Anthony	  Karabanow,	  MD	  
Lépidémiologie	    Environ	  1	  million	  de	  cas	  par	  an	  dans	  le	  monde	  entier	    200,ooo	  à	  300,000	  ...
La	  pathologie	    Les	  spores	  de	  Clostridium	  tetani	  se	  trouvent	     généralement	  dans	  le	  sol	    Les...
Le	  scénario	  clinique	    Le	  tétanos	  généralisé	  	    Le	  tétanos	  localisé	    Le	  tétanos	  céphalique	  ...
Le	  tétanos	  généralisé	  	  	    Lhyperactivité	  autonome:	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  -­‐	  	  l’irr...
Le	  tétanos	  généralisé	    Contraction	  tonique	  des	  muscles	  squelettiques	    Spasmes	  musculaires	  intermit...
Le	  tétanos	  localisé	    Rare	    Des	  contractions	  musculaires	  toniques	  et	  spastiques	  	     dans	  une	  ...
Le	  tétanos	  céphalique	    En	  raison	  de	  blessures	  de	  la	  tête,	  du	  cou	    Implique	  seulement	  les	 ...
Le	  tétanos	  néonatal	    En	  raison	  de	  l’infection	  moignon	  ombilical	  (p.	  ex.	  due	               à	  l’a...
Le	  diagnos6c	    Le	  diagnostic	  clinique:	    	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  -­‐	...
La	  prise	  en	  charge	    Les	  soins	  des	  plaies	    Les	  antibiotiques	    Neutraliser	  la	  toxine	    Le	 ...
Les	  soins	  des	  plaies	    Aggressive	  plaie	  débridement:	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  ...
Les	  an6bio6ques	    Ils	  jouent	  un	  rôle	  mineur	    La	  pénicilline	  est	  le	  médicament	  de	  choix	      ...
La	  neutralisa6on	  de	  la	  toxine	    La	  toxine	  tétanique	  qui	  provoque	  des	  symptômes	  est	     irréversi...
Le	  contrôle	  des	  symptômes	  	    Les	  spasmes	  sont	  mortelles	    Placer	  le	  patient	  dans	  un	  environn...
Le	  contrôle	  des	  symptômes	    La	  dysautonomie:	    	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  -­‐	  le...
L’Immunisa6on	    La	  maladie	  ne	  confère	  pas	  une	  immunité	    Si	  la	  série	  vaccinale	  primaire	  dans	 ...
Autres	  soins	    La	  toxine	  tétanique	  liée	  aux	  terminaisons	  nerveuses	     ne	  peuvent	  pas	  être	  dépla...
Le	  pronos6c	    	  	  	  Néonatale:	     	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  -­‐	  ...
Le	  tétanos	  en	  Haï6	  
Le	  tétanos	  en	  Haï6	    Un	  enfant	  de	  quatre	  ans	  a	  été	  portée	  à	  la	  zone	  de	     triage	  le	  1...
Le	  tétanos	  en	  Haï6	    Les	  signes	  vitaux:	  	  apyrétique,	  pouls	  90,	  la	  pression	     artérielle	  indi...
Le	  tétanos	  en	  Haï6	    Les	  plaies	  ont	  été	  nettoyées	  et	  bandées	    Le	  tétanos	  prophylaxie	  donnée...
Le	  tétanos	  en	  Haï6	    Le	  jour	  suivant:	    Fébrile	  à	  39,1	  et	  raideur	  de	  la	  nuque	    Une	  con...
Le	  tétanos	  en	  Haï6	    Général:	  éveillé,	  alerte,	  pleurer	    Tête,	  oreilles,	  yeux,	  la	  gorge:	  les	 ...
Le	  tétanos	  en	  Haï6	    Le	  tétanos	  clinique	  diagnostiqué	    La	  prise	  en	  charge:	        Ladministrati...
Le	  tétanos	  en	  Haï6	    Le	  jour	  suivant	  :	        Diminution	  de	  la	  rigidité	  musculaire	        Dimin...
Le	  tétanos	  en	  Haï6	    Cette	  nuit-­‐là:	    	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  	  Laccès	  par	  voie	  intrave...
Le	  tétanos	  en	  Haï6	    Le	  lendemain	  matin:	    	  	  Transfert	  en	  hélicoptère	  a	  l’	  USS	  Comfort	   ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation

1 340 vues

Publié le

Les Tetanos Symposia (French), presented at Hôpital Sacré Coeur in Milot, Haiti, 2011.

CRUDEM’s Education Committee (a subcommittee of the Board of Directors) sponsors one-week medical symposia on specific medical topics, i.e. diabetes, infectious disease. The classes are held at Hôpital Sacré Coeur and doctors and nurses come from all over Haiti to attend.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 340
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
47
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation

  1. 1. Anthony  Karabanow,  MD  
  2. 2. Lépidémiologie    Environ  1  million  de  cas  par  an  dans  le  monde  entier    200,ooo  à  300,000  décès  par  an    Le  tétanos  néonatal  a  été  ciblé  pour  élimination  par   lOMS  dans  95    Le  tétanos  néonatal  provoque  encore  5  à  7  %  des   décès  néonatals  
  3. 3. La  pathologie    Les  spores  de  Clostridium  tetani  se  trouvent   généralement  dans  le  sol    Les  spores  sont  inoculées  dans  les  plaies    Les  spores  se  transforment  en  bactéries  actives  qui   produisent  la  toxine  tétanique    La  toxine  se  lie  aux  terminaisons  nerveuses    Les  influx  excitateurs  sont  désinhibés    Ceci  provoque  une  augmentation  du  tonus   musculaire,  des  spasmes  douloureux  et  dysautonomie  
  4. 4. Le  scénario  clinique    Le  tétanos  généralisé      Le  tétanos  localisé    Le  tétanos  céphalique    Le  tétanos  néonatal  
  5. 5. Le  tétanos  généralisé        Lhyperactivité  autonome:                              -­‐    l’irritabilité                              -­‐    une  diaphorèse                              -­‐    une  tachycardie                              -­‐    une  pression  sanguins  labile                              -­‐    une  fièvre  
  6. 6. Le  tétanos  généralisé    Contraction  tonique  des  muscles  squelettiques    Spasmes  musculaires  intermittent,  douloureuse    Cela  provoque  les  signes  et  les  symptômes  classiques   suivants:                                                  -­‐      le  trismus                                                  -­‐      l’apnée                                                  -­‐      le  risus  sardonicus                                                  -­‐      la  rigidité  abdominale                                                  -­‐      l’opisthotonus  
  7. 7. Le  tétanos  localisé    Rare    Des  contractions  musculaires  toniques  et  spastiques     dans  une  extrémité  ou  une  région  de  corps    Habituellement  évolue  vers  le  tétanos  généralisé  
  8. 8. Le  tétanos  céphalique    En  raison  de  blessures  de  la  tête,  du  cou    Implique  seulement  les  nerfs  crâniens    Habituellement  évolue  vers  le  tétanos  généralisé  
  9. 9. Le  tétanos  néonatal    En  raison  de  l’infection  moignon  ombilical  (p.  ex.  due   à  l’application  de  bouse  de  vache)  ou  livraison  non   stérile    Cela  se  manifeste  par:                                                              -­‐  lincapacité  à  sucer                                                              -­‐  les  crises                                                              -­‐  la  rigidité                                                              -­‐  les  spasmes  
  10. 10. Le  diagnos6c    Le  diagnostic  clinique:                                              -­‐  Une  blessure  capable  de  supporter  une                    infection  tétanique                                              -­‐  Une  vaccination  insuffisante                                              -­‐  Signes  et  symptômes  suggestifs  
  11. 11. La  prise  en  charge    Les  soins  des  plaies    Les  antibiotiques    Neutraliser  la  toxine    Le  contrôle  des  spasmes    L’  immunisation  
  12. 12. Les  soins  des  plaies    Aggressive  plaie  débridement:                                                -­‐  pour  éliminer  les  spores                                                -­‐    pour  enlever  les  tissus  nécrosés                        nécessaires  pour  germination  des  spores  
  13. 13. Les  an6bio6ques    Ils  jouent  un  rôle  mineur    La  pénicilline  est  le  médicament  de  choix   traditionnels    Le  métronidazole  est  désormais  préféré    Compte  tenu  de  la  probabilité  dune  infection  mixte:                                                              -­‐  la  ceftriaxone  pendant  5-­‐7  jours  
  14. 14. La  neutralisa6on  de  la  toxine    La  toxine  tétanique  qui  provoque  des  symptômes  est   irréversiblement  liés  aux  terminaisons  nerveuses    Seuls  la  toxine  indépendant  peut  être  neutralisé    Immunoglobulines  contre  le  tétanos  de  lhomme  de   3000  à  6000  unités  IM    Immunoglobulines  contre  le  tétanos  hippique  de  1500   à  3000  unités  IM  
  15. 15. Le  contrôle  des  symptômes      Les  spasmes  sont  mortelles    Placer  le  patient  dans  un  environnement  calme    Médicaments:                                      -­‐  Les  benzodiazépines                                      -­‐  Le  vecuronium                                      -­‐  Le  propofol                                      -­‐  Le  baclofène  
  16. 16. Le  contrôle  des  symptômes    La  dysautonomie:                                      -­‐  le  magnésium                                      -­‐  le  labétolol                                      -­‐  la  morphine  
  17. 17. L’Immunisa6on    La  maladie  ne  confère  pas  une  immunité    Si  la  série  vaccinale  primaire  dans  le  doute  :     3  doses  danatoxine     Rappel  tous  les  10  ans  
  18. 18. Autres  soins    La  toxine  tétanique  liée  aux  terminaisons  nerveuses   ne  peuvent  pas  être  déplacées    La  guérison  nécessite  une  nouvelle  croissance  de   terminaisons  nerveuses  (4-­‐6  semaines)    Le  tétanos  grave  sentend  dun  cours  prolongé  à   lhôpital    Considérez:                                                -­‐  un  soutien  nutritionnel                                                -­‐  l’assistance  ventilatoire                                                -­‐  la  therapie  physique  
  19. 19. Le  pronos6c         Néonatale:                                                  -­‐  10-­‐60%  de  mortalité                                                  -­‐  peut-­‐être  à  long  terme  des  déficits                      neurologiques    Non-­‐néonatale:                                                  -­‐  8-­‐50%  de  mortalité  
  20. 20. Le  tétanos  en  Haï6  
  21. 21. Le  tétanos  en  Haï6    Un  enfant  de  quatre  ans  a  été  portée  à  la  zone  de   triage  le  17-­‐1-­‐10    Elle  a  été  trouvée  sous  rouble  à  Port-­‐au-­‐Prince    Elle  a  été  évaluée  pour  blessure  à  la  jambe  gauche  
  22. 22. Le  tétanos  en  Haï6    Les  signes  vitaux:    apyrétique,  pouls  90,  la  pression   artérielle  indisponible    Général:    elle  pleure    Coeur:    la  fréquence  et  le  rythme  normales    Poumons:    clairs  à  lauscultation    Abdomen:  sans  tendresse,  non  distendu    Extrémités:  lacérations  de  grande  profondeur  au   muscle  du  mollet  droit  
  23. 23. Le  tétanos  en  Haï6    Les  plaies  ont  été  nettoyées  et  bandées    Le  tétanos  prophylaxie  donnée    Les  antibiotiques  empiriques  ont  été  administrés  (la   ceftriaxone  IM)  
  24. 24. Le  tétanos  en  Haï6    Le  jour  suivant:    Fébrile  à  39,1  et  raideur  de  la  nuque    Une  consultation  est  demandée  concernant  la   méningite  possible  
  25. 25. Le  tétanos  en  Haï6    Général:  éveillé,  alerte,  pleurer    Tête,  oreilles,  yeux,  la  gorge:  les  dents  serrées,  raideur   de  la  nuque    Coeur:    la  fréquence  et  le  rythme  normales    Poumons:    clairs  à  lauscultation    Abdomen:  sans  tendresse,  non  distendu    Blessure:    inchangé    Nerfs:    augmentation  du  tonus  musculaire  
  26. 26. Le  tétanos  en  Haï6    Le  tétanos  clinique  diagnostiqué    La  prise  en  charge:     Ladministration  dimmunoglobulines  contre  le  tétanos   haute  dose     Continuer    la  ceftriaxone     Le  débridement  des  plaies  dans  la  salle  dopération     Prn  Diazepam  
  27. 27. Le  tétanos  en  Haï6    Le  jour  suivant  :     Diminution  de  la  rigidité  musculaire     Diminution  des  spasmes     Augmentation  de  la  labilité  de  la  tension  artérielle     Perfusion  de  magnésium  ajouté  
  28. 28. Le  tétanos  en  Haï6    Cette  nuit-­‐là:                             Laccès  par  voie  intraveineuse  est  perdu                               Les  benzdiazepines  nont  pas  été  fournis                               La  perfusion  de  magnésium  na  pas  été  donné                               Le  patient  a  ensuite  développé  des  spasmes                              intraitables  et  le  trismus                           Vecuronium  donnée,  le  soutien  de  ventilation     a              commencé  
  29. 29. Le  tétanos  en  Haï6    Le  lendemain  matin:       Transfert  en  hélicoptère  a  l’  USS  Comfort         Lenfant  est  mort  peu  de  temps    après  larrivée    

×