Françoise Roy, M. ÉdCo-Auteure: Séguin. M, Roy. F et coll. 2004« Programme de postvention en milieu scolaire,Stratégies d’...
Thèmes abordés Un peu d’histoire Définition de la postvention Objectifs de la postvention Les types de réactions assoc...
Mise en contexte de la conceptiondu programme de postvention auQuébec en 2004 Les programmes de postvention ont surtout é...
Des données probantes- des meilleurespratiques Les orientations de postvention s’inspire des expériencesquébécoises et de...
Définition de la postvention Shneidman (1993) défini la postvention comme un ensembled’interventions réalisées simultaném...
Variabilité des réactions Un décès par suicide est un événementtragique ayant des effets différents sur lemilieu selon le...
Objectifs de la postventionObjectif général Atténuer les impacts associés au suicideObjectifs spécifiques Réduire les ef...
Les réactions observées à la suite d’un suicideRéactions destressRéduire les effets destress temporaire et destress aigu e...
Les réactions observées à la suite d’un suicideRéactionsde criseObjectif :Diminuer l’impactde la crise et dela crise suici...
Les réactions observées à la suite d’un suicideRéactions dedeuilObjectif :Favoriser laprogression dutravail de deuil etpré...
11 Séguin, Roy et Coll. 2004
L’ANALYSE DE LA SITUATIONTenir compte des aspects reliés à la personnedécédée, à son entourage et au milieu : les caracté...
Changement de logique depriorisationAvant:Intervention rapide et universelleMaintenant:Interventions rapide etsélectiveCha...
Le choix des interventionsStress, Crise, Deuil14
Les interventions à mettre en place D’abord s’occuper desendeuillés, destémoins et despersonnes vulnérablesau suicide Of...
5 principes essentiels à l’interventionpsychosociale à la suite d’un événement« traumatique »Hobfoll et al. (2009)• Promou...
consultationsfranco@hotmail.comTous droits réservés: Françoise Roy, MoniqueSéguin 201117
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les types de réactions à la suite d'un suicide

1 646 vues

Publié le

Le suicide d'un membre d'un réseau vient inévitablement toucher plusieurs personnes du milieu, et ce à divers niveaux.
Bien que le suicide soit un événement tragique, il est important de prendre le temps de donner au milieu un sentiment de compétence quant à sa capacité à retomber sur ses pieds et l'aider à gérer l'inquiétude que survienne un autre suicide.
En ce sens, il faudra prendre le temps d'analyser la situation et de déterminer les personnes touchées par des réactions de stress, de crise ou de deuil afin de s'assurer de mettre en place les interventions adéquates selon le type de réaction.
Ce webinaire permettra de faire un rappel de quelques notions de Séguin. M, Roy, F et collaborateurs (2004) "Programme de postvention en milieu scolaire, Stratégies d'intervention à la suite d'un suicide".

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 646
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
846
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CRISE - WEBINAIRE 2013 - Françoise Roy - L'importance de bien identifier les types de réactions à la suite d'un suicide

  1. 1. Françoise Roy, M. ÉdCo-Auteure: Séguin. M, Roy. F et coll. 2004« Programme de postvention en milieu scolaire,Stratégies d’intervention à la suite d’un suicide »Limportance de bien identifier les typesde réactions à la suite dun suicide1Webinaire du CRISE. 3 avril 2013
  2. 2. Thèmes abordés Un peu d’histoire Définition de la postvention Objectifs de la postvention Les types de réactions associées au suicide Les étapes de gestion clinique d’une postvention Limportance de cibler les groupes prioritaires dans nosinterventions : l’analyse de la situation 5 principes essentiels à l’intervention psychosociale à la suited’un événement « traumatique »Hobfoll et al.(2009) Les caractéristiques du deuil par suicide2
  3. 3. Mise en contexte de la conceptiondu programme de postvention auQuébec en 2004 Les programmes de postvention ont surtout été développés en milieuscolaire et existent depuis le début des années 1990 au Québec La plupart des programmes existants sont des protocoles d’étapes àsuivre (step by step). Les programmes sont souvent destinés à des situations tout azimut Peu de programmes ont été évalués. En 2004 : constat de la revue des programmes (93 établissements) Un manque de consensus dans les concepts et termes utilisés Une mauvaise utilisation des termes = confusion clinique et théorique. Un choix d’activités et une durée peu reliés aux objectifs poursuivis par lapostvention3Tous droits réservés: Françoise Roy, 2013
  4. 4. Des données probantes- des meilleurespratiques Les orientations de postvention s’inspire des expériencesquébécoises et de la littérature sur la postvention : Programme depostvention en milieu scolaire : Intervenir à la suite d’un suicide(Séguin, Roy et al.) 2004 et la littérature de 2 autres domaines (bonification depuis 2004) :les troubles liés aux événements traumatiques et les interventionspsychosociales à la suite d’un sinistre élaborées par la sécuritécivile au Québec Donc = cadre théorique du problème et cadre théorique duprogramme4
  5. 5. Définition de la postvention Shneidman (1993) défini la postvention comme un ensembled’interventions réalisées simultanément ousuccessivement à la suite d’un suicide contribuant àdiminuer les impacts traumatiques des morts violentes sur lessurvivants ou dans l’entourage immédiat. Le but dela postvention est de prévenir le risque de suicide chez cesendeuillés (ou personnes vulnérables) et les aider àretrouver une qualité de vie. Elles permettent d’aider le milieu à retrouver son niveaude fonctionnement habituel, antérieur à l’événement5
  6. 6. Variabilité des réactions Un décès par suicide est un événementtragique ayant des effets différents sur lemilieu selon le degré de proximité ou deconnaissance avec la personne décédée. Milieu n’est pas nécessairement en crise ouen deuil (Événement tragique, dramatiquemais pas toujours traumatique) Des réactions différentes et variées peuventêtre observées.Des réactions deSTRESSCRISEDEUIL6
  7. 7. Objectifs de la postventionObjectif général Atténuer les impacts associés au suicideObjectifs spécifiques Réduire les effets de stress temporaire et de de stress aigu etprévenir l’apparition d’un trouble de post-traumatique Diminuer l’impact de la crise et de la crise suicidaire Favoriser la progression du travail de deuil et prévenir ledéveloppement d’un deuil compliquéObjectif transversal: Prévenir la contagion7
  8. 8. Les réactions observées à la suite d’un suicideRéactions destressRéduire les effets destress temporaire et destress aigu et prévenirl’apparitiond’un trouble de stresspost-traumatique.Manifestationset constatsÉvaluationdiagnostic* Perturbation du fonctionnementphysiologique, comportemental, cognitif etémotionnel.* Réaction temporaire qui se manifeste durantquelques heures ou quelques jours suivantl’événement.* Pas d’exposition directe à l’événement.ÉTAT DE STRESSTEMPORAIRE* Perturbation du fonctionnementphysiologique, comportemental, cognitif etémotionnel.* Exposition directe (ou indirecte danscertaines circonstances)2.* Stratégies pour réduire le stressÉTAT DE STRESS AIGU* Perturbation du fonctionnementphysiologique, comportemental, cognitif etémotionnel.* Exposition directe (ou indirecte danscertaines circonstances)3.* Réactions qui perdurent plus de 4 semainesaprès l’événement.Mécanismes pour éviter les souvenirs associésà l’événement.TROUBLE DE STRESSPOST-TRAUMATIQUE(TSPT)8Séguin, Roy et Coll. 2004
  9. 9. Les réactions observées à la suite d’un suicideRéactionsde criseObjectif :Diminuer l’impactde la crise et dela crise suicidaire.Manifestationset constatsÉvaluationdiagnostic* Difficulté ou incapacité à évacuer,par des moyens habituellementemployés, une tension devenue tropintense.* Évaluation par la négative de sasituation personnelle, présence desentiment d’impuissance* Confusion, déséquilibre etdésorganisation du fonctionnementphysiologique, comportemental,cognitif et émotionnel.ÉTAT DE CRISE* Manifestations de l’état de crise* Idéations, comportements ou/etmessages suicidaires directs etindirects (verbaux,comportementaux et,psychologiques, etc.).ÉTAT DE CRISESUICIDAIRE9Séguin, Roy et Coll. 2004
  10. 10. Les réactions observées à la suite d’un suicideRéactions dedeuilObjectif :Favoriser laprogression dutravail de deuil etprévenir ledévelop-pementd’un deuilcompliqué.Manifestationset constatsÉvaluationdiagnostic* Incompréhension, déni, peine,engourdissement, recherche de sens associées àla perte.* Réactions associées à l’annonce del’événement dans les heures et les jours quisuivent.* Chez les proches ayant développé un liend’attachement à la personne décédée.RÉPONSES INITIALES FACEÀ LA PERTE :LE CHOC* Douleurs, désespoir, état dépressif,redéfinition de soi et de la vie sans la présencede l’être aimé.* Réactions ressenties par les proches ayantdéveloppé un lien d’attachement à la personnedécédée.* Difficulté à assumer le deuil.* Complication du processus de deuilSoutien lors des ÉTAPES DUDEUIL* Sévérité marqué des symptômes* Dégradation des relations sociales* Incapacité d’investir dans d’autres relations* Fonctionnement discontinu dans la viecourante* Développement de dépression majeure* Allongement excessif du travail deuilDEUIL COMPLIQUÉ10Séguin, Roy et Coll. 2004
  11. 11. 11 Séguin, Roy et Coll. 2004
  12. 12. L’ANALYSE DE LA SITUATIONTenir compte des aspects reliés à la personnedécédée, à son entourage et au milieu : les caractéristiques de la personne suicidée ; les circonstances entourant le suicide ; les caractéristiques de l’entourage de la personnesuicidée ; les caractéristiques du milieu (scolaire, de travail, devie…) ; le contexte organisationnel du milieu dans lequel auralieu la postvention.12
  13. 13. Changement de logique depriorisationAvant:Intervention rapide et universelleMaintenant:Interventions rapide etsélectiveChanger nos paradigmes !!13
  14. 14. Le choix des interventionsStress, Crise, Deuil14
  15. 15. Les interventions à mettre en place D’abord s’occuper desendeuillés, destémoins et despersonnes vulnérablesau suicide Offrir desinterventions defaçons proactive15
  16. 16. 5 principes essentiels à l’interventionpsychosociale à la suite d’un événement« traumatique »Hobfoll et al. (2009)• Promouvoir le sentiment de sécurité• Favoriser les techniques qui contribuent àdiminuer l’anxiété• Promouvoir le sentiment de compétencepersonnelle et collective• Promouvoir le soutien social et les liensd’attachement• Susciter l’espoir16
  17. 17. consultationsfranco@hotmail.comTous droits réservés: Françoise Roy, MoniqueSéguin 201117

×