév...
Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que les  acteurs de la recherche  développent des outils pour e...
6. Vers un partenariat élargi <ul><li>Formation et introduction à notre réseau virtuel de partage des connaissances </li><...
7. Description du réseau <ul><li>La diminution de la capacité d’innovation causée par la perte des connaissances met en ca...
8. Pourquoi un réseau de  connaissances ? <ul><li>Réduire le travail en « silo » et le  « chevauchement » en offrant un ou...
Pourquoi un réseau de  connaissances ? (suite) <ul><li>Augmenter la productivité </li></ul><ul><ul><li>Conséquence directe...
Pourquoi un réseau de  connaissances ? (suite) <ul><li>Accroître les connaissances et les compétences des lors que les org...
Pourquoi un réseau de  connaissances ? (suite) <ul><li>Développer la collaboration entre les entreprises des médias et de ...
9. Considérations <ul><li>Organisationnelle </li></ul><ul><ul><li>Développer, au sein de l’organisation, la valeur accordé...
10. Objectifs <ul><li>Stratégiques </li></ul><ul><ul><li>Développer une dynamique de partage entre les divers intervenants...
Objectifs (suite) <ul><li>Organisationnels </li></ul><ul><li>Avoir une plate-forme permettant une collaboration opérationn...
11. Thèmes dans les forums (définitions disponibles dans VigiPro) <ul><li>Contenus dans les médias </li></ul><ul><li>Conte...
12. Sujets dans la bibliothèque (définitions disponibles dans VigiPro) <ul><li>Contenus dans les médias </li></ul><ul><ul>...
Sujets dans la bibliothèque (suite) <ul><li>Ressources humaines </li></ul><ul><ul><li>Formation dans les établissements d’...
13. D’où provient la connaissance ?   <ul><li>Types d’information </li></ul><ul><li>blanche : 80 % de l'information totale...
14. Responsabilités de l’expert <ul><li>Axer sur ses domaines d’expertises </li></ul><ul><li>Accepter de  partager ses con...
<ul><li>Filtrage de l’information </li></ul><ul><li>Personnel qui se sent menacé </li></ul><ul><li>Personnel non convaincu...
16. Autre point à retenir : message dans le texte <ul><li>Message </li></ul><ul><ul><li>Le (la) répondant(e) n'encourt auc...
17. Fonctionnement (forum et bibliothèque) <ul><li>Envoi d’un courriel aux experts (après 15 minutes)  </li></ul><ul><li>B...
18. Période de questions et de discussion
Merci!
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

RéSeau MéDias Et Publicité Logo Cri

555 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
555
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Les présentateurs doivent souvent transmettre des informations techniques à des auditeurs qui connaissent moins bien le sujet et le vocabulaire spécifique. Les informations peuvent être multiples ou complexes. Pour présenter des informations techniques efficacement, utilisez les conseils suivants de Dale Carnegie Training®.   Tenez compte du temps dont vous disposez et préparez la classification de vos informations. Délimitez votre sujet et découpez votre présentation en séquences claires. Suivez une progression logique et ne vous dispersez pas. Terminez la présentation par un résumé, un rappel des étapes clés ou une conclusion logique.   Montrez l’intérêt que vous portez à votre assistance. Par exemple, utilisez toujours des données claires et pertinentes. Choisissez un niveau de détail et un vocabulaire adaptés à l&apos;assistance. Utilisez des aides visuelles pour étayer vos points et étapes clés. Les auditeurs seront plus réceptifs si vous êtes à l&apos;écoute de leurs besoins.
  • RéSeau MéDias Et Publicité Logo Cri

    1. 1. Déjeuner-conférence Partenariat Conseil des relations interculturelles (Conseil) / Centre de recherche industriel du Québec (CRIQ) Le partage des connaissances (réseau) en vue d’une représentation et d’un traitement équitables de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité au Québec
    2. 2. Plan <ul><li>1. La mission et la vision du Conseil </li></ul><ul><li>2. Le rôle du CRIQ </li></ul><ul><li>3. Le mandat ayant conduit à la publication du Conseil </li></ul><ul><li>4. La méthodologie </li></ul><ul><li>5. Les recommandations et leurs destinataires </li></ul><ul><li>6. Vers un partenariat élargi </li></ul><ul><li>7. Description du réseau </li></ul><ul><li>8. Pourquoi un réseau de connaissances ? </li></ul><ul><li>9. Considérations </li></ul><ul><li>10. Objectifs </li></ul><ul><li>11. Thèmes dans les forums (définitions disponibles dans VigiPro) </li></ul><ul><li>12. Sujets dans la bibliothèque (définitions disponibles dans VigiPro) </li></ul><ul><li>13. D’où provient la connaissance ? </li></ul><ul><li>14. Profil et responsabilités de l’expert </li></ul><ul><li>15. Facteurs de risque à considérer </li></ul><ul><li>16. Autre point à retenir : message dans le texte </li></ul><ul><li>17. Fonctionnement (forum et bibliothèque) </li></ul><ul><li>18. Période de questions et de discussion </li></ul>
    3. 3. 1. La mission et la vision du Conseil <ul><li>La mission </li></ul><ul><ul><li>Un organisme de consultation et de recherche qui conseille la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>La planification, coordination et mise en œuvre de politiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Les relations interculturelles </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>L’intégration des immigrants </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Le rapprochement interculturel </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>L’ouverture à la diversité </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>La vision </li></ul><ul><ul><li>Contribuer à bâtir un Québec inclusif en faisant en sorte que l’ensemble de la société saisisse les opportunités et relève les défis liés à la diversité ethnoculturelle </li></ul></ul>
    4. 4. 2. Le rôle du CRIQ <ul><li>Une entreprise d'innovation et d'expertise en technologies de la fabrication, en environnement, en information et en normalisation </li></ul><ul><ul><li>Appuie les industries afin qu’elles puissent se distinguer sur les marchés nationaux et internationaux </li></ul></ul>
    5. 5. 3. Le mandat ayant conduit à la publication du Conseil <ul><li>Dans le cadre du plan d’action gouvernemental qui accompagne la Politique gouvernementale pour favoriser la pleine participation des Québécois de toutes origines , la ministre a demandé au Conseil de réaliser : </li></ul><ul><ul><li>un avis « sur le traitement accordé dans les médias aux Québécois des communautés culturelles afin d’améliorer leur représentation dans ces médias » </li></ul></ul><ul><ul><li>une enquête exploratoire sur la représentation des Québécois des communautés culturelles dans l’industrie publicitaire du Québec dans le but de proposer des recommandations sur les suites à donner à cette enquête </li></ul></ul>
    6. 6. 4. La méthodologie <ul><li>Une revue de la littérature </li></ul><ul><li>Un examen de 600 articles de journaux parus en 2008 </li></ul><ul><li>Une analyse exploratoire de la programmation des télévisions francophones </li></ul><ul><li>Un examen de 1 652 publicités diffusées une première fois à la télévision québécoise en 2008 </li></ul><ul><li>Une analyse des microdonnées du Recensement de 2006 </li></ul><ul><li>Un sondage « maison » distribué auprès d’associations ethnoculturelles </li></ul><ul><li>Un sondage Web réalisé par Léger Marketing à la demande du Conseil auprès de 1 004 personnes identifiées aux minorités ethnoculturelles et 1 026 personnes à la majorité </li></ul>
    7. 7. 5. Les recommandations et leurs destinataires <ul><li>Que le gouvernement du Québec veille à ce que l’industrie publicitaire et les médias avec qui il transige (achat de publicités) respectent les principes d’une plus grande diversité ethnoculturelle dans les contenus </li></ul><ul><li>Qu’il s’assure, à partir d’une grille existante qui vise le personnel de création, d’accorder des points à l’appartenance à une minorité ethnoculturelle, p. ex. dans le cas du crédit d’impôt remboursable pour la production cinématographique ou télévisuelle québécoise </li></ul>
    8. 8. Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que le milieu de l’éducation veille à ce que les futurs communicateurs disposent d’une formation aux droits humains, à la diversité, à la citoyenneté et à l’analyse critique des médias, et que ce programme soit accessible aux journalistes déjà en poste </li></ul>
    9. 9. Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que les médias accroissent l’embauche d’un personnel diversifié pour favoriser l’expression de points de vue également diversifiés </li></ul><ul><li>Qu’ils se rapprochent des « communautés culturelles » en développant un traitement de l’information de manière plus sensible à certaines réalités </li></ul><ul><li>Qu’ils développent des passerelles avec des médias qui visent ces communautés </li></ul>
    10. 10. Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que les agences de publicité développent une représentation et un traitement équitables de la diversité en faisant travailler les « créatifs » sur ces thèmes </li></ul><ul><li>Qu’elles favorisent l’embauche d’un personnel diversifié pour favoriser une représentation et un traitement également diversifiés </li></ul>
    11. 11. Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que la société civile exerce une vigie afin de repérer les propos ou les émissions qui ne rencontrent pas les critères permettant la prise en compte des plaintes par les instances de surveillance et la publication d’un palmarès des médias qui diffusent de tels propos </li></ul>
    12. 12. Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que les groupes identifiés aux minorités ethnoculturelles développent des passerelles avec divers acteurs afin de valoriser les emplois liés aux médias et à la publicité et afin de les faire connaître à ces groupes </li></ul>
    13. 13. Les recommandations et leurs destinataires (suite) <ul><li>Que les acteurs de la recherche développent des outils pour encourager les nouveaux chercheurs ou les étudiants aux études supérieures à traiter les questions entourant la représentation et le traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité </li></ul>
    14. 14. 6. Vers un partenariat élargi <ul><li>Formation et introduction à notre réseau virtuel de partage des connaissances </li></ul><ul><ul><li>Pourquoi? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Permettre de réaliser nos recommandations, voire les dépasser, afin que cela soit utile aux entreprises des médias et de la publicité </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Comment? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>En mettant à la disposition de tous les participants un réseau d’information et d’échange des connaissances </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Qui? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les entreprises des médias et de la publicité, puis éventuellement élargir le partenariat à des organisations qui s’intéressent à ces secteurs : société civile, universités, entreprises privées et État </li></ul></ul></ul>
    15. 15. 7. Description du réseau <ul><li>La diminution de la capacité d’innovation causée par la perte des connaissances met en cause le développement des organisations </li></ul><ul><ul><li>Cela interpelle les entreprises des médias et de la publicité, d’autant plus dans le contexte de crise actuelle qui les concerne spécifiquement et plus largement dans le contexte de la crise financière et économique </li></ul></ul><ul><li>Pour cette raison,il est nécessaire de créer un espace d’échange afin de favoriser l’innovation </li></ul>
    16. 16. 8. Pourquoi un réseau de connaissances ? <ul><li>Réduire le travail en « silo » et le « chevauchement » en offrant un outil avec lequel les créateurs, les responsables des contenus (éditoriaux, programmations, etc.), les directions des ressources humaines pourront échanger des informations et des idées </li></ul><ul><ul><li>Nouvelles techniques de production, stratégies pour joindre un public plus diversifié, banques de candidatures, stratégies de sortie de crise, etc. </li></ul></ul>
    17. 17. Pourquoi un réseau de connaissances ? (suite) <ul><li>Augmenter la productivité </li></ul><ul><ul><li>Conséquence directe de l’échange d’informations et d’idées concernant entre autres une plus grande diversité ethnoculturelle et qui peuvent avoir une incidence sur la production, les ventes, etc. </li></ul></ul>
    18. 18. Pourquoi un réseau de connaissances ? (suite) <ul><li>Accroître les connaissances et les compétences des lors que les organisations peuvent s’inspirer des bonnes pratiques des autres </li></ul><ul><ul><li>Dans le cas où la diversité ethnoculturelle serait bien présentée et traitée (article, émission, publicité, etc.) </li></ul></ul><ul><ul><li>Dans le cas de bonnes pratiques au regard des ressources humaines et qui concernent la gestion de la diversité ethnoculturelle (recrutement, intégration, etc.) </li></ul></ul><ul><ul><li>Dans le cas de nouvelles stratégies de marketing permettant de joindre un public plus diversifié </li></ul></ul>
    19. 19. Pourquoi un réseau de connaissances ? (suite) <ul><li>Développer la collaboration entre les entreprises des médias et de la publicité et entre les entreprises d’un même secteur cela même dans un contexte de concurrence </li></ul><ul><ul><li>Télédiversité, montréal.ad et YUL-LAB en sont des exemples, mais le réseau peut permettre aux organisations d’aller plus loin </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>P. ex., en développant des nouveaux concepts ou produits pour attirer une main-d’œuvre ou une clientèle plus diversifiée </li></ul></ul></ul>
    20. 20. 9. Considérations <ul><li>Organisationnelle </li></ul><ul><ul><li>Développer, au sein de l’organisation, la valeur accordée à la culture de partage de l’information </li></ul></ul><ul><li>Personnelle </li></ul><ul><ul><li>S’ouvrir aux idées nouvelles et investir dans le réseau </li></ul></ul><ul><li>Technique </li></ul><ul><ul><li>Mettre en place un système qui facilite les échanges </li></ul></ul>
    21. 21. 10. Objectifs <ul><li>Stratégiques </li></ul><ul><ul><li>Développer une dynamique de partage entre les divers intervenants au regard de la gestion de la diversité ethnoculturelle, de sa représentation et de son traitement </li></ul></ul><ul><ul><li>Diffuser les recherches, innovations et meilleures pratiques sur ces sujets </li></ul></ul><ul><ul><li>Soutenir les secteurs dans la poursuite de l’innovation et la prise de décision par rapport à la diversité ethnoculturelle </li></ul></ul>
    22. 22. Objectifs (suite) <ul><li>Organisationnels </li></ul><ul><li>Avoir une plate-forme permettant une collaboration opérationnelle </li></ul><ul><li>Faire collaborer les participants autour des problématiques qui touchent la gestion de la diversité ethnoculturelle, son traitement et sa représentation </li></ul><ul><li>Connaître les expertises du réseau </li></ul><ul><li>Transiger par le forum pour poser des questions, donner des avis </li></ul>
    23. 23. 11. Thèmes dans les forums (définitions disponibles dans VigiPro) <ul><li>Contenus dans les médias </li></ul><ul><li>Contenus dans l’industrie publicitaire </li></ul><ul><li>Partenariats </li></ul><ul><li>Ressources humaines </li></ul><ul><li>Gouvernement </li></ul>
    24. 24. 12. Sujets dans la bibliothèque (définitions disponibles dans VigiPro) <ul><li>Contenus dans les médias </li></ul><ul><ul><li>Représentativité de la diversité ethnoculturelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Traitement de la diversité ethnoculturelle (information, divertissement, etc.) </li></ul></ul><ul><ul><li>Compétences interculturelles </li></ul></ul><ul><li>Contenus dans l’industrie publicitaire </li></ul><ul><ul><li>Représentativité de la diversité ethnoculturelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Traitement de la diversité ethnoculturelle (images, protagonistes, etc.) </li></ul></ul><ul><ul><li>Compétences interculturelles </li></ul></ul><ul><li>Partenariats </li></ul><ul><ul><li>Médias et agences de publicité </li></ul></ul><ul><ul><li>Médias ou agences de publicité et société civile </li></ul></ul><ul><ul><li>Médias ou agences de publicité et gouvernement </li></ul></ul><ul><ul><li>Médias ou agences de publicité et établissements d’enseignement </li></ul></ul>
    25. 25. Sujets dans la bibliothèque (suite) <ul><li>Ressources humaines </li></ul><ul><ul><li>Formation dans les établissements d’enseignement </li></ul></ul><ul><ul><li>Formation dans les entreprises </li></ul></ul><ul><ul><li>Embauche d’une main-d’œuvre diversifiée </li></ul></ul><ul><li>Gouvernement </li></ul><ul><ul><li>Programmes </li></ul></ul><ul><ul><li>Incitatifs </li></ul></ul>
    26. 26. 13. D’où provient la connaissance ? <ul><li>Types d’information </li></ul><ul><li>blanche : 80 % de l'information totale (sources écrites); </li></ul><ul><li>grise : 15 % de l'information totale (expertise, connaissance); </li></ul><ul><li>noire : 5 % de l'information totale (espionnage). </li></ul>Information totale disponible Information utile 5% 80% 15%
    27. 27. 14. Responsabilités de l’expert <ul><li>Axer sur ses domaines d’expertises </li></ul><ul><li>Accepter de partager ses connaissances </li></ul><ul><li>Participer au forum </li></ul><ul><ul><li>Poser et répondre à des questions </li></ul></ul><ul><li>Analyser l’information qui est dans la bibliothèque </li></ul><ul><li>Utiliser l’information dans le cadre de son travail </li></ul><ul><li>Être conscient du délai </li></ul>
    28. 28. <ul><li>Filtrage de l’information </li></ul><ul><li>Personnel qui se sent menacé </li></ul><ul><li>Personnel non convaincu </li></ul><ul><li>Intolérance à l’erreur </li></ul><ul><li>Résistance au changement </li></ul><ul><li>Utiliser l’information comme source de pouvoir </li></ul>15. Facteurs de risque à considérer
    29. 29. 16. Autre point à retenir : message dans le texte <ul><li>Message </li></ul><ul><ul><li>Le (la) répondant(e) n'encourt aucune responsabilité quant à l'utilisation, l'interprétation, l'extrapolation ou l'application de toute information qu'il (elle) a fournie par le biais du Réseau du Conseil </li></ul></ul><ul><li>À quel endroit </li></ul><ul><ul><li>En bas du texte d’une réponse </li></ul></ul><ul><ul><li>En bas du texte lors d’un avis (bibliothèque) </li></ul></ul><ul><ul><li>En bas du texte d’une rétroaction (bibliothèque) </li></ul></ul>
    30. 30. 17. Fonctionnement (forum et bibliothèque) <ul><li>Envoi d’un courriel aux experts (après 15 minutes) </li></ul><ul><li>Base de connaissances (module de recherche) </li></ul><ul><li>Utiliser un titre représentatif </li></ul><ul><li>Utiliser des phrases courtes, des points de forme, puces et autres </li></ul>
    31. 31. 18. Période de questions et de discussion
    32. 32. Merci!

    ×